« Vendredi dans vos kiosques : les "femmes engagées" l'ont fait ! | Page d'accueil | Julien Coupat - détenu politique - France - 121 jours »

11 mars 2009

Moi, Quitterie Delmas déclare que je suis l'une d'entre-eux. Je déclare avoir consommé, remixé, ou diffusé des oeuvres culturelles. Alors, pour eux, je suis une pirate.

Internet et les technologies numériques ouvrent un extraordinaire espace de libertés : libertés de s’exprimer, de créer, d’accéder à l’information et aux œuvres, mais aussi d’innover et d’entreprendre.

Jamais autant d’informations, de connaissances et de créations n’ont été accessibles à un aussi grand nombre d’individus.
Jamais autant de citoyens et de créateurs n’ont été en mesure d’exprimer leurs opinions sur les affaires du monde, mais aussi de rendre leurs productions accessibles et réutilisables et permettre ainsi d’en créer de nouvelles.

D’influents groupes d’intérêt, dans les industries de la culture, des médias et du divertissement, et certaines forces au sein des appareils d’état, supportent mal ces libertés et ces capacités nouvelles. Ils n’ont de cesse, depuis 20 ans, de les brider, de revenir sur elles.

Verrouillage technique des œuvres et criminalisation de leur contournement, obligations de filtrage des contenus présumés illicites, procédures d’exception sans respect des droits de la défense comme le projet de “riposte graduée”, invention régulière de nouvelles infractions comme le « défaut de sécurisation de sa connexion » ou la responsabilisation des développeurs pour les usages potentiels de leurs logiciels, projets de labellisation des sites, listes blanches sur le WiFi, remise en cause du dispositif de responsabilité aménagée des prestataires techniques, régime spécifique à l’Internet pour les délits de presse…

Il faut cesser de considérer l’Internet comme un espace où règne le non-droit, comme une zone de risques.
Internet est le laboratoire où la jeunesse invente de nouvelles manières de faire.
Le chantier où l’État et des collectivités publiques expérimentent de nouvelles relations avec les citoyens.
L’espace ou s’invente peut-être la société de demain, fondée sur la coopération et l’échange : celle de “l’après-crise”.

Il est grand temps de reconnaître ces pratiques. De cesser cette guerre contre le public et la jeunesse.

En attendant ce jour, je prends le parti des pirates.

Je déclare que je suis l’une d’entre-eux.
Je déclare avoir consommé, remixé ou diffusé des œuvres culturelles.
Alors, pour eux je suis une pirate…

Quitterie-Mary Read

> Le Réseau des Pirates

Les responsables politiques doivent reconnaître le présent et prendre le parti des possibles.

Une action du réseau est à destination des partis politiques et de leurs parlementaires. Plus d'infos en cliquant sur les liens.

> le Pacte pour les Libertés Numériques
> signer le manifeste.

Commentaires

yes! j'ai trouvé le sujet de ma chronique ...
Thanks

Écrit par : ClémentB. | 11 mars 2009

@Clement B : super titre!
@Quitterie : et moi du parti des pirates et des corsaires, je suis albator, c'est mieux que capitaine crochet non? ;-)

Écrit par : virginie v | 11 mars 2009

@ Quitterie

Parfait !

Écrit par : Hervé Torchet | 11 mars 2009

Nous sommes tous des "Dédé" :-)

Écrit par : Pascalou | 11 mars 2009

C'est une erreur de prendre le parti des pirates, car c'est l'art qu'il faut protéger. Il l'a toujours été, sinon chacun pourrait piquer ce qu'il veut dans les musées, et c'est pas demain.

J'admire la position très romantique de la démarche de Quitterie, car je sais bien qu'elle n'a jamais piraté au degré qui est le piratage. Elle est trop honnête pour ça. Et elle veut aider le faible.

Mais, l'histoire et le monde vont toujours ce train qu'il faut payer pour consommer la nourriture, le confort et les oeuvres d'art, sinon les artistes ne produiront plus.

C'est une certitude.

Ca fait des années que cette force tente de se frayer un chemin et ça ne marche pas, car ça jetterait bas tout l'édifice de la propriété privée qui est sacré et la base et cause de la Révolution Française. Donc tout ceci ne saurait être que posture intellectuelle, et je dirais même "artistique" comme un courant de contestation très recevable et intéressant, mais qu'il se cognera toujours aux réalités du Marché qui est au-dessus des gouvernements eux-mêmes.

Demy

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Ouvrez un peu les yeux,cette loi n'est autre qu'une transposition d'un durcissement des droits de propriété intellectuelle qui ne concernent pas que les loisirs comme indiqué mais bien plus comme l'éducation mais aussi bien la biodiversité et autres biens immatériels.
Cela m'a sauté aus yeux,pas vous??? Bien dommage...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 11 mars 2009

C'est paradoxal mais dans la vie,la vraie de tous les jours,les énormes "Titanic" arrivent à se noyer et les petites coquilles de noix résistent.

Alors essayez d'être dans les petites coquilles de noix...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 11 mars 2009

Oui Pierre, tu as raison.
@ Demy, bien vu, je n'ai jamais téléchargé sans payer. Je suis très attachée aux pistes à inventer pour rémunérer la création. Les visions de Philippe Aigrain et de Richard Stallman sont à suivre. Il faut inventer.
Comme tu l'auras compris, je me positionne fondamentalement contre cette loi, quitte à me déclarer sous le coup de cette dite loi, comme le manifeste des 343 salopes à l'époque, ou beaucoup d'autres actions proches de la logique de la désobéissance civile.
N'hésitez pas à faire remonter partout sur internet, les solutions innovantes sur la création.
Je vous embrasse bien affectueusement,

Quitterie

Écrit par : Quitterie | 11 mars 2009

lire "aux yeux"

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 11 mars 2009

@ Chère Quitterie

Si tu dis que j'ai raison c'est que tu as les yeux ouverts.
Je pense pour plus tard à des recours si la loi passait comme le droit de pétition dans l'Union européenne.

Hier soir sur France 3 aprés les infos,et je change de sujet, il y a eu un débat rare comme on en voyait plus entre François Bayrou et Régis Debray une des plus belles intelligences de notre pays.
Les idées et les pensées cheminaient des méandres comme le flux et le reflux comme si elles s'embrassaient.

Une trés belle émission et François Bayrou trés ,trés à l'aise avec la pensée du Général de Gaulle et l'humanisme.

Oui hier soir j'ai assisté à un moment trop rare à la télévision.

Je t'embrasse affectueusement.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 11 mars 2009

Salut les jeunes libres,

En Allemagne, nous discutons souvent et bcp du sujet. C'est en particulier Dorian qui sait de quoi il parle. Vous vous souvenez peut-être de Do qui a pris la parole à la dernière CN à la Mutualité ? Il est bien ce petit... Donc le bien-aimé webmestre du MoDem Allemagne nous a pondu un article en septembre dernier :
http://modem-allemagne.com/index.php?option=com_content&view=article&id=64:peregrinations-numeriques&catid=41:tribunes&Itemid=63

Pour info, Qyu, j'ai cité ton blog dans notre forum aujourd'hui pour faire le lien.
@+
So., Hambourg

Écrit par : SophieN | 11 mars 2009

@ Quitterie

Je n'hésiterai pas à faire remonter partout.

Écrit par : Hervé Torchet | 11 mars 2009

@ Quitterie,

Je suis d'autant plus léger dans ce débat, qu'une de mes plus chères amies est une avocate qui est en train d'écrire un livre sur l'évergétisme. C'est-à-dire sur la façon dont l'élite grecque ou romaine offrait au Peuple l'art et la culture.

C'est Francine Wagner Edelman qui est une des plus éminentes spécialistes de la question des droits d'auteurs et de la copie privée.

Pour ma part, je comprends l'évergétisme mais, les artistes aujourd'hui font rarement partie de l'élite et la plupart sont pauvres.

Moi, j'offre déjà mes oeuvres au téléchargement, je n'archive même pas ce que j'écris et qui est mon oeuvre aussi. Donc, j'agis à l'inverse de mon discours qui est de protéger les oeuvres. Car je suis persuadé que notre époque nous dépasse.

Aussi, je suis blindé comme on dit et je n'ai pas besoin de vendre mes oeuvres. Ce qui me place d'emblée dans ce nouvel évergétisme.

Et j'ai toute conscience que le net m'a donné une chance inouïe de me faire connaître par-delà toutes mes espérances, même que je dois me cacher.

Mieux encore, j'ai rencontré la femme de ma vie par le net. Je parle de Deila et je suis certain que je ne l'aurais pas rencontrée autrement. Ca aussi c'est de l'oeuvre d'art.


Il reste que nos beaux discours se font bien au-dessus de beaucoup d'artistes qui ont été laminés par cette vague de la fin du droit des auteurs. Et que de ce point de vue, cette vague pirate ressemble à la plus violente et barbare sélection naturelle par le plus puissant et le plus nombreux. Ce qui n'est pas juste.

Heureusement ma nature très soupe-au-lait mais qui-passe-vite a su mettre le bordel sur le net quand la plupart des artistes sont déjà pris par le syndrome de Stockholm en offrant leurs oeuvres juste pour être reconnus, bientôt ils paieront pour qu'on les prenne comme à la Star Académie la seule et dernière académie qu'il nous restera.

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Ah oui l'adresse de Francine Wagner que tu devrais franchement contacter de ma part.

http://www.edwabelaw.com/htmlfr/wagner.html

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Virginie V en capitaine crochet ? j'aimerai voir ça !
Je la verrai mieux en Emeraldas la femme pirate et alter égo d'Albator !

@ Quitterie : à quand un édito du Monde "Nous sommes tous des pirates" ?

Écrit par : Orange Sanguine | 11 mars 2009

@Orange sanguine : Pas mal Emeraldas ;-)! et un édito comme celui-là j'ai hate de le voir! des bises

Écrit par : virginie v | 11 mars 2009

@ Quitterie

Quand je parlais du droit de pétition dans l'Union européenne,je parlais bien sûr du droit qu'a tout citoyen à s'adresser au Parlement.Il est dans le Traité de Maastricht bien entendu.

Bonne soirée Quitterie,bientôt le printemps mais il tarde cette année...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 11 mars 2009

On va jusqu'à faire la défense des pirates maintenant... mon Dieu...
Heureux que tu aies quitté le monde politique

Écrit par : BenH | 11 mars 2009

Relax... la loi n 'est pas rétroactive. Maais c'est plus facile de faire comme si elle l'était, hein ...
Pour eux, vous êtes juste des bloggers dont ils ignorent l'existence ...

