Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Café démocrates : loin des logiques partisanes, le réapprentissage du débat public | Page d'accueil | Parfois, il vaut mieux ne rien dire, juste observer l'ampleur de la tâche... »

17 juin 2007

Thierry Benoit député ! Chapeau bas ! Pas de vague bleue...

Une immense pensée ce soir pour Thierry Benoit tout d'abord qui rentre à l'Assemblée. BRAVO !!!!!!

Je pense aussi à d'autres, jeunes, femmes, primo candidats qui, j'espère, viendront réveiller notre Assemblée : Sandrine Mazetier, Delphine Batho, François de Rugy, Aurélie Filippetti, et quelques autres.

Je note le report des voix des électeurs du Mouvement démocrate pour un plus grand pluralisme à l'Assemblée, et c'est bien !

On ne peut évidemment passer sous silence le taux d'abstention record. Une nouvelle fois, quand est-ce que nos décideurs politiques mettront en place la proportionnelle, seul moyen d'accéder à une plus juste représentativité de notre Asssemblée et donc un plus grand engouement de la part des citoyens ?

Enfin, on ne peut que se réjouir du non retour de Monsieur Carignon.

Si vous avez des résultats en ce qui concerne les nouvelles têtes, ou les définitivement sortants (ouf !), n'hésitez pas à les mettre dans les commentaires ! Bonne soirée électorale !

Commentaires

4 c'est pas mal!
Bravo à eux!
A découvrir: celui de Mayotte.
En ce qui nous concerne:
Etant donné que peu de réponses ont été formulées à la question de savoir quand nous retrouvons-nous pour avancer dans la ligne de mercredi dernier,
Je vous propose que tous ceux qui sont prêts à bosser se retrouvent même lieu même heure mercredi prochain :
Bar les Associés
Bastille (Paris)
Mercredi 20 juin 20h

Si ça pose problème, Quitterie, Virginie, vis-à-vis du bar, faut le dire rapidement, merci. (mais nous ne devrions pas être plus de 6/8 à tout casser, et encore, je me prépare mentalement à la possibilité de me retrouver tout seul… !)
Bien entendu, nous vous envoyons un compte-rendu hyper rapidement, et comme ça Quitterie, tu le mets sur ton blog à ta guise…

Je n’aime pas trancher comme ça, mais j’aime encore moins voir le fer refroidir, alors qu’il faut le battre pendant qu’il est chaud.
De plus, beaucoup quittent la région parisienne en juillet.

Écrit par : guillaumeD | 17 juin 2007

Thierry Benoît est élu confortablement. Vigogne l'envisageait en raison du rejet personnel de Marie-Thérèse Boisseau. Les reports de voix de gauche ont bien fonctionné, bien que dans un premier temps, les socialistes locaux aient appelé à voter blanc.

Indéniablement, ce score mitigé de l'UMP qui perd 40 sièges est dû à un bon report des MoDem sur la gauche.

Je pars en quête de nouvelles têtes.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

J'aimerais savoir le sentiment des militants MoDem sur cette élection et surtout sur l'élection de (seulement) 4 candidats dont le chef Bayrou et l'enblématique Lassalle.

A noter qu'il y aura au minimum 105 femmes sur les rangs de l'Assemblée... euh pardon députés !
C'est peu mais mieux que l'Assemblée sortante qui en comptait 76 soit 13%.

Écrit par : Un passager | 18 juin 2007

Pour le MoDem, on pouvait difficilement faire plus : les deux autres candidats avaient 20 points de retard au 1er tour, ça ne se remonte pas.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

Donnedieu de Vabres battu !

Son vainqueur est un sympathique nouveau venu.

Écrit par : un ami | 18 juin 2007

Dans l'Allier, il y avait deux députés UMP, il n'en reste aucun. un certain Guy Chambefort, divers gauche, a battu Pierre-André Périssol, un très important patron hôtelier qui a possédé sa carte de l'UDF-CDS dans les années 1980.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@un passager
perso, mon sentiment est confus.
de 1988 à 2002, le FN avait environ 15% des voix au 1er tour des législatives et 0 à 1 siège (peut-être une fois 2).
Le Modem en a 7.5%, donc 2 fois moins de points, et plus du double de sièges. A-t-on le droit de se plaindre?
Oui, une ultime fois, plaignons-nous de l'absence de proportionnelle, au moins partielle.

Pour le reste, je préfère me tourner vers l'avenir, pas spécialement de mon parti, mais surtout de mon pays.

Je note aussi que, bien que notre parti demeure sous-représenté, les thèmes UDF-MoDem-Bayrou sont souvent repris par l'UMP et le PS, indirectement c'est vrai, mais ça, c'est la politique, c'est habileté et jeu de masques...
exemple: ouverture, statut de l'opposition, renouvèlement des institutions (origine à gauche, c'est vrai), "travailler ensemble" ...etc.
Bref, Bayrou doit continuer de d'exprimer ses idées, et nous on doit y aller: haut et fort!

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

Dans la rubrique "nouveaux élus" et "sans rancune quoique", souhaitons la bienvenue à Louis (surnommé Loulou par ses intimes) Giscard d'Estaing, fils de son père et patron d'une branche de Danone. Il a été viré de mon lycée en 1973 pour de sombres histoires de trafic, mais sans poursuites judiciaires, il était donc sûrement innocent.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

Au Mans, une nouvelle élue, PS, Marietta Karamanli.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

À Angers, un député ancien UDF devenu UMP, est battu.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

En Charente, un ancien UDF maire d'Angoulême devenu UMP, Philippe Mottet, est battu par une femme. Du coup, le département est tout rose.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

La non élection de Juppé est assez incroyable et du coup il va démissionner demain matin... Des bruits disent que... Corinne Lepage serait pressentie et ne semble pas exclure le poste... Si elle se fait convaincre, je pense que pour le Modem c'est le coup de grâce...
http://ecopolit.eu/2007/06/17/qui-pour-remplacer-alain-juppe/

Sans compter que la remontée du PS de ce soir n'arrange pas forcément les choses pour vous car elle enlève un argument de plus à l'argumentaire contestataire du Modem qui ne
pourra plus vraiment crier à une hégémonie complète de l'UMP. Si on était malicieux on pourrait presque penser que Sarkozy a fait exprès de sortir l'histoire de la TVA sociale entre les deux tours pour perdre un peu de députés et avoir moins de critiques de l'opposition par la suite... :-)

Écrit par : Carlo Revelli | 18 juin 2007

Pourquoi le coup de grace au MoDem si Corrine Lepage se fait convaincre ? Au contraire elle a précisée sur les plateaux de TV (I-Tele) qu'elle n'avait pas eu de coup de fil pour le moment et surtout que de toute façon il fallait d'abord voir les marges de manoeuvres qu'elle pouvait avoir.

Écrit par : granit | 18 juin 2007

Bravo à tous, les gagnants et les autres qui gagnent notre respect.
@GuillaumeD : OK si je peux mais j'ai du monde ce soir là. OK sur le principe dans tous les cas, c'est quand tout le monde dort qu'il faut foncer et batir.

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 18 juin 2007

Juste un détail, mais capital.........
La majorité des 3/5 de l'assemblée nécessaire à une modif de la constitution, du traité europe et de bien d'autres choses, n'est pas acquise à l'UMP.... 3/5 de 577=346....... à cette heure il y a 345 UMP & Co..........
Il est donc fondamental que les forces non présidentielles se serrent les coudes !!!

Écrit par : dch13 | 18 juin 2007

@ Un ami,

Après le foutoir qu'il a foutu au ministère de la culture, c'est une belle récompense :-)

Écrit par : Julien | 18 juin 2007

4 députés, la fourchette haute prévue par les sondages. Sur Paris le MoDem n'est pas étranger à la forte présence socialiste.
Le député UMP qui a conduit Gérard Vignoble à se retirer est battu, certainement que l'électorat MoDem a souhaité lui donner une leçon.
Caen passe en rose, Rodolphe Thomas battu, et Brigitte Lebrethon qui avait piqué en 97 la seconde circonscription de cette ville au centre depuis 40 ans, vient de se la faire prendre par les socialistes.
Bravo à Elisabeth Doisneau qui fait un super score et à JM Cavada qui n'a rien à se reprocher vu les scores du 1er tour.

Quant à JCL....pourvu qu'il suive le PSLE-NC. Voir sur mon blog mes réactions à chaud (je n'avais pas encore tous les éléments).
Enfin il faut ajouter à Carignon Mellick, et dans une certaine mesure Juppé, malheureusement il reste Balkany, le pire de tous.

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

La circonscription d'Albertini est tombée à gauche, il a certainement senti le vent puisqu'il ne s'est pas représenté.

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

Il est probable que si plus de Démocrates avaient passé le cap du second tour, ils auraient bénéficié de "l'effet-pluralisme" qui a sauvé le PS de la bérésina.
Ce vote de second tour est un vote un peu compassionnel quelque part pour sauver le PS de la déroute, et de son inertie.

Le Mouvement Démocrate a de beaux jours devant lui, mais le mouvement devra clarifier son idéologie pour investir le paysage électoral. Le PS n'hésitera pas à entrer sur les plates-bandes programmatiques du MoDem.
N'oublions pas que le PS est assez friand de bipartisme... Le PS ne fera pas de cadeau au MoDem à l'avenir.

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

J'ai laissé une pensée sur les résultats des élections sur mon blog : http://marcberniercrepin.hautetfort.com en tout cas la vague bleue est tres faible

Écrit par : Marc | 18 juin 2007

@Marc : sympa ton billet, à vendredi, bises, virginie
@Thibaut : tout à fait d'accord sur la clarification necessaire pour l'avenir, Cavada l'a dit sur France 2 la strategie d'alliance devra être plus claire.
@Guillaume D Et Francois : très bien pour mercredi, nous ne serons pas la mais comptons sur vous pour faire avancer les choses et des le compte rendu fait quit le mettra en ligne et nico sur le yahoo groupe pour permettre à tout le monde d'avancer vite et bien. Pour le bar, il suffit que tu envoies un mail à Mickael que j'ai prevenu pour voir avec lui michael.sotto@hotmail.fr ( je l'ai prevu que tu lui envoies un mail). Le prochain cafe democrate expert à l'appui sera debut septembre avec presentation des outils ( yahoo groupe, portail...), compte rendu des UE, date du pique nique de travail de septembre et entre temps un grand moment les UE, la rencontre avant pour pouvoir developper le concept hors de paris c'est vital..internet assurera le lien..le peuple des connecteurs en vrai thierry si tu nous entends!
@CArlo : encore un peu pour me demoraliser total ;-))) moi j'y crois dur comme fer, et comptes sur Quitterie pour faire bouger les choses et moi pas loin derriere, a bientôt,

Écrit par : virginie | 18 juin 2007

Maintenant, on sait ce que peut faire l'électorat du MoDem.

Quel regret que la préparation des législatives ait été si mauvaise. Ce soir, nous aurions un groupe.

Il reste à inventer le parti et à y faire monter de nouvelles têtes autour de Quitterie.

Il faut jouer gagnant.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

Bonjour,

Je me réjouis personnellement de l'élection de Sylvia PINEL (PRG) dans la 2eme circonscription du Tarn-et-Garonne (Moissac, Castelsarrasin), quelle a réussi ) prendre au député sortant UMP après avoir brisé l'hégémonie de l'ancien chef de file socialiste de la circonscription qui était là depuis au moins 15/20 ans.

Bravo Sylvia, et bonne chance dans l'Assemblée!

Un socialiste de passage...

Écrit par : Arnaid DELCASSE | 18 juin 2007

Bonjour,

Je me réjouis personnellement de l'élection de Sylvia PINEL (PRG) dans la 2eme circonscription du Tarn-et-Garonne (Moissac, Castelsarrasin), quelle a réussi ) prendre au député sortant UMP après avoir brisé l'hégémonie de l'ancien chef de file socialiste de la circonscription qui était là depuis au moins 15/20 ans.

Bravo Sylvia, et bonne chance dans l'Assemblée!

Un socialiste de passage...

Écrit par : Arnaid DELCASSE | 18 juin 2007

À Bressuire (79), Dominique Paillé, ex-UDF devenu UMP, est battu.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

@virginie
Excellent, ça marche, je fais tout comme t'as dit.
et les autres, vous en pensez quoi? vous voulez faire quoi?

Merci aussi viriginie, de remettre tout ça en perspective, vivement le picnic avec 250 participants ;-)

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

Pour ma part, je pense que Corine Lepage n'a absolument pas intérêt à participer à ce gouvernement quelles que soient les promesses qu'on pourrait lui faire.

Cette majorité cherche à nous détruire, qu'on se le dise. Y participer, c'est succomber au syndrome de Stockholm (affection de la victime pour son bourreau).

Par ailleurs, ne nous réjouissons pas trop vite du rebond des Socialistes : ils ne nous veulent pas davantage de bien, sauf si nous acceptons de devenir leur satellite.

Écrit par : L'Hérétique | 18 juin 2007

@ guillaume D

on sera au moins deux, car j'en serai mercredi

Écrit par : michael silly | 18 juin 2007

@ l'Hérétique

Même si nous devenons leur satellite.

Ce n'est pas la TVA sociale qui a fait basculer l'élection entre les deux tours.

C'est

1/ le retrait du candidat UMP contre Bayrou qui a été jugé humiliant par l'électorat MoDem

2/ le très fort report de voix des MoDem sur la gauche

Si Royal avait eu ce report de voix-là au second tour, elle aurait été élue.

Or tous les instituts de sondage indiquaient un report de voix majoritaire à droite pour l'électorat MoDem du premier tour des législatives. Ce sont deux points (un tiers des voix bayrouistes) qu'ils annonçaient à droite et qui sont à gauche.

Par ailleurs, tous les présidentiables de 2012 sont contents de la disparition de Juppé, donc Sarkozy et Bayrou.

Plusieurs autres chiraquiens disparaissent sans arracher de larmes à Sarkozy.

Mon vieux copain Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, est dans ce quota en raison de son rattachement à la ligne Baudis. S'il avait rejoint Bayrou, il aurait neutralisé le PS et le PRG. Au lieu de ça, il est battu et, l'an prochain, Baylet et le PRG prendront la ville pour la plus grande joie de Sarkozy qui va jouer les deux radicalismes pour affaiblir Fillon (en utilisant Borloo), Bayrou et le PS.

Il n'y réussira que si ses résultats économiques sont bons, ce dont je doute.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

oui

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

Donnedieu de Vabres à Tours n'a pas été battu par un sympthique nouveau venu !!! mais par le secrétaire de la section du PS d'Indre-et-Loire qui n'a jamais fait preuve ni de tolérance ni d'ouverture. Ce dernier a mené une campagne indigne, en particulier sur Internet où ses jeunes suporters n'ont cesser de faire des allusions homophobes à l'encontre de l'ancien ministre de la culture.
La TVA sociale, un fort report des voix du MoDEM sur le candidat socialiste et un contexte local particulier expliquent le "mauvais" score que Renaud malgré une légère augmentation de son score par rapport à celui de Sarkozy au second tour des présidentielles (Royal était arrivée en tête à Tours). En aucun cas, "un sympathique nouveau venu" !

Écrit par : Christophe - Montours | 18 juin 2007

mon analyse: corinne lepage ne sera pas au gouvernement,vous plaisentez ou quoi.corinne lepage numero deux du gouvernement ce n'est pas eserieux.borlo, pourrait prendre la place car il est faché avec les chiffres et barnier est dans les startings blocks.
mais l'important n'est pas la et l'important n'est pas la rose non plus.l'important est les millions de francais qui vont venir grossir tout doucement et vont connaitre la precarite et les fins de mois douloureuses.il n'y pas d'argent pour financer la protection sociale,et ce n'est pas la tva qui le fera car elle sera anti consomation.sarko a trompé les gens avec son pouvoir d'achat et il va falloir que les plus démunis payent ce paqet chiffré a 20 milliards. deuxieme importance de taille il faut la proportionnelle a 50% ou entre 33 et 50% mais surtout pas une dose. en l'etat actuel seul le modem doit la demander ou la mettre dans son futur projet. en aquitaine je me rejouis de l'election de delaunay avec les 8% du modem bien que pas annoncé officiellement les voix du modem sont alles contre juppe.je me rejouis plus de la victoire de lassalle que de fb car lassalle n'avait pas de desistement du ps et il a gagné avec ses tripes.vive le modem, vive le modem ......libre(ca vous rapelle rien?) ulm pierre

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

Bonjour Virginie et Quitterie
Bonjour à tous les blogueuses et blogueurs

Félicitation à tous nos élus et à tous les militants
Une petite dédicace à tous ceux qui était à la marche orange pour Jean Marie Cavada à St Maur Samedi matin.

**

18 juin 1940

"
Mais le dernier mot est-il dit ? L’espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.
"
"
Quoi qu’il arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas s’éteindre et ne s’éteindra pas.
"


**

François Bayrou 61,21%
Jean Lassalle triangulaire 40,37%
Thierry Benoit 21534 voix 55.09 %
Abdoulatifou Aly 56,29 %



**
Abdoulatifou ALY, le nouveau député de Mayotte
Sous l'étiquette du MoDem, le nouveau parti centriste de François Bayrou, Abdoulatifou Aly fait partie des trois députés élus sous cette étiquette. Dorénavant, c'est lui qui réprésentera Mayotte à l'Assemblée Nationale.
Portrait.

Né dans les années soixante à Madagascar, Abdoulatifou ALY est avocat au barreau de Mamoudzou (Mayotte). Après ses études primaires et secondaires à Mayotte, Il a obtenu le Baccalauréat au lycée Lecomte de Lisle à Saint Denis de la Réunion avant d'entamer des études universitaires en Alsace et de devenir fonctionnaire en Moselle, puis à Paris.
Diplômé de l'université Robert Schumann de Strasbourg, il est juriste spécialisé en administration des collectivités locales. Après une formation à l'Institut International des Droits de l'Homme de Strasbourg, il a bénéficié de la formation des assistants parlementaires dispensée par l’ÉcoIe Nationale d'Administration à Paris.
Attaché territorial du département de la Moselle depuis 1986, il fut chef de bureau du service budget et comptabilité de la direction des actions sociales de ce département. De retour à Mayotte en 1988, il a été nommé chef de bureau des finances de l'état à la Préfecture de Mayotte et chargé des contentieux.
Devenu secrétaire général adjoint du conseil général de Mayotte en 1990, il accéde au poste de secrétaire général du conseil général de Mayotte en 1992. Enfin, de 1996 à 2004, il a assumé les fonctions d'assistant parlementaire et de suppléant du sénateur Marcel Henry à Paris.
Militant du Mouvement Populaire Mahorais (MPM), il a été élu adjoint au maire de Pamandzi, chargé de l'urbanisme et de l'aménagement de 1989 à 1995.
Aux côtés de la regrettée présidente Zéna M'déré, du Sénateur honoraire Marcel Henry, du président du conseil général honoraire Younoussa Bamana et du député honoraire Henry Jean Baptiste, il a présidé le Club Georges Nahouda, un espace d'études et de réflexions sur la départementalisation de Mayotte.
Militant du Mouvement Départementaliste Mahorais (MDM), il est à nouveau élu adjoint au Maire de Pamandzi de 2001 à ce jour. Il milite à présent au sein du courant Force de l'Alternance de ce parti politique.

**
Thierry BENOIT



UDF
Adjoint au Maire de Lécousse
Délégué à Fougères Communauté
Conseiller Général du canton de Fougères Sud

40 ans, marié, deux enfants, Commercial



Originaire de Lécousse, fils d’une mère agricultrice et d’un père aide-soignant à l’hôpital de Fougères, j’ai effectué ma scolarité à Fougères.

Elu Conseiller Municipal en 1989, à 22 ans, adjoint de Bernard MARBOEUF, chargé des associations, de l’environnement et du développement économique, j’ai aussi acquis une expérience de l’action publique à Fougères Communauté, au Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères (SICTOM), au Syndicat de Production d’eau et à l’Office du Tourisme et Syndicat d’Initiative (OTSI) de Fougères.
En 2004, j’ai été élu conseiller général du canton de Fougères Sud succédant ainsi à Philippe NOGRIX aujourd’hui sénateur.

http://www.thierry-benoit.fr/htm/portrait.asp

**

Écrit par : julien94 | 18 juin 2007

@ Christophe - Montours

"20h25 : Royal s'adresse aux 17 millions d'électeurs qui ont voté pour elle au second tour des présidentielles... Bayrou s'adressera-t-il à ceux qui le font passer de 18 à 7 % ???"

