Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« François Bayrou au sujet du vote électronique "Il faut refuser cette évolution et suspendre toute utilisation" | Page d'accueil | Débat public aux Mureaux, Forum des Femmes avec François Bayrou, retour sur le fameux débat ! »

03 avril 2007

Conférence de presse énergique et engagée de François Bayrou et rencontre passionnante avec Richard Stallman

medium_IMG_8355.JPGA chaque fois la même chose. Depuis que je ne l'aperçois pas tous les jours du fait de ses nombreux déplacements, je me demande toujours où en est l'homme. Celui qui est un humain, comme nous, qui parcours des tonnes de kilomètres, qui doit affronter les attaques, être accessible aux Français, et surtout maintenir le cap. Et bien l'homme va bien. Il est même en pleine forme, ancré dans ce qu'il est, vivant, plutôt à l'offensive rendant coup pour coup et imprégné de ce qui fonde sa vision politique : le rassemblement de tous les Français, apaiser les luttes intestines de la France. il nous a présenté son projet que vous retrouverez sur tous les marchés de France et de Navarre à partir d'aujourd'hui. Ou évidemment sur Bayrou.fr. Vous pouvez regarder la conférence en ligne ici.

A la fin de la conférence de presse, François Bayrou crée la surprise en se mettant à disposition des nouveaux médias (blogs, journaux citoyens) pour un débat contradictoire avec les autres candidats. Si les règles du CSA rendent ce débat impossible, qu'à cela ne tienne, internet ce lieu d'espace et de liberté le permet ! A la communauté des internautes donc de s'organiser ! Beaucoup d'entre nous se posaient la question d'un tel évènement sur internet depuis quelques jours !!;-) ! Bravo Natacha et Sacha pour la vidéo ! Ca c'est de l'actu. 

Un débat de présidentiables organisé par des citoyens, voilà la démocratie que j'aime. Voilà des signes d'une nouvelle ère qui s'ouvre, notamment pour la politique, notamment pour les médias.

Enfin et comme je le disais à un ami, je suis très heureuse que François Bayrou mène le débat aujourd'hui sur un terrain plus sain que le Ministère de l'immigration et de l'identité nationale ou des drapeaux ! En dernière minute, Nicolas Sarozy refuse le débat pour des raisons contraires à ce qu'il avait annoncé il y a quelques jours, Ségolène Royal (Canal +) et Jean Marie le Pen (Figaro.fr) y sont favorables.

Enfin, un autre sujet qui me tient à coeur de relayer : au sujet du Darfour. François Bayrou menace de boycotter les JO à Pekin si la Chine ne retire pas son soutien au Soudan. "Il y a des centaines de milliers de personnes au Darfour qui sont en train de mourir" et "je demande au mouvement olympique et aux autorités chinoises de s'occuper d'abord de cela"."Si un responsable politique français n'est pas capable de défendre ceux qui meurent au Darfour, alors à quoi sert-il? (...) J'ai l'intention de le faire aujourd'hui" et "j'ai même l'intention de le faire demain si je suis élu".

medium_IMG_8383.JPGUn sandwich avalé avec Virginie dans le métro et nous entrons dans un autre monde, celui du logiciel libre et de tout ce qu'ils apportent à notre projet de société. Avec Richard Stallman, nous avons discuté aussi des brevets, des droits d'auteur, du mécénat global.  Plus les jours passent, plus je me passionne pour ces questions. Le combat mené par François Bayrou contre la loi DADVSI prend pour moi, peu à peu corps. Cette rencontre restera un point important dans cette campagne. Merci à Françis Muguet et à APRIL de nos échanges. medium_IMG_8387.JPG

Commentaires

François Bayrou voulait faire exploser le système de bipolarisation... pour le remplacer par la quadrature du débat! ou comment contester le système quand il ne vous arrange pas et le vérouiller quand les sondages vous y font rentrer...

Écrit par : Matthieu | 03 avril 2007

Je suis favorable à un débat entre l'ensemble des candidats avant le premier tour! Mais comment l'organiser?

Écrit par : Reveur75 | 03 avril 2007

Pour la Chine, ça nous changera de la béatitude de gauche sur la muraille,
Pertinent dans cette conférence de presse. To be continued :-)

Écrit par : Amine | 03 avril 2007

Concernant le Darfour, il existe une pétition adressée aux chefs de gouvernements et aux institutions de l’Union européenne pour l’envoi immédiat d’une force de protection internationale :

http://www.urgencedarfour.info/index.php?name=Petitions

Cordialement, :-)

Hyarion, l'anarcho-monarchiste résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 03 avril 2007

iSubway tente actuellement de rallier la communauté du net à sa cause pour organiser tous ensemble en débat en ligne avec les 4 principaux candidats !
RDV sur le site : http://www.isubway.fr/content/view/308/141/
Et sur les forums : http://www.isubway.fr/forums/index.php?showtopic=6841&st=0&#entry284633

Merci à tous !