Écrit par : Oréade | 11 mars 2009

Pendant que les gamins s'excitent au sujet de cette loi Hadopi,

les grandes réformes de Sarkozy passent tranquillement:

http://www.sarkozynicolas.com/video-discours-de-nicolas-sarkozy-retour-de-la-france-dans-le-commandement-militaire-de-lotan/

Retour de la France dans le commandement militaire intégré de l'OTAN, discours de Sarkozy aujourd'hui à l'Ecole Militaire,

pendant que tous les rebelles étaient scotchés pour suivre le petit débat anecdotique sur l'Hadopi...

IL est fort ce Sarkozy ! Il a compris l'art du leurre et ce qui excite les foules.

Quel torero il aurait fait, maitrisant l'art du chiffon rouge agité... !

Écrit par : Chiffon rouge | 11 mars 2009

Il a pas tort Chiffon Rouge. Il faut savoir le reconnaître, Sarkozy est très fort, et je me demande même si Obama ne va pas faillir là où Sarkozy ira à réussir.

Comment Obama sortira-t-il son pays des villages de tentes qui s'espacent déjà dans la grande plaine du Wakan-Tanka ? Tiens ! comme au temps des Indiens.

Les jeux sont ouverts.

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

N'empêche, j'aimerais pas être dans la tête de Bayrou qui doit déjà mesurer la perte que représente le départ de Quitterie. Et cette douleur ira en progressant comme un deuil qu'il faudra tenter de faire surtout avant 2012.

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Sarkozy a essentiellement été porté au pouvoir (voir ses réseaux et financiers internationaux) pour ramener la France dans le camp de l'Amérique, et mettre fin à l'esprit de fronde diplomatique gaulo-chiraco-villepiniste.

C'est la grande mission de son mandat.

Tout le reste:

les lois anecdotiques sur les tests ADN,

les réformes universitaires

ou la loi HADOPI,

c'est juste des réformes de fond de tiroir, pleines de provocations, qu'on sort pour épuiser toutes les forces contestataires,

dans des contestations qui aboutissent chaque fois, après des mois de mobilisation, à l'abandon des petites réformes en question (qui n'ont aucune importance stratégique).

Et pendant ce temps on fait avancer les grandes missions du mandat, tranquillement.

Il n'y a que les gamins et les femmes qui veulent faire de la politique, qui se laissent mener par un sentimentalisme réactif à ces provocations, en perdant de vue les vrais enjeux du mandat, et les vrais combats.

Continuez à perdre votre temps avec l'ADN et l'HADOPI, pendant que les vrais réformes se font dans votre dos...

Écrit par : Chiffon rouge | 11 mars 2009

Et j'oubliais EDVIGE !!!

Grosse comédie amusante, autre palme du chiffon rouge.

Comme si l'on avait besoin, sinon par provocation pour détourner les esprits, d'annoncer la constitution d'un fichier qui existe déjà depuis longtemps;

et que chacun complète de son plein gré en donnant toutes ses infos personnelles sur facebook...

Écrit par : Chiffon rouge | 11 mars 2009

C'est une vérité qu'on peut aisément sentir que le net est un espace utile pour perdre les gens à des marottes pendant que les vraies affaires se tiennent ailleurs et qu'elles passent.

Ce qui ne veut pas dire, que ces vraies affaires ne prépareraient pas un net où les vraies affaires se tiendront mais dans quelques décennies.

La vraie force et armée par l'argent ne se précipite pas, elle avance sereine au milieu d'un monde qui a tout l'air d'un champ de bataille en forme de rideau de fumée.

Les vrais combats et même toute notre époque ne sont pas là où les plus malins gueulards penseraient ou diraient qu'ils y sont, non ! notre époque est là où on la verra et où on la dira dans 50 ans, quand on aura du recul.

Regardez comme tout le monde a gueulé contre Reagan, quand il est aujourd'hui une référence américaine et plus encore. En tous les cas, il a donné de l'énergie au monde. Quand aujourd'hui, il semble ne plus y en avoir.

Et je dis ça, quand je n'aime pas du tout cette vision du monde qui a été imposée par les Dallas télévisuels de Reagan... mais il a achevé le communisme et c'est ce qu'il fallait retenir pour s'en réjouir. Demandez-le aux personnes qui viennent de l'est et qui savent de quoi elles parlent...

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Le net idéologique me fait penser à ces courants des seventies, quand des stars de la musique rock ont su détourner des milliasses de jeunes de leurs études. Ils ont réussi, et pour s'enrichir contrairement aux idéaux véhiculés par leurs chansons hypocrites, à ruiner la vie de quantité de jeunes qui sont tombé dans cet idéal de rebelle qui ne sied qu'aux vrais artistes qui savent à quoi s'en tenir.

Je pense à tous ces paumés qui pensent actuellement faire partie d'un grand mouvement, quand seules quelques stars s'en sortiront (dont votre humble narrateur qui n'a pas sa langue dans sa poche) et que la masse pointera au chômage de masse forcément. Car contestataire du net c'est ni un métier ni un business pour les petits.

Il n'est qu'un seul James Dean, qu'une Quitterie et encore moins qu'un seul Demian (car qui l'a vu en entier ? hein ? qui ? )

En d'autres termes Chiffon Rouge dit assez vrai. Il aurait tout juste s'il me célébrait en plus...

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

Si je regarde le haut du blog de Quitterie, c'est un vrai festival de chiffons rouges.

Il faudra lui remettre la grand'croix de la Légion d'Honneur, pour avoir si bien servi à l'insu de son plein gré les vraies réformes, en focalisant les foules sur les fausses.

"Sauvons le net"

"Edvige"

"Non au cumul des mandats"

...

Un catalogue de trucs dont tous les vrais puissants de ce monde se foutent comme de l'an 12...

En revanche, rien sur une des plus grandes actions de Sarkozy:

la fusion GDF-Suez,

une mission au service de son plus grand soutien financier international...

Quitterie n'y a vu que du feu, a foncé dans l'accessoire bien voyant, et a glissé sans voir les vrais trucs importants.


Fusion GDF-Suez
Retour dans le commandement intégré de l'OTAN,

...voilà les réformes qu'attendaient les soutiens de Sarkozy, et qui sont passées sans aucune mobilisation des "pirates".


Vous faites bien de vous appeler "les pirates";

car c'est bien ce que vous êtes:

des enfants qui jouent,

des enfants qui sont complètement à côté de la plaque des réalités du monde, et qui s'amusent à se faire peur avec des chiffons que les adultes ont laissé traîner...

Jouez aux pirates, jouez aux indiens, sortez les tentes et les déguisements, amusez-vous....

On se marre bien à Bilderberg pendant ce temps. Quels enfants comiques vous êtes !

Écrit par : Chiffon rouge | 11 mars 2009

Attention ! Chiffon Rouge !

Et si Quitterie était ton chiffon rouge à toi ?

Oulalah...

Elle t'occupe beaucoup... :-) trop !

(tu es tombé dans le piège de la flaterie. Le sentiment de vaincre pousse la jeunesse au plein du piège).

Écrit par : Demy | 11 mars 2009

"quand des stars de la musique rock"

Absolument.

Le lien entre la poussée artificielle des stars du rock, et les milieux politiques et mafieux est bien connu.

Rien de tel que d'abrutir le peuple en le noyant dans un esprit contestataire tout azimut, et en l'incitant à consommer des drogues etc.

Les mecs se croient libres en fumant des pétards, quand ils ne font que consommer une drogue léthargique qu'ils refuseraient si les flics la leur donnaient en perfusion forcée...

Comme aujourd'hui ils refusent Edvige, mais mettent sur Facebook bien plus que ce qu'Edvige prévoyait.

Le génie politique c'est d'amener le peuple à faire par lui-même, en se croyant rebelle et libre, ce que le pouvoir veut qu'il fasse:

- consommer des drogues abrutissantes

- donner ses infos et réseaux sur facebook

- se perdre dans des combats sur des chiffons rouges et des moulins à vent...

Quand on condamne en bloc "le système", "la société", "les flics",

quand on se laisse étourdir par des réformes symboliques, particulièrement toutes les réformes scolaires...

on se perd dans du bruit et les affaires politiques et financières continuent tranquillement.

Écrit par : Chiffon rouge | 11 mars 2009

@ Chiffon rouge (pas anonyme pour tout le monde)

Le retour de la France dans le commandement intégré de l'OTAN est sans doute une erreur. Je préférerais la suppression pure et simple de l'OTAN, organisation qui n'a plus de justification.

Il est vrai que les atlantistes ont pesé de tout leur poids pour l'élection de Sarkozy dans ce but et que parmi les soutiens mêmes de Bayrou se trouvaient des atlantistes qui utilisaient Bayrou pour empêcher la gauche de gagner, ce sont notamment ceux qui ont depuis rejoint la majorité.

Mais l'analyse développée par Quitterie est juste : quelle que soit l'allégeance du pouvoir politique, il existe une force de vérité et de lutte contre l'embrigadement, et cette force, c'est Internet. La loi Hzdopi, bancale, inefficace, marque la volonté de brider cette force et c'est ce qui la rend le plus dangereux et condamnable.

Internet est le pivot désormais de la circulation de l'info, de toutes les info, et, en dehors de la crise (pour laquelle Quitterie développe un discours ultracohérent), c'est l'urgence parmi les urgences, merci Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

Chiffon Rouge dit la vérité : celle des artistes.

Les foules sont droguées soit par l'alcool, soit par la télé, soit par l'internet, soit par la drogue, soit par l'idée d'une révolution à venir qui n'aura pas lieu. Mais pas par le sexe car elles en manque cruellement.

On devrait se demander pour laquelle raison un homme normal aime à se perdre dans la foule, pour ne plus penser ou pour penser la pensée des autres.

Légaliser le piratage c'est légaliser la drogue, tout comme la télé est légale et même conseillée.

On notera que la cigarette a ruiné la santé des pauvres ainsi que leur pouvoir d'achat. Qui veut acheter un cancer ? Celui qui n'a plus d'espoir.