C'est ce que vous écriviez au soir du premier tour. De fait, les résultats sont très nets quant au report du MoDem :

* Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) : 38,13 %
* Jean-Patrick Gille (PS) : 31,89 %
* Colette Girard (MoDem) : 9,62 %
* Guillaume Peltier (MPF) : 5,92 %
* Suivent les Verts (3,61%), le FN (2,64%) et le PC (2,34%).

On voit bien 38,13 + 5,92 (MPF) + 2,64 (FN) = 46,69
Et 31,89 + 3,61 (verts) + 2,34 (PCF) = 37,84

Pour que la gauche gagne, il a fallu des abstentionnistes, un maigre report à l'extrême droite et un excellent report du MoDem sur le PS.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

je suis d'accord avec Quitterie Delmas sur la non election de Carignon car j'ai été trés heureux et fait un bond sur mon fauteuil hier soir .Par contre comment pouvait il etre investi, mais c'est une république de coquins......ulm pierre

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

Je suis adhérent UDF Mouvement Démocrate depuis quelques temps.

Je ne parviens pas à accepter le dogme du « ni de droite ni de gauche » en cours dans ce parti et répété, telle une leçon bien apprise, par les cadres du MODEM à longueur de soirée électorale.

Cette position n’est que formelle et occulte toutes discussions sur le fond. L’impression de vide qui se dégage de ces discours devient insupportable.

« Nous soutiendrons les bonnes mesures et combattrons les mauvaises » Ha oui ? Et ce jugement se base sur quels principes ? Sur quelle doctrine ?

Il ne faut pas être grand clerc pour constater l’absence d’espace politique à droite et tirer les conclusion du report des électeurs du Modem sur les candidats socialistes.

Il faut tirer les leçons du score des communistes et rappeler que ce résultat n’est du qu’aux accords de désistement avec le PS. Idem avec le « nouveau centre » et l’UMP.

Donc se contenter de s’indigner de la qualité des débats et renvoyer dos à dos les partis majoritaires risque de se révéler rapidement désastreux.

Écrit par : olivier de melgueil | 18 juin 2007

Jean-Marie Cavada (MoDem) est battu dans le Val-de-Marne par Henri Plagnol (UMP), avec 45,77% des voix contre 54,23%.

**

Lors de la seconde cohabitation (1993-1995), la DST découvre au sein du Gouvernement Français l’existence d’une « taupe », dévouée aux intérêts made in USA. Avec l’aval de Charles Pasqua, l’enquête est menée à son terme et parvient à identifier le « traître » : il s’agit d’Henri Plagnol, Conseiller d’Etat en charge des Affaires Culturelles, un proche du « staff » Balladur, alors Premier Ministre. Le début d’un polar rocambolesque !

http://www.vox-populi.net/article.php3?id_article=8

Écrit par : julien94 | 18 juin 2007

@ Julien94

Eh bien, si Plagnol a travaillé pour la DST, ce n'est pas lui qui a assassiné la princesse Diana, il a un alibi en béton : le 31 août 1997 au soir, il jouait au poker près de Perpignan avec François Bayrou. Je le sais, j'y étais aussi ! Et c'est Bayrou qui a gagné quelques centaines de Francs (sans doute payés par la CIA si je lis bien l'article). Si j'avais su...

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@dch 13

J'ai pas bien compris ton analyse des 3/5 des députes ump de l'assemblée nationale pour modifier la constitution.C'est les 3/5 du congrés plutot mais je reconnais qu'il ne se reuni pas souvent 14 fois en 50 ans ulm pierre

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

@ Hervé

Je suis d'accord avec toi : Sarkozy n'a pas du verser beaucoup de larmes sur Juppé.
Bordeaux sera certainement à gauche aux prochaines municipales.

@ olivier de melgueil
Ce que veut le MoDem, c'est ne pas se laisser enfermer dans un système d'alliances : ce n'est pas pareil que le ni-ni . Rien n'interdit des accords ponctuels et locaux, mais, pas d'alliances automatiques, c'est tout.

Écrit par : L'Hérétique | 18 juin 2007

Juppé, Noakovitch et Klarsfeld en échec total. Snirfl, j'en pleure... de joie.

Écrit par : Triple R™ | 18 juin 2007

pas de nouvelle tête dans les Vosges, on prend les 4 mêmes (UMP...) et on recommence...

Écrit par : raphael | 18 juin 2007

@ Hervé,

FB joue au poker ? Chouette alors, on va pouvoir se faire des super partie :-))

a noté que JL-Metton qui était MoDem en début de campagne et qui est passé Nouveau "vieux" centre a été battu, et pas de peut, comme quoi la trahison ne paye pas toujours :-)

Écrit par : Julien | 18 juin 2007

@ l'Hérétique et Olivier de Melgueil

La question des alliances et des désistements sera paradoxalement plus confortable après les municipales si le MoDem parvient à imposer (et à s'imposer) pluralité d'alliances municipales à droite, à gauche et ailleurs.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@Mickael Silly : je ne doutais pas que tu serais la et je suis sur que ca va depoter! bises, virginie

Écrit par : virginie | 18 juin 2007

Bonjour Quitterie, je suis peterforest, nouvel adhérent au MoDem..autant se présenter de suite pour passer à l'essentiel.

Oui 4 députés (voire 5 si on ajoute Lagarde) c'est mieux que rien et on a déja des personnes de qualités qui pourront porter le message centriste bien haut.
Enfin..j'espère au moins que les nouveaux élus Thierry Benoit en tête n'iront pas se monnayer manu militari à Sarkozy en échange d'une tranquillité à l'avenir dans leurs circonscriptions.

A l'avenir il faudra qu'on vérifie la fiabilité des candidats car vraiment ça fait tache quand une personne qui a bénéficié de l'aide efficace d'une formation va ensuite siéger avec les autres groupes..on en a eu l'expérience quand certains ont appelé à voter directement pour l'un ou l'autre des candidats restant pafois dans une vraie cacophonie !
La prochaine fois il faudra avoir une proportionnelle pour ne pas avoir 2-3 députés mais un vrai groupe sans devoir passer des alliances.

Enfin hier c'était je trouve une drôle de soirée..un tsunami qui ne vient pas..finalement une petite vague..Juppé qui saute et Ségo qui se sépare de Hollande.
Des battus plein pour l'UMP et pour conclure une victoire qui a des gouts de défaite.
Bon moi j'étais vraiment content de la victoire de Jean Lassalle qui le méritait vraiment et qui a tenu tête aux grosses pointures et puis notre François à nous.

La période qui s'ouvre est interessante car on a tout à construire au MoDem et je vais y apporter ma petite pierre.

Et puis Quitterie je te prédis un très grand avenir..on verra ton nom sur les écrans en 2012 avec la mention "élue"

Écrit par : Peterforest | 18 juin 2007

@ Julien

À force de tant vouloir jouer au plus fin... Mais je crois que Sarko n'est pas mécontent de regonfler un peu le PCF pour pousser le PS vers sa propre gauche.

À vrai dire, c'est aussi un peu l'intérêt présidentiel de Bayrou, mais plutôt un handicap pour des alliances MoDem-PS qui semblent se profiler fructueusement à Paris et à Lyon.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ Julien

Jouer au plus fin... euh, je parlais de Metton.

Jouer au poker, je parlais de Bayrou. Mais je te préviens : il aime gagner. J'étais assis juste derrière Plagnol et je me suis aperçu que Bayrou lisait le jeu de Plagnol dans l'expression que je faisais.

Il a donc plumé les joueurs assis avec lui. Il y avait Goasguen (qui, de rage, est passé à DL six mois plus tard puis l'UMP en 2002), Jean-Pierre Frémont, ancien chef de cab de Bayrou et élu du 16e puis du 15e de Paris, Hervé Marseille, maire de Meudon qui vient de passer à l'UMP, et un cinquième joueur je crois mais je ne sais plus qui.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

Ouf pour Carignon ! mais honte à tous ceux qui font confiance à Jean TIBERI, élu sans discontinuer depuis 4O ans, et avec quelles méthodes, et honte à ceux qui réélisent le très "pourri" Pierre Bédier à Mantes. Ce n'est pas joli joli..

Pour le reste, bravo aux 4 modem, bravo à Aurélie Filipetti qui a écrit un magnifique roman sur la classe ouvrière. Certes l'UMP a une majorité confortable, mais je m'étais tellement préparé au pire, que le resac d'hier soir m'a enfin fait un peu de baume au coeur, blessé par les précédentes soirées électorales.

Et encore merci à Quitterie !

Écrit par : Bertrand | 18 juin 2007

@ virginie

on est 3 alors ? un bon début...

Écrit par : michael silly | 18 juin 2007

@peterforest

je dirai 4 députés plutot que 5 car lagarde est passé au nouveau centre

@dch13

tu ne m'as pas répondu?

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

@Mickael : non je vous fais confiance pour avancer ensemble nico gerant magnifiquement le yahoo groupe. Moi etant un peu malade et très fatiguee, je prends quinze jours de repos à paris mais deja en fin de semaine ca sera mieux...et puis je m'occuperai des les dates fixees d'organiser le camping party, le cafe de rentree et la pique nique party de septembre sous l'egide de quitterie..vous êtes des bons vous en voulez ca va avancer c'est ca d'être en reseau même si il en manque ca avance! A vite de toute facon, bises, virginie

Écrit par : virginie | 18 juin 2007

Tiens, tiens la vidéo de Quittterie Delmas de vendredi sur Canal+ a été supprimée à la vitesse de l'éclair de DailyMotion (et donc de ce blog)...

http://www.pointblog.com/past/2007/06/18/dailymotion_fait_le_menage_exemple_avec_dsk_au_grand_journal_de_canal.htm

Écrit par : Carlo Revelli | 18 juin 2007

Jean-Jacques Urvoas primo-député, 48 ans.
Mathieu Klein perd malheureusement de 400 voix contre Laurent Hénard dans la 1ere circonscription de Nancy.

Écrit par : abadinte | 18 juin 2007

**** Les femmes ****


PARIS (Reuters) - Le nombre de femmes élues député lors des élections législatives des 10 et 17 juin est en nette progression, passant de 71 en 2002 à 107 en 2007.

Les effectifs de la nouvelle Assemblée nationale seront à 18,54% féminins: une élue verte, 45 UMP, 48 PS, 4 PRG, 1 MPF, 5 divers gauche et 3 PC.

Le nombre de femmes élues député en 1995 avait été de 35 puis de 63 en 1997 (10,9% des effectifs) et de 71 en 2002 (12,3% des effectifs).

Douze des 110 députés élus au premier tour dimanche dernier sont des femmes. Sur les 7.640 candidats alors en lice, 41,58% étaient des femmes. Pour le second tour, il y avait 933 candidats dont 32,8% de femmes.

Le Sénat compte 56 femmes sur ses 331 élus, soit 16,9% des effectifs. Ce taux était de 10,9% en 2001 avec 35 femmes sur 321 sièges de sénateurs.

Cette progression du nombre de femmes au sein du Parlement français est la conséquence de la loi du 6 juin 2000 sur la parité.

Les grandes formations politiques ont toutefois fait un effort limité en matière de parité pour les législatives de 2007. Le PS et le PC ont présenté respectivement 48% et 47,3% de candidates. L'UMP n'en a présenté que 30%.

La loi de 2000 impose des pénalités financières aux formations qui présentent moins de 50% de candidates, le différentiel devant être au maximum de 2% entre le nombre de femmes et celui d'hommes.

Cette progression du nombre des femmes à l'Assemblée va permettre à la France de remonter de quelques rangs dans le classement européen sur la parité en politique. Avec une moyenne de 13,9% de femmes (Assemblée et Sénat), la France occupait la 21e place sur 25 au sein de l'Union européenne, loin derrière la Suède (45,3%) et juste après la Grèce (14%), avant l'adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie le 1er janvier.

Écrit par : julien94 | 18 juin 2007

@ Hervé,

Ca tombe bien, moi aussi j'aime gagner ;-)

Pour Sarko, je suis pas sur de ton analyse... Je pense, qu'il pensait qu'a une seul chose écraser tout le monde, surtout nous. Mais si tu a raison, c'est en effet, tout bon, pour nous... D'ailleurs je viens d'entendre Goujon sur LCP, qui viens de dire, en gros, que les électeur du MoDem on voté dans le mauvais sens... :-)

Écrit par : Julien | 18 juin 2007

Bonjour bonjour,

Quelques bonnes nouvelles ce dimanche qui font (un peu) oublier cette escroquerie qu'est le scrutin majoritaire total :
- Les condamnés dont les électeurs ont eu la tête : Juppé, Carignon etc... Il en reste encore quelques uns mais la direction du vent est bonne pour les honnêtes gens.
- la pluralité existera quand même puisqu'une petite dizaine de parties aura des députés à l'AN.
- Le modem qui devait faire 0 député, en place 4 voire 5. Et avec des victoires éclatantes par dessus le marché.
- La seule triangulaire de France gagnée par le candidat Modem face à l'UMP et au PS, excusez du peu !!!
Bref, une bien meilleure soirée que celle de la semaine dernière.

Mais n'oublions tout de même pas que les 2 parties que sont le PS et l'UMP écrasent cette assemblée... Cela nous laisse de belles années de lutte pour la démocratie devant nous ;)

Quelqu'un, un peu plus haut dans les commentaires, faisait état de la possibilité pour Corinne Lepage de reprendre le ministère de l'écologie et du développement durable laissé vacant par la Juppé....
Je ne serais pas personnellement choqué qu'elle accepte. Cela pourrait même être un bon moyen de montrer que le Modem est capable de travailler avec tout le monde. Que ce mouvement est démocratique et se bat pour des idées et le peuple français plutôt que pour un parti. Bien entendu, cela devrait se faire sous couvert d'une indépendance garantie.

Mais en fait je ne pense pas que notre cher président tente ce pari là. C'est trop risqué. C'est remettre en selle le mouvement démocrate. Lui donner du temps de parole et de l'importance. C'est contraire à toutes les actions faites jusqu'à maintenant par Sarkozy.

Je réagis enfin aux remarques de l'hérétique. Moi aussi je désirerais plus de débat sur des sujets de fond. Mais pour cela, les blogs et leur système de commentaire sont techniquement très insatisfaisant. Je ne jure que par les forums (type phpBB) pour se genre de discussion et je pense vraiment que c'est de cela dont nous avons besoin.
En tout cas, je me ferai un plaisir de discuter de tout cela avec vous (toi) dès que les moyens techniques seront là.

Ere

PS : mon dernier point n'est pas une critique, hein, je me suis déjà proposé pour aider à la mise en place de moyen technique de ce type auprès de Nico :)

Écrit par : Eredridan | 18 juin 2007

@olivier

quand ce ne sera pas bon Bayrou le dira et le combattra, tu fait comment a sa place c'est pas du tout facile et il sera libre je suis un modem de gauche et les alliances se feront sur le terrain en collant au social en collant au quotidien des gens en collant aux associations.le modem a 5 ans pour devenir le deuxiéme parti de France voire le premier.a mon avis les alliances se feront en allant voir et ecouter les citoyens en quelque sorte du porte a porte. ulm pierre

Écrit par : ulm | 18 juin 2007

@Eredridan :
"
- La seule triangulaire de France gagnée par le candidat Modem face à l'UMP et au PS, excusez du peu !!!
Bref, une bien meilleure soirée que celle de la semaine dernière.
"

Oui c'est magnifique la seule triangulaire gagner par le modem : si c'est pas le plus beau signal pour les prochaines échéances ...

vite la France a besoin de plein de Modem

Écrit par : julien94 | 18 juin 2007

Bonjour,

Je suis un sympathisant UDF-MoDem. J'ai voté Bayrou le 22 avril et j'avais voté pour le candidat du Modem dans ma circonscription, dans le Val de Marne. Hélas, comme beaucoup d'autres, il n'est pas passé au second tour et c'est Gilles Carrez (UMP, par ailleurs maire de ma ville) qui fut élu.

D'ordinaire, aux municipales, M. Carrez se fait élire dés le premier tour. J'espère que ce l'an prochain, un candidat MoDem lui barera la route.

Écrit par : Joest | 18 juin 2007

C'est vrai que pour les démocrates ce deuxième tour est plutôt de bonne augure.
Le MoDem devra cependant bien conserver sa stratégie d'indépendance vis-à-vis du PS et de l'UMP. Le PS va sans doute s'enfoncer dans une bataille des chefs interne, qui risque de ne pas en finir : les "jeunes lions" de Montebourg contre les éléphants.

Les français ont donné un signal à Sarkozy en lui disant qu'ils ne lui laissaient pas un chèquen en blanc pour gouverner. Ce signe de vigilance est un signe de réveil citoyen quelque part... Ce qui est de bonne augure pour le MoDem également.

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

Des nouvelles du Var. Vague bleue totale. Cela donne le mal de mer...
Dans mon circonscription, Monsieur Couve (UMP) est réélu. Il est député, sans discontinuer depuis 1986...
Le renouveau de la classe politique devient décidemment urgent. Je me demande sincèrement ce qu'un député qui passe 3 décennies à l'assemblée, pour la même circonscription peut apporter de neuf, est toujours capable de saisir les transformations de notre société et d'y apporter des réponses novatrices ...
Ce dont je suis sûr c'est que cela incite de nombreux jeunes à ne pas se lancer en politique, persuadés qu'ils sont que la démocratie est confisquée.
Par ailleurs, Monsieur Jean-Michel Couve est bien sûr cumulard.
C'était les nouvelles du Var.

Écrit par : Vincent | 18 juin 2007

@ Vincent > Bien au contraire, ces élections sont pour moi le symbole de la prise de pouvoir citoyenne et du besoin de représenativité de nos institutions.
J'ai appris hier soir qu'Hervé Morin aurait négocié avec Sarkozy une proposition de loi sur la proportionnelle avant d'entrer au gouvernement. C'est bon pour les démocrates et pour la réprésentation du MoDem à l'assemblée en 2012.

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

@Thibault.
Je suis d'accord avec toi. Ces élections sont une très bonne nouvelle pour la démocratie. Je tenais simplement à évoquer une spécificité de ma circonscription dans laquelle un député "squatte" le siège depuis 1986. Pour tous ceux qui souhaitent un renouveau de la classe politique, c'est un exemple de ce qu'il faut combattre.
Je souhaite sincèrement que la limiter le nombre de mandats successifs, interdire le cumul, et instituer une dose de proportionnelle sera à l'ordre du jour prochainement.

Écrit par : Vincent | 18 juin 2007

Je ne suis pas d'accord pour me réjouir de la défaite-démission d'Alain Juppé. Je pense qu'il a purgé dignement sa peine d'inéligibilité et qu'il n'y a pas lieu de lui appliquer une double ou triple peine... d'autant qu'il aurait fait un bon ministre de l'écologie, sans doute meilleur que celui qui sera nommé demain. Dommage que pour 600 voix bordelaises il doive quitter un gouvernement approuvé par ailleurs par des millions de Français.

De façon générale je ne suis pas d'accord pour céder à la tentation du "tous pourris", notamment lorsqu'il s'agit d'affaires non jugées, les médias et les opposants politiques faisant de bien piètres juges.

Mais sinon : vive le MoDem et ses quelques députés (bravo à eux !), espérons que nous saurons nous faire entendre malgré l'absence de groupe parlementaire, et qu'une réforme du mode de scrutin aura lieu avant 2012 (on peut toujours rêver ! mais peut-être le "nouveau centre" aura-t-il au moins le mérite d'inciter le gouvernement à effectuer cette réforme ?)

Écrit par : Catherine | 18 juin 2007

À méditer : d'après les instances compétentes du siège du MoDem, nos candidats font 13% en moyenne dans les centres-villes. Je pense que la jonction avec les Verts a effrayé là, alors que Cap 21 ne causait pas la même réaction. C'est à méditer pour progresser. En tout cas, pour les municipales urbaines, il y a des perspectives.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

Concernant le poste de Juppé, je penche pour Nathalie Koscuisko Morizet qui était déjà pressentie avant les présidentielles. Sarko ne reviendra pas sur Lepage.
La contre poussée du PS confirme bien que ceux qui font pencher la balance dans un camp ou dans l'autre, votent plutôt en fonction des sujets du moment. La TVA sociale a joué cette fois-ci en faveur de la gauche. S'il y avait eu une flambée de faits divers du côté des banlieues, je doute que le score du PS ait été à ce niveau. Cela augure de difficultés pour le gouvernement quand il faudra s'attaquer aux réformes sur le travail et les retraites, où l'affrontement stérile droite/gauche va repartir de plus belle.
Pas sûr qu'on ait retenu les mises en garde de Bayrou sur les limites du bi-partisme. Le PS va vite oublier qu'il doit bon nombre de ses bons résultats aux électeurs du MODEM et le vieux clivage risque de repartir de plus belle, dès l'été.

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

Il manque une phrase à mon dernier commentaire ; c'est bien entendu dans les campagnes que les verts ont fait pâlir le MoDem.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ rémy

Somme toute, pour faire passer chaque point supplémentaire de TVA, rien de tel qu'une barre de HLM carbonisée en banlieue...

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

Bayrou rencontre Nicolas SARKOZY à l'Elysee cette après midi.

La note sur mes blogs :
http://ben3002.blog.20minutes.fr/archive/2007/06/18/bayrou-va-rencontrer-sarkozy-cette-apr%C3%A8s-midi.html
http://benoitcharvet.lejdd.fr/2007/06/18/20-bayrou-va-rencontrer-sarkozy-cette-apres-midi

Bayrou ministre ? Le MODEM = une grosse anarque ?

Résistons !

Écrit par : Benoit CHARVET | 18 juin 2007

@un démocrate
C'est sûrement ce que certains sbires à l'UMP ont du rêver secrètement, peut-être pas pour la TVA sociale qui ne fait pas l'unanimité chez eux, mais pour gagner quelques circonscriptions en plus, ça je le pense.

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

au revoir Marsaud (UMP) du côté de Limoges sur la 1er circonscription de Haute Vienne...

Écrit par : metallah | 18 juin 2007

François Bayrou a dit hier dans son intervention : "Ce qui veut dire que ce chemin politique que nous avons tracé, il existe et les électeurs sont prêts à le choisir pourvu au moins que le mode de scrutin leur laisse le choix."

Je trouve que c'est un peu abusé quand même, les électeurs n'ont pas eu le choix ?? Faut arrêter ce discours, les Français ont eu le choix, ils ont choisi pour la présidentielle et maintenant pour les législatives des seconds tours opposant majoritairement des candidats PS-UMP, c'est un fait, un fait qu'il faudrait admettre ! STOP à ce discours tenu par Bayrou et aussi par le FN.
Proportionnelle ou pas ? Oui c'est une question mais une autre question ! Mais l'essentiel est que l'UMP est majoritaire et pourra voter les lois qu'ils décideront tout simplement parce que les élections les ont mis dans cette position, pardon parce que les Français ont CHOISI cette position !
Quand est-ce que Bayrou et son équipe feront leur auto-critique ??

Bravo aux femmes élues même si la parité annoncée est bien bien bien loin, très et trop loin, 105 femmes, même pas 1 femme pour 5 députés... 18.5% pour le pourcentage, alors évitons de donner de leçon sur la condition féminine svp !

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@ Benoit Charvet

Evitons ce genre de commentaire. Bayrou peut et doit rencontrer qui il veut. Il faut cesser de voir des ministres partout, dès que quelqu'un se rend à l'Elysée. Soyons sérieux.

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

@ Benoît CHARVET

À mon avis, c'est pour savoir s'il donne du Canigou ou du Pal à son chien.

Écrit par : un orange | 18 juin 2007

@ un passager,

je vous trouve gonflé quand même... L'auto critique on fait que cela depuis 2 mois pratiquement ! Oui nous avons ouvert un nouveau chemin, il ne manque plus que la proportionnelle pour en ouvrir pleinement la voie, pour les législatives en tout cas...

En ce qui concerne la parité hommes/femmes, je ne donnerai pas de lecon, juste rapellerai que l'UMP va devoir payer une superbe amende pour ne pas avoir présenté autant de femmes que d'hommes... Alors bon passons chèr passager :-)

Écrit par : Julien | 18 juin 2007

@ un passager

Pas d'accord : les Français n'ont choisi comme ça que parce qu'ils ne pouvaient choisir autrement. Ils se sont résignés.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@un orange

Peut-être qu'il veut lui racheter son tracteur ?

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

@ GuillaumeD, François, Mickael

C'est bon pour moi mercredi à 20 aux Associés

On organise un ordre du jour ?

Par contre j'ai une mauvaise nouvelle, je ne peux pas accéder au Yahoo Groupe depuis le boulot, la politique sécurité de la BNP est stricte.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

Je pense qu'il est très difficile d'avoir une photographie de l'électorat français, car beaucoup de sièges sont acquis avec moins de 1% des voix et l'abstention est très importante. Des épiphénomènes (la tête du candidat,son nom, etc...) peuvent alors jouer et faire la décision. Je pense qu'avec un tel taux d'abstention il serait hasardeux de tirer des conclusions un peu trop hâtives. Mais on peut se réjouir qu'il n'y ait pas eu de tsunami !

Cela rabaisse un peu la superbe des gens de l'UMP. J'ai entendu un journaliste parler de la fin de "l'état de grâce". C'est drôle mais je croyais que l'on parlait d' "état de grâce" pour les 3 premiers mois ?!

Écrit par : Gérard Eiselé | 18 juin 2007

C'est quand on perd que l'on demande de changer les règles du jeu... scrutin, découpage, proportionnelle, ...

Beaucoup ont été dans des majorités écrasantes, pourquoi ne l'ont-ils pas fait à ce moment-là ?

Écrit par : Vali | 18 juin 2007

Résumons

345 députés "Majorité présidentielle", 4 députés MoDem (sur 6 circonscriptions), 226 députés de gauche, plus de Juppé et Ségolène qui prend sa liberté ...

Avant tout je voudrais qu'on m'explique : pourquoi cela fait-il 2 soirées politiques où l'on voit Rama Yade (la plus visible des minorités de l'UMP) sur les plateaux de télé, en tant que jeune valeur qui monte, et qu'on ne voit pas Quitterie ?!?!?!
Et ce n'est même pas une question de candidature puisque Rama Yade n'était pas candidate (d'ailleurs, selon la logique de Fillon, elle ne devrait donc pas entrer au gouvernement comme certains en font courrir le bruit).
Peut-être se contente t'elle d'être jeune et belle et de se conformer à la structure existante alors que Quitterie, en plus, tente de réformer. "Malheur à celui par qui le scandale arrive" : ça aussi il va falloir le changer !

Il y a des jours comme ça où quand on va se coucher on a l'impression que quelque chose a changé par rapport à quand on s'était levé.

J'ai trouvé très habile la manière des journalistes de France 2 de vouloir faire passer la victoire de l'UMP pour une "presque défaite", si on prenait comme maître-étalon le score attendu après le premier tour. Attitude inattendue de la part de gens du service public, donc en principe plutôt favorable à la majorité. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé sur TF1, ça fait longtemps que j'ai boycotté cette chaîne.

Toujours est-il qu'entre Fabius, DSK, Melanchon, Le Guen, Le Foll (et Pujadas), on aurait vraiment cru à une victoire de la Gauche.

Avez-vous remarqué également que France 2 n'a rien incrusté d'autre sur les écrans, sur Eric Besson, que son nom ? Les autres avaient droit à "UMP", "PS", "MoDem" ou même "Ministre ...", "Secrétaire d'état" ... Eric Besson, rien!

Concernant Juppé, ce n'est pas tant sa défaite qui m'a marqué (sur le moment) que l'humiliation qu'il a subi de la part d'une partie des spéctateurs (huées au cri de "démission!"). Certains auraient aimé le voir quand même au Développement Durable ... aurait-il mieux réussi que quand il avait voulu vendre Thompson à Daewoo pour 1€ ?
Rappel : Thompson est actuellement un des leaders mondial des écrans plats, quant à Daewoo, maintenant que leur ancien président est en prison, ils vont très mal, sauf la branche automobile qui sauve l'ensemble du groupe (quel visionnaire ce Juppé).

En tant qu'ancien sympathisant PS on se refait pas : je suis quand même heureux de voir que le PC allié aux Verts pourront garder un groupe. Certes je ne partage pas leurs idées, mais je suis pour qu'ils continuent à les exprimer.

Ségolène et François sont sur un bateau; François tombe à l'eau avec une marque d'escarpins aux fesses. Qui c'est qui l'a poussé ?
Si ça ne s'appelle pas un "pré-poutch", je ne m'y connais pas. En tout cas, Melanchon était furax hier soir. Cela va t'il creuser encore un peu plus le fossé entre l'aile gauche du PS et les sociaux-démocrates ?
Egoïstement je serais tenté de répondre "oui", vu que cela nous ouvrirait des passerelles en vue de discussions entre eux et nous.

Et puis nos députés : François, le chef, l'incorruptible (je l'espère, en tout cas, qu'il résistera aux sirènes sarkoziennes si ce que j'ai lu est vrai); Jean pour qui j'ai réveillé tout le quartier quand j'ai appris sa ré-élection; Thierry qui avait appelé à voter Sarko au 2e tour des présidentielles ...
N'avez-vous pas l'impression qu'ils symbôlisent à eux tous l'essence même du MoDem : la rupture et la volonté de travailler avec les bonnes volontés des DEUX camps ?
4 députés sur 6, 67% de réussite ... et bien! Qu'est-ce que ça aurait donné avec un mode de scrutin plus juste ... bon, on va pas refaire le monde.

Quant à Hervé Morin je l'ai trouvé étonnement discret! Certes ça n'a jamais été Danton mais quand même il devrait être heureux d'avoir son groupe parlementaire à lui, à moins qu'une close secrète de sa lettre de démission signée mais pas datée dise "tu te tairai en présence de représentants de l'UMP". Remarquez, un muet ministre de la grande muette, n'y a t'il d'autre là que de bien logique ? ;op

Une dernière remarque : même les socialistes se mettent à revendiquer une opposition "intelligente" qui saurait ne pas dire systématiquement "non". Combien d'idées géniales va t'on encore piquer à Bayrou ?

Je vous le dit, il est temps pour nous de créer un label "Centriste proof" ... et toute l'organisation qui va avec, ça va de soi :o)

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

Je me réjouis évidemment qu'une meilleure pluralité voit finalement le jour, et de manière inattendue, à l'assemblée.

Néanmoins, je ne peux m'empêcher de m'interroger sur la versalité de l'électorat, le tout en l'espace d'une semaine ! Comment un simple sujet économique (la tva sociale), une bourde de communication, puisse contredire à ce point les pronostics ? Cette mesure était connue puisque annoncée durant les présidentielles. Alors voilà comment dans ce pays nous pouvons élire un président tout en refusant sa politique !

Le PS a osé jouer à fond la carte anti tva sociale alors qu’il avait lui-même avancé l’idée. Et ça a marché, ahurissant !

Encore une fois, je fais le même constat : notre démocratie est vraiment au bout du rouleau !

Le MoDem a désormais une carte à jouer : le "succès" du PS va ralentir sa rénovation, surtout si Ségolène Royal est à sa tête. C'est le moment d'apparaître comme force alternative !

Allez, zou, en avant !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 18 juin 2007

@Julien : Quel auto critique ?? Le MoDem n'a pas su comme elle dit faire tomber les frontières Droite/Gauche, ils ont beau dire et répéter et rabâcher et martelé à nouveau que ça ne sert à rien de se dire de Gauche ou de Droite, les Français n'ont finalement que très peu adhéré à cette vision des choses, surtout que le MoDem n'a défendu aucune idée mise part le fait de pouvoir créer deux emplois sans charges (ou sans cotisation je préfère !).
Elle est là la raison du si petit nombre de candidats MoDem élus et non dans le système électoral !
Cependant je ne dis pas qu'il ne faut pas revoir le système (proportionnel, découpage,...).

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Peut-être Nicolas Sarkozy va-t-il proposer le Ministère du Développement Durable à François Bayrou ? Si c'est le cas, le choix reste difficile, parce que ce ministère aurait une vision assez proche de ce que souhaite le leader démocrate.
A terme, ce seraigt un moyen de récupérer le Nouveau Centre dans le giron du Mouvement Démocrate.
A voir cet après-midi...

Pour info, je serai également présent mercredi soir ! ;-)

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

@Arnaud qui à écrit : "4 députés sur 6, 67% de réussite ... et bien! Qu'est-ce que ça aurait donné avec un mode de scrutin plus juste ... bon, on va pas refaire le monde." :

--> C'est quoi "un mode de scrutin plus juste" ?? Mettre le (ou la :p) candidat(e) MoDem au second tour automatiquement ?? Puis bien sur ces voix compte double au second ? Non que dis-je ! Multiplié par 10 ? Les FRANÇAIS ONT DIT NON AU MODEM, point !

Sur Rama Yade, elle incarne ces nouvelles têtes qui font bien... Quitterie pourquoi elle n'y était pas ? Elle pourrait nous répondre non ? Mais elle est peut être pas grande sainteté avec les hauts dirigeants du MoDem non ? Dommage en tout cas...

@Benjamin Sauzay : "C'est le moment d'apparaître comme force alternative !"

--> Oui il serait temps de parler de fond et non pas du clivage Droite/Gauche....

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Avez vous remarqué la tête de Morin ?. L'air d'un type qui a fait un mauvais coup et qui se demande quand il va recevoir la fessée.

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

@catherine : je suis parfaitement d'accord avec toi concernant Alain Juppé et ton analyse du tous pourris.

On ne peut pas amalgamer Juppé avec Balakany ou Carignon. Faire cela c'est de la démagogie dans la mesure où Juppé n'a jamais été condamné pour s'être enrichi personnellement contrairement aux deux autres.

C'est bien ce genre de propos sans nuances qui alimentent le tous pourris et c'est pourquoi pour moi, tous les crapauds qui pratiquent de tels amalgames à des fins de conquête politique ne méritent que mépris et doivent être combattus.

D'ailleurs, je tiens à signaler ici que le candidat du MODEM a Grenoble, Phillipe de Longevialle, s'est roulé dans la boue avec les chiens galeux tout au long de la campagne législative à Grenoble en cherchant à assimiler le député UMP sortant Richard Cazenave à Carignon sous prétexte que le premier a été condamné dans une affaire de financement de parti il y a plusieurs années, pour des faits datant d'il y a plus de quinze ans, donc antérieurs à la la loi de financement des partis

Il n'yavait pourtant aucune comparaison possible dans la mesure où ce député ne s'est jamais enrichi personnellement et n'a jamais été condamné dans le cadre de l'exercice de son mandat contrairement à Carignon et que ce qu'il a fait ce faisait à l'époque dans tous les partis car c'était le far-west juridique.

D'ailleurs les juges ne s'y étaient pas trompés en ne prononçant aucune peine d'inégibilité considérant que Cazenave n'avait pas trompé la confiance du peuple souverain (c'est rappelé dans le jugement de la cour d'appel de Lyon).

Pourtant longevialle - ancien collaborateur de Carignon au passage - n'a pas cessé de répéter que carignon cazenave juppé c'était pareil. Ce faisant Longevialle s'est mis au même niveau que Le Pen et Carignon et pire à fait le jeu de ce dernier en lui permettant de se victimiser. Heureusement que la candidate socialiste, tout comme Richard Cazenave, a su rester digne et ne pas se vautrer avec les chiens galeux ce qui fait que j'ai pu reporter ma voix sur une candidate républicaine.

Oui vous avez bien lu : bien qu'adhérent MODEM j'ai voté pour un député UMP sortant au premier tour (mais exclu de l'UMP quand même :) pour m'opposer à Longevialle et pour les municipales je recommencerai sans aucun état d'âme tant les méthodes de cette homme me répugne.

Je déplore cependant évidemment que les instances nationales du MODEM alerté sur le comportement détestable de Phillipe De Longevialle ne soit pas intervenu alors même que Bayrou a été jusqu'à soutenir Juppé pour les municipales.

Pourtant ce que Juppé a fait est incomparable avec ce qu'a fait Cazenave : Juppé a été au coeur d'un système d'emplois fictifs qui a perduré après une loi l'interdisant explicitement et qu'il avait lui même fait voter. C'est dailleurs pour cela qu'il a été rendu inéligible contrairement à l'autre.

Au moins Bayrou aurait-il pu donc dire à Longevialle d'aborder les dossiers locaux et nationaux sur le fond et de cesser de faire le jeu de Carignon. *Bayrou aurait dû rappeler Longevialle à l'ordre en fait*, par souci de défense d'une certaine façon de faire de la politique... mais non... rien... le silence complice... et pour moi une immense déception même si je sais bien que la politique c'est parfois moralement bancal et qu'un chef de parti a quelqu'il soit à parfois d'autres priorités que l'éthique.

Deux poids, deux mesures au MODEM donc. Un Bayrou pas si cohérent.
En fonction du poids politique de l'opposant ?
Ou bien pour cause de magouille déplorable en prévision des municipales ? (si c'est cela c'est déjà un échec)

Peu m'importe désormais, au fond, j'ai déjà choisi mon camp au niveau national et pour les municipales, ils sont juste différents.

Mais, en tout cas, j'espère sincèrement que Longevialle va être poursuivi et condamné pour diffamation car c'est ce qu'il a fait selon moi (mais seule la justice dira). Ce serait d'autant plus plaisant qu'il devrait alors se plier à la règle opportuniste, stupide et sans nuances qu'il a lui même édicté au nom du MODEM 38 pendant la campagne voulant qu'on ne vote pas pour un condamné, dans l'absolu. Tel serait alors pris qui croyait prendre et cela servirait peut-être de morale à tous ceux qui oublient que la politique c'est un peu plus compliqué que le combat entre le bien et le mal.

Écrit par : V comme vendetta | 18 juin 2007

@Passager > Ce n'est pas la peine de mettre des points d'interrogation partout, je pense que l'on comprend bien ta pensée. Au premier tour de la présidentielle, 7 millions de personnes ont voté au centre. Puis 2 millions aux législatives. Finalement à l'assemblée, ce sont 4 députés démocrates qui sont élus, soit 400 000 personnes : on ne peut pas dire qu'il n'y a pas un problème de représenatitivité.
D'autant plus que le Nouveau Centre a capitalisé sur la performance de Bayrou + celle de l'UMP pour etre élu aux législatives : ayant changé de cheval en route, leur élection n'est pas éthique.
Enfin, je précise qu'au premier tour de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a réuni 11 millions de voix environ. A l'assemblée, il en a 32 millions... Tout cela me paraît un peu trop déconnecté !

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

A signaler quelques nouveaux venus à l'Assemblée : Régis Juanico 35 ans (ex-président du MJS élu à St Etienne), Olivier Dussopt ps-Ardèche 29 ans. Malheureusement, il manque 130 voix à Barbara Romagnan dans le Doubs, moins de 300 à Matthieu Klein à Nancy, même chose pour Olivier Ferrand dans le Finistère, Yann Galut dans le Cher.

Écrit par : Vincent Jarousseau | 18 juin 2007

@ Passager
halte aux jugements définitifs ! rien n'est jamais joué !

et le modem vient de naitre donc finalement 4 députés pour un parti neuf et sans avoir fait d'alliance, c'est pas si mal !

Quant à Rama Yade, son visage et son discours font du bien c'est sûr mais elle n'est pas élue que je sache ! Quitterie parlait des députés nouvellement élus.

Écrit par : MIP | 18 juin 2007

Oui 7 millions ont voté Bayrou mais 29 millions n'ont pas voté pour Bayrou dont 11,5 pour Sarkozy et 9.5 pour Royal !
Après la question est celle du Parlement à quoi sert-il ? Si il y avait eu 50 député MoDem mais toujours un majorité UMP, ça aurait changé ?
Je crois que tout le système est à revoir comme le fait qu'il y est un Président et un Premier Ministre,...
Je dis seulement que le MoDem doit accepter la défaite et ne pas remettre en cause la légitimité des députés élus !

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Il y en a ici qui s'imaginent que Bayrou va accepter un poste : mais franchement, vous êtes des chiffes molles ou quoi ? C'est du papier mâché qu'il y a à la place de votre cervelle ou un grand courant d'air?

Est-ce que vous croyez que Bayrou aurait refusé toutes les propositions qui lui ont été faites (y compris celle de 1er ministre) tant par la gauche que par Chirac puis Sarkozy pour finir ministre du développement durable sous Sarkozy ?

Arrêtez de délirer, svp, de raconter des conneries sur la Toile, et ayez un minimum confiance : cet homme-là a plus que largement prouvé qu'il n'était aps corruptible.

D'ailleurs, je signale, pour info, que du jour où il a pris la tête de l'UDF, il n'y a plus eu un seul UDF mis en examen pour abus de biens sociaux et cetera...Le pen, prompt au tous pourris avait même du le reconnaître, lors de leur débat.

