Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Tissons notre toile des internautes démocrates, continuons à tisser celles de la génération nouvelle : laissez dans les commentaires vos liens | Page d'accueil | Le Mouvement Démocrate se tourne heure après heure vers les législatives, rencontre avec la Ministre Belge Catherine Fonck »

11 mai 2007

10 mai 2007 : fondation du Mouvement Démocrate, à marquer d'une pierre orange ! Regarder l'avenir droit dans les yeux.

Les journalistes annoncent chaque jour la fin de l'UDF, à tel point que nos "amis" du Monde titre dans son édidtion d'hier "Les législatives se réduiront à un face à face UMP-PS". Et pourtant quoi de plus vivant, quoi de plus résistant, quoi de plus émouvant que la réunion de l'UDF et surtout la fondation du Mouvement démocrate d'hier à la Mutualité ?

Ils sont venus les militants, ils sont tous là.

Moins de parlementaires, mais ceux qui sont restés sont ovationnés avec beaucoup de chaleur. J'ai une pensée pour ceux qui sont partis. Chacun sa route, chacun son chemin. Quelle importance peut avoir leur destin personnel face à l'aventure indédite que nous vivons ensemble. Que restera t'il dans les livres d'histoire ?

Bayrou est en pleine forme. Il est grave, entier, tout entier dans sa mission. Trouvez son discours ici.

Après quelques heures, le vote annonçant ainsi la naissance du Mouvement démocrate. D'heures en heures, des mails de préinscriptions arrivent. Alors que les princes se tirent, les citoyens s'engagent. Comme un coeur qui commence à s'irriguer, le Mouvement démocrate est né par ces innombrables inscriptions. 33 000 à cette heure ci. Nous n'avions jamais vu ça.

Voici le moment du vote de cette fondation, filmé et photographié par Natascha Quester Siméon, de Mémoire Vive, toujours dans les endroits où il se passe quelque chose. Merci à elle de son reportage que vous retrouverez ici

medium_mutumodem.jpg

Cette journée s'est terminée très tard au Margeride. Merci à toutes et à tous d'être venus. Les serveurs du bistrot m'ont dit que la prochaine fois ce serait bien que je précise qu'on serait plutôt 80 que 30 ;-) ! Etions-nous 80 ? Merci pour ces très belles rencontres, pour ces parcours de vie si différents. Oui, il se passe quelque chose. Dans nos consciences. Dans notre désir d'enagement. Dans notre volonté d'ouvrir des voies nouvelles. "Sortir de notre tannière". "S'engager pour la première fois", "apporter mes idées", "participer à l'élaboration d'un projet", "donner un coup de main", "aider". Nous avons des moyens à inventer pour nous retrouver quartier par quartier. Des outils pour nous permettre, comme François Bayrou le souhaite, d'élaborer ensemble ce fameux laboratoire à idées que doit être un mouvement politique?

Nous savons que les combats électoraux qui arrivent vont être très durs, mais nous savons que c'est aussi le prix de l'authenticité de notre message et de la fondation de notre mouvement. Haut les coeurs ! Nous allons vivre des périodes passionnantes, les législatives, municpales, cantonales, régionales, européennes, et sénatoriales. Tout un cycle d'élections pour y arriver. Chacun peut trouver sa place dans cette dynamique ! Au travail !

A votre demande nous rééditerons ces apéros jusqu'à l'été tous les 15 jours. C'était vraiment bien. La politique se fait aussi dans les bars, la politique c'est des rencontres. Merci à chacun d'entre vous, et à très bientôt ! Jeudi soir dans 15 jours, le 24 mai ! Ca vous va ?

medium_070510002.jpg

Enfin , je vous signale la diffusion sur France3 ile de France, le 12 mai à 11h05 du magazine "Marielle de Sarnez au coeur de la mécanique orange".
Pendant six mois cette équipe a suivi la directrice de la campagne. C'est un portrait de Marielle. Vous y verrez aussi comment sont organisés les visites de terrain, les rendez vous médias. Il y a des aussi des séquences amusantes et des moments émouvants.

Commentaires

N'oubliez pas, le centre doit rester un tryptique :
- c'est un point : François Bayrou pour l'instant
- c'est un espace à porosité variable, un iris 3D
- c'est un pivot qui permet d'échanger les points de vue si on est sur le même cercle

c'est une méthode :
- on n'est que membre du club, pas propriétaire
- on n'est que éleveur d'idées et les logiciels sont libres
- on est propriétaire de son vote et libre de ses choix

Bon courage !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

@ quitterie

les media sont nos amis. les media ne sont pas des courroies de transmission ou des boites aux lettres qui diffusent ce qu'on leur demande. Apprenons à les connaitre, cerner leur mode de fonctionnement, comprendre leurs attentes, entamer une relation avec eux, pour qu'au moment opportun, ils puissent etre plus conciliants.

regle 1 Un train qui arrive à l'heure n'est pas une info, par contre un train qui arrive en retard avive la curiosité d'un journaliste (que s'est-il passé ? le conducteur a eu un malaise, un passager a pété un plomb...?). ce qui va titiller un journaliste, ce sont les raisons pour lesquels les députés se rallient un à un à sarko et qui soyons honnete interesse le lecteur.

regle 2 Le MD est lancé, très bien, mais les journalistes l'ont annoncé dès que FB l'a dit je ne sais plus quand => une info chasse l'autre. je serais journaliste, j'aurais à la limite parler du malaise de bourlanges, et encore...

regle 3 : les déclarations de bonne intention sont l'ennemi juré du journaliste qui préfère se concentrer sur les faits (mais attention il préfèrera les faits qui contrediront des déclarations de bonne intention)

regle 4 : jouer le jeu de l'info avec les journalistes => rien de pire que d'arreter d'alimenter les journalistes quand on connait un creux, une crise etc ; je ne dis pas qu'il faut leur donner l'info brute mais qu'il faut l'habiller, voire lancer plusieurs leurres pour détourner leur attention

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

@ quitterie

les media sont nos amis. les media ne sont pas des courroies de transmission ou des boites aux lettres qui diffusent ce qu'on leur demande. Apprenons à les connaitre, cerner leur mode de fonctionnement, comprendre leurs attentes, entamer une relation avec eux, pour qu'au moment opportun, ils puissent etre plus conciliants.

regle 1 Un train qui arrive à l'heure n'est pas une info, par contre un train qui arrive en retard avive la curiosité d'un journaliste (que s'est-il passé ? le conducteur a eu un malaise, un passager a pété un plomb...?). ce qui va titiller un journaliste, ce sont les raisons pour lesquels les députés se rallient un à un à sarko et qui soyons honnete interesse le lecteur.

regle 2 Le MD est lancé, très bien, mais les journalistes l'ont annoncé dès que FB l'a dit je ne sais plus quand => une info chasse l'autre. je serais journaliste, j'aurais à la limite parler du malaise de bourlanges, et encore...

regle 3 : les déclarations de bonne intention sont l'ennemi juré du journaliste qui préfère se concentrer sur les faits (mais attention il préfèrera les faits qui contrediront des déclarations de bonne intention)

regle 4 : jouer le jeu de l'info avec les journalistes => rien de pire que d'arreter d'alimenter les journalistes quand on connait un creux, une crise etc ; je ne dis pas qu'il faut leur donner l'info brute mais qu'il faut l'habiller, voire lancer plusieurs leurres pour détourner leur attention

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

Bonne idée de maintenir l'apéro tous les 15 jours ! je le note tout de suite dans mon agenda ! à bientôt !

Écrit par : MIP | 11 mai 2007

Je dois avouer que je ne comprends pas vos envolées lyriques et la stratégie de votre chef. Mais bon, si cela vous plaît. mais j'ai peur que vous vous battiez contre des moulins à vent. Avant de continuer dans une aventure qui a échoué, Bayrou a perdu aux élections présidentielles, il faut le rappeler, il vaudrait mieux, s'arrêter, étudier et repartir, mais non vous continuez, pour aller où? dans le mur je le crains!

Écrit par : Véronique | 11 mai 2007

Les journalistes ont semble t il fait évoluer le discours, dans la journée d'hier, nous sommes passés de "François Bayrou tout seul"
à des titres reflettant plus le mouvement de fond que nous vivons

François Bayrou : "C’est de résistance que la France a besoin" (Journal Chrétien)
François Bayrou ne veut pas décevoir ses électeurs (L'Express)
Chaisemartin : Les jeunes UDF suivent Bayrou (Le Point)
Libre, Bayrou se détache de la droite (Armées.com)

Il semblerait que la démarche et le mouvement politique semble commencer a intéresser la presse.
Continuons donc a communiquer sur le fond politique.

NB : agenda public mis a jour
http://www.google.com/calendar/embed?src=Soutien.Quitterie%40googlemail.com

Écrit par : Patrick_Boissy | 11 mai 2007

Virginie, Quitterie,...
Merci pour cette initiative intelligente et rafraîchissante qui m'a donné l'occasion de sortir de ma tannière (hivernage politique interminable). Je ne cache pas mon appréhension pour ce que je craignais de trouver : un casting de co-loc déjà bien installée. Tout le contraire en fait et plutôt une rencontre de futurs co-locataires d'une maison retapée à habiter. Parfait donc. Je vais de ce pas voir ce qui se bâtit dans le XIIème. Le 24, si je peux, je viens et en tout cas, j'en parle autour de moi pour vider quelques autres tannières assoupies.

Amicalement

Écrit par : rémy | 11 mai 2007

Le mouvement démocrate a un grand avenir, il ne peut pas en être autrement.

C'est notamment l'expression d'une nouvelle vague de jeunes qui ne sont pas bloqués par des dogmes, mais que seules la réflexion pragmatique et la raison guident dans leurs choix politiques.

Combien de fois avons-nous trouvé sensés des discours de personnalités de divers bords politiques, et combien de fois avons-nous trouvé absurde de les rejeter uniquement sur la base du fait qu’ils étaient de droite, du centre ou de gauche ? Pour une fois, avec cette campagne présidentielle, un candidat est arrivé en nous proposant d'arrêter de nous juger sur la base de dogmes. Si notre seule grille de lecture consistait en une vision pragmatique et humaniste, pour avancer ensemble ?

Je crois que c'est ce qui nous a séduit chez François Bayrou. Et c'est aussi cette honnêteté intellectuelle sans failles.

Ceux qui ont peur de ce changement profond d'approche de la politique nous ont rabâché qu'on ne pouvait pas ne pas se situer sur l'échiquier politique. Que cela décrédibilisait tout discours politique. Mais en vertu de quoi devons-nous reconnaître cet échiquier? Demande-t-on au marin de choisir son camp entre le Nord et le Sud ? Ou doit-il simplement utiliser tant des vents du Nord que des vents du Sud pour atteindre son objectif ? Et cet objectif qui est le nôtre, c'est de construire une société sans la diviser, guidés par l'intérêt général républicain, et non par l'intérêt de telle classe ou telle autre. Les idéologies en « isme » obstruent souvent notre vision du Monde.

Écrit par : Mehdi | 11 mai 2007

ayé je suis inscrit au MD.

p.s : si quelqu'un croise François Hollande, pourrai t'il lui dire d'aller jouer au bridge avec Jospin pendant toutes les législatives ?? (Peut être qu'il arretera d'essayer de torpiller son parti et ceux d'à coté avec)

Écrit par : Alexandre Flet | 11 mai 2007

@ patrick boissy

effectivement tout ceci est ultra positif et joue pleinement en notre faveur ; titiller la fibre libertaire et frondeuse des français, voilà qui est parfait et porteur médiatiquement ; trop fort ce FB ! ceci pourrait etre décliné au niveau de la 10è circonscription

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

@ Véronique

Passez de 7% à 18%, je n'appelle pas ça un échec

je ne crois pas qu'on se batte contre des moulins à vent, on veut faire passer nos idées, nos valeurs, mettre en avant de nouvelles personnes et de nouvelles pratiques politiques !

Et puis si finalement, même si on se plante (je ne le crois pas), au moins, nous n'aurons rien à regretter.

Écrit par : MIP | 11 mai 2007

@ veronique

nous préférons créer les rails du renouveau que de nous inscrire dans les rails de la déroute programmée.

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

Ok je réserve pour dans 15 jours

Écrit par : Marc_B | 11 mai 2007

"Enfin , je vous signale la diffusion sur France3 ile de France, le 12 mai à 11h05 du magazine "Marielle de Sarnez au coeur de la mécanique orange".

Il faudra penser à mettre cette vidéo quelque part (je sais c'est interdit). Mais bon faut pas oublier que FR3 Ile de france c'est pas la France...Et ce blog (et les autres) est lu partout en France.

Écrit par : cbeledou | 11 mai 2007

et pourquoi la déroute? on n'est qu'à 4 jours des élections? je ne suis pas béate, ni bénie-oui-oui mais votre exaltation pour un mouvement de liberté qui pour le moment prétend se battre contre (mais contre qui?) me dérange. "nous, on est libre, nous, on est propre, nous, on est intelligent, et les autres, des lâches, des traîtres, des abrutis, ...si cela vous fait plaisir de le penser. De l'autre côté, qui est en train de préparer un gouvernement d'ouverture? ce n'est pas Bayrou......! rendez-vous à l'évidence, le changement a commencé, mais le PS fera sa mue sans vous!

Écrit par : Véronique | 11 mai 2007

Cerise sur le gateau...


L'état de disgrâce, par Alain Finkielkraut:
(Le Monde)
On ne peut pas se réclamer du général de Gaulle et se comporter comme Silvio Berlusconi. On ne peut pas en appeler à Michelet, à Péguy, à Malraux et barboter dans le mauvais goût d'une quelconque célébrité de la jet-set ou du show-biz. On ne peut pas prononcer des odes à l'Etat impartial et inaugurer son mandat en acceptant les très dispendieuses faveurs d'un magnat des affaires.

Contrairement à ce qu'il avait annoncé sur un ton grave, Nicolas Sarkozy ne s'est pas retiré du monde pour habiter la fonction présidentielle : entre le Fouquet's, Falcon et palace flottant, il a oublié qu'il venait d'être élu président de la République. Il avait peut-être ses raisons que la raison ignore. Espérons cependant qu'il s'en souviendra, une fois de retour sur le plancher des vaches, et qu'il saura, comme il l'avait promis dans des discours de très haute tenue, incarner la France. Pendant trois jours, il nous a fait honte.

Écrit par : Yannick Comenge | 11 mai 2007

@ veronique

François Bayrou a effectivement perdu mais a crée un élan nouveau, celui d'une force démocratique nouvelle. Et quelle est la différence entre ce Mouvement et les partis politiques existants? C'est que ce Mouvement est nourri par sa base, et non pas par ses chefs! Là où les élus s'en vont, les électeurs arrivent! François Bayrou a compris cela et depuis l'après premier tour est complètement en phase avec ses électeurs (débat avec Royal, non-consigne de vote, discours pour la création du MD). A chaque fois que nous avons eu des craintes, pensant que FB allait céder à ses élus, il s'est rapproché de sa base!