Le pauvre aujourd'hui, touche le RMI qui est équivalent au prix d'un ordinateur de base. Il ne lui reste plus qu'à télécharger les films etc. et c'est ainsi qu'il peut se vautrer comme un drogué du Lotus Bleu. Au fond, c'est à se demander effectivement si cette loi HADOPI n'est pas là comme un chiffon rouge pour que les masses en soient réduites à demander elles-mêmes leur aliénation.

C'est la théorie la plus plaisante et probable.

La drogue légale qui n'en paraît pas une est la clé des pouvoirs.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Absolument, Demy.

Très bonne analyse.

Les Romains avaient déjà inventé la formule : du pain et des jeux.

Aux USA l'industrie du Divertissement est au service direct des mafieux: pendant que le peuple se divertit, il ne prend pas les armes.

Tous ces ados qui passent des heures à télécharger des films à la con ou des jeux vidéos dont ils vont se gaver jusqu'à plus soif, c'est du pain bénit pour les puissants de ce monde.

Continuez à pirater, perdez-y votre temps, et excitez-vous encore plus à pirater avec l'idée intérieure que c'est un acte interdit donc de rebellion...

Tant que la révolution se réduit à télécharger illégalement des films de Besson créés pour abrutir les masses, ... c'est le peuple qui télécharge sa propre cigüe et se l'injecte en intraveineuse.

Le goût de l'interdit est à la base des addictions les plus fortes. C'est ainsi que se forment les plus grandes servitudes volontaires.

"Je t'interdis un truc pour que tu t'en gaves au maximum."

Quand on voit ce qui est majoritairement téléchargé illégalement... Ce ne sont pas les oeuvres de libération de l'esprit à la Léo Ferré, mais bien les oeuvres abrutissantes, l'opium du peuple.

Alors, bien sûr, il y a derrière la loi Hadopi quelques intérêts qui s'estiment réellement menacés par le piratage, qui y croient, à cette loi.

Mais pour les vrais puissants, tout cela est complètement anecdotique.

Que le peuple prenne sa cigüe quotidienne par le téléchargement légal ou illégal, c'est un chef d'oeuvre de fausse alternative, puisque dans les deux cas il n'échappe pas à cet objectif principal : prendre sa cigüe et s'étourdir dans le jeu.

Le génie c'est de contrôler l'alternative, pour qu'aucune option ne menace l'objectif principal : panem et circem.

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

"parmi les soutiens mêmes de Bayrou se trouvaient des atlantistes qui utilisaient Bayrou pour empêcher la gauche de gagner, ce sont notamment ceux qui ont depuis rejoint la majorité."

Le jour où Bayrou gênera vraiment "les grandes puissances financières de ce monde", il sera éliminé.
Les accidents de voiture c'est pas compliqué.

Notre monde est aujourd'hui beaucoup trop dominé par ces puissants, pour qu'ils acceptent qu'un moraliste s'en prenne au règne de l'argent et de la consommation.

Bayrou a effectivement servi à l'affaiblissement de la dynamique du PS, et c'est bien pour cela qu'il est maintenu sous perfusion, pas complètement éliminé.

Bayrou est idéal en 3e homme. S'agit juste de le maintenir à cette position en s'assurant qu'il n'arrive pas au second tour. Il est parfait en idiot utile.

Diviser l'opposition pour mieux imposer un homme que le peuple n'aurait pas choisi volontairement : "Sarkozy l'Américain".


-----------------------
-----------------------

Déclaration du Pentagon ce matin:


"WASHINGTON, 11 mars -- Le Pentagone s'est félicité mercredi de l'annonce du président français Nicolas Sarkozy selon laquelle la France réintégrerait le giron militaire de l'Otan.

"Nous sommes ravis qu'après 43 ans d'absence, la France soit de retour dans la structure de commandement de l'alliance qu'elle a contribuée à créer", a déclaré le porte-parole du Pentagone Geoff Morrell dans un communiqué.

Les Etats-Unis souhaitent même un engagement français plus important dans l'organisation, a-t-il affirmé.

"Même si leurs soldats ont combattu bravement aux côtés des nôtres en Afghanistan, leur retour complet dans toutes les structures militaires de l'Otan est une nouvelle bienvenue et nous espérons travailler encore plus étroitement avec eux dans les décennies à venir ", a-t-il ajouté.

Mercredi matin, M. Sarkozy a réaffirmé son intention de faire réintégrer la France dans les structures millitaires de l'Otan.

La France s'est retirée des structures militaires de l'Otan en 1966, à l'époque du président Charles de Gaulle, pour assurer l'indépendance du pays dans le cadre de sa politique étrangère.

Le Parlement français débattra de cette question la semaine prochaine. M. Sarkozy a déclaré qu'il écrirait à tous les alliés de l'Otan pour l'informer de sa décision si le Parlement l'approuvait.

Si la France réintègre pleinement l'Otan, elle recevra deux postes de commandement, un à Norfolk, en Virginie (Etats-Unis), chargé de définir la transformation stratégique de l'Organisation, et l'autre à Lisbonne, au Portugal. "

-----------------------
-----------------------

C'était cela, la vraie actualité politique de la journée d'hier.

Pendant que les idiots faisaient une fixette sur la loi hadopi !

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

@ Chiffon rouge

Vous n'avez rien compris au monde de demain : désormais, les guerres d'Internet, de systèmes, de réseaux, de piratages (les autres piratages que ceux du téléchargement illégal), sont infiniment plus dévastatrices et menaçantes pour les pays que la bête guerre en ligne. Et, de ce point de vue-là, il n'existe aucune organisation internationale.

Et même d'un point de vue positif, vous ne voyez pas ce qu'Internet va modifier dans la vie des gens, quelle que soit la stupidité guerrière des imbéciles de Washington ou d'ailleurs.

Donc bravo à Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

@ Hervé

Mais c'est justement ce que vous n'avez pas compris.

Internet peut effectivement devenir une puissance incontrôlée inquiétante.

C'est bien la raison pour laquelle il faut occuper les énergies du Net dans de faux combats, qui sont des leurres et des pièges:

l'ADN, Edvige, les réformes scolaires, Hadopi...

Tout cela ne mange pas de pain et n'impacte pas sur les vrais enjeux des puissants.

En vous faisant peur sur une menace pesant sur l'abonnement Internet, on vous fait croire que votre victoire sera la fin de cette menace.

Mais il n'était jamais question de supprimer Internet, simplement d'occuper son énergie.

L'idéal c'est de permettre au peuple d'obtenir une fausse victoire.

Si vous obtenez l'abandon d'Hadopi, pendant tout ce temps vous ne vous serez pas occupés d'autre chose.


Comme le CPE, qui a été une fausse victoire des jeunes, et une vraie victoire des atlantistes pour abattre Villepin.


La Villepiniste Quitterie a contribué à la victoire de Sarkozy en luttant contre le CPE.


Et aujourd'hui elle se lance dans de grandes actions sentimentales sur l'ADN, sur Edvige, sur Hadopi, qui ne menacent en rien les vrais enjeux de pouvoir.

Demain on fera encore peur avec une fausse loi liberticide, tous les cons se concentreront sur ce combat, seront contents de gagner après 3 mois de lutte, et pendant ce temps les vraies affaires auront continué.

On est dans un système à court terme, où ce qui compte pour les affairistes est de gagner du temps mois après mois en sortant chaque fois des diversions.

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

@ CR

Quitterie ne mélange pas les cousinages et les convictions, elle n'est pas villepiniste. Elle a beaucoup manifesté contre le CPE et n'a pas été instrumentalisée, car elle l'a fait par conviction.

Si Internet est le sujet central, ce qui y concerne la liberté n'est pas un sujet accessoire, ni une diversion, c'est forcément le sujet central.

Edvige était un vrai sujet de libertés publiques et ce combat est à l'honneur de ceux qui l'ont mené et gagné. La vigilance demeure.

Toute amélioration des thèmes de mobilisation et de circulation de l'info dans le cadre que vous suggérez est bonne, mais franchement, je salue les choix de Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

"monde de demain"

Pour ce qui est du monde de demain, ne croyez pas que la guerre classique est dépassée.

Avec la crise climatique, et la crise financière peut-être encore avant, il y aura des mouvements de foule, des exodes de millions de personnes, et des guerres.

L'OTAN sera au coeur de la défense du système en place.
D'où l'importance de l'enjeu.

L'OTAN va se redéfinir comme défense du système contre le terrorisme, les exodes, et les contestataires.

Pour ce qui est d'Internet, tout cela est très fragile.

Vous savez, il suffit de rompre quelques cables sous-marins, et c'en est fini de votre Internet.

Vous vous excitez sur la construction de réseau en ligne, alors que vous n'avez aucune maîtrise sur ce qui permet à l'information de circuler: l'infrastructure technique.

Quand vous aurez construit vos millions de connections virtuelles, le jour où quelques accidents techniques provoqués auront rendu impossible ces échanges virtuels, vous vous retrouverez comme des cons à errer au café de la république des blogs pour y trouver trace de vos contacts virtuels.

Un réseau en ligne est à la merci des opérateurs techniques, et ils sont concentrés en un tout petit nombre d'opérateurs.

La liberté d'Internet, c'est de la blague: vous ne possédez pas les tuyaux, ce sont les grands groupes qui possèdent les tuyaux.

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

@ OTAN,OTAN...

En 1966 le Général,par une simple lettre ,ne quitte pas l'Alliance mais le Commandement militaire intégré de l'OTAN.
Le "oui " de Sarko est pour faire allégeance aux Etats Unis.
Pas de naïveté même Obama a pour objectif de transformer cette organisation en"ALLIANCE GLOBAL TOUS AZIMUTS" ,le bras armé des Etats Unis.
La seule solution était encore une fois de plus un Réfendum populaire pour que l'Europe se débarasse enfin de la logique des blocs.
Non il ne faut pas plus d'Otan pour plus d'Europe c'est absurde et monsieur Bayrou l'explique trés bien que ce soit sur Europe1,sur France Info,où comme l'autre soir à France 3 dans la belle emission de Taddeî.
C'est tres triste car la PESD est en panne elle aussi car l'objectif n'est plus atteint.

C'est trés grave .

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 mars 2009

lire "référendum"

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 mars 2009

@ Pierre

personnellement je suis atlantiste,

mais si je me plaçais du point de vue des amis de Quitterie, je considérerais en effet que la réintégration dans le commandement intégré de l'OTAN est plus grave que la loi Hadopi.