Écrit par : Claire (iSubway) | 03 avril 2007

@ Quitterie
tu as raison de mobiliser les forces vives pour le Darfour... sinon je vois avec enthousiasme que tu es en contact avec l'APRIL au sujet de cette loi "infâme" que l'on veut nous imposer :op

Écrit par : Michaël | 03 avril 2007

@Claire : merci pour le lien, à bientôt Claire, virginie

Écrit par : virginie | 03 avril 2007

La percée de Bayrou dans les sondages n'était qu'un effet induit de la faiblesse de Royal et des errements momentannés de Sarkozy. Je me suis fait contrer pas ses adeptes en évoquant sa chute très tôt, dès le 14 mars. http://www.charlesgancel.com/2007/03/14/souviens-toi-de-la-vase-de-soisson/
Les deux axes politiques qui, en France, déterminent les opinions sont d'une part l'axe droite-gauche, qui est obsolète - il a raison sur ce point, mais la presse est paresseuse et ne le comprend pas - et l'axe dirigiste-libéral, qui est le véritable affrontement, comme l'a montré le désastreux référendum que l'on sait. Or Bayrou ne se situe ni sur l'un, ni sur l'autre. Etant tout à la fois, il n'est rien, son message n'est pas lisible et son histoire politique personnelle n'éclaire pas sa campagne.
Son charisme personnel étant limité, je pense qu'il continuera de baisser et ne sera pas le troisième homme qu'il nous promis d'être, très tôt dans la campagne.

Écrit par : Charles' | 03 avril 2007

@ Matthieu

Vous vous faites complice de l'immobilisme. Vous ne cherchez pas à discuter, mais à dénigrer.

@ Charles

Ne parlez pas trop vite. Tout le monde sait que les scores de Sarko et Ségo sont anormalement majorés.

Voici un autre raisonnement :

Il y a des scores stables par masse de l'électorat :

Ext gche : 1981 : 18,8 ; 1988 : 15 ; 1995 : 17,4 ; 2002 : 19 ; 2004 : 17,5.

Or aujourd'hui, l'extrême gauche est donnée par les sondages à 10. Si elle doit monter à 15 au moins, à qui doit-on ôter 5 points au moins ? Or Ségo est entre 23 et 27 officiellement. Ôtez lui 5 et vous la retrouverez entre 18 et 22, soit... la même fourchette que Bayrou. Et si l'extrême gauche remonte à 17,5 (comme en 2004 où l'effet 21 avril ne l'a pas amoindrie), on retrouve Ségo entre 15,5 et 19,5, soit en dessous de Bayrou.

La fanfaronade me paraît donc pour le moins excessive.

Bayrou fait sa campagne, il a été aujourd'hui à la fois rassembleur et ferme. Lisez ce qu'il écrit, écoutez ce qu'il dit, au lieu de vous contenter de le railler. Pensez à la France et aux Français, ne vous obnubilez pas sur le nombril de votre candidate.

En ce qui concerne l'axe dirigiste-libéral, comme vous dites, Bayrou est clairement positionné dans le même camp que les Français : du côté de l'efficacité et de la générosité. Or le prétendu dirigisme de l'économie n'est plus que de l'impuissance, du conservatisme et du clientélisme. Il n'y a plus de dirigisme quand l'État n'en peut plus, ce qui est le cas. Votre dialectique n'est que de la poudre aux yeux, un attrape-gogo qui ne trompe plus personne.

Merci à Quitterie de nous permettre de le dire par ces échanges.

Écrit par : Hervé Torchet | 03 avril 2007

"François Bayrou voulait faire exploser le système de bipolarisation... pour le remplacer par la quadrature du débat! ou comment contester le système quand il ne vous arrange pas et le vérouiller quand les sondages vous y font rentrer..."


C'est exactement cela, Matthieu.

Je n'arrive pas à comprendre que Bayrou ne se soit pas rendu compte de cela, de cette contradiction.

Il était indispensable de proposer le débat aux 12.

Bayrou vient de sérieusement écorner son image d'homme anti-système.
Il est contre ou pour le système, selon ce qui l'arrange, selon qu'il est dedans ou dehors.

Que Quitterie ne prenne pas conscience de l'énormité de ce scandale est confondant, décevant, humainement et politiquement.

Qu'on ne parle pas de liberté quand il s'agit de vouloir utiliser tout le buzz de la blogosphère au profit de 4 candidats contre tous les autres.

J'avoue qu'après ça je ne sais plus quoi penser sur Bayrou, et ça modifie mon intention de vote.

Écrit par : Axel - Page2007 | 03 avril 2007

Je pense qu'il faut saisir l'opportunité et s'unir pour organiser un tel débat. Les français l'attendent... Certes, l'idéal eut été un débat à 12, mais qu'aurait-il apporté ? La frustration car les temps de parole auraient rendu l'exercice de la confrontation impossible.

Mais attention à ce que ce débat ne se transorme pas en piège : les internautes ne doivent pas devenir des alibis ! C'est à eux de l'organiser, unis au-delà des sites (ouais, je fais mon Bayrou là...), associés, impliqués directement dans ce débat.

C'est une occasion unique de renouveler le genre : ne nous inspirons pas des émissions télévisées traditionnelles et proposons quelque chose de différent, d'original. Il ne s'agit pas d'être simplement un paliatif aux carends des médias classiques, il faut aller plus loin pour que ce débat se justifie. Sinon, comme l'a noté Axel, ce débat ne serait qu'un prétexte à une récupération de la blogosphère.