Écrit par : L'Hérétique | 18 juin 2007

@ Rémy

Moi aussi, je pensais cela en voyant Morin au QG de Sarko. Je n'y croyais pas. Mais l'image sera là. Bayrou sur le perron de l'Elysée, serrant peut-être la main à Bayrou. Je ne l'espère pas.

et puis ce ne sont pas des rencontres anodines. nous sommes en plein remaniement ministériel !

Écrit par : Benoit CHARVET | 18 juin 2007

bayrou serrant la main à sarko et non a lui-même sinon cela n'a pas de sens. Enfin ! lol

Écrit par : Benoit CHARVET | 18 juin 2007

@l'hérétique > La rencontre Bayrou-Sarkozy est l'occasion pour Bayrou de montrer qu'il ne fait d'antisarkozysme primaire et qu'il peut discuter avec tout le monde.
S'il refuse la proposition (éventuelle ?) de Sarkozy, il doit le faire avec tact et intelligence en restant cohérent avec son positionnement d'ouverture vers le centre-gauche et le centre-droit.

@ passager > Une assemblée doit avoir une majorité, oui c'est évident. Cela permet au gouvernement de gouverner. Personnellement, une assemblée avec 50% d'UMP, 5% de Nouveau Centre, 25% de PS, 9% de MoDem, 5% de FN, 3% de PC et 3% de Verts m'aurait semblé bien.

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

Mon candidat PAM (PS) a gagné dans la 2e de Lyon.
Donc c'est la joie !
à mes amis MoDems :
1) le boîtage, le tractage et le collage ... ça marche !
2) regardez la progression du vote nul chez vous et au niveau national entre les deux tours ... il faudra en parler !

Écrit par : video meliora | 18 juin 2007

@ Un passager

Sur le principe, le mode de scrutin le plus juste est celui qui serait 100% proportionnel soit, si on prend les 7% du MoDem au premier tour, nous donnerait 41 députés (et par voie de conséquence 260 députés à l'UMP).

Penses-tu qu'il soit normal que l'assemblée soit toujours constituée sur la base d'une règle aussi éllitiste ?

Evidemment, on peut toujours se dire "vae victis" et que le plus fort soit majoritaire. Certes. Sauf qu'à force de ne jamais donner la parole à l'ensemble des spécificités qui font la France (puisqu'au final le but du jeu n'est pas de "gagner" mais d'oeuvrer pour le bien commun), on crée une caste de "pariats législatifs", qui n'ont pas voie au chapitre mais qui pourtant paient leurs impôts comme les autres.

Si à la limite on refuse que j'ai des représentants à l'Assemblée mais qu'on me dispense d'impôt, ça se discute. Mais le principe d'égalité impose que ma manière de voir la France soit portée à la tribune.

Ca c'est la théorie.

Maintenant la pratique c'est évidemment qu'il serait bloquant pour tout le système que l'Assemblée se liquéfie en une kyrielle de partis ne pouvant faire de majorité.

Donc NON à la proportionnelle absolue et NON à la majorité absolue.

C'est mathématique : d'après le théorème de Rolle, si les deux solutions extrèmes sont sous-optimales et que la fonction qui les lie est continue (ce qui est le cas puisqu'elle est fonciton du pourcentage de proportionnelle qu'on y met) alors il existe un optimal.
Ce n'est pas son existence qui pose problème, c'est comment le trouver.

Les français ont dit "non" au MoDem ? Comment se fait-il que nous ayons remporté 4 circo sur 6 ?
L'inconvénient du MoDem, comme tout parti du Centre est qu'il est "pas loin" de la droite comme "pas loin" de la gauche. Il est donc facile (par "prolongement par continuité", pour continuer sur les maths) que gauche et droite nous piquent nos idées puisqu'elles sont "pas loins" de leur cadre idéologique.

Ainsi l'UMP fait croire qu'elle fait "l'ouverture", la gauche déclare qu'elle ne fera "d'opposition systématique", on commence à parler de "small business act à la française", on pratique toutes sortes de "parités". Le gouvernement a même tenté de faire un gros effet d'annonce en mettant la réduction de la dette au centre de son action (avant de l'abandonner).
Bref, rien que du Bayrou dans le texte!

Il ne manque plus que l'on propose deux emplois sans charge et on pourra parler de pillage.

Alors NON les français n'ont pas dit "non" au MoDem, puisque tout le monde fait du "MoDem".

J'aurais bien dit "préférez l'original à la copie" si ce n'avait déjà été pris par Le Pen.

Mais une chose qu'ils n'ont pas, c'est la réelle volonté de réinvention de l'action politique.

Pas convaincu ? Et bien je t'invite à venir nous voir mercredi soir 20h aux Associés (Boulevard de la Bastille)


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

Je ne comprends pas bien le raisonnement sur les nouvelles têtes... Il n'est pas toujours positif d'avoir des jeunes sans expérience à l'Assemblée, d'autant plus lorsque les débats deviennent complexes! Il faut aussi des gens ayant de l'expérience et à ce titre l'échec d'Alain Juppé par exemple n'est pas une bonne chose il me semble.
Cordialement,

http://mitterrand.2007.over-blog.com

Écrit par : Tonton | 18 juin 2007

@ Benoit Charvet

Si si! Bayrou se serrant la main à lui-même, comme Chirac quand il saluait la foule :o)

(allez lachons-nous)
Bayrou Président! Quitterie à Matignon! :o)


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

@Arnaud : Déjà le MoDem a 4 députés certes enfin 4 sur 577 ! De plus, il y a le chef Bayrou qui a en plus bénéficié du désistement du candidat UMP et l'enblématique Lassalle, on peut pas dire que le MoDem a pris un envol idéal !
Pour moi il est clair que le ni-Droite, ni-Gauche a atteint sa limite, pour gouverner, il faut des idées et le MoDem n'en a pas exprimé (bcp), se contentant de rabâcher qu'il fallait arrêter le clivage Droite/Gauche...
Concernant l'Assemblée et même le Parlement, je me demande sérieusement son rôle : députés absents, débats (et encore, c'est faire offense à ce mot) stériles et inutiles qui servent juste à entendre des noms d'oiseaux, des sifflements et à montrer que le Président à de l'autorité et qu'il sert à quelque chose,...
Mais concrètement ? Concrètement, une loi présentée par le gouvernement est votée et voilà ! Alors votée avec 290 voix ou avec 450, ça change quoi ? Ah oui les noms d'oiseaux en plus ou en moins...

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@L'héritique : tu dis «il n'y a plus eu un seul UDF mis en examen pour abus de biens sociaux et cetera...» à partir du moment ou Bayrou est arrivé au pouvoir à l'UDF.

Cela signifie-t-il que toute personne mise en examen - mais n'en étant pas moins toujours innocente tant qu'elle n'a pas été condamné - doit rendre sa carte à l'UDF ?

Ce serait intéressant comme conception de la justice.

Ceci dit, je pense que tu te trompes car Bayrou ne respectant pas la présomption d'innocence, je n'y crois pas... trop attaché à la Déclaration des Droits de l'Homme et trop conscient que c'est souvent par voie judiciaire que certains essayent de démolir leurs adversaires politiques. C'est la justice qui juge et punit pour la société grâce à la loi, l'électeur lui, individuellement, peut aussi le faire en fonction de sa conception de l'éthique en politique, qui n'a, par essence, rien d'universel car relevant de la morale.

Ce n'est sûrement pas aux partis de se substituer au juge ou à prétendre interdire l'accès à des élections, avant le procès ou après la peine purgée, sinon c'est la chasse aux sorcières garantie. D'ailleurs je ne doute pas un seul instant que si une loi interdisant aux citoyens condamnés de se présenter à des élections nationales voyait le jour, on verrait fleurir une multitude d'affaires et de lettres anonymes... histoire qu'en plus du déchainement médiatique on puisse régler ses comptes en interne...

Écrit par : pfff | 18 juin 2007

@passager > Ce discours n'a pas de sens.
D'une part, François Bayrou aurait été élu, même dans le mode de la triangulaire. Le faux geste de générosité de l'UMP à l'égard de Bayrou ne trompe personne, pas même les militants UMP.

D'autre part, comment peux tu dire qu'une loi votée à 450, c'est pareil qu'une loi votée à 290.
L'assemblée n'est pas (dans une certaine idéologie) qu'une chambre d'enregistrement : elle est sensée représenter les différentes sensibilités populaires et prendre des décisions législatives en fonction de ces sensibilités (propositions et projets de loi, amendements...).
Sur des thèmes forts comme la multirécidive, la suppression de l'excuse de minorité en matière pénale ou le contrat de travail unique, le second tour des législatives a montré que Nicolas Sarkozy ne ferait pas complètement ce qu'il voudrait. Le message est clair : "D'accord proposez des réformes, mais nous veillons au grain !"
Une majorité très nette de l'ordre de 400 députés UMP aurait été un signal différent de type : "Nicolas Sarkozy a totalement carte blanche". Ce qui n'est pas le cas.

Écrit par : Thibault | 18 juin 2007

@ un passager

Concernant les propositions du MoDem, je te renvois au programme des présidentielles (en 1 mois occupé par les législatives on ne peut pas tout révolutionner) :
- l'inscription dans la Constitution de ne pas pouvoir présenter un budget en déficit de fonctionnement
- les 2 emplois sans charge dans chaque entreprise

Je ne cite que les deux plus emblématiques, les autres se trouvent au milieu des 20 pages du programme sur le site www.bayrou.fr

En principe tous les partis ont un programme, mais peu se risquent à vouloir révolutionner les mentalités (remes-toi dans celle d'il y a quelques mois). C'est peut-être pour ça que l'on a retenu QUE le "ni ni" ... et pourtant il y avait tant d'autres choses.

Le rôle sur lequel tu te questionnes est celui de l'Assemblée de "bénis oui oui" que justement a dénoncé Bayrou. Sur ce point nous sommes parfaitement d'accord.

Depuis que j'ai rejoint le blog de Quitterie nous avons plusieurs fois évoqué la réforme du Parlement. Je pense (mais ça n'engage que moi) que nous devrions réduire drastiquement le train de vie des députés et sénateurs afin de rendre cette charge moins attractive "pour de mauvaises raisons" et récolter ainsi des fonds pour mettre en place d'autres structures, en particulier à l'adresse de "jeunes" politiques que l'on pourrait intégrer à la vie Législative avant qu'eux-mêmes soient candidats à l'Assemblée (la "vraie", cette fois)
Peut-être faudrait-il créer une "assemblée des suppléants", auquel cas ces derniers seraient des jeunes en politique (pas forcément en âge, d'ailleurs), où ils pourraient se former "en alternance" (si je puis dire) à la vraie charge de député : celle qui consiste à étudier en profondeur les textes et voter en conscience et non de manière partisane.

Il faudrait aussi revoir les pouvoirs du Sénat ... cette chambre me semble simplement abhérrante.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

Lamour ! Goujon ! vive le XVème !

Écrit par : Bilou | 18 juin 2007

une Assemblée Nationale dans laquelle 40% des français ne se sont pas reconnus

Écrit par : julien94 | 18 juin 2007

@tous

Que pensez-vous de l'idée, qu'une fois élu, un député perde son étiquette politique ?

Cela vaudrait dire, aucune possibilité de former un groupe, attribution de son siège par tirage au sort, etc.

C'est un mix entre le tirage au sort pur et simple des députés parmi les citoyens (cf. la note de Quitterie du 16/06) et le système actuel.

Dans le sens où un député doit représenter la population et non un parti, cela pourrait être une bonne à creuser.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 18 juin 2007

@Arnaud : Pour les idées du MoDem ou plutôt du programme de François Bayrou à la présidenielle, oui j'étais aller voir le site pour savoir, voir ce qu'il proposait et j'ai été déçu de voir que c'était peu clair, suite de phrases "bateaux" juxtaposées...
Exemple : "Je propose un principe de stabilité fiscale, afin que les particuliers comme les entreprises puisse penser leur avenir dans le long terme." dans la rubrique "Impôts" rien sur les impôts sur les revenus par exemple... :/

@Thibaults qui a écrit "elle est sensée représenter les différentes sensibilités populaires" :
--> Oui sensé (ou censé je sais plus...) mais ça change quoi au fond ? Les députés de l'opposition vont changer quoi ? A part permettre au Président de l'AN de s'afficher avec des kilos de papiers représentant les amendements proposés par l'opposition sur un projet de loi...

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Ca change tout de même que la majorité soit écrasante où pas.

Pour éclairer votre lanterne (je fais un copié-collé)
NOUVELOBS.COM | 18.06.2007

L'UMP devra faire des alliances pour réformer la Constitution

Toute révision constitutionnelle devant être votée à la majorité des trois cinquièmes par le Parlement, l'UMP sera contrainte de nouer des alliances pour parvenir à réformer la Constitution.
La victoire de l'UMP aux législatives n'ayant pas atteint l'ampleur prévue par les instituts de sondage, le parti majoritaire, s'il veut parvenir à réformer la Constitution, sera contraint de nouer des alliances, au-delà le Nouveau centre.
Toute révision constitutionnelle doit être votée à la majorité des trois cinquièmes par le Parlement réuni en Congrès ou adoptée par référendum.
Si le renfort des anciens UDF du Nouveau centre et de quelques divers droite ou autres non inscrits peut être assuré au parti majoritaire, à s'en tenir à ceux qui en auront l'étiquette, l'UMP comptera 318 membres à l'Assemblée nationale et 155 au Sénat où elle a perdu la majorité absolue lors du renouvellement triennal de 2004, soit un total de 473 voix.
C'est loin de 545 voix nécessaires au Congrès, où siègent 908 députés et sénateurs, pour les trois cinquièmes des suffrages.

Écrit par : Vali | 18 juin 2007

@julien94 qui a écrit "une Assemblée Nationale dans laquelle 40% des français ne se sont pas reconnus" :
--> Selon cette logique, le Président rassemble que 31,18 % des Français ayant exprimés un vote... C'est aussi ça la démocratie, non ?

@Benjamin Sauzay : Ouais... En fait, faudrait revoir la position d'un politique, est-ce que ça doit être une profession à part entière au contraire une espèce de mission pendant un certain temps... Ce que j'aime pas trop c'est l'idée qu'il n'y ait plus de Parti, de positionnement,... Pourquoi un député perdrait son étiquette ? Il a les idées qu'il a et oui, il y a différentes visions de la société, une qu'on appelle de Droite et une autre qu'on appelle de Gauche avec des extrêmes et peut être un Centre (faudrait encore me prouver qu'il existe vraiment...).
Chacun doit défendre ce qu'il croit juste mais je crois que le vrai et le seul problème est qu'on ne le fait plus, l'important est de gagner, de rester au responsabilité et tant pis si on débat pas, si on est démago,... tant mieux même !
Combien de débat pendant les deux campagnes successives ? Celui entre Royal et Sarkozy à qq jours du vote et puis ? Bayrou/Royal et ? C'est tout...
Sarkozy a même qualifié ce dernier débat de «contraire à l'esprit de nos institutions » et même il me semble d'«antirépublicains»...

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !!!!!!!!!!!

C'est Bayrou qui a emplafonné l'UMP. 100 députés au tapis d'un coup. Résultat : Sarkozy contraint de recevoir Bayrou qu'il avait voulu piétiner, écrabouiller, à peu près comme Rastapopoulos dans "714 pour Sidney".

Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Et maintenant, faites péter le thé à la menthe, on s'assied et on discute.

Ca me rappelle une scène du livre de Begag où Sarko le reçoit à Beauvau, ambiance cosy, feu de cheminée, tout pour l'amadouer.

Mais Bayrou, il reste debout.

Ah, vivement la suite.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@vali : ok pour la Constitution mais on l'a change pas tous les mois non plus ! Puis l'essentiel n'est pas le contenu des lois mais de les votées pour faire croire qu'on avance et que ça va (enfin) changer... La loi prévue sur les peines planchers en est la preuve ! Donc on fera en sorte que les lois ne soient pas anticonstitutionnelles..

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@ Hervé,

J'imagine même une réplique pour FB :

FB tapant dans le dos de NS : "Alors p'tit gars, tu l'avait pas vu venir ma quinte a l'as" :-))))

Écrit par : Julien | 18 juin 2007

@ un passager

Tu dis que 7 millions ont voté Bayrou mais des quantités d'autres ont voté contre lui et donc contre le MoDem.

Or Sarkozy, 19 millions ont voté pour lui, mais 25,5 millions n'ont pas voté pour lui.

C'est évidemment un raisonnement spécieux.

Ceux qui ont voté pour lui ont exprimé un choix pour un ensemble formé d'idées et de gens incarnant les idées. Le fait qu'une majorité ne se soit portée ni sur ces gens ni sur ces idées ne peut les éliminer totalement qu'au prix d'une oppression pure et simple de la minorité par la majorité.

C'est l'inconvénient du système majoritaire et c'est pour corriger cet inconvénient qu'une dose au moins de proportionnelle est vitale.

Écrit par : un raisonneur | 18 juin 2007

@guillaume, arnaud, michael : mince alors, j'aurais beaucoup aimé être là, mais pas possible pour moi mercredi (ce sera pour une autre fois). Ca vous embêterait de m'envoyer l'ordre du jour ? J'essaierai de vous faire parvenir mes idées sur les divers points que vous souhaitez aborder. D'ailleurs, je viens (je n'étais pas encore passé par ici) de réitérer au Yahoo Groupe la petite proposition de constitution d'un groupe de travail sur la "charte des valeurs" que j'avais faite en début de week-end...

@+

Thomas

Écrit par : Thomas Deslypper | 18 juin 2007

Pneu crevé pour Juppé. C'est au moins une bonne nouvelle pour Isabelle qui ne se voyait pas enfourcher sa bicyclette à chaque sortie de dimanche médiatique. Alain va pouvoir reprendre le volant de sa .... ("censuré"/ pas de pub).

Écrit par : rémy | 18 juin 2007

Dans la loire dans la circonscription de gillezs artigues le june PS Régis Juanica a gagné contre la député européenne Grossetête: allez hop, en train pour Strasbourg
toujours dans la Loire Christian Cabal UMP, qui a eu quelques casseroles a perdu aussi

Écrit par : philippe | 18 juin 2007

En Finistère : Cinq élus sur huit - 3 femmes et 2 hommes, socialistes. Trois élus auparavant.

Tout cela grâce à une très bonne campagne et une motivation à gauche entre les deux tours. Et, concédons-le, un bon report des voix centristes... sans doute.

Et les socialistes majoritaires en Bretagne !!!

Que ces victoires sont belles !

On a fêté la Saint Hervé chez nous... à notre manière.

Écrit par : Vali | 18 juin 2007

@Michael, Arnaud, Thomas, et ceux qui veulent bosser mercredi soir,
un grand merci à vous, vous me donnez la pêche.

Enfin, je peux me connecter aujourd'hui!
Voilà où j'en suis:
l'ordre du jour me parait tenir autour de deux grandes parties:

1. mise en forme d'une base d'un ensemble de textes à soumettre aux "" jeunes libres"" autour des priorités (des choix de principe et des choix de projets concrets) pour élaborer le projet de société du MoDem;
Bref, ce que des jeunes veulent porter comme idées au sein de notre mouvement.

Plutôt que de se croire représentatifs en étant une poignée mercredi soir prochain, je préfère que l'on reprenne les grandes idées qui se sont révélées convergentes parmi nous. Ainsi, nous proposerions cette base qui sera discutée cet été de toutes les manières que l'on veut . Nous arriverons donc aux UE (ou 'assises de la démocratie'), fin août avec DU LOURD.

2. La manière justement... (oh bah ça alors, ça tombe bien, on la connait déjà!!)
Rappel de tout ce qui a été mis en place (pour rapprocher nos idées, les faire se connecter, en faire un bouillonnement fructueux, dont le but est de faire fonctionner notre réseau) : tous les outils web quoi.

De plus, il ne me semble pas idiot de commencer à prévoir des notices, ou simplement des conseils, d'utilisation pour ceux qui se sentent sur une autre planète devant un ordi (notamment des VIEUX - c'est pas méchant:les Africains disent "vieux" sans aucun complexe et les respectent 100 fois plus que nous!)

(( Car en effet je tiens à dire que: quelqu'un qui n'a pas notre modernité a certainement beaucoup de qualités et peut-être même une autre forme de modernité bonne à découvrir...
Si jamais on pense que des idées sont plus modernes parce que les jeunes les ont eues uniquement en réfléchissant entre eux,
alors à ce moment-là poussons ce raisonnement jusqu'à l'absurde: pourquoi ne pas dire "il faut un jeune au ministère de la Jeunesse, un étranger aux Affaires étrangères et un malade à la Santé ?" ))

mais je m'emporte.
Pour ceux qui le souhaitent: N'hésitez pas à me surcharger de mails et de commentaires sur mon blog! (je pars de très très bas, alors ... :-)

guillaumedeclamart at yahoo.fr (at à remplacer par @ bien sûr)

A +

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

Eh ! on oublie une chose dite par Quitterie :

BRAVO À THIERRY BENOÎT !!!

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ TOUS

Je viens de laisser une proposition d'ordre du jour (et un petit laius pour expliquer qu'il ne tombe pas du ciel comme ça ;op) sur le Yahoo Groupe

Le titre du message est "Proposition d'ordre du jour pour mercredi 20 à 20h " et il porte le n°51

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. Tout est négociable :o)


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 18 juin 2007

Je vais peut-être plombé l'ambiance mais sur le site du Monde. Thierry Benoît ne se reconnaîtrait dans le MoDem.

Écrit par : Jérôme | 18 juin 2007

@ Tonton (à propos des nouvelles têtes).

Ne pas avoir que des jeunes, oui bien sûr, mais qu’il y ai plus de jeunes qui entrent en politique, et participent au renouvellement, me paraît une bonne chose. Cela fait évoluer la manière de faire de la politique. Sinon, on reste avec un schéma type « années Mitterrand » ou « Chirac », et rien ne change, parce que tout est verrouillé, bloqué, fonctionne toujours avec les mêmes…et on arrive avec un Front National et le désintérêt pour la politique.
C’est bien pour cela que je soutiens l’engagement de Quitterie, Virginie, Guillaume, Hervé, etc…, pour promouvoir un dialogue ouvert, le débat public, des échanges, afin de construire, plutôt que de détruire.


@olivier de melgueil (sur le positionnement du Modem)

Je suis assez d’accord.
Je pense que sur le long terme cette position n’est pas tenable, et que le Modem a plus de convergences avec le PS qu’avec l’UMP (surtout si ce parti maintient son ancrage à droite!). Dans cette perspective, je souhaite que le Modem définisse une ligne claire, et qu’il devienne une force politique incontournable pour travailler avec le PS (refondé, avec une ligne clarifiée, ouvert au dialogue et avec un programme cohérent et innovant), afin que celui-ci ne retombe pas dans le piège stérile dans lequel l’extrême-gauche veut l’enfermer.

Tout comme le Front National à l’extrême-droite, la posture de l’extrême-gauche, c’est la dénonciation, l’opposition, la contestation, sans jamais envisager de gouverner et prendre des responsabilités. Le résultat de l’élection présidentielle a sanctionné cette posture stérile.

Tout cela part d’un constat très simple, l’Union de la gauche (PS, PRG, MRC, Verts, PC) + l’extrême-gauche, ne permettent plus de réunir une majorité pour élire un président de la république. Le PC a certes réussi de bons résultats aux législatives (grâce à l’implantation de ses élus) , il n’en est pas de même aux élections présidentielles. Le PC, faut-il le rappeler, est un des derniers partis communistes en Europe. Ce courant politique est en déclin partout.
Quant aux Verts, incapable de définir une ligne claire, c’est la confusion la plus totale!

La seule alternative possible pour le PS c’est un travail de fond avec le Modem.

A mon sens, pour réussir, le Modem doit se diversifier, être plus collectif, ne pas s’enfermer dans une personnalisation exclusive, à travers un François Bayrou, protégé par un clan.
Je compte sur des personnalités de talent, comme Quitterie, pour accompagner cette évolution.


LES LEGISLATIVES

Tout d’abord un constat : le redressement de la gauche est dû à un report de voix quasi-intégral des électeurs du Modem du 1er tour.
La vague bleue annoncée, donnant les mains libres à Nicolas Sarkozy, sans véritable contre-pouvoir, a fait se mobiliser tous les démocrates pour un rééquilibrage salutaire pour le fonctionnement de la démocratie, et garantit ainsi le pluralisme politique, et l‘expression du débat.


Les résultats des élections législatives ont marqué des évolutions positives :

- Un renouvellement politique, qui se traduit par 144 nouveaux élus (dont quelques-uns primo-candidats),
- des notables établis depuis de (trop) longues années, et habitués à être réélus sur leur notoriété, battus,
- Une meilleure représentation des femmes : 107 contre 76, dans la précédente assemblée.

- Plus décevant, une représentation quasi-inexistante de la diversité!
- Le glissement des Verts vers une gauche radicale (AVEC la probable constitution d’un groupe parlementaire avec le PC).
- Une faible représentation du Modem…mais courage, ça ne peut que progresser (surtout avec la proportionnelle.

A ce propos, le Monde paru cet après-midi (P. 10), fait une étude comparative des résultats, en fonction du mode de scrutin.
En tous cas, quel que soit le mode de scrutin, l'UMP aurait eu la majorité absolue!
Je soumets tout cela à votre réflexion

Les résultats (en nombre de sièges).

Scrutin majoritaire à deux tours :
MPF : 2
UMP : 313
PSLE : 20
DIVERS DROITE : 8
DIVERS : 3
MODEM : 4
DIVERS GAUCHE : 14
VERTS : 4
PRG : 7
PS : 184
PCF : 18

SCRUTIN A LA PROPORTIONNELLE A 1 TOUR (TYPE 1986)
FN : 5
MPF : 2
UMP : 333
PSLE : 9
MODEM : 28
DIVERS : 3
VERTS : 3
DIVERS GAUCHE : 4
PS : 179
PCF : 11

SCRUTIN 50% PROPORTIONNELLE/50% MAJORITAIRE
MPF : 1
UMP : 370
DIVERS DROITE : 1
PSLE : 11
MODEM : 32
VERTS : 1
PRG : 2
PS : 155
PCF : 4

SCRUTIN 15% PROPORTIONNELLE/85% MAJORITAIRE
MPF : 1
UMP : 410
DIVERS DROITE : 1
PSLE : 18
MODEM : 10
VERTS : 1
PRG : 2
PS : 126
PCF : 8

SCRUTIN A L’ALLEMANDE
UMP : 317
MODEM : 61
PS : 199

Le mode de scrutin allemand, très complexe, répartit de facto les sièges à la proportionnelle intégrale, entre les partis ayant obtenus nationalement plus de 5 % des suffrages exprimés. La répartition des sièges a été effectuée, sur la base des résultats du 1er tour.

SCRUTIN A L’ANGLAISE
MPF : 2
UMP : 421
DIVERS DROITE : 2
DIVERS : 3
PSLE : 21
MODEM : 2
VERTS : 2
PRG : 3
MRC : 1
PS : 112
PCF : 8

Le scrutin majoritaire à un tour, est en vigueur en Angleterre. Le candidat arrivé en tête est élu, quel que soit son score. Les sièges sont attribués au candidat arrivé en tête, le 10 juin, dans chaque circonscription.

Écrit par : Francis | 18 juin 2007

Alors Quitterie, pourquoi nous ne vous avons pas vu à la télé lors de cette soirée électorale ?

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@ un passager

Ne retournez pas le couteau dans la plaie.

@ tous

Je reviens à l'instant sur la journée d'hier sur mon blog : "Le MoDem fusille cent députés UMP".

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ Jérôme

D'après mes info, hier soir, à l'antenne de france 3 Bretagne, Benoît a bien précisé qu'il était MoDem.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ Hervé Torchet qui a écrit : @ un passager
Ne retournez pas le couteau dans la plaie.

--> Que dois-je en conclure ? Ce à quoi je pense ? Le MoDem serait pas si original et nouveau ?

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@un Passager
Il y a une forte différence entre l'élection d'un homme et d'une assemblée, qui selon la constitution est représentative des Français. Le Président rassemble quand même la majorité du peuple ayant voté, même si sa représentation réelle est celle du premier tour.
L'autre aspect de la Vième est que le Président est au dessus des partis et représente et rassemble l'ensemble des Français. Ce qui effectivement n'est pas toujours le cas de tous ceux que nous avons connus, à part peut de Gaulle un certai temps.

L'assemblée, elle doit représenter les différentes sensibiltés. Je vois que Francisi a reproduit ici les simulations du Monde que j'ai aussi postées sur mon blog.

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

mercredi soir aux Associés

bien bien... y'a thibaut, guillaume, tonton arnaud...qui d'autres ?

Écrit par : michael silly | 18 juin 2007

@tonton
Et on l'acquière comment l'expérience ? A suivre ton raisonnement les jeunes ne pourraient pas trouver de boulot (ce qui malheureusement est parfois le cas à cause de la frilosité de certains patrons)....

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

@Michel Hinard : Mais concrètement ça change quoi qu'il y ait 290 députés UMP ou 450 ??
La représentativité ? pff... Comme l'équité dans les médias (pour pas dire la neutralité), quand on voit un débat annulé par Canal ou Arrêt sur Image supprimé sur France 5...

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

@ un passager

Quitterie ne souhaite pas d'autre commentaire sur son propre cas.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@Hervé
je te fais remarquer, puisque tu es littéraire, que ton champ sémantique s'éloigne de celui de Bayrou: "fusille", "couteau", "plaie" ...
Espérons que ce n'est qu'un lendemain difficile de Saint Hervé ;-)
Merci encore de ton intérêt à mon blog. Dès que j'ai fini mon ouvrage de ce soir, je cours me balader sur le tien !
re;-)

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

@Hervé : Ok je prends note et je respecte cette décision, j'ai pas le choix toute façon... :p

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Ca change que l'assemblée ne devrait être une chambre d'enregistrement, qu'elle est le lieu du débat , que les députés peuvent proposer des lois (même s'ils sont dans l'opposition). Mais évidemment depuis plus de 40 ans elle ne fonctionne pas comme elle devrait. Alors cela peut vous paraitre saugrenu de vouloir que chaque sensibilté soit représentée. Représentativité ne veut pas dire ingouvernabilité.

Relisez Montesquieu et sa théorie de la séparation des pouvoirs : Exécutif - Législatif - judiciaire.

On peut réactualiser son traité en ajoutant le pouvoir de l'information...

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

@Benoit Charvé
Bayrou a été invité à l'Elysée pour donner son point de vue sur le traité de constitution européenne. Simone Veil a aussi été invitée et je ne sais plus qui est le troisième.
Sarkozy consulte les représentants des sensibilités les plus européennes avant d'aller défendre auprès de ses collègues européens un traité simplifié.
Je trouve cela plutôt bien, et Bayrou fait quand même référence en la matière étant le leader du parti le plus européen (avec les Verts, et je pense maintenant avec le Nouveau Centre).

Alors pas de cri d'orffraies. Croyez-vous que Bayrou tournerait sa casque après tout ce que nous venons de vivre ?
Par contre il est fidèle à sa ligne d'être constructif. Sarkozy a fait un pas dans la bonne direction sur l'Europe, il est normal que François réponde à son invitation sur ce sujet.

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

Attention je dis pas que ce qui se passe est normal et que je l'approuve ! Je constate juste qu'on critique ce mode de scrutin, surtout au MoDem, alors que c'est tout le système qui faudrait si ce n'est remettre en cause, discuté.
Et concernant le MoDem je trouve que c'est facile de dire : "Ce qui veut dire que ce chemin politique que nous avons tracé, il existe et les électeurs sont prêts à le choisir pourvu au moins que le mode de scrutin leur laisse le choix." Certain l'ont choisi mais beaucoup on préféré l'UMP ou le PS... et c'est donc pas anormal qu'ils soient représenté en conséquence à l'AN.

Écrit par : un passager | 18 juin 2007

Tout chaud.
Le journal de FR3 Bretagne avec l'interview de Thierry Benoit élu MoDem :

http://jt.france3.fr/regions/popup.php?id=b35a_1920&video_number=0

Et aussi, la nouvelle situation politique bretonne avec analyses.

Écrit par : Vali | 18 juin 2007

Pour ma part un seul regret : que Mr Loic Bouvard soir réélu dans la 4ème circonscription du Morbihan !! Lui qui avait annoncé il y a 5 ans que c'était son dernier mandat : à quand le renouvellement

Écrit par : Virginie | 18 juin 2007

Un a a sauté il fallait lire casaque

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

@Virginie
Il va rapidement laisser sa place à son suppléant : Mr Guéant fils....

Écrit par : Michel Hinard | 18 juin 2007

@ vali

ok Benoit est pro UMP et il comprend pas bien ce qu'est le Modem (dixit son ami senateur)...pas grave bayrou va le retourner comme une crepe à force d'etre assis à coté de lui

Écrit par : michael silly | 18 juin 2007

@ Vali

Cette vidéo confirme mes info.

Écrit par : Hervé Torchet | 18 juin 2007

@ Michel
Oui c'est ce que j'avais bien lu dans Marianne : quel tour de passe-passe pour imposer un successeur

Écrit par : Virginie | 18 juin 2007

Loïc Bouvard est élu depuis 1973, il frise les 80 ans.

Écrit par : un démocrate | 18 juin 2007

@ un passager

Mais ils sont représentés bien plus qu'en conséquence à l'Assemblée.

Écrit par : un ami | 18 juin 2007

@ michel et viriginie

ah ouais, il se fait élire pour laisser sa place à son fils!

Ces méthodes datent de l'antiquité romaine où l'on césarisait son successeur de son vivant pour lui assurer la place. Nos rois au Moyen Age aussi, comme par exemple Philippe Auguste sacré quelques mois avant la mort de son père.

Il faut informer au plus vite M.Guéant qu'il y a eu un siècle des Lumières et lui offrir un "Contrat Social" de Rousseau.
Sarko non plus ne l'a pas lu, il avait piscine, ou footing, je ne sais plus.

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

@Michel@ virginie

au sujet de mettre en selle un successeur,

j'ajoute que dans ma ville de Clamart (92),
le maire UDF avait laissé sa place à la première adjointe un an avant 2001, pour se consacrer à son poste de député ;
Les électeurs n'ont pas aimé :
La gauche a remporté les élections municipales qui ont suivi.
En 2002, notre député UDF -très compétent au demeurant- se fait battre par un UMP pasquiste... qui vient de se faire réélire :-(((

Écrit par : guillaumeD | 18 juin 2007

@un ami qui a écrit "Mais ils sont représentés bien plus qu'en conséquence à l'Assemblée."
--> Combien de circonscriptions a vu arriver les deux candidats du PS et UMP en tête au premier tour ?
Les deux forces politiques et de loin est l'UMP et le PS, le MoDem ? Peut être mais on verra, pour le moment, effet de mode à la présidentielle et flop aux législatives...
On parle d'alliance etc mais il y en a eu ou ? C'est même l'inverse avec la Gauche divisé : PS, Verts, PC,...

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

@Michel et Guillaume : cette virginie la très sympa du reste c'est pas moi juste pour preciser..je vous embrasse, et vous couchez pas trop tard il nous faudra des forces les gars la tache est ardue mais passionnante! bisous virginie

Écrit par : virginie v | 19 juin 2007

Je ne sais pas s'il y a encore du monde à cette heure-ci mais voici une petite exclu même si ce n'est pas une surprise : Borloo va reprendre le poste de Juppé et Christine Lagarde celui de Borloo moins le volet social laissé à Xavier Bertrand.

Source : Christine Albanel, ministre de la culture et porte parole du gouvernement lors d'une privat party.

Voilà pour les couches tard.

Écrit par : Benjamin S | 19 juin 2007

Oui repris par un journaliste dans Mots Croisés...

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

@ Tous

pour les couches-tards ou ceux qui liront ces lignes, je viens de publier mon premier article sur mon blog (depuis le temps que j'y pensais)

http://arnaud.brettes.over-blog.com/

Ceux qui commencent à me connaitre se doutent qu'il est long comme un jour sans pain ;op

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@Tonton : bravo! felicitation tonton et bonne nuit!

Écrit par : virginie v | 19 juin 2007

@Tonton : bravo! felicitation tonton et bonne nuit!

Écrit par : virginie v | 19 juin 2007

mes idées de travail pour mercredi soir:

http://guillaumed.hautetfort.com/

s'il vous plait, amis blogueurs "jeunes libres",
éclairez-moi d'ici là...
je ne veux pas partir dans un délire à 3 ou 4 (même si certainement mes compères sont eux très raisonnables)
je souhaite sincèrement que le travail réalisé ce merc. 20 juin soit du secrétariat pour nous tous.

(@ virginie
- donc virginie v , si j'ai bien tout suivi, c'est-à-dire la plus sympa que la très sympa et qui nous fait des bisous -
je t'aurais envoyé tout ça si j'avais eu ton mail ...
guillaumedeclamart at yahoofr
;-)
pour le coucher pas trop tard, c'est mort pour cette fois...)

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

@ un passager

Il n'y a pas de flop aux législatives, mais seulement effet déformant du mode de scruton. À preuve : il y a 6 points au 1er tour de la présidentielle entre l'UMP et le PS et 7 points entre le PS et Bayrou. Aux législatives les premiers 6 points deviennent 17, les seconds 17 également. Il y a fort à parier que l'écart eût été moindre sans le mode de scrutin.

Écrit par : un ami | 19 juin 2007

Je ne sais pas si vous avez remarqué mais hier nous étions le 18 juin et comme dans toutes les villes de France, cérémonies au monument aux morts, autour de l'Appel du général de Gaulle. J'écoute d'une oreille un rien distraite le discours officiel évoquant l'esprit de résistance,ne pas s'avouer vaincu, la France a perdu une bataille mais pas la guerre et tout et tout. Puis à la fin l'orateur termine par ces mots : "signé Hervé Morin, ministre de la défense" !!!

Ainsi le premier travail d'Hervé Morin à peine arrivé dans son ministère, a été de rédiger un discours sur l'Appel de de Gaulle à la résistance. Nous vivons vraiment une époque d'inversion des valeurs. On a Sarkosy qui rêve de Blum et Jaurès, et maintenant Morin qui disserte sur la Résistance, et la dissertation était d'ailleurs fort longue !

Je ne vois vraiment pas comment on peut rédiger un tel discours et ne pas mettre en parallèle son propre comportement ! Ce qui me désole le plus, c'est la prime à la félonie, qui semble être de rigueur, les électeurs ayant voté en masse pour ceux qui placés dans le contexte historique de 1940 aurait plutôt été du côté de la collaboration.

Il y a peut être une explication toute simple : un fonctionnaire du ministère de la défense a sans doute rédigé le discours et le ministre a signé sans vraiment lire. Ou alors les mots ne veulent plus rien dire !

Écrit par : Gérard Eiselé | 19 juin 2007

@ Gérard E

Ce sont de petites vanités que ces discours sans intérêt.

Mais l'appel à la résistance garde une pertinence très grande dans notre monde et va bien au-delà du cercle des anciens combattants et des petits calculs politiques.

Il concerne toujours la résistance à l'oppression, une oppression que l'on doit dire protéiforme.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

Bon... eh bien, je serais à Paris, dans le XIIIe arrondissement, à partir de samedi prochain, et jusqu'au jeudi suivant...

Si des démocrates du coin sont curieux de connaître la trombine d'un démocrate anarcho-monarchiste toulousain, avant de partir en vacances... pour ma part je ne m'interdis rien, comme dirait l'autre... ;-)

Cordialement, :-)

Hyarion, le démocrate anarcho-monarchiste.

Écrit par : Hyarion | 19 juin 2007

@Guillaume D : ca c'est super sympa je suis deja moins malade avec de tels compliments ;-)) Pour le mail avec plaisir et après quelques semaines de repos je serai à nouveau partante pour nos aventures internet et autres : camping, ue, pique-nique, cafe democrate..mon mail : vvotier@jeunesudf75.org, bisous, virginie
@Hyarion : avec plaisir pour un cafe la semaine prochaine, mon mail est ci dessus, bisous, virginie

Écrit par : virginie v | 19 juin 2007

@ Hyarion
pareil pour moi, mon mail est sur mon blog !

Écrit par : MIP | 19 juin 2007

Pour revenir au message de Quitterie, il faut rappeler que la proportionnelle est le seul moyen de redonner de l'intérêt aux législatives du point de vue des citoyens. Le débat droite/gauche n'intéresse pas grand monde.

Écrit par : un démocrate | 19 juin 2007

@ hyarion
pareil pour moi, et j'adore le XIII° !
Et je ne demande qu'à découvrir Toulouse (Y a un jacuzzi chez toi? ;-)
si tu vois pas mon mail, laisse moi un commentaire sur mon blog...

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

Sait-on où les assises de la démocratie doivent avoir lieu ?

Et si on commençait à réclamer que les législatives soient organisées avec une bonne dose de proportionnelle à mi-mandat ?

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@ un démocrate
et tous ceux qui partagent son avis.