Car il signifie un renforcement de la principale organisation qui incarne le système dans la diplomatie mondiale, et la fin de la "voix différente" de la France.

La France réintègre le jeu diplomatique américain.

Fini Villepin disant Non.


Mais tout cela est trop technique, et beaucoup moins excitant que le chiffon rouge de la loi Hadopi, dans lequel tombent tous les "rebelles" du Net, les enfants qui jouent aux pirates.

En stratégie, pour faire taire l'opposition à une menace, l'idéal c'est de soulever artificiellement une menace plus forte encore, sur laquelle se focaliseront les opposants, et on pourra ensuite leur donner satisfaction:

ils penseront avoir gagné, mais ils se seront battus contre un leurre. Et pendant ce temps la vraie menace se sera imposée dans leur dos.

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

(Cela fait penser à ces avions de chasse qui, pour détourner un missile, allument un leurre bien chaud et bien voyant qui va attirer le missile à lui, pendant que l'avion de chasse pourra continuer sa course tranquillement.

On met fin à la voix différente de la France dans le jeu diplomatique mondial, et pour détourner l'attention on balance des trucs bien voyants comme l'Hadopi.

ça marche à tous les coups.)

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

@ Chiffon rouge.

Peut être que nos deux positions sont irréconciliables entre l'OTAN et la PESD mais on peut en débattre si vous voulez sur ce blog ?

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 mars 2009

Ouais, ben moi, j'affirme aussi être une viking de la musique ! Mais j'ai mes raisons, si, si :
http://dalyna.wordpress.com/2009/03/09/les-vikings-de-la-musique/

Écrit par : Dalyna | 12 mars 2009

Plaçons-nous maintenant dans l'hypothèse, où "les forces libres d'Internet", les "réseaux des pirates", le "cinquième pouvoir", entreraient effectivement en guerre contre le système, et le menaceraient.

--> Toute guerre commence par la destruction des moyens de communication de l'ennemi.

Internet est le moyen de communication le plus vulnérable au monde.

Simplement pour écrire une note sur son blog, Quitterie dépend:

- du cablage électrique

- du cablage téléphonique

- du cablage et signal spécifique à Internet, émis par des opérateurs spécifiques, relayés pas les cables du téléphone

- de la bonne santé du système informatique, protégé d'attaques virales ou d'attaques électro-magnétiques

- d'une multitude de noeuds, gros serveurs placés sur son chemin, entre elle et ses contacts

- du système de codage des adresses IP et noms de domaine

...

Un système de communication qui dépend d'autant de facteurs techniques pour exister, est le plus fragile du monde.

Si un seul de ces facteurs techniques est paralysé, tout le réseau est paralysé.

Depuis que nous construisons nos réseaux sur Internet, nous ne prenons même plus le téléphone de nos contacts.

Si je prends le carnet d'amis de Quitterie sur Facebook, de combien de contacts possède-t-elle le téléphone ? Très peu

De combien de contacts Facebook possède-t-elle l'adresse physique ? Encore moins.

Si demain un seul des éléments techniques essentiels à Internet est paralysé, Quitterie est paralysée.

Elle se lève un matin: Internet ne communique plus. Où est son réseau ? Comment s'exprime-t-elle ?

Elle ne peut plus joindre qu'une poignée d'amis. Elle ne peut plus communiquer avec son réseau.

Vous construisez une "force libre", une "force pirate", qui est totalement entre les mains d'opérateurs techniques qui vous dépassent.

Le moindre grain de sable sur le chemin du signal Internet, et votre force du "5e pouvoir" s'écroûle.

Le pouvoir pourra toujours accuser "les terroristes islamiques" d'avoir saboté le système Internet, avec un virus ou en coupant des cables...

Écrit par : Chiffon rouge | 12 mars 2009

En tout cas, il y a manif contre Hadopi ce soir à 18 h devant l'Assemblée.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

@ Chiffon Rouge

Moi vous savez je dirai que la société numérique est une société d'interconnections qui s'appuie effectivement sur beaucoup d'outils et que nous sommes acteur et consommateur.

En tout ca cette société numérique est à la fois comme une opportunité mais une contrainte mais je parle pour l'administration.

Alors ce dualisme peut soulever des interrogations et oui il faut prendre en compte " le grain de sable " que vous signalez.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 mars 2009

@ Hervé,

Les accrochés à internet lèvent rarement leur cul de leur chaise et vont encore moins dans les manifs devant l'Assemblée, il ne savent même pas ou plus qu'il y a une Assemblée...

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Je suis tombé sur l'article paru dans Agoravox et je suis amusé de voir que des personnes sont capables de sauter à bord du Titanic juste quand il est à couler.

Vraiment, pour faire parler de soi c'est le dernier endroit et même dans la blogosphère.

C'est touchant de vulnérabilité.

Vous n'avez pas encore compris que le nom de Revelli est associé aux pires manoeuvres de désinformations qui n'aboutissent jamais.

Ce ne sont pas des menteurs publics qui auront la peau du droit des auteurs droit des oeuvres.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Il suffit de constater la traîne de l'article, avec tous les commentateurs les plus extrémistes : Ceux qui voient du juif partout, ceux qui sont en traque de l'islamisme partout, ceux qui allument les haines dans chaque commentaire etc.

Et c'est la seule opinion publique que vous trouverez sur ce journal. Avec ça on ne fait pas de grand mouvement pour instaurer ou protéger des libertés. Ce n'est pas crédible.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

10000 artistes soutiennent la loi HADOPI:

http://films7.com/medias/liste-des-10-000-signataires-mobilises-en-faveur-de-ladoption-de-la-loi-creation-et-internet-sa

Dans ceux qui s'opposent à la loi, on ne trouve que des parasites du Net, des gens qui ne créent rien, qui s'opposent à tout, qui ne parlent jamais culture, qui ne défendent jamais la création, ne parlent jamais des artistes émergents, ne sont d'aucune utilité à l'art.

Écrit par : Pour info | 12 mars 2009

@ Welcome à "Welcome"

Je change de sujet de conversation entre Hadopi et l'Otan pour vous dire que je suis allé voir Welcome.

Un film politique plein d'humanité.C'est l'histoire entre deus solitudes dont les routes n'auraient pas dû se croiser.Une solitude qui croyait aux jours meilleurs et une autre solitude qui n'y croyait plus.
Magnifique.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 12 mars 2009

C'est ça qui est incompréhensible : que ceux qui militent contre HADOPI ne perçoivent pas qu'ils se postent contre les artistes. Peut-être est-ce de la mauvaise foi de voleurs tout simplement, car ce n'est pas faute de leur dire...

De toutes les façons, les artistes peuvent vivre sans le public, quand le public ne peut vivre sans les arts et les artistes.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

@ Pour info et Demy

Il est faux d'opposer les artistes aux internautes. D'une part parce que ce qui s'effondre en ce moment, c'est une méthode de production musicale. Ceux qui sont liés au système actuel le défendent forcément. Or ce système fait dépendre l'artiste du producteur alors que, tout à l'inverse, Internet est ce qui permet à l'artiste d'entrer en contact direct avec son public et de s'émanciper du pouvoir des intermédiaires.

Par ailleurs, l'UMP a toujours eu ses artistes encartés et dépendants. c'était le cas, p ex, de Philippe Clay dans les années 1970 et 1980, il avait des quantités de commandes publiques (chansons de séries comme les "Brigades du Tigre"), or il était membre du comité central du RPR.

Enfin, il y a des quantités de gens qui sont perdus devant le phénomène Internet et qui, quand on leur dit "répression égale solution", veulent croire que ça va marcher, puisqu'eux-mêmes n'ont pas d'autre solution.

Donc merci Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

Hervé,

pour bien connaître la question des artistes émergents sur Internet, et y passer beaucoup plus de temps que tous les signataires du réseau des pirates réunis,

je peux te dire que le modèle économique de l'artiste face à son public en direct sur Internet, ce modèle économique n'est pas là.

C'est bien beau de se montrer sur Internet et d'avoir des fans qui cliquent sur myspace ou youtube,

mais dans le culte de la gratuité, cela ne fait pas vivre l'artiste.

ça va encore pour les arts qui ne demandent pas d'argent pour leur production: un musicien peut toujours chanter avec une guitare.

Et encore .......... même dans ce cadre, c'est simpliste et faux:

C'est oublier que beaucoup de grands albums sont nés, non pas de l'artiste seul dans son garage, mais de l'artiste pris en charge par un producteur, un agent, un studio.

Ce que tu désignes un peu facilement comme "des intermédiaires", genre : inutiles.

Et bien, non, pas si inutiles que ça.

On trouve le rôle fondamental des producteurs à tous les stades de la création artistique.

Quand un musicien change de producteur, son "son" change.
Et quand il n'a plus de producteur du tout, souvent la qualité baisse.

Les ingénieurs du son, tous les techniciens du studio, c'est cela aussi le son d'une grande musique.

Pour suivre pas mal d'artistes sur MySpace, je peux te dire que dès qu'ils trouvent un producteur et un studio pro, ils s'améliorent considérablement.

Ne crois pas que l'art c'est juste un créateur face à son public.

L'art c'est toute une chaîne d'intermédiaires, et beaucoup d'argent en chemin, avant de sortir un album mythique, ou un film d'exception.

Écrit par : X | 12 mars 2009

@ Hervé,

Ce discours on le connaît.

C'est de la manip de dire que les téléchargeurs ne s'opposent pas aux artistes, en fait ils sont tout contre comme disait Guitry, ils les plument, les mettent en pièces et les dévorent. Ils agissent en imbéciles promptes au rapt furtif et bref pour réfléchir ensuite, comme tous les petits voleurs de menus larcins accumulés.

Le vol est illicite, illégal et immoral : il est condamnable et il faut punir et sévir, comme lorsque votre propre fils vole à l'étalage. Un point c'est tout, et ça vaut depuis le code Hammourabi.

Vous êtes des laxistes bobos fascinés par le romantisme de corsaires qui n'en sont pas. Et vous êtes les premiers à ne pas acheter des oeuvres à des artistes de la rue ou de squats. On ne nous la fait pas à nous les artistes, on connaît la musique.

Tout ceci est malhonnête et ça se voit.

Les mecs placides et impavides qui tuent des lycéens en Allemagne ou aux Etats-Unis sont nourris de jeux vidéos dans lesquels ont leur affirme l'immatérialité de la vie, alors ils tuent.