Face à cette façon de procéder, j'oppose celle de Nicolas Sarkozy qui a déjà commencé à tout régenter: sécurité privée à l'Elysée pour remplacer la traditionnelle gendarmerie, de Panafieu en état de disgrace à Paris, ça commence! Sans faire de l'anti-sarko primaire, ce n'est pas mon idée, j'oppose juste deux méthodes...

Écrit par : Victor Hugo | 11 mai 2007

Fidèle au poste je serai là dans deux semaines c noté dans l'agenda...

Écrit par : Marc BERNIER CREPIN | 11 mai 2007

Surprenante posture que celle d'un béarnais hanté par son destin sonnant l'hallali devant Jéricho !
L'actuel Président soulagé, a raccoché cet uniforme trop lourd, trop grand mais Henri IV ne l'a plus jamais quitté depuis la costumière ... il y croit !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

@quitterie
Merci pour cet apero bien sympa hier soir, l'occasion de discuter et de se recontrer au cours de debats fort animés. A nous de vehiculer les idées des democrates a tous les niveaux, locaux, regionaux, nationaux. Des idées de justice sociale, de liberalisme politique, de tolérance et d'équité.
A bientot, au prochain apero !

Écrit par : Tibo | 11 mai 2007

@quitterie
Merci pour cet apero bien sympa hier soir, l'occasion de discuter et de se recontrer au cours de debats fort animés. A nous de vehiculer les idées des democrates a tous les niveaux, locaux, regionaux, nationaux. Des idées de justice sociale, de liberalisme politique, de tolérance et d'équité.
A bientot, au prochain apero !

Écrit par : Tibo | 11 mai 2007

Quel dommage que les Législatives se déroulent avant le 18 juin !
Quel dommage que Sarkozy ne soit pas Néron !
Quel dommage que la Gauche ne soit pas la Commune !
c'est décidé mon pseudo sera mon alias dans la Résistance ...

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

@Thibo et tous : bienvenue au prochain apero democrate!
@Remy : merci à toi d'être venu d'apporter ta pierre à l'edifice!
@Mehdi : entierement OK

Écrit par : virginie | 11 mai 2007

C'est parti.
Première étape, et non des moindres = se mobiliser pour les législatives !

Écrit par : Pierre | 11 mai 2007

@Pierre
"se mobiliser pour les législatives !"

et n'oubliez pas que pour être qualifié au second tour, votre candidat doit faire plus de 12 %des inscrits (en gros 16% des exprimés suivant l'abstention habituelle)
ceci à comparer avec le score dans votre circonscription d'un François Bayrou plutôt connu.
(Quitterie est très célèbre ici, et un peu dans les médias, mais combiens d'habitants de sa circonscription la connaissent ?)
Là vous voyez l'enormité de la tâche ... prenez un congé sans solde !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

Plus de 30 000 adhésions en quelques jours et ca ne fait que commencer.
Sur des forums et tchat ca arrive de partout gauche et droit meme écolo
Que du bonheur
Ceux qui disent que ce parti est voué à l'échèque c'est du pure délire.
Concernant les legislatives ca risque d'être dur mais vu la force qu'a incarné François Bayrou je pense que tout est permis au niveau esperance.
Les journaux disaient pareil au début Septembre pour finir à plus de 18%
Franchement mon admiration pour toute l'équipe de François Bayrou est extrement forte.
Des personnes risquant de tout perdre et de continuer le combat démocratique sans penser à ca petite personne c'est la chose la plus noble que j'ai jamais vu en politique.
Quand j'ai commencé à adhérer à l'udf j'étais heureux mais là c'est carrement de la fierte de faire parti d'un groupe pareil.
Je suis fier de vous connaitre et d'adhérer au MoDem cela me rend meilleur tous les jours.

Écrit par : vince01 | 11 mai 2007

Une bizarre impression, sentir un frémissement, envie de s'y engouffrer... Mais des doutes sur la suite, peu de temps à consacrer, l'envie pourtant mais...

Je crois qu'en fait la vision binaire de la politique française est bien ancrée dans nos cerveaux, ce n'est pas si facile de s'en départir.

Bon je vais prendre mon courage à deux mains, y croire un peu plus et vais allez frapper chez Gillou dans le 4-2...

Écrit par : Tom | 11 mai 2007

@ video meliora

Un compliment particulier pour ton premier commentaire.

@ Quitterie

Encore merci, le 24 est noté, toujours d'accord.

@ Victor Hugo

"Et sur le pâle amas des cris et des douleurs,
Le festin qui flamboie..."
"Les lustres au plafond laissent pendre leur flamme
Et semblent la racine ardente et pleine d'âmes
De quelque arbre céleste épanoui plus haut
Noir paradis dansant sur l'immense cachot"...

(Victor Hugo à propos de Nicolas Sarkozy dans "Les Contemplations").

Écrit par : Hervé Torchet | 11 mai 2007

@vince
"Ceux qui disent que ce parti est voué à l'échèque c'est du pure délire"

C'est bien ces pré-adhésions mais quelque chose me dit qu'on va bientôt devoir passer à la caisse. Préparons nos carnets d'échec !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

J'ai fait une note sur la perquiz au "Canard" que j'ai signalée ici ; ayant depuis appris que la perquiz avait aussi concerné l'avocat de Sarko, j'ai complété ma note. Décidément, Clearstream, c'est une antiphrase.

Écrit par : Hervé Torchet | 11 mai 2007

@ Véronique,

il ne s'agit pas de se battre contre quelqu'un mais plutôt contre une manière de faire de la politique. La concentration des pouvoirs politiques, médiatiques et financiers autour de NS n'est pas un bon exemple de Démocratie.

Parceque Sarkozy prone l'ouverture alors tout le monde devrait se ranger derrière lui ?

Moi j'appelle cela la dictature de la pensée unique.

Écrit par : Marc_B | 11 mai 2007

@ yannick comenge
sarko maitrise parfaitement sa com et ce sont des signaux qu'il lance lorsqu'il va au fouquet's, sur un yacht...je pense qu'il est train de tester l'opinion pour voir s'il peut imposer ce style décomplexé, flambeur ; la question que je me pose : quelle est la prochaine étape dans cet escalade de la provoc ?

@vince01
en titillant la fibre frondeuse des français, FB est en passe de réussir son coup :, par pur anticonformisme, nos concitoyens font preuve d'un sacré désir d'émancipation et font comprendre à sarko qu'ils ne lui ont pas signé un chèque en blanc ; C EST UNE VERITABLE FAILLE POLITIQUE DANS LAQUELLE NOUS DEVONS NOUS ENGOUFRER

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

@Hervé Torchet

Un compliment particulier pour ton avant dernier commentaire ...

"Il dit et déracina chêne !"

(Victor Hugo à propos de Bayrou dans "La Légende des Siècles")

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

@Marc_B

C'est toute l'histoire du centre en général et de bayrou en particulier.
On lui pille son programme des deux côtés depuis 25 ans.
Sarko choisit ses ministres sur le critère de la compétence et non de la fidélité ni même de l'origine politique. Cela vous rappelle quelqu'un ?

Réjouissez-vous ! vos idées gagnent du terrain c'est ce qui compte !
C'est comme nous, les socdem, on fait tout, on fait tourner la boutique et plutôt pas mal mais au moment de faire campagne le candidat ne lit pas nos fiches !

Faudra surveiller les postes de secrétaires d'Etat et les Directions de cabinet car il faudra bien caser 70 % des amis !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

Bonjour,

Pour les législatives, il y a de fortes chances que les candidats présentés par le MoDem ne soient pas aussi "connus" que les candidats des autres partis.

Pour éviter une "déperdition" des voix du fait de la nouveauté des candidats, ne serait-il pas intéressant d'appeler à "voter orange" plus que voter pour un nom de candidat. Cela aurait l'avantage de permettre un affichage national, tractage national (avec un papillon reprenant le candidat local que l'on peut ajouter ou insérer au tract), sachant que "voter orange" a pour signification d'adhérer aux principes soutenus par François BAYROU lors de la campagne présidentielle.

Il me semble que grâce à cette notion de "voter orange", le score aux législatives pourrait se rapprocher du score de Bayrou au premier tour !

(j'envoie cette idée également au staff de François Bayrou, je pense qu'elle mérite vraiement d'être étudiée)

@+

Écrit par : nap1128 | 11 mai 2007

Désormais, la France n’existe plus que dans sa langue. Car les frontières ont explosé, puisqu’elle est dirigée depuis ailleurs. Depuis les forces du capital ultra et non-localisé (dé-localisé).
C’est la mondialisation qui vient de dissoudre le pays en des intérêts surnationaux et au profit non seulement du capital mais des banques elles-mêmes.

Ces puissances ont maléduqué le peuple à escient, c’est-à-dire pour le maintenir dans une sous-culture et pour que ce Peuple affaibli vote facile: celui que la grande industrie aura désigné et favorisé.

C’est une nouvelle ère qui dissout le réel, et la France, désormais, signifie sa langue et son expression et aussi dans la blogosphère francophone.

Car, même au sein des pires états de la mondialisation, il est de nouveaux avantages qu’une résistance à cette machine, peut utiliser à sa faveur.

Paradoxalement, je pense que ce pire état de la France amènera plus vite encore son contraire. Car l’élément inattendu travaille déjà à son apparition survoltée.

Écrit par : Demian West | 11 mai 2007

@ nap1128

l'orange est une composante de la marque bayrou ; elle n'est pas la seule. l'orange sera d'autant plus percutant que le candidat et ses thèmes dde campagne seront crédibles ; eh oui l'orange ne fait pas tout ! mais je suis d'accord avec toi, il doit etre très visible et partie intégrante de la charte graphique de toute notre campagne

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

Jamais venu, mais je pense que je tenterais l'expérience jeudi prochain ^^

Écrit par : M.w.a | 11 mai 2007

Jamais venu, mais je pense que je tenterais l'expérience jeudi prochain ^^

Écrit par : M.w.a | 11 mai 2007

Edit : oups, désolé pour le doublon (et bientot "triplon"), jeudi dans 15 jours je voulais dire :o

Sinon.

@michael silly
Tout a fait d'accord avec toi, il va falloir porter haut les couleurs orange afin qu'elle soit bien visible dans la campagne.

Écrit par : M.w.a | 11 mai 2007

Quitterie,

J'aimerais connaître quel député(e) Modem fera campagne dans le 19ème arrondissement de Paris ? Pouvons-nous aider dans ce quartier ? Je suis préinscrite ainsi que mon mari quand pourra t'on s'inscrire ? beaucoup de questions pratiques. Pas facile de venir à tes rendez-vous (boulot, enfant...) mais bon courage à toi si tu postules à la députation.

Véronique

Écrit par : nef | 11 mai 2007

@Quitterie et Virginie : comptez de nouveau sur moi le 24, et tous les quinze jours ensuite ! Ce genre de rendez-vous est très vivifiant, comme je le disais plus tôt aujourd'hui.

@nap1128 et michael silly : bonne idée, celle de faire voter MoDem plutôt que pour un(e) candidat(e), puisqu'ils n'auront pas la notoriété de leurs adversaires. Il est vrai qu'il ne se limitera pas à l'orange, puisqu'il a vocation à accueillir tous les mouvements qui se reconnaîtront dans sa "charte".

Écrit par : Thomas Deslypper | 11 mai 2007

Bonjour Quitterie, permets moi simplement de témoigner que grâce à FB j'ai retrouvé goût à la politique, la vraie, celle des idées, des projets. Dans notre pays un homme s'est levé, droit et authentique, sincère. cela est particulièrement réconfortant. De mon Cotentin, je le suis désormais avec attention grâce, entre autres, à ce merveilleux outil qu'est l'Internet. A plus de 55 ans, je m'enthousiasme pour cette bouffée d'air frais qui est entré dans les esprits en particulier chez vous qui êtes un peu plus jeunes que nous. Je suis un amoureux de la mer, vivant avec elle sur mon bout de presqu'île et le Modem me va bien, lui qui possède également en lui cet énorme potentiel de liberté sur lequel il faudra désormais veiller. bon courage.

Écrit par : cotentinois | 11 mai 2007

à propos de Docteur Finkiel et Mister Kraut :
En fait, il ne s'était pas trop trompé cet homme-là, c'était juste un problème de timing.

Rappel du contexte :
Eric Besson vient de diffuser son brûlot contre Sarko-bush et le Figaro annonce le ralliement de Finkielkraut à Sarkozy.

http://www.radiofrance.fr/_c/php/listen.php?file=/chaines/france-inter/chroniques2/invite-inter/invite-inter_07022007.rm

Bonne écoute oreilles libres !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

@cotentinois

Merci pour cet appel d'air ... avec un peu d'iode
nous ne finirons pas idiots !

Écrit par : video meliora | 11 mai 2007

J'étais aussi à la mutualité, c'était beau. Il faut qu'on démontre à Mr Bourlanges que les MoDem ne sont pas "sympathiques mais tragique". Ca m'a vraiment donné du baume au coeur, et je suis tous les jours plus sur que le phénomène centriste de la campagne n'est pas un épiphénomène autour de Bayrou mais un attente réelle des français.

Écrit par : Antonin | 11 mai 2007

@cotentinois : habitué des navigations entre Cherbourg, les anglo-normandes ou Saint Vaast, je trouve le nom de votre blog fort bien choisi !

Écrit par : Thomas Deslypper | 11 mai 2007

Je suis passé hier soir. La dominante était masculine avec la jolie Quitterie papillonant de table en table. Excellent relationnel. Marketing politique bien étudié sur la population présente. Bravo.

Pour le fond... je crois que les urnes parleront. Il risque, je rejoins Véronique et d'autres, d'y avoir moins de monde fin juin place d'Italie coeur de la 10ème circonscription... mais pour l'instant, l'espoir est là et il faut se faire plaisir.

Écrit par : mry | 11 mai 2007

BAYROU appele les Français a la Resistance.

Il a raison apres la nouvelle jusrisprudence assimilant des manifestants a des casseurs , suite a la perquisition faite au Canard Enchaine ce matin et apres la mise en scene de ses relations avec les plus grands industriels français ce week end.

BAYROU attendra t il d etre "liquidé" pour se dire opposant au nouveau PETIT PERE DU PEUPLE FRANCAIS, Nicolas Sarkozy ?

Écrit par : chartaland | 11 mai 2007

Un ami, pourtant pas centriste, m'écrit ce petit mot au sujet de ce que nous pouvons espérer aux législatives :

"Vous devriez pouvoir vous maintenir dans un grand nombre de circronscriptions et gagner pas mal de nouveaux sièges. Dans des circonscriptions traditionnellement à droite, si vous parvenez à être présent au second tour, l'électorat de gauche du premier tour vous apportera du renfort au second tour afin de faire battre le candidat UMP.

Au final vous devriez avoir davantage de députés que n'en avait l'UDF."

Un peu optimiste, peut-être, mais ça fait chaud au coeur !

Écrit par : Thomas Deslypper | 11 mai 2007

"Je suis passé hier soir. La dominante était masculine avec la jolie Quitterie papillonant de table en table. Excellent relationnel. Marketing politique bien étudié sur la population présente. Bravo."

C'est assez vrai mry.