Je ne pense pas que nous ayons tellement évolué sur le plan de la nature humaine depuis 1958.
La proportionnelle intégrale, c'est la valse des gouvernements assurés.
La preuve: vous dites que si on en était à la proportionnelle, les citoyens se sentiraient représentés.
Eh bien alors, beaucoup voteraient pour des petits partis et peu à peu, chacun de ces partis jouerait avec les alliances au gré du vent...
Bref, la quatrième république a favorisé les petits partis. La cinquième les a laminés.

Pour moi, le seul débat intéressant c'est :
proportionnelle partielle ou pas? Et si oui quelle proportion?

En ce sens, le calcul avec différents modes de scrutin européens m'a bien intéressé.

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

@ Guillaume D

Je viens de laisser un commentaire à ton dernier article. Je pense que tu as bien compris à la fois la situation et les enjeux.

A discuter mercredi


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@ Hervé,
très bonne idée!
Je suis pour cette proposition!

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

@ GuillaumeD

De mon point de vue, il faut choisir sur la nature du régime. Soit on a un président fort, et alors il faut la séparation stricte des pouvoirs et la proportionnelle intégrale devient possible voire souhaitable, soit on a la responsabilité gouvernementale devant le parlement, et alors il faut éteindre un peu le président et que soient possibles des majorités stables, ce qui signifie que la proportionnelle ne peut être que minoritaire.

La confusion des pouvoirs tient au fait qu'aujourd'hui, le législateur intervient à peu près sur tous les sujets au mépris de la distinction ultra-importante organisée par la constitution, celle des domaines législatif et réglementaire.

Il faut donc rendre de la clarté à l'ensemble :

- les Français sont attachés à l'élection du pdt au suffrage universel. Donc l'exécutif émane du pdt et de lui seul.
- le parlement est fait pour légiférer et non pour gouverner. Son contrôle de l'action de l'exécutif ne doit plus passer par la responsabilité gouvernementale mais, d'une part, par son vote libre sur le budget de l'État, et, d'autre part, par sa capacité d'encadrer l'action de l'exécutif par des lois.
- dès lors, le parlement, pour être parfaitement libre, doit être élu à la proportionnelle, ne doit pouvoir renverser l'exécutif ni être dissous par celui-ci.
- la justice est un vrai pouvoir qui doit pouvoir en toute indépendance contrôler l'application de la loi par l'exécutif et contrôler aussi la légalité de l'action de ce dernier dans son domaine réglementaire dans le cadre général de la loi (notamment pour tout ce qui concerne les libertés publiques).

L'ensemble ne donne pas un système parfait, mais un système meilleur.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

Si on se limite à la discussion oui ou non à la proportionnelle on ne va pas forcement aller bien loin.

Finalement quelles sont les objectifs : que l'AN soit plus représentative et qu'elle ne soit pas une simple chambre d'enregistrement !

Alors imaginons les solutions pour atteindre ces objectifs. Pourquoi ces solutions se résumeraient au simple débat sur un mode de scrutin ?

Allons, soyons imaginatifs et innovants ! Marquons nos différences, si le MoDem n'est pas là pour inventer une autre démocratie, à quoi servons-nous ?

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

Bonjour à tous !

Je suis nouvelle ici et j'aimerais savoir s'il y a bien une rencontre prévue pour le mercredi 20 prochain ?

D'avance merci et bonne journée.

Val.

Écrit par : valérie | 19 juin 2007

@ Valérie

Oui, il y a bien une rencontre prévue le 20 aux Associés (Bastille) à 20h.

J'ai proposé un ordre du jour sur le Yahoo Groupe ... aussi faut-il que tu y ais accès.

@ Mickael : c'est toi qui s'occupe des accès au Yahoo Groupe ?


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

Concernant les accès, ce n'est pas plutôt Nicolas V. ?

Écrit par : MIP | 19 juin 2007

@ MIP

Ouuuuups! "Ân effêt certes oui!" (D'ouste Inside)

:o)

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@MIP: yes, c'est moi! Pour recevoir l'invit', je le re-re-redis, envoyez-moi un mail à nicolas(at)nicolasvinci.eu ou alors cliquez sur "rejoignez ce groupe" sur la page d'accueil du groupe. Il vous faudra alors attendre la validation par mes soins.

A vote service!

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

Bonjour Virginie et Quitterie
Bonjour @toutes et tous

50% proportionnelle 50% majoritaire

Modem : 32 sieges ... !!! ....

Scrutin à l'allemande

Modem : 61 sieges ... !?!? ...

qui dit mieux ?

allez voir les simulations du Monde

http://www.lemonde.fr/web/infog/0,47- href="mailto:0@2">0@2-823448,54-925206,0.html

Écrit par : julien94 | 19 juin 2007

Qui s'occupe des wikis ?

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@ julien94

Mais si le président daigne nous octroyer 20% de proportionnelle dans un cadre national, ça donne 1/14e de 115 = 8 députés.

On ne peut pas dire qu'on y gagne beaucoup.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@Nicolas
tu sais que la buse que je suis avait pas compris le message d'erreur (mon lien n'était pas en entier, forcément ça marchait pas) , alors je croyais que rien n'avait été posté.
J'ai 60 messages en retard!

Merci encore pour ce yahoogroup, ça va le faire GRaaave :-)

Pour demain soir, j'aurais sans doute pas tout lu hélas!

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

@ un ami qui a écrit "@ un passager Il n'y a pas de flop aux législatives, mais seulement effet déformant du mode de scrutin."

--> Alors aucune auto-critique, c'est pas votre campagne qui a été mauvaise ou autre chose mais simplement le fameux "mode de scrutin" ??? Aberrant je trouve...
Quand à tes chiffres je vois pas trop ou tu veux en venir...
Les Français ont voté majoritairement pour l'UMP et le PS point !

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

Question bête : il est où le lien pour accéder au groupe ?

:)

Val.

Écrit par : valérie | 19 juin 2007

@Benjamin Sauzay a écrit "Marquons nos différences, si le MoDem n'est pas là pour inventer une autre démocratie, à quoi servons-nous ?"

--> Euh bonne question !! ;)
Non, sinon je te rejoins sur le rôle de l'AN. Mais je crois que ça aide bien de critiquer le mode de scrutin pour expliquer le si petit nombre de député MoDem (et encore un sur les quatre se sent presque pas MoDem lol).
En fait, le MoDem est comme tous les partis, l'important n'est pas d'avancer, de développer ses idées, sa vision, mais de (sur)vivre et rester dans la vie politique et avec des responsabilité si possible... ça être long 5 ans !

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

Sans compter que la remontée du PS de ce soir n'arrange pas forcément les choses pour vous car elle enlève un argument de plus à l'argumentaire contestataire du Modem qui ne
pourra plus vraiment crier à une hégémonie complète de l'UMP. Si on était malicieux on pourrait presque penser que Sarkozy a fait exprès de sortir l'histoire de la TVA sociale entre les deux tours pour perdre un peu de députés et avoir moins de critiques de l'opposition par la suite... :-)

Ecrit par : Carlo Revelli | 18 juin 2007

Tiens, ça se ressemble aux analyses à deux balles qu'on trouve sur agoravox.

Écrit par : blobby | 19 juin 2007

@hervé: d'accord avec toi, 20% de proportionnelle (et encore, ce n'est pas dit que le Présidentissisme nous accorde cela), c'est peu!

Et j'abonde dans le sens de ta question: qui s'occupe des wikis? Et j'ajoute, car on ne m'a toujours pas dit (snif): c'est quoi un wiki????

@KPM (si il passe par là): qu'en est-il d'Horizon Démocrate (que nous ne pourrons malheureusement pas abréger HD, puisque c'est déjà pris par Humanité Dimanche!) ;-) ??

@GuillaumeD: je ne serai pas là mercredi (re-snif). Néanmoins, je compte sur toi et les autres présents pour nous concocter un petit résumé, si possible en fichier .doc ou .pdf, histoire de le mettre dans nos fichiers communs. Ah! Merci encore pour le putsch de mercredi!!! J'ai pas répondu sur mon blog, le Y!G m'a pris un peu de temps, sans parler des exam'. Mais dès demain, "Nicolas Vinci vous écrit, lisez-le!" reprendra du service sur http://www.nicolasvinci.eu/

Enfin, il existe sur Y!G une fonction "Envoi groupé". Ainsi vous ne recevez pas tous les mails un par un mais une synthèse une fois par jour qui vous donne accès à toutes les activités récentes du groupe. Je vous enverrai à tous un petit mail dans la soirée ou la nuit pour mieux expliquer les potentialités du groupe, à la demande de "Theriaque" qui s'est fait porte-parole d'une majorité silencieuse de non-initiés. Au passage, salut à Theriaque!

Sur ce, je retourne aux relations internationales de la Russie depuis la Guerre de Crimée! (tout un programme!)

@+ les potes,

Nicolas, démocrate en mouvement

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@Valérie:

C'est par ici :

http://fr.groups.yahoo.com/group/modemquatrepointzero/

Pour t'inscrire, il se peut que Yahoo te demande deux ou trois mois expliquant tes motivations. Pas la peine de faire une grosse tartine, c'est moi qui lis pour valider ou pas. Et vu que tu t'es montrée par ici, tu devrais être validée dans l'instant!

Merci à toi de nous rejoindre!

A très vite pour de nombreux échanges!

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

Effectivement le débat sur la proportionnelle, pour intéressant qu'il soit ne recouvre malheureusement pas l'ensemble de tout ce qu'il y aurait à revoir.

Par exemple, depuis le redécoupage de la carte électorale faite par Pasqua (en 87-88 si ma mémoire est bonne) et passé au forceps par le gouvernement de l'époque, plus personne n'a reparlé dudit découpage. Et pourtant, la démographie n'a t'elle pas changé depuis ? Certaines zones se sont remplies, d'autres se sont vidées, le retour en périphérie d'un certain nombre de nos concitoyens fuyant les centres villes a certainement changé l'équilibre entre les circonscriptions.

On en parle pas encore, mais il faudra bien qu'on s'y repenche un jour ou l'autre.

Idem sur le Sénat (oui, je sais, je radotte ;op), va t'on enfin lui donner de vrais pouvoir ? Sinon à quoi sert-il ?

Autre sujet : doit-on rendre le vote obligatoire comme en Suisse ? Doit-on de la même manière encourager le referundum d'initiavite populaire (la "votation" comme ils disent là-bas) ?

Certes ce serait fastidieux à mettre en place, me dira t'on, mais voter via le Net permettrait une souplesse qui rendrait possible bien des choses.

On pourrait expérimenter ce type de démocratie directe au MoDem : un nombre minimum d'adhérents pourraient soumettre une question au vote de l'emsemble des adhérents. Via le site du Mouvement on pourrait s'exprimer (je pars du principe que toutes les conditions de sécurité informatique sont réunies), donnant un signe fort à notre Direction.

Sinon, rien à voir, mais comme j'ai fait part de la publication du premier article de mon blog à minuit et demi, je pense que ça a dû passer inapercu ;op


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@tous

Je trouve également sclérosant une discussion sur des chiffres. Assistez une fois à un débat à l'AN et vous pourrez vous apercevoir qu'avec le système actuel, un groupe à 450 ou 289 (50% plus une voix) députés c'est exactement la même chose !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@ Nicolas Vinci

C'est pas grave pour HD ... on a qu'à l'abréger "HoDem" ... à une barre horizontale près, ça fait "MoDem" ;op

D'ailleurs, ça me donne une idée de logo ... faudra que j'y pense.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@Arnaud:

D'accord avec toi pour l'ensemble.

En revanche, je suis farouchement opposé au vote sur le Net! Ce n'est même pas pour des questions de sécurité (je ne m'y connais pas). C'est que le vote est un devoir et qu'il faut faire quelques sacrifices pour mériter sa citoyenneté! Se déplacer au bureau de vote en moyenne deux fois tous les deux ans ne me paraît pas excessif. Il me paraîtrait plus judicieux de mettre en place des "navettes civiques" pour conduire les personnes à leur bureau de vote ( pour les personnes qui n'iraient pas voter si on ne les emmène pas ou qui ne font pas de procu en dépit de leurs difficultés à se déplacer)!

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

C'est sympa, sur le Y!G il y a déjà de "l'entrisme", j'ai retrouvé un très actif camarade socialiste. Le monde politique est petit... A croire que le MoDem agit comme un aimant.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@ Benjamin Sauzay

C'est ce que je pensais aussi il y a encore quelques jours ... et puis je me suis dit que non, ce n'était pas la même chose de débattre avec une opposition réelle, même minoritaire, et une opposition "absente".
Evidemment, dès qu'on a la majorité absolue on peut, en principe, faire passer ce que l'on veut comme texte. Sauf qu'il ne faut pas oublier que l'opposition n'étant pas là par hasard, elle représente un ensemble de cotiyens sur lequel il ne faudra pas compter quand on traitera les sujets polémiques.

Imagine que tu sois président avec 450 députés : qu'as-tu à craindre de la "foule" représentée par ton opposition absente ? Es-tu sous la menace de manifestations géantes ? Non, puisqu'une immense part de la population t'a fait à la base confiance. Ils seront donc d'autant plus long à passer dans le camp de la contestation
Imagine que tu sois président avec 289 députés : au moindre accrochage avec l'opposition
1) ce sera le feu à l'Assemblée
2) il sera beaucoup plus facile de convaincre la population d'aller manifester

Sans parler maintenant de la capacité de mobilisation quasi en temps réel sur le Net!

Finalement, vu comme ça, c'est quand même le peuple qui garde le pouvoir, c'est rassurant.

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@Tonton_AIG

Voilà comment se passe un vote :
- sont présents dans l'hémicycle les députés "concernés" par le sujet (parfois à peine 10 mais vaut mieux 10 qui connaissent le sujet que 500 qui n'y comprennent rien). Eux débattent.

- il y également les députés d'astreinte qui sont là pour appuyer sur oui quand le rapporteur et le gouvernement disent oui (à un article) et sur non lorsqu'ils disent non (à un amendement). Eux sont là juste pour faire passer le texte. Entre les votes, ils lisent le journal, répondent à leur courrier...

- Enfin il y a les réservistes. Là c'est le plus fun. Par exemple, l'opposition veut absolument faire passer un amendement. Un certain nombre de députés se cachent pour apparaître par surprise au moment du vote. Quand la majorité sent la coup, les réservistes sont contactés parfois au milieu de la nuit afin de toujours être majoritaire. Il faut les voir arriver limite en chemise de nuit, pas coiffés...

C'est ainsi que démocratiquement, à l'assemblée, pour les débats, 450 ou 289 députés c'est la même chose.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

Pour le travail législatif, le nombre de députés d'un groupe majoritaire est sans importance, parce que le travail législatif est inexistant ou formel. En revanche, qu'il y ait 450 députés UMP sur le terrain ou 319, ça change beaucoup de choses. C'est bien pourquoi les MoDem ont voté pour le pluralisme.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@ Benjamin Sauzay

Et bien voilà où le bas blesse ! Il faut ABSOLUMENT faire cesser cette habitude de faire voter ceux qui ne sont pas là !
Ca m'avait aussi révolté quand je l'avais vu la première fois mais c'était il y a longtemps et je ne savais pas si c'était toujours en vigeur.

1) Tout député absent lors des débats ne pourra pas voter
2) Déterminer un nombre minimal de députés présents pour que le vote soit possible
(si un député ne peut être présent, son suppléant peut l'être)

Ta description sous-entend que nombres de textes sont débattus avec un très petit nombre de députés. Si ces messieurs sont trop occupés, il serait envisageable alors de laisser ces textes à d'autres ... des jeunes ... la relève.

D'où mon idée de sucrer un certain nombre d'avantages de la charge de député pour créer une "assemblée de jeunes députés" qui pourraient se former à la chose et débattre des textes dont nous parlions, laissant les gros sujets super-structurants à leurs "ainés"



Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

Le nouveau gouvernement compte deux toutes nouvelles au moins : Rama Yade et la fille de Ni Putes Ni Soumises.

De toutes façons, ce ne sont que des marionnettes.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

...Fadela Amara, je vois pas ce qu'elle va faire dans ce gouvernement mais bon.
Laporte aura aussi sa place après la Coupe du Monde de Rugby...
Laurent Wauquie et Jean-Marie Bockel, sénateur-maire PS de Mulhouse arrivent aussi...

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

@hervé: effectivement:

"Jean-Louis Borloo devient ministre d'Etat, chargé de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables. Christine Lagarde lui succède comme ministre de l'économie, des finances et de l'emploi. Elle-même est remplacée au ministère de l'agriculture et de la pêche par Michel Barnier. Douze nouveaux secrétaires d'Etat sont nommés : le socialiste Jean-Marie Bockel, la présidente de Ni putes ni soumises Fadela Amara, les ex-UDF André Santini et Valérie Létard, l'entraîneur de rugby Bernard Laporte, qui représentent l'ouverture ; les UMP Hervé Novelli, Nathalie Kosciusko-Morizet, Alain Marleix, Rama Yade, Christian Estrosi, Luc Chatel, Laurent Wauquiez." (LE Monde)

Santini est content, il a eu sa louchette de soupe! C'est Momo qui va être déçu! Au fait, Lagarde, il fait quoi au final, il reste avec nous ou pas?

Quant à Barnier, je suis vraiment déçu pour lui. Cet homme est toujours usé comme une roue de secours alors qu'il mérite bien mieux.

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

Pour la jeunesse et le renouveau, Nathalie Kosciusko-Morizet arrive aussi à "l'écologie".
11 hommes et 7 femmes dans cette équipe gouvernementale...

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

Novelli au Commerce Extérieur: et Sarkozy nous fait croire qu'on va protéger la France! Avec un libéral!! Ce nouveau gouvernement est d'une incohérence idéologique affligeante!

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

Cher Nicolas,
c'est moi qui fait 'sniff' pour ton absence mercredi.

Ok pour tout ce que tu dis sur le Y!G, ça me semble comme ça qu'il faut avancer :-)

Pour le compte-rendu en pdf, j'aurai pas le temps de suivre la formation d'ici demain soir hélas.
Les autres?
Mais de toutes façons, compte-rendu, il y aura.

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

Tout autre chose :

Radio Néo va déposer un recours auprès du CSA qui lui a refusé de manière incompréhensible une pleine fréquence sur Paris.

Louer les qualités de cette radio serait trop long. Sachez simplement qu'elle est aujourd'hui indispensable !

Des liens pour la soutenir sur mon blog : http://orangerougevert.hautetfort.com/

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

A l'heure où nous cherchons à comprendre ce qui nous a rassemblé autour du MODEM, plus que (même si nous lui devons tout cela) qui nous a rassemblé, je vous conseille vivemement la lecture de ce billet fort éclairant : http://l-oeilecoutepardanielriot.blog.20minutes.fr/archive/2007/06/17/france-le-modem-cet-emmerdeur-la-révolution-orange-de-bayrou.html#comments

Écrit par : rémy | 19 juin 2007

MdS doit être contente de voir sa copine Letard au gvt. Qu'en pensent les sénateurs centristes ? Et Bayrou ?

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

Excellent article mis en lien par Rémy !

Écrit par : MIP | 19 juin 2007

Article à lire absolument !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

Dans la veine de Carignon, défaite à Villeurbanne (6ème circo du Rhône) d'Henry Chabert, UMP, ancien adjoint au maire de Lyon à l'époque Noir et Barre, ancien député européen, ancien député, condamné en 2002 pour recel d'abus de bien sociaux, parachuté par Sarko pour faire place nette à Perben. Richard Morales (Modem, 11%) a appelé à voter contre lui dans l'entre deux tour (voir sa conf de presse : http://www.richard-morales.com/~www-morales/conf_presse_12juin.pdf).

Bien que (ou parce que, peut être même surtout parce que) socialiste, je me réjouis de la défaite de Jacques Mellick à Béthune (Pas de Calais).

Écrit par : Simon | 19 juin 2007

JEAN-CHRISTOPHE M'A TUER

Voilà, il l'a dit. Lagarde rejoint le Nouveau Centre, "seul groupe à l'Assemblée qui puisse représenter sa sensibilité" (sic).

On lui souhaite une bonne route. La nôtre ne devrait pourtant pas finir dans le mur, contrairement à celle du PSLE...

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@ Nicolas

Un wiki est un document ouvert que les internautes (parfois sur mot de passe) peuvent modifier eux-mêmes sans l'intermédiaire d'un mebmestre.