Les téléchargeurs volent en affirmant l'immatérialité des créations qu'ils pillent et ils tuent aussi en prenant le pain de la bouche des petits artistes qui ne peuvent plus vivre de leur art. En tous les cas, ils tuent l'art. Voilà la vérité !

Vous faites l'apologie du délit et tout du reste...

C'est indéfendable et une erreur politique et culturelle.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Je rappelle qu'en Allemagne des années 40, la masse avait décidé de spolier et voler les juifs, une loi a été votée et c'est resté un crime dans la mémoire des hommes.

La loi ne sanctifie jamais de voleurs. Et la vérité apparaît toujours à la fin. Parce que des personnes la disent depuis le début.

Du moment, que moi, artiste, je dis que vous volez les oeuvres en téléchargeant, cette idée vit et elle existe, et il n'est plus d'endroit pour que ceux qui volent puissent se cacher, même derrière des lois liberticides ou articides qu'ils imposeraient par le biais de cliques de voleurs.

Si nous, les artistes, disons que vous nous volez en téléchargeant, he bien vous êtes des voleurs. Ce n'est pas à celui qui prend de dire qu'il n'a pas lésé une victime, c'est à la victime lésée de l'accuser. Car il est dans la nature du voleur de faire passer son larcin pour normal presque obligatoire. C'est vieux comme les tribunaux qui s'en déjeunent tous les jours.

Cette histoire de téléchargement c'est la porte dans laquelle la dictature veut mettre le pied. Et ça ne marchera pas?

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

"Ce n'est pas à celui qui prend de dire qu'il n'a pas lésé une victime"

Absolument. Ce texte du réseau des pirates est une monstruosité juridique et humaine.

Écrit par : X | 12 mars 2009

Ce qui est marrant, si l'on peut dire, ce sont des "démocrates" qui détruisent la base même du droit.


Se revendiquer pirate, c'est l'exact opposé du démocrate.

C'est la fin du droit:

tout est permis, on vole, on se moque des lois.

Pour se marrer, et parce qu'ils ne réfléchissent pas plus loin que le "buzz" à faire, des têtes de linottes démocrates viennent d'abolir la société de droit pour déclarer ouverte la loi de la jungle.

Tous pirates, fini le droit.

En clair: l'ultra libéralisme sauvage.

Écrit par : Quitterie devient Sabine Hérold | 12 mars 2009

Moi je trouve marrant car tellement indiciel que les pirates revendiquent de voler des biens culturels et pas de la nourriture qui, elle, est vraiment indispensable et qu'elle manque et coûte vraiment trop chère.

On voit bien que ce dispositif de pirates n'a pas pour vocation à lutter contre big brother mais plutôt à prendre encore plus, dans la plus pure tradition de la gauche caviard post-soixante-huitarde.

Des types sans foi ni loi comme Revelli et Voisin en attestent assez, tout ce qu'ils veulent c'est "tuer le père" et prendre sa place avec leurs dents si longues qu'elles rayent le dur inconscient.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Et que dire du fait que le manifeste des pirates paraît à nouveau sur Agoravox qui est le pseudo journal, qui censure et traque tout opposant à la pensée unqique qu'il véhicule.

Pour preuve : ce que je poste ici et sous mon nom est rigoureusement interdit dans les colonnes d'Agoravox.

Tu parles d'une démocratie citoyenne, ils ont volé ou piraté le titre de citoyen en plus.

Et Nicolas Voisin a été celui qui me dénonçait à Revelli quand je disais ce que je pensais dans d'autres supports. C'est une clique d'apprentis dictateurs qui veulent mettre la Presse et l'opinion à leur botte, MDR.

Agoravox n'est pas un média libre et il est liberticide, puisque des auteurs y sont interdits. CQFD.

Donc, que HADOPI nous protège de ces histrions de théâtre qui nous jouent le ridicule au naturel.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Absolument Demian !

Et je ne sais pas s'il faut rire ou pleurer, de voir qu'on nous présente comme "le nouveau monde" des gens qui ont aussi peu de respect de la création, de la propriété, du droit,

et qui ont 10 ans d'âge mental à croire qu'on joue encore au pirate

comme si tout cela vraiment n'était qu'un jeu.

Quand tout devient jeu et bon vouloir de chacun, on en vient effectivement à un monde sans réalité,

où un gamin joue aussi au pirate en tirant sur tout ce qui bouge.

Le tueur allemand est le petit cousin des pirates de l'HADOBI.

La fin de la civilisation, le règne du chacun fait n'importe quoi.

Écrit par : The End | 12 mars 2009

Posté en statut de Facebook :

"A notre époque, c'est par le dicte "Journalisme citoyen" que la dictature tente de s'imposer : Par le mensonge, la démagogie et la désinformation."

Demian West

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Encore un statut :

"Quand tu offres un bibliothèque à des cornards, ils la brûlent."

Et quand tu proposes des oeuvres à des pirates, ils les volent.

Demian West

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

@ Demy

Nicolas Voisin censure systématiquement tout propos qui ne lui plait pas.

Quel beau nouveau monde que ce monde de truqueurs arrivistes...

Écrit par : The End | 12 mars 2009

Au lieu d'un blackout, pourquoi ne pas autodétruire tous les blogs qui sont contre la loi HADOPI ?

Ca ferait de la place pour les artistes et ceux qui respectent le droit. On n'a rien contre on est même pour.

Mais, franchement je ne pense pas que Agoravox serait pour, car Revelli se fiche de HADOPI ou non, il veut juste tirer la couve de l'événement à lui, pour survivre dans l'audience.

Les Misérables façon XXIème siècle, et sans Hugo.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

Demy, Quitterie t'écoute tellement peu que non seulement elle est parmi les signataires fondateurs du réseau pirate et en plus elle a mis tout en noir son blog. Juste pour te faire chier. Ah ah ah.

Écrit par : Le pirate masqué | 12 mars 2009

Encore une réussite de Sarkozy:

ses principaux opposants se drapent de noir, leurs blogs deviennent illisibles !

Quel génie cet homme !! Quel génie !!

Pendant ce temps TF1 est toujours visible !! Fin du 5e pouvoir !

Écrit par : Laurence Ferrari | 12 mars 2009

Je trouve dégueulasse qu'une ménagère qui vole une pomme pour nourrir ses enfants serait condamnée et punie, quand une arsouille comme Voisin fait la promotion du vol collectif et dans une presse complice et qu'il ne sera pas puni ni le support. Je serais heureux s'il y avait une instance qui saurait condamner cet "idéologue" du vol pour ses incitations au vol pur et simple.

Ces gens-là doivent être condamnés et punis.

Voilà ce que Demian West artiste pense.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

@ Chiffon Rouge, et les autres :

Mais où est donc passé votre cynisme, celui qui sied si bien à la bonne marche du monde ?

Il est évident que le mari de Carla Bruni n'est qu'un petit pantin, Pavlové à fond pour mettre en place les conditions idéales à l'avènement de logiques qui n'ont rien à voir avec l'humanisme, mais dessinent les contours inquiétants d'une gouvernance qui dépasse de loin les nations et les peuples.

Imaginons nous pleins aux as : qu'est-ce qui peut être divertissant quand on peut tout avoir ? On peut faire la fête, dépenser, penser à son prochain, mais ça n'a qu'un temps, il faut bien donner du piment à l'existence.

Par contre, qu'il doit être exaltant de s'amuser à changer le cours des choses, provoquer à dessein des évènements, observer les réactions, changer à chaque fois la recette, JOUER à être le plus fort, le plus puissant, le plus machiavélique, le winner final !

Et si je propulsai untel à la tête de tel pays ? que faut-il faire pour manipuler les appareils politiques pour arriver à mes fins ?

Et si je lançais un truc énorme, genre danger imminent pour la planète, que va-t-il se passer avec mes personnages ? Quel est mon intérêt pour gagner encore plus de points et d'argent dans mon combat contre les autres joueurs ?

Non mais qu'est ce qui se passe avec ces p... de m... qui m'empêchent de tourner en rond et de jouer tranquille avec leurs gesticulations sur internet ?

C'est quoi tous ces pauvres types qui s'en mettent plein les fouilles en jouant avec ma bourse ? Nous, on veut pas être trop nombreux pour jouer, sinon c'est moins drôle ! Attends un peu, je m'en vais les calmer : voyons voir, je joue avec les matières premières et énergétiques ? ou bien avec le bouton des crédits hypothécaires ? ou bien avec une guerre entre les religions ? Un peu des trois ?
Allez, je commence par les crédits hypothécaires, on verra, il sera toujours temps plus tard de jouer un autre coup...

J'avais lu un roman avec des théories de cet acabit. Il y a aussi les adeptes du complot, le réseau Voltaire et autres joyeusetés...

Intéressant par les temps qui courent.
Pas possible vous dites ?

Il me plait de penser que ce n'est pas réaliste,

Écrit par : Le Veilleur | 12 mars 2009

Mais comme dit l'autre, vous n'êtes pas obligés de me croire...

Écrit par : Le Veilleur | 12 mars 2009

Tu devrais commencer ta psychanalyse, Ô maître du monde. MDR ! ou dormir un bon coup tu manques de sommeil manifestement.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

@ Demimi

J'y vais de ce pas, à moins que je ne dormes un peu avant... J'hésite.
Tu ne connaîtrais pas quelqu'un à me recommander, je vois que tu vas mieux, alors sois bon camarade, donnes-moi l'adresse !

Note : je dormirai mieux si tu mettais une majuscule à Maître du monde, mais j'dis ça, j'dis rien...

Écrit par : Le Veilleur | 12 mars 2009

En même temps, que ce texte passe ou non, le jeu du chat et de la souris continuera, avec de nouvelles règles.

Dans un premier temps, ça va soulager un peu la bande passante, mais ce sera pire ensuite quand on sera tous en SSL !

Il faut donc vraiment inventer un nouveau modèle de rémunération et de modes d'utilisation de la culture, à moins de transformer les artistes en troubadours et balladins au service gratuit du peuple...

Écrit par : Le Veilleur | 12 mars 2009

WAOUWWWWW !!!!

PUTAIN QUE C'EST BEAU, CHEZ QUITTERIE !

Pour un peu, j'embrasserais Hadopi. Bon, je me contenterai d'embrasser Quitterie.

@ Axel

Se faire connaître est très dur et nécessite la combinaison de plusieurs médias et supports, mais c'est sur Internet que les moissons seront désormais récoltées. Pour les artistes de musique, le choix existe entre la Star'Ac déclinante et les concerts du vendredi dans les bars de province et de banlieue. Personne n'a dit que c'était facile, ça ressemble aux cabarets de la Rive Gauche des années 1950, mais il me semble que c'est tout de même mieux que les yéyés fabriqués par les "vieux médias".

Pour la vidéo, il ne fait aucun doute que le modèle économique sur Internet est encore vide, mais le téléchargement ne menace pas sérieusement le cinéma, pas plus que l'apparition des DVD n'a fait baisser le nombre de places vendues. L'usure du support DVD est indépendante du facteur Internet.

@ Demian

On sait que tu boudes parce que Quitterie s'est rapprochée de Revelli.

@ Quitterie

On se croirait sur Noirgle, chez toi. C'est somptueux.

Écrit par : Hervé Torchet | 12 mars 2009

@ Hervé,

C'est lassant de toujours lire des analystes simplesse qui pensent que mes idées suivent le jupon. Je suis l'homme d'une seule femme et elle s'appelle Deila. Et les rapprochements des autres avec qui elles voudraient ne sauraient orienter mes idées.

Il est clair dans mon propos que je défends la cause des artistes. Et c'est jouer le jeu de Revelli, quand tu me définis comme un adolo boudeur. C'est montrer que tu baisses toi-même. On a déjà lu meilleur argument. D"ailleurs, on croirait entendre Revelli tellement c'est basique...

Pour ma part, les personnes qui diffusent dans les journaux qui pratiquent la censure et la traque des têtes qu'il faut couper perdent la plupart de leur crédit. C'est normal.

Revelli est un danger pour la démocratie et je suis cohérent dans mes expressions. Comment y aurait-il manquement de ma part ? Je suis intègre. Et si ça vous déçoit je m'en fiche. C'est à ça qu'on me reconnaît et mes propos.

Je connais les pratiques de ce monsieur et nul ne saura me les faire oublier. C'est une question de prudence large et étendue. Et ce que vous faites avec lui je m'en fiche, car on ne m'y verra jamais.

Écrit par : Demy | 12 mars 2009

@ C'est tout noir

Excusez -moi,vous êtes en deuil??????? (lol)
Il est vrai qu'aucune oeuvre d'art ne s'accomplit sans la collaboration du démon (lol).

Mais Pascal me rassure lui qui dit:
"Quoi qu'on fasse,on aime toujours."
Pascal

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 13 mars 2009

Chère amie,

Sympa ce nouveau design.

Perso, je préfère avec le vert et le bleu mais cela ne reste qu'un avis... ;)

Bonne journée

Écrit par : Frédéric | 13 mars 2009

Les artistes sont pour HADOPI et les arguments des contre sont tellement gamins (lire champeau sur Agoravox) que c'est perdu, ou plutôt gagné d'avance pour les artistes.

Ce 5ème pouvoir c'est pas sérieux et parce que c'est juste du vent de mecs qui se la pètent avec rien derrière.

Ca fait faire pschitt comme lors des élections 2007 quand l'internet devait décider et que c'est l'isoloir qui a tout fait.

C'est vraiment pas sérieux de penser qu'en colorant son bloge en noir on va changer le cours de la vie des artistes et rendre le vol légal. Il faut d'autres forces pour ça. Et Revelli n'est pas prêt à renverser la démocratie qu'il met en danger rien que par sa bêtise et celle qu'il encourage dans son torchon.

Quand je pense que sur Agoravox, ils sont tellement cons qu'ils prennent Baschung en fanion contre HADOPI...alors qu'il soutient la loi. Ils appellent ça de l'info citoyenne.

Ils ont détourné le terme citoyen. Et la vérité apparaît toujours à la fin.

@ Hervé,

Combien de gens à la manif hier ? C'est marrant mais personne n'en parle...tu parles d'une vague contre HADOPI. Rien, néant, nought, nothing, nitchevo.

Je crois que je suis assez clair là.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

Si Quitterie retourne à ses trucs révellien, elle va être diluée dans un truc sans avenir, quand elle vient de réussir un joli coup.

Mais ça la regarde.

Ca me fait penser à Zara Whites, que j'ai connue de plus près, qui rêvait de revenir en scène comme une star, et qui s'est si mal entourée que ses amis ont tout fait par jalousie pour qu'elle n'écoute plus Demy qui est très gentil avec les Dames comme chacun le sait. Et que si faible, Zara a cédé et désormais elle délire dans des trucs de sectes évangéliques (nom de Dieu) et que c'est la pente vers le bas. Si qu'à la fin tout le monde la fuit, et qu'elle reste seule.

Nul ne saurait empêcher quiconque de faire ses erreurs. Seulement, nos erreurs nous les payons, et nul autre.

Chacun est seul devant son propre tribunal.

Quand on ne sait pas écouter les personnes sages, on va vers le tumulte et la ruine des espérances.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

Qu'on laisse Baschung tranquille,qu'on lui fiche la paix lui qui vient encore d'annuler des concerts pour se soigner.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 13 mars 2009

Allez Quitterie rallume la lumière ,tu verras comme c'est joli...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 13 mars 2009

Le design me rappelle un autre blog mais je ne sais plus lequel (c'est peut-être les couleurs qui me perturbent)...
Mais si les jeunes libres bougent alors avançons... ;-)

Écrit par : virginie | 13 mars 2009

@ Demian

J'ai moi-même donné les chiffres, mais le fait qu'il y ait eu peu de monde n'y change rien : Hadopi est une stupidité liberticide. Regarde ce qu'en dit l'UFC-Que choisir (qui n'est pas un organisme réputé subversif, si l'ultragauche s'étend jusque-là, c'est qu'il faudra emprisonner la moitié de la France au moins). Les 7 arguments de l'UFC sont le réquisitoire le plus implacable contre Hadopi.

@ Pierre Ulm

Le fond noir du blog matérialise l'engagement de Quitterie pour le black-out le plus intense, le black-out contre Hadopi.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Heu virginie ce n'est pas virginie v, et moi ben j'aime bien c'est .heu noir ;-) et minimaliste! j'aime bien et ca bouge, c'est l'essentiel, des bises, virginie v

Écrit par : virginie v | 13 mars 2009

Hervé,

Ne nous la raconte pas. S'il y avait vraiment danger pour les libertés, on aurait vu du monde à la manif.

UFC-Que-Choisir ! si c'est ça le fer de lance contre HADOPI, c'est un truc de supermarchés votre binz.

Tout ça n'est pas sérieux.

Et encore une fois, qu'est-ce que UFC comprend à la façon dont les artistes gèrent leurs droits, vous confondez consommation et appréciation des oeuvres d'art. Tout est dit dans ce parallèle vulgaire et qui banalise l'art au rang de la serpilière. Vous avez tort et il y avait peu de gens à la manif, car ce truc c'est de la gonflette internet.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

@ Demian

Le projet Hadopi est intrusif, il a pour effet de permettre à des personnes privées, de gros intérêts économiques, de venir fouiller dans notre vie la plus privée, dans nos disques durs. Si cela n'est pas liberticide, quoi le sera ?

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

La barre des 6000 signataires du pacte vient d'être franchie.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Il me semble que la Justice est aussi intrusive dans la vie privée des délinquants quand il est manifeste qu'ils ont volé.

Vous êtes contre ça aussi ?

Vous êtes anarchistes ? alors dites le pour qu'on sache.

On trouvera bien plus de 6000 signataires pour le vol, pour le viol même et pour les pires actes liberticides.

Sur le net, n'importe quelle pétition fait ses 10000 signataires, même pour l'interdiction des cotillons, ou pour l'arrosage des camemberts avec de la violette.

Il reste qu'il y a plus d'artistes pour HADOPI que de signataires contre.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

@ Demian

Si c'était la justice, ce serait moins grave. En l'occurrence, ce sont les opérateurs économiques du secteur culturel, pas la justice, et c'est là l'un des problèmes cruciaux de ce texte liberticide.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Pour moi ce design est loin d'être minimaliste... Ca bouge oui mais l'essentiel n'est-il pas d'avancer? ;-) Bouger ne veut rien dire en soi, Avancer si. Je pars du principe que bouger est essentiel pour se sentir en vie et qu'avancer est fondamental pour donner un sens à sa vie.
Des bises Virginie

Écrit par : virginie | 13 mars 2009

Et dans les Tribunaux de commerce ce sont d'anciens commerçants qui disent le droit. Où est le problème.

Quand il y a vol, il faut appliquer la loi et les sanctions, c'est ça la Justice.

Et vous n'êtes pas artiste, Hervé, vous n'avez donc aucun mot à dire sur la façon dont nous vendons nos oeuvres, et sur la façon dont nos droits sont gérés. Nous ne sommes pas des fonctionnaires.

Et ce sont les artistes qui vendent leurs oeuvres comme ils veulent. Si vous n'en voulez pas, ne les achetez pas. Mais surtout ne vous mêlez jamais de la façon dont nous cédons nos oeuvres.

Comme nous ne nous mêlons pas de la façon dont vous exercez votre profession ou vocation.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

@ Libertés publiques

Oui mais je" poétisais" ce fond noir...,si Quitterie éteint les lumiéres de la nuit et bien il faut rallumer les étoiles ,vous verrez comme c'est joli...

Les libertés publiques sont quand même en danger Demy,je dresse l'abécédaire vite fait :tests ADN zônes de rétention,;la concentration de la presse et des médias,le chiffre terrifiant de garde à vue, plus de 600 000,et la rétention de sureté que l'on aurait tendance à oublier,c'est vraiment inédit d'enfermer des personnes qui ont purgé leur peine au motif qu'elles seraient jugées apte à recommencer.
Il y a une cassure,une cesure entre le président de la République et les valeurs de celle-ci.C'est grave.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 13 mars 2009

@ Demian

Les tribunaux de commerce n'ont pas ce genre d'intrusions et, de toutes façons, il s'agit de la justice (et d'ailleurs, il y aurait beaucoup à dire sur la justice consulaire qui prête à maintes critiques d'un autre ordre), et non pas d'intérêts privés agissant, ce n'est en rien comparable.

Sur la rémunération de l'art, il est évident qu'une solution doit être trouvée, et Quitterie l'a souligné.

