« VICTOIRE des parlementaires européens : c'est la mort de la riposte graduée ! | Page d'accueil | Réduire de 30% ses GES ? A voir et à revoir ! »

25 septembre 2008

Ensemble pour un Paris démocrate : précisions

Petite note à destination de nos amis adhérents du Mouvement démocrate de Paris : puisque on me fait l'honneur de me demander quelques précisions sur mon cheminement depuis quelques mois, je suis ravie de vous en donner.*

Je me suis opposée à un système. Pas à une personne, à un système.

Système que mes adversaires d'aujourd'hui ont allègrement cautionné et auquel ils ont largement contribué pendant des années, sans jamais se poser une seule question.

Ce n'est pas ce que j'ai choisi : j'ai choisi le chemin de la contestation constructive, quitte à faire une croix sur mes propres opportunités pour réclamer un changement de règles du jeu. Ce fut dur, parfois violent. Les pires étant évidemment ceux précités. (évidemment pas les nombreux adhérents de bonne foi sur l'autre liste avec lesquels je partage des valeurs fondamentales et les mêmes aspirations, que je salue ici).

Nous nous sommes battus à très nombreux au moment des statuts, des différents règlements pour obtenir des immenses progrès avec une écoute sans précédent de nos leaders. Ce sont des gages de confiance. Et je suis très fière de dire que même s'ils sont parfois encore perfectibles, encore à expérimenter, nos règles du jeu nous permettent une transparence et un respect de tous, que ce soit pour la collégialité, les investitures, la structuration de notre mouvement.

Où étiez-vous lorsqu'il fallait défendre cette exigence démocratique ?!!

Quand la confiance est là, on se soude, on se soutient, on fait face aux manipulations extérieures, on se bat ensemble. C’est souvent ce qui nous manquait. En tous les cas, moi, ça me manquait.
Aujourd'hui, on fait des forces de chacun les forces de tous, on trouve sa place, on devient complémentaires, on ne voit plus l'autre comme un danger, mais comme une chance de se tirer collectivement vers le haut.

Nous avons besoin de Marielle de Sarnez parce qu'elle a des qualités qu'aucun d'entre nous n'a encore aujourd'hui. (Il ne tient qu’à nous de grandir !). Une connaissance parfaite de la vie politique, une résistance à toute épreuve, une fidélité irréprochable et exemplaire. Une grande notoriété. Et que vous le vouliez ou non, François Bayrou ne serait pas ce qu'il est sans elle.
Nous avons besoin de Marielle pour faire émerger notre génération, nous nous appuyons sur elle, comme elle s’appuie sur nous. Peu à peu, nous serons capables de reprendre ce flambeau de résistance politique. Elle doit nous transmettre son savoir. Nous devons lui apporter notre vision, nos idées sur l’Alternative politique.

Les difficultés que j'ai rencontrées avec Marielle de Sarnez et les difficultés qu'elle a rencontrées avec moi, n'en déplaise à ceux qui les ont induites, nous ont rapprochées.

Marielle a des défauts, moi aussi. Et chacun de vous. Nous avons décidé de mettre des gardes fous, des règles empêchant nos travers humains. Je l'ai dit en public et je le répète, j'aurai été à sa place j'aurai été comme elle. Ce n'est pas les personnes qu'il faut changer, surtout quand elles sont indispensables, ce sont les règles. Pouvoirs et contre pouvoirs. Gouvernance. Leadership, responsabilités et collégialité. C'est ce que nous avons fait depuis un an, collectivement. Nous pouvons en être fiers.

Pour le reste et sur les éventuelles négociations, au risque de vous décevoir il n'y en a pas. Mais je vous remercie pour le bon buzz que vous avez fait, chers adversaires par vos mails anonymes.

Quelle rumeur avez-vous colportée ? Je serai candidate aux européennes ? Bien sûr que je suis candidate à la candidature aux européennes, et que j'enverrai ma lettre de motivation à la commission expliquant mon souhait de servir le Modem lors de ces élections qui me tiennent particulièrement à coeur. Parce qu'il y a un immense défi à incarner l'Europe de notre génération ! Un immense défi à combattre l'abstention : 3 jeunes sur 4 ne sont pas allés voter en 2004 !

Il se trouve que nous avons voté des statuts, que les candidatures sont ouvertes à tous, à vous aussi (et pourquoi pas à moi ;-) ?), que les adhérents se prononceront, et que je sois investie un jour ou pas, je suis fière de cette procédure. Et fière de m’y soumettre en confiance.

Ce n’est pas la question du jour. La question à laquelle nous avons à répondre en conscience : allons-nous renforcer notre Mouvement et nous mettre en ordre de bataille ? Allons-nous mettre toutes les chances de notre côté pour affronter les équipes surpuissantes des 2 partis majoritaires ?
Voilà, je me suis engagée avec Marielle de Sarnez et toute l’équipe Ensemble pour un Paris démocrate, je m’engage donc à l’exécution de notre projet.
J’assume et revendique ma décision au nom de ma foi dans l’offre politique que nous proposons aux Français, nous, les démocrates, et de ma reconnaissance à celles et ceux qui l’ont rendue possible ! Nos leaders, mais aussi vous !

Bon à part ça, le monde est juste entrain de partir en vrille, ce serait chouette qu'on relativise les "énormes" enjeux qui se déroulent chez nous pour ces élections départementales, au PS pour leurs motions, à l'UMP pour leurs régionales, sénatoriales, etc..., dès le 28, on arrête de se regarder le nombril, promis ?
Go !

* suite à la question sur le blog d'Hervé Torchet et aux commentaires.

Commentaires

J'ai été heureux que mon blog soit honoré de ce texte magnifique et j'ai cru utile de le donner comme une note, je vois avec joie que tu en fais autant, même si c'est déjà du passé.

Écrit par : Hervé Torchet | 25 septembre 2008

Quitterie,

Ce billet est à ton image libre et réfléchi . Ceux qui hier se revendiquaient tes amis font aujourd'hui dans une surenchère critique, compilant tes propos, guettant tes faux pas ou les exploitant, amalgamant le tout pour t'atteindre et atteindre cette liste à laquelle tu apportes ton soutien actif et communicatif . Ca me fait penser à ces mecs qui pour justifier un divorce ou par ce que leur femme les quittent , accusent leur ex de tous les maux, prenant tout le monde à partie et brulant ce qu'ils ont adoré la veille . Agir ainsi c'est non seulement ne pas respecter l'autre mais ne pas se respecter soi. Rassures toi , nous sommes nombreux à nous être réjoui de ta participation à ce collectif comme celle de Céline Alléaume qui a tant bossé pour ce nouveau parti , pour notre projet municipal . Marielle a avec François Bayrou en commun une force granitique qui leur permet d'encaisser les coups et de tracer leur voie , par ce qu'ils sont animés d'un idéal et non de la seule ambition . Tu es dans leur sillage tout étant et c'est heureux différente. Ton "cheminement" est parfaitement honorable.

Écrit par : juste milieu | 26 septembre 2008

"à part ça, le monde est juste entrain de partir en vrille"
"dès le 28, on arrête de se regarder le nombril, promis ?"

Promis!

J'ai lu avec beaucoup de plaisir toutes ces choses que j'avais entendues en direct de ta part. Tous les politiques ne peuvent pas se targuer de cela.

Écrit par : GuillaumeD | 26 septembre 2008

tout a fait d'accord avec ta note Quitterie et à partir de lundi on bosse tous ENSEMBLE

Écrit par : Marc | 26 septembre 2008

Joli texte...mais en ce qui me concerne je n'apprecie pas du tout Marielle politiquement, et je continue notamment à penser que sa campagne municipales a été mediocre.

Enfin grâce à ce texte et sa genèse, Hervé va probablement rester en levitation 3 mois de suite! Et rien que pour ça, ce texte valait la peine:) Hervé on t'aime tous:)

Écrit par : steph | 26 septembre 2008

Que dire ? Bravo. il y avait très longtemps que je n'avais pas éprouvé le besoin et l'envie de laisser un commentaire sur ton blog. Tes derniers billets étaient trop éloignés des combats que nous menions pour faire émerger nos points de vue au sein des "hautes sphères" du Mouvement.
Je retrouve le côté politique tant vanté par ceux qui te suivent depuis le début.
Oui on va arrêter de se scruter le nombril pour ouvrir les chantiers qui nous serviront à enfin faire vivre le MoDem et implanter nos idées dans l'inconscient collectif

Écrit par : fabryce67 | 26 septembre 2008

Quitterie,

Je pense comme toi que Marielle est indispensable comme vice présidente du MODEM, Vice-présidente du Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe au Parlement Européen, comme bras droit et conseil de François Bayrou, comme conseiller de Paris.

Mais je pense que ces élections internes ne devaient pas être les siennes.

J'aurais infiniment préféré ne pas me retrouver dans une liste opposée à elle, penser que les permanents du siège et la commission électorale organisaient des élections comme le font les fonctionnaires aux élections officielles, neutres et fiers de leur impartialité ou engagés individuellement, contribuer à faire émerger le (la?) meilleur pour nous diriger parmi toutes ces personnes dont les quelques mois de notre parti ont montré la valeur.

J'ai rejoint la liste de Christelle de CREMIERS parce que, comme quelques autres, elle fait partie des espoirs de notre parti et qu'elle a eu le courage de se présenter.

Chaque jour de la campagne confirme son professionnalisme, son sens de l'organisation, son plaisir d'être sur le terrain, sa capacité à s'entourer et que je crois qu'elle saura donner ce fameux nouvel élan dont nous avons besoin depuis la contre performance des municipales pour aider nos convictions et François Bayrou.

Je crains, mais toi aussi peut-être, que la liste sur laquelle tu figure soit un étouffoir pour les personnes qui ont de la personnalité . Marielle a les qualités que tu lui concède (c'est d'ailleurs rare) mais le seul moyen que d'autres personnes les aient c'est qu'elle leur laisse un peu de place. La présidence de la fédération de Paris est idéale pour celà et je suis convaincu que Christelle saura mettre en avant, déléguer, co-décider...

Peut on, soit dit en passant, être contre le cumul des mandats et en cumuler autant?

Le 28 nous serons tous ensemble pour parler du "Monde qui part en en vrille" et aider Bayrou mais aujourd'hui la campagne c'est l'élection de la Fédération de Paris du MODEM.

C'est un peu nombiliste mais je te fais suivre le mail que j'ai adressé à EdF fin juillet et qui explique que je ne sois pas sur la liste de Marielle. Rien depuis fin juillet ne m'a fait penser que j'avais tort.


"Chère Elisabeth,

A la suite des élections municipales j'avais manifesté mon souhait de participer à la vie du MODEM.

Le MODEM doit profiter des trois années qui viennent pour former les structures et personnalités qui permettront à François BAYROU de montrer qu'il a construit un parti et une équipe aguerrie et qu'il peut donc diriger un pays. La qualité des valeurs et l'intégrité reconnues ne suffiront pas.

Le nombre de personnes susceptibles de porter la parole de notre mouvement permet de l'incarner.

Aujourd'hui notre parti existe essentiellement par la voix de François BAYROU et de Marielle de SARNEZ, l'élection du président de la Fédération de Paris est une bonne occasion de mettre en avant une nouvelle personnalité.

Je vous avait dit mon souhait de figurer sur ce qui s'appelait déjà "la liste du siège", espérant que serait mise en avant cette nouvelle personnalité trouvée par nos dirigeants. Il n'était pas question pour moi de rejoindre ceux qui critiquent sans construire ou assignent. Ma position n'a pas changé.

L'annonce que Marielle de SARNEZ prend la tête de cette "liste du siège" m'a pris de court et je vous ai dans un premier temps maintenu ma candidature.

Je pense que cette candidature est une mauvaise décision, qu'elle empêche l'émergence de nouvelles personnalités, permet une forme de cumul des mandats, n'est pas une promesse de disponibilité et d'écoute en même temps qu'elle lasse des militants dévoués qui méritent d'être mis en avant et qu'on leur montre de la confiance.


Je vous informe que je ne souhaite plus figurer sur cette liste.


Je reste en parfaite communion avec les valeurs du MODEM et me réjouis d'en faire partie chaque fois que j'entends François BAYROU ou Marielle de SARNEZ porter sa parole dans laquelle je me retrouve parfaitement.

Je serai heureux de vous croiser lors de prochaine réunion (ou rue Clerc...) et vous remercie d'être venu me chercher pour devenir actif.

Amicalement,

Guillaume de COETLOGON
06 60 18 17 09"

Écrit par : Guillaume de COETLOGON | 26 septembre 2008

@ Guillaume de Coetlogon

Il est vrai que la note de Quitterie est un quasi-copié-collé de mon blog, ce n'était cependant peut-être pas la peine de faire ton commentaire en copié-collé aussi.

Tes spéculations sur les prétendues pensées intimes de Quitterie me paraissent très extrapolées et, pour tout dire, erronées. C'est une tentative un peu ridicule pour semer la dsicorde là où celle-ci n'existe pas. D'un Breton, j'attendais mieux.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 septembre 2008

@Quitterie : Comme je l'ai dit chez hervé, rien à redire tout est dit et bien dit et j'aurai pu ecrire chaque mot de ce texte, merci.

@Guillaume : Tout ca pour donner ton numero de portable ;-)

Écrit par : virginie v | 26 septembre 2008

@Guillaume : Une dernière chose mais pas sur le ton de la plaisanterie, je pense que nous avons une formidable équipe et que cette campagne Ensemble ( pour un Paris Démocrate ) a déjà relever des talents et un sacré esprit d'équipe.Je suis fière de cela. En tout état de cause, nous travaillerons tous ensemble le 28 pour Paris, avec plaisir, détermination et conviction. Amitiés, virginie

Écrit par : virginie v | 26 septembre 2008

@Virginie
C'est pour toi...

Écrit par : Guillaume de COETLOGON | 26 septembre 2008

@Virginie
Pareil pour moi.
L'équipe Un nouvel élan est de très bonne qualité. Nos deux listes prouvent qu'il y a beaucoup de gens de qualité au MODEM. Je pense que Christelle saura les mettre en valeur au service de François Bayrou et de la candidature prévisible et légitime de Marielle pour les Européennes.
Amicalement et au 28 pour se retrouver en famille.

Écrit par : Guillaume de COETLOGON | 26 septembre 2008

Une belle leçon de franchise en politique.

Plus on avance, plus il est difficile de rester fidèle à ses convictions. Ton effort permanent de cohérence mérite le respect.

Tiens le cap. On a besoin de toi.

Écrit par : Yannou | 26 septembre 2008

@ Christelle (Carcone )

Coucou Christelle,je t'ai laissé un petit message sur ton blog.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

@guillaume
avez vous un blog pour votre liste?

Écrit par : steph | 26 septembre 2008

Quitterie,

très beau texte. Merci.
Et merci de ton engagement dans cette campagne avec toute l'équipe d'Ensemble pour un Paris démocrate.

"Et dès le 28 on arrête de se regarder le nombril" : oui !

maud

Écrit par : maud | 26 septembre 2008

merci Quitterie, excellente note attendue. Rien à ajouter :)
Ensemble !! pourunparisdemocrate.fr

bizzz

Écrit par : MIP | 26 septembre 2008

@ Et pendant ce temps là dans la blogoshère....

Les eaux sont redevenues calmes .Les guérilleros anti-Ceci et les guérilleros anti-Cela ont rangé leurs armes dans un sursaut de mobilisation.
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes et l'ours Balou continue ses promenades nocturnes entre les petits villages.Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes...

Dans ce calme infini ,retrouvé, de lumiére de cendres ,le résultat sera là mais quelque peu écrasé par une mise en scène dramatisée à outrance pour un argument somme toute ténu.....

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

@steph
Je ne crois pas que les listes aient des blogs en leur nom propre.
Guillaume

Écrit par : Guillaume de COETLOGON | 26 septembre 2008

@ quitterie,

Beau texte. Tu as raison des le 28 on bosse ENSEMBLE dans le seul but de faire gagner le modem.

Bises,

Thomas

Écrit par : Thomas Maubert | 26 septembre 2008

Rien à redire (c'est déjà fait chez Hervé pour tout dire!), c'est tout en justesse.

Et je lance le même "oui!" exalté que Maud à la proposition:
"Et dès le 28 on arrête de se regarder le nombril"!!!!

Et puis, parce que ça ne fait jamais de mal, on rappelle à tous ceux qui n'y pensent plus ou qui hésitent encore que demain, aller voter est un DEVOIR pour un démocrate digne de ce nom, quel que soit le choix fait (en admettant tout de même que je vous conseille vivement "Ensemble pour un Paris démocrate", of course!)

A très vite,

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 26 septembre 2008

Merci Quitterie pour ta franchise et ta transparence. Il y a un moment où la conciliation apporte plus que la contestation ou l'opposition. Faire changer de l'intérieur. Moi, ce qui me fatigue, ce sont les donneurs de leçons de démocratie. On peut donner des leçons quand on est exemplaire: et là, qui l'est ? La démocratie, c'est chacun, c'est tous, dans nos différences, nos qualités et nos défauts, et parfois nos erreurs.
Je soutiens le collectif autour de Marielle, comme Quitterie, parce que je pense qu'aujourd'hui, c'est le meilleur moyen de faire gagner nos idées et de faire grandir la nouvelle génération politique. Et quand cette génération sera en action, nous pourrons aborder le cumul des mandats....

Écrit par : laurence | 26 septembre 2008

Pas mal cette petite mise au point, j'aime bien ce genre d'initiative.

Écrit par : Timothee | 26 septembre 2008

Oh que oui il est urgent d'arrêter de se regarder le nombril... ça y est, nous y sommes, le package fatal pour l'économie est là devant nous, tout est réuni :

La confiance est au plus bas chez les ménages et les chefs d'entreprises, la production stagne, la consommation est au ras des pâquerettes, le chômage reprend sa course à la vitesse supersonique, l'investissement est au point mort, le commerce extérieur bat des records de déficit, le budget 2009 est quasi infaisable (-53 milliards pour le moment), et bien entendu les finances mondiales partent en choucroute !

Et oui c’est la crise telle que nous ne l’avons pas connue depuis… et bien jamais en fait (désolé pour les plus de 79 ans qui lisent ce blog)

Tout ça pour dire également que si le MoDem doit être demain au pouvoir il vaut mieux que ce soit avec des personnes un minimum responsables et compétentes... Bref, ce n'est pas le moment de se créer des sensations en jouant aux apprentis killers !

Sinon ça va, il fait plutôt beau sur Paris aujourd'hui...

Écrit par : Benjamin SAUZAY | 26 septembre 2008

Et voilà bien exposées les raisons qui m'ont fait rejoindre cette liste, moi aussi.

T'as raison , Benjamin, ça fait du bien ce beau temps, ça met de bonne humeur !

Écrit par : Thomas Deslypper | 26 septembre 2008

En 29 quand les banquiers se jetaient par les fenêtres,c'était pour en finir!
Aujourd'hui quand ils sautent c'est avec un parachute...doré en plus...

Pïerre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

Je trouve intéressant de savoir pourquoi la Cgt est si conciliante avec la direction d'EDF.
Par exemple, le directeur de cabinet de Bernard Thibault, Bernard Saincy, habite un 150 m2, 11 bis rue Marbeau, dans le 16ème arrondissement fourni par EDF à un tarif défiant toute concurrence...Il faut dire qu'il avait placé un temps sa femme au Conseil d'administration.
Va-t-il démissionner après les belles envolées de la Cgt contre les logements des ministres et des HLM de Paris?....

Écrit par : alex | 26 septembre 2008

Bonjour Quitterie,
Nous nous battons ensemble depuis de nombreuses années pour faire avancer nos idées. Avec les jeunes libres tu es devenu notre porte voix (Digression : as-tu vu que Besancenot s'est inspiré de ton logo ?). Et si j'avais été adhérent du MoDem de Paris, tu te doutes que je t'aurais suivi dans le choix que tu as fait. Tu as toute ma confiance et mon entier soutien (et celui de notre liste).

Bises, à bientôt

Écrit par : Fab | 26 septembre 2008

@ Christelle et Christelle.

C'est vrai il y a deux "Christelle " sur les blogs ,en tout cas vous êtes toutes les deux bien engagées,ça fait plaisir.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

Je trouve les choses sympa : les gens qui encensent Quitterie se donnent rendez-vous sur son blog et ceux qui la déstestent viennent m'agresser (et la diffamer) sur le mien. Je fais le paratonnerre. En vérité, si vous avez envie de dire du bien de et à Quitterie, n'hésitez pas à venir porter la contradiction avec moi à ses détracteurs sur mon blog...

Écrit par : Hervé Torchet | 26 septembre 2008

@ Alex

EDF a-t-il racheté British Energy à n'importe quel prix??????.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

@ Alex

EDF a-t-il racheté British Energy à n'importe quel prix??????.

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 26 septembre 2008

@ Hervé
étrange dichotomie en effet! jamais vu depuis bientôt un an et demi que je bloggue.

Écrit par : GuillaumeD | 26 septembre 2008

Je pense que Quitterie est beaucoup trop bien pour qu'on ose s'en prendre à elle face à face.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 septembre 2008

Il y a quelque chose que je ne comprends pas : s'il faut 'relativiser les "énormes" enjeux' de ces élections départementales, pourquoi donc tant de si brillantes figures du MoDem s'y accrochent comme des moules à un rocher ?

La conclusion de ce billet laisse transparaître une énoooorrrrme langue de bois.

Écrit par : Oaz | 26 septembre 2008

@ OAz

Tu te trompes sur la façon dont les choses se sont enclenchées.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 septembre 2008

Quand je lis ça les bras me tombent 10km sous terre...

"Nous avons besoin de Marielle de Sarnez parce qu'elle a des qualités qu'aucun d'entre nous n'a encore aujourd'hui. (Il ne tient qu’à nous de grandir !). Une connaissance parfaite de la vie politique, une résistance à toute épreuve, une fidélité irréprochable et exemplaire. Une grande notoriété. Et que vous le vouliez ou non, François Bayrou ne serait pas ce qu'il est sans elle. Nous avons besoin de Marielle pour faire émerger notre génération, nous nous appuyons sur elle, comme elle s’appuie sur nous."


Pourquoi ça m'étonne encore qu'en politique on puisse chuter si bas...? En politique, et pas uniquement avec Sarkozy, tout est vraiment possible... :-(

Adios

Écrit par : John G. | 26 septembre 2008

Et personne pour oser demander à sainte Quitterie priez pour nous en quoi elle a exactement contribué à faire évoluer les statuts ?
Quel baratin de la part d'une arriviste qui, pour pouvoir mieux quémander une palce aux européennes, vient se ranger bien docilement sous l'aile de celle qu'elle continue à égratigner en des termes fleuris (Marielle, on est bien obligé de faire avec toi bien que tu ne sois qu'une vioque, mais on n'a personne d'autre, alors on fait avec).
Je ne sais ce que je vomis le plus, de cet arrivisme lamentable ou des cul-cul la pralinerie qu'est l'habituel discours politique de Quitterie Delmas.

Écrit par : Tamino | 26 septembre 2008

Quand je lis le com fleuri de Tamino, je me rends compte qu'il est impossible de traverser la vie, et en se montrant, sans se faire des ennemis qui sont la démonstration incessante de toute la misère animique du monde : jalousie, envie, haine, blessures camouflées, souffrances non résolues, mécanique de l'ennui, mélancolie maladive, et propos dont ces imprécateurs espèrent qu'ils agiront comme une magie maligne et noire.

Et le pire qui est le mieux : ces gens-là se font un mal de chien à vomir leur vent méphitique du dedans.

Demy s'est fait aussi beaucoup d'ennemis en parlant librement sur le net et dans la vie, mais il a aussi rencontré le grand amour et plein d'actes héroïques qui ont fait de sa vie un jardin japonais sans plus de dimension limitée.

Bisous à Quitterie qui est la beauté du champ politique qui console...

Écrit par : Demy | 26 septembre 2008

N'étant pas parisienne je ne pourrai pas apporter mon soutien à la liste que vous défendez mais je tiens, tout de même, à vous dire que votre comportement est exemplaire à mes yeux car en Seine Saint Denis avec un candidat qui ose prétendre défendre les valeurs françaises et européennes du MoDem alors qu'il était anciennement pro-De Villiers j'vous avoue que je suis un peu écoeurée...
Merci. Ca rassure et donne l'envie d'avancer...

Écrit par : Karima Bouache | 26 septembre 2008

J'ajoute que le grand amour si frais qu'un carré de lait doux comme le miel a ça de bien tourmenteux qu'il suscite la haine de quelque ancienne maîtresse qui saura rendre la vie aussi animée qu'une arène romaine des grands siècles des pornokrates.

La haine d'une femme ou d'une maîtresse déchue est un spectacle grandiose sans limite, dont les dramaturges classiques ont donné des exemples inouïs et moins livresques que théâtraux.

On pourrait même penser qu'il s'agit de l'énergie noire qui participe de la mise en mouvement du monde, au côté obscur et dérobé de l'amour qui en est l'heureux moteur premier.

Notre Médée contemporaine et pseudo écologique saura-t-elle atteindre au grandiose, ou se rendra-t-elle dans le blog hounding du mesquin et l'emprunt au vulgaire qui est toujours facile sauf quand il rampe et dans la boue qui glue les réputations.

Écrit par : Demy | 26 septembre 2008

Je ne suis pas Parisien, je connais Quitterie et je suis confiant en elle et pour elle.

En voyant vos élections internes chers Parisiens et chers Modemiens dans des fédérations où il y a "Bagarre", il m'est venu une phrase d'Einstein que j'ai publié dans mon statut sur Facebook :

"La folie c'est se comporter de la même manière et attendre un résultat différent "

En gros, j'ai voulu dire que si on continu à se crêper le chignon comme les autres le font dans d'autres partis politiques on va droit dans le mur...

Que chercher vous tous par rapport à ces élections internes ??? Une bataille d'égos ??? Une place au soleil ??? Vous croyez que si vous n'avez pas une place en tant qu'élus on ne vous considèrera pas ?
OK peut_être que vous vous sentirez moins écoutés mais qu'avez vous à dire ???

Jeter l'opprobre sur certains n'est pas pour moi une parole à entendre, si vous avez des besoins et des envies particulières, apprenez déjà à les reconnaitre et les exprimer plutôt que de rentrer dans des frustrations qui vous rendent méchants et ridicules pour ne pas dire bêtes...
Dès le 28 septembre, les jeux internes seront fait... Et que va-t-il se passer ???
Il va falloir recoller les morceaux que beaucoup ont cassé à coup de grandes phrases, d'interprétations et de calculs ne dépassant pas la visions d'un poisson rouge...

Des nouveaux venus en politique profitent de cet événement pour se faire connaitre, mais est-ce ce la meilleure solution d'attaquer à tous va ?? on dirait une horde de chiens beuglant aprés un cervidé dans la campagne Solognotte en cette même saison...

En tout cas, si j'étais parisiens, j'aurais voté "Ensemble etc..." car je crois comme Quitterie qu'il faut aussi des personnalités ayant de l'expérience dans "l'arène politique" pour argumenter à bon escient face à nos concurrents plutôt que de miser sur une équipe certes brillantes, peut-être, mais qui me prouve en ce moment un manque de maturité rhétorique et argumentatoire pour en arriver à de telles diffamations.

Quant à moi, je ne suis présent sur aucune liste , et d'ailleurs chez moi (05) il n'y a qu'une liste, faute d'adhérents... Mais il a failli y avoir aussi embrouille ...Pour vous dire le monde de prédation dans lequel nous vivons ...

Etre élu interne au Modem, quel carte de visite !!! En ce qui me concerne, je crois que c'est se rajouter une dose d'emmerde quotidienne, alors j'apprécie beaucoup ceux qui ont le courage de se mettre dans la mouise... Et pour le moment, à par François Bayrou, Marielle de Sarnez, Quitterie Delmas, et d'autres qui m'excuserons de ne pas les citer, je ne connais pas grand monde qui ont les "coronès" comme on dit outre-Pyrénées, de se maintenir à un tel niveau d'emmerde ...

Alors, présomptueux(se) avez vous réellement réfléchi au fait qu'aprés tout ce tintamarre, vous vous retrouverez en face de loup comme les Sarkozy (père ou fils) , Delannoë (orthographisme aléatoires !!!), ou autre ....

Moi j'attend sincèrement la fin de cet épisode de construction de notre mouvement pour enfin aller de l'avant et se pencher sur NOTRE PROJET DE SOCIÉTÉ à proposer à nos compatriotes.

En quelques mots :

L' EGO GO , LEGO GO !!!

Comprennes qui pourra !

En tout cas Quitterie, je suis sûr qu'avec des femmes comme toi, Virginie et Marielle, l'avenir est entre de bonnes mains à Paris, n'en déplaise à certain(e)s.

Écrit par : Fwedc | 26 septembre 2008

En politique, il y faut des gens sérieux issus du sérail et élevés aux sources de la morale politique dès leurs primes études. Tout amateurisme mène immanquablement à la dictature.

Si la politique n'était plus un métier, elle serait une boutique sans adresse ni compétence, dans laquelle des arsouilles se partageraient les destins des citoyens pour les dévorer chaque matin avant de s'entrebattre le reste de la journée.

Il faut bouter les expériences manipulatoires et claniques, soient des blogs louches qui exercent une censure arbitraire et sectaire, hors la politique.

Quitterie ne censure jamais, et c'est un acte politique très puissant dont la plupart des pédaleurs mous dans leurs blogs de semoules sont incapables.

Écrit par : Demy | 26 septembre 2008

Il est normal que ceux qui en veulent à Quitterie l'agressent chez Hervé, soit indirectement. Car elle inspire l'humilité même chez ses contradicteurs et ennemis, et donc, ils se cachent pour médire.

Ca m'évoque ceux et celles qui tentent de m'effacer par des voies de censures couvertes et manoeuvrières tout dans l'obscurité et le silence des petits politburo de la cliquette qu'ils appellent "modération" et qui est la lâcheté des oeuvres honteuses.

Écrit par : Demy | 26 septembre 2008

Tiens pour corroborer mes dires, François vient (comme à tous les adhérents) de m'envoyer un message :

"Chers amis,

Demain, samedi 27 septembre, tous les adhérents de notre mouvement sont appelés à participer aux premières élections organisées, le même jour, dans tous les départements de France. Vous allez donc voter pour choisir les responsables de votre mouvement départemental.

Ce court message est pour vous encourager à participer à ce vote et pour vous dire quelques mots de l’esprit dans lequel il me paraît nécessaire de le vivre.

Les règles que nous avons définies ensemble sont tout entières tournées vers la collégialité. Nous avons voulu que ce scrutin ne soit pas la victoire des uns sur les autres, et finalement l’exclusion des uns par les autres, dans les départements où une compétition s’est organisée, mais au contraire l’association de toutes les sensibilités à la direction de notre mouvement. Je vous encourage à vivre cette élection dans cet esprit. Tous vont être invités à travailler ensemble.

Il est très important que nos dirigeants départementaux « tiennent la route », qu’ils aient l’esprit de fédérateurs, de rassembleurs.

Nous entrons dans des temps très difficiles, de crise profonde et de profonde remise en cause. Il suffit de voir la place que notre mouvement occupe dans le débat public, y compris à l’intérieur des autres partis, pour mesurer la responsabilité qui est la nôtre. Je souhaite que vous pensiez à cette responsabilité en glissant votre bulletin dans l’urne ce samedi.

Je vous adresse mes encouragements et mes amitiés.

François Bayrou"

ETONNANT NON ?

Amitiés à tous

Écrit par : fwedc | 26 septembre 2008

Je viens de donner un court compte-rendu du café politique de ce soir autour du collectif (ouvert par Quitterie) au "Margeride" sur mon blog. Merci à Demy d'avoir défendu l'honneur de Quitterie pendant que des lâches profiatient que nous soyons absorbés par notre réunion pour tenter de la salir.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 septembre 2008

Quitterie,

Et bien, je n'avais pas lu ce billet avant ce soir, et je n'ai qu'un regret : celui de ne pas avoir pu te dire quand on s'est vu ce soir "accroches-toi et tiens bon" on avance avec ce que l'on est au service d'un idéal, et il faut continuer à avancer pour que d'autres suivent.
En tous cas, tu as tout mon soutien.
A très bientôt.

Écrit par : Sébastien W | 26 septembre 2008

Quitterie, ton texte est plein de bons sentiments et je l'approuverais à 1000 % si je ne savais pas qu'il est en contradiction totale avec le comportement de tes co-listiers, et du discours qu'ils tiennent lorsque tu n'écoutes pas (ou plus probablement, lorsque tu fais semblant de ne pas entendre). Tes paroles sont douces à mes oreilles; oui mais voilà: on est ce qu'on fait, pas ce qu'on dit.

Écrit par : Tristram Shandy | 27 septembre 2008

@ Tristram S

Voilà un propos bien sybillin.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 septembre 2008

Cher Hervé,

Mon vocabulaire étant plus limité que le tien, j'ai été obligé de consulter le wiktionnaire afin d'y chercher la définition du mot "sybillin". Cela fut plus long et compliqué que prévu: en effet l'orthographe exacte est "sibyllin". Epuisé par tant d'efforts, j'ai décidé de ne pas lire la définition en question et d'aller plutôt dormir; c'est que j'ai un scrutin à aller surveiller demain moi...

Écrit par : Tristram Shandy | 27 septembre 2008

Blog expression

Quand on aime s'exprimer librement, et parce que la nature et la société dans laquelle vous avez grandi vous y ont formé, vous espérez que le net serait cet espace de libre expression enfin accompli. Vous y allez donc sur ce grand pied de franchise. Et d'abordée vous vous cognez à des comportements excessifs. Vous vous dites que c'est un effet de la libre expression qui crée en quelque sorte cet enthousiasme enjeuni et très énergique dans ses réactions.

Vous faites même l'événement tantôt, dans cette foire d'une expression libérée et souvent sur le mode du n'importe quoi qui doit absolument sortir, si longtemps qu'il était retenu dans les boyaux de cerveaux contraints et ferrés par la culture officielle et par l'autre bout populiste aussi.

Puis, le naturel reprend son dessus. Le dénigrement tourne au harcèlement, et plus vous seriez en vue et plus vous êtes apposté en cible de ce nouveau jeu de massacre. Les plus ignares d'entre ceux qui n'ont rien à dire ont désormais la parole pour dégoiser sur toute tête qui dépasse. Les intellos et parisiens sont des cibles très recherchées si bien qu'elles déserteront le net, qui s'en trouvera plus bête encore.

Dans ce bazar des nouvelles réputations qui montent et s'effondrent aussi vite que la bourse de la bêtise, on y voit tous les génies méconnus bardés de diplômes étranges et qu'ils sont oisifs sans boulot et qu'il tentent donc tout naturellement de refaire le monde, voire de prophétiser le monde de demain. On comprend combien les incultes attendent de ceux qui ne savent pas gérer leur vie, qu'ils les informent et leur annoncent le futur. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes : quand les aveugles mènent les aveugles dans la prochaine ravine au premier virage.

On y voit aussi, d'anciennes stars qui voudraient se refaire une brillante notoriété au polish, et par des voies très populistes du new age, sur le mode écologique, mais versé dans la déchetterie à l'arrière-goût de poubelle même scato. C'est que dans les commentateurs ont trouve toute la fleur des parlers vulgaires qui s'épanchent. Il y a des débats entiers pour savoir ce qu'est une "louche à merde", quand pour ma part, le second terme m'éclaire assez et sur la nature de l'objet aussi sur la qualité de l'intervenant.

Pire encore, dans ces officines de l'espoir maquillé en médecine volée, on nous dit que le bain de siège guérit le cancer, ce qui jette quand même un doute cartésien chez un commentateur qui ose le dire aussitôt. Il sera effacé comme toutes ses interventions depuis l'origine du monde et du blog. C'est qu'on ne plaisante pas avec la loi mise en oeuvre par la direction du blog, qui modère à coup de faucille et marteau sous le chêne robur de la Justice personnelle. Et ça veut faire de la politique...

Il est un lieu commun à toutes ces expressions de la nouvelle blogolerie, c'est qu'elle est très prompte à la censure et au lynchage meutier de tout ce qui serait différent de cette expression ordinaire, c'est-à-dire qu'on s'y moque de tout esprit et surtout de l'esprit de culture. Si tu ne critiques pas tout ce qui réussit, si tu t'exprimes correctement et si tu aimes la culture et les arts ou la littérature, tu es un danger ou une menace pour ses espaces en chute libre de l'expression. Car, exprimer ce que la nature a de plus lâche et faible, comme la jalousie et les pulsions haineuses et la censure arbitraire, c'est juste user de sa liberté de s'exprimer soi mais du côté où l'on a rien à dire sinon à excréter.

Et forcément, ça n'a d'intérêt que pour le tas et pour ceux qui s'en nourirraient.

Demian West

Écrit par : Demy | 27 septembre 2008

"dans les commentateurs on trouve..."

Écrit par : Demy | 27 septembre 2008

Chere Quitterie,

je fais partie de ceux qui pensent - sans le souhaiter - que si votre liste venait a remporter ces elections, vous serez decue par ceux qui vous ont promis le changement.

Je pense que vos allies vous ont tendu la main par opportunisme ou pour obeir au vieil adage qui veut qu'"on garde ses amis pres de soi, ses ennemis plus pres encore".

J'ai beaucoup admire votre courage et votre franchise, j'ai ete indignee par la mise a l'ecart d'un element de qualite comme vous - mais je pense que la vraie solution a notre facon de (dys)fonctionner est mieux garantie par l'autre liste, que j'ai rejointe.

Vous estimez que nos nouveaux statuts representent une avancee enorme - nous estimons qu'ils sont encore plus que perfectibles et qu'ils ne garantissent en aucun cas l'equite de traitement des acteurs qui veulent (et sont aptes a) s'engager au sein du Mouvement.

Je fais partie de ces (plus si) jeunes professionnels qui se sont engages en politique en 2007 et pas avant, parce qu'aucun parti ne nous semblait auparavant a meme de reconnaitre les reels enjeux de notre epoque.

Notre temps est precieux et quand nous le donnons, nous entendons qu'il ne soit pas dilapide par la desinvolture, les methodes amateuristes ou les crispations d'instances departementales un peu poussiereuses. Nous avons tous ete atteres par le gachis qu'ont represente les municipales de Mars 2008.

J'ai plus ete convaincue par les qualites de Christelle de Cremiers et du programme que notre liste defend a remedier a cette situation. Et nombreux sont ceux, meme dans vos rangs, qui pensent comme nous.

J'espere pour notre Mouvement, et ce quelle que soit l'issue de ces elections internes, que j'ai tort - mais honnetement, votre approche me laisse tres sceptique.

Écrit par : Constance Audren | 27 septembre 2008

Precision sur mon dernier paragraphe : j'espere que j'ai tort de douter que votre beau rassemblement oecumenique tiendra la route - voila ce que c'est que de ne pas se relire avant d'envoyer un commentaire.

Écrit par : C. Audren (re) | 27 septembre 2008

@ Demy

En clair: du sang et des larmes...

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 27 septembre 2008

@ Pendant ce temps à Toulon.

Dans ma ville chérie,pour rassurer les populations effarées qui ont déjà mangé la moitié de la moquette le président a déployé son arsenal.
Il va refonder le capitalisme déviant,mettre un peu de morale dans la tambouille,menoter les parachutes dorés,cravater les salopards,garantir l'épargne des nécessiteux sans augmenter les impots et les charges.Marie-George Buffet se déclare prête à fournir une aide logistique...(lol)

Pierre

Écrit par : ulm pierre | 27 septembre 2008

@ Pierre Ulm,

Ou plutôt comme le dirait notre bon Montaigne après Epicure et Epictète, tout ce qui meurt nourrit ce qui naît. Et quand c'est la bêtise qui s'efface c'est donc la joie lumineuse qui naît. C'est une fille !

Le monde est rempli de bons et de méchants, et le grand jeu est d'apprendre à bien les reconnaître si l'on veut vivre heureux un moment. (parfois j'ai un doute quand je me reconnais dans la glace, mais on m'a dit que c'est bon signe).

"Du sang et des larmes..." et des grincements de dents.

Écrit par : Demy | 27 septembre 2008

Tu as raison Quitterie, il va falloir se mettre au boulot ensemble dans les départements mais il faudra néanmoins tirer les leçons de ces élections internes. Rien ne se construit sur de la rancune ou du regret mais tout peut se bâtir à partir du souvenir. Lundi, il ne faudra pas être amnésique et oser se poser les bonnes questions:
- pourquoi la charte éthique a t-elle tant été bafouée lors des élections internes? Comment se prémunir à l'avenir contre de telles dérives?
- service des autres et ambition personnelle, quelle compatibilité?
- comment, en politique, préserver l'écoute et le respect de l'autre ?
Voilà déjà quelques beaux sujets de forum!
Merci pour ta contribution pertinente
Bises démocrates

Écrit par : BERANGER Etienne | 27 septembre 2008

@ demy

il faut arrêter de vous regarder le nombril, mon grand.

Écrit par : Tamino | 27 septembre 2008

@ Tamino,

C'est vous qui avez le nez collé dessus (vous pouvez descendre un peu) et l'oeil fixé sur Quitterie. C'est normal que vous ressentiez quelque vertige du sens.

Attention, je vous mène par le bout de votre nez où pend votre anneau de la bête qu'on promène.

Écrit par : Demy | 27 septembre 2008

Ton passage sur Marielle est touchant.
Ce qu'il y a de bien avec Internet est sa mémoire active.
J'espère que cette fois-ci tu ne te feras pas avoir.

Écrit par : mry | 29 septembre 2008

Bravo aux 2 listes pour le dynamisme et la volonté affichés durant toute la campagne. Celà démontre bien que nous sommes nombreux à souhaiter participer activement à la mise en action du Mouvement.

Nous avons maintenant une seule et même équipe et c'est tant mieux.

Contrairement à mry ci-dessus, je suis certain que "tu ne te feras pas avoir", car on est plus fort de l'intérieur, forcément.

petite citation du jour dont j'ai oublié l'auteur:
Si tu vaincs un ennemi, il sera toujours ton ennemi. Si tu convaincs un ennemi, il deviendra ton ami.

Écrit par : merlin | 30 septembre 2008

Merci Quitterie pour ce beau texte.

Écrit par : republica | 01 octobre 2008

Merci Quitterie pour ce beau texte.

Écrit par : republica | 01 octobre 2008

Écrire un commentaire