Le relationnel est parfait à l'UDF (enfin sauf la dir com hautaine à l'entrée des conf de presse), mais pour le moment on reste en attente du fond.

Quel est le vrai projet du Modem, à part d'être un contre-pouvoir ?

Que contrera-t-il ?

Les réformes de modernisation économique ?

les réformes de modernisation de l'Université ? ...

On reste dans le flou.

On demande aux gens d'adhérer sur un programme qui se résume à : "être un contre-pouvoir".

Le contre-pouvoir se définit en fonction d'une ligne politique. Quelle est cette ligne politique du Modem, en dehors des grandes généralités ?

Il faudrait peut-être passer à cette étape du fond, en sortant de l'ambiance sympathique un peu (pardon) "bisounours".

Écrit par : Axel - Page2007 | 11 mai 2007

"La révolution orange en état de marche" - lire sur http://francemoinsj.canalblog.com

Écrit par : Serge Rivron | 11 mai 2007

Je pense que le programme développé par FB durant sa campagne présidentielle nous servira de fil conducteur à l'aune duquel nous examinerons les projets et propositions de lois émises par le gouvernement et les parlementaires de la majorité présidentielle.

http://programme.bayrou.fr/programme_fbayrou_election_presidentielle.pdf

Il me semble que c'est assez complet.

Je ne pense pas que les gens pré-adhèrent juste pour faire partie d'un contre-pouvoir, de la même manière que les plus de 6,5 millions d'électeurs de FB au premier tour n'ont pas voté ainsi que pour ne pas voter NS ou SR : il y a eu beaucoup de votes d'adhésion !

Sur le plan de la communication, d'accord avec vous, il faudra mettre ces points en avant ; notez que les statuts du MoDem n'ont pas encore été déposés ! La campagne des législatives va nous donner l'occasion de développer tout cela !

Écrit par : Thomas Deslypper | 11 mai 2007

Mon message précédent s'adressait bien sûr à Axel - Page 2007 !

Écrit par : Thomas Deslypper | 11 mai 2007

Oui très sympa hier

Il faudrait trouver un lieu qui permet de tourner plus facilement entre les tables

Et je fait une proposition : Pourquoi ne pas formaliser les rendez-vous de Quitterie en un

événement récurent et identifiable

Genre : "Les Jeudis Libres" (oui je sais le nom est nul)

qu'en dites vous ? et quel nom proposez vous ?

Écrit par : Lolo | 11 mai 2007

hé hé pas mal les Jeudis libres, j' y ai pensé aussi à vrai dire ;)

Écrit par : MIP | 11 mai 2007

@ Quitterie,

Hier j'étais à Marseille en revenance de Lyon, et le 24, serai à Francfort ;-(( faudra que je cale mon agenda pour être avec vous un de ces prochains "jeudi libres" au Margeride ;-)


@ Tous

Alors que chacun se félicitait (média compris) de la vivacité de la démocratie (faible abstention pour une participation record), l'angle des articles est souvent braqué sur le départ des sortants, alors qu'il faudrait regarder l'ampleur de ce nouvel élan démocratique. Car 33000 pré-adhésions spontanées pour un nouveau parti politique sorti de la virtualité hier, en 4 jours, c'est extraordinnaire. Surtout que les médias traditionels nous rabattent les oreillent que Bayrou est seul et que le MoDem va dans le mur....

Le discours de vérité (liberté, responsabilité & équité), est un discours qui mobilise des français. Il est en résonnance avec les préoccupations de notre génération. Il faut se féliciter de ces pré-adhésions massives, preuve s'il en est de l'appétit politique nouveau d'une partie de français qui jusque là, ne se retrouvaient pas sur l'échiquier PS/UMP. La démocratie en sortira plus riche. C'est une autre victoire acquise en 2007, et ça mérite le respect.

Alors des amis chariaient de mon vote Bayrou au 1er tour (j'aurais rejoins la droite ...), les mêmes envisagent aujourd'hui de rejoindre le MoDem après ou avant les législatives.

Pour finir, y aura t il des jeudi libres ailleurs en province ? Tous les démocrates de France ne pouvant être contenus au Margeride (bistrot parisien), il serait bien qui l'initiative fasse des émules, à Marseille, Nantes, Lyon, Bordeaux, ... Qui plus est, ce serait une autre façon d'exister médiatiquement, pour prouver que le MoDem, ce n'est pas l'ambition d'un seul pour 2012, mais l'émergence d'un mouvement libre et engagé, pour faire avancer en France une sociale démocratie, moderne et écologique. Profitons de cette dynamique pour capter l'attention d'ici les législatives et après.

Cordialement,
Héloïm

Écrit par : Héloïm Sinclair | 11 mai 2007

@ Thomas

"Sur le plan de la communication, d'accord avec vous, il faudra mettre ces points en avant"

Voilà. Merci pour le lien et votre réponse.

J'aime bien Quitt et Virginie, mais au-delà de la sympathie personnelle, on fait de la politique et on doit rester focalisé politique aussi.

Le MODEM ne doit pas perdre de vue, que si les Français trouvent Bayrou sympathique, au final ils ont voté pour Sarko, car son programme était le plus développé.

J'aimerais bien savoir quelle sera l'attitude de Bayrou quant à la réforme de l'Université, par exemple.

On sait que c'est un point sur lequel la gauche risque de s'opposer frontalement à Sarko, refusant une ouverture au privé.

Qu'en pense Bayrou ? Fera-t-il front avec la gauche contre toute évolution de l'Université ? Ou dira-t-il : "c'est une réforme nécessaire, je la soutiens" ?

Écrit par : Axel - Page2007 | 11 mai 2007

@lolo : pas mal comme idée bravo lolo ;-))))!!!!
@Heloim : bien sur via la toile tout est possible! il suffit de diffuser l'info...trouver un cafe et on se reunit autour d'un verre en democrate!
@Tous : Quelle pêche!
@Axel : bisounours je suis bisounours je resterai!

Écrit par : virginie | 11 mai 2007

"@Axel : bisounours je suis bisounours je resterai!"

Que dire après une telle force de conviction ?

Trois mots de réflexion : hop hop hop

;)

bisous tit'brune.

Thomas j'ai repris ton commentaire avec le lien vers le programme de Bayrou ici:
http://www.page2007.com/2007/05/11/le-programme-de-bayrou/

Merci à toi pour ces précisions. Bayrou va avoir du mal à sortir du flou sur son programme, pour ne pas se couper d'une composante de son rassemblement.
Mais c'est aussi ce flou qui a inquiété les Français.

Écrit par : Axel - Page2007 | 11 mai 2007

Quitterie et Virginie,

Ce serait bien que vous évoquiez le cas de Farid Taha qui s'était préparé de longue date, avait noué de nombreuses relations avec la presse, avec les commerçants, un homme d'une grande gentillesse et qui aurait fait un candidat excellent. Il se fait chiper la place au dernier moment de manière extrêmement inélégante.

S'il te reste un quelconque pouvoir au moins d'influence, puisqu'il semble bien que tu as perdu la main, même si tu obtiens l'investiture dans le XIII°, il serait souhaitable que ce genre de scandale soit révélé au plus grand nombre. Je renvoie au blog de ce vrai monsieur qui incarne à mes yeux la grandeur de la politique et le renouvellement tant attendu par toi et tant d'autres.

D'autre part, je salue Véronique delvolvé que j'ai eu l'occasion de connaître dans d'autres ventures militantes. Elle a raison. Le Modem va dans le mur, surtout en laissant en rade des gens comme Farid Taha ou encore Claude Ribbe qui s'est dépensé sans compter à Sarcelles pour François Bayrou. Ce n'est pas une manière de récompenser les gens qui travaillent au fond et non juste en surface comme le font tant d'autres.

Je partirai de cet endroit avec une pierre qui grossira dans mon coeur. le comportement simpelemnt humain de certains m'a profondément déplu. Même moi, j'ai parfois participé à ce genre de lynchages ridicules alors qu'il aurait suffi de mettre les points sur les i. Dire une bonne fois pour toutes, on joue collectif, on arrête de jouer perso. Mentalité rugby.

Mais c'est ainsi. Il faut croire que certains aiment se faire mal et d'autres faire mal. Il y en a qui savent écouter, d'autres qui ne veulent pas. Je n'aurai rien appris de l'âme humaine que je ne sache déjà. Mais là, je dois dire que certains se sont surpassés. Si ceux-là poursuivent dans la même voie, que le changement de nom n'est qu'un ravalement de façade, les échecs continueront de succéder aux échecs.

Bien dommage.

Écrit par : RA | 11 mai 2007

@ Mry, Moi je serai là mi-juin car je sais que j'aurai gagné!
@ Quitterie et Virginie, je vous dis à dimanche matin très certainement.

Écrit par : abadinte | 11 mai 2007

François Bayrou me semblait sympathique.
Hervé Morin m'inspirait beaucoup de respect.
Marielle de Sarnez me révulsait.

Aujourd'hui :
François Bayrou est un homme fort courageux et surtout honnête (comme dans mon entourage).
Hervé Morin me fait de la peine sans générer de haine ou mépris.
Et le lieutenant qui ne m'inspirait que "désirs personnels" est toujours présentE.

Un commentaire ? Oui ? Non ? OK.

Enfin, quelle leçon! Quelle preuve! Quelle démonstration que l'on peut être porté uniquement par un idéal. La confirmation qu'être élu peut être un VRAI dont de soi à ses concitoyens.
Etre un fidel parmis les fidèles qui ne se comptent que sur les doigts d'une main. Une union qui pourra, j'en suis sûr, soulever des montagnes. Animer d'une conviction et d'un enthousiasme à en faire pâlir plus d'un. Les reportages d'il y a un an n'avait pas eu tant de répercussions dans mon esprit.

MERCI MONSIEUR LASSALLES

Écrit par : Sylvain de gauche | 11 mai 2007

@RA : je pense que c'est mieux de parler de cela en mail..je suis à ta dispo vvotier@jeunesudf75.org, Amitiés, virginie

Écrit par : virginie | 11 mai 2007

@quitterie : mon problème est purement linguistique : vous parlez d'innombrables inscriptions avant de nous dire qu'il y en a 33000 ! Mes vieux souvenirs m'engagent à penser innombrable signifie « qu'on ne peut compter ou qu'on renonce à compter ; dont les éléments sont trop nombreux pour être comptés » Alors la recherche du superlatif est une pratique politique soit, mais on doit éviter de friser le ridicule en s'y livrant...

Écrit par : pierre | 11 mai 2007

je partage assez l'avis d'axel : passons au fond, et j'ajouterai à la communication du fond ; je ne veux surtout pas évoquer dès maintenant les solutions, ce serait prendre le problème à l'envers, mais je pense qu'on ne peut pas faire l'économie de plusieurs GROSSES SEANCES DE TRAVAIL :
- analyse du discours de fond de la campagne législative (que disent les candidats, à qui, quand, par quels moyens, où)
- quel contenu pour la campagne de quitterie et virginie ?
- quelle stratégie de communication, avec quel plan de com, quel calendrier et quels moyens ?
vos suggestions sont évidemment les bienvenues

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

je partage assez l'avis d'axel : passons au fond, et j'ajouterai à la communication du fond ; je ne veux surtout pas évoquer dès maintenant les solutions, ce serait prendre le problème à l'envers, mais je pense qu'on ne peut pas faire l'économie de plusieurs GROSSES SEANCES DE TRAVAIL :
- analyse du discours de fond de la campagne législative (que disent les candidats, à qui, quand, par quels moyens, où)
- quel contenu pour la campagne de quitterie et virginie ?
- quelle stratégie de communication, avec quel plan de com, quel calendrier et quels moyens ?

vos suggestions sont évidemment les bienvenues

Écrit par : michael silly | 11 mai 2007

CE qui est certain c'est qu'on était beaucoup plus que 30.
Sur le Mouvement Démocrate, le Modem, voilà un parti qui connectera les gens entre eux, au lieu de les diviser.
Je dis ça après chaque rassemblementmais j'ai encore été étonné par le monde qu'il y avait à la mutualité

A demain

Philippe

Écrit par : philippe | 11 mai 2007

Et pourquoi pas un vrai forum de discussion pour... discuter de manière plas pratique que via des comments sur un blog ?

Enfin j'dis ça, j'dis rien...

Écrit par : Seb W | 11 mai 2007

je ne partage pas vos options politiques, je suis plus à gauche, mais je vous souhaite du fond du coeur de réussir dans cette entreprise !

Écrit par : Tom | 11 mai 2007

dites moi etes vous au courant, qu'apparemment un membre interne de votre staff raconte les pires horreurs sur vous, de sarnez ou Bayrou ?

Bref vous avez un futur Besson en votre sein

il a pris comme pseudo CorsicaPerSempre (Indice : il se dit etre a l'origine du terme Modem)

sur ce forum :

http://forum.hardware.fr/hfr/Discussions/politique/francois-mouvement-democrate-sujet_45300_1113.htm

Écrit par : question | 11 mai 2007

Oui, du monde il y en avait !
Moi ce que je retiens, c'est beaucoup d'espoirs et beaucoup d'envies d'agir comme tu le rapportais. Pour moi, c'est _au moins_ ça le mouv'dem (j'suis pas fan du "modem"). Et rien que ça, ça montre bien qu'il existe une volonté politique chez les jeunes de ce pays.

J'essaierai donc d'être de nouveau là jeudi 24, mais as-tu prévenu le Margeride d'agrandir sa terrasse ? ;)

Écrit par : tiwan | 11 mai 2007

Quitterie est une fille marrante. Elle fait campagne aux législatives comme d'autres pour être animatrice au Club Med. Pour l'imaginer élue à l'Assemblée il faut ne rien connaître de la politique. Si ça amuse ses soupirants de jouer cette comédie du pouvoir et de l'élection avec elle... C'est plus dommageable de voir que l'image de sérieux de l'UDF en prend un coup. :-(

Écrit par : Christelle | 12 mai 2007

Quitterie,

Salle comble ce soir dans l'Oise, pour notre réunion départementale ! du jamais vu !

Le mouvement démocrate est en train de rassembler au déla de toute nos espérances.

Les 7 millions d'électeurs du premier tour des présidentielles + tous ceux qui souhaitent qu'une vraie démocratie soit installée à l'Assemblée Nationale se retrouvent et vont bientôt prouver qu'il est possible en France de réfléchir et de travailler ensemble qu'elles que soient nos origines, notre culture, notre statut social, notre sensibilité politique.

La France de toutes nos forces , nous la voulons, nous la fairons !

Voter OUI si c'est juste, Voter Non si c'est injuste et contraire aux intérêts des citoyens, voilà la garantie du mouvement démocrate, le vrai centre est né le 10 Mai 2007.

Mobilisons nous, ayons confiance en nous ! Vive le mouvement démocrate, vive la France !

Écrit par : Christophe | 12 mai 2007

Christelle...

Je te trouve bien sévère à propos de Quitterie, laissons lui faire ses propres armes et prouver ses qualités politiques..celà vient avec l'expérience, un parti solide et clairement engagé.

La jeunesse c'est la fougue, l'énergie et la créativité..ça s'heurte souvent aux vieux renards de la politique il est vrai..mais il faut de l'abnégation, de la pugnacité...n'oublions pas les nombreux combats de F.Mitterrand, avant son triomphe en 1981 !

En politique, pas de jugements hatifs..tout se passe sur la durée, alors à chacun et à chacune son espérance..au PS ou au Mouvement Démocrate.

Écrit par : Marsipulami | 12 mai 2007

En tout cas j'admire votre enthousiasme les oranges. Ca fait plaisir à voir.
Nous aussi on est en train d'enterrer la vieille gauche, on laisse passer les législatives et on met Ségolène à la tête du parti pour qu'elle devienne incontournable. Ensuite si votre mouvement à du mal à prendre coincé qu'il est entre l'UMP, l'UDF et le PS, vous serez les bienvenus chez nous dans notre envie d'humanisme, de solidarité et d'efficacité.

Des valeurs qui semblent se retrouver chez vous malheureusement elles sont portées par un homme de droite qui aura du mal à se défaire de son éducation. Lorsqu'on regarde votre programme économique on se dit qu'il a été inspiré par Sarkosy!
Nous c'est du vrai, c'est du vécu, c'est du construit. C'est pour cela que nous vous laissons tranquillement faire votre révolution et ensuite nous vous accueillerons à bras ouverts pour ce grand parti progressiste que l'on attend pour faire obstacle à la droite libérale et atlantiste.

A bientôt

Écrit par : asse42 | 12 mai 2007

Voila, mon blog a changé de visage : j'ai adopté, notamment, à ma façon, la couleur favorite du nouveau Mouvement Démocrate, l'orange.

Des apéros jusqu'à l'été tous les 15 jours ? Très bonne idée. Je serai sans doute de passage à Paris le mois prochain... Je mets une option sur le 21 juin, en espérant que ce premier jour de l'été comptera... Ce sera juste après les élections législatives... :-)

Amicalement, :-)

Hyarion, citoyen démocrate.

Écrit par : Hyarion | 12 mai 2007

@Christelle

Je vais être plus dur que Marsipulami.

Qui êtes-vous pour vous permettre ces jugements et remarques ? Je peux me permettre de parler car je ne fais pas partie des soupirants de quitterie, je pourrais presque être son père.

Au moins Quitterie a des convictions, la fougue de la jeunesse qui s'intéresse à la politique, c'était devenu tellement rare. Et puis croyez-vous que tous les rôdés de la politique depuis des années ont conduit le pays vers un monde meilleur ? Pour moi la réponse est non !

Beaucoup de Français souhaitent que la politique apporte autre chose, surtout qu'elle se fasse autrement. Ce que Quiterie a fédéré, et continue de fédérer autour d'elle, c'est le dialogue, les convictions.

Les 6.800.00 Français qui ont apporté leur suffrage à François Bayrou sont sur cette ligne.

Je souhaite qu'il y ait plein de "Quitteries" qui se lèvent, femmes, jeunes, qui renouvellent la vie politique. Il est temps de sortir de ces chambres sclérosées par des professionnels de la politique.

Et je me sens sur la même ligne que Quitterie, même si je suis beaucoup plus vieux. J4ai attendu 30 ans avant de m'engager, mais je me sent en phase avec ces jeunes qui ont décidé de prendre leur avenir en main, celui de leurs enfants et de donner de leur temps à l'intérêt commun et pas pour leurs propres intérêts comme on le constate trop souvent chez les politiques chevronnés.

Venez aux "Apéros" que Quitterie organise, vous verrez que tous ces jeunes, d'horizons très différents, sont empreints de bonnes idées, et peuvent débattre entre eux de façon beaucoup plus sereine que SR et NS le 2 mai.

Le personnel politique doit être renouvelé. Le MoDem a cette chance que beaucoup des députés sortants se sont fait la malle. Nous allons pouvoir ainsi présenter des visages nouveaux, des idées nouvelles, des ardeurs nouvelles, qui permettront la transformation de la vie politique française. Il reste au PS et à l'UMP de se rénover. Dites-moi combien aurons-nous de visages nouveaux dans le groupe UMP le 17 juin ? Avec tous les sortants qui se représentent cela sera peau de chagrin. Pour le PS ce sera de même.

Je ne souhaite qu'une chose, c'est que Quitterie soit élue et vous montre qu'une jeune femme est tout aussi compétente que les vieux briscards de la politique. Elle vous surprendra car elle travaillera avec ses convictions, ses trippes. Rappelez-vous que tout député, avant d'être élu pour la première fois, est inexpérimenté, mais est-ce que cela est un handicap ?
En 81 vague rose, pleins de têtes nouvelles, en 2002 vague bleue, pleisn de têtes nouvelles. Et des exemples comme cela il y en a à la pelle !

Écrit par : Michel Hinard | 12 mai 2007

@Michel H : merci de prendre le temps de venir sur ce blog Michel merci!
@Axel : bisous toi, tit 'brune!
@Mry : dommage je t'ai juste vu vite fait et même pas parler, j'espere te recroiser bientôt, virginie

Écrit par : virginie | 12 mai 2007

Virginie... tu sais comment me joindre !

Écrit par : mry | 12 mai 2007

@Mry : ? ;-) j'ai ni ton mail ni ton number..je te laisse le mien de mail vvotier@jeunesudf75.org, et à bientôt alors, virginie

Écrit par : virginie | 12 mai 2007

Je suis scandalisée des propos de Christelle. Je ne suis jamais intervenue sur ce blog mais j'ai envoyé deux amis parisiens à l'apéro de jeudi dernier et j'aimerais moi-même pouvoir organiser une première rencontre de cette nature à Reims la semaine prochaine.
Je suis persuadée que de telles opinions étriquées et archaïques freinent considérablement les jeunes que nous sommes et que c'est à cause de gens comme vous qui n'ont de la politique qu'une image figée et bien pensante que jusqu'à maintenant, nous n'avions pas envie de participer à cette petite cuisine!
Aujourd'hui, nous entrons dans votre cour avec notre culture et nos moyens et nos envies. Est-ce méprisable? Au contraire car si la politique de demain, celle que nous engageons pour nos enfants prenait le costume et la cravate de la politique d'hier, la comédie que nous refusons ne pourrait pas cesser. Nous voulons être libres! Est-ce si difficile à imaginer?
Et si Quitterie n'a pas le costume antique d'Antigone, pour le moment, elle en a l'énergie et c'est avec elle que je veux résister sans compromis en la suppliant de toutes mes forces de rester comme elle est et de ne jamais s'encravater!
Et vive le Modem libre!

Écrit par : Mapie | 12 mai 2007

Loin d'être aussi violent et insultant que Christelle, j'avoue que le recrutement des candidats avec le kit de campagne me laisse perplexe. J'espère sincèrement qu'il existe un cabinet de sélection avec une section de formation rapide.
Mais dès que vous avez une vidéo montrant un(e) jeune candidat(e) portant un idéal en train de démonter un grabataire style robien qui se liquéfie sur place, de grâce, faites là circuler.

Bon courage à tous.

Écrit par : Signé Furax | 12 mai 2007

Au soir du 17 Juin, imaginons :
270 députés UMP - 230 députés PS - 77 députés Modem.

Que ferez-vous ? Avec qui ? Et à quel prix ?
Cela pourrait être un retour à la IVe République, ingouvernable.

Donc auparavant, il faut avoir le COURAGE de dire aux électeurs pour qui vous roulerez, et ce pendant cinq ans, quel que soit le verdict.

Écrit par : Vali | 12 mai 2007

à Signé Furax

Qu'entends-tu par kit de campagne?

Écrit par : Mapie | 12 mai 2007

"il faut avoir le COURAGE de dire aux électeurs pour qui vous roulerez"

Je pense qu'il faudrait que Bayrou se prononce avant les législatives sur les différents aspects du programme de Sarkozy :

avec quoi est-il d'accord,
avec quoi n'est-il pas d'accord ?

C'est ce qui permettra de savoir en quoi consistera son rôle de contre-pouvoir.

Perso, si Bayrou s'oppose aux mesures restrictives des libertés (la partie inquiétante de Sarkozy, le Sarkozy autoritaire), je suis avec Bayrou contre Sarkozy.

Si Bayrou s'oppose aux mesures de modernisation économique (la partie positive du programme de Sarko, le Sarkozy un peu libéral, favorable à la libération des énergies contre toutes les pesanteurs administratives et fiscales), je suis contre Bayrou et avec Sarkozy.

La France est en panne de réformes depuis des années et des années. Je ne tiens pas à ce qu'un contre-pouvoir bloque cinq années de plus les réformes nécessaires.

Donc quelles réformes Bayrou va-t-il chercher à bloquer ? Lesquelles soutiendra-t-il ?

La transparence voudrait que Bayrou se livre à une analyse critique détaillée du programme de Sarko, pour qu'on sache à quoi s'en tenir. Voilà ce que j'attends maintenant du MoDem, qu'il entre au coeur du programme de Sarko.

Le discours sur les "grandes puissances médiatiques" on en a bouffé pendant toute la campagne, il est temps de changer de disque. Ce n'est pas constructif.


Oui au Bayrou européen, qui fait avancer les choses.

Non au Bayrou populiste, qui fait son fond de commerce avec une dénonciation facile et stérile du "système". On est toujours le système de quelqu'un d'autre, et il ne faut pas oublier que Bayrou lui-même incarne le système et le conservatisme aux yeux de millions de Français.

D'ailleurs au-dessus on a lu un socialiste disant en gros "j'aime vos idées révolutionnaires mais je n'aime pas Bayrou, homme de droite au programme économique de droite. Dépêchez-vous de vous débarrasser de lui et rejoignez le PS".

A force de soulever des vagues révolutionnaires et de jouer les puristes, Bayrou finira comme tous ceux qui déclenchent des révolutions : il aura la tête coupée par plus révolutionnaire et plus puriste que lui.

Cette vague populiste fait plaisir au sang fougueux, mais elle est dangereuse. Elle surfe sur la surface sentimentale et nerveuse de l'âme. Concrètement elle n'aide pas beaucoup à réformer le pays.

Écrit par : Axel - Page2007 | 12 mai 2007

@Vali :

Regardez un peu les compositions des Assemblées Nationales sous la CINQUIEME République :

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_1958

Depuis quand le fait qu'un parti unique n'ait pas la majorité absolue à lui tout seul serait un retour à la quatrième ?

La création de la 5ème ne CORRESPOND PAS à la création par Chirac en 2002 de l'Union pour une Majorité Présidentielle !!!

Avez-vous entendu parler de la séparation des pouvoirs ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9paration_des_pouvoirs

Écrit par : Bayrolien | 12 mai 2007

@Vali encore :

Je me permets de vous suggérer de comparer la composition de l'AN dont vous faites l'hypothèse et celle de 1988 :

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_l%C3%A9gislatives_fran%C3%A7aises_de_1988

La France s'est-elle retrouvée ingouvernable, sous la 4ème, de 1988 à 1993 ?

De toute façon, si tel avait été le cas, le Président a TOUJOURS la possibilité, dès qu'un an a passé, de dissoudre !

Si l'Assemblée élue en juin ne plait pas à Nagy-Bocsa, il pourra tout à fait la dissoudre dès juin 2008.

On se demande d'ailleurs pourquoi Mittterrand ne l'a pas fait en 1987, en 1994 et Chirac entre 1998 et 2002... Ces assemblées devaient probablement leur convenir... A moins qu'ils n'aient manqué de courage ? De cohérence dans leurs idées...

Écrit par : Bayrolien | 12 mai 2007

@ Axel

Si tu veux savoir en quoi Bayrou veut se poser comme contre-pouvoir à Sarko, il suffit de :
- Regarder les deux programmes et les comparer (et pour voir que sur l'économie et la nécessité de réformer, il y a de fortes convergentes, sur la réforme des institutions de fortes divergences)
-Les critiques formulées par Bayrou pendant la campagne contre Sarko ne s'appuient pas sur son programme économique mais bien sur autre chose...


Enfin, c'est comme cela que je l'ai personnellement compris.

Écrit par : M.w.a | 12 mai 2007

@Axel - Page 2007 :

Selon les sarkozystes eux-mêmes, tels qu'ils l'ont exprimé lorsqu'ils ont critiqué le débat entre Royal et Bayrou : les programmes des uns et des autres sont parfaitement clairs et il n'est nul besoin de débattre pour savoir sur quoi on est d'accord et sur quoi on ne l'est pas, on le sait déjà. A moins que j'aie mal entendu ?

Vous traitez Bayrou de populiste, vous dites qu'il aura la tête coupée par plus populiste que lui sans le nommer. Je n'ai aucune difficulté à trouver qui pourrait être cet individu...

A mon sens Bayrou critique plutôt l'utilisation abusive du système par certains que le système lui-même...

Pour en revenir à vos histoires de programme, désormais ce qu'il conviendra de comparer, ce ne sont plus les programmes présidentiels des 12 individus candidats mais les programmes législatifs des 577 candidats et donc des mouvements auxquels ils appartiennent.

En France, il est sensé y avoir une séparation des pouvoirs.

C'est l'Assemblée Nationale qui fait les lois, pas le Président de la République.

En pratique ce n'est pas le cas :

http://blog.nekkaz.com/2006/03/14/pourquoi-je-me-presente-aux-elections-presidentielles/

C'est aussi ce que Bayrou dénonce, je suis complètement d'accord avec lui.

Écrit par : Bayrolien | 12 mai 2007

@ Vali
Je serais heureux le soir du 17 juin si tel était le résultat ! Cela permettrait de mettre en place ce que François aurait fait s'il avait été élu président.

Dans une telle perspective les mouvements seront contraints de travailler ensemble et par exemple sur l'économie les députés de l'UMP et du MD se rejoindraient sur beaucoup de loi. Sur les institutions, l'environnment, le social, l'éducation le MD, une grande part du PS et une part de l'UMP pourrait faire avancer les choses dans le bon sens.

Ce serait l'idéal !

Écrit par : Michel Hinard | 12 mai 2007

@ M.w.a

C'est un peu plus compliqué que ça.

Il y a le programme que Bayrou présentait, pour le cas où il serait élu.
Il y a le programme que Sarko présentait, et il a été élu.

Bayrou n'ayant pas été élu, l'idéal serait qu'il approuve toute la partie du programme de Sarko qui est proche de son programme à lui.

Dans les faits ça risque d'être un peu différent, car il se mêle une stratégie de pouvoir et d'opposition.

On a vu dans le passé, qu'un syndicat étudiant de gauche avait proposé comme réforme une part de contrôle continu au bac.
Quand, un an plus tard, la droite a proposé cette mesure, ce même syndicat s'y est opposé !
La stratégie d'opposition gauche contre droite l'a emporté sur la fidélité au programme.

La vraie inconnue se situe là : à quel moment la stratégie d'opposition de FB (en vue de 2012) l'emportera sur la stricte logique de fond pour juger une réforme proposée par Sarkozy ?

Comme la formulation du programme de Bayrou, et celle de Sarkozy, ne sont pas la même, il sera toujours possible de jouer sur le flou, sur l'ambiguïté et les zones d'ombre entre les deux programmes, pour dire : "ce que propose ici Sarkozy n'est pas exactement ce que je proposais. Cela ne me convient pas, je m'y oppose".

Est-ce que Bayrou recherchera la plus petite différence, ou la plus grande proximité, pour juger d'une réforme, l'approuver ou la rejeter ?

C'est ici que la politique s'éloigne de la philosophie : la stratégie de pouvoir intervient sur le fond.

Toute l'inconnue que j'ai au sujet de Bayrou depuis le 22 avril au soir se résume à ça. La stratégie de pouvoir pour 2012 l'emportera-t-elle sur la conscience de l'urgence des réformes à mener, qui ne peuvent attendre 2012 ?

Voilà la seule vraie question politique qui se pose, pour laquelle on est en attente de réponses (les vraies réponses seront les faits). Pour le moment, je note que Bayrou est assez rapidement entré dans une logique d'opposition de principe à Sarkozy, sans même lui laisser le répit de la "grâce présidentielle".

J'ai combattu Sarkozy pendant les six mois de campagne, mais maintenant je veux lui laisser la chance de s'élever au-dessus du candidat qu'il fut, pour être le Président de tous les Français.

Quand je vois Sarkozy proposer à Hubert Védrine, socialiste, et l'une des personnalités les plus compétentes qui soit, le poste de ministre des Affaires Etrangères, je me dis : "voilà l'union nationale en marche ! Très intéressant et positif ! Si Bayrou l'avait fait, tout le monde aurait applaudi. Sarkozy le fait, faut-il le condamner ?"

Écrit par : Axel - Page2007 | 12 mai 2007

"Vous traitez Bayrou de populiste"

Malheureusement, les électeurs donnent une prime au populisme, ce qui encourage les candidats à développer des arguments populistes.

Sarkozy a été populaire grâce aux parties les plus populistes de son programme, Royal idem, et Bayrou n'a vraiment percé que grâce à cela aussi.

Bayrou n'a jamais été populaire en parlant de construction européenne, il est devenu populaire en attaquant Claire Chazal et TF1.

Depuis, il a compris que taper sur le système médiatique était plus payant que parler d'Europe. Et il a tendance à répéter cela en boucle.
Cela ne mène pas très loin.

Perso je m'en fous de TF1. Ce qui m'intéresse c'est la construction européenne. Je voudrais que Bayrou revienne à ses fondamentaux.

Si vous interrogez des gens dans la rue, et leur demandez ce qu'ils ont retenu de la campagne de Bayrou, ils vous parleront de sa critique du système plus que de la construction européenne.

La critique du système c'est une tarte à la crème, un tonneau des Danaïdes. Une fois élu chacun finit par adopter le système.

Écrit par : Axel - Page2007 | 12 mai 2007

"Pour en revenir à vos histoires de programme, désormais ce qu'il conviendra de comparer, ce ne sont plus les programmes présidentiels des 12 individus candidats mais les programmes législatifs des 577 candidats et donc des mouvements auxquels ils appartiennent.

En France, il est sensé y avoir une séparation des pouvoirs.

C'est l'Assemblée Nationale qui fait les lois, pas le Président de la République."


Intéressant. Merci Bayrolien.
C'est un rappel qu'on ne fait pas souvent.

Cela signifie aussi qu'on passe d'une logique de rassemblement (qui est celle des programmes des candidats présidentiels, lesquels débordent tous le cadre de leur parti politique) à une logique plus partisane (les fondamentaux idéologiques de chaque parti, au Parlement).

Écrit par : Axel - Page2007 | 12 mai 2007

@ Alex

"Est-ce que Bayrou recherchera la plus petite différence, ou la plus grande proximité, pour juger d'une réforme, l'approuver ou la rejeter ?"

Je pense que tu soulèves là un point important. Il est certes vrai que Marielle de Sarnez avait déclaré que le MoDem soutiendrait des réformes qu'il jugerait aller dans le bon sans et en rejetterait d'autres qu'il jugerait aller dans le mauvais sens. Mais il est vrai que la capacité de jugement dépendra fort de la tactique politique. De plus, il semble que Bayrou s'est ancré dans une stratégie d'opposition. Par conséquent, on ne pourra être fixé sur ce point que lorsque lesdites réformes seront proposées.
Sauf bien sur, s'il analyse le programme de l'UMP pour les législatives (qui devrait reprendre en très grande partie celui de Sarko) point par point et dit ce qu'il soutiendra et ce à quoi il s'opposera. Mais il s'agirait d'une stratégie politique risquée qui lui empêcherait par la suite d'avoir toute liberté de parole.

Sinon, pour l'exemple d'Hubert Védrine, personnellement, je m'en félicite et je trouve que cela va dans le bon sens.


@ Bayrolien
"Selon les sarkozystes eux-mêmes, tels qu'ils l'ont exprimé lorsqu'ils ont critiqué le débat entre Royal et Bayrou : les programmes des uns et des autres sont parfaitement clairs et il n'est nul besoin de débattre pour savoir sur quoi on est d'accord et sur quoi on ne l'est pas, on le sait déjà

Il faut replacer ces phrases dans leur contexte. Tout ou presque était bon pour critiquer un débat dont ils ne voulaient pas qu'il ait lieu. D'autre part il est vrai que si deux programmes présentent des réformes assez similaires, vont-ils se mettre d'accord sur cette réforme ou alors l'un va-t-il voter contre celle proposée par l'autre pour des stratégies électoralistes ou en estimant qu'elle n'est pas suffisante par exemple?

Écrit par : M.w.a | 12 mai 2007

@ M.w.a

merci pour ton commentaire plein d'intelligence et d'honnêteté.

Écrit par : Axel - Page2007 | 12 mai 2007

Morin s'explique sur son départ :
http://www.herve-morin.net/v2/page.php?page=674

Écrit par : aja | 12 mai 2007

@ AJA

excellent ! quel reac' ce type, c'est pas possible ! quelle déception...incapable d'écrire l'Histoire, juste de la subir

Écrit par : michael silly | 12 mai 2007

Bon maintenant passons au concret, parce que le centre avec son ni ni...va falloir quand même éclairer nos citoyens...que pensez vous de la proposition du PS :

http://fr.news.yahoo.com/12052007/202/legislatives-le-ps-pret-10-ou-15-desistements-pour-le.html

avec un désistement..de 10/15 candidats en faveur du centre !

ça va pas plaire à Sarko, à tous les UDF ayant pactisé avec l'UMP....
mais bon, ça nous plait à nous..et c'est l'essentiel !

Écrit par : Marsipulami | 12 mai 2007

Voilà la totalité de l'interview : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-909281@51-822961,0.html

Personnellement, je suis assez d'accord avec cette proposition.
- Il n'y a pas de réelles convergences programmatiques, donc pas d'accord avant le premier tour possible.
- Toutefois, pour éviter une trop forte main-mise de l'UMP sur l'Assemblée et faire en sorte qu'une opposition existe au Parlement, il est dans nos intérêts réciproques de faire quelques désistements réciproques. Toutefois, comme Ayrault l'avait souligné en parlant de désistements "pour les candidats démocrates qui partagent nos conceptions d'un Etat impartial, d'une République plus équilibrée politiquement et socialement", je pense que si désistement il y aura, cela sera pour des candidats dont les conceptions ne sont pas trop éloignées des notres. On ne se désiste par exemple pas pour un fabusien ayant affiché son hostilité à la Constitution Européenne (un exemple parmis tant d'autres possibles).


Bref, personnellement je suis pour des désistements réciproques limités à quelques circonscriptions, avec des situations étudiées au cas par cas c'est-à-dire dans des circonscriptions où on a pas de chance de gagner avec notre score du premier tour et où le candidat PS serait un socio-démocrate. Réciproquement, il faudra négocier en toute transparence des désistements de la part du PS dans des circonscriptions qui sont pour nous gagnables.
Mais je répète que je trouve important qu'il devra s'agir d'un nombre limité de circonscriptions : il s'agit de faire vivre l'opposition, créer des contre-pouvoirs, pas d'union qui ne serait pas crédible et ferait plus fuir des électeurs qu'autre chose.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Écrit par : M.w.a | 12 mai 2007

@Mickael : ca c'est des bonnes questions
@Axel : ;-)))) tit brune, bisous!!!

Écrit par : virginie | 12 mai 2007

le foirum est un forum de discussions, nous avons besoin de votre avis alors venez avec nous parler de l'actualité, de l'histoire, de la musique, de la littérature mais aussi de l'amour.
http://lefoirum.com/index.php

Écrit par : motmot | 12 mai 2007

"@Mickael : ca c'est des bonnes questions
@Axel : ;-)))) tit brune, bisous!!!"


ouep et mes questions c'est des questions de bisounours ?


"- quel contenu pour la campagne de quitterie et virginie ?
- quelle stratégie de communication, avec quel plan de com, quel calendrier et quels moyens ?
vos suggestions sont évidemment les bienvenues"


ça c'est des bonnes questions. Et est-ce que des ralliements sont prévus ?

Je verrais bien DSK comme premier chef de cabinet de Quitte&Virginie, Borloo comme GO pour les soirées, et Pascal Lamy comme trésorier de campagne.

Hillary Clinton serait très bien à la section internationale, pour les relations extérieures du 13e arrondissement.

Écrit par : Axel - Bisounours | 12 mai 2007

@ MWA :

Je suis également agréablement surpris que Sarközy ait pu proposer les Affaires Etrangères à Védrine pour qui j'ai beaucoup de sympathie. Reste à voir si celui-ci acceptera... Car s'il n'accepte pas, je prendrai tout cela pour une simple opération de séduction de la part de Sarközy.

Je ne sors pas les phrases de leur contexte. Je crois, au contraire, avoir pleinement conscience du contexte. En particulier je me remémore précisément la mauvaise foi affichée par Valérie Pécresse sur BFM-TV immédiatement avant et immédiatement après le débat.

@ Axel :

"Toute l'inconnue que j'ai au sujet de Bayrou depuis le 22 avril au soir se résume à ça. La stratégie de pouvoir pour 2012 l'emportera-t-elle sur la conscience de l'urgence des réformes à mener, qui ne peuvent attendre 2012 ?"

Il me semble bien mal venu de suspecter Bayrou d'avoir l'intention de voter les lois en privilégiant des considérations de stratégie de parti ou d'intérêt personnel aux considérations sur le fond.

C'est précisément ce qu'il a dénoncé pendant toute sa campagne !
Et dans les faits, son attitude pendant toute la législature écoulée va dans ce sens.

Vous nous racontez aussi que Bayrou aurait acquis des voix sur sa dénonciation de TF1 plutôt que sur ses discours pro-européens.

La faute à qui ? A lui ou aux imbéciles qui préfèrent entendre ceci plutôt que cela ?

Et vous ne parlez pas de Sarközy !

Qu'est-ce qui a amené le plus de voix à Sarközy selon vous ?

Son intention de créer la TVA sociale à peine chuchotée ?

Ou bien plutôt le mouton dans la baignoire associé au ministère de l'immigration et de l'identité nationale associé au karcher associé à tous ces propos populistes à la puissance dix par rapport à ceux de Bayrou ?

Écrit par : Bayrolien | 12 mai 2007

"Et vous ne parlez pas de Sarközy !
Qu'est-ce qui a amené le plus de voix à Sarközy selon vous ?"

On est d'accord Bayrolien. Je disais justement qu'il y avait une prime à la démagogie pour tous les candidats.

Écrit par : Axel - Bisounours | 12 mai 2007

@ Bayrolien

Ah Pecresse après le débat... Pfiou... Son attitude se passe de commentaires... !


Sinon pour revenir plus généralement sur la démagogie qui a occupé une place importante dans la campagne, malgré sa position antisystème et critique de TF1, je pense que Bayrou est un de ceux qui l'ont le moins utilisé. Il suffit de regarder la foire aux promesses de l'UMP et du PS, leurs positions européennes etc.

Écrit par : M.w.a | 12 mai 2007

Content que nous soyons d'accord.

Belle formation de bisous d'ours en perspective :-)

A part ça, je me demandais depuis longtemps DE QUEL DROIT certains candidats se présentaient sous des noms qui n'étaient pas les leurs (décomposition ou simplification de leur premier prénom pour deux d'entre eux, réduction de leur nom pour deux autres).

Cela avait donné lieu à un charmant petit échange sur le forum du vote pondéré :

http://elire.free.fr/punbb/viewtopic.php?id=7

Cet après-midi, au hasard de ma navigation, j'ai découvert les références légales qui semblent indiquer que mes doutes étaient fondés.

Il s'agit de la loi du 6 fructidor an II

http://noms.avec.accents.free.fr/fructidor.htm
http://www.geopatronyme.com/cdip/juridique/cadre.html

Rien que son nom me plait.

Pour l'anecdote, je suis né un 6 fructidor (mais pas celui de l'an II quand même), je ne suis donc pas près d'oublier cette loi.

J'ai hâte de voir quelle suite sera donnée à la plainte de ce polynésien "original", Roger Hoffer.

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=80919

http://rebellyon.info/IMG/jpg/Plainte_loi_du_6_fructidor_de_l_an_II_election_2007_SARKOZY_de_NAGY-BOCSA_PUNAAUIA_PAGES_avec_TAMPON0001_PV_gendarmerie_PUNAAUIA.jpg

Ce 23 floréal de l'an CCXV est décidément un jour d'espérance.

Écrit par : Bayrolien | 12 mai 2007

A propos pour vous faire marrer, un petit sentiment sur le dernier CN du PS :

http://theetsocialisme.canalblog.com/archives/2007/05/12/4928954.html#comments

Enfin j'ai pas tout perdu, j'ai pu serrer la main de Ségolène..

Cordialement, Jean

Écrit par : Marsipulami | 12 mai 2007

:-)))))

Et donc s'il s'avérait que les prétendus Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal s'appelaient en fait respectivement Nicolas Sarközy de Nagy-Bocsa et Marie-Ségolène Royal - le prétendu José Bové s'appelant en fait Joseph Bové et le prétendu Philippe de Villiers, Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, que ces personnes avaient donc enfreint la loi du 6 fructidor an II de même que les membres du Conseil Constitutionnel, qu'elles se retrouvent donc en prison pour 6 mois, qui donc parmi les 8 candidats s'étant présenté sous leur véritable nom serait en tête et deviendrait par conséquent Président de la République ?

:-)))))

Écrit par : L'électeur | 12 mai 2007

Nous sommes 40 000 de pré-inscrits au Mouvement Démocrate...
Mais a quoi cela correspond ?

40 000 c'est tres bien mais qu est ce que ca represente par rapport aux autres partis politiques ?

L'UMP revendique 338 554
Le PS de l'ordre de 219 000
L'UDF pres de 35 000

(ces chiffres sont a prendre avec nuances et relativement approximatifs...)

Cela signifie donc que en 4 jours, avec un relais médiatique minime nous sommes arivé a un chiifre significatif
pres de 12% de l'UMP
18% du PS
et deja 114%de l'UDF

Continuons et soyons donc militant afin que ce chiffre se transforme en siège et en capacité d'action et d'influence sur notre pays.

Écrit par : Patrick_Boissy | 12 mai 2007

Attendez vos 40.000, ont ils payé au moins une cotis au nouveau parti démocrate ?
au moins 20 euros pour la 1ére année (comme au PS) ?

Tant que c'est gratis y a du monde mais après..et en plus il faut du temps
pour former des militants de terrain...courageux sous tous types de temps !

C'est pas comme les jeunes pop..ils sortent tous avec un tee-shirt bleu,
commencent tard sur le marché et repartent tot...c'est pas du boulot,

Il faut bâtir une "tradition" militante, pas si facile..au delà des chiffres,
chez sarko beaucoup de supporters..

Écrit par : Marsipulami | 12 mai 2007

Pour ceux ici qui ont voté Sarko (c' est leur droit le plus légitime mais il faut assumer..)

Comparez:

Un pavé anti-Sarkozy, quatre mois ferme

Comparutions immédiates, hier, pour des manifestants arrêtés le 6 mai à la Bastille.

Par Karl LASKE

QUOTIDIEN : vendredi 11 mai 2007

«A un moment donné, j'avais ce pavé dans la main. Je ne sais pas pourquoi on a pris ça... On était coincés place de la Bastille. On était perdus.» Au palais de justice de Paris, Marie repense à la nuit du 6 mai, et à l'élection de Sarkozy. Mercredi soir, son compagnon, Romain, 29 ans, a été condamné à quatre mois de prison ferme, en comparution immédiate, pour «tentative de violence volontaire». Il n'avait aucun casier judiciaire, et pas d'engagement politique. Filiforme, Romain s'est levé et a suivi les gendarmes, un peu dans la lune. Il a fait des études de droit et de journalisme, travaillé pour MCM, M6 et Europe 2 TV. Le 6 mai, il a été arrêté avec un pavé dans la main, à 23 h 50.

«Traquenard». «On n'avait aucune intention de jeter ce pavé», assure Marie. Une demi-heure plus tôt, le couple était assis par terre devant les CRS, au milieu d'un sitting improvisé. «On criait aux CRS : "On veut des bisous."» Venus manifester, ils se rendent compte, comme des milliers de personnes, qu'aucun défilé n'est prévu ni même autorisé. «On se trouvait dans un traquenard, explique Marie. La place était bouclée. On avait essayé sans succès de passer deux barrages de CRS pour rentrer chez nous. Et puis tout le monde a été canardé de grenades lacrymogènes.»

Le tribunal, présidé par René Grouman, n'a entendu aucun témoin et n'a vu aucune circonstance atténuante. Romain est envoyé à Fleury-Mérogis. Martial, 26 ans, jongleur de rue, subit le même sort. Pour lui, le 6 mai, c'était aussi la première manif, ou presque. A 23 h 30, un groupe de CRS s'empare de lui, place de la Bastille. «On était à un mètre d'eux. On se disait "on va partir", se souvient Alexis, qui l'accompagnait. J'ai entendu crier, les CRS lui avaient mis le grappin dessus et l'ont tabassé.» Martial est accusé de trois jets de projectile. Il ne nie pas, mais il n'a pas été arrêté en flagrant délit. «Un policier a dû le reconnaître. Il n'était pas masqué.» «Quand on connaît le lascar..., soupire Antoine, un autre ami. Il est pas violent du tout, c'est une crème ce mec.» Il n'a aucun antécédent judiciaire, mais le tribunal n'en tient pas compte lorsque les mots «place de la Bastille» sont prononcés. Ses amis soulignent sa «vie différente, un peu bohème», dans un squat artistique. «Il est connu comme jongleur, dit sa copine, Frédérique. Pour beaucoup de gens, c'est le "gars des Abbesses". Il fait du diabolo sur la place. Je l'ai senti se révolter, ces dernières semaines, avec les élections.»

A Marseille. Les comparutions immédiates se suivent et contredisent chaque jour le ministère de l'Intérieur, qui analysait les manifestations du 6 mai comme l'oeuvre de milieux activistes radicaux. A Marseille, sept personnes arrêtées lors des manifestations anti-Sarkozy ont été remises en liberté, contre l'avis du parquet. Elles avaient aussi des casiers vierges et pour la plupart des emplois stables.

_______________________________________________________

A Paris, défilé cagoulé d'extrémistes de droite

Mercredi soir, la police était bien peu visible, alors que 400 à 500 personnes manifestaient.

Par Karl LASKE

QUOTIDIEN : vendredi 11 mai 2007

Le préfet de police de Paris, Pierre Mutz, peut se vanter d'avoir maintenu l'ordre au Quartier latin, mercredi soir. A l'angle des rues d'Assas et des Chartreux, sous les fenêtres d'une annexe de l'hôpital Cochin, quatre à cinq cents militants d'extrême droite se sont silencieusement mis en rang, vers 22 h 30. Cagoulés et masqués, ils posent trois couronnes de fleurs et accrochent de nombreux drapeaux noirs ornés de croix celtiques sur la façade d'un immeuble. C'est une commémoration : le 7 mai 1994, Sébastien Deyzieu, un jeune nationaliste est tombé du 4e étage alors qu'il était poursuivi par la police, à l'occasion d'une manifestation contre le cinquantenaire du débarquement américain en 1944. Il fait nuit. Soudain un chant. Celui d'un bataillon. Grave, surréaliste. Il est question d'ordre nouveau. C'est le chant des lansquenets, un chant de mercenaires allemands d'il y a quatre siècles. On dirait un meeting de 1943.

Chacun tend son bras droit, main ouverte. Salut romain ou salut nazi ? On ne sait. Des slogans ensuite : «Sébastien !» «Sébastien !» «Sébastien !», font-ils en tapant dans leurs mains. Puis «Aujourd'hui, l'anarchie ! Demain, l'ordre nouveau !» et «La France aux Français !», «La France aux Français !» . Les passants observent, interdits, inquiets. La même troupe se met à hurler «Hooligans PSG ! Hooligans PSG !».

La cérémonie, interdite certaines années, bénéficie cette fois du renfort de supporteurs du PSG venus célébrer la mort de Julien Quemener, le supporteur tué le 23 novembre 2006 par un policier après le match PSG - Tel-Aviv. Partis de Port-Royal vers 21 heures, ces manifestants masqués, chargés pour certains de torches allumées, ont parcouru le VIe arrondissement, passant par Denfert-Rochereau, Raspail et la station Vavin. Occasionnant la fermeture de trois stations de RER. «Il n'y avait pas l'ombre d'un flic sur le parcours», dit un témoin. Un service d'ordre avant, arrière et latéral portait ostensiblement des battes de base-ball. Les CRS «sécurisaient» à distance.

Peu avant, deux cents manifestants antifascistes (Sud étudiant, Scalp-reflex et JCR) réunis pour l'occasion avaient été interpellés «préventivement» boulevard Saint-Michel et conduits par cars de police entiers dans différents commissariats. Certains sont sortis à 3 heures du matin.

Écrit par : Hello | 12 mai 2007

Ce serait sympa de donner les sources quand vous reproduisez des articles.
Je viens de rechercher : les deux articles rapportés ci-dessus par "Hello" sont parus dans Libération :
* Un pavé anti-Sarkozy, quatre mois ferme :
http://www.liberation.fr/actualite/societe/253090.FR.php
* A Paris, défilé cagoulé d'extrémistes de droite :
http://www.liberation.fr/actualite/societe/253089.FR.php

Écrit par : Pierre | 13 mai 2007

@ Quitterie et Virginie,
Hello,
je pense beaucoup à vous les filles, beaucoup de boulot en ce moment ça n'arrête pas, quand je pense que certains ne bossent que 35h par semaine et qu'ils se plaignent... j'enchaîne 60h par semaine, je suis en trazin d'expérimenter le travailler plus pour gagner comme avant... Si ça vous dit, pour que l'on puisse se voir, vous n'avez qu'à faire la prochaine soirée dans le bar où je travaille à Bastille. Dites moi si ça vous intéresse et puis je m'arrangerai avec mon patron qui a voté François Bayrou au premier tour si on peut organiser ça... ce serait un bon moyen de pouvoir vous claquer la bise les filles.
@ bientôt,
Michaël

Écrit par : Michaël | 13 mai 2007

@Mickael : avec plasir Mickael très bonne idée je suis entierment d'accord avec toi tu sais, peux tu m'envoyer un mail avec les coordonnées du mail merci Mickael, bon courage, bisous, virginie

Écrit par : virginie | 13 mai 2007

Quitterie,
Pour répondre à votre question : "Que restera t'il dans les livres d'histoire ?"Voici le texte que j'ai envoyé sur notre site du Nord Pas-de-Calais au lendemain du discours de François BAYROU.


Prenez votre livre d’histoire à la page 124 les enfants.

C’est le jeudi 10mai 2007, que François BAYROU créa officiellement le « MOUVEMENT DEMOCRATE ». À PARIS.
En effet, c’est avec pas moins de 18.5 % des voix des citoyens qu’il fut projeté en troisième position lors du premier tour aux » Elections Présidentielles ».C’est à cette période que prit naissance ce mouvement dit : « ORANGE », « le mouvement Démocrate » : le MODEM.
C’est alors en très grand nombre que les anciens députés UDF n’assurèrent pas les engagements pris auprès des citoyens lors de la campagne en se ralliant pour la plupart à l’UMP auprès du futur Président de la République : Mr SARKOZY lors des résultats du premier tour. Néanmoins, François BAYROU ne fit aucune alliance et c’est avec beaucoup de courage, qu’il prit l’initiative de bâtir le « MODEM », en réaffirmant ses positions au centre annoncées durant toute la campagne et son envie d’y voir adhérer d’autres citoyens de droite comme de gauche afin de reconstruire le pays tous ensemble. Ce fut surtout une politique innovante parce que choisie et voulue par le peuple. C’est à partir de ce jour, le 11 Mai 2007, que ces 18.5 % de citoyens prirent l’initiative de donner naissance à la « Pacifique Révolution ORANGE » auprès de François BAYROU.
Celui-ci très affaibli à la fin du second tour par de somptueux jeux politiques et la censure des médias vit son » Mouvement Démocrate » prendre une envolée phénoménale. En effet, dès lors, ce fut par milliers que les citoyens vinrent adhérer au mouvement Démocrate et firent grossir les rangs de ce nouveau parti et permirent à François BAYROU de prendre son envol et d’EXISTER par une force INCROYABLE entretenue, non pas par les médias, mais par la participation du peuple français. Du jamais vu dans l’histoire, dès ce jour, plus rien ne pouvait arrêter la voix du peuple ni leur Liberté. C’est cette volonté de François BAYROU à vouloir défendre le peuple et de ne pas trahir que de nombreuses personnes prirent conscience de leur droit à la Liberté menacée. Des citoyens de toute part se mobilisèrent et menèrent ce combat pour la « LIBERTE » auprès de François BAYROU avec le : « mouvement Démocrate ». Ce mouvement qui perdure en France à ce jour et qui fait, les enfants, que vous puissiez bénéficier à ce jour sert de référence aux autres pays de tous ces avantages pour lesquels vos parents ont combattus en 2007 afin de rendre à la France le rang auquel elle avait droit au sein du monde, son économie, son travail, sa liberté et surtout cet élan de solidarité qu’a donné naissance François BAYROU et le peuple Français.
« Ceci est votre HERITAGE », les enfants. A vous d’accomplir votre tâche, vous êtes les enfants de ce mouvement, à vous de le diffuser, a vous de veiller à sa réussite au fil des décennies afin de permettre à vos enfants, d’avoir à leur tour cette vie harmonieuse à laquelle ils ont droit.
Cath. SZUMLANSKI

Écrit par : SZUMLANSKI Cath. | 13 mai 2007

Pour moi le MEDEM annonce clairement la mort de Bayrou...
Mort politique puisqu'il va se faire manger par le PS.
Mort de l'homme qui a décidé de rompre totalement avec son passé de fervent catholique et d'homme de droite...

Les législatives ne sont pas les présidentielles, il a perdu tous ses meilleurs hommes, et même Comparini va perdre son siège depuis que l'UMP a mis en face d'elle un candidat. Et puis à vous anciens militants UDF, entendre quelqu'un comme JL Bourlanges s'opposer clairement aux idées et stratégies de Bayrou depuis le 22 Avril devrait vous faire réfléchir... c'est sans doute le député européen UDF le plus intelligent et le plus modéré... Il aurait pu conserver un pôle centriste indépendant de l'UMP mais qui soit dans la Majorité et qui compte dans les décisions, il est désormais dans l'opposition et n'aura même pas assez de députés pour faire un groupe à l'Assemblée...

Je trouve ça fou de se renier comme ça... Enfin, on se retrouve après la débacle du MEDEM aux législatives...

Écrit par : Sébastien | 13 mai 2007

@Sébastien :

Comment peut-on pondre de telles inepties :

"Mort de l'homme qui a décidé de rompre totalement avec son passé de fervent catholique et d'homme de droite..."

Dans vos rêves !

Bayrou est bien vivant et je ne vois pas en quoi il rompt avec sa foi catholique.

Quant à un "passé d'homme de droite", ce n'est pas cela qui FAIT ou défait un Homme (avec un grand H). De droite, de gauche, cela ne veut strictement rien dire.

Bayrou ne se renie en rien. Bien au contraire. Il est parfaitement cohérent.

Qu'est-ce que c'est que cette chose que vous appelez la majorité avec un M majuscule (et l'opposition avec une minuscule) ?

Le M majuscule, je le mets au nom de Mandela arrêté le 5 décembre 1956 et accusé de trahison. Emprisonné en 1962 à perpétuité.

Depuis, il est passé par la Présidence de la République d'Afrique du Sud...

Les suivistes avec Pétain, les résistants avec de Gaulle.

Des deux, lequel s'est donc renié ?

Le 18 juin 1940, rendez-vous fut pris pour une date indéterminée.
Elle devint bien réelle, le 6 juin 1944.

Écrit par : Bayrolien | 13 mai 2007

@Sébastien :

De surcroît votre lapsus MEDEM" au lieu de "MODEM" en dit long sur l'attention que vous portez à ce sur quoi vous vous exprimez.

Après la transformation d'une voyelle, il ne reste plus qu'à transformer la consonne Finale (avec un F majuscule) pour se retrouver là où vous devez - consciemment ou inconsciemment - en réalité vous situer...

Écrit par : Bayrolien | 13 mai 2007

@Sébastien
Obligé de ne jamais voter la censure, obligé de toujours voter le budget de l'Etat et celui de la Sécurité Sociale, vous appelez cela un centre indépendant ?
Il n'y a pas de rupture avec le passé, le Centre n'est pas la droite et n'est pas la gauche. Face à une droite de plus en plus à droite, qui reprend des thèmes chers au FN, effectivement François Bayrou peut à vos yeux se "gauchiser", mais vous faites erreur.

François Bayrou est fidèle à la ligne de l'UDF depuis 2002, de sa campagne, qui a été soutenue, et même dans certains cas dépassée, par les députés qui viennent de se rallier pieds et mains liées à la majorité présidentielle.

Notre position n'est pas de s'opposer systématiquement, mais de proposer les meilleures solutions pour le redressement du pays. Et sur le plan économique il y a des convergences.