Mais cette solution ne peut en aucun cas être le système proposé, qui ne rapportera rien aux milieux culturels et qui coûtera cher aux contribuables.

Cette loi est obsolète avant même d'être votée, sauf sur un point : elle est intrusive dans l'intimité des gens.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Et vous ne pensez pas que de télécharger des oeuvres qui ne peuvent plus être vendues serait si intrusif dans la vie de l'artiste qu'il ne peut même plus garantir la subsistance de sa famille ?

Vous vous en moquez, du moment que vos enfants peuvent s'en foutre plein les oreilles. D'ailleurs vous leur enseignez le vol comme modèle de la société future.

Vous générez la pauvreté et vous voudriez instaurer ce modèle en avenir.

Autrefois, quand chacun prenait ce qu'il voulait sans se poser de question, ça portait un nom : La Barbarie. Et vous êtes des Barbares. C'est moins romantique que Pirates, mais c'est ça.

Après, il vous faudra libérer le port des armes. C'est la suite logique. Et vous viendrez vous plaindre auprès de Demy quand il sera trop tard, et il vous dira : il n'y a plus personne pour vous défendre, tous sont armés et ils veulent tout vous prendre...

Tout ça ce n'est pas de la culture, c'est la lie de l'Humanité et l'inculture en marche comme en 40.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

@ Demian

Sauf que la présomption d'innocence n'est pas protégée par le dispositif. Or c'est le b-a ba de la justice la plus élémentaire.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Je viens de donner sur mon blog un extrait et un lien avec une interview donnée par Quitterie aux Inrocks, où elle propose un Grenelle de la Culture.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

Hervé,

Vous êtes un menteur. Le dispositif est progressif, donc il a présomption d'innocence. Le téléchargeur a plusieurs paliers pour arrêter.

Vous êtes de mauvaise foi et on négocie pas avec des gens comme ça. Et les arts sont l'affaire des artistes.

Arrêtez votre cinéma.

Écrit par : Demy | 13 mars 2009

@ Demian

Je ne t'insulte pas, merci de ne pas remplacer l'argument par l'invective, et je te signale que l'argument de la présomption d'innocence est employé par Quitterie elle-même, c'est elle aussi que tu insultes. De toutes façons, je m'en remets à l'opinion de Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mars 2009

@Virginie : Pour moi minimaliste veut dire puriste, revenir aux sources, mais de toute façon ca n'est pas le soucis, on est revenu à mes origines, ce blog que j'aime tant tel qu'il est et ce porte-voix que j'adore. Bouger pour moi veut dire avancer également, je mange mes mots parfois ;-) mais bon comme l'essentiel c'est de faire..bref, bon We, bises virginie V

PS : C'est dingue comme sur ce coup j'ai l'impression d'être schyzo ou de me parler à moi-même ;-) c'est l'effet blog ;-)

Écrit par : virginie v | 14 mars 2009

@virginie v:L'essentiel est bien de faire, en respectant des valeurs s'entend.
Bon WE. Virginie

PS:Les schizo je maitrise alors pas d'inquietude, pour le moment en tout cas ;-)

Écrit par : virginie | 14 mars 2009

Ah oui ! J'oubliais, on doit se laisser piller nos oeuvres et ne rien dire.

C'est ça la nouvelle démocratie du net dans la sphère Revelli.

Heureusement, les gens ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre et des doigts pour toucher : ils savent reconnaître le mensonge et la désinformation.

Il y a deux ans, un parti des Pirates s'était constitué et ils ont coulé en quelques semaines. Il se souviennent encore de Demian, et pour cause.

C'était misérable comme naufrage !

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

@ Hervé,

Le présupposé de l'action des pirates est injurieux, puisque les artistes seraient des liberticides, et simplement parce qu'ils voudraient que leurs droits soient respectés.

Vous ne passerez jamais avec une telle erreur politique. Vous êtes un épiphénomène, une anecdote. Et vous en êtes seuls responsables. J'étais votre ami, et vous vous en prenez à vos amis, les artistes. Il ne faut plus vous étonner de rien après ça.

Vous êtes en train de vous isoler. C'est l'effet Agoravox qui vous reprend. Le résultat se fait vite sentir.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

@ L'autre jour...

Oui l'autre jour sur le site Facebook d'un de mes amis une trés belle femme parlait de cette révolution artistique, et disait elle aussi humaine, qui se fera calment.
Elle avait tout à fait raison cette fille au doux prénom de D.....
Je lui ai répondu en lui parlant de Mozart et Rimbaud.
Elle ne m'a pas répondu pour l'instant.

Mais qu'importe...puisqu'elle avait raison.

Salut D....

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 14 mars 2009

Incredible!! hier à minuit, le blog était comme avant et la il est reparti en Black out c'est fort! oui l'essentiel c'est de faire donc d'avancer en respectant ses valeurs toujours, bises, virginie v

Écrit par : virginie v | 14 mars 2009

lire" Qui se fera calmement"

Vous l'avez compris je ne suis pas un as du clavier...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 14 mars 2009

"La barre des 6000 signataires du pacte vient d'être franchie."

C'est drôlement faiblard !

Où sont les millions de pirates ?? 6000 c'est des millions ?

Surtout qu'il faut sûrement enlever la moitié avec les trucages habituels de Nicolas Voisin.

Une pétition avec des pseudos anonymes n'a jamais eu la moindre valeur, trop facile à truquer.

Il serait bon de ne pas remplacer le processus électoral, ultra-contrôlé, avec des vérifications à toutes les étapes, par une pseudo consultation en ligne contrôlée uniquement par les initiateurs.

A tous les échelons vous bafouez la totalité des règles démocratiques, c'est fou !

Quand une minorité agissante prend la place de la démocratie représentative, c'est grave.

Jusqu'où ira le poujadisme des auto-proclamés "démocrates" ?

Écrit par : Z | 14 mars 2009

@ Z

Trouve un style moins désagréable à lire, s'il te plaît : le fond de ton commentaire t'appartient, mais il ne faudrait pas qu'il nuise à la lecture du blog de Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 14 mars 2009

Le style n'est que le reflet brut de vos conduites.

Le poujadisme est désagréable, et vous êtes poujadistes. C'est un peu plus grave qu'une question de style.

Écrit par : Z | 14 mars 2009

(Pour rappel pour les petits jeunes:

le poujadisme consiste en un appel perpétuel au "peuple", contre l'Etat de droit et la démocratie représentative.

Avec cet appel populiste aux instints égoistes du peuple, on justifie la peine de mort et le téléchargement illégal.

Dans l'Histoire, le peuple, excité, a souvent conduit au pire.

La démocratie représentative est l'indispensable filtre inventé par la civilisation, entre l'instinct populaire et l'exercice du pouvoir, le pouvoir direct exercé par le peuple conduisant à la barbarie.)

Écrit par : Z | 14 mars 2009

Ce que vous ne voulez pas admettre, c'est que vous êtes minoritaires à chaque élection, mais vous voudriez que le gouvernement applique vos idées.

Le gouvernement appliquant les idées pour lesquelles il a été élu, vous vous insurgez, criez au scandale, et mobilisez des minorités actives dans la rue.

Une démocratie ne peut pas fonctionner ainsi.

Vous êtes minoritaires aux élections, vos idées ne sont pas appliquées. Il n'y a pas de contournement possible de ce système, sinon c'est la guerre civile.

A vous de construire des alliances pour devenir majoritaires aux élections.

Si vous allumez le feu dans la rue, on vous renverra le feu chez vous, et effectivement ce sera désagréable pour tout le monde.

Vous n'allumerez pas le feu en restant épargnés.

Écrit par : Z | 14 mars 2009

Quitterie dans les Inrocks :

"les acquis de majors qui se sont fait beaucoup d'argent jusqu'ici "

Et que dire d'une agence comme HEAVEN ?

Qui se fait beaucoup d'argent en étant essentiellement un intermédiaire parasitaire entre un annonceur et un diffuseur ?

Est-ce que Quitterie aurait la dignité intellectuelle et la probité de remettre en cause l'argent gagné par HEAVEN, au même titre que l'argent gagné par les majors ?

Comment Heaven finance un grand bureau et beaucoup de personnel pour un simple travail d'intermédiaire dont on pourrait se passer par une mise en relation directe de l'annonceur et du diffuseur?

Ou bien la dignité de Quitterie s'arrête-t-elle à ses propres intérêts financiers et ceux de sa boite ?

Il est impossible de pointer du doigt les majors sans remettre également en cause les agences de pub.

Écrit par : Z | 14 mars 2009

J'attends par exemple une annonce de Quitterie, annonçant qu'Heaven abaisse ses marges d'intermédiaire pour cesser de s'en mettre plein les poches.

Écrit par : Z | 14 mars 2009

Mais qu'est-ce que des gens qui ne sont pas des artistes ou leurs conseils viennent fichent dans le débat sur les questions de la vente des oeuvres d'art.

Ca fait des lustres que vous nous dites que les majors vont s'effondrer à cause du prix trop cher des produits artistiques. He bien, si vous en étiez si sûrs vous seriez plus confiants l'avenir sans avoir à agiter la rue qui ne s'agite pas d'ailleurs.

Cette histoire de contestation à HADOPI est un prétexte pour mettre le pied dans la porte. C'est comme ça que Revelli agit. Il n'a rien d'autre à proposer que lui-même et il utilise plein de fanions bidons pour se placer dans le champ politique ou social et ça ne trompe personne. Même pas ses rédacteurs ou ses amis qui veulent profiter du système technique c'est tout.

Vous ne représentez même pas 7000 personnes impliquées. C'est-à-dire rien. Quand il y a des dizaines de milliers d'artistes en France. C'est l'échec permanent de votre contestation qui n'a de gonfléd que le leurre technique. Sur le net, les moyens techniques peuvent tromper les imbéciles et vous comptez ainsi paraître plus nombreux. Revelli annonce des millions de lecteurs quand il n'y a que 2 ou 3 dizaines de commentateurs qui palabrent dans un café du commerce agité par les discours racistes, intisémites et tout à l'avenant.

Cette bulle du journalisme citoyen a désormais une opposition farouche et la bulle éclate. Vous êtes la désinformation et donc la tentative contemporaine de dictature. Voilà la vérité du 5ème pouvoir bidon, et du journalisme citoyen.

Seuls ceux qui resteront libres de ces expressions démagogues s'en sortiront.

Pour moi c'est simple, ceux qui communiquent par le biais de ces journaux désinformateurs sont les troupes de la neuve dictature en germe qui veut effondrer la stablitié démocratique. Ils doivent être combattus et disqualifiés par les démonstrations de leurs fausseté et mensonge dans leurs discours.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

Est-ce que vous vous rendez compte que cette mouvance qui veut promouvoir le téléchargement est menée par un journal Agoravox qui vous balance deux pages de Sofinco qui s'ouvrent dès que vous allez sur le journal.

Et ce sont les mêmes qui gueulent contre les médias traditionnels. C'est se fiche de la gueule du monde.

C'est des brigands oui des pirates qui veulent tout bouffer sans un brin de morale. Tout prendre et vendre des aspirateurs même par force. Voilà les intrusifs, Torchet, je n'ai pas demandé à ce qu'on me branche sur les pages Sofinco quand je demande Agoravox.

Mensonge, Mensonge, Mensonge !

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

@ Zaxel et Demian

Vous soliloquez. Vox clamans in deserto.

Vos arguments (qui n'en sont pas) ne font visiblement pas recette ici.

Vous dites "Hou Quitterie est vilaine", c'est si médiocre que je n'ai qu'à répondre que je suis d'accord à 100 % avec Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 14 mars 2009

Hervé,

Je crois que vous n'avez pas saisi le propos du débat. Il n'est pas question de déclarer sa flamme à Quitterie, mais de la loi qui protège les oeuvres sur le net.

Et si l'on n'est pas d'accord avec vous, ce n'est pas pour vous donnez l'occasion d'en remettre une couche de vos déclarations amoureuses.

Si je ne respectais pas Quitterie et si je n'étais pas son ami, je ne dirais pas ce que je dis. Vous n'êtes pas son ami si vous ne la conseillez pas, mais que vous vous contentez de la suivre aveuglément juste pour lui plaire et pour espérer en obtenir quelque agrément pour vos espérances de mariage que vous avez assez laissées sur le web, sans réponse de la femme désirée.

Ce devient grotesque. Vous ne voyez pas que vous ne lui plaisez pas ? quand un homme aime une femme ça ne veut pas dire que l'affaire est forcément faite. Il y a une forme de harcèlement dans vos manières qui veulent préempter tout ce qui concerne Quitterie, comme si vous étiez son agent ou son mentor ou son je-ne-sais-quoi d'inavouable.

Vous lui portez tort à toujours la défendre comme si vous étiez en affaire de love avec elle. Ce qui n'est pas le cas. Alors cessez de laisser accroire ce genre d'exploit dont vous êtes incapable.

Moi je défends le droit des auteurs et même contre des amies, dont Quitterie, si elle prend le parti des pirates. C'est ça l'intégrité. Sinon, si demain, elle se mettait à promouvoir la pédophilie (ce qui n'arrivera pas) je devrais la défendre ? bien sûr que non !

Quant à vous, on sait que vous la défendriez, dans l'espoir d'un baiser et de loin, de très loin. Ca c'est le ridicule.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

Au fond, le message que vous nous dites, c'est que s'il y avait "des millions" de téléchargeurs d'images pédophiles, et si l'on trouvait 6000 signataires d'un pacte pédophile : il faudrait entériner cette pratique.

Vous saisissez le grotesque et le monstrueux de votre position quand je fais un tel quel parallèle ?

Vous trouverez dans le monde des millions d'antisémites et 6000 signataires d'un pacte antisémite, pour autant ce n'est pas la loi et c'est même la pente vers le crime contre l'Humanité.

Donc tous vos chiffres fantaisistes ne vous donnent aucune légitimité.

C'est la loi faite par les législateurs et la jurisprudence qui dit le droit. Et vous ne faites que proposer et non pas décider.

Et la messe est dite.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

Alain Bashung, un vrai artiste qui vient de mourir, était pour la loi HADOPI.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

@ Demy

Ce qui concerne mes relations avec Quitterie est du ressort de Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 14 mars 2009

C'est bien votre malheur : Elle ne veut pas de votre ressort.

Écrit par : Demy | 14 mars 2009

Alain Baschung est parti et la Star-Ac est toujours là :ça dégouline d'injustice tout ça...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 14 mars 2009

Pour recentrer le sujet, à lire ce bouquin du philosophe Paul Mathias
"Des libertés numériques" notre liberté est-elle menacée par internet? (puf)

Paix à l'âme de Bashung (si j'osais fine)

Écrit par : Gene | 14 mars 2009

En tout cas, je suis à la disposition de Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 15 mars 2009

Hervé,

Vous ne faites pas de la politique, ni du social, non plus que de la contestation : Vous faites la cour à Quitterie et indirectement en prenant nos débats comme prétexte pour le lui dire.

Ca veux tout simplement dire, que, depuis longtemps, Quitterie ne vous écoute plus en ce domaine.

Vous en devenez contre-productif pour l'action de Quitterie, à ridiculiser ainsi ceux qui la suivraient. Car on en vient à imaginer que ce ne serait que pour obtenir la chose.

Vous-même paraissez persuadé que vos contradicteurs seraient des rivaux qui en voudraient aussi des lopins de Quitterie.

Pour ma part, je pourrais changer de femme chaque jour si je suivais les propositions qui me sont faites, et pas des moindres au contraire. Mais j'ai tout ce qu'il faut et ce n'est pas parce que je plairais que je prendrais.

Et, comme je suis assez averti en ces matières, je vous conseillerais amicalement, de chercher près de vous une femme plus discrète et plus prompte à la fidélité loin des tentations parisiennes. Car vous demandez à Quitterie, ou au genre de femme qu'elle est, qu'elle serait la femme d'un seul homme ; Vous. Ce qui est rigoureusement impossible en l'état du monde et des femmes tels que je les connais et heureusement pour elles.

Vous vous faites du mal en pensant que votre fanatisme amoureux pourrait dissoudre les retenues. C'est d'une autre époque, et même là ça ne marchait pas, car il y fallait d'autres qualités : la beauté, la richesse, la renommée, la force, l'intelligence active, le pouvoir, l'art, et savoir enlever la personne aimée.

De plus elle est mariée, et vos entreprises sont une atteinte à sa réputation. Donc, vous ne faites pas du mal qu'à vous-même. Pensez à son mari et à ses enfants, avant de me donner quelques leçons de morale.

Car non seulement, vous enseignez le vol à vos enfants en tant que pirate, mais en tant que pirate dragueur on line de Quitterie, vous enseignez les voies de l'adultère à vos enfants. Finalement, le pire est que vous en devenez répétitif et ennuyeux, et vraiment pas excitant, à tout le moins à lire.




Voet

Écrit par : Demy | 15 mars 2009

@ Demian

C'est à Quitterie d'en juger.

Écrit par : Hervé Torchet | 15 mars 2009

@ Hervé,

Vous laissez entendre que vous seriez amants alors ?

Mais alors pourquoi toujours lancer vos déclarations d'amour inaugurales en pulic et à nous autres qui ne sommes pas Quitterie ? Parlez-en directement avec elle, pour ne plus infiltrer les débats sur le droit des auteurs avec vos liaisons fanatisées.

Écrit par : Demy | 15 mars 2009

@ Hervé,

C'est vous qui utilisez ce blog pour vous auto-intriguer et vous laisser accroire que vous avez une histoire de love avec Quitterie, ce qui est faux. C'est évident, et je n'ai aucun doute là-dessus.

Et pis encore, vous exploitez le silence de Quitterie comme un accord implicite. C'est la manière des pires machos. Justement, Quitterie ne dit rien parce qu'il n'y a rien.

Et votre façon de mêler votre love à son action la met en difficulté. Car c'est une proie facile pour ses contradicteurs, et à cause de vous ou plutôt de votre position d'esclave idéologique sinon sexuel, du moins dans les intentions :-).

Je trouve que vous manquez de la discrétion élémentaire pour faire un amant dans le plein et délicieux adultère dont vous rêvez.

Finalement, vous êtes tellement amoureux que vos arguments en sont lénifiants. L'amour rend aveugle et incapable de débat vraiment concret et terre-à-terre.

En fait, vous prenez Quitterie en otage de vos désirs et vous ne la laissez pas jusqu'à ce qu'elle vous dise "oui". C'est ce qu'on voit, derrière tous les prétextes que sont HADOPI, etc.

D'un autre côté, si elle vous laisse entendre quelque espérance, elle serait cruelle, et vous bien naïf. Et la névrose serait partagée. C'est à se demander si vous en avez parlé un jour de ce numéro bicéphale auquel on assiste.

C'est un peu ce que je reproche à cette mouvance "5éme pouvoir" : c'est une bande de quelques copains-copines qui se dragouillent genre sainte-Nitouche et pour occuper l'espace de la blogosphère. Mais rien des vraies promesses de pouvoir. Juste des candidats à l'iconique et au culte de la personnalité.

Vous en êtes la victime et l'instrument.

Écrit par : Demy | 15 mars 2009

Ils approchent du million !!

Déjà 7239 signataires du pacte des voleurs.

Plus que 1 992 761 signataires à trouver pour arriver au minimum "des" millions, 2 millions.

Courage !

A ce rythme vous y serez dans seulement 2000 jours.

Écrit par : Mathematique | 17 mars 2009

@ Demy

Je suppose que l'article de Champeau auquel tu fais référence est celui-ci :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=53131

Il est en effet à lire.

Écrit par : Hervé Torchet | 17 mars 2009

Wow, sympathique blog, je vous remercie pour ces conseils et notez dans un 1er temps que je suis complètement d'accord avec vous ! Hum voilà, oui votre blog est réellement bien bon, je viens de twitter ce billet (en espérant que ça vous aide). NB : Je vais avoir besoin d'un peu de temps pour cogiter à tout ça quand même.

Écrit par : cigarette electronique forum | 27 avril 2010

Hola,
ЎIncreнble! No estб claro para mн, їcуmo offen que la actualizaciуn de su nombre de lesjeuneslibres.hautetfort.com.

DingoDogg

Écrit par : DingoDogg | 29 mai 2010

J'avoue que moi aussi je suis un pirate culturel, un remixeur de ce que j'ai pu trouver sur internet. Qu'on ne vienne pas me comparer à un pirate de carte bleue ou tout autre pirate informatique. Ce que je fais est inoffensif, juste créatif. Merci.

Écrit par : Pirate Carte Bleue ? | 09 mars 2011

Écrire un commentaire