Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Thierry Benoit député ! Chapeau bas ! Pas de vague bleue... | Page d'accueil | Rencontre avec Daniel Carton, l’homme qui dérange l’establishment des médias classiques ? »

20 juin 2007

Parfois, il vaut mieux ne rien dire, juste observer l'ampleur de la tâche...

Parce qu'ils représentent pour moi quelque chose.

Parce que je souhaite que la situation de notre pays s'améliore,

je veux leur dire bonne chance.

A Rama Yade, à Fadela, à Valérie, à Jean-Marie Bockel, à Martin Hirsh, à Kouchner. A d'autres aussi. Je compte sur chacun d'eux pour être des femmes et des hommes libres de dire ce qu'ils pensent. D'oser. De faire leur job sans jamais accepter de taire les difficultés et de taire leurs différences.

Il va falloir en prendre acte. Les lignes ont bougé. Moi, je suis sonnée.

Avec autant de professionnalisme et d'ambition, il y a de quoi réfléchir et se préparer. Le niveau d'exigence est montée d'un cran. Saurons-nous suivre ce rythme ? Saurons-nous être assez fédérés, éclairés pour apporter notre contribution, apporter la contradiction ?

Rien ne doit nous endormir. Il suffit d'ouvrir les yeux sur le monde ou sur le trottoir d'en face pour être conscient de l'immense tâche. Ils vont faire leur boulot. Et nous, sur quels chantiers n'allons-nous rien lâcher ?

Oui Abadinte, je salue la décision de DSK de quitter la direction du parti pour laisser la place à des plus jeunes.

Incroyable époque, non ?

Tout est mouvant, c'est là où il faut se poser les bonnes questions, choisir les bons outils, être clairvoyants, et avant-gardistes...

Et vous, ça vous inspire quoi tout cela ?

Commentaires

@ Quitterie

Tu résumes parfaitement la situation. Les lignes ont bougé. Et si ce gvt échoue, ce que je tiens pour probable, cette initiative va peut-être refermer la porte de l'immobilisme sur les doigts du mouvement.

Souhaitons que certains nouveaux y trouvent utilité et vérité.

De toutes façons, nous sommes vigilants, attentifs, veilleurs, et, comme tu le dis très justement, avangardistes.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

Attendons et voyons, comme dirait l'autre!

Mais une fois de plus, nous devons être veilleurs de la démocratie: c'est l'essence même du MoDem quand il n'est pas au pouvoir.

Et l'avant-garde, cela commence à nous connaître maintenant!

Oui, vraiment, pour la France, j'espère que ce Gouvernement réussira. Même si j'en doute...

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 20 juin 2007

Je ne veux plus d'un homme patient, je veux d'un homme impatient, impatient de prendre son destin en main et de décider souverainement. Je veux d'une démocratie qui ne soit plus le caractère d'une institution mais la valeur d'une société. Je veux d'une nouvelle militance, avec toi.

Écrit par : Eglantine | 20 juin 2007

Rama Yade, elle est mignonne, mais c'est une Sarkozyste pur souche... Alors quand tu souhaite qu'elle soit libre de dire ce qu'ils pensent, oui, mais a mon avis, elle va surtout dire ce que pense Sarko... Moi je salue aussi Nathalie Kozucko-Morizet qui a fait tout de même un travail remarquable sur l'écologie, un travail dur dans un parti qui n'y a pas cru jusqu'à il y a peu. Je lui souhaite du succès, même si malheureusement j'ai peur que les Lobby soit plus fort qu'elle...

Écrit par : Julien | 20 juin 2007

D'abord que la rénovation de la politique française ne pourra se faire qu'avec des gens en qui l'on peut faire confiance. Il s'avère qu'il existe encore dans l'entourage immédiat de François Bayrou des gens qui le trompent. Il est temps que les masques tombent ! Et je peux vous assurer, Chère Quitterie, que ce n'est absolument pas une rumeur, mais un fait que celui que je vous ai conté tout à l'heure. Il aura beau se défendre, le diable, le mal est fait.

Écrit par : Theo Stein | 20 juin 2007

L'une des difficultés auxquelles ils sont confrontés est de mener de front les réformes de structure et la relance de l'économie. Les premières sont explosives ; la seconde, improbable.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

J'ai réagi sur mon blog à la composition du nouveau goiuvernement.

Une bonne nouvelle ce soir, Jean-Christophe Lagarde a rejoint le NC (ou NCD comme Nouveau Centre de Droite). Le MoDem de Seine Saint-Denis va pouvoir respirer et se structurer démocratiquement.

@Quitterie, il n'y a pas à être sonné. S'ils réussissent tant mieux, cela sera bon pour le pays et prouvera que ce que prônait François Bayrou (l'ouverture), était la solution.
Maintenant il faut attendre les résultats, l'ouverture ne peut se limiter à des individualités pour réussir. Il faut une large adhésion et des mesures équitables. Les annonces faites sur la franchise, la TVA sociale, les réformes à la hussarde pendant l'été (universités), n'augurent pas une bonne métode, donc une acceptation par le peuple. Surtout que ces mesures sont antisociales.
Espèrons que les individualités d'ouverture sauront se faire entendre au sein du gouvernement pour le diriger dans la bonne voie...

Écrit par : Michel Hinard | 20 juin 2007

C'est un vertige parce que nos repers se brouillent. Oui, les choses évoluent, et ce gouvernement qu'on le veuille ou non y contribue. Peut être que les hommes et femmes nommés ne sont qu'une façade, et alors, notre République est née à partir de symboles (on verra pour plus tard la p'tit cour franc-maçonnique) !

Alors oui Quitterie, soyons avangardiste ! Comme je l'ai déjà dit, le salut du MoDem réside dans l'invention d'une nouvelle démocratie. Et ça seul ce mouvement en est aujourd'hui capable ! C'est notre mission. INVENTONS !!!

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

@Quitterie qui a écrit : "Il va falloir en prendre acte. Les lignes ont bougé. Moi, je suis sonnée."

--> Mais qu'est ce qui a changé ? Bougé ? Le fait de mettre des hommes (et femmes !! :) ) avec une étiquette PS dans un gouvernement de UMP ? L'ouverture ? C'est quoi ? ça sert à quoi ?
Pour moi c'est essentiellement de la com' ou alors Sarkozy est devenu favorable à l'entrée de la Turquie dans l'UE en nommant Kouchner ? Et comment interpréter le duo Boutin/Amara qui ont des positions totalement opposé sur la plupart des sujets de leur Ministère ?
Gouverner n'est-ce pas conduire un pays vers ce qui semble être le mieux ? Alors on va à gauche ? à droite ? tout droit ? très à droite ? on recule ? :/

Rama Yade, Rachida Dati, "stars montantes" mais qu'elles t'ont fait ? Un discours, 2 émissions et puis ? Ah oui, elles sont jeunes, noire et arabe ! Comme vous Quitterie qui était une femme, jeune, belle et vous l'êtes toujours mais vous êtes devenue plus bavarde aussi, trop sans doute...

Passons ce gouvernement est là et pour quelques mois donc parlons du fonds maintenant : université, santé, impôts, TVA sociale,... ah moins qu'on informe les Français au moment de payer : "Bonjour, 1ère année de Licence, ça fait .... euros oui ça a un peu augmenter", "25 euros svp dont 3 non remboursés"...
Heureusement que certains ont encore les moyens... les autres, les autres...

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

> Et vous, ça vous inspire quoi tout cela ?

ça m'inspire qu'à cette heure ci, tu devrais aller te coucher ;-)

et si vous cherchez des chantiers "trans-partis", je vous propose celui de l'intégration des "externalités négatives".
Ok, dit comme ça, c'est pas sexy, mais jetez un oeil là : http://www.20six.fr/aurelianobuendia , ça devrait aider.

Vous avez une des bombes sur la question à portée de main, Corinne Lepage, et le programme de votre François ;-) n'était pas des plus brillants sur la question. y a du taff.
J'ajoute que c'est une des questions sur lesquelles les "lignes" (comme vous dites chez vous) explosent et qu'il ya de quoi réconcilier libéraux, alters, centristes, soc-dem, pirates et tutti quanti (ou déclencher des guerres, ça dépend...)

Écrit par : Casabaldi | 20 juin 2007

Non là t'es super dur Casa... Lui faire le coup des "externalités négatives" alors qu'elle est déjà sonnée c'est vraiment pas sympas... Tu veux l'assommer définitivement? :-)

Écrit par : Carlo Revelli | 20 juin 2007

Que sont nos repères d'hier devenus ?... Hier faroucheusement anti-Sarko (je le suis toujours un peu, instinctivement, mais disons aussi prudent avant de m'emballer), il faut tout de même reconnaître avec honnêteté que jamais un gouvernement n'aura été si ouvert, divers et jeune... On pourra toujours épiloguer (à tort ou à raison, l'avenir le dira) sur son côté plus ou moins artificiel, commercial, tape-à-l'oeil, etc... sur la pseudo liberté de ses membres, il n'empêche, jamais cela n'avait été fait. Alors, pour le pays, espérons-le : bonne chance. On jugera sur pièces. De toute façon, nous, tous ici sur la blogosphère ou ailleurs, nous serons vigilants et, comme le relaie si bien Quitterie, libres de dire ce que nous pensons et de juger, comme tout un chacun. Mais surtout, nous devons amplifier ce mouvement général de rénovation pour qu'il perdure, au sein de l'actuelle majorité présidentielle, de l'actuelle opposition, de l'actuel centre, aujourd'hui comme demain : la politique a changé ; elle est plus proche de ce qu'est la France (de nombreux efforts sont encore nécessaires cela étant, ne nous leurrons là, la béatitude ne dure jamais en politique). Plus jeune, plus libre, plus diverse. Débattons, échangeons, critiquons, approuvons et organisons nous au sein du MoDem pour donner un corps, une identité à tout cela. C'est un peu boulgi boulga tout cela pour le moment, mais il faut du temps pour digérer tant de changement en quelques poignées de mois. Il fut un temps où un chanteur assez connu sortait un album "The times they are a-changing"... Bah, prenons le train en route et allons-y gaiement, y'a du boulot, mais nous serons, en effet, des avant-gardistes permanents de la politique (c'est ambitieux, mais c'est super enthousiasmant).

Écrit par : Elias | 20 juin 2007

@ un passager

Eh oui, femmes, hommes ET femmes, tout un programme.

Bien sûr, c'est un gouvernement de marionnettes, juste pour la vitrine, juste pour casser l'image de Sarkozy ennemi des noirs (n'est-ce pas, Mme Noachovitch ?) et des Arabes.

La juxtaposition (je devrais parler de mariage) de la carpe et du lapin se fait au profit de la grenouille ... de bénitier Boutin.

Et les vrais sujets sont noyés dans la masse.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

@ Casabaldi

Encore une application du principe pollueur-payeur.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

Elias : impeccable ;-)

Écrit par : florent | 20 juin 2007

@Elias qui a écrit : "De toute façon, nous, tous ici sur la blogosphère ou ailleurs, nous serons vigilants et, comme le relaie si bien Quitterie, libres de dire ce que nous pensons et de juger, comme tout un chacun."

--> Surtout libre de subir ! Surtout que les médias joueront de moins en moins le rôle de critiques puisque les émissions qui le faisaient disparaissent bizarrement. Hier, En Aparté, aujourd'hui, Arrêt sur Image, demain Mots Croisés ? Les Guignols ? Quels émission restera-t-il à la rentrée ? Et si on revenait à un unique chaîne ? TF1 et puis c'est bon...

ça n'a jamais été fait certes mais il y a plein de mauvaises choses à faire encore...

Sur pollueur/payeur, reste juste à faire passer les lois, quand on voit que les parachutes dorés ne seront pas supprimés mais aménagé, on peut prendre notre mal en patience ou notre planète en otage plutôt...

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

@TOUS

notre réunion de mercredi 20 juin au soir est :
un diner qui
doit faire avancer le travail d'un certain nombre de personnes se sentant former un groupe,
ce groupe a pour raison d'être une convergence d'idées politiques communes grâce à l'animation de Quitterie Delmas.

Donc si vous sentez que c'est pour vous, venez ce soir.
:-)



Sinon:
A l'ordre du jour, il y aura aussi "comment on travaille avec toutes les régions"

Alors, commentez, commentez, amis d'un peu plus loin, dites-nous par exemple, selon vous, ce qu'on ne doit pas oublier !


Bye!

Écrit par : guillaumeD | 20 juin 2007

Au sujet de DSK avant de s'enthousiasmer, il faudrait bien analyser les raisons de son départ:

"Passer deux heures pour savoir où on va mettre la virgule sur un communiqué que personne ne lira ne m'amuse plus. J'ai fait cela pendant des années. Il vaut mieux laisser la place à des jeunes responsables qui pourront ainsi acquérir une expérience politique et se préparer à représenter le PS de demain"
http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=12144

Ok place aux jeunes pour bien positionner les virgules dans des documents qui n'intéressent personne! Il ne perd pas le nord le DSK... :-)

Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici, la politique de demain ne se fera pas dans les partis même les plus novateurs. Il suffit de regarder derrière vous pour comprendre que ceci ne sert pas à grand chose. La politique de demain se fera en dehors des partis car les partis divisent et clivent quoi que l'on dise. La politique de demain aura pour but de faire émerger une force citoyenne et des contre-pouvoir citoyens. Je doute qu'on va les voir réellement dans tel ou tel parti.

Écrit par : Carlo Revelli | 20 juin 2007

@ un passager :
J'ai la faiblesse (certains diront la naïveté...) de croire que nous demeurons, malgré tout, dans un Etat de droit, où même la minorité a le droit de parler, de dire, de juger, de s'indigner utilement... Je n'ignore pas, loin de là, les pressions exercées sur les médias, mais précisément, notre rôle est de rester vigilant sur ce type de problématique. Le discours de François Bayrou sur la connivence médias/politique a eu des échos, souvenons-nous en, et ce n'est pas parce que les élections sont passées que tout est fini. C'est parce que nous saurons développer une démarche constructive que nous serons écoutés quand nous hauserons le ton. Du moins, je le souhaite très fort et je ferai tout, de ma modeste contribution, pour y aider. Sur ce, bonne nuit à toutes et à tous, la France qui se couche tard a besoin de se lever tôt si elle ne veut être traitée de fainéante par certains...

Écrit par : Elias | 20 juin 2007

@Guillaume D : super clair guillaume je compte sur vous pour bien bosser et nous faire un jolie commentaire sur le yahoo groupe! notre portail se construit, nos idees sont en pleine ebullition.;
C'est bien, bonne soiree demain et bonne nuit, bises, virginie..et merci à tom, guillaume, arnaud, nico pour l'excellent travail merci!
@Michel Hinard : entierement d'accord et alors le depute thierry benoit il reste?
@CAsa : ou tu deviens pere de famille "l'heure de te coucher!"..sinon tout à fait raison sur ce que tu dis corinne, les debats à ouvrir..la reconstruction!
@Carlo : pas mal celle la ;-)))

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

@Elias : Moi je constate, je ne crois plus...
Je m'aperçois qu'un débat ne peut avoir lieu sur une chaîne (Canal Plus) à cause des temps de paroles mais tiens bizarre il a quand même lieu sur BFM et retransmis sur RMC...
Tiens bizarrement, En Aparté, Arrêt sur Image, s'arrêtent...
Tiens bizarrement, Le Monde subit quelques secousses à sa tête,....
Tiens bizarrement Sarko bourré on l'a pas vu dans les JT de TF1 et France 2...

Comme l'histoire de la TVA sociale, le problème n'est pas le fond mais qu'on en parle et surtout en plein milieu des législatives... Pourquoi ils ne l'assument ?

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

@ Elias
"on jugera sur pièces"
le principe est bon.

Mais la réalité est :

1. "on jugera"
Euh, le jugement est relayé par les médias...
Et même maintenant, se fait un glissement où finalement, ils ne se contentent plus de relayer, ils font eux-mêmes ce jugement. Ce qui fait qu'aujourd'hui, ils s'autojustifient, souvent sans s'en rendre compte, par un jeu de miroirs. Ils nous dupent parce qu'ils se dupent eux-mêmes.
(exemple: un journaliste qui irait enquêter dans un autre pays et qui? au lieu de sortir dehors, resterait à l'hôtel regarder la télé pour voir ce qui est important, et en faire un reportage. C'EST DÉJÀ ARRIVÉ.)

2. "sur pièces"

Lorsque les médias s'extraient de leur narcissisme, ils ont de moins en moins de statistiques fiables car l'Etat , = le payeur, a des exigences de résultats.

IL Y A DES DOMAINES Où LE CLIENT NE DOIT PAS ÊTRE ROI.


Elias, es-tu d'accord avec mon constat?

Si oui, sera-t-on en situation de juger?

Écrit par : guillaumeD | 20 juin 2007

@ un passager

Il faut croire à l'essentiel. Mais tu démontres parfaitement que notre pays est une république bananière.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

Oui Quitterie, il y a de belles personnes et sûrement des énergies pures dans ce gouvernement, mais nous ne sommes pas non plus à l'aube d'une véritable prise de pouvoir citoyenne. Certes, les lignes bougent beaucoup en ce moment avec ces nouveaux venus qui disent dans un bel ensemble être tombés sous le charme* de Nicolas Sarkozy (*au sens du vocable anglais : spell = sortilège). Il est vrai que la stratégie d'ouverture de l'UMP ou de débauchage, c'est selon, est d'autant plus déconcertante qu'imprévisible si l'on s'en tient aux propos violents de fin de campagne présidentielle. On serait désarçonné à moins et c'est peut-être ce qui te fait dire aujourd'hui que tu es sonnée. Sarkozy sait peut-être ce qu'il fait, mais sait-il vraiment où il va ?. Les premières déceptions, les premières fractures risquent de surgir de son camp, quand viendra l'heure des réformes qui font mal. Que feront alors les YADE, AMARA, BOCKEL, KOUCHNER quand le sortilège se dissipera. François Bayrou et le MODEM devront monter au créneau, car le vieux clivage stérile droite/gauche va repartir de plus belle avec cette assemblée bipartite. Quand j'entends Emmanuelli et consors se frotter les mains à l'idée d'en découdre, je me dis qu'une fois l'éblouissement passé, nos yeux vont revoir un spectacle connu d'avance.

Écrit par : rémy | 20 juin 2007

je trouve toutes ces débauches plus basées sur le cynisme et l'opportunisme que sur d'autres choses, donc je ne fais pas d'illusion...M.Sarkozy se serait excuser pour ces multiples débordements ou aurait vraiment comdamné un Vanneste, un Sevran ou autres extremistes de son camp, il ne serait pas dégradant de composer avec lui, là c'est loin d'etre le cas donc le rejoindre c'est se couvrir du voile de l'intolérance et est trés loin de ma vision de l'humanisme...les valeurs ne doivent pas etre bradées pour des ambitions personnelles ...et ce n'est pas un marxiste qui écrit ça, je viens de la droite humaniste et sociale et ne peux plus me retrouver dans la droite depuid la prise de pouvoir du clan Sarkozy...pour moi, aucune ligne a bougé car il y a toujours cet horrible ministére de l'intégration, qu"il y a toujours cet objectif arbitraire de 175000 expulsions en 5 ans, qu"il n'y aucune vision culturelle, qu"il n"y a rien de prévu pour lutter efficacement contre les dérives sectaires, que la veritable réforme de la justice n'aura pâs lieu,

Écrit par : Ivann | 20 juin 2007

@Ivann : je suis entierement d'accord avec toi Ivann, bonne nuit, virginie

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

@ Quitterie
"Rien ne doit nous endormir. Il suffit d'ouvrir les yeux sur le monde ou sur le trottoir d'en face pour être conscient de l'immense tâche. Ils vont faire leur boulot. Et nous, sur quels chantiers n'allons-nous rien lâcher ?"

MERCI.
Tout est dit pour moi. (du coup, je pars m'endormir tranquille dans mon lit ;-)

Pour les chantiers, préparons nos casques, ça se rapproche!!

Écrit par : guillaumeD | 20 juin 2007

@Quit & Virginie
@Carlo
@tous

"Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire ici, la politique de demain ne se fera pas dans les partis même les plus novateurs. Il suffit de regarder derrière vous pour comprendre que ceci ne sert pas à grand chose. La politique de demain se fera en dehors des partis car les partis divisent et clivent quoi que l'on dise. La politique de demain aura pour but de faire émerger une force citoyenne et des contre-pouvoir citoyens. Je doute qu'on va les voir réellement dans tel ou tel parti."

J'aimerais que tu aies raison. Mais ce n'est pas "parce que les partis divisent et clivent, quoi qu'on en dise" que la politique se fera nécessairement en dehors des partis.
Qu'il existe une spiritualité laïque et des personnalités éclairées de toutes confessions n'empêche pas les comportements sectaires et fanatiques les plus délirants et destructeurs dans quasiment tous les appareils religieux et la persistance de ceux-là.
Je suis comme Quitterie, je suis sonné.
Depuis plusieurs semaines, et à plus d'un titre.
Nécessaire de prendre du recul tout en continuant d'avancer... mais de quelle façon ?
Question(s) de tous les jours.
Mais nous serons à jamais moins dupes de nos pas.
Et si nous pensons être désormais revenus de tout, ne perdons pas de vue que ce n'est sans doute que le début. ;-)

Je vois Quit multiplier les initiatives, tout en la sachant au fond, sonnée.
En ce qui me concerne, je m'interroge et je doute.
O.K, le doute est parfois un luxe. Mais dans les commentaires que je parcours sur ce blog, combien d'idées tranchées, affirmées sur un ton péremptoire, combien d'oppositions dérisoires... combien de coeurs qui restent clos. Combien de gens qui doutent ?
On demande à Quitterie de commenter les mesures du gouvernement ?
Si je crois en cette fille, c'est qu'elle voit au-delà.
Où est l'avant-garde, actuellement ? Si Sarko lui-même pige la nécessité d'une ouverture au sein de son gouvernement, où est l'avant-garde, aujourd'hui ?
Et ne la limitons pas, s'il nous plaît, à un domaine précis.
L'avant-garde serait un état d'esprit.
Et peut-être davantage : un état de conscience.
Je crois que le renouveau en politique passe nécessairement par une révolution des consciences. Comment encourager, accélérer, inspirer cette mutation nécessaire ?
Et s'agit-il de limiter le champ de la politique à son visage le plus immédiat, médiatique, superficiel, horizontal, réducteur et souvent... dérisoire et désespérant ?
Ou bien de repenser la Vie ?

Perdrons-nous indéfiniment notre temps à débattre sans fin de la meilleure façon de traiter les symptômes ou nous pencherons-nous, avec la même détermination, sur les causes les plus profondes du malaise actuel, humain et planétaire, et de notre volonté d'engagement ?

"Un jour, les hommes ne formeront plus qu'une seule conscience, car leur initiation étant terminée, ils auront mesuré la puissance de leurs esprits associés."
Pierre Teilhard de Chardin

Écrit par : Rodolphe Massé | 20 juin 2007

Rama Yade est un cas d'école sur la promotion des jeunes en politique:Oui elle a du talent mais elle est avant tout propulsée car black, jeune et femme.Les quinqua et sexagénaires font la promotion des jeunes talents quand ils permettent en plus de remplir divers quotas, quelle que soit la compétence, ce qui peut être frustrant dans deux cas:

1-quand on est soi-même dans un cas de figure femme, minorité visible car on doit prouver sa compétence encore plus

2-quand on est jeune mais pas femme ou minorité visible.Comme on ne permet aux plus agés de remplir leur quota, on est obligé de bosser 120 fois plus comme M.Wauquiez, porte-aprole du gouvernement, qui pour l'anecdote, par le fait de l'élection d'Olivier Dussopt que je connais un peu, ne sera pas, contrairement à ce qui était préssenti plus jeune député de France.

Écrit par : romain | 20 juin 2007

http://www.m6.fr/cms/display.jsp?id=p2_717856
« Je referai de l’ouverture, à la fin de l’année dans un autre cadre…J’ai mon idée… » Il n’en dira pas plus…Mais l’appétit du Président est loin d’être rassasié… « J’ai vidé l’extrême-droite, maintenant je vais m’occuper du centre- gauche », promet-il…
L'ouverture ou comment inhiber toute opposition, malheurs aux vaincus ( Le Pen invité à l'Elysée pour le coup de grâce ? ), comme disay Dray on en a pour au moins dix ans.

Écrit par : granit | 20 juin 2007

Qaund des socialistes et des centristes rejoignent les idées de l extreme droite dans le gouvernement de "L identité nationale" SANS SE JUSTIFIER, c est que
la parole politique française n 'est plus rien.

Heureusement que les citoyens europeens sont protégés par la Charte des Droits Fondamentaux.

Écrit par : kanzlerschroeder.de | 20 juin 2007

Je reste quant à moi perplexe face à cette ouverture. On en fait un peu, le minimum, pour se donner bonne conscience, persuader et non convaincre. Je souhaite le contraire mais je ne serais pas surpris que les "gens d'ouverture" n'aient aucune marge d'action au sein de se gouvernement.

Écrit par : Florian | 20 juin 2007

@ un passager
@ GuillaumeD
Je suis d'accord avec vos constats, qui se rejoignent. Je conçois que juger sur pièces sur la base d'une information souvent biaisée ne sera pas simple (euphémisme). Cela étant dit et constaté, que faire ? Soit raler, constater et se résigner. Soit tenter, malgré tout, de faire face, de déminer, de s'impliquer. Je ne dis pas que ce sera simple, on se heurtera certainement à des "puissances" et à des intérêts convergents. Mais je ne peux pas me contenter de cela, au moins dans mon idéal de la politique, qu'il soit partisan ou citoyen. J'aime beaucoup cette phrase de Jean Monnet, rappelée par Laurent Wauquiez dans son entretien au Monde d'hier soir : "Je ne suis pas optimiste, ni pessimiste, je suis déterminé". Cela résume assez bien mon état d'esprit sur la question, mais encore une fois, je partage vos constats.

Écrit par : Elias | 20 juin 2007

Bonjour à tous !

Mon avis sur le sujet :
Je suis un éternel optimiste en soif de reconstruction de la vie citoyenne donc ma vision sur le sujet est assez simple : je suis très heureux de voir de la diversité. Et j'attends les actes de ces personnes avant de les juger. Ensuite je me permettrai de les critiquer si j'estime qu'elles n'ont pas assez fait preuve d'indépendance.

En revanche, je trouve dommage que l'on parle d'eux comme des faire valoir qui n'ont aucune opinion ou comme des traitres. Surtout quand cela vient de personnes qui se disent adhérents du modem. Ne pronnons nous pas la diversité, l'ouverture et l'écoute de l'autre même quand il est différent ? Amada et Boutin dans le même ministère alors qu'elles sont en désaccord sur beaucoup de choses, c'est un problème ??? non à partir du moment où elles en ont conscience et qu'elles s'écoutent mutuellement. Dans les équipes que je gère, j'ai toujours écouté les avis de mes colaborateurs, même (et surtout) ceux qui sont d'avis différent. J'attends d'eux justement d'être honnête dans leur façon de penser. Et si leurs arguements sont bons, je vais dans leur sens, sans aucun état d'âme pour ma propre idée d'origine. C'est ça que j'attends d'un ministre, d'un secrétaire d'état ou de mon chef.
Laissons donc ces gens travailler et voyons s'ils en sont capables.

Enfin, pour revenir au côté "je suis sonnée" qu'annonce Quietterie... moi je suis plutôt heureux. Cela ouvre la porte à une rénovation en profondeur de tous les partis français. Cela nous facilitera la tâche quand il s'agira de proner l'ouverture et la diversité : ils ont osé le faire alors qu'ils n'étaient pas obligés alors pourquoi, nous, pour qui c'est un sujet très important, ne le ferions nous pas ?

Ere

Écrit par : Eredridan | 20 juin 2007

@Quitterie
"moi, je suis sonnée".
Pourquoi ?
Le fait de réunir des gens pour leur compétence , en reflétant la diversité de la France , c'est une surprise ?
Parce que seul le Modem pouvait le faire ?
Moi, je suis plutôt stimulé ...

Écrit par : jan | 20 juin 2007

Ce que je pense de tout cela ? Je pense qu'il va falloir au plus vite transformer le flou artistique complet dans lequel se trouve le MoDem en quelque-chose de plus concret, avec des statuts, une organisation, un corpus d'idées, des stratégies d'alliances, et des nouvelles têtes bien sûr, comme Bayrou s'y ait engagé... Tout reste ouvert... et à faire...

Concernant les prochains rendez-vous du mouvement, ma formation d'historien me pousse toujours à faire cette demande : des dates ! des dates ! des dates ! ...et des lieux aussi... ;-)

@VirginieV, Marie-IsabelleP, GuillaumeD,

Par rapport à ma prochaine venue à Paris de samedi à jeudi, je vous ai envoyé un courrier électronique... Dites-moi ce qui vous arrange... :-)

Cordialement, :-)

Hyarion, le démocrate anarcho-monarchiste.

Écrit par : Hyarion | 20 juin 2007

Salut Quitterie,

Je suis désolé de passer par le canal de ton blog mais ton mail me renvoie mes messages. Suite à notre brève rencontre, je t'envoie quelques infos sur les projets de l'association Passeurs de mémoires dont est également membre Benjamin.

Sur ce que nous avons fait au Mozambique
http://passeursdememoires.free.fr/mozambique.php

Le blog
http://passeursdememoires.over-blog.com/

Si cela t'intéresse, je te donnerai plus de précisions sur le projet du Burundi.

A très bientôt
Ophir

Écrit par : Ophir | 20 juin 2007

Entièrement d'accord avec Kanzlerschroeder.de

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

@Hervé

Si tu veux bien nous en faire une traduction... même en breton si tu le souhaites !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

Je suis persuadé que Sarko se plante car il ne s'ouvre pas à l'opposition, il cherche à l'anesthésier.
Sarkozy coupe l'herbe sous le pied à la gauche, au centre et même au FN d'ailleurs.

Or, si toute opposition doit être d'abord force de proposition, elle doit aussi être une douleur. J'entends par "douleur" une information qui prévient qu'un problème arrive.
Un ami me disait :
c'est ça, le problème du dopage, on empêche la douleur de s'exprimer pour que le sportif tienne bon. Mais ça le met en danger de mort, puisque ses indicateurs ne fonctionnent plus.

Pour moi, Sarkozy dope la gouvernance de la France.
Il va officiellement écouter ses opposants (comme hier où il a reçu Bayrou, Le Pen...)
mais en fait, lorsque l'opposition va essayer de critiquer là où ça fait mal,
elle n'aura pas le micro.


Je ne suis ni optimiste, ni pessimiste, je suis déterminé!
(droits d'auteur à reverser à Wauquiez, je dois bien l'avouer;-)

merci Elias,

A+

Écrit par : guillaumeD | 20 juin 2007

Mouaih,
moi, l'ouverture façon Sarkozy cela me fait penser à un "trou noir".
Est-ce qu'on peut dire qu'un trou noir est ouvert ?
Ce que l'on sait c'est qu'il absorbe tout, les idées comme les hommes, sans restituer grand chose ...
"Je ferai ce que j'ai annoncé"!" nous a promis Sarkozy
Même si ce qu'il a annoncé dans son programme était contre productif, imparfait ou simplement idéologique ?
Même si les gens compétents qu'il a recrutés lui disent qu'on peut faire mieux différement ?
C'est un sacré paradoxe !

Écrit par : video meliora | 20 juin 2007

De l'ouverture et des brassements d'air qui en résultent


Il paraitrait que nous ayons un gouvernement d'ouverture. Des jeunes, des gens de cauche, des nouveaux venus en politique. Exactement ce que réclamait le peuple, en quelques sortes.

Souvenons-nous quand même que tous ces ministres et secrétaires d'état vivent avec une belle épée de Damoclès au dessus de la tête : leur lettre de démission signée et non-encore datée.

Souvenons-nous également que ces mêmes ministres ont été affublé de directeurs de cabinets nommés directement par l'Elysée. D'où ma question : que fait exactement un ministre ? Fait-il lui-même les études ou prend t'il les décision en fonction des analyses faites par ses équipes, qui je le rappelle sont à la solde de l'Elysée ?

Que feriez-vous si on vous présentait ce que l'on jure être des études impartiales mais qui seraient en fait largement teinté "à Droite" (ex : "le travail des sans-papiers représente X milliards de perte par an pour l'Etat et les entreprises, à ce rythme là c'est tout le système qui est menacé à un horizon de 10 ans") ?*

Réponse logique dans cet "environnement" : il faut expulser les sans-papiers (et ceci qu'on soit de Droite ou de Gauche)

Un ministre de gauche plongé dans un bain de Droite ne résistera pas longtemps ni à la pression ni à cette forme de manipulation.

Des jeunes ? "N'oublie pas, gamin, la vie est longue et tu commences à peine en politique". Comment voulez-vous que des gens fraîchement promus ne se sentent pas redevable au Président ? Or, comme le dit le proverbe "ne mord pas la main qui te nourrit"
Si, en plus, ces jeunes sont des sarkozystes pur sucre comme Rama Yade ... la question ne se pose même pas.

On pourrait me répondre : mais ils ne sont pas inconscients, ils résisteront!
Ce à quoi je rétorque : vous amuseriez-vous à entrer volontairement dans une secte pour tester votre seuil de tolérence ?
La nature humaine est ainsi faite que lorsqu'on est affaibli physiquement ou mentalement ou de par son environnement on finit par céder. C'est tout le problème de la maladie de Francklin Roosevelt à Yalta.

J'ai bien peur que, comme disait ce matin Laurent Joffrin, ce gouvernement ne soit qu'une belle vitrine. Des marionettes que l'on exhibe comme on demandait à Marie-Antoinette, en son temps, de montrer le prince héritier à la foule depuis le balcon de son palais.

Certains l'ont dit "on verra aux résultats" ... si tant est que ces derniers soient bien les bons! (cf. les différentes polémiques sur les chiffres du chômage et de l'inflation)

Et puis qu'appelle t'on "résultats" ? Par définition un "résultat" est ce qu'il advient lorsqu'un phénomène s'est réalisé. En clair : nous laissons le gouvernement mener sa politique dont nous subodorons qu'elle pourrait provoquer des conséquences malheureuses et nous protesterons ensuite ? Sauf qu'à l'heure des protestations les lois seront déjà votées et les actions déjà entreprises.

Les apparences, toujours les apparences.
Ombre et lumière, la politique n'est pas encore sortie de la caverne de Platon.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

Ne commençons pas à reprocher à l'un de faire ce que nous reprochions aux autres de ne pas faire !!!

Ici le MoDem me fait parfois un peu peur. Etre dans le ni-ni encore et encore. Au lieu de critiquer, inspirons-nous en. Voilà que je commence à défendre Sarko maintenant, c'est sonnant effectivement...

Peut-être n'est-ce qu'un vitrine... et alors ? Il a le mérite de l'avoir constituée. Et surtout il a fait une chose absolument essentielle, qui mine la vie politique et particulièrement le PS : en faisant marcher à fond l'ascenseur politique il a brisé le système de castes !

C'est également ce que souhaite le MoDem...

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

"Tout est mouvant, c'est là où il faut se poser les bonnes questions, choisir les bons outils, être clairvoyants, et avant-gardistes...

Et vous, ça vous inspire quoi tout cela ?"

Elles sont juste affligeantes tes belles paroles. Toi aussi KYTRY t'aurais pu avoir une place dans un de ces secrétariats du blabla.

Sur le fond, sonnée par l'ouverture ? T'es tombée dans le panneau quoi. C'est une obsession chez les bayrouistes ?

Allez, rêvez, rêvez...

Écrit par : Blobby | 20 juin 2007

@Tonton_AIG
Comptez sur Sarkozy pour organiser un team des résultats.
Jusqu'ici les resultats c'était des chiffres, incompréhensibles pour le commun des mortels, contrestés par l'opposition, relaitvisés par des experts.
le meilleur article de fond sur les résultats d'une politique de l'emploi ne sera jamais lu que par des citoyen "éclairés".
Donc jusqu'ici les résultats c'était le bulletin de vote suivant.
Sarkozy va nous peaufiner une Com d'enfer sur les résultats, une novlangue, des slogans ... j'en suis convaincu.
Ce sera moins la culture du résultat que le Culte des résultats ...
et la presse ne déscendra que partiellement les annonces car c'est un boulot lourd et personne ne lira.

Écrit par : video meliora | 20 juin 2007

@ Benjamin Sauzay

Non justement il n'a aucun mérite, si ce n'est réellement qu'une vitrine.

N'oublie pas que l'opinion est avant-tout constituée de gens dont 80% du temps est pris par le boulot, la famille, etc. Ils n'ont pas le temps d'aller y regarder en profondeur et donc se font une opinion à partir de la "surface" des choses.

Ce qu'ils voient c'est de l'ouverture "canada dry" mais n'ont bien souvent pas le temps de se rendre compte que ce n'est rien d'autre. Alors ils trouveront surement ça bien.

Ce qui est très dangereux c'est que cette forme d'anesthésie de l'opinion risque de discréditer TOUTE forme de politique, si ça se passe mal : les 30 dernières années auront déjà donné l'idée que la politique de Droite faite par la Droite ça marche pas, que la politique de Gauche faite par la Gauche ça marche pas non plus, pas plus que celle de Gauche faite par la Droite et celle de Droite faite par la Gauche. S'ils ont l'impression maintenant que la politique d'ouverture Gauche-Droite non plus ne marche pas, que restera t'il ? Le lexomil et les bombes ?

Dans l'article "Etre citoyen en 2007" que j'ai mis sur mon blog je dis bien qu'est pleinement citoyen celui qui s'interesse et s'enquiers de plus d'info que les simples gros titres (surtout quand ils viennent de TF1).

Certes ils n'ont pas le temps, c'est alors à nous de leur montrer des "contres-gros-titres".


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

@ Arnaud dit tonton

Je vais demander un copyright à Joffrin ! Des marionnettes juste pour la vitrine, c'est ce que j'écrivais ici même cette nuit !

@ Quitterie

À mon avis, Joffrin lit ton blog.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

Peut-être n'est-ce qu'un vitrine... et alors ? Il a le mérite de l'avoir constituée. Et surtout il a fait une chose absolument essentielle, qui mine la vie politique et particulièrement le PS : en faisant marcher à fond l'ascenseur politique il a brisé le système de castes !

Ecrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

Avec un niveau comme celui-ci, aucun doute non plus sur ton appartenance au MoDem.

"Il a brisé le système de castes." Mais c'est vraiment systématique chez les bayrouistes !

Sarkozy est le mandataire des "castes" dominantes, qu'est-ce que vous racontez ? Alors, il exhibe quelques individus alibis de ces populations pour lesquelles ces castes dominantes n'ont jamais rien fait et les bayrouistes : "Il a brisé le système de castes."

DES JEUNES LIBRES DE S'ENGAGER. DE PENSER, DE PROPOSER... MD(R).
DES JEUNES COMME LES AUTRES, DISPOSES A ETRE MYSTIFIES.
CA FAIT FROID DANS LE DOS.

Écrit par : Blobby | 20 juin 2007

@Benjamin Sauzay

Le MoDem lance une idée intéressante : la TVA sociale
le trou noir Sarkozy l'absorbe et la tue définitivement dans l'oeuf tout en faisant semblant d'y réfléchir. Bien entendu ce dont on parle au gouvernement n'a plus grand chose à voir avec l'idée initiale de Jean Arthuis et est chargé d'arrière-pensées comptables. Mais maintenant c'est un tabou politique au même titre que la diminution du temps de travail.
Quel progrès ?

Écrit par : video meliora | 20 juin 2007

@ Benjamin S

Ce que Kanzlerschroeder.de dit, c'est que, dans sa grande coalition allemande, il y a eu une négociation programmatique. Or les gens passent chez Sarkozy sans faire évoluer le programme de celui-ci. C'est bien là un vrai ralliement et non l'union nationale ; c'est tout le contraire de ce que prône Bayrou.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

@ Reivilo dit Blobby

Ce que Sarkozy a brisé, ce sont surtout des tabous. Quitterie dit a juste titre que les lignes ont bougé. On ne peut pas faire l'économie de ce constat.

Le reste relève du succès ou non d'une politique. Je suis sceptique sur des choix qui aggravent le déséquilibre budgétaire et n'insufflent aucune relance de l'économie. À mon avis, ils tiendront trente mois à ce rythme, pas plus.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

Dsl Hervé, je suis consterné.

Ce n'est qu'une entreprise de mystification que les bayrouistes encouragent. Bayrou parlait renouvellement. Super. Il parlait opposition. Super.

Écrit par : Reivilo | 20 juin 2007

@ Tous

Je suis également d'accord avec vous, ce n'est pas une union nationale, mais je m'attache au symbole de cette vitrine. Désormais, plus aucun chef de l'Etat n'osera constituer un gouvernement d'enarques de 50 ans.

Cynisme, manipulation, ralliement égocentrique, des marionnettes, etc. Oui, mais au moins un palier est franchi.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

@ Theo Stein,

Vous balancez des accusations gratuites ou vous avez des preuves de ce que vous avancez ?
Vous dites qu'il y a des traîtres dans l'entourage proche de Bayrou et qu'il est temps que les masques tombent... C'est grave comme accusation !
Alors allez-y, puisque les masques doivent tomber, dites-nous de quoi il s'agit exactement !

Sinon, c'est trop facile, tout le monde pourrait balancer des accusations gratuites. C'est comme si je disais : "Attention Quitterie, méfie-toi, il y a plein de traîtres dans ton entourage !" sans donner plus de précision...

Écrit par : alex | 20 juin 2007

On a un peu vite oublié ce que l'on disait de Sarkozy et du communautarisme, juste avant les présidentielles.

Finalement qu'a-t'il fait sinon découper la population en tranches et pris avec lui un emblème de chaque tranche ?

Les jeunes, les "minorités visibles", la société civile, les gens de gauche, les centristes ... et à chaque fois une personnalité à laquelle le reste des troupes des différentes tranches peut s'identifié. "Je suis sportif et j'ai confiance en Sarko puisque Bernard Laporte est au gouvernement" (à décliner à chaque cas).

Diviser pour mieux régner, c'est pourtant connu depuis si longtemps.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

@ Hervé

Oui pour le tabou et merci pour Kanzlerschroeder.de

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

@ Reivilo

Il y a une phrase de Balzac qu'on peut citer : "Je suis dans l'opposition qui s'appelle la vie".

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

@Ophir : Quelle belle initiative, j'espere qu'on aura l'occasion d'en parler avec quitterie et benjamin au cours du mois de juillet et à la rentree, si l'on peut t'aider je te laisse mon mail vvotier@jeunesudf75.org, a bientot, virginie
@Hyarion : ca y est on a repondu, bises, virginie
@Rodolphe : tu as raison, prendre ce recul sur les choses est necessaire et nous permet de mieux aborder l'avenir! bises, virginie
@Romain : tout à fait d'accord avec ton analyse sur les nominations, amities, virginie

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

Bonjour Virginie
Bonjour et Merci Quitterie :
Oui les nouveaux du gvt doivent être soutenu, la France n'a plus de temps à Perdre ...

Borloo au developpement rural : c'est mieux qu'au ministere des finances surtout qu'il y a une femme maintenant
Par contre je ne comprend pas bien le rôle du ministre d'etat malgrés la definition :

**

Sous la Cinquième République, le titre de ministre d'État est utilisé pour marquer de manière significative la prééminence de celui qui le porte au sein du gouvernement, placé protocolairement aussitôt après le Premier ministre et avant les autres ministres. La seule prérogative d'un ministre d'État est de pouvoir organiser des réunions interministérielles, normalement apanage du Premier ministre. Le titre de ministre d'État peut être attribué à une personnalité politique exceptionnelle (voire apolitique comme André Malraux), à un leader de parti politique ou pour signifier que l'action de son ministère est considérée comme une priorité gouvernementale. Il peut y avoir plusieurs ministres d'État au sein d'un même gouvernement. Les ministres d'État sont souvent comparés à des Vice-Premiers ministres.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ministre_d'%C3%89tat
**

Écrit par : julien94 | 20 juin 2007

@ Quitterie et Hervé > Je ne suis pas complètement en phase avec ces impressions. Il y a une différence énorme entre "prôner l'ouverture à des fins politiques" et "être réellement ouvert parce que ce en quoi l'on croit". Les démocrates sont dans la deuxième situation. Il ne faut pas être grand saint pour voir que la politique du gouvernement n'est qu'un miroir aux alouettes, qui masque des projets extrêmement difficiles : suppression de l'excuse de minorité en matière pénale, suppression de la carte scolaire, autonomie des universités, modification de la carte judiciaire.
On ne peut pas être sonné à l'écoute des médias. On sait bien que cette ouverture n'est qu'un voeu pieu. Comment réagiront MM. Kouchner, Morin et Bockel quand ils comprendront dans quelle vision gouvernementale ils sont entrés ? Mettre dans une même équipe législative MM. Raoult, Leroy et Tron n'est-il pas insensé ?
Je précise qu'hier déjà qu'Arlette Grosskost, députée UMP de Mulhouse, qui officie dans la même ville que M. Bockl a déclaré qu'elle quittait le groupe UMP.
Il y a déjà des remous à droite.
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de bonnes choses dans cette vision d'ouverture, mais j'attends son application et les batailles internes qui ne tarderont pas.
Les démocrates ont une véritable vision du débat, de la nuance, de l'envie de convaincre, de faire bouger les lignes, dans l'idéal républicain. Le discours MoDem n'est absolument pas annihilié : il est doit être confirmé et mis en place au niveau local.

Écrit par : Thibault | 20 juin 2007

@ Reivilo

Il y a une phrase de Balzac qu'on peut citer : "Je suis dans l'opposition qui s'appelle la vie".

Ecrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

Ca suffit le blabla Hervé.

Écrit par : Reivilo | 20 juin 2007

@Thibault

tout a fait d'accord ! On va nous faire croire que les arbitrages politiques entre doctrine Sarko et oxygène des minsitres de l'ouverture se fera dans le secret du conseil des ministres loin des yeux des français. Il faudra lire le Canard ....

Écrit par : video meliora | 20 juin 2007

@ quit (surtout)
@tous
Attention à ne pas nous laisser gagner par la dépression post natale du MODEM. Chers amis, nous avons tous besoin de vacances car la tête commence à tourner. Prenons les vite ces vacances et oublions pour un temps le politic circus. Nous reviendrons en septembre, plus sereins, apaisés et prêts à défendre nos idées et nos valeurs.

Écrit par : rémy | 20 juin 2007

Il faut lire pendant les vacances ...
des livres à proposer sur ce blog ?

Écrit par : video meliora | 20 juin 2007

@ Rodolphe

Nous sommes l'esclave de nous-même évidemment. Mais est-ce l'état de vie qui réveille nos consciences ou les faits qui font avancer la vie ?

Concrètement : faut-il attendre que l'humain soit prêt pour par exemple assumer une nouvelle démocratie ou inventer une nouvelle démocratie pour que l'humain soit prêt à l'assumer ?

Historiquement l'Homme a évolué grâce à des évènements précis... Je penche donc pour la deuxième option. Cependant il faut compter sur des femmes et des hommes éclairés pour cet aboutissement !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

@ rémy

Malheureusement ce n'est justement pas le moment de prendre des vacances, ou alors les internautes perdront l'influence qu'ils ont sur le MoDem.

Etant donnée que ce qui concerne l'organisation interne du Mouvement "risque" d'être fixé lors des Assises (fin août, comme tout le monde), c'est bien maintenant qu'il faut s'y mettre pour faire une proposition.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

"Les lignes ont bougé."

Tu crois pas si bien dire. Bougez les lignes, c'est le slogan du Medef.

Arf.

Écrit par : Reivilo | 20 juin 2007

Bougeons les lignes plutôt.

Écrit par : Reivilo | 20 juin 2007

Complètement d'accord avec Tonton, bougeons nous maintenant ou nous le regretterons !

Écrit par : MIP | 20 juin 2007

@ video

Les info données au Canard seront elles-mêmes instrumentées, du moins dans un premier temps.

@ tous

La majorité sarkozyste aura pour stratégie unique de créer des diversions. La couleur du nouveau gouvernement veut faire oublier la déconvenue de dimanche et, de fait, qui en parle encore ?

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

Thibault, tu as dis ce que jense...Sarkozy fait du Trompe l'oeil et donc derriére il y a rien ou le mur...:=o Il n'a pas de vision humaniste ms joue l'ouverture pour mieux endormir le peuple et affaiblir ses adversaires, on est dans le stratégique ...par exemple Rama Yade (fille de diplomate: donc pour la diversité sociale, faudra repasser) fut repérée par Frédéric Lefebvre, lobbyiste tout puissant qui suit Sarko partout depuis des années et qui a une influence trés forte sur le président surtout pour calmer tel lobby, tel groupe socoial, telle communauté
pour info :

http://www.lexpress.fr/info/france/dossier/assembleenat/dossier.asp?ida=451856
http://www.bakchich.info/article578.html
http://www.psissy.com/index.php/2007/06/01/86-frederic-lefebvre-suppleant-et-lobbyiste

Écrit par : Ivann | 20 juin 2007

@ Tonton @ MIP
Vous avez surement raison. Alors offrons-nous, ne serait-ce, qu'un bon WE de décompression en attendant. Ce matin, Je suis allé faire un tour sur bayrou.fr, il y a du rififi dans l'air.
Gardons notre sang froid !!!

Écrit par : rémy | 20 juin 2007

@Elias qui a écrit : "Cela étant dit et constaté, que faire ? Soit raler, constater et se résigner. Soit tenter, malgré tout, de faire face, de déminer, de s'impliquer. [..] J'aime beaucoup cette phrase de Jean Monnet [...] : "Je ne suis pas optimiste, ni pessimiste, je suis déterminé". Cela résume assez bien mon état d'esprit sur la question, mais encore une fois, je partage vos constats."
--> On est d'accord sur le constat et sur le fait qu'il faut agir, mais agissons en PROPOSANT, en PARLANT des projets de ce gouvernement,...en PARLANT DE FOND !!
Moi je dirais que "je suis tout simplement réaliste et la réalité renforce plus mon pessimiste que mon optimiste mais aussi mes convictions et ma détermination"...

@Hervé Torchet : Pourquoi "les info données au Canard seront elles-mêmes instrumentées" ?

SVP maintenant parlons du fond arrêtons le reste (proportionnel, composition du gouvernement,...), l'essentiel résidera dans les lois adoptées et adoptées durant les vacances au mois de Juillet...

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

A propos de Yama RADE. Elle aurait pu tout aussi bien prendre sa carte au PS car elle est issue d'une famille de gauche et son époux est sympatisant PS. Déçue, a-t-elle dit, par le PS, elle a donc fait le choix de l'UMP, qu'elle juge plus moderne et plus réaliste. Peut-être aussi que le PS n'a pas su la caster à temps. Espérons que les "Politics Dolls" (le terme n'est pas de moi) dureront plus longtemps que les "Jupettes" (pas de moi non plus).

Écrit par : rémy | 20 juin 2007

Parlementaires français et européens sous pression

Quand les lobbies (dé)font les lois

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/03/BENILDE/14557#nb7

Écrit par : julien94 | 20 juin 2007

@ un passager

C'est vrai, l'essentiel est devant nous, il faut le prendre à bras le corps.

Les réformes importantes annoncées par la droite mériteraient une concertation approfondie, des débats, un dialogue avec l'opinion publique. Or on voit bien qu'on veut agir par surprise, en oubliant que l'effet de cette surprise, quand elle est découverte, est toujours négatif, et que l'opinion publique y réagit toujours avec vigueur.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

@ Quitterie,
En effet, les lignes bougent. Le nouveau gouvernement montre plusieurs choses. La parité n'est pas ce qui intéresse Sarkozy. Néanmoins, il y a de nombreux jeunes et pas mal de vieux.
La nomination de Santini est de mauvais goût.
Pour ce qui est de l'ouverture à gauche, la nomination de Bockel n'est pas un étonnement pour ce qui ont un peu suivi le parcours de Bockel. A l'annonce du 1er gouvernement, il était scotché au téléphone dans l'attente du coup de fil salvateur...

Écrit par : abadinte | 20 juin 2007

Le projet de réforme des universités a déjà commencé à faire des vagues.

Je pense qu'ils vont aussi faire passer tout de suite LA réforme que les Français attendent : la suppression des droits de succession pour la tranche 50000-150000 Euros, à moins qu'ils n'attendent la prochaine loi de finances.

Il faudra rester vigilants dès l'été. Les vacances seront courtes.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

Elles touchent combien de foyers cette mesure sur les droits de succession ?
N'y a-t-il pas plus urgent ? C'est vraiment la priorité des Français ? De tous les Français ?

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

ttp://www.capital.fr/Actualite/Default.asp?numpage=&Cat=IND&numero=64032&interview=&source=FI
Morin a failli suivre Juppé ....

Écrit par : granit | 20 juin 2007

Voilà ce qu'on lit sur bayrou.fr :

"Posté par : aheban - 20 juin 2007 09:37

Est-ce vrai que le webmaster de ce site est parti au nouveau centre ?

NdM : Nous ne pouvons ni infirmer ni confirmer. Cordialement."

Écrit par : un qui rigole | 20 juin 2007

Un deuxième qui... sourit !

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

C'est à elles de s'imposer, pour ne pas subir le sort d'Azouz Begag...

Écrit par : Joest | 20 juin 2007

@ un passager

Vu la hausse de l'immobilier, une très grande partie des gens est concernée, notamment dans les classes moyennes, mais pas seulement. Il suffit d'avoir une maison, rien qu'un pavillon, avec un jardinet, pour dépasser la tranche des exemptions actuelles, à 50000 Euros.

C'est certainement une des mesures les plus populaires. Elle coûte 4,5 milliards d'Euros sans un avantage pour l'économie, mais chacun ne raisonne que pour son portefeuille sans voir que ce cadeau fiscal qui grève notre dette, il faudra bien le payer quand même. C'est donc une illusion.

Hélas, les illusions sont souvent plus populaires que les réalités.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

Pourquoi diantre certains commentaires parlent-ils de "2 députés" MoDem ?
Ne me dite pas que Abdoulatifou Aly a rejoint le Nouveau Centre !

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

J'ai oublié de préciser : certains commentaires sur bayrou.fr !


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Totnon_AIG | 20 juin 2007

Oui mais combien sont concernés ? 20% ? Il suffit oui, il suffit !

Voilà ce que j'ai trouvé aussi :
"Aujourd’hui, très peu de successions donnent lieu à imposition : 90 % des transmissions entre époux et 80 % de celles en ligne directe ne sont pas imposées".

Je préfère regarder la majorité des Français...

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

J'ajoute : "selon le Snui (Syndicat national unifié des impôts) 10 % des ménages détiennent 46 % du patrimoine total."

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

@ un passager

J'étais en train de consulter les chiffres. Ils sont implacables en effet.

La détaxe des intérêts d'emprunt, autre mesure fiscale très coûteuse pour le budget de l'État, est à moitié mauvaise seulement ; le côté positif, Hervé Torchet (oui) l'a dit ici même voici quelques jours, c'est que nombre de ménages se sont endettés dangereusement pour acquérir de l'immobilier, ils vont être un peu soulagés, bcp sont en difficulté ; le côté négatif, c'est que ceux qui achètent à partir d'aujourd'hui sont incités à s'endetter encore plus.

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

de la vitrine,c'est nul on va cherher des gens pour la diversité pour dire voyez vous je prends des gens issus de l'immigration,ils appliqueront sa politique ou ils partirons.avec le paquet fscal c'est 20 millards que les plus demunis pairont lorsqu'ils iront voir le spécialiste et qu'il seront pénalises faute d'etre passés chez leur generaliste qui leur réclamera 21 euros .Le remboursement du specialiste va passer a 50 % de 28 euros par cette opération .
ceux qui pourront economiser pendant 5 ans quelques euros por s'endetter pour une maison seront rembouser par les plus faibles avec la tva qui est pour tout le monde .d'ailleurs le pret des maisons seront plu chers puisque dans la plus grande catamini la BCE qui oeuvre soit disant pour la maitrise de l'inflation a augmenté debut juin son taux directeur qui est maintenant a 4%.
Pour le logement c"etait le contraire qu'il fallait faire:aider les 5 millions de mal loges .c e droit est quand meme proclamé par le pacte des nations unies depuis 1981 Les lois quillot,mermaz ,besson precisent que le droit au logement est un devoir de solidarité..lpouquoi attendre 2012 pour que le droit opposable au logement soit généralisé a l'ensemble de la population.
je ne suis pas du tout assomé mais ecoeuré par cette belle vitrine sans rien dans la boutique. Pour le handicap.....personne nous attendons l'augmentation de l'aah au 1.7.2007 allocation de minima qui est de 610 euros.....nous attendons la creation de 2000 u.p.i pour 2010......quand les citoyens eliront en députes des gens issus de l'immigration la je dirai bravo or aucun candidat issu de l'immigration n'a été élu.Rachida Dati n'a pas osé se presenter mais Faouzi Lamdaoui et d'autres ont ete battus. ulm pierre

Écrit par : ulm | 20 juin 2007

Et si on parlait de la majorité des Français (Smicards, RMIstes, "classes moyennes",...) ?
Comment va-t-on faire pour augmenter le pouvoir d'achat ?

Ah oui, je voudrais aussi dire (ce qui a été rarement souligné) que Sarkozy n'a pas tenu ses promesses sur le resserrement et la parité de son gouvernent (ou celui de Fillon officiellement !) : 32 membres (contre 31 pour le dernier gouvernement de Villepin) dont (seulement )11 femmes (7 ministres et 4 secrétaires d'État) !
Je croyais qu'on verrait si il tiendrait ces promesses, merci les médias ne l'avoir relayé en minorité ! :/

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

Une vitrine qui présente bien mais un magasin vide pour la grande masse sauf pour ceux qui sont dans le camp des dirigeants

Bienvenue en Union Soviétique, Camarades!


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

Une vitrine qui présente bien mais un magasin vide pour la grande masse sauf pour ceux qui sont dans le camp des dirigeants

Bienvenue en Union Soviétique, Camarades!


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

(et zut, ma page a buggé)

Écrit par : Tonton_AIG | 20 juin 2007

Bravo ulm en précisant même que la consultation d'un médecin généraliste va passer de 21€ à 22€ dès le 1er juillet prochain puis à 23€ le 1er juin 2008 (en métropole).
Et qu'en revanche, l'euro non remboursable pourrait être compter par acte et non plus par consultation... et je parle même pas des franchises...
ça c'est la réalité, le quotidien des Français... pourquoi on n'en parle pas ?

Écrit par : un passager | 20 juin 2007

Je viens de me relire apres coup.Excusez moi pour toutes ces fautes de frappe.

Écrit par : ulm | 20 juin 2007

Le mécanisme qui consistait à augmenter la rémunération des heures supplémentaires sans déplafonner le nombre de ces heures était très vertueux : il accroissait le revenu disponible sans peser sur l'emploi. De surcroît, il ne coûtait rien aux entreprises, puisqu'il était accompagné d'exonérations. Il coûtait donc un peu au budget de l'État (via les comptes sociaux) mais c'était une dépense publique directement disponible pour les ménages, contrairement aux cadeaux fiscaux dont le délai d'efficacité est long et qui ne se traduisent qu'assez peu en liquidités.

Je rappelle que le mécanisme que je viens de citer figurait en toutes lettres dans le programme de Bayrou pour la présidentielle.

Écrit par : Hervé Torchet | 20 juin 2007

@ un passager

Une citation de la presse sur les médias, de Balzac : "Si la presse n'existait pas, il faudrait ne pas l'inventer" ;-)

Écrit par : un démocrate | 20 juin 2007

Bonjour Quitterie

On ne peut qu'évidemment leur souhaiter bonne chance : toutefois, ce sera sur les actes, et non sur des noms ou des discours qu'il faudra juger, car les chantiers sont nombreux, et le fait est que le gouvernement actuel ne me paraît pas aller particulièrement dans la bonne direction, et ce, même s'il y a des gens de valeur en son sein.

Écrit par : L'Hérétique | 20 juin 2007

C'est sûrement dû à mon âge, je serais beaucoup plus prudente que vous sur ce nouveau gouvernement...et je ne vois pas en quoi on peut déjà laisser entendre qu'ils vont " faire leur job sans jamais accepter de taire les difficultés et de taire leurs différences."

Écrit par : florence | 20 juin 2007

Moi ça m'inspire pas grand chose : des judas de gauche, des judas du centre, des aventures personnelles assez médiocres pour schnocks en fin de carrière ou parvenus du militantisme...

Écrit par : Triple R™ | 20 juin 2007

@ quitterie

ce que cela m'inspire :

- dans les moments où tu es "sonnée", nous sommes là pour t'épauler et prendre le relais,
- nous ouvrir encore davantage et aller sur des terrains (lieux, intellectuels) où nous ne somes jamais allés

Écrit par : michael silly | 20 juin 2007

@michael silly : je n'aurais pas dit mieux !

@tous : je n'ai pas pris le temps de lire l'ensemble de vos commentaires. Je viens d'en faire un, très court, sur mon blog au sujet du nouveau gouvernement où, pour faire court, je souhaite bon courage à la fois au gouvernement et aux personnalités "d'ouverture" qui en font partie, et qui, l'UMP ayant la majorité absolue à l'Assemblée Nationale, se retrouveront certainement, à un moment ou un autre, obligées d'appliquer la politique de Sarkozy, quoi qu'il leur en coûte.

Cela dit, je salue quand même l'intelligence politique de notre président bien-aimé à tous ;o) !

Écrit par : Thomas Deslypper | 20 juin 2007

@michael silly : je n'aurais pas dit mieux !

@tous : je n'ai pas pris le temps de lire l'ensemble de vos commentaires. Je viens d'en faire un, très court, sur mon blog au sujet du nouveau gouvernement où, pour faire court, je souhaite bon courage à la fois au gouvernement et aux personnalités "d'ouverture" qui en font partie, et qui, l'UMP ayant la majorité absolue à l'Assemblée Nationale, se retrouveront certainement, à un moment ou un autre, obligées d'appliquer la politique de Sarkozy, quoi qu'il leur en coûte.

Cela dit, je salue quand même l'intelligence politique de notre président bien-aimé à tous ;o) !

Écrit par : Thomas Deslypper | 20 juin 2007

merci thomas

juste pour préciser mon 2è point quand je dis d'aller sur des terrains inconnus, ça peut etre d'approcher des asso de quartiers défavorisés, des asso de père divorcés réclamant la garde de leur enfant, des asso de femmes battues, que sais-je...en clair tout le tissu associatif qui est une réelle photo instantanée de notre société. Ensuite bien cerner leur motivation, leurs aspirations pour nourrir notre contenu, et de fil en aiguille avoir un programme en phase avec notre société. Bien entendu les asso ne suffisent pas pour mieux cerner la société où nous évoluons et où elle veut aller ; c'est l'objet d'en parler ensemble

Écrit par : michael silly | 20 juin 2007

@Michael

Oui c'est une autre manière de faire de la politique : l'écoute active, ne pas prétendre tout connaître ni détenir la vérité, s'appuyer sur ceux qui savent, avec la société civile et les forces vives... Bref, très MoDemien comme concept.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 20 juin 2007

@tous : le medem réduit à 3 députés à l'Assemblée nationale.

JE SUIS DEGOUTE !!!!

Confère Ouest-France du 19 Juin (page Politique Ille et Vilaine) à propos de Thierry Benoit :

"Le fonceur sait aussi faire preuve d'habileté politique. En bon centriste, il a envoyé, durant la campagne, des signaux à toutes les sensibilités politiques. Bayrouiste à fond pendant la présidentielle, il a ensuite voté Sarkozy parce que c'était "le meilleur pour faire le job". Inscrit UDF MODEM, en préfecture, il a rayé le mot MODEM de ses documents de campagne. Il n'est pas venu voir Bayrou dernièrement à Rennes.Résultat: il y en a eu pour tout le monde à droite sans effaroucher des électeurs de gauche pour qui c'était "tous auf Boisseau".

Thierry Benoit quitte donc le Modem et rejoint la Majorité présidentielle.
Et voilà le travail...Fort peu glorieux!!!!

Écrit par : Manu | 20 juin 2007

Cela dit, mieux vaut maintenant que plus tard. Au moins on sait à quoi s'en tenir !

@michael : je suis également d'accord avec ton second point !

Écrit par : Thomas Deslypper | 20 juin 2007

On se consolera un peu en sachant qu'inscrit MODEM en préfecture le financement public des voix qu'il à obtenues et les 44000 euros forfaitaires par député viendront dans les caisses du MODEM.
C'est toujours cela de pris même si moralement ce genre de comportement est déplorable...

Écrit par : Laurent dit Lolo | 20 juin 2007

Je suis nouvel adhérent du Modem, dont une des caractéristiques est de prôner l'ouverture, non?

En lisant certains commentaires, je me pose la question : Si Bayrou avait été élu, il aurait donc proposé à des personnes de droite et de gauche de le rejoindre dans le gouvernement qu'il aurait constitué, auriez vous dit également "traitre, parvenus, ambitieux..." à ceux qui auraient accepté?

Donc si je suis certains, l'ouverture est valable quand elle est réalisée au centre, mais ailleurs, ce n'est que poudre au yeux?

Il y a encore deux semaines, tout le monde disait que l'ouverture, après les législatives on en parlerait plus... Mauvaise pioche! Sarko en remets une couche alors qu'il n'a plus rien à espérer vu qu'il l'a sa majorité au parlement.

Je souhaite également bonne chance au nouveau, et je me réjouis de voir au gouvernement des jeunes et des personnalités de gauche!

Écrit par : LudoP | 20 juin 2007

Quitterie a dit : "Tout est mouvant, c'est là où il faut se poser les bonnes questions, choisir les bons outils, être clairvoyants, et avant-gardistes..."

Le travail a commencé http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=idfcentre&id=070620153045.tmxy70vn

Courage Quitterie, nous te suivrons !!!

Écrit par : Ninie | 20 juin 2007

@Lolo : entierement d'accord on se console comme on peut et de toute facon comme ca on sait sur qui compter à l'assemblee : François, jean et le depute de mayotte!
@Thomas : D'ac avec toi tom
@Mickael : on est d'accord on est la pour se relayer les uns les autres avancer ensemble...et aller sur des terrains inconnus, inover, inventer, aller au fond des choses aller la ou personne ne va...

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

@Tous : je precise mon surnom pour tous ceux qui me connaissent c'est ninie mais la c'est pas moi le precedent commentaire mais je le rejoins sur une chose Quit on te suivra on est la tous avec nos grandes qualites et nos grand defauts vous êtes formidables tous on a envie envie de bosser de faire donc ca va le faire Alors bisous ninie V

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

@Tous : bref ce ninie ca aurait pu être moi les fautes d'orthographe en plus!

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

@ Virginie,

on peut monter un clan pour les fautes d'orthographe si tu veut :-)))

Écrit par : Julien | 20 juin 2007

1)° Nicolas Sarkozy a été élu démocratiquement Président,
2°) Même avec une proportionnelle à 'l'allemande', la coalition (UMP-Nouveau Centre-MPF) est majoritaire.
3°) Les campagnes électorales sont closes.
4°) Le PS sort très affaibli de ces quatre tours d'élections.
5)° Le MoDem doit constituer une force regroupant des personnes venant du centre droit mais aussi du centre gauche, bref une force politique alternative
6°) Ne cédons pas aux a priori et même si le programme de Sarkozy est contraire à toutes nos idées, laissons le et laissons les gouverner. Tu as raison quand tu indiques : "je souhaite que la situation de notre pays s'améliore". Mais qui pourrait souhaiter le contraire ?
7°) Sur chaque sujet, chaque projet, maintenons notre indépendance d'esprit. ce qui nous semble aller dans le bon sens doit être salué, et inversement.
8°) Important : réfléchissons et murissons des alternatives concrètes et réalistes empreintes du bon sens et de la réalité quotidienne de nos compatriotes. Fuyons la stérilité de l'opposition pour l'opposition.
9°) Expliquons clairement notre démarche, notre volonté. De plus, il nous faut casser le discours bipolaire habituel et tellement audible pour beaucoup, par un discours empreint de mesure, inhabituel mais tellement réaliste à l'image de nos amis européens.
10°) D'autres échéances ne vont pas tarder à venir, qui doivent nous permettre de répondre par l'alternative et concrètement !
11°) Pour un "senior" comme moi, lire ces nombreux blogs est rassurant car franchement cela donne "chaud au coeur" !

Écrit par : Un senior MoDem | 20 juin 2007

@Julien : yes! un clan des fauteurs d'orthographe ;-))) oups c'est pas comme ce qu'on dit! ;-)))
@Senior : Bienvenue, moi aussi votre post me fait chaud au coeur! virginie

Écrit par : virginie v | 20 juin 2007

Je suis d'accord avec ce bravo à ses hommes et femmes qui ont sus dépasser les clivages et se dire, si je ne le fais pas qui le fera. J'ai personnellement une grande admiration pour Martin Hirsh. Pour l'avoir entendu défendre l'action d'Emmaüs, je pense que c'est un homme sincère et qu'il défendra les valeurs auxquelles il croit. C'est un formidable challenge pour lui. J'espère qu'il aura réellement l'écoute des autres membres du gouvernement.

Il faut aussi donner sa chance au gouvernement Fillion de nous prouver que c'est un vrai gouvernement d'ouverture et de dialogue. Nous avons tous tout à y gagner. Qu'il se mette maintenant au travail en se rappelant le terrible retournement de situation dont il a été la victime en l'espace d'une semaine.

Écrit par : Phil | 20 juin 2007

@LudoP
L'ouverture que prônait Bayrou n'était pas une ouverture à des individualités, mais une discussion préalable avec les différents partis politiques sur la base de son projet, pour se mettre d'accord sur les mesures et réformes essentielles et ensuite désigner les femmes et hommes pour les mener à bien.
L'ouverture de Nicolas Sarkozy, telle que je la perçois, c'est d'appeler tel ou tel de proposer un poste de ministre ou autre, sur son programme et rien d'autre.
Dans un cas on trouve un consensus, dans l'autre on adhère au projet de l'ouvreur sans discussion.

Écrit par : Michel Hinard | 20 juin 2007

@Manu
D'où tiens-tu ces informations ? Je suis allé sur le site d'Ouest-France. Il y a un article du 20 juin (Donc postérieur au 19, celui auquel tu te réfères ), qui évoque l'élection de Thierry Benoît et ne fait aucune allusion au fait qu'il quitterait le MoDem, au contraire.

Donc, pour moi, il n'a pas trahi. Quand on site ce type d'article il serait bon de mettre un lien vers l'article ou vers une numérisation de l'article du journal.

Écrit par : Michel Hinard | 20 juin 2007

http://www.fougeres.maville.com/Thierry-Benoit-a-dejoue-les-pronostics/re/actudet/actu_loc-418099----_actu.html

Écrit par : Michel Hinard | 20 juin 2007

@Michel hinard : entierement d'accord avec toi sur la notion d'ouverture et de la discussion, comme d'hab, sur ce je vais me coucher, et vous embrasse, bonne nuit, virginie

Écrit par : virginie v | 21 juin 2007

@ Michel Hinard
Merci de repréciser ce point, essentiel à mes yeux.
Avec toutes ces surprises qui nous tournent la tête, on finit par oublier ce qui distingue Bayrou de Sarkozy sur cette définition de l'ouverture. Le Président vient d'ailleurs de rappeler son option ce soir à ceux qui n'auraient pas compris : on vient, on signe et on s'aligne sur un programme décidé par le chef. Si le logiciel est mauvais, ou insuffisant, ce que je crains, on va tous dans le mur et on attend cinq ans pour le changer. Ce n'est pas l'ouverture en soi qu'il faut considérer, mais plutôt la manière dont on pratique l'ouverture. La méthode Sarko pourrait vite afficher ses limites, avec un Président omniprésent, tenant la barre dans tous ses ministères. Saura-t-il assez écouter, faire confiance et déléguer ?

L'ouverture, façon Bayrou, offre certainement plus de garanties sur le long terme, et les personnes désignées pour s'atteler à la tâche encourrent moins le risque d'être brocardées et taxées de traîtrise, comme aujourd'hui, avec un mandat préalablement discuté et plus consensuel donc. Certains ministres ou secrétaires d'etat vont devoir travailler avec une double épée de Damoclès au dessus de leur tête, avec moins de sérénité donc.

Écrit par : rémy | 21 juin 2007

le Président Sarkosy pourra faire le gouvernement le plus séduisant qui soit, je n'aurai aucune confiance !

Certes, il doit y avoir une "présomption d'honnêteté", mais ce régime est pour moi intrinsèquement mauvais, car basé à son plus haut niveau sur la soif de pouvoir. Alors peut on tirer le Bien du Mauvais ? C'est là un sujet de philo pour le bac. Dans l'Histoire récente d'excellentes choses ont pu être réalisées par des régimes à bannir. Le 3ème Reich, en dehors des lois scélérates, et du malheur de millions d'hommes a aussi réalisé quelques bonnes choses. Etait-ce une raison pour le soutenir ? Idem pour le régime soviétique. Bon, d'accord, nous n'en sommes heureusement pas là. Des millions de personnes ont pu être séduites, en toute sincérité.

Il faut se méfier de la beauté du diable !

Une autre chose me gêne, c'est la joie de ceux et celles qui deviennent ministres, comme s'il s'agissait de réussite professionnelle, alors qu'il s'agit de sujets graves qui vont influer sur la vie de millions de personnes.

Bon, je suis d'accord, tout ce que j'écris là ne relève pas d'une analyse rationnelle, mais du sentiment. Et le sentiment est peut être important en politique.

Écrit par : Gérard Eiselé | 21 juin 2007

Pour les oiseaux de nuit (il n'est qu'1h55) je viens de donner un rapide compte-rendu de la réunion des Associés sur mon blog.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

Autres impression de la même réunion aux Associés là... http://fvz2.blogspot.com/2007/06/cafpol-modem-le-206-quelques-rflexions.html bonne nuit à tous !

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 21 juin 2007

DSK a affirmé qu'il va quitter le Bureau National du PS.
DSK veut passer à autre chose car "passer deux heures pour savoir où on va mettre la virgule sur un communiqué que personne ne lira ne m'amuse plus. J'ai fait cela pendant des années. Il vaut mieux laisser la place à des jeunes responsables qui pourront ainsi acquérir une expérience politique et se préparer à représenter le PS de demain." rapporte le journaliste Jean-Michel Apathie.

Bref, pour montrer qu'il incarne le renouveau, DSK va laisser sa place à un jeune dans une instance qui ne sert à rien sauf à déverser son fiel sur l'absent(e) du jour. Pour avoir lu plusieurs comptes-rendus de réunion du BN, c'est le vide sidéral.
Aucune décision au PS n'est prise en Bureau National, les décisions sont prises par Hollande, son dircab et quelques copains à lui.

Moi je préfère définitivement l'attitude de Ségolène Royal qui a refusé de cumuler les mandats pour soutenir, sur la circonscription dont elle est l'élue depuis 20 ans, la jeune Delphine Batho, élue, elle, pour sa première candidature, avec 57% des voix! Là j'y vois un vrai acte concret pour le renouvellement de la vie politique.
Celà s'appelle aussi "passer de la parole aux actes".

De la même façon, elle s'est notamment battue pour l'investiture d'Aurélie Filippetti, élue en Moselle dans une circonscription qui a voté majoritairement Sarkozy, après seulement un mois de campagne.

Quant à Bockel qui, il y a 10 jours signait l'appel pour une plateforme commune PS-Verts-Alter-Modem ... No comment!

Écrit par : fabrice | 21 juin 2007

Bonjour Virginie
Bonjour Quitterie


Bonne été à tous.

Vive l'été

Le solstice d'été est la date du jour le plus long de l'année (et par conséquent de la nuit la plus courte) dans un hémisphère : hémisphère nord en juin, hémisphère sud en décembre.

Les dates des équinoxes peuvent être calculées sur le site de l'IMCCE. Par exemple la date du solstice d'été dans l'hémisphère nord en 2006 est le 21 juin à 12h 26min UTC. Mais les solstices (ainsi que les équinoxes) sont des phénomènes astronomiques indépendants des observateurs et il est intéressant de remarquer , exprimée en heures UTC ou UT pour rester universel, les variations de la date des solstices dans l'année civile depuis la création du calendrier grégorien (1582). Cette variation est causée par la différence de durée entre l'année civile (365 ou 366 jours) et l'année tropique (365,2422 jours environ).

Dans le calendrier grégorien créé en 1582, le solstice d’été peut survenir le 19, 20, 21 ou 22 juin. Il est survenu un 20 juin en 1896 et tombera à nouveau à cette date en 2008. Il est survenu un 22 juin en 1975 et tombera à nouveau à cette date au début du 23ème siècle puis en 2302. Le solstice d'été tombera un 19 juin en 2488 et ce sera la première fois depuis la création du calendrier grégorien.

Le solstice d'été correspond au début de l'été et est souvent l'occasion de fêtes : les feux de la Saint Jean Baptiste pour les chrétiens mais aussi la fête de la musique depuis quelques années.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Solstice

Écrit par : julien94 | 21 juin 2007

@herve et François : merci pour vos brillants comptes rendus très utiles dont les differents groupes de travail et de reflexion peuvent se resservir. Je pense que nous aurons très vite le compte-rendu de la premiere reunion de travail sur le yahoo groupe : merci à nico, tom, arnaud, guillaume, mickael, marie isabelle et tous les autres, bises, virginie
@Fabrice : tu as raison de rappeler sa signature sur la plateforme commune ca montre la force de ces convictions.

Écrit par : virginie v | 21 juin 2007

@ Quit, Ninie v, tous

Juste pour dire qu'on était 13 hier aux Associés, tous inscrits sur le yahoo groupe.
Autant dire que je suis super content,
on se connaissait pas trop donc :
- lents au démarrage (échanges difficiles à faire converger sur une seule question)
- énergies et réelles compétences qui se sont dévoilées peu à peu
- bonne synthèse à la fin.

Compte-rendu sur le yahoo groupe prévu pour ce w.e. (par Florian, mon voisin de Montrouge)

D'autres précisions/ renseignements?
posez vos questions en commentaire sur mon blog ou à mon mail:
guillaumedeclamart at yahoo.fr

Guillaume de Clamart qui habite Vanves

Allez le 9/2 !

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ Manu

Thierry Benoît est bien MoDem

Il a fait une mise au point très claire à ce sujet dans un journal régional de France 3

Écrit par : L'Hérétique | 21 juin 2007

@ tous

ma perception de le soirée d'hier est sur mon blog : c'était TOP !

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

Elle était bien cette soirée. Mes impressions sont également sur mon blog

http://orangerougevert.hautetfort.com/

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@ benjamin

superbe compte rendu ! je m'y reconnais tout à fait

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

@ michael

Merci :-)

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@ L'HERETIQUE et Michel Hinard

En effet Thierry BENOIT ne figure pas dans le groupe PSLE (Le Nouveau Centre) qui compterait à ce jour 22 députés avec J.C. Lagarde (qui lui y figure).
Par contre Thierry BENOIT a bien dit qu'il ne faisait pas parti du Modem, mais de l'UDF. Il siègera très certainement comme candidat indépendant.

Écrit par : Manu | 21 juin 2007

Les comptes-rendus de François, Michaël et Benjamin (en ai-je oublié ?) et le mien me paraissent se faire un bon écho.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

Une question @Tous :

Quelle est le problème le plus important à résoudre rapidement ?

le logement pour tous
la hausse du pouvoir d'achat par la baisse des charges sociales
la liberté d'éducation
la sécurité
la solidarité avec les pays du sud : il y a trop de jeunes qui donnent leur vie pour atteindre l'Europe : Arretons le massacre !! Merci pour eux.

Le MoDem doit être le plus concret possible et au plus proches des associations de terrain.

hier soir il y avait Action contre la Faim devant le centre Pompidou : Bon Courage à tous les bénévoles qui donne de leur temps pour aider les autres ...

à trés vite

et un grand Merci pour les résumé des réunions du modem 4.0 sur vos blog respectif.

Écrit par : julien94 | 21 juin 2007

qu'en pensez ?

2. Aider à l'accession à la propriété. Les emprunts déjà souscrits ou à souscrire pour l'acquisition de la résidence principale donneront droit, les cinq premières années, à un crédit d'impôt sur le revenu égal à 20 % des intérêts versés, dans la limite d'un avantage fiscal annuel de 1 500 euros pour un couple. Pour que chacun puisse en bénéficier, ce crédit d'impôt sera remboursé aux ménages non imposables.
http://www.elysee.fr/elysee/elysee.fr/francais/salle_de_presse/communique_du_conseil_des_ministres/2007/communique_du_conseil_des_ministres_du_20_06_2007.78902.html

Écrit par : julien94 | 21 juin 2007

à propos d'hier soir :

j'ai fait un court résumé sur mon blog.

Thibault en a fait pas mal du tout !

Écrit par : MIP | 21 juin 2007

le résumé de Thibault : http://generationdemocrate.hautetfort.com/archive/2007/06/21/le-train-du-mouvement-democrate-demarre.html

Écrit par : MIP | 21 juin 2007

Aux Modem 4.0

Amusant de lire vos CR, je me poile.
Vous ne faites pas penser à des révolutionnaires ni à des réformateurs. Vous faites penser aux précieuses qui refont le monde en tricotant au coin du feu. Ne voyez-vous pas que vous pédalez dans le vide avec vos belles discussions sur les statuts ?

S'il y avait démocratie interne au Modem, Marielle de Sarnez perdrait son poste. La croyez-vous naïve au point de se faire harakiri ? Bayrou la soutient, il a toujours verrouillé l'UDF, il verrouillera le Modem en ne donnant qu'une apparence de démocratie.

Qui dit démocratie interne véritable, dit menace d'une concurrence interne pour 2012, et pour tous les postes de pouvoir. Bayrou n'acceptera jamais. Marielle ne voudra pas que le fan club de Quitterie Delmas prenne une importance telle qu'il élise Quitterie à sa place !

Vous avez déjà signé l'arrêt de mort du Modem 4.0 en l'organisant autour de Quitterie, car cela ressemble trop à une écurie présidentielle à son service pour rassurer le reste du Modem !! Ils se méfieront de vous et vous écarteront comme ils ont écarté Quitterie des législatives. Pas de concurrence interne à Marielle, telle est la règle ! pas de concurrence interne à Bayrou ! pas d'écurie interne organisée autour d'une personne aussi incontrôlable que Quitterie !

Continuez à pédaler dans la choucroute en croyant changer le monde, en attendant au PS on se marre !!! Vous finirez par comprendre que Bayrou n'est pas un réformateur quand il vous renverra dans vos cafés démocrates en disant "assez joué les enfants, la politique c'est pour les grandes personnes".

En 2012, le second tour sera encore Ségo contre Sarko. Cette fois Ségo gagnera :-)

Écrit par : RH | 21 juin 2007

@ manu : Si Thierry Benoit n'est pas MoDem et qu'il n'est pas PSLE, il est quoi ? Il va nous créer une 3ème mouvance centriste à lui tout seul ?

Et les UC-UDF du Sénat ils en sont où ? Arthuis n'a pas tort lorsqu'il parle de mouvement centrifuge conduisant à la dislocation de l'UDF.

Je ne sais pas comment vous restez optimistes, s'il ne reste que les 2 soldats Bayrou et Lassalle c'est quand même un peu le désastre ... et pour ce que j'entends autour de moi les électeurs et pré-adhérents ont l'air aussi un peu démobilisés ("ah oui le MoDem, oui c'est vrai j'ai reçu l'e-mail, il faut que j'adhère, euhhhh demain hein")...

Écrit par : Catherine | 21 juin 2007

@ RH

Mdr.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@ RH

moi aussi je rigole en te lisant

Écrit par : MIP | 21 juin 2007

@ Catherine

J'ai vu une interview de Philippe Nogrix, mentor de Thierry Benoît, qui explique que ce dernier a encore du mal à conceptualiser le MoDem, mais qu'il progresse et qu'il a la volonté de progresser.

Pour Arthuis et les autres, les élections sénatoriales de septembre seront décisives.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@RH : j'ai peur que tu n'aies pas tort s'agissant de Bayrou et de Quitterie... mais par contre je pense que tu te trompes quand tu écris "En 2012, le second tour sera encore Ségo contre Sarko. Cette fois Ségo gagnera :-)"... il n'y a plus que les militants PS qui soutiennent Ségo. Son aveu de ce matin au sujet de certaines mesures qu'elle désapprouvait dans son propre programme (le smic à 1500 euros etc) est pathétique. DSK la devance désormais dans les sondages d'opinion nationaux et je pense que les militants PS finiront par suivre puisqu'ils se décident en fonction des sondages.

Écrit par : Catherine | 21 juin 2007

@ RH

C'est pas mal, pourquoi ne viendrais-tu pas nous rejoindre ?

Et puis tu as raison, inspirons-nous du PS, c'est un excellent modèle :-)

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@Quitterie

Comme d'habitude, tu vois assez juste et traduis ce que bcp d'entre nous pensent.

Par rapport à la démarche d'ouverture du Président de la République, je reste en attente des résultats, dubitatif et observateur.
Je remarque simplement un premier couac. Dès le premier sommet européen réunissant les ministres des affaires étrangères, le Chef de l'Etat se fait représenter par Michel BARNIER et non Bernard KOUCHNER. Ce premier couac semble être dû au mode de décision du conseil des ministres des affaires étrangères, qui se fait par groupes parlementaires à l'assemblée européenne. KOUCHNER aurait été dans le groupe du PSE à la place du PPE.

Ensuite par rapport à la situation du MoDem, je vous avais prévenu qu'investir François PELLETANT sur ma cirsconscription (4ème circo de l'Essonne) était une erreur de casting. Il a fait le médiocre score de 11,2%, qu'il doit en grosse partie à sa premiere place sur sa commune et aux communes hors du canton sur lequel il est élu conseiller général et donc méconnu. Il perd la moitié des voix de François BAYROU, mieux que le score national certes.

Bref, au delà des chiffres, j'attend du MoDem qu'il tire aussi les conséquences de la tendance majoritaire de son électorat, surtout dans une optique de construction pour les échéances à venir. J'attend aussi du PS qu'il ne retombe pas dans les vieilles explications de leur défaite. C'est pourquoi j'appelle tout le monde à ne pas tirer à tout va sur Ségolène ROYAL, ou François BAYROU. Si j'analyse de manière pragmatique l'espace politique, et leurs idéologies réelles, ils ont des points communs que personne ne doit négliger. Je dois dire que les déclarations actuelles de la candidate du PS montrent à quel point elle est en décalage avec la pensée majoritaire dans les instances du PS, et qu'elle aurait du pouvoir assumer lors de la campagne.

Aujourd'hui plus que jamais, chacun doit réfléchir en conscience à ses réelles idées et les assumer, qu'il s'agisse de François BAYROU ou Ségolène ROYAL ou d'autres hommes et femmes politiques. Assumer ses idées, son positionnement, proposer des mesures concrètes, s'ancrer dans la réalité des gens, voilà les enjeux de demain.

A+
Romain(socialdemocrate91)

Écrit par : socialdemocrate91 | 21 juin 2007

@Guillaume de clamart, herve, mickael, thibault, francois et tous : bravo, beau bon boulot..du dynamisme de l'organisation une pointe de douce folie et il en faut c'est super on est parti il ne faut plus s'arreter et construire notre avenir pour demain, je vous remercie tous de votre efficacite, de votre personnalite à chacun en un mot bravo, virginie

Écrit par : virginie v | 21 juin 2007

@ virgine v

Bah... on ne compte pas s'arrêter !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@quitterie
Comme d'habitude nous sommes en phase, voici un extrait d'un commentaire que j'ai déposé sur le blog d'Hervé Torchet.
"...
Nous ne pouvons nous contenter d'opiner ou de désaprouver lorsque l'un à gauche ou à droite propose une mesure juste ou injuste sans jamais amener nos propositions, car l'avenir plus radieux du MoDem reposerait sur l'incapacité de l'UMP et du Parti Socialiste à se trouver une politique ou une majorité. Cette double incapacité ou médiocrité politique n'est pas souhaitable ni pour la France, ni pour le MoDem.

Cela nous condamnerait à récupérer au MoDem, comme cela s'est parfois fait pendant ces législatives, les rogatons politiciens déçus des scores de leur parti ou de leur position au sein de celui-ci (attention je ne mets pas tous les nouveaux Verts et autres ralliés législatifs dans le même panier, il n'empêche que la cuvée n'était pas toujours du meilleur tonneau). Nous deviendrions un îlot mou balloté au gré des circonstances électorales où viendraient s'échouer quelques mouettes mazoutées par d'autres rivages partisans.

Nous risquons de devenir un conglomérat des déçus des autres partis et non une force de propositions nouvelles ouvertes idéologiquement à des idées de gauche ou de droite. Nous risquons de devenir un parti où s'exprime des protestations, et non un corpus idéologique, qui distribue comme un arbitre les mauvais points sans lui-même assumer les risques de ses opinons propres. Il n'est pas mauvais de discuter et de s'ouvrir à d'autres partis, parfois de donner un coup de pouce au gré des circonstances, mais ce n'est pas une politique en soit, plutôt une attitude, celle de l'écoute possible de la diversité des opinions.

La diversité des courants, le PS en donne un exemple, ne supporte pas des opinions clivantes, comme des positions européennes divergentes. Un parti ne peut s'appuyer que sur des idées fortes, partagées, éminement pragmatiques et quelques opinions divergentes. Il ne suffit pas comme l'Hérétique de sauter sur son siège comme un cabri en criant Les Municipales, Les Municipales. Il faut avant 2008 avoir une vison et des propositions extrêmement concrètes sur la ville, la banlieue et la ruralité. Que ses propositions soient abordées et répétées au niveau national par Bayrou, Quitterie, Lepage et autres (si on pouvait éviter Sarnez sur les plateaux de télé qui a toujours l'air d'être en colère car son professeur de tennis est en retard et qui me paraît l'égérie de cette tendance je mets les mauvais points à qui je veux de cour d'école). Que ses propositions soient adaptées au terrain de chacune des municipalités de France et de Navarre (Bravo Lassalle). Un an ce n'est pas de trop. Et à chaque échéance : européenne, cantonale...présidentielle, nous devons avoir des mesures à défendre et à réaliser pour faire venir à nous des électeurs et pour pouvoir nous regarder en face. Ces législatives nous ne les avons pas préparés, nous existions à peine. Cela doit être le calendrier électoral futur qui doit dicter nos axes de réflexions.

Après ces temps de réflexion et de construction seront venus les temps de la statégie. Nous aurons quelque chose à partager de plus intéressant que d'hypothétiques voix électorales qui nous seraient éternellement acquises...."

Écrit par : Nef | 21 juin 2007

@ virginie et tous

la machine est lancée, elle est même en train de s'emballer, plus rien ne peut l'arreter, un rouleau compresseur je te dis ; les propos de RH me font HURLER DE RIRE (j'en pleurais devant mon écran)

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

« Reconnaître la vérité comme vérité, et en même temps comme erreur ; vivre les contraires, sans les accepter ; tout sentir de toutes les manières, et n’être à la fin rien d’autre que l’intelligence de tout - quand l’homme s’élève à un tel sommet, il est libre comme sur tous les sommets, seul comme sur tous les sommets, uni au ciel, auquel il n’est jamais uni, comme sur tous les sommets. »

Fernando Pessoa

Écrit par : olivier de melgueil | 21 juin 2007

@Catherine
Thierry BENOIT n'est pas Modem, mais UDF. Il l'avait annoncé quelques jours avant le 1er tour des élections législatives. Par ailleurs, il a soutenu Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle. Il ne siègera pas au PSLE, selon les derniers informations (à la différence de J.C. LAGARDE). Où siégera-t-il ? Avec les non-inscrits ? Je n'en sais rien.


@Hervé TORCHET
Tu dis que le sénateur Philippe NOGRIX est le mentor de Thierry BENOIT. Est-ce que Philippe NOGRIX a participé mardi 19 juin à la motion de sénateurs UDF pour clarifier leur position vis-à-vis du gouvernement ? Ce groupe comptait 16 sénateurs. Tous ont signé la motion sauf Michel MERCIER.
Il parait que cette notion sera rendu publique mardi 26 juin. Qu'en ait-il vraiment ? As-tu des infos supplémentaires ?

Dépêche du Monde du 19 juin 2007 :
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:31352499@7">31352499@7-354,0.html

Écrit par : Manu | 21 juin 2007

@ olivier

Relativisme doublé de scepticisme, doctrines absolues de la post modernité...bah très peu pour moi, c'est déjà dépassé

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

@Hervé

Désolé pour le lien :
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:31352499@7">31352499@7-354,0.html

Écrit par : Manu | 21 juin 2007

@ julien94

Cette mesure sur les intérêts d'emprunt peut paraître d'un impact faible : au maximum 125 Euros d'économies par mois.

Disons qu'elle va soulager des ménages (et en particulier des jeunes ménages) de classes moyennes inférieures qui se sont lourdement endettés pour acquérir de l'immobilier, et qui sont parfois au bord du gouffre (c'est une des causes de la pénurie de liquidités de l'économie).

J'ignore le nombre de ménages non imposables qui se sont endettés pour de l'immobilier, ça doit être faible.

En revanche, elle va inciter d'autres ménages de même type à s'endetter plus.

C'est donc une mesure mitigée.

Plus prosaïquement, on pourrait se demander si elle ne vise pas tout simplement à soutenir le marché de l'immobilier alors que les taux d'intérêts, à la suite du taux directeur de la BCE (et en raison de la relance allemande qui crée un risque d'inflation), montent.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

à propos de la réunion "Associés" d'hier soir, fin de ma contribution en http://fvz2.blogspot.com/2007/06/modem-40-dautres-rflexions-le-magma.html

@RH et Michael : si une petite réunion de farfelus dans un bistrot parisien provoque une telle réaction, j'ai vraiment l'impression qu'on est dans le vrai, c'est super encourageant !

@participants d'hie soir : désolé pour mes raccourcis parfois confus, l'image la plus pertinente qui me vient à l'esprit en ce qui nous concerne est le magma, largement théorisé dans les années 60 par notamment Cornelius Castoriadis, de sensibilité politique... socialiste

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 21 juin 2007

@ Manu

Pas d'info sur la motion des sénateurs mais Nogrix s'est prononcé très clairement pour le MoDem sur France 3 Bretagne lundi.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@ Hervé
Merci pour ton info : ça me rassure.

@ tous
Bon courage à vous tous.
Et longue vie au Modem !!!

Écrit par : Manu | 21 juin 2007

@ françois

mélangeaons alors un peu de castoriadis, avec du eugene enriquez, et un soupçon de ramanantsoa et de crozier

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

@ François

Concernant le magma... continuons la logique, trouvons notre hymne à partir d'un titre du groupe Magma qui représente bien l'innovation et la douce folie dont parlait notamment Virginie :-)

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

Concernant le magma evoqué par François dans son blog et les prochaines étapes. Comment souhaitez-vous travailler ? Via le Y!G ? un autre rendez-vous aux Associés ?

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@Benjamin Sauzay
Les super pouvoir de Magma (c'est une fille !) :
- Magma peut contrôler la lave et la faire jaillir du sol.
- Elle ressent les chocs telluriques et peut donc détecter les mouvements de choses lourdes à proximité
(source http://fr.wikipedia.org/wiki/Magma_%28comics%29)
et attention au Kobaïen, plus personne ne le parle... et les djeunes ne savent même pas ce que c'est ! Tiens il va falloir activer le volet "pédagogique" évoqué hier !
6yu :-))

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 21 juin 2007

eh bien! je suis étonné du nombre de commentaire sur ton blog
Bravo!
http://jfpanel.blogspot.com/

Écrit par : JFP | 21 juin 2007

@ Quitterie

Merci de ton commentaire sur mon blog. On y croit tous.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@RH et tous > j'ai lu l'opinion de RH sur la maniere dont le MoDem est en train d'évoluer. A titre personnel, ma seule et unique conviction, c'est la "defense de l'interet général". Un peu pompeux, je l'accorde, mais ce qui m'interesse dans la démarche MoDem, c'est l'envie indépendante de dépasser les clivages partisants, et d'avoir le courage de dire que le monde ne tourne pas rond et de dire qu'il faut "changer de paradigme". Pour que le monde continue de tourner, il n'y a pas le choix, il va falloir qu'entre les nations, entre les générations, entre les CSP, on se parle.
Personne n'a la science infuse. On voit bien avec les négos internationales sur le rechauffement climatique que la seule solution poru demain, c'est la coopération. Ceux qui pronent les guerres claniques sont a coté du sujet, et n'osent pas changer le monde et les mentalités.
De maniere réaliste, avec les outils économiques, les relations sociales, le mouvement démocrate proposer de changer les mentalités et de faire cooperer les gens pour les générations futures.
Si ce n'est pas un beau programme, je ne sais pas ce que c'est.

La démarche inspirée par Quitterie Delmas va en ce sens. Pour moi, ce n'est pas une démarche partisane, c'est une démarche de dépassement, qui doit permettre de rassembler tout le monde, de Marielle de Sarnez à Thierry Benoît, en passant par les militants de Melun jusqu'au rural de la campagne auvergnate.

Si le MoDem réussit sa fondation interne avec 50 000 personnes, il ne restera plus qu'a multiplier par 1000 pour réformer les mentalités et la coopération entre les générations en France.

RH, si tu te reconnais dans ces mots, il n'y a qu'une seule solution, venir en discuter de manière totalement ouverte et constructive à un café politique ! ;-)

Écrit par : Thibault | 21 juin 2007

@Thibault : entierement d'accord la machine est en marche comme dit Mickael, il faut organiser les energies, les transformer en propositions, actions, et travailler ensemble..rassembler autour de tous. Bravo Thibaut
@ Benjamin : j'espere bien qu'on ne compte pas s'arreter nous sommes lance on s'organise la tache est immense nous n'en sommes qu'au debut, laissez moi deux petites semaines pour reprendre des forces et je me joindrai à vous à 200 pour cent, j'attends les UE avec impatience! bises virginie
@Mickael : All right vieux freres, bises, virginie

Écrit par : virginie v | 21 juin 2007

Non mais bon c'est bien que DSK fasse ce geste mais en meme temps Royal n'y est plus depuis un certain, elel arenoncé au cumul des mandats en laissant son siege à Delphine Batho etc...

Écrit par : Kreelin | 21 juin 2007

@tous : ça fait plaisir de vous voir aussi enthousiastes ! On en a besoin !

Écrit par : Thomas Deslypper | 21 juin 2007

@ Hervé Torchet : Merci

Donc 125 euro et des risque d'augmentation des endettés.

Y avait il pas une meilleure solution ?

Du genre
Construire plus de logement pour baisser le coûts de l'immobilier
Augmenter les salaires des personnes qui attendent des enfants
Prise en charge par l'etat des cautions des loueurs immobiliers.

ou autres chose ...

il faut vraiment trouver un moyen d'accés au logement intermediaire entre le HLM et le privé de luxe.

Merci @tous de vos idées.

Julien du 9-4

Écrit par : julien94 | 21 juin 2007

@ François

Ouf, j'avais peur que personne ne suive sur Magma, je vais reprendre mes cours de Kobaïen

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@ julien94

Il manque plusieurs dizaines de milliers de logements neufs en France chaque année, en raison du solde migratoire qui reste positif et de l'augmentation naturelle de la population. La pression sur les prix du locatif (et donc aussi de l'immobilier) vient de là.

Bayrou, avec son projet de logements hypersociaux, avait trouvé une réponse peu coûteuse et adaptée à une partie des problèmes les plus criants. Il faudra y revenir.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

Peux-tu expliquer rapidement cette solution ?

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@ RH

Lis dans la Genèse ce qui est arrivé à ceux qui ricanaient quand Noé construisait son arche.
L'erreur, c'est de ricaner.
(en fait, mon analogie s'arrête là, je ne vois pas un déluge tomber sur ceux qui ne seraient pas avec nous! on fait tout pour ne pas être une secte, justement...)

RH et tes alliés,
Si vous construisez, on vous respecte. Et si vous construisez quelque chose qui est fortement contre nous, eh bien le match sera beau et restera dans les annales.
Et ce match, je ne souhaite pas que l'un de nous le remporte, mais bien la France.

L'erreur, c'est aussi d'avoir peur.
Etre vigilant, c'est dynamique. Etre méfiant, c'est recroquevillant.


Enfin, pour les idées de fond et les idées concrètes, ça sème, ça sème,
alors on a raison de se prendre la tête à savoir comment rendre la terre fertile (= une démocratie saine et vigoureuse)
Donnons RDV aux sceptiques les jours de récolte.

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ benjamin

ok pour une nouvelle réunion de travail mais il faut donner l'impression à guillaume D que l'initiative vient de lui (il croit qu'il est le chef du gpe de travail)

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

Je suis gêné par la question de Julien94:

"Quelle est le problème le plus important à résoudre rapidement ?

le logement pour tous
la hausse du pouvoir d'achat par la baisse des charges sociales
la liberté d'éducation
la sécurité
la solidarité avec les pays du sud : il y a trop de jeunes qui donnent leur vie pour atteindre l'Europe : Arretons le massacre !! Merci pour eux. "

Bah une évidence : toutes ces questions sont importantes donc le plus important, c'est de trancher sur quelle gouvernance permet à quels principes d'action de traiter cela ensemble à un terme le plus rapide possible.
Il y deux questions en une. C'est normal, le problème est complexe.

sinon, si on oppose ces domaines, on fait de la politique comme lors de ces 20 dernières années et elle se résume alors à la loi du plus fort autour de la défense des intérêts catégoriels.
Et ça, non, j'en veux pas.

alors vraiment il ne faut pas essayer de choisir entre les réponses a, b, c ou d comme si on était chez JP Foucaud !

Ce que je veux, c'est poser toutes questions, comme Julien 94, mais au bon moment et de la bonne manière.
il faut réfléchir à ces moments et ces manières, mais pas trop longtemps , c'est vrai.

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ michael

Guillaume est au courant. Il est légitime pour être le responsable du groupe (le chef comme tu dis), étant donné qu'il a lancé l'initiative de la réunion d'hier et qu'il a réussi à l'animer malgré les imprévus...
C'est simplement notre responsabilité à tous de ne rien laisser refroidir, nous l'avons assez dit hier et aujourd'hui...

Ainsi, doit-on se revoir ? François ayant proposé d'autres étapes de travail.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

@Michael
tu es la plus belle ordure que je n'ai jamais vu chez les démocrates.
Le reste de ma réponse est sur ton blog.

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ guillaume D

apparemment ma poule mon sens de l'humour n'a fait mouche qu'auprès de toi (désolé pour les autres) "un brun d'humour ne fait jamais de mal à personne" ; je m'empresse d'aller voir ce que tu mas posté

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

Benjamin,
merci de ta confiance. Michael sait que je suis bon public à son humour décalé, et il sait surtout que je n'ai jamais prétendu à ce statut de chef. (Je lui ai donc répondu dans la même veine en l'insultant amicalement)

En ce qui concerne "notre groupe d'hier", il faut être réaliste. Il ne forme pas un sous-groupe qui se réunira avec les mêmes personnes. On l'a évoqué après ton départ hier soir. La prochaine réunion devant porter sur "les moyens" (pour les détails, demander à cette pourriture de Michael), sans doute aura-t-elle lieu avec environ la moitié des présents hier et d'autres personnes motivées.

A +

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ Michael
J'ai essayé de rectifier ton tir foireux avec un commentaire ma foi pas foireux du tout!
(je veux bien être chef des commentaires pas foireux ;-)

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

merci guillaume,

mais à la vitesse où va le buzz, on est en train de me tailler un costard sur Yahoo group ; j'avoue etre un peu secoué et ne souhaite plus faire partie du club (guillaume ça nous empechera pas d'aller boire qqes bibines)

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

@ hervé

merci à toi aussi ; bonne chance pour la suite ; ravi d'avoir croisé une pointure comme toi

Écrit par : msilly71@yahoo.fr | 21 juin 2007

Allons, Michaël et Guillaume, il y a mieux à faire que de s'éterniser sur des quiproquos.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@ hervé

il n'y a aucun quiproquo, guillaume a compris que je deconnais, je continuerai à aller boire des bieres avec lui, no souci ; si médiation il doit y avoir c'est avec les autres hervé

Écrit par : michael silly | 21 juin 2007

ASI, c'est fini !
Arrêt sur Images est enlevé de la grille de France 5 à partir de septembre. Ma réaction, la pétition pour que vive cette émission de qualité sur mon blog : http://detoutesnosforces.hautetfort.com/

Michel Hinard

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

@Manu
Si Thierry Benoit se réclame de l'UDF, il est forcément MoDem puisque ce parti a voté, lors de son conseil national du 10 mai, à l'unanimité moins 4 abstentions et 4 voix contre, qu'il devenait membre fondateur du MoDem.
Comme d'autres commentaires l'ont souligné, s'il n'est pas MoDem ni NC, il est nul part, mais s'il se réclame de l'UDF, il est MoDEm.
A suivre...

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

@RH
Si Ségo se continue de se comporter, comme elle le fait depuis sojn investiture, elle ne risque pas d'être candidate pour le PS en 2012, il faudra qu'elle crée son propre parti (et là je pense qu'elle aura moins d'influence que le MoDem).
Déclarer qu'elle a défendu des mesures auxquelles elle ne croyait pas pendant sa campagne, c'est un suicide politique, cela dénote un manque de convictions et d'idées.
Au moins notre candidat est resté ferme sur sa ligne, il a des convictions, il n'a pas varié depuis le début de sa campagne.
Le chemin sera long pour le MoDem, mais il n'est pas sans issues. Il a au moins l'avantage d'être honnête et cohérent .

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

@socialdemocrate91
Ce n'est pas avec Segolène Royal que le MoDem a le plus de points communs, mais avec Rocard, Delors et DSK. Le retrait de DSK des instances dirigeantes du PS est plutôt bon signe. Tout le temps que ce parti n'aura pas fait son aggiornamento (qui de mon point de vue devrait se traduire par scission), il ne sera pas possible de travailler avec lui.

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

@ un passager

Il s'agit de développer une expérience que Bayrou a conduite comme président du département des Pyrénées-Atlantiques. Pour certains employés qui gagnent le SMIC ou de très petits salaires, il devient impossible de se loger et les formules d'HLM, pour des raisons longues à détailler, ne peuvent faire face à ces situations. On crée alors des logements hypersociaux capables de répondre à ces besoins. J'avoue ne pas connaître le détail du dispositif, ce serait diablement utile à posséder et à exposer car çA MARCHE !

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

@tous,

Je passe souvent vous lire les amis, accoudé au coin du bar, je vous écoute taper la discutte. Peut-être par timidité, je n’ai jamais pris la parole. Aujourd’hui je sors du silence pour échanger, recentrer le débat because j’ai les boules. Vous faites quoi dans votre café démocrate ? Vous vous lustrez les coudes en attendant les prochaines élections ? Perso, je vous invite à créer un réseau philo, pas à jouer aux militants. Vous feriez rire ce qu’il reste à la France de communiste. J’ai la larme à l’oeil, même si parfois je suis admiratif de votre culture (merci Hervé). Donc je prends 5 minutes pour laisser un post.

Pour moi, il est vain de croire en votre Mouvement Démocrate. Le pouvoirisme à grande oreille j’ai connu dans l’enfance. Que des belles images et de beaux discours. Disney a pillé les comtes de fée, le Modem pille la philosophie politique. D’autant qu’il a fait quoi votre Mickey, sinon pavaner dans les pâtures en tracteur et gifler un moutard de banlieue ? Ne vous énervez pas Hervé, je pose une question. Il communique pour l’ouvrage de la démocratie moderne ? Permettez-moi d’en parler... Mieux ! Parlez en ouvertement avec eux, voyez combien il débourseraient pour gagner... Ils font tous (à quelques exceptions) de la politique pour le fric, la reconnaissance et l’adrénaline. Alors quand Mickey le démocrate aura rencontré les bons spins, il se pointera entouré d’une nouvelle équipe, les oreilles revissées et le look bien fait. Mickey au pays d’Aristote : rien de noble... Rien de noble.

Mais bon, Quitterie le satellite nous posais une question : On fait quoi? A moi d’y répondre : Militons ! Mais pas n’importe comment. C’est moins se réunir dans une organisation structurée, phagocytée par la représentativité et l’ambition démesurée, qu’essayer de faire efficacement quelque chose qui fera de nous des démocrates. Militer démocrate c’est principalement s’engager ici et maintenant pour protester, soulager une souffrance, faire valoir un droit. Oui, être démocrate c’est résister dans la civilité. Etre démocrate c’est faire plier tous les intérêts particuliers. Etre démocrate c’est être une pute à Vincennes pour expliquer que la prostitution est une torture qu’il faut dénoncer et encadrer.
Etre démocrate c’est être un affamé pour expliquer que des mal-aimés crèvent de faim.
Etre démocrate c’est être un inculte pour dénoncer l’éducation à deux vitesses.
Etre démocrate c’est se peindre en vert pour respecter la nature.
Etre démocrate c’est être un samouraï face à un tank.

Peut-être parce que j’ai lu l’histoire comme un con et sans trop me poser de question, parce que je crois comme Rousseau que la démocratie n’est pas l’apanage d’une institution, j’ai envie de croire que comme MLking ou Gandhi étaient des démocrates, nous pouvons infléchir les errements de la gouvernance. Car c’est l’adhésion à un combat qui définit une cause, pas les mots, e^tre démocrate c’est défendre de nouveaux modes de politisation et de protestation civiques pour faire avancer la société MAINTENANT.

L'idéal d'un monde meilleur n'a pas forcément disparu.

Désolé si le texte est confus mais taper dans cette petite case est éreintant.

Amitiés

Écrit par : L'Abbé Gnade | 21 juin 2007

@ la baignade euh l'abbé Gnade

Si le MoDem devait se contenter de vivoter en aquarium, il dépérirait, ce constat habite tous nos débats. Nous voulons être connectés à toutes les réalités.

Un réseau philo ? Est-ce la bonne façon de prendre la réalité à bras le corps ?

Quant aux grandes oreilles de Bayrou, il pourrait répondre, tel le loup de la fable : "c'est pour mieux t'écouter".

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

juste pour dire que Michael et moi sommes désolés d'avoir pollué un peu le blog.
A éviter.

Écrit par : guillaumeD | 21 juin 2007

@ GuillaumeD et MichaëlS

Je crois pouvoir me faire le porte-parole de Quitterie pour dire que ce n'est pas grave. L'essentiel est de continuer à travailler.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@ L'abbé Gnade

Je n'ai qu'une chose à dire et comme d'habitude : rejoins-nous, on peut avoir besoin de toi ! D'ailleurs je note que tu utilises déjà le mot "nous"

Écrit par : Benjamin Sauzay | 21 juin 2007

Sonnée, Quitterie ? C'était prévisible. Il y avait deux alternatives à l'élection de NS : révoltes, troubles et mouvements sociaux, ou assommoir. Et bien c'est l'assommoir, une espèce d'anésthésie léthargique, un engourdissement de la pensée encore sâoulée de ces mois de campagne, d'invectives et d'émotions. Ajoutons à celà des initiatives effectivement surprenantes qui bouleversent nos repères. C'est extrêmement adroit, allez, disons ambitieux pour les plus indulgents. Soit.

Ceci va durer encore, plusieurs mois, 6 mois, un an, plus peut-être. Nous sommes aujourd'hui à un temps T où il n'y a d'autre chose à faire qu'écouter, observer, et... attendre. Il faut savoir apprendre la patience. La patience de voir ce qui va se dérouler devant nos yeux. Une rupture et une ouverture salvatrices pour les indulgents et les confiants. Ou les fissures qui vont apparaître, les petits signes qui vont nous rappeler certains mots de la campagne pour les plus critiques. Il faut savoir laisser le temps. Nul n'est besoin d'impatience. Tout se construit avec le temps qui passe.
J'ai envie de dire "tout çà est trop beau pour être vrai" car je ne peux me détacher de ce qui a été dit pendant la campagne. Et c'est vrai que je me prends à penser que je suis peut-être mauvais joueur, ou que j'ai de bien méchants à prioris. Alors j'ai trouvé la solution : je ne juge pas ou tout du moins j'essaye, je ne tente surtout pas de comprendre. Tout simplement, tout celà m' indiffère aujourd'hui. Une sorte de moratoire en quelque sorte. Pas d'abattement, pas assommé, pas perdu : il se passe aujourd'hui des choses que je n'ai pas la capacité de juger car je ne peux absolument pas savoir quelles vont en être les conséquences. Donc je mets le mode "standby", j'écoute, je regarde, j'enregistre. Et j'attends.
Courage, Quitterie, il y a des événements qui ne peuvent se dérouler à un temps T, mais qui peuvent se déclencher avec succès à un temps T+X...
En attendant, regardez, écoutez, et souvenez vous de tout çà, çà pourrait servir un jour...

Écrit par : artman | 21 juin 2007

$ur le logement : Je préférerais qu'on diminue le nombre de gens dans les situations dont tu parles, un democrate plutôt que faire "avec"... Ce sera une sorte de Resto du Coeur ? :/
Je crois qu'il faut avant tout garantir un revenu minimum à n'importe quel citoyen. Puis, en effet, augmenter le nombre de logements sociaux provisoirement en tout cas (dans l'utopie :/).

$ur Ségo : Lamentable ! "Suicide politique" ? Je sais pas mais heureusement qu'elle a pas dit ça avant les élections sinon elle aurait pas dépasser les 40% ! Vite, une nouvelle Gauche !! Une vraie Gauche !

$ur l'arrêt d'émissions : Oui, d'émissionS, En aparté va disparaître, au moins la quotidienne, Etats généraux aussi, les Guignols bientôt ? Et au Monde que se passe-t-il ?
D'ailleurs pourquoi Sarko a privilégié TF1 pour sa première apparition ? Vive le service public...

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@Michel Hinard

Au sujet de Ségolène Royal, je pense que sa propre remise en question l'honore. Ce n'est pas une attitude très fréquente en politique, et je trouve celà bien dommage.
Et c'est au contraire parce qu'elle a des convictions fortes qu'elle a eu beaucoup de mal à défendre des options qui n'étaient pas les siennes et qui lui ont été imposées par le PS.

Les projets du PS ont toujours été le résultat de synthèses de courant, souvent illisibles par les non-spécialistes, et sans aucune cohérence. Espérons que la confession de Ségolène Royal fasse évoluer les choses dans le sens de projets politiques clairs et en phase avec les attentes des gens.

Écrit par : fabrice | 21 juin 2007

Va-t-elle suivre Besson ? Elle va s'apercevoir qu'elle est de Droite en fait ? Ségo Premier(ère) Ministre !! mdr

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@ un passager

Est-ce par un revenu minimal qu'on peut éliminer la misère ? On en a déjà un et le résultat n'est pas entièrement satisfaisant. L'idée d'imposer un travail à ceux qui en bénéficient (Sarkozy) est scandaleuse, car revient à du travail forcé ; l'idée au contraire d'encourager les gens à travailler en les motivant par une activité supplémentaire, était féconde dans le programme de Bayrou.

Hélas, nos collectivités frisent la banqueroute et il ne leur est guère possible d'augmenter leur soutien.

C'est le vrai drame de la France : notre pays ne dispose plus d'une marge financière raisonnable.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

Ah ok elle taille Fabius au passage* !! Bravo Mme ! Et je croyais que toute façon avec l'inflation le smic arrivera à 1500€ ? J'appelle ça se placer en vue d'une élection ou d'un objectif ! Rien de nouveau ni de rare ! N'est ce pas Messieurs.. non je vais rien dire !

* «Par exemple, le Smic à 1.500 euros brut dans cinq ans, qui est une idée phare de Laurent Fabius»

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

Je viens de faire une note sur le mini-traité européen sur mon blog.

Écrit par : Hervé Torchet | 21 juin 2007

@ un passager

Le Smic brut à 1500 Euros dans 5 ans ? C'est à peu près la pente de l'inflation. Ca ne représente aucune augmentation de pouvoir d'achat, C'EST UN LEURRE !

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

Arrêtons, hier on parlait de faire une porte avion ! Puis aujourd'hui on passe sur 11 Milliards d'Euros (ou 15...), et on a pas les moyens ? Mais bon sang qu'elles sont les priorités ? Faire économiser un millions d'euros à Johnny ou permettre à des milliers de familles de vivre décemment, je parle même pas de bien vivre ou de profiter de la vie... ?
Revenu minimum je parle d'un revenu qui permettent de vie décemment : 1000€ voilà le SMIC, on fait quoi avec 1000€ ? On peut permettre à un homme qui gagnent 7.5M€ sur une année de payer moins d'impôts mais on peut pas aider un foyer qui gagne 12 000€ ? voire 24 000€ pour un couple ? pfff
Hier Sarko nous faisait verser une larme sur les malades, mais il fait quoi ? Il a prévu des mesures ?

C'était quoi concrètement la mesure de Bayrou que tu abordes ?

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@fabrice
Quand on a des convictions on les défend, surtout lorsque l'on est candidat à l'élection présidentielle.
Bayrou a défendu les siennes, et continue de les défendre contre vents et marée, au risque de se perdre.
De Gaulle a défendu les siennes. Par deux fois il s'est retrouvé à contre-courant pour finir par avoir raison et trouver le peuple derrière lui. La première fois en juin 40, la seconde en 46. Cette seconde fois il a traversé le désert. Cela a duré 14 ans.
Alors quand on se présente à la présidence de la république, on ne tergiverse pas, on s'affirme, et on ne vient pas après, lorsque l'on est battu, dire que l'on a été obligé de défendre des idées qui n'étaient pas les siennes.
Je suis d'autant plus libre d'écrire cela que j'ai voté pour Ségolène Royal au second tour, pas parce que j'adhérais à son projet, mais pour barrer la route à Sarkozy, qui, lui a des convictions et les défend.
C'est trop facile de ce justifier en rejetant la "faute" sur les autres.
Tout ceci prouve que le PS est un parti qui n'a plus d'âme, qui regroupe des individualités qui n'ont rien à voir ensemble, dont le fonctionnement l'a rendu stérile. Alors il faut qu'il éclate, que les sociaux-démocrates se rassemblent et fondent leur parti ou nous rejoignent.

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

Pourquoi dire que c'est pas crédible alors ? Et dire sous entendre ici qu'elle a raison quand elle dit ça ? (sur le smic à 1500€)

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

Concrètement, il s'agit de permettre aux bénéficiaires du RMI de fournir certains travaux auprès des collectivités locales, moyennant une majoration de (1/3 je crois) de leur RMI.

C'était un surcroît de pouvoir d'achat, un coup de pouce à la reprise d'une activité et un coût relativement faible. Vertueux.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

Euh... ça existent encore les convictions ? ^^

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@ un passager

Ce n'est pas que ce ne soit pas crédible, mais au contraire, ce n'est pas une proposition politique, puisque ça arrivera de toutes façons. C'est à peu près comme de promettre que, demain, après 11h59, il sera midi. Eh bien oui, il sera midi, mais le gouvernement n'y sera pour rien.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

Sauf que ça augmente le chômage du coup...
Les collectivités locales emploient déjà des gens pour faire ce boulot non ?

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@ un passager

Non, justement, c'est pour faire toute une série de travaux que personne ne fait parce que ce serait trop onéreux d'embaucher un vrai salarié. Oh, ce n'est pas une solution parfaite, mais une amélioration.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

fabrice a écrit "Au sujet de Ségolène Royal, je pense que sa propre remise en question l'honore."
ça veut dire qu'elle avait tord et qu'elle a bien fait de faire son mea culpa...

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

On va leur faire faire quoi alors ? N'y a t il pas des employés communaux ?

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@Mickael et Guillaume : vous êtes des coquins les gars de vrais coquinous -)))) des que ca va mieux je viens voir un peu ces reunions au sommet!
@Herve : tu as un talent de conciliateur hors pair et c'est necessaire, en dehors d'être une pointure comme le souligne mickael!
@Tous : quel talent, quelle energie, ca me donne envie de guerir vite le web c'est chouette mais vous êtes mieux en vrai

Écrit par : virginie v | 21 juin 2007

@ un passager

Il s'agit de petits travaux sans qualification pour lesquels il n'existe pas d'employés communaux.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

comme ?

Écrit par : un passager | 21 juin 2007

@ un passager

Aider dans les bibliothèques, à la sortie des écoles etc.

Écrit par : un démocrate | 21 juin 2007

@un passager
Non, à ce niveau, quand on se présente à la magistrature suprême, on ne fait pas de mea culpa, on suit sa propre ligne, on ne se plie pas à des jeux de partis. Elle n'a pas arrêtée de changer de ligne durant sa campagne, cela démontre un manque d'idées, de faire des propositions opportunistes. Il ne faut pas s'étonner qu'elle n'ai pas été élue.
Autant elle a été brillante lors des primaires, autant elle s'est fourvoyée lors de la campagne.

Écrit par : Michel Hinard | 21 juin 2007

@ Michel H

Son programme était inacceptable par la plupart des gens, y compris de gauche ; il a été conçu pour la couler. Tiraillée entre le désir de s'émanciper des éléphants et le besoin de l'appareil, elle n'a pas pu étouffer son programme sans se faire d'illusion sur lui.

De surcroît et dans une certaine mesure, je crois qu'elle s'est laissée emporter par la fièvre de la compétition du premier tour.

Tout cela manquait de recul.

Écrit par : Hervé Torchet | 22 juin 2007

@ Michel H

Son programme était inacceptable par la plupart des gens, y compris de gauche ; il a été conçu pour la couler. Tiraillée entre le désir de s'émanciper des éléphants et le besoin de l'appareil, elle n'a pas pu étouffer son programme sans se faire d'illusion sur lui.

De surcroît et dans une certaine mesure, je crois qu'elle s'est laissée emporter par la fièvre de la compétition du premier tour.

Tout cela manquait de recul.

Écrit par : Hervé Torchet | 22 juin 2007

@Michel Hinard : Elle a changé sur quoi pendant la campagne ? Puis sur le fait qu'elle n'est pas d'idée fixe sur certains sujets, ni fait de propositions... elles en avaient au contraire fait 100 !
Puis sur les idées fixes, encore heureux qu'on peut discuter et changer d'avis... que fait Sarko ? Il rencontre tout le monde ! Et sur la TVA sociale ? Il a un avis tranché ?
Sur ce qu'elle dit c'est ridicule comme le PS et si ce parti continue ainsi il va prendre l'actuelle place du PC...

@un démocrate : Je doute qu'on va changer bcp de chose avec ça mais bon... D'autant que les RMIstes ou demandeurs d'emploi ont aussi d'autres obligations qui prennent du temps..

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@Hervé
Je te rejoins, mais son couplet sur le SMIC à 1500 euros qu'elle a défendu, bec et ongles, et qu'elle renie à présent, me laisse penser qu'elle manque de sens politique et de fond. Je suis bien content d'être au MoDem, même si nous sommes isolés, les vilains petits canrads noirs. Ferme sur nos convictions, et oui les convictions, cela exisete !

Écrit par : Michel Hinard | 22 juin 2007

Je crois surtout que son programme manqué de démagogie , il était sans slogans chocs (en déplaise à Bertrand) ni mesures phares et solutions miracles... contrairement au programme de Sarko...
Elle a pas non plus voulu reprendre les thèses du FN...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@ un passager

Il y a un vrai gisement de vies meilleures dans la proposition relayée par le démocrate. Il faut essayer, ce serait vraiment une bonne idée.

Écrit par : Hervé Torchet | 22 juin 2007

Le MoDem n'en a pas et n'en expose pas bcp... à part le traditionnel ni Droite ni Gauche...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

Pour essayer faudrait séduire et pour séduire faudrait exposer ses idées et expliquer comment on les met en place...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@un passager
Ne me demande pas de défendre Sarko, car dans mon échelle de valeurs il est en dessous de Ségolène Royal. Mais tu ne peux nier qu'elle a sauté sur toutes les occasions, de manières opportuniste, sans construction, tiraillée comme le souligne Hervé, entre les lignes du parti (des éléphants), ses propres aspirations et les mesures pour séduire (smic, drapeau et bien d'autres...)
Le seul qui soit resté fidèle à son programme, et qu'il est toujours c'est François Bayrou. Cela l'a fait chuté, mais il persiste, et je persisterai avec lui.
Pour revenir à sarko, il fait de la Com et uniquement de la com (c'est pour cela qu'il s'est allié les media, il a oublié d'être idiot) ! Mais il appliquera ses mesures contre vents et marées, et nous le payerons très cher. La TVA sociale il la mettra en place, comme la franchise de la SS, et les plus démunis en paieront le plus fort prix.

Écrit par : Michel Hinard | 22 juin 2007

Je pense que cette équipe gouvernementale diverse part avec un soutien populaire justifié. Il leur faut maintenant faire leurs preuves pour mériter cette adhésion.

Des efforts ont été faits, des leçons tirées.
Ne soyons par pour autant découragés, ne restons pas assomés par cette nouvelle donne politique!

Il faut réfléchir, travailler, observer, se préparer...parce que si cette équipe échoue (ce que je ne souhaite pas!), il faut préparer une alternative, être prêts à proposer d'autres choix.
Ne pas laisser penser qu'en dehors de la politique de Sarkozy, il n'y a que le vide...

J'ai tout de même des interrogations sur ce gouvernement, et le pouvoir tel qu'il se prépare à fonctionner.
Depuis le début, Nicolas Sarkozy pilote tout, s'occupe de tout, est en première ligne. Quelle marge de manoeuvre va-t-il laisser au premier ministre, aux ministres?

On peut s'interroger quand on lit, par exemple le dernier numéro de l'Express, dans son sujet "Enquête au coeur de l'Elysée", lorque Claude Guéant (secrétaire général de la présidence) laisse entendre "Lorsque nous nous apercevrons que les premières ébauches des ministères ne correspondent pas à ce que nous espérions, nous remettrons les choses sur les rails". Sans parler des conseillers placés sous son autorité, qui "doubleront" les domaines des ministères. Je pense qu'à moyen terme, il va y avoir des conflits.


Concernant le PS et Ségolène Royal.
Plusieurs actes ont dès le départ entravés Ségolène Royal :

- Le projet du PS a été approuvé avant la désignation de la candidate (ce qui fait qu'une fois désignée, dès le début elle en était prisonnière). Elle n'approuvait pas toutes ses mesures, et l'a d'ailleurs fait remarquer à plusieurs reprises au cours des débats.

On nous dit qu'une fois désignée par une forte majorité de militants, elle aurait pu s'en affranchir. Cà ne me parait pas aussi simple...Car si elle était soutenue par les militants, elle ne l'était pas de la majorité des éléphants et des cadres du parti. Si elle prenait de suite, trop de distance avec le projet, elle prenait le risque d'une fracture, notamment avec l'aile gauche emmenée par Fabius, Mélenchon, etc...
Et puis il ne faudrait pas oublier, le traumatisme du 21 avril 2002! Il fallait à tous prix éviter que la candidate du PS soit une nouvelle fois éliminée du 2ème tour!

Elle a choisi une autre voie, plus subtile, en gardant la majeure partie du projet, imposé par le parti, mais en essayant de se démarquer avec des propositions à elles, reprises dans son Pacte présidentiel.

D'autres parts, à plusieurs reprises, elle a essayé de "reprendre sa liberté" par rapport au parti...mais n'y est jamais complétement arivée!

Il faut quand même lui reconnaître que dès le début, elle a essayé de faire bouger les choses, de bousculer les dogmes, d'ouvrir des perspectives. Et là c'est une responsabilité écrasante de François Hollande, qui en cinq ans n'a pas voulu ouvrir un débat de fond sur la ligne du parti (ce qu'à parfaitement réussi, par contre, Nicolas Sarkozy, avec l'UMP) . Il n'était pas possible à Ségolène Royal de faire tout ce travail en quelques mois, en plus de conduire la campagne présidentielle.

Écrit par : Francis | 22 juin 2007

@ un passager

S'il suffisait d'expliquer ses idées pour séduire, ce serait déjà fait depuis longtemps et les meilleurs auraient toujours gagné.

Écrit par : un démocrate | 22 juin 2007

Oui tout à fait même si sur les peines planchers, services minimum c'est pas fait ou alors comme sur les peines planchers, les juges pourront aller au dessous quand même...

Sur SR tu pointes un bon exemple, sur le drapeau français on en a fait des montagnes mais elle a dit quoi ? "Je pense que tous les Français doivent avoir chez eux le drapeau tricolore. Dans les autres pays, tous les gens mettent le drapeau aux fenêtres le jour de la fête nationale". C'est si.. si quoi d'abord ?
Le problème est pas qu'elle se soit exprimé la dessus mais qu'elle ne sait pas ou très peu pour être gentil exprimé sur les thèmes sociales un comble pour un parti de Gauche et qui se nomment Parti... Socialiste.

Mais où a-t-elle changé de position ?
Bayrou a presque rien dit sur son programme... même aujourd'hui on connaît pas la position du MoDem (peines planchers, TVA sociale,...), l'augmentation du SMIC de 2%, FB s'est exprimé ?

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

Certes un démocrate réponse courte et facile quand même...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

Peut être que FB ne s'y est pas pris de la meilleure des façons non plus...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@Francis,
Tu as certainement raison, mais un parti qui vote de soutenir le TCE et qui laisse un Fabius faire campagne contre, a un grave problème. Ils auraient du l'exclure ou faire scission. Le comportement de Sego, vis à vis de son part pendant la campagnei, est analogue aux déchirements du PS pendant le référendum. Mais aucun n'a eu le courage de rompre, de se remettre en question, en dehors du parti, pour conserver un semblant d'appui de militants.
Au MoDem, nous restons ferme sur notre ligne. Nous avons ainsi perdu notre représentation législative, et nous perdrons certainement une part de notre représentation à la Chambre haute. Le MoDem est maintenant représenté par des inconnus, mais il se redressera.
Voilà la voie que n'ont pas su prendre les socialistes. Comme ceux qui nous ont quitté ils visaient d'abord la conservation de leurs privilèges.

Écrit par : Michel Hinard | 22 juin 2007

C'est facile de prendre la question du TCE qui divisait énormément comme exemple. Il aurait fallu virer la moitié du PS ?
Au MoDem pour le moment du moins, regroupe beaucoup moins de personnes aussi c'est plus facile... puis le cas de Quitterie...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@ un passager
Je te conseille de lire le programme sur le site de Bayrou, s'il y est encore. Tu peux aussi lire, au nom du Tiers Etat qui établit le constat, puis Projet d'espoir où le programme est détaillé. En fin pour clore, c'est sous forme d'interview, Confidences.
Bayrou avait et a un programme. Quand aux peines plancher, lis le programme sur les prisons de l'UDF tu trouveras ta réponse.

Écrit par : Michel Hinard | 22 juin 2007

Le PS doit ce qu'il lui arrive à ses positionnement à Droite en faisant croire qu'il est de Gauche ! Tout ça qui a été concrétisé lors de la gouvernance de 97 à 2002 ! Le PC paye aussi ces 5 ans !

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

As-tu des chutes de tension, passager ? Je connais quelqu'un qui en a ces jours-ci, à qui je suis très attaché et qui va lire ces lignes.

Les gens sont comme ça : ils ne sont pas lisses et uniformes. Ils veulent un bien théorique et se laissent entraîner par la force des émotions. Ils ne raisonnent pas toujours car ils ne sont pas toujours en état de le faire.

Quant à FB, je crois que s'il ne s'y est pas pris de la meilleure façon, c'est par sincérité et par une forme d'inexpérience.

Écrit par : un démocrate | 22 juin 2007

C'est vrai que c'est facile à l'UDF-MD de parler du TCE, qui était loin d'être parfait, mais ce courant est profondément européen, donc tout le monde l'approuvait, à part JCL ;-)
Mieux vaut tenir que courrir...La volonté de disposer d'institutions européennes a fait que les mauvais côtés du TCE ont été éclipsés par l'ensemble des militants UDF.

Écrit par : Michel Hinard | 22 juin 2007

Je l'ai déjà dis le programme de Bayrou je suis aller le voir... mais j'ai même pas pu savoir si il voulait augmenter, baisser, laisser tels quels les impôts sur les revenus par exemple.
C'est une juxtaposition de longs phrases banales... qui m'agacent, désolé.
Mais si tu me donnes un lien précis pas de pb j'y jette un coup d'oeil.. intéressé ! :)

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

Pas compris un démocrate...
Mais si ce TCE était si formidable, comment on a fait pour convaincre les français de voter non majoritairement ? Je me le demande encore...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

France 3 : Ce soir ou jamais, c'est très intéressant ! Profitons c'est peut être une des dernière en ces temps ci...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

Partis ?

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@L'abbé Gnade
Et qu'est-ce qui fait que tu penses que nos actions se résument à ce qu'on écrit ici?

Si je te dis ce que je fais pour les autres (je préfèrerais dire avec les autres, mais on ne comprendrait pas que je parle d'actions solidaires), on me répondra que je fais ces actions pour me justifier.
Et on aurait raison.

Quant à cet idéal que tu as, il est précieux.
Il nous aiderait beaucoup ... viens nous rencontrer et exprimes-toi librement. Tu seras écouté et, je l'espère, entendu.

A bientôt,
j'espère.

Et euh... comment tu t'appelles?

Écrit par : guillaumeD | 22 juin 2007

@ un passager,

"Ce soir ou jamais" pour moi ca sera jamais, si elle disparait du PAF tamieux !! utiliser le mot culture pour ce genre d'émission est un scandale, mais bon...

De Carolis ferait mieux de garder Arret sur image, ca serait plus salutaire...

Écrit par : Julien | 22 juin 2007

@ Quitterie

merci pour ton message sur mon blog !

Continuons le combat ;)

Écrit par : MIP | 22 juin 2007

@ Francis

Plutôt d'accord avec votre analyse, mais, justement, ce qui lui a manqué, c'est le courage politique d'aller jusqu'au bout.

Si elle avait annoncé et maintenu ses positions, clairement exposé son intention de gouverner avec le centre ou au centre gauche dès le début, à l'heure actuelle, de Bayrou et Royal, nous aurions l'un et l'autre à l'Elysée et à Matignon.

Écrit par : L'Hérétique | 22 juin 2007

@ l'Abbé Gnade

Trop fort de venir faire des leçons de Démocratie et de Mickeyisme :-)Parce que tout ça (je vous cite ci-dessous) ça ne respirer peut-être pas le bon sentiment gauchiste dégoûlinant ?

Etre démocrate c’est être un affamé pour expliquer que des mal-aimés crèvent de faim.
Etre démocrate c’est être un inculte pour dénoncer l’éducation à deux vitesses.
Etre démocrate c’est se peindre en vert pour respecter la nature.
Etre démocrate c’est être un samouraï face à un tank.

Peut-être parce que j’ai lu l’histoire comme un con et sans trop me poser de question, parce que je crois comme Rousseau que la démocratie n’est pas l’apanage d’une institution, j’ai envie de croire que comme MLking ou Gandhi étaient des démocrates, nous pouvons infléchir les errements de la gouvernance. Car c’est l’adhésion à un combat qui définit une cause, pas les mots, e^tre démocrate c’est défendre de nouveaux modes de politisation et de protestation civiques pour faire avancer la société MAINTENANT.

Pour le reste, en revanche, je vous concède volontiers que cet endroit ressemble de plus en plus à un aquarium. Mais pour ma part, je ne suis pas tenté d'échanger un aquarium pour un autre aquarium, ce serait un marché de dupes...

Écrit par : L'Hérétique | 22 juin 2007

@Guillaume,

Aujourd'hui, on vit comme on bouffe: pour les saveurs. On mange bio tout comme on est solidaire pour l'identité que nous procure ces gestes quotidiens. C'est le luxe qui nous prive de vérité... De l'écologie à l'humanitaire, la société d'abondance nous a privé de tout! C'est le bonheur et la tyrannie du "nous": la solidarité n'existe plus car la faim d'être homme n'existe plus. Tous individus, nous cherchons à nous construire car nous sommes privé d'identité. La raison a déserté la démocratie tout comme l'identité a déserté l'individu.

Je comprends donc tes mots. Je vis ton malheur. mais la faute à qui? Qu'il sagisse de philosophie, de peinture, d'architecture ou de politique, les grandes idéologies qui structuraient la société ont déserté l'espace de l'intelligence collective. C'est le négationisme de la post-modernité qui nous a privé de tout. Pas nous, pas toi. Nous, nous résistons. Et résister n'est pas se justifier.

Pour moi le projet démocrate débutte avec Rawls mais passe aussi et surtout par un combat de l'instant présent. Car comme Marx, je crois dans une démocratie libérée de l'Argent. Sans pour autant abandonner la notion d'Etat. C'est tout le sens de mon engagement.

A bientôt,

Fabian

Écrit par : L'Abbé Gnade | 22 juin 2007

@L'Hérétique,

Que signifie pour toi "être démocrate"?

Écrit par : l'Abbé Gnade | 22 juin 2007

remettons la solidarite comme valeur republicaine?

Écrit par : ulm | 22 juin 2007

@Julien : ça aurez été bien que tu argumentes un peu ou du moins que tu expliques...

@L'Hérétique : Tu vas un peu vite je trouve, qui aurait voter pour Royal dans ce cas ? Il y aurait eu une candidature ou deux ? Une ? Le duo aurait fait le même score que Bayrou et il aurait eu aucune voix de Gauche ! Le seul gagnant aurait été l'extrême Gauche et Besancenot... La Gauche doit rester à Gauche surtout aujourd'hui avec Bayrou qui émerge entre la Gauche et la Droite de Sarko...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@Julien : ça aurez été bien que tu argumentes un peu ou du moins que tu expliques...

@L'Hérétique : Tu vas un peu vite je trouve, qui aurait voter pour Royal dans ce cas ? Il y aurait eu une candidature ou deux ? Une ? Le duo aurait fait le même score que Bayrou et il aurait eu aucune voix de Gauche ! Le seul gagnant aurait été l'extrême Gauche et Besancenot... La Gauche doit rester à Gauche surtout aujourd'hui avec Bayrou qui émerge entre la Gauche et la Droite de Sarko...

@un démocrate, Michel Hinard & les autres : dommage que le débat de fond n'est duré que quelques maigres échanges...

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@ Un passager,

C'est simple, la "culture", c'est avant tout un art, ce n'est pas que cela bien sur. Hors l'émission ne parle pas d'art, mais plus de sujet "people" et d'oeuvre commerciale... Je prends example, Mardi ou Mercredi, je ne sait plus... Il recevait Lelouch, le réalisateur a passé son temps a expliqué pourquoi il avait fait sont film sous un pseudo, pas une seul fois il ont abordé les thèmes du film, pas une seul fois Taddei a posé ne serais-ce qu'une question sur les acteurs ou sur la facon bien singulière de lelouch a aborder les films...

Alors bon, ca me fait toujours rire de voir que le sous tire de l'émission c'est : "L'actualité vue par la culture". Ca prouve bien qu'on utilise ce mot a toute les sauces et qu'au final on tue la vrai "culture"

Écrit par : Julien | 22 juin 2007

Certes même si ce sont des musiciens, acteurs, réalisateur, écrivain qui parlent de l'actualité non ?
Puis ce n'est pas une émission que de culture mais de débats, débats qui disparaissent du petit écran non ?
Je trouve par exemple intéressant de confronter les opinions, vus, expériences, d'un Lieutenant de Police avec une personne devenu policier pour voir comment ça se passer, de confronter des gens comme Axiom, Abd Al Malik,, à Caroline Fourest, Frédéric Mitterrand, François Rollin,...
De plus, quels émissions permettent de découvrir de nouveaux chanteurs, groupes ?

Écrit par : un passager | 22 juin 2007

@ l'Abbé Gnade

Rawls, que je ne connais pas, serait d'après mes connaissances et par élimination, un Athénien du Vème siècle av. JC ...
ou bien je me trompe?

a bientôt, Fabian!

Écrit par : guillaumeD | 22 juin 2007

@Michel Hinard

Personellement, je suis dans une démarche constructive et je m'occupe moins des personnes que des idées. Simplement, je remarque que la position que prend Ségolène ROYAL en ce moment, cette distance qu'elle prend avec les positions archaïques de son parti, vous donnent tort. Que cela soit DSK ou ROYAL, la vision de centre gauche s'affirme comme jamais et cette tendance, si elle devient majoritaire au parti socialiste, me fera définitivement venir à eux.

Je reste dans l'attente de l'aggiornamento - comme vous dites- du parti socialiste, et je crois comme vous, qu'il finira en scission si les idéologies sont aussi affirmées que ce que vient de présenter Ségolène ROYAL. DSK est effectivement pour moi le plus en avance sur un certains nombres de points. Mais le fait de jeter aux orties Ségolène ROYAL comme le fait le PS actuellement, m'incite à la prudence vis-à-vis d'eux.

Si j'ai rendu mon tablier UDF, ce n'est pas pour me retrouver minoritaire au PS, ni de me retrouver dans un MoDem, incapable d'assumer la majorité de ses électeurs. Le fait d'avoir, une nouvelle fois, repoussé la main tendue par la droite du PS montre qu'il y encore un verrou quoiqu'on en dise au sein de la direction du MoDem. C'est une de mes grandes désillusions que m'a fait subir le centre depuis des années.

Écrit par : socialdemocrate91 | 22 juin 2007

@ l'Abbé Gnade

Être Démocrate, c'est accepter de vivre dans un état de droite où c'est le peuple qui choisit ses représentants. Mais, bien entendu, c'est proumouvoir aussi le modèle démocratique à tous les étages de la société. Or, la démocratie, ce n'est pas le gouvernement d'une majorité, et contre elle une minorité, mais bien le gouvernement de tous pour tous. La présence d'une majorité et d'une minorité permet simplement d'établir un rapport de force, globalement proportionnel, au moment où l'on gouverne et l'on décide des grandes orientations.
Donc, être majoritaire en démocratie, ce n'est nullement disposer d'un pouvoir discrétionnaire, mais toujours le partager, à proportion des voix que l'on représente, bien sûr.

Pour le reste, on aurait eu soit Royal, soit Bayrou élu président dans le cas de figure que j'imaginais. En tout cas, pas Sarkozy, et pas l'UMP majoritaire ensuite.

Écrit par : L'Hérétique | 22 juin 2007

@ un passager,

je suis d'accord avec toi, mais alors par pitié qu'il n'appelle pas ça une émission culturel mais de débat...

Écrit par : Julien | 22 juin 2007

@ Quitterie,

Il y a de quoi en effet etre troublé(e). Mais les apparences sont trompeuses. Je pense que ce gouvernement va rapidement se trouver miné par des rivalités internes (par ceux qui n'ont rien eu, cf Raffarin), et surtout par la mise en évidence des contradictions du candidat Sarko. Ces contradictions de forme et de fond permettent de réaliser des succès tactiques fulgurants, mais stratégiquement, à long terme, sont causes de défaite. Les affaires etrangeres et européennes seront le seul vrai revelateur du talent réel de Sarko. Ce qui se fait en France est illusoire.J'aimerai qu'il réussisse, mais je pense qu'il ne pourra pas aller tres loin de ce coté là, en tenant ses engagements (dette, euro, turquie...). Enfin, ilne peut pas aller contre sa base d'élus très longtemps, car il n'y a que l'UMP qui le soutiennent. Les méthodes sarko lui valent des inimités tenaces du coté PS et Modem. Les ministres et secretaires d'ouverture finiront par craquer. Alors l'heure du centre viendra...à condition que le PS echoue à faire sa revolution culturelle.
Ce qui est sur c'est que le Modem ne peut survivre qu'a condition de proposer rapidement un programme alternatif clair, assez proche peut etre des 4 piliers proposés par Royal le soir du 2nd tour...
Donc quitterie et virginie: stand up, don't surrender; utilisez votre reseau par faire un groupe de reflexion et de proposition qui décoiffe.

Écrit par : xenophon | 22 juin 2007

@ Richard Patrosso

Pour ma part, je suis de droite le matin et de gauche le soir. Ou plutôt de droite quand j'écoute Besancenot et de gauche quand j'entends Devedjian.

Excusez ce ton facétieux. Mais je ne crois pas au manichéisme. En revanche, dans l'article détaillé que vous avez consacré à celui de Quitterie sur votre blog, je dois vous dire qu'il y a une partie de vos analyses que je partage.

Commençons par celles que je ne partage pas.

Vous critiquez Bayrou et Quitterie de fustiger les journalistes au lieu de s'attaquer à leurs patrons, mais Bayrou l'a fait souvent, encore cette semaine, et Quitterie avec lui.

Les relations trop ouvertement amicales qui unissent Lagardère, Bouygues, voire Bolloré, et même Dassault, à Sarkozy sont condamnables et produisent des effets très néfastes pour l'info et la démocratie, c'est vrai, vous le dites, et je suis certain que vous trouverez sans difficulté trace des protestations de Bayrou et de Quitterie dans ce sens.

Vos autres remarques qui me semblent justes concernent les efforts faits par beaucoup de journalistes, notamment dans la presse locale où le pluralisme est, dans l'ensemble, mieux préservé que dans les médias qui se disent nationaux.

Écrit par : un démocrate | 24 juin 2007

@ Richard P

À l'époque dont parle Bayrou, être de gauche, c'était s'allier avec le PCF qui était alors étroitement inféodé à l'Union Soviétique qui, d'une part, opprimait son peuple et, d'autre part, braquait des missiles contre la France.

Des journalistes comme Aphatie, qui, dit-on, a sa carte de l'UMP, déshonorent souvent leur profession par l'orientation de leur "travail".

Écrit par : Hervé Torchet | 24 juin 2007

Bonjour,

Jeune conseiller régional des Pays de la Loire, j'ai tenu à vous tenir informé de la création de mon blog et à vous proposer d'en suivre l'actualité. Je souhaite faire de ce blog un lieu de débat, en évitant la sur-réaction à l'actualité, cherchant à éclairer nos enjeux collectifs. J'espère que cet espace pourra ainsi constituer une contribution utile à la rénovation de la gauche et du Parti Socialiste.

Accessible depuis votre navigateur en tapant : http://www.clergeau.com

Écrit par : C. Clergeau | 03 juillet 2007