C'est ainsi qu'à mon avis, il faudrait travailler pour la charte des valeurs : on ouvre une fenêtre et chacun vient inscrire ce qu'il veut. On discute autour, p ex dans le yahoo groupe.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@hervé: merci pour les infos! C'est une bonne idée en effet! Comment cela se créé-t-il? Si ce n'est pas trop difficile, je peux le mettre en place.

@tous: Sauvadet vient d'être choisi par ses potes du PSLE pour devenir le Président du Groupe Nouveau Centre à l'Assemblée Nationale.

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@Hervé et tous : nous allons nous réunir à quelques uns la semaine prochaine pour ébaucher une Charte des valeurs. Cette ébauche pourra en effet être mise en ligne par la suite sur un wiki ou autre pour être discutée, complétée etc. mais vouloir l'élaborer à partir de zéro en mode ouvert, ça me semble difficile !

Écrit par : Thomas Deslypper | 19 juin 2007

@ Thomas Deslypper

Quand ? Où ?

Avant de la publier, et d'en faie par là même quelquechose "d'officiel", ne serait-il pas mieux de la faire relire et valider ?
Si Quitterie avait le temps ça serait hautement appréciable.

Exemple à éviter : sur le principe "honneur, famille, patrie" sont de très bonnes valeurs. On sait juste ce que ça a caché et à quoi ça a mené.

L'enfer étant pavé de bonnes intentions, je pense qu'il serait bien de faire passer ce travail au crible d'un oeil aguérri afin de cerner les vices cachés que notre générosité enthousiaste n'aurait pas vu.

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

Pauvre JCL ! lui aussi préfère la consigne à sa conscience...tant pis !

Écrit par : MIP | 19 juin 2007

Encore une exclu confidentielle. Je ne me suis pas planté hier donc je continue aujourd'hui...

Le PS affine sa stratégie d'opposition. Un contre-gouvernement va être constitué en interne. Quand tel ou tel ministre fera une proposition, le CONTRE-ministre PS fera une CONTRE-proposition sur le même thème !

Ce qui est frappant c'est évidemment le principe du CONTRE absolu. J'imagine déjà les débats dans le CONTRE-gouvernement : qu'est ce qu'on pourrait inventer pour être CONTRE ?

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

Bravo le PS ! Avant de se rénover et proposer, ils pensent à s'organiser pour contrer ! La plus grande bêtise n'est-elle pas de ne jamais tirer leçon de ses échecs ? Là au bout de 3 présidentielles perdues, il serait grand temps !

Écrit par : MIP | 19 juin 2007

que pensez de ce nouveau gvt ?

belle promo pour borloo ministre d'etat svp!

barnier à l'agriculture : ça c'est pour sauver la PAC à l'europe

karoutchi chef de l'opposition à la region idf : belle évolution

Valérie Létard : secrétaire d’Etat auprès du ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, chargée de la Solidarité : c'est peut etre la seule personne du gvt qui est vraiment dans son domaine .

Besson : ps qui passe ump pour le pognon et le pouvoir ! au secour !!

santini : issy les moulineaux à perdu un specialiste de la fonction publique

Bernard Laporte : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, chargé de la Jeunesse et des Sports (à compter de fin octobre 2007) : c'est qui qui entraine l'equipe de France....

Rama Yade : la beauté sauvera le Monde, vive l'Afrique !!!

**
Ce Gouvernement compte quinze ministres, seize secrétaires d’Etat et un haut commissaire :

Jean-Louis Borloo : ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables
Michèle Alliot-Marie : ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales
Bernard Kouchner : ministre des Affaires étrangères et européennes
Christine Lagarde : ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi
Brice Hortefeux : ministre de l’Immigration, de l’Intégration, de l’Identité nationale et du Codéveloppement
Rachida Dati : garde des Sceaux, ministre de la Justice
Michel Barnier : ministre de l’Agriculture et de la Pêche
Xavier Bertrand : ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité
Xavier Darcos : ministre de l’Education nationale
Valérie Pécresse : ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche
Hervé Morin : ministre de la Défense
Roselyne Bachelot-Narquin : ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports
Christine Boutin : ministre du Logement et de la Ville
Christine Albanel : ministre de la Culture et de la Communication
Eric Woerth : ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique
Roger Karoutchi : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement
Jean-Pierre Jouyet : secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Affaires européennes
Laurent Wauquiez : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, porte-parole du Gouvernement
Eric Besson : secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Prospective et de l’Evaluation des politiques publiques
Valérie Létard : secrétaire d’Etat auprès du ministre du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité, chargée de la Solidarité
Dominique Bussereau : secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, chargé des Transports
Nathalie Kosciusko-Morizet : secrétaire d’Etat auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, chargée de l’Ecologie
Christian Estrosi : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales, chargé de l’Outre-Mer
André Santini : secrétaire d’Etat auprès du ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, chargé de la Fonction publique
Jean-Marie Bockel : secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé de la Coopération et de la Francophonie
Hervé Novelli : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, chargé des Entreprises et du Commerce extérieur
Fadela Amara : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Ville et du Logement, chargée de la Politique de la ville
Alain Marleix : secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens Combattants
Rama Yade : secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargée des Affaires étrangères et des Droits de l’homme
Luc Chatel : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, chargé de la Consommation et du Tourisme
Martin Hirsch : haut commissaire auprès du Premier ministre, aux Solidarités actives contre la pauvreté
Bernard Laporte : secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, chargé de la Jeunesse et des Sports (à compter de fin octobre 2007)

19-06-2007 12:35

Écrit par : julien94 | 19 juin 2007

Quelques commentaires : Sarko a quand même bien joué le coup. Il ménage ses grosses pointures tout en ouvrant aux jeunes pousses de talent
Il est fort le Borloo. Il l'a maintenant sa place de n°2. Fillon n'a qu'à bien se tenir. A la 1ère faute, on sait qui le remplacera
Rama Yade, très bonne pioche. Sarko a bien fait de ne pas la laisser filer, car c'est une fine lame et il ne faut pas s'arrêter sur sa plastique
Bernard Laporte a intérêt à faire un bon résultat à la coupe du monde, sinon son entrée au gouvernement sera piteuse en octobre et les sifflets ne tomberont pas que des gradins.

Écrit par : rémy | 19 juin 2007

Des superwoman :

Karen Guerra
Agnès Touraine
Marie-Claude Peyrache
Pascale Witz
Hélène Ratte
Rene Mauborgne
Louise Makin
Christine Lagarde .............
Bernadette Andrietti
Josephine Green
Pauline van der Meer Mohr
Sheelagh Whittaker
Almudena Sanz de la Cuesta
Hilde Myrberg
Dr. Nuria Chinchilla
Professor Danica Purg
Georgia Garinois-Melenikiotou


http://www.parispwn.net/paris_pwn/p_ppw_advisory_board.html

Écrit par : julien94 | 19 juin 2007

@ Thomas
tu as entièrement raison dans ta mise en garde à propos de la charte:
"l'élaborer à partir de zéro en mode ouvert, ça me semble difficile !"

L'outil doit servir la communication pour améliorer la réflexion. Sinon, la communication atrophie une partie de la réflexion et c'est alors le hasard qui fait que les paroles exprimées sont efficaces ou pas, bénéfiques ou pas, sensées ou pas, etc...

Une réunion exclusivement sur la charte la semaine prochaine ? J'espère être invité et être informé de la date rapidement, que je puisse m'organiser pour m'y rendre!

A demain pour certains,

JE SUIS DESOLE SI J'AI PAS REPONDU A CERTAINS MAILS OU COMMENTAIRES ... j'suis dans un etat proche de l'Ohio, J'AI LA FONCTION MEMOIRE EN MODE VEILLE.
N'hésitez pas à me renvoyer un mail si j'ai zappé quelque chose d'important.

Écrit par : guillaumeD | 19 juin 2007

@ tous

Désolé de vous décevoir, mais les projections qui sont postées n'ont aucun sens. Pourquoi ? Parce qu'elle ne tiennent aucun compte de réalité locales, et ne s'attachent qu'à des étiquettes. Quand on lit dvg, on oublie de préciser que dans 8 cas sur 10 il s'agit de dissidents PS élus contre le Parti ou de candidats ayant son soutien sans y être, et dans le reste des cas des députés PCF ayant fait campagne sans cette étiquette encombrante. L'implantation locale compte beaucoup, surtout en territoire rural : regardez le score de la candidate officielle du PS dans la 3ème de l'Allier : 8%. L'allier est une terre de gauche, comment est-ce possible ? et bien en fait, un dissident ayant bien plus d'implantation a fait 30% ...

Deuxièmement, le vote des électeurs est bien différent en cas de proportionelle ou de scrutin majoritaire, ou de combinaison des deux. Exemple type : en Allemagne ou l'on vote pour une circonscription (suffrage uninominal majoritaire à 1 tour) et une proportionnelle, le SPD et les Grünen ne font pas le même score sur un même secteur, étant plus probable que le candidat SPD passe au majoritaire ... L'électeur sait être stratège. Autre exemple : le PS n'ayant pas de candidat dans la 1ère du Rhône (laissé à un PRG), j'aurais probablement voté Comparini si j'avais été électeur là bas, et je ne suis pas modem.

Je ne vois pas ce qu'il y a de choquant à ce que le PS fasse ce qui est quasiment institutionnel en Grande Bretagne : un shadow cabinet. Ce qui est gênant, c'est que le régime britannique, parlementaire se prêt à ce petit jeu, et pas le régime français. De toute façon, ne soyons pas naïf, tous les groupes parlementaires, enfin, tous les groupes parlementaires importants, ont des "spécialistes" pour une question donnée ... Oui nous nous opposerons, soit dit en passant il est arrivé que le PS, et même le PCF, vote certaines lois ou s'abstienne (d'accord, c'était à peu près aussi rare que l'opposition d'un député UDF à un projet de loi).

Je ne voudrais certainement pas être ni désagréable, ni arrogant, mais je vais être perçu ainsi et c'est dommage, mais je lis beaucoup de leçons sur ce que nous (PS) devrions faire ou ne pas faire ... Je n'aurais certainement pas la prétention de dire au Modem ce qu'il doit faire (parce que dans l'absolu, même si j'ai une certaine sympathie pour la démarche et que ses idées ne sont pas totalement dénuée de fondement ou inintéressantes, mais en tant que membre du PS, je dois dire que je m'en fout un peu quand même). Vous devriez même vous réjouir de notre médiocrité supposée qui devrait vous permettre de survivre. Qu'est que ça peut bien vous foutre ce que nous disons ou ne disons pas ? Etes vous intéressé par une alliance ? Il ne me semble pas. Et de toute façon, nous n'y sommes pas prêts, donc c'est réglé.

Écrit par : Simon | 19 juin 2007

@Hervé Torchet

à Lyon Collomb sera réélu
(il ne peut avoir besoin des modems que pour le 3e ou 5e arrondissement)
Lyon centre a gagné 2 députés PS contre toute attente
La Carte Modem sera plus utile pour le conseil général ou la région.

Écrit par : video meliora | 19 juin 2007

@Simon
Thierry BRAILLARD est effectivement PRG mais fort largement soutenu par la ville et les sections PS des arrondissements de la 1ère circonscription de Lyon.(j'en suis)
A un moment, il y eu un doute sur le soutien de G Collomb pour être tenté de "sauver" Anne-Marie COMPARINI (Modem), mais son défaitisme et un rappel à l'ordre du maire a remis le candidat de la gauche sur les rails.

En ce qui concerne le MoDem, sur ce blog ils sont plutôt centre-gauche (merci Quitterie), mais ailleurs, beaucoup n'ont pas digéré la posistion de FB entre les 2 tours de la présidentielle. Il n'y aura pas d'accord national car sinon le Modem est mort, il n'est pas demandeur par nature. Hollande a raison, Ségolène a tort.
Le Modem doit construire son parti, son organisation, hors période électorale.
Je n'y participerai pas, même si ce serait plus confortable pour certains socio-démocrates comme moi, j'estime qu'il faut militer et s'inscrire dans un parti de masse pour proposer un nouveau contrat social.
Le modem ne sera jamais un parti de masse mais une organisation fort honorable de notables, de CSP+ et d'étudiant.
Les Républicains auront besoin du PS et des Modems pour faire front commun contre d'éventuels lois ou décrets à inspiration idéologique, hyper sécuritaire ou néo conservateurs.
Donc accords contre un texte ou sur un mandat municipal, général ou régional : c'est déjà pas mal !
Bonne chance aux moDems !
un socialiste

Écrit par : video meliora | 19 juin 2007

@ video meliora

Je suis au PS à Villeurbanne. Mais je sais comment Collomb a dézingué Zorah Ait Maten investie par les sections PS contre je ne sais plus qui (qui avait Sécheresse comme suppléant). Je vais pas pleurer sur Comparini, c'est son problème, mais par contre, je vais pas pleurer non plus pour Braillard. De plus, en tout cas pour ce qui est de la section du 7, on m'a dit que Tourraine les préoccupait plus

Pour ce qui est des stratégies de dans 15 ans, ou même dans 15 mois, je ne dis rien. Mais tu sais comme mois comment Collomb est président du Grand Lyon et Rivalta du SYTRAL (très cohérent le Fabiusien ...). De plus, il est clair que Rivalta et Mercier bossent plus ensemble que Mercier et Havard ou Perben ...

Écrit par : Simon | 19 juin 2007

@video meliora: Effectivement, tous les MoDem-istes ne sont pas de centre-gauche, notamment celui qui écrit ces quelques mots qui se sent trop à gauche pour être au "centre-droit" et trop à droite pour être au "centre-gauche". Je me contente d'être "au centre" et c'est déjà pas mal! Par conséquent, François Bayrou a fait ce qu'il avait à faire dans l'entre-deux tours. De là à dire que les non-centre-gauches n'ont pas digéré... C'est une démarche de rassemblement et d'ouverture!

Concernant l'avenir du MoDem, j'ose espérer qu'il ne sera pas uniquement un parti de notables, de CSP+ et d'étudiants sans quoi on risque de s'ennuyer ... et de perdre toutes les élections!

Plus poliment, si nous proposons un nouveau projet de société, ce projet doit parler à tout le monde, y compris aux classes populaires.

Mieux, le vrai défi du MoDem, c'est de parvenir à gagner la confiance des classes populaires qui méritent son attention tout autant ques les CSP+, les notables et les étudiants. En tout cas, c'est la mission que je m'assigne pour les prochaines années.

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@ video meliora,

"Le modem ne sera jamais un parti de masse..."

C'est un tort si vous croyez ca...
Avec 45000 Adhésions en moins d'un mois, c'est sur on sera jamais un parti de masse ! :-)

"Les Républicains auront besoin du PS et des Modems pour faire front commun contre d'éventuels lois ou décrets à inspiration idéologique, hyper sécuritaire ou néo conservateurs."

On n'a pas vocation a être une succursale du PS, on ne rentrera pas dans des petites guerre "votons contre" parce que c'est la droite... On votera la loi, si elle est bonne, on ne la votera pas, si elle nous parait mauvaise.

Écrit par : Julien | 19 juin 2007

Quelqu'un a t'il des infos sur l'organisation de la campagne pour les municipales à Paris du Modem :

C'est quand qu'on commence : tractage, reunion, cafe debats , ect....

Paris mérite Marielle, non ?

à trés vite


**
Marielle de Sarnez (UDF) candidate à la mairie de Paris

La député européenne Marielle de Sarnez, vice-présidente de l'UDF, a confirmé aujourd'hui mardi qu'elle serait candidate aux élections municipales de 2008 à Paris.
"Je serai candidate à Paris", a déclaré sur France 2 Mme de Sarnez, chef de la fédération UDF de Paris.
"Il faut une offre nouvelle à Paris entre l'UMP, anciennement RPR, et le Parti socialiste que représente Bertrand Delanoë", a-t-elle estimé. "Je pense qu'il y a la place pur une alternative (...) et j'espère bien représenter ce changement-là".
A l'Assemblée Nationale, "on est 12% de femmes, on est au 89ème rang des parlements nationaux du monde, c'est une honte absolue", a souligné Mme de Sarnez. "J'espère que l'heure des femmes est arrivée, enfin".

http://www.pariscap.com/blog/2007/01/marielle_de_sarnez_udf_candida.php

Écrit par : julien94 | 19 juin 2007

et voilà un de plus chasser du PS et si par hasard il n'aime pas l'ump et le nouveau centre de Morin, il peut toujours rejoindre le Modem ?!

Le PS de Hollande va bientôt disparaitre ?, non ?
pour le PS de Ségolène Montbourg ??
et tout cela fera t il une opposition combative pour la défense des sans (papiers, logements, travail, espoir, ...)



**

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, François Hollande, a déclaré mardi à l'AFP que Jean-Marie Bockel, qui entre au gouvernement de François Fillon, "s'est mis de fait hors du PS".

"Il s'est mis de fait hors du PS, il n'y a pas de procédure d'exclusion, c'est comme pour Bernard Kouchner", devenu ministre des Affaires étrangères, à déclaré M. Hollande, interrogé sur une éventuelle exclusion du PS.



"Il était à la droite du Parti Socialiste, et il est à la droite tout court. C'est sa liberté personnelle. Il était apôtre du blairisme (...) Il a saisi l'opportunité qui s'offrait à la lui", a ajouté M. Hollande.

"Il m'a appelé au téléphone pour me dire sa décision, comme l'avait fait Kouchner", a ajouté le dirigeant du PS.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39- href="mailto:31345999@7">31345999@7-40,0.html

Écrit par : julien94 | 19 juin 2007

@ video meliora

Je sais que comme tant de DSK, vous pensez en ce moment que le PS a résisté seul et qu'il peut continuer sa route seul. D'autres ne pensent pas comme vous.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@ Julien

OK, 45 000 aujurd'hui ? Combien aux municipales, combien après les municipales et les cantonales, au régionales ...

C'est bien, vous avez fait un joli score aux présidentielles, mais comme aux législatives, vous n'aviez que très peu de gens connus, ça n'a pas été la fête ... C'est un beau pari, j'admire le courage, mais il est souvent peu payé en politique. Comment ferez vous face au PSLE-NC, bien plus visible que vous ? Comment ferez vous quand vos conseillers généraux sortants devront faire fasse à des UMP, quand vos listes aux régionales ne pourrons pas forcément se maintenir, etc ... Fusionnerez vous aux municipales, aux régionales ? C'est bien d'avoir les mains propres, mais ccette attitude vous condamne surtout à ne plus en avoir ... Moi je dis bonne chance, mais gouverner c'est choisir, souvenez vous en. Vos électeurs l'ont déjà fait, eux.

PS : je ne crois pas que la vision de video meliora soit d'avoir un modem inféodé au PS, pour ce qui est du centrisme, on a déjà le PRG, merci pour nous.

Écrit par : Simon | 19 juin 2007

eh oui, y a qd meme quelques jeunes!!! quand j'ai vu la moyenne d'age de 57 ans!!!!
ça craint!!!

Écrit par : rikou59 | 19 juin 2007

@ video meliora

Le PS, pour bien le connaître, peut très bien changer de "logiciel" lors du prochain congrès, mais il ne changera pas sa structure : un gigantesque fossé entre les sections et "les autres" (les "professionnels"). Ces "notables" là sont au contraire bien plus présents au PS qu'au MoDem.

En revanche, il y a une chose que le MoDem peut effectivement envier au PS. C'est peut-être la grande diversité de sa base même si les fonctionnaires (et particulièrement les enseignants) restent en force. Mais le MoDem vient de naître, il peut s'ouvrir encore. Cela, en tous les cas, j'y tiens particulièrement !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@ Simon

je suis on ne peut plus d'accord avec ton propos sur l'enracinement de terrain. Aussi faut-il connaître le terrain, ou plutôt ... aussi faut-il que lle sommet connaisse les réalités de la base. Il ne suffit pas de désigner un notable local en espérant que son passé, voir celui de sa famille, et son carnet d'adresse feront le reste. Sinon à quoi lui servirait-il d'adhérer à tel ou tel parti ?

Si le Mouvement existe c'est pour répondre au besoin de nos concitoyens via ses représentants. Cela suppose effectivement que lesdits représentants connaissent le terrain mais aussi que la hierarchie s'implique en terme de moyens et qui dit "donner les bons moyens" dit "connaître les vrais besoins". Et c'est là que nous intervenons ... en tout cas que pourra intervenir le modèle de fonctionnement sur lequel nous allons travailler.

Je suis assez partagé sur l'aspect "middle class" du MoDem. D'un côté j'aimerais que notre Mouvement soit celui de tout un chacun, d'un autre je me dis que finalement nous aurions bien mérité une représentation "exclusive", nous la vache à lait de la république, ceux pour qui on ne fait RIEN dans ce pays depuis 20 ans. Quand un gouvernement prend des mesures c'est soit pour soutenir les classes les plus basses soit flatter les plus hautes. ET NOUS ?
A ce sujet, je vous renvois à l'excellent livre "Les classes moyennes à la dérive" de Louis Chauvel.

Même si je n'ai pas tranché, et qu'il est même possible que je ne tranche jamais, une chose est sure : je ne refuserais jamais une bonne volonté, d'où qu'elle vienne.


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@ Tonton_AIG

Peut-être mais dans ce cas là il ne faut pas prétendre à des responsabilités nationales qui pas essence doit se préoccuper de tous ces citoyens et favoriser l'intérêt général. "Les classes moyennes" ne sont pas un programme.

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@Arnaud: tu écris: "Même si je n'ai pas tranché, et qu'il est même possible que je ne tranche jamais, une chose est sure : je ne refuserais jamais une bonne volonté, d'où qu'elle vienne."

Eh bien! je te remercie! lol

Si le MoDem devait être un parti représentant exclusivement les classes moyennes, permets-moi de penser qu'il n'aurait plus aucun intérêt! Nous devons travailler pour l'intérêt général, et non pour l'intérêt particulier d'une classe sociale.

En outre, j'ai beau être à Sciences_Po, je sais d'où je viens et, force est de le constater, il ne s'agit pas nécessairement d'une "midle-class".

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

En tous les cas le Mouvement Démocrate se New-Yorkise : MoDem (comme les quartiers de NY : NoLita, TriBeCa, MoMA, etc.), Middle-class...

Faut-il désormais poster en anglais :-)

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@benjamin: Pour "middle-class", il fallait lire: "classe moyenne" ... of course!

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@ Benjamin Sauzay & Nicolas Vinci

Je vous rappelle tout de même que le PC est un parti dédié à une certaine classe (celle des ouvriers contre les patrons) qui a eu des responsabilités locales comme nationales

De même, on peut dire que dans sa conception l'UMP est un parti élitiste des "entrepreneurs" non pas "contre" mais en décallage avec la classe ouvrière.

Les premiers pensent qu'ils sont l'avenir puisqu'ils sont la force de travail et que rien ne se produit sans eux. Les seconds le pensent en tant que représentant des "têtes pensantes" qui dirigent les forces de travail. Leur seule main tendue au prolétaria se fait via les patrons : donnons aux patrons les moyens de réussir, les ouvriers en profiteront par ricochet.

De même on pourrait dire que le FN est un parti "de classe" sauf que sa catégorie de classe n'est pas la même que les autres.

Et si finalement c'était ça l'identité du Centre ? La volonté de ne privilégier ni dénigrer personne ? C'est pas de l'Humanisme, ça ?


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

Le parti socialiste vient de comprendre avec ces législatives qu'il n'est plus nécessaire de s'occuper de Bayrou et de négocier avec lui.
Bayrou et Corinne Lepage avaient appelé à élire Juppé. Les électeurs du Modem n'ont pas suivi et ont voté à gauche.

Les électeurs du Modem penchant à gauche à 55%, ce que dit Bayrou est sans importance maintenant. De fait, le Modem est aujourd'hui satellisé par le PS.
La gauche est assurée que les électeurs du Modem voteront pour elle, donc l'alliance avec Bayrou n'a plus de justification.

En freinant la vague bleue, les électeurs du Modem viennent de mettre à mort Bayrou, qui ne sert plus à rien. Le PS prend la direction de l'alternance, renforcé comme jamais.

Le PC revenant en force, c'est l'alliance traditionnelle PS-PC qui devient importante, et elle est incompatible avec une alliance au centre.

Merci aux électeurs du Modem d'avoir joué les idiots utiles du PS. Au revoir Bayrou ! :-)))))))))))

Écrit par : MJS75 | 19 juin 2007

@Arnaud: c'est précisément ce que je dis: je ne veux dénigrer personne. Et c'est pour cela que l'idée d'un parti des classes moyennes que serait le MoDem me dérange.

En revanche, si tu veux me convaincre, je pense que citer le PCF, l'UMP et le FN à titre d'exemple est la plus mauvaise méthode!!!!! ;-)

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@MJS75: quelle suffisance! Qui êtes-vous pour décider à ma place de qui je voterai au 2nd tour d'une élection? Ne vous en déplaise, si le candidat PS est un fabiusien, il y a très peu de chance que je vote pour lui. De la même façon, je ne trouverai rien de choquant à voter pour un radical valoisien (le parti de Borloo). Par conséquent, permettez-moi de vous dire que :

1. Vous devriez commencer par respecter le vote individuel de vos concitoyens. Je ne sais pas comment cela marche au MJS, en tout cas, au MoDem, chacun vote en conscience.
2. Votre analyse est complètement à côté des clous...

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@ Arnaud

"Et si finalement c'était ça l'identité du Centre ? La volonté de ne privilégier ni dénigrer personne ? C'est pas de l'Humanisme, ça"

Oui, justement prenons garde à ne pas être un parti au centre également des classes. Ni ouvriers, ni entrepreneurs. Mais le oui-oui : ouvriers et entrepreneurs.

Ton premier message semblait dire l'inverse.

C'est pour ça que le terme centre peut parfois être génant. Je considère le MoDem plus comme un "hyper-parti", un parti au dessus des partis, qui n'effacera pas une bonne idée par le simple fait qu'elle pas n'est supposée être de son bord.

Un hyper-parti pour une hyper-démocratie !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

Mais oui , 4 députés c'est très bien d'autant plus que vu à quoi sert le parlement sous cette IV ème République, 4 ou 20 ça n'aurait pas fait une grosse différence au niveau de l'influence, tout au plus du temps de parole en rab'.

Les gens se souviendront de ce troisieme homme qui a su fédérer 7 millions de voix et 40 000 adhérents (on en est où? J'ai pas vérifié depuis un bail) et qui n'a obtenu que 4 parlementaire comme d'une injustice faite envers un démocrate.

Écrit par : Eugène | 19 juin 2007

Salut @ tous,

je suis très interressé et charmé par vos activités.
Je me demande quelles sont les conditions pour participer à vos réunions, comme celle de demain.
Faut il appartenir au modem parisien? avoir accès au yahoo groupe?
Ou peut être que l'accès est totalement libre?

En tout cas bravo à tous pour votre dynamisme.

Écrit par : S | 19 juin 2007

Par contre ça n'a rien à voir mais : la video de l'apparition de Quitterie Delmas avec DSK au grand journal n'est plus dispo.
Kesako ?

Écrit par : Eugène | 19 juin 2007

Salut @ tous,

je suis très interressé et charmé par vos activités.
Je me demande quelles sont les conditions pour participer à vos réunions, comme celle de demain.
Faut il appartenir au modem parisien? avoir accès au yahoo groupe?
Ou peut être que l'accès est totalement libre?

En tout cas bravo à tous pour votre dynamisme.

Écrit par : S | 19 juin 2007

@ MJS75

Votre analyse est particulièrement sommaire. Aux municipales, il suffit de 10% au premier tour pour se maintenir au second. Avec 13% en moyenne dans les villes, le MoDem est en situation de se maintenir partout et le fera si les alliances ne se présentent pas.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

Salut @ tous,

je suis très interressé et charmé par vos activités.
Je me demande quelles sont les conditions pour participer à vos réunions, comme celle de demain.
Faut il appartenir au modem parisien? avoir accès au yahoo groupe?
Ou peut être que l'accès est totalement libre?

En tout cas bravo à tous pour votre dynamisme.

Écrit par : S | 19 juin 2007

@ Eugène

Elle a été retirée, on ne sait pas bien qui est intervenu auprès de Daily Motion pour ça, on cherche.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@S: a priori, les Cafés Démocrates anoncés sur ce site par Quitterie elle-même sont ouverts à tous. Concernant les "infra-réunions" entre membres du Yahoo Groupe, il faut voir avec eux ... en passant par le Yahoo Groupe!

Pour s'inscrire: un mail à nicolas(at)nicolasvinci.eu
Avec un nom et un prénom, et selon l'envie des motivations!

A bientôt

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 19 juin 2007

@ Nicolas

Non non, il ne s'agissait pas de te convaincre mais de répondre au fait qu'une classe sociale n'est pas un programme ... justement si, et c'est bien le problème.


@ MJS75

Faute, énorme faute! Combien de députés avez-vous gangés grace à nous ? une centaine ?
Conclusion : merci qui ?

Qui est le premier à avoir appelé au pluralisme à l'Assemblée ? Bayrou
Conslusion : qui, en votant à Gauche, a écouté la volonté de son président ?

50% d'abstention au second tour malgré les appels répétés des ténors du PS à la mobililsation
Conclusion : qui, en ne votant pas, n'a PAS écouté la volonté de ses leaders ?

Exemple pour exemple : dans la SEULE triangulaire du pays, quel candidat a renvoyé au vestiaire les représentants des deux "ogres" ? Jean Lassalle

Qui vient de perdre sa 3e élection présidentielle d'affilée ?
Qui, malgré la victoire aux dernières régionales, n'a pas été capable de profiter de cette chance ?
Qui va se retrouver confronté à une guerre ouverte des chefs ?
Qui va, de fait, se voir menacé d'implosion ?
Qui n'a pas été fichu de prendre plus en considération un homme de la trempe de Kouchner (en terme de polularité et de compétence) jusqu'à l'obliger à rejoindre l'autre camp ?

Allez, une petite dernière : qui a eu le plaisir de recevoir, lors de sa dernière réunion "Café Démocrate" des représentants des jeunes socialistes ? NOUS :o)

Là où tu as raison c'est que tu raisonnes en logique comptable (4 < 186) ... sauf qu'à partir du moment où l'UMP a une majorité confortable ça n'a plus trop de sens.
La véritable opposition sera hors de l'hémicycle pour cause de "béni-oui-oui-sation" de nos représentants (enfin, surtout des vôtres et des leurs), et à ce petit jeu là, étant donnée vos dissenssions internes ... je trouve assez cavalier de venir nous pousser ce genre de chansonnette :o)

Alors au revoir François ... Hollande, bien sur :o))))))

Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

ps (c'est le cas de le dire) : s'il se trouve des jeunes socialistes désireux de venir travailler avec nous, vous ètes les bienvenus.

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@ Benjamin Sauzay

Ton idée d'hyper-parti est intéressante car elle semble en phase avec une réflexion que je me fais depuis quelques jours : comment arriver à ne pas faire passer le MoDem pour un "parti" au sens traditionnel du terme mais pour une "association", avec le capital sympathie qui y est attaché ?

En première analyse je dirais que nous y arriverons tant qu'il n'y aura pas en notre sein de "coup fourré" du type "guerre des chefs". Nous avons l'immense avantage qu'au moins à notre niveau nous n'ayons aucun "professionnel" de la politique. De fait on ne pourra nous targuer d'oportunisme puisque nous faisons cela bénévolement, comme une assoc.

Arpès, les hautes sphères ... c'est autre chose, mais cela importe peu en réalité, puisque le contact avec le terrain se fera par "notre" (nous ou d'autres adhérents partout en France) intermédiaire.

En un mot : des gens de bonne volonté discutant avec d'autres gens de bonnes volonté. Ca ne peut que marcher


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

@ Arnaud dit tonton

Il y a DÉJÀ des socialistes qui participent à nos cafés démocrates. Mais chhht.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

je passe pour fortement vous inviter à voir cette article

Écrit par : aurélien | 19 juin 2007

je passe pour fortement vous inviter à voir cette article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25956

Écrit par : aurélien | 19 juin 2007

je passe pour fortement vous inviter à voir cette article http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25956

Écrit par : aurélien | 19 juin 2007

Bonsoir,

C'est assez intéressant :

http://www.lefigaro.fr/elections-legislatives-2007/20070619.FIG000000203_l_ump_doit_repenser_sa_strategie_municipale.html

:)

Écrit par : valérie | 19 juin 2007

Effectivement cet article est très intéressant!
Nous avons, en chiffres, de quoi motiver plus encore notre envie de scrutin proportionnel.

J'en ai profité pour laisser un petit mot à l'auteur (Thomas Guénolé), azuréen comme moi (;op), afin de lui proposer de passer nous voir pour qu'il puisse constater de nos démarches et de notre engagement et, peut-être, lui donner envie de se joindre à nous.

Comme je le disais : toutes les bonnes volontés sont bonnes à prendre


Arnaud (tonton_aig@hotmail.com)

Écrit par : Tonton_AIG | 19 juin 2007

MoDem : être, vivre, compter, exister, ce soir sur mon blog.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

Pourquoi ne pas défendre vos idées plutôt que de parler de proportionnel ?
Si les Français croient majoritairement au MoDem proportionnel ou pas vous gouvernerez non ?

Écrit par : un passager | 19 juin 2007

Pourquoi ne pas parler de proportionnel ?

C'est une question importante pour la vie du pays, non ?

Écrit par : valérie | 19 juin 2007

La question du rapport entre le PS et le Modem a été une des questions évoquées @ la réunion régionale du courant "Socialisme et Démocratie" ce soir...
Apparemment, les rapports entre Dominique et Quitterie sont plutôt bons@ en croire l'émission de Vendredi dernier...

Sandrine MAZETIER, élue dans le douziéme a je trouve des points communs avec Madame Delmas Quitterie, ce qui apparemment provoque des éclairs dans le ciel...
Est-il exact de dire que les débris de l'UDF ancienne version sont le Nouveau Centre et que Le Modem est un parti de centre/centre gauche?

Écrit par : Reveur75 | 19 juin 2007

C'est vrai, la proportionnelle c'est nécessaire, mais ce qu'il faut c'est penser, sur la dette, le chômage, la sécurité, l'éducation, l'Europe...
rénover les pratiques c'est aussi rénover la pensée

@ Quitterie,
comme tu me l'as suggéré la semaine dernière, je t'informe par ce commentaire que je t'ai envoyé un mail. ;)

Écrit par : philippe | 19 juin 2007

@ Théo,
comme je ne suis pas au courant, mais que cette rumeur me paraît vraiment infondée, je modère ton commentaire pour ne pas propager cette rumeur ;-) !

Écrit par : Quitterie | 19 juin 2007

@ Reveur75

La question de la situation géométrique du MoDem est de peu d'enjeu en elle-même. Comme le disait justement Gaby Cohn-Bendit au récent café démocrate, le centre, c'est un point, rien de plus. Le MoDem, si j'extrapole sur cette idée, pourrait se définir comme un épicentre plutôt que comme un centre. De surcroît, épicentre est lié à l'idée de séisme et c'est bien un séisme que nous voulons faire.

Mais laissons cette discussion un peu théorique.

En vérité, il y a au MoDem des gens qui se sentent de centre-droit, de centre-centre et de centre-gauche. il y a aussi des gens que l'idée centriste laissent dubitatifs.

La question que tu poses est celle des alliances, d'une part, et du contenu idéologique d'autre part.

Le contenu idéologique est en cours de définition, donc difficile de répondre pour le moment.

Les alliances électorales dépendront à coup sûr des circonstances. Je fais partie de ceux que l'initiative des frères Cohn-Bendit (et, jusqu'à aujourd'hui de Bockel, mais...) intéresse.

Quitterie, d'une manière générale, s'exprime pour tout ce qui fait des passerelles entre les gens. Sur la stratégie, je crois qu'elle aura bientôt l'occasion d'exprimer son opinion, mais on doit rappeler qu'elle fut l'une des rares à annoncer officiellement qu'à titre personnel, elle voterait Royal au 2e tour de la présidentielle.

Le Nouveau Centre n'est que l'écume de l'ancienne UDF, les militants n'ont qu'assez peu suivis la fuite de leurs députés.

Le MoDem est un parti libre.

Écrit par : Hervé Torchet | 19 juin 2007

@ Un passager

Très juste : ce qui compte, ce sont nos idées. Nos projets. Notre avenir, aussi bien comme militants que comme citoyens. Notre engagement durable pour le bien commun. Voilà de quoi nous parlons aussi.

Écrit par : un démocrate | 19 juin 2007

@ Hervé

Bravo pour l'idée d'épicentre ! C'est une excellente synthèse qui ne peut faire que consensus !

Écrit par : Benjamin Sauzay | 19 juin 2007

@ S
@TOUS

notre réunion de mercredi 20 juin au soir est :
un diner qui
doit faire avancer le travail d'un certain nombre de personnes se sentant former un groupe,
ce groupe a pour raison d'être une convergence d'idées politiques communes grâce à l'animation de Quitterie Delmas.

Donc si vous sentez que c'est pour vous, venez ce soir.
:-)



Sinon:
A l'ordre du jour, il y aura aussi "comment on travaille avec toutes les régions"

Alors, commentez, commentez, amis d'un peu plus loin, dites-nous par exemple, selon vous, ce qu'on ne doit pas oublier !


Bye!

Écrit par : guillaumeD | 20 juin 2007

http://www.m6.fr/cms/display.jsp?id=p2_717856
« Je referai de l’ouverture, à la fin de l’année dans un autre cadre…J’ai mon idée… » Il n’en dira pas plus…Mais l’appétit du Président est loin d’être rassasié… « J’ai vidé l’extrême-droite, maintenant je vais m’occuper du centre- gauche », promet-il…
Que penser de cette phrase de Sarkozy ?

Écrit par : granit | 20 juin 2007

une veritable ouverture aurait été de traiter avec les dirigeants de partis directement! et non d'essayer de corrompre des personnes..
que voulait t'il dire, par ", j'ai vidé l'extreme-droite, et maintenant je m'occuperai du centre gauche"
ce n'est pas une phrase digne de dirigeant démocrate,mais,celle d'un dictateur qui cherche à évincer les autres groupes.
la france ne doit plus faire confiance à cet homme!!!

Écrit par : rikou59 | 20 juin 2007

- Ancrage terrain : je propose des réunions "café-débat-citoyens" à thème "de société", éventuellement politique (mais ça n'est pas une obligation) tous les mardis de 20h à 22h, à L'Imprévu... 35 rue Didot Paris XIV, métro Pernety (13). http://www.limprevu.fr . Objectif = une maquette de "neurone" non hierarchisé et adaptable (puisque c'est un neurone).
- Organisation : réunion ce soir mercredi aux Associés, à la Bastille. Il y a une proposition d'ordre du jour, probablement des contre-propositions, on va bien voir ce qui en sort. ça pourrait être un autre "neurone".
- Je vous rappelle les différents outils internet mis en place (yahoo/group, wiki, forums, blogs) qui permettent de structurer un peu plus les échanges. Si on met tout sur un seul blog, on fait monter son Page-rank mais on ne facilite pas la lecture... et on va finir par le faire exploser (268 commentaires en 15 heures, c'est un peu dur à encaisser) !
- Je vous embrasse !

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 20 juin 2007

@Virginie v

dis-donc ce prénom Virginie est très couru ici ; je ferai la distinction maintenant : pour ne pas que l'on nous confonde

Écrit par : Virginie C | 22 juin 2007

Nicolas Vinci..

Vous partez sur de mauvaises bases, en disant..je voterai pas pour un candidat PS si c'est un fabusien, en sous entendant..par contre je voterai pour un candidat PS s'il est proche des strausskhaniens ou autres libéraux socialistes...voir un radical de gauche ou de droite !

Un candidat socialiste, c'est un socialiste..et on l'accepte, ou on le refuse dans sa diversité, avec ses sensibilités, les situations locales.

Vous avez au modem, une tendance..à ne voir au PS, que les libéraux (Boeckel se retrouve chez Sarko..quelle gloire !) ou strausskhaniens, mais celà c'est une vision à courte vue de la réalité interne du PS et de ses autres composantes.

Sur l'élection..;

A part le PS et la gauche..de l'autre côté il y avait les candidats UMP, on a vu que dans les faits...même sans consigne claire..l'électorat Modem, dans les grandes villes en particulier et dans beaucoup de régions, a choisi la gauche et le PS.
Celà doit amener des réflexions...dans les états majors.

A un moment, il faudra définir des lignes claires..faute de quoi, effectivement comme le signale MJS75, vous passerez votre temps à être des "supplétifs" des uns ou des autres..sans pouvoir développer un projet concret sur la durée, avec des éventuelles alliances et des engagements, des convictions.

Peu à peu le temps fera son oeuvre...la rénovation précisera la situation au PS, et de votre côté les ni ni..ou centre "sans positionnement" ne seront plus tenables bien longtemps surtout avec..le Nouveau Centre (qui va capter le centre droit en grande partie).

Écrit par : Marsipulami | 23 juin 2007