Ce que nous ne voulons plus c'est d'être de bons petits soldats qui s'assoient sur leurs convictions, dont nous avons l'immodestie de penser qu'elles sont les solutions.
Si vous avez voté pour François Bayrou au premier tour vous n'avez rien compris à son projet. Le reniement n'est pas chez François Bayrou, il ne provient pas des milliers d'adhérents et de sympathisants qui continuent de suivre ce chemin.

Résistance.

Michel Hinard

Écrit par : Michel Hinard | 13 mai 2007

Désolé pour la faute sur le MODEM, j'avoue je n'ai pas fait attention... Je m'en excuse.
Pour ce qui est du MEDEF, j'y suis bien entendu plus proche que de la CGT, je ne vais pas m'en cacher... Pour autant, détrompez-vous, je suis du côté de ceux qui travaillent pas de ceux qui gagnent du fric... L'ex-PDG d'EADS n'aurait mérité aucune indemnité de départ vu les conditions d'Airbus après son départ... Mais cela ne m'empêche pas de penser que les grands patron ne gagnent pas trop d'argent, à la hauteur de leur responsabilité et de leur travail... Après chacun pense ce qu'il veut, mais je préfère qu'un mec comme JF Dehecq (PDG de Sanofi-Aventis) qu'un mec comme Zidane, question de point de vue, bref le débat est pas là...

Ce qui me fait rire dans l'histoire c'est que vous n'avez pas l'impression de vous renier vous-même avec ce que Bayrou fait... Vous préférez suivre UN homme plutôt que qu'un parti avec ses députés (je parle de l'UDF) qui a vu tous ses dirigeants d'aujourd'hui et d'hier soutenir Nicolas Sarkozy... L'UDF n'est pas née avec François Bayrou, ce n'est pas moi qui vais vous le rappeler, par contre j'ai bien peur qu'il n'y survive pas... Par contre je suis en accord avec vous Michel Hinard, François Bayrou continue son positionnement de 2002, il se place directement dans l'opposition, et avec la manière... Reste à savoir si l'UDF est François Bayrou et si l'UDF voulait vraiment devenir un parti d'opposition. Juste une remarque, je ne suis pas sûr donc je ne me prononcerai pas mais j'ai eu l'impression que le vote lors de ce congrès s'était fait à main levé... J'espère que non, sinon 1) il ne vaut rien et 2) il rappelle trop les votes syndicaux dans les universités où on ne compte que les votes positifs... A suivre.

Votre utopie de centre en fait est impossible à l'heure actuelle puisque notre scrutin est à deux tours et qu'il n'y a pas de triangulaire à l'élection présidentielle. Et il faut choisir son camp, c'est comme ça. Après vous préférez peut-être changer la République, revenir à la IV°, pourquoi pas, c'est votre droit, mais je ne pense pas que ce soit un bonne chose pour la stabilité politique. Et puis si le PS décide de se moderniser Social-Démocrate (ce qui n'est pas encore le cas je vous l'accorde), le MODEM se fera absorber par ce parti et Bayrou restera celui qui a permis au PS de se moderniser... Belle performance, ils en avaient besoin... Mais le centre non.

Enfin vous m'excuserez mais pour un candidat qui se disait en dehors du clivage Gauche-Droite, il a quand même bien pris position pendant cette campagne, l'entre-deux tour notamment, et a préféré un accord avec la gauche et ses soutiens de l'extrême gauche plutôt que la droite... Ouai pourquoi pas après tout.

Et puis regardez autour de vous, allez voir les députés, ceux qui préparent les Municipales... C'est quand même dingue comme les contacts sont de plus en plus fréquents entre les candidats MODEM et les candidats PS... Rien qu'à Lyon c'est assez révélateur... Enfin cela ne me choque pas, ce qui me choque c'est le double discours entre la réalité et les belles phrases prononcées par François Bayrou...

Mes amis militants UDF qui regrettaient le leadership sans concession de François Bayrou ont vite choisi... Et vous ne les retrouverez pas au MODEM, dommage, ils n'étaient pas Sarkozy et étaient prêts à faire campagne pour les législatives pour l'UDF... Mais ces militants UDF ne vous intéressent pas, vous préférez juste regarder ceux qui vous rejoignent au lieu d'essayer de comprendre pourquoi certains ne suivent pas. Et eux ne voulaient pas justement s'assoire sur leurs convictions, c'est pour ça qu'ils ont préféré suivre leurs idées plutôt que de suivre l'homme...

On se donne rendez-vous dans 1mois et demi, au soir des résultats des législatives... J'espère pour vous que je me serez trompé... Mais pour moi il y aura beaucoup moins de 20 députés MODEM...

Sur ce, bonne continuation.

Écrit par : Sébastien | 13 mai 2007

@ Quitterie

Un grand salut du lointain rivage finistérien, jolie môme.

J'ai réussi à faire passer une note aujourd'hui sur mon blog à propos de la naissance du Mouvement Démocrate.

Écrit par : Hervé Torchet | 13 mai 2007

Un Forum pour le Mouvement Démocrate vient de voir le jour :

http://bayrou-modem.exprimetoi.net/

Cordialement, :-)

Hyarion.

Écrit par : Hyarion | 13 mai 2007

@Quitterie ;

Regarde sur mon blog qui nous a rejoint en mobilisant ses troupes ; un ami syndicaliste connu du Département de La Somme .

Super heureux de cet engouement autour de notre Mouvement Démocrate U.D.F et du Président François Bayrou qui avec ses expressions de ( Résistance et de Combat ) mobilise et fédére et ce n'est pas terminé .

Je l'ai invité à l'instant de venir prendre l'apéritif dans mon pavillon avec son adjoint , un ami de 25 années ...

Je prends une heure de repos car je bosse depuis 03h00 et je suis allé en négociation politique avec des partenaires toute la matinée jusque 13h00 au Marché du Colvert à Amiens / Nord ; le Marché où se cotoie 4000 personnes en moins de 04 heures .

A +

Grosses bises et bon courage pour ta campagne législative
Grosses bises à Virginie

Écrit par : hubert | 13 mai 2007

Qu'ils sont nombreux tous ces prédicateurs du pire, nostalgiques de la vieille UDF, nageoire caudale de l'UDR, RPR, UMP, à vouloir enterrer d'avance leur champion d'hier.
Le vocabulaire politicien habituel reprend du poil de la bête qu'on veut noyer "aventure solitaire, utopie, flirt avec le diable" "il faut apprendre pour connaître, connaître pour comprendre, comprendre pour juger" a dit je ne sais plus qui.
40.000 pré-inscriptions, ça devrait déjà donner à apprendre....

Écrit par : yohan | 13 mai 2007

Sébastien...

Etrange, pourquoi ne veux tu pas laisser F.Bayrou mener sa barque et choisir son chemin, avec le MODEM ? En politique il y a toujours des moments plus ou moins difficiles, le tout est de perséverer et de bâtir sur du solide...et de faire de la place aux jeunes, à des nouveaux qui montreront autre chose aux citoyens !

Surtout, à l'avenir, éviter d'avoir des élus "opportunistes" (type UDF vieille formule) qui se satellisent au sein de l'UMP quand ça les arrange (un siège de député parait valoir tous les renoncements, une amnésie dans les convictions, un alzeihmer par rapport à toutes ces théories nauséabondes inspirées par le FN à Sarkozy !)

Ce qui est délirant sur les forums, c'est l'acharnement anti-Bayrou..depuis que ce dernier a décidé, en conscience, de ne plus être inféodé à l'UMP et à Sarkozy capable de faire croire que dans son mouvement..il y a aura de la diversité en créant des artifices, coquilles vides (avec des traitres de gauche/PS ou des opportunistes ex-UDF)...


Avoir des convictions, de droite modéré comme de gauche/PS, et accepter de suivre Sarkozy..c'est simplement accepter d'êre vassaliser, de perdre sa dignité..

Que chacun assume !

Écrit par : Marsipulami | 13 mai 2007

@ Sebastien

"Votre utopie de centre en fait est impossible à l'heure actuelle puisque notre scrutin est à deux tours et qu'il n'y a pas de triangulaire à l'élection présidentielle. Et il faut choisir son camp, c'est comme ça."

Tout à fait d'accord. Et si le centre arrive au second tour d'une élection présidentielle, tu fais quoi ?
...
C'est tout de même incroyable d'avoir des gens aussi nombrilistes, incapable de regarder d'autres système politiques que le français. Tu connais pas de pays où il y a au moins trois grand partis ? Moi si, désolé. Et ce, même dans des pays où il existe une élection présidentielle qui devrait selon ton raisonnement obliger à tout bipartisme(Finlande par exemple).


"Enfin vous m'excuserez mais pour un candidat qui se disait en dehors du clivage Gauche-Droite, il a quand même bien pris position pendant cette campagne, l'entre-deux tour notamment, et a préféré un accord avec la gauche et ses soutiens de l'extrême gauche plutôt que la droite..."
Une droite qui veut créer par exemple un "Ministère de l'immigration et de l'identité nationale", c'est assez loin des convictions défendues par le centre.
D'autant plus que je ne vois pas l'accord qu'il y a eu lors des présidentielles avec la gauche. On a peut-être pas vu les mêmes élections, désolé...

Écrit par : M.w.a | 13 mai 2007

P.S

@christelle
@furax
Vous sauriez nous dessiner une belle tête de député ? J'imagine, mec, 58 ans, teint ivoire, petite mêche bien plaquée sur le front, cravate bleue azur, dossier top secret sous le bras et la trouille de dire ce qu'il pense. Votre casting, on le connaît trop bien, on le subit depuis trop longtemps. Perso, je préfère le look De Sarnez et Quitterie, c'est top et les neurônes sont neufs et non refaits à neuf.

Écrit par : yohan | 13 mai 2007

Bayrou sur la 5 à Ripostes..au bout d'une heure et +, on sait pas si Bayrou accepte les 10/15 circonscriptions du PS..il fait semblant d'ignorer la proposition d'Ayrault, étonnant !

Bayrou prend des risques, à force de jouer "perso"...à moins d'un score démentiel du MODEM, il va se retrouver coincé entre l'UMP et le PS....le MODEM risque fort, avec le systéme de la 5éme République, être "sous représenté" à l'Assemblée Nationale !

Ce qui me surprend c'est qu'Henri IV avait su se convertir du protestantisme au catholicisme pour parvenir au pouvoir, alors que Bayrou parait balancer..hésiter...et espérer que Sarko fasse pas de conneries !

Écrit par : Marsipulami | 13 mai 2007

@ Marsipulami

Si Bayrou se prononce clairement pour le PS, il perd la moitié de son électorat du 22 avril, qui a voté Sarko au 2e tour.

Il semble que sa stratégie soit de faire l'impasse sur les législatives et le nombre de députés, pour ne viser que 2012, avec une base populaire plutôt qu'une base d'élus.

Écrit par : Axel | 13 mai 2007

Comment peut on envisager seulement un instant de travailler, de COLLABORER avec des gens comme ça?

_________________________________________

Un article sur Cécilia Sarkozy aurait été censuré par le JDD

LIBERATION.FR : dimanche 13 mai 2007

Un article du Journal du Dimanche révélant que Cécilia Sarkozy n'aurait pas voté lors du second tour de la présidentielle aurait été censuré par l'actionnaire de l'hebdomadaire, le groupe Lagardère, selon une information parue sur le site internet Rue89.

"Selon nos informations, le Journal du Dimanche a renoncé à publier un article racontant comment Nicolas et Cécilia Sarkozy avaient passé leur dernier dimanche, le 6 mai, jour du second tour", lit-on sur ce site fondé par d'anciens journalistes de Libération.

Selon eux, leurs confrères du JDD auraient "découvert", en consultant le registre du bureau de vote où était inscrite Cécilia Sarkozy que l'épouse du candidat de l'UMP "n'avait pas voté".

Le directeur de la rédaction de l'hebdomadaire dominical, Jacques Espérandieu, a alors demandé à ses journalistes samedi, veille de la parution du journal, d'appeler Cécilia Sarkozy avant de publier l'information, indiquent les rédacteurs de Rue89.

Cécilia Sarkozy n'a pas voulu faire de commentaire, ajoute le site internet.

"A la suite de quoi, plusieurs membres de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy seraient intervenus", affirme Rue89 qui cite notamment Claude Guéant, le directeur de campagne de Nicolas Sarkozy et Franck Louvrier, son responsable de la communication.

"Finalement, Arnaud Lagardère, patron du groupe Lagardère, a exigé que l'article soit remis dans un tiroir", affirme Rue 89.

"L'article, illustré d'une photo de la liste d'émargement, mentionnait également de vifs échanges, dans la soirée (du 6 mai), au sein du couple", précise Rue89.

Le Journal du Dimanche n'était pas joignable dans l'immédiat.

_________________________________________________

Dans le même temps, Hollande/Royal dépose plainte contre un livre mais n' en demande pas l' interdiction

Dans le même temps SR ne se présente pas à la députation

Il faudrait quand même établir des comparaisons dénuées de subjectivité un jour

Vener


__._,_.___

Écrit par : Vener | 13 mai 2007

@ Marsipulami,
C'est tout à fait logique que Bayrou refuse la proposition du PS. Sortir de la tutelle de l'UMP pour prendre celle du PS, c'est dangereux pour la survie du MoDem.

Écrit par : abadinte | 13 mai 2007

Voilà enfin le Modem ou Mouvdem pour faire un peu moins vieillo.

En revanche, le PS va, après les législatives, enfin entamer sa rénovation sociale démocrate. N'y a t-il pas alors un un remake d'un fauteuil pour deux qui se dessine ?

Un post à ce sujet ici : http://orangerougevert.hautetfort.com/

Écrit par : Benjamin SAUZAY | 13 mai 2007

Bonjour à tous,

J'ai publié vendredi un article sur AgoraVox qui revient sur les raisons un peu "honteuses" de la victoire de Nicolas Sarkozy, et qui expliquent une part du malaise qu'ont ressenti certains Français à la suite de son élection. L'article s'appelle : "Sarkozy, ou le triomphe des passions tristes". Des passions tristes que j'ai eu plaisir à ne pas retrouver chez François Bayrou. Pour ceux que ça intéresse, c'est donc par là :

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24164

Écrit par : Taïké Eilée | 13 mai 2007

Abadinte....

Tu es bien placé pour savoir, en tant que socialiste, que "sans accord" de désistement mutuel (avec le PS ou l'UMP, cqfd)..le MODEM va se ramasser violemment, pas être très brillant niveau députés !

Alors tous les partis, sans exception, doivent avoir une base avec des élus...des députés..et par conséquent des rentrées d'argent, une influence dans les régions...

Si c'est pas le cas, comment Bayrou pourrait se présenter en position forte en 2012 ?
C'est digne d'une roulette russe...

Écrit par : Marsipulami | 13 mai 2007

@ Marsipulami
tu as peut-être raison...ou pas (et je souhaite que tu trompes) mais abandonner maintenant parce que MoDem pourrait échouer, ça serait pas un peu frileux ? Et alors même que 50 000 personnes ont pré-adhéré...

Écrit par : MIP | 13 mai 2007

MIP...

Je dis pas que vous allez forcemment échouer, simplement que Bayrou a choisi la voie politique "la plus exigeante" et surement "la plus belle" si ça marche..car d'après ce que j'ai compris vous comptez aller au combat seuls, pour éviter de tomber en dépendance.

J'ai été déçu par la réponse de Bayrou à Ayrault..car 10 à 15 désistements, ça peut permettre de constituer un groupe à l'assemblée nationale..avec des personnalités Modem intéressantes, et de lutter contre le risque d'une victoire UMP écrasante.

Bayrou a fait semblant d'ignorer les propos d'Ayrault, un manque de dignité de l'état major du Modem..car entre hommes politiques il doit y avoir dialogue, étude de propositions, accords ou refus.

Sur Paris, par ex, nous avons constaté les très bons rapports de l'ex-UDF sur notre candidate Ségolène Royal..et celà a eu lieu aussi dans d'autres régions, je dois dire que je trouverais triste de voir le Modem..salement absent ou mal représenté à l'Assemblée Nationale (voir sans groupe politique) alors...

Avec la 5éme République, nous savons qu'avec 35% l'UMP ferait une razzia..avec un PS qui devrait aussi tenir, et vu le systéme majoritaire, les partis arrivants en tête sont avantagés nettement..et pour les autres c'est la portion congrue, alors en attendant la 6éme République et un meilleur équilibre parlementaire..Bayrou, De Sarniez and co devraient cogiter non ?

Pendant ce temps là..on parle de KOUCHNER au Ministére des AFF.ETRANGERES, c'est vraiment de pire en pire autour de Sarkozy...ils vont tous à la soupe, et trahissent..de droite comme de gauche, le pouvoir ça doit être gluant !

Écrit par : Marsipulami | 13 mai 2007

"c'est vraiment de pire en pire autour de Sarkozy...ils vont tous à la soupe"

Du calme, Marsipulami.

Quand Kouchner parlait de rejoindre Bayrou, vous appeliez ça "aller à la soupe" ?

L'union nationale c'était réservé à Bayrou ?
ça ne s'applique qu'aux relations PS-UDF ?

C'est quoi cette union nationale qui exclut les 53% de Français qui ont voté Sarkozy ?

Que Sarkozy s'entoure de Kouchner, de Védrine, de centristes etc, plutôt que de s'enfermer sur l'UMP, c'est EXTREMEMENT POSITIF.

J'aimerais bien un peu plus d'équilibre et d'honnêteté dans la façon dont certains pro-Bayrou considèrent "l'union nationale".

On ne peut pas parler une fois d'Union Nationale, et une autre fois de "trahison", selon que ça fait, ou non, les affaires de Monsieur François Bayrou.

S'il y a bien une chose qui va complètement décrédibiliser le MODEM et tous ses militants, c'est cette façon de vouloir parler de "traîtres" quand on dépasse les clivages politiques.

Le dépassement des clivages, c'était le LEITMOTIV de la campagne de Bayrou. Un peu de rigueur et d'honnêteté intellectuelle, merci !

Écrit par : Axel | 13 mai 2007

C'est pour ça que personnellement je m'en réjouis. Toutefois, j'espère que cela ne sera pas pour qu'ils fassent de la figuration ou que leurs pouvoirs seront réjouis. Mais que des personnes de qualités comme Védrine ou Kouchner soient dans un gouvernement, on ne peut que s'en féliciter.

Écrit par : M.w.a | 13 mai 2007

Axel..

Le dépassement des clivages, ce serait de se retrouver dans la dream team de Sarkozy, allié tacite du FN ?

En tant que socialiste, je réfute totalement le concept d'union nationale...surtout avec un danger-public comme Sarkozy, désolé nous ne partageons pas les mêmes valeurs.

Il est par contre tout à fait légitime de penser necessaire la pérénité d'un vrai centre indépedant (avec Bayrou par ex) et avec une stratégie plus claire (car en ce moment c'est pas simple simple à piger..), mais aussi de s'interroger sur la necessaire recomposition à gauche.

Axel tu comprendras, qu'il est anormal (le mot est faible..) de constater que des responsables PS engagés..désertent pour aller faire une pige dans le gouvernement Sarko, F.Hollande lui même a déclaré qu'il était légitime de considérer qu'ils n'appartenaient plus au PS !

A eux d'assumer les conséquences de leurs actes..

En plus c'est un moyen pour Sarko, en distillant ces rumeurs, de discréditer méchamment le PS...pas cool tout celà !

Écrit par : Marsipulami | 13 mai 2007

"Toutefois, j'espère que cela ne sera pas pour qu'ils fassent de la figuration"

On est d'accord. Ce qui est intéressant dans le cas de Védrine, c'est que ce n'est pas un pantin.

Qu'un mec encarté PS rejoigne Sarkozy, en soi ce n'est pas l'union nationale, ça peut être "aller à la soupe", en effet.

Mais si une personnalité de l'envergure de Védrine le rejoint, (on attend toujours sa réponse), là on passe à un stade très supérieur, vraiment intéressant.

Idem pour Kouchner (même si cela surprend moins dans son cas que dans celui de Védrine. Kouchner s'était déjà rapproché de Sarkozy en décembre dernier :

http://www.page2007.com/2006/12/24/bernard-kouchner-rallie-nicolas-sarkozy-il-se-dit-pret-a-travailler-avec-sarkozy-dans-un-gouvernement-dunion-nationale/

December 24th, 2006 A 11:53

"Le nouveau représentant de l’Union des droits de l’homme au Sri Lanka
se dit prêt à entrer dans “un gouvernement d’union nationale” en cas de
victoire du président de l’UMP.

L’ancien ministre socialiste Bernard Kouchner, très critique à l’égard
du Parti socialiste, se dit prêt à entrer dans “un gouvernement d’union
nationale” en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle."

Écrit par : Axel | 13 mai 2007

"En tant que socialiste, je réfute totalement le concept d'union nationale..."

OK alors tu es cohérent.

Mais Bayrou, qui n'est pas socialiste, a défendu le concept d'union nationale pendant toute la campagne.

A titre personnel c'est ce qui m'intéressait le plus, chez lui et chez Quitterie.

Et c'est ce concept qui me faisait soutenir Bayrou dans la campagne.

Je rappelle le beau témoignage de Quitterie défendant le concept d'union nationale :

http://www.youtube.com/watch?v=VjrZBR4FeQw

Voir aussi l'argumentation de Michel Camdessus justifiant son ralliement à Bayrou :

"la France a un impérieux besoin de réformes. Celles-ci sont trop fondamentales pour pouvoir être réussies droite contre gauche, gauche contre droite. Elles exigent un véritable “sursaut” de tout le pays rassemblé”"

http://www.page2007.com/2007/04/21/michel-camdessus-appelle-a-voter-francois-bayrou/

Écrit par : Axel | 13 mai 2007

@Axel

Le problème avec Sarkozy de Nagy-Bocsa, c'est que sa volonté de réaliser un "rassemblement" - autour de son seul programme, précisons-le - ne coïncide pas vraiment avec le projet qu'il proposait au départ, loin s'en faut... Doit-on rappeler les thèmes avec lesquels il a fait sa campagne du premier tour ? Il est un peu facile de vouloir faire du Bayrou après l'élection, alors que ledit Bayrou avait, pour sa part, annoncé la couleur dès le début, en ce qui concerne l'union nationale...
Il faut être singulièrement naïf pour penser que Sarkozy a abandonné du jour au lendemain la conception égocentrique et aggressive de la politique qui a toujours été la sienne jusqu'ici. Pour ma part, je n'aurai jamais confiance en cet homme.

Cordialement, :-)

Hyarion, citoyen démocrate.

Écrit par : Hyarion | 13 mai 2007

Allègre, Tapie, Besson, Védrine, Kouchner... futurs ministres dans le gouvernement Sarko ?
Encore un coup de Mitterrand..."je crois aux forces de l'esprit, je ne vous quitterai pas" avait dit le Sphinx dans son discours d'adieu. Il ne croyait pas si bien dire.
Hier, une rétro télé montrait l'expression dubitative sur le visage de Chirac, regardant Mitterrand s'éloigner, du haut du perron de l'Elysée. "Quelle sorte de bombe à retardement m'a t-il laissé à l'Elysée ? " semblait-elle dire... A retardement, en effet.

Écrit par : yohan | 14 mai 2007

Une union nationale suppose un parlement représentatif des forces politiques.
Telle n'est pas la volonté de l'UMP, bien au contraire.

Bayrou quand il proposait l'union nationale, laissait bien entendre qu'il ne souhaitait pas une majorité absolue pour la seule UDF.

C'est toute la différence. Et elle est énorme.

Sarkozy prend des gens de gauche dans des ministères "non économiques".
Il s'en sert comme faire valoir.
Et ensuite, il aura les mains libres pour ses réformes économiques.

Écrit par : crou | 14 mai 2007

"Une union nationale suppose un parlement représentatif des forces politiques."

Bon argument.

Écrit par : Axel | 14 mai 2007

"... Monde titre dans son édidtion d'hier "Les législatives se réduiront à un face à face UMP-PS""

Merci d'avoir relevé ce titre qui m'a écoeuré - au point que j'ai ... dépensé 1,30 E pour découvrir comment ils pouvaient en arriver présenter leurs prévisions (ou espoirs ? ou craintes ???) comme information en gros titre de la Une. Les infos au futur, voilà l'éthique du Monde !

Pire que ça, ils expliquent toujours en Une qu'il y aura des candidats UMP partout donc où le candidat MoDem ne soutient pas M. Sarkozy, donc .... des "primaires à droite". La contradiction ne les effraie pas.

Dans le reportage sur Arte sur la campagne vécue par Le Monde, M. Colombani utilisait déjà le même terme pour justifier son invraisemblable éditorial titré "Impératif démocratique". Toujours sans craindre la contradiction, il disait (citation libre) : "Notre éditorial a surpris, parce qu'il n'était pas pour un candidat, mais contre un candidat ... C'est vrai que nous avons traité François Bayrou comme un élément d'une primaire à droite". (mais, si M. Bayrou est un candidat de droite, où est l'impératif démocratique à voter plutôt pour M. Sarkozy que pour lui ???).

Son concours de délire avec Laurent Joffrin nous conduit à une obligation : obtenir avec le MoDem un succès assez énorme pour que même les directeurs de la rédaction de Libé et du Monde y voient une information à prendre en compte.

Écrit par : FrédéricLN | 14 mai 2007

J'aime pas ton blog Quitterie...




... y'a trop de commentaires ! :)

Plus sérieusement, tous les 15 jours au Margeride ? 80, quelle réussite ! Le fruit d'un long travail. Hold on girl !

Écrit par : Sabri | 14 mai 2007

@Sabri : merci sabri on est une generation qui en veut!! à nous de nous unir de nous faire entendre! bises

Écrit par : virginie | 14 mai 2007

@Sabri : merci sabri on est une generation qui en veut!! à nous de nous unir de nous faire entendre! bises

Écrit par : virginie | 14 mai 2007

@ virginie

Arrête de boire ça te fait bégayer. ;-)



"Une union nationale suppose un parlement représentatif des forces politiques.
Telle n'est pas la volonté de l'UMP, bien au contraire."


A noter que question volonté hégémonique, le PS de François Hollande c'est pas mal non plus.

Déclaration de Hollande :

Le premier secrétaire a évoqué la nécessaire refondation d’un grand parti de gauche, «qui couvre tout l’espace qui va de la gauche, sans aller jusqu’à l’extrême gauche, jusqu’au centre-gauche ou au centre».

«On ne va pas sous-traiter, ni à une gauche radicale qui n’existe plus, ni à un centre qui, lui, existe. On va prendre tout l’espace», promettait François Hollande.


"On va prendre tout l'espace". Bigre ! Si Sarko avait dit cela, les oranges et les clémentines lui tomberaient dessus.

Écrit par : Axel | 14 mai 2007

@Axel : hic ;-))) tit brune

Écrit par : virginie | 14 mai 2007

Les Jeunes Libres d'être éméchés... vous êtes la honte de la République mademoiselle ! :p

Écrit par : Sabri | 16 mai 2007

@Sabri : ;-))) et oui la honte...bisous virginie

Écrit par : virginie | 16 mai 2007

@Sabri : ;-))) et oui la honte...bisous virginie

Écrit par : virginie | 16 mai 2007

@Sabri : ;-))) et oui la honte...bisous virginie

Écrit par : virginie | 16 mai 2007

@Sabri : ;-))) et oui la honte...bisous virginie

Écrit par : virginie | 16 mai 2007

@Sabri : ;-))) et oui la honte...bisous virginie

Écrit par : virginie | 16 mai 2007

Bonjour Quitterie et les habitués de ce blog.

Thierry (socialiste sur Amiens)
Eh ben, il s'en passe des choses chaque jours, il y a un certain "De Robien" qui aura mis une belle zizanie dans les rangs de l'UDF (modem aujourd'hui) et au final, il annonce via une conférence de presse hier, qu'il ne se représente pas aux législatives de la 2ème circonscriptions de la Somme (il met O.Jardé, c'est pas mieux, c'est l'ombre de De Robien celui là).

Après fait distancé les élus de l'UDF vers Sarko, aujourd'hui, c'est une réponse du genre "maintenant demerdez-vous" et surtout, il semble ne plus soutenir ses compagnons.

Bref, De Robien adore le travail inachevé après avoir fait les divisions.

Pour nous amienois, De Robien n'est pas un maire UDF (comme il se présente), mais "maire sarkoziste".

Thierry

Écrit par : Thierry | 17 mai 2007

@ thierry

Robien va sûrement (et courageusement) se réfugier au sénat. Je ne serais pas surpris que Raffarin s'y présentât contre Poncelet.

Écrit par : Hervé Torchet | 17 mai 2007

Quitterie,

Je suis préadhérent au MD et adhérent UDF.

Nombreux sont ceux qui ont vu vôtre action que je félicite au cours de cette campagne pour FB.

Un souffle nouveau c'est levé et vous avez participé à son élévation, notamment auprès de la génération 30/35ans dont je suis.
Bien qu'un peu étrangé aux investitures parisiennes (je suis de Lille)je dois vous dire ceci:

Je crois que la politique (et le MD) à besoin de personnes telles que vous.

De grace ne nous lachez pas, nous avons besoin de vous!!


Amicalement vôtre Pierre-Louis

Écrit par : Pierre-Louis | 18 mai 2007

MODEM, CONNECTING DEMOCRATES

Histoire d’aider un Parti naissant pour lequel je nourris quelques sympathies démocrates, qu’on me laisse lui proposer les petits slogans suivants :

Un, en français :

« A l’ère de l’ADSL, voici le MoDem,
le Parti qui connecte enfin, la Démocratie au haut débit »

Un autre, en anglais

« MoDem, connecting Democrates »


SILicon democrate sur http://republicoin.blogspot.com

P.S. : Mon Fanfan, si je peux me permettre un dernier conseil, fait juste gaffe au choix du fournisseur d’accès.

Écrit par : sil | 19 mai 2007