Il y a quelques jours, un blogueur a récemment critiqué la possibilité d'une réitération par le "cinquième pouvoir" des erreurs du "quatrième" (avant de se rétracter, malheureusement à mon sens) : nous y sommes. Tel est le défi : ne pas faire la même chose avec d'autres, mais faire différemment ensemble.

http://www.isubway.fr/content/view/308/141/ ;-)

C U les miss

Écrit par : Bixente (iSubway) | 03 avril 2007

Je le pressentais hier soir dans un autre commentaire, François Bayrou n'a pas perdu la main et redevient au centre de la campagne (à tous les sens du terme!). J'avais parié sur un positionnement de ses concurrents par rapport à l'ENA mais notre champion a décidé de nous surprendre et de proposer de recourir aux blogueurs (ce qui ne peut que me réjouir!) forçant ses concurrents à se positionner par rapport à lui et à révéler leur vraie volonté (allusion à un des candidats ayant refusé le débat...)

Sinon, en ce qui concerne le débat à 4 qui peut rebuter certains d'entre nous, l'idée d'Agoravox me paraît intéressante: organiser 3 débats à 4, de sorte que les gens ne soient pas ennuyés par un débat à 12 mais que chaque candidat puisse tout de même s'exprimer.

Bonne continuation à vous!

NV
http://nicolasvincionline.blog.lemonde.fr/

Écrit par : Nicolas Vinci | 03 avril 2007

@Quitterie

Cette proposition de François Bayrou est pertinente, car elle nous renvoie à nos responsabilités à nous (à condition que l'on puisse dire "nous") le Net et les blogueurs. Comme le note Tatiana des Humains Associés : "sommes-nous capable sur le Net de nous organiser ensemble pour créer un événement de cet ampleur ?" (Sans oublier les réseaux associatifs !) C'est un défi. Que cela aboutisse ou pas, ça a le mérite de nous questionner et de nous faire avancer. Nous voulions participer au débat démocratique, nous sommes en plein dedans !

A propos du Darfour, je me permets d'indiquer que vendredi soir sur l'Île Verte dans Second Life (21 h), nous recevons Sara Daniel (grand reporter au Nouvel Observateur) qui va nous parler de son voyage récent au Darfour. C'est une occasion rare de lui poser des questions dans SL ou sur le blog en temps réel (diffusion sur le Web vidéo/audio).
http://www.humains-associes.org/blog/2007/03/30/conference-de-sara-daniel-sur-lile-verte-6-avril-a-21-h/

Écrit par : Natacha QS | 04 avril 2007

@ Axel

Il est vrai que le débat à 12 est équitable. On aurait pu imaginer un "loft story" (ou une StarAc) où l'on aurait enfermé les 12 pour une douzaine d'heures de débat en liberté, caméras cachées, sans journaliste. Ca, ce serait sympa et innovant à un point intersidéral. Mais il faut faire avec ce qu'on a. Sarko a déjà du mal à accepter un débat à 4 (ça s'appelle un bridge, mais qui fait le mort ?), alors, à 12 !..

Mon premier mouvement était pour le débat à 12, pour l'équilibre.

Et puis, j'ai réfléchi ; Brassens ne chantait-il pas :

"Sitôt qu'on est plus de quatre, on est une bande de cons" ?

Allez, Axel, rien que pour le plaisir de voir la tête verdâtre de Sarko qui repousse l'offre. C'est une telle délectation...

Et après tout, rien n'empêche Internet de reprendre la balle au bond et de s'organiser pour le débat à 12, si les 12 l'acceptent (enfin, si Sarko l'accepte). C'est bien la marque blogosphérique de s'emparer d'une idée pour la libérer d'elle-même. Bayrou lance, d'autres rebondissent (en ce sens, Bixente dit vrai, bien que j'approuve la thèse du 5e pouvoir, qui est matière à débat fécond et prolongé).

Et enfin, Internet trouve un nouveau rôle de premier plan. Ne doit-on pas s'en réjouir ?

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

"C'est une telle délectation..."

Ce n'est pas une délectation, puisque Bayrou a servi sur un plateau un argument béton à Sarko pour refuser : l'équité, le CSA.

Désolé, mais c'est super maladroit. C'est un coup raté pour Bayrou.

C'était pourtant pas difficile de dire que les 12 devaient participer, pas forcément en même temps, ça pouvait être trois débats de 4.

Un petit détail qui change bcp !

Souvenez-vous du temps où les TV ne parlaient que de Ségo et Sarko, parce que Bayrou faisait 6%.

Vous trouviez ça normal ?

Vous trouvez ça normal que maintenant Bayrou dise à Besancenot, qui fait 5 % : "toi tu ne participes pas au débat, parce que tu fais 5% et moi 20" ?

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

@ Axel

Ce que Bayrou dit, et il a raison, c'est qu'avec l'absence de débat, on est en train d'escamoter le premier tour. À 4 ou à 12, il n'y a pas de débat. Moyennant quoi, chaque candidat dit n'importe quoi. C'est un message fort, car c'est une lacune grave.

Par ailleurs, il met le doigt sur une vérité implicite, qui est que les 4 en question sont en vérité aux environs de 20, presque à égalité. Et cette révélation méritait la une. La politique consiste parfois à dire les vérités cachées.

On voit bien qu'appeler au débat à 12 aurait eu un impact différent, parce que le sens de cette proposition n'était plus le même. Et enfin, la télé a parfaite latitude à organiser un débat à 12, tandis qu'un débat à 4, il n'y a qu'Internet.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

D'accord que 12 en même temps c'est n'importe quoi.
Un bon débat, c'est même à 2, et uniquement à 2 : c'est là qu'il y a une vraie tension, et que les choses éclatent. Souvenons-nous des grands débats d'entre-deux tours, Mitterand-Chirac, etc.

On pouvait discuter de la configuration, mais il fallait lancer une invitation à tous les candidats, en disant : "12 en même temps c'est impossible, on fait trois débats de 4."

On a discuté de la proposition de Bayrou toute l'après-midi entre amis blogueurs, dont certains UDF. Je leur ai dis : "Sarko va refuser en arguant de l'équité et du CSA".

C'était couru d'avance !

Sarko n'a rien à gagner à un débat avec Bayrou, il ne fallait pas lui donner un argument pour refuser sans honte.

Alors quel était le but de Bayrou ?

- débattre avec Sarko ? dans ce cas il fallait ne pas faire de "vice de forme", respecter l'équité des 12 pour ôter tout argument à Sarko

- forcer Sarko au refus et dire "Sarko a refusé !" ? bof. Si c'est ça, ce n'était efficace qu'en ne donnant pas un super argument à Sarko.


Bon, maintenant, s'il y a un débat avec Ségolène, ça va être dur.

DSK n'a pas réussi à déstabiliser Ségo pendant les primaires.

Si Bayrou place le débat sur la question de la dette et la réduction des dépenses, il va paraître le petit prof gris. Ségo lui opposera l'espoir, la croissance, le dynamisme.
Elle sera Jeanne d'Arc promettant l'impossible.

En général l'électeur donne une prime à celui qui promet tout.
Chirac a battu Balladur.

C'est une femme, difficile de l'attaquer de face sans effet contre-productif.


Face à Sarko, Bayrou pouvait dire "vous êtes l'homme d'un passif (échec sur la sécurité etc)"
Face à Ségo, c'est Bayrou qui devient l'homme d'un passif : il a voté plusieurs lois Sarkozy, l'UDF s'est souvent alliée localement avec la droite...

Un débat sans Sarko c'est vraiment faussé.

C'est Le Pen qui peut sortir vainqueur : il va les enfermer tous dans leurs bilans, leurs échecs, leurs connivences. ça va dépendre de sa forme parce qu'il n'est plus au top de sa santé, Le Pen.


Tiens, un truc marrant ce serait que chacun essaie d'imaginer le débat, et suggère des répliques entre eux : comment attaquer tel ou tel candidat ? Quel programme défendre ? ...

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

@ Nicolas : Bonne idée Nico, courage, à très vite virginie
@ Bixente : ;-)
@Natacha : tout à fait d'accord! Bises virginie

Écrit par : virginie | 04 avril 2007

@ Axel

Vous oubliez une partie du message de Bayrou : faire organiser le débat par les citoyens. C'est là la marque d'Internet que Quitterie a justement soulignée.

Dans votre note du 1er avril (pas de poisson sans doute) sur votre blog, vous déprimez carrément sur les éventuelles erreurs de campagne de Bayrou. C'est donc spéculer sur le résultat. Je me permets de vous renvoyer à mes projections sur ce point : Ségo est créditée de 23 à 27 ; or depuis 1981, l'extrême gauche a fait entre 15 et 19 à chaque élection, cependant qu'on la crédite aujourd'hui de 10. Donc il lui manque au moins 5 points qui, ôtés à Ségo, ramènent celle-ci dans une fourchette 18-22, la même que celle de Bayrou. Et si l'extrême gauche est à 17,5 comme en 1995 et 2004 (donc après le 21 avril), Ségo se retrouve en slip entre 15,5 et 20,5, soit avec une médiane de 18 quand celle de Bayrou est à 19.

Et je vous renvoie à l'article du "Canard".

Bayrou se veut la Force Tranquille. Vous l'auriez rêvé e-candidat, alter-français, effervescent, moi simplement ultra-conquérant. Mais la campagne est faite des intuitions du candidat et ça tombe bien : c'est le candidat qui va gouverner. Il suit son chemin.

Il rappelle que traditionnellement, le 3e monte en fin de campagne. Ce serait bien pour lui et pour notre pays.

Rappelons-nous qu'en 2002, Jospin était à 21 ou 22 le vendredi et à 16,2 le dimanche du vote, deux jours plus tard, presque six points de différence. Pendant ce temps, Le Pen n'a fait que son score logique.

Je le répète : en 2002, Le Pen ne fait pas un score extraordinaire. Le total de l'extrême droite est 19,2, presque comme en 1995 (19,7). Mais en 1995, Villiers fait 4,7, ce qui cantonne Le Pen à 15, tandis qu'en 2002 le piètre Mégret ne fait que 2,4, ce qui propulse Le Pen à 16,8. Aujourd'hui, on voit un Villiers faible. S'il demeure à 1, Le Pen peut grimper jusqu'à 18,5. Mais si Villiers remonte à 2,5, Le Pen n'est qu'à 17.

À moins que le "recentrage" de Le Pen ne lui coûte des voix comme en IDF en 2004.

La masse sur laquelle Bayrou peut compter est la masse centrale : Balladur (paradoxal là car très réac) à 18,6 en 1995 et une flopée de candidats emmenés par Bayrou en 2002 faisant ensemble 18,3.

Comme St-Josse était de ceux-ci, enlevons Nihous des 18,3 et gardons-en 16,5. À ce score plancher (celui de Barre en 1988, autre réac mal configuré) s'ajoutent des gens venus de plus à gauche, notamment du PS. 15% des électeurs du PS font environ 3,5 points, donc 20% en tout pour Bayrou, plus des gens d'encore plus à gauche, que j'ai du mal à quantifier, disons 1% en tout, pour arriver à 21%, ce qui sonne probable.

Du côté de Ségo, la logique du score est la suivante : sa base est 23 (Jospin en 1995, Jospin+Taubira+Chev en 2002). On enlève les 3,5% acquis par Bayrou, restent 19,5%. On voit que c'est dans un mouchoir.

Maintenant, si l'on emboite les extrapolations, on a 17,5 pour l'ext gche, 19,5 pour Ségo, 21 pour Bayrou, donne 58.

+2 pour Nihous = 60.

Restent 40 partagés entre Sarko, Villiers et Le Pen (en 1995, Chirac+extdte = 40,6 ; en 2002, Chirac + extdte = 39). Si l'extrême droite (LP+V) est basse à 17,5, Sarko est à 22,5. Si elle est à 19,5 comme d'hab, Sarko se retrouve à 20,5.

Bayrou à 21, Sarko à 20,5, Ségo à 19,5, Le Pen à 18,5.

Comme prévu depuis longtemps par Bayrou, la probabilité est forte d'un premier tour serré.

Quitterie nous dit que Bayrou va bien, tant mieux. Elle a toujours la main heureuse.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

Après discussion, Carlo (d'Agoravox) se destine vers une invitation lancée aux 12 candidats, ce qui est une très bonne chose. C'est juste dommage pour Bayrou de n'avoir pas lui-même dit ça : les 12 et pas 4. Du coup Sarko ne pouvait plus faire la même réponse.


Sinon, sur Bayrou et ce que vous dites, Hervé, pour faire court, le vote Bayrou est un vote fragile et émotif.

Quand on analyse, le passé de Bayrou (centre-droite, votes avec l'UMP presque tout le temps sauf la censure en pleine affaire Clearstream), et a fortiori le parti qu'est l'UDF, restent cantonnés à un petit score, n'enthousiasment pas.

L'envolée de Bayrou repose, non pas sur ses fondamentaux inscrits dans son histoire politique, mais sur un pari, celui d'un changement, qui repose sur une confiance en l'homme et sa capacité d'ouverture, d'honnêteté et de rassemblement.
C'est très fragile.

J'entends certains, certaines, réfuter des arguments en disant "ça c'est juste des impressions, des sentiments".

Simplement les gens qui disent cela, ce sont des pro-Bayrou de toujours.
Ils n'appartiennent pas à cette catégorie de gens qui se sont intéressés à Bayrou depuis l'automne, donc ils ne les comprennent pas vraiment, ils ne se rendent pas compte à quel point les sentiments, la confiance, le feeling, comptent, à ce niveau.

J'ai suivi depuis l'automne ces gens qui ont découvert Bayrou sans aimer l'UDF, cet électorat qui a fait passer Bayrou de 6% à 24%. Je vois sur quelles petites choses cela repose, et comment tout peut basculer vers un autre candidat si on a l'impression que Bayrou et son équipe jouent la comédie et sont seulement dans une logique de pouvoir, et de politique centriste à l'ancienne, qui ne changera rien.

Alors les formulations, les détails, tout cela, tous les signes qui donnent confiance en l'homme et son équipe, ou pas, en leur capacité à changer les méthodes et les pratiques, ça compte, pour des gens qui ne connaissent pas Bayrou depuis longtemps, et ça décidera du vote.

Négliger cela, c'est se retrouver avec le score de l'UDF : pas plus de 15% grand maxi.

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

Sur le blog de Daniel Schneidermann :

Irène Delse : Pourquoi seulement les 4 grands ? Ce ne serait pas bon pour la démocratie, une telle concentration sur les “notables” ! Prudence, FB, tu te décridibilise…


Christine :

je ne suis pas d’accord (avec Bayrou). La loi sur l’égalité du temps de parole est une loi dont l’objectif est de garantir une visibilité égale à l’ensemble des candidats. Que cette loi s’applique uniquement à l’audiovisuel car le web est (heureusement !) incontrôlable est une chose. Cela ne veut pas dire qu’à l’initiative des candidats eux-mêmes ( !), on doit trouver des moyens pour contourner cette loi, ce qui va totalement à l’encontre de l’esprit dans lequel elle a été votée.

On peut débattre pendant des heures pour savoir si tel ou tel “petit” candidat est légitime à se présenter à l’élection présidentielle. Mais le fait est qu’ils sont tous, légalement parlant, légitimes puisqu’ils ont rempli les conditions requises pour pouvoir faire campagne. Ils méritent donc une visibilité égale, quoiqu’on pense ensuite de leur programme et de leur aptitude à concourir au poste.

Il me semble qu’organiser un tel débat (dieu sait pourtant que je ne le raterais sous aucun prétexte !) décrédibilise complètement ces “petits” candidats qui ont déjà suffisamment de mal à se faire entendre (voir notamment les “Brèves” d’Acrimed). Bien sûr que j’aimerais voir face à face Bayrou, Royal et Sarkozy avant le premier tour. Mais je considère qu’à partir du moment où l’on accepte les règles du jeu (douze candidats), on accepte aussi les impératifs qui vont avec (respect de l’égalité des chances de ces douze candidats). Ou alors on change les règles du jeu, ce qui est un autre (et vaste) débat.

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

A 12 ce ne sera plus un débat, ce sera le cinquième foutoir.

Il faudrait rester les pieds dans le ciment du dur pour ne pas voler trop haut où l'air retombe.

Et tout le monde sait, sauf l'albatros d'AgoraVox, que seuls 4 candidats peuvent atteindre le second tour.

De toutes façons, tout est fait pour que ces élections soient annulées dans leur suite.

Demian West

Écrit par : Demian West | 04 avril 2007

Boycotter les JO de Pékin à cause du Darfour? C'est une position naïve, intenable, démagogique. Il y aurait du reste d'autres raisons plus sérieuses de boycotter les JO de Pékin (Tibet? prisonniers politiques? etc...) mais ce serait tout simplement impensable - la diplomatie demandant un peu plus de finesse...

Je n'ose imaginer la tête de la diplomatie française si Bayrou était président avec de telles logiques!

Écrit par : Peronito | 04 avril 2007

Salut les Jeunes Libres,

Les commentaires ne sont pas tendres ce matin envers Sarkozy qui a refusé ce débat sur le net ! Les citoyens grondent !!!
Serait-ce le début de la fin pour l'ex-ministre ???

En tout cas cette idée de débat en 4X3 est excellente je trouve.

Bonne journée.

JF

Écrit par : Breizhmaine | 04 avril 2007

La maitresse des lieux daignerait-elle donner son point de vue sur le débat à 4 que propose François Bayrou et donc chacun constate qu'il ferme la porte aux petits candidats, à l'opposé donc de ce que proposait le même François Bayrou lorsqu'il était lui même un "petit".

Pour prendre une image, François Bayrou a réussi à grimper l'étage supérieur et a décidé de jeter l'échelle qui le lui a permis afin que les poursuivants ne puissent eux-même y accéder. On passe d'une caste de deux à une caste à 4. Un vrai progrès...

Écrit par : matthieu | 04 avril 2007

L'idée de faire un débat contradictoire avec les 4 candidats n'est pas gagné. Le Pen répondra fvorablement à coup sûr. Par contre Royal et Sarkozy ne le voudrnt pas. Le truc ca serait de commander un sondage sur cette idée pour montrer que les gens sont favorables à l'idée et de pillonner l'idée auprès de la presse en fin de chaque intervention.

Écrit par : politoblog | 04 avril 2007

Quitterie, Virginie,

la jeune génération, ce n'est pas qu'en France ! Il y a aussi le député européen Alex Stubb, dont je fais une description sur le blog http://sd14.hautetfort.com :)

"Le Parlement européen est un terrain de jeux pour individualistes. Les 732 députés européens cherchent, tous, une manière personnelle d'agir et d'étendre leur influence. Le premier produit des rapports à la chaîne, le deuxième prend souvent la parole dans les sessions plénières et le troisième concentre son activité au sein de son groupe politique. "

Écrit par : Emmanuel | 04 avril 2007

@ emmanuel : depuis le 1er janvier, les députés européens sont au nombre de 785.

C'est juste une précision en passant !

JF

Écrit par : Breizhmaine | 04 avril 2007

Etre dirigé par les sondages, c'est tellement petit. Un débat entre les 4 gros candidats pourquoi pas. Mais alors il faut aussi organiser un débat entre les 8 petits candidats pour être équitable.

Écrit par : abadinte | 04 avril 2007

Organiser un débat n'est pas si compliqué que certains veulent bien nous le faire croire...Royal semble pour, c'est l'info qui circule, Le Pen aussi...dc il n'y a que l'homme nouveau et démocrate Sarkozy qui refuse...ce débat est une bonne idée, car c'est facile de lancer des idées ou des petites phrases ss contradicteur...voici le lien vers article que j'ai fait sur le sujet:
http://ivannoui.over-blog.com/article-6280300.html

Écrit par : Ivannoui | 04 avril 2007

Breizhmane,

Merci de ces précisions. Il faut vite prévenir le député par contre ;)

Abadinte.
Beh non, c'est la démocratie à deux vitesses que tu veux ! ;)

Écrit par : Emmanuel | 04 avril 2007

le débat en 4x3 à l'air intéressant encore faut-il réussir à trouver les bons groupes de 4 personnes pour que cela reste un débat équilibré...

Écrit par : Michaël | 04 avril 2007

Schivardi, Royal, Laguiller, De Villiers
Buffet, Voynet, Bayrou, Nihous
Le Pen, Sarkozy, Besancennot, Bové

Moi j'dis, le troisième débat explosera tout les records d'audimat.

Ou alors par ordre alphabétique
Buffet, Bové, Bayrou, Besancennot
De Villiers, Laguiller, Le Pen, Nihous,
Schivardi, Royal, Sarkozy, Voynet

En même temps, il suffit de l'écrire pour voir que ça n'aura jamais lieu...

Écrit par : Emmanuel | 04 avril 2007

@ peronito

Tous les moyens pacifiques sont bons pour sauver des vies humaines. Vos remarques sont scandaleuses.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

Cela me rappelle beaucoup le débat interne au PS...on veut du débat, on veut du débat....c'est à dire en général une forme avancée du combat de gladiateur à base de petites phrases creuses, de coupage de parole, de brouhaha inaudible...où le singe dominant gagne à la fin
Ne pouvez vous pas imaginer que le débat vous l'avez sous les yeux, sur le net et il est mille fois plus intéressant que tous les débats vus à la télé.
Ce site en est la preuve.
Pensez vous sincèrement que débattre est la qualité principale demandée à un président de la République?
Ne pensez vous pas que notre insatisfaction vient plutôt que notre mode de sélection des présidents était justement trop fondée sur cette compétence inutile?

Convainquez plutôt les gens d'aller sur le net, prétez votre ordinateur, allez dans les lieux internet mis en place par de nombreuses mairie, voire dans certains café qui mettent à disposition un ordinateur (il y en a un à côté de chez moi)...

Écrit par : Erasme de Metz | 04 avril 2007

@ Erasme

Vous avez raison, mais c'est valable pour ceux qui ont le temps de comparer les sources.

Beaucoup de Français n'ont pas ce temps, ou ne le prennent pas. Et le débat TV est alors l'occasion pour eux de vraiment comparer les candidats.

Enfin c'est vrai qu'on peut s'interroger sur la valeur de fond d'un tel débat.

Quand une élection se joue à des petites phrases du style :

"vous parlez au premier ministre de la France" (fabius),

"je ne suis pas le premier ministre, vous n'êtes pas le président" (chirac à mitterrand),

"mais vous avez tout à fait raison monsieur le premier ministre" (mitterrand à chirac),

"vous n'avez pas le monopole du coeur" (giscard)

...pour citer des phrases célèbres de grands débats

Ce genre de phrases a changé le vote, mais est-ce avec raison ?
C'est un peu de la manip, qui donne la prime au beau parleur.

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

Trop bien la nouvelle démocratie à 4 plutôt que 2. Les 8 autres = du caca?

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

@ hervé :

Mes remarques sont scandaleuses? Mais démontrez le, cher ami, au lieu de dénigrer. Analysez, réfléchissez, répondez! Vous aimez Lamartine? Vous avez donc aussi peu de sens politique que lui.

Je passe déjà sur l'aberration que serait, d'un point de vue intérieur, un tel boycott : nous sommes dans un pays libre (pas l'URSS) et il serait difficile d'empêcher des fédérations sportives ou de commander au comité olympique. Indéfendable, préhistorique...

Pardonnez-moi ensuite de vous faire un cours mais quelques bribes semblent nécessaires. D'abord les faits : la position chinoise au Darfour n'est pas "toute noire" et s'il y a un levier possible pour intervenir au Darfour, cela pourrait bien être la Chine. Obtenir leur bonne volonté est possible, mais faire le niais en boycottant les JO serait TOTALEMENT inefficace... vous comprenez cela? L'enfer étant pavé de bonnes intentions, certains auraient donc bonne conscience alors qu'ils ne feraient strictement rien avancer en agissant ainsi.

Ensuite, le Darfour, comme son nom l'indique, n'est pas un problème chinois. Si vous voulez intervenir, les relations internationales ont des règles qui ne sont pas le bon vouloir chinois. Il y a un truc, un machin, même, qui s'appelle l'ONU par exemple. Ce qui est plutôt scandaleux, c'est de dédouaner les responsabilités en accablant les Chinois (oserais je vous rappeler que la France est membre permanent au conseil de sécurité, par exemple...)

Enfin, votre idole est de mauvaise foi : combien de morts politique en Chine? Au Tibet? Mais non, FB se focalise sur le Darfour on ne sait pourquoi.

En conclusion, à part m'insulter (puisque mon avis sera FORCEMENT scandaleux), vous n'expliquez pas quel est le lien causal entre la participation aux JO de Pékin et les vies humaines sauvées. Si vous êtes capable de me DEMONTRER que le boycott aura pour conséquence des vies sauvées, alors je serai d'accord. Mais hélas pour vous, j'espère que vous commencez à entrevoir la gravité de l'enjeu, il n'y a absolument aucun lien de cause à effet entre le boycott des JO par Bayrou et l'arrêt des conflits au Darfour...

Si je suis scandaleux, vous vous êtes navrant mon cher. Mais comme je crois en la perfectibilité de l'être humain, je ne désespère pas de vous voir développer une argumentation!

Peronito

Écrit par : Peronito | 04 avril 2007

@Peronito

La France est membre du conseil de Sécurité, et vote les résolutions concernant le Darfour, pour l'envoi de casques bleus. La Chine est membre du Conseil de Sécurité, et s'abstient. Comme l'a expliqué Douste-Blazy (opposé au Boycott), l'ONU n'est pas une démocratie, et avec une abstention, la Chine bloque (ce sont ses termes) tout le processus.

De plus, nous ne parlons pas de boycotter les JO, mais de menacer de le faire.

La Chine compte énormément sur ses jeux, cela fait des années qu'elle prépare ses champions pour battre, symboliquement, les américains. Il a suffi qu'un candidat à la présidentielle, puis deux (avec Ségolène Royal) évoque simplement l'idée d'un boycott de la France (mais si la France se lançait, elle ne serait certainement pas seule) pour que les autorités chinoises fassent plusieurs déclarations de bonne volonté sur le Darfour.

Ce n'est donc pas le boycott qui sauvera des vies (effectivement, ca ne changerait rien) mais la menace d'un boycott qui les sauvera. Plus cette menace sera sérieuse et crédible, plus la Chine s'activera au Conseil de sécurité de l'ONU.

Amicalement,

Emmanuel

Écrit par : Emmanuel | 04 avril 2007

@ Emmanuel : vous auriez dû laisser Hervé répondre... Votre réponse a le mérite de tenir debout, elle, même si je ne partage absolument pas votre point de vue quant à l'attitude à avoir avec la Chine et à votre analyse sur le Darfour.

Et personnellement l'envoi de troupes françaises au Darfour dans l'état actuel des choses (qui peut certes évoluer), ça ne me paraît pas forcément une riche idée, au premier abord!!!

Écrit par : Peronito | 04 avril 2007

@ Peronito

Guère le temps, campagne oblige, d'accord avec Emmanuel. Pression nécessaire. La bannière de l'opération >Darfour est sur mon blog. Quitterie a bien fait d'en reparler.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

@ Hervé Torchet et autres belles âmes,

Je vous recommande de lire l'article "Boycott mal taillé" à ce sujet : http://www.jusquicitoutvabien.com/touvabien/2007/03/boycott_mal_tai.html

En passant, lisez Chris Patten (pas n'importe qui, hein) : l'Union Européenne toute seule comme une grande dispose déjà d'un éventail d'actions a sa disposition pour faire pression sur Khartoum. Pourquoi ne les utilise-t-elle pas alors qu'elle l'a fait en d'autres occasions? On ne peut pas dire "la faute des Chinois" en l'occurence.
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-887961,0.html

Aussi et surtout, cet excellent (en tous cas pour l'ignorant que je suis) article de Stephen Smith et Robert Ménard au sujet du Darfour. Où il est dit que la Chine n'est en rien responsable de l'inaction militaire (aucun veto)...qui serait de toutes façons totalement inappropriée et dont les conséquences seraient désastreuses : http://lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-888880,0.html

Je relève notamment ces phrases :
- "Quant à nos politiques, inspirent-ils confiance en reprenant à leur compte, à la veille d'une élection, les catégories simplistes d'un mouvement d'opinion ?"

- et, surtout, la conclusion qui titille nos cerveaux : "Pourquoi, s'il s'agit d'un génocide, ceux qui savent de quel côté il faut se battre ne forment-ils pas, comme du temps de l'Espagne républicaine, des "brigades internationales" pour donner l'exemple ? Peut-être parce que la cause, tout de même, est moins entendue ? Mais, alors, de quel droit réclament-ils que des casques bleus issus du tiers-monde aillent mourir à leur place au Darfour ?"

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

(Je critique les postures à peu de frais et les boucs-émissaires faciles et démago.
Il n'en reste pas moins qu'il peut être utile de montrer -pourquoi pas par le boycott- à la Chine qu'elle aussi doit, désormais, jouer un rôle de "stabilisation")

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

sorry pour le triplé, bug apparemment avec l'article de Patten (c'est ma dernière tentative) : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-887961,0.html

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

10 propositions pour un débat d'un nouveau genre sur Internet ?
Pour ou contre ?

http://www.isubway.fr/content/view/316/141/

Écrit par : Lancelot | 04 avril 2007

@ Péronito,

A chaque fois que les membres permanents du conseil de sécurité de l'Onu se réunissent pour aborder le sujet du Darfour, toutes résolutions s'avèrent impossible car les chinois y mettent leur véto... S'opposer à la Chine en menaçant de ne pas participer aux JO est un moyen diplomatique très fort qui peut faire réfléchir le gouvernement chinois. Comme tout le monde le sait, les retombées financières pour un pays organisant les jeux sont énormes. La question qu'il faut se poser est alors pourquoi la Chine utilise son droit de véto au sujet du Darfour. Comme nous le savons grâce à google earth (rires), le Darfour est une région du Soudan, pays africain dirigé d'une main de fer par Omar Hassan Al-Béchir. Les chinois depuis maintenant 7 ans essayent de pénétrer les différents marchés africains et petit à petit l'influence commerciale de l'occident recule. (attention, je ne critique pas le fait que les chinois investissent en Afrique, ne mélangeons pas tout). Les Chinois en échange de matières premières construisent des entreprises et autres mais en utilisant leur véto, la Chine protègent ses intérêts économiques, et en menaçant de boycotter les JO, c'est cet intérêt économique, qui se fait aux détriments des droits de l'Homme de ceux qui se font scalper à la machette, qui est visé. Bernard Henri-Lévy revient d'un voyage au Darfour, il a décrit des centaines de km² de terres brulées où les cadavres s'amoncellent les uns sur les autres. Les Chinois aujourd'hui cautionnent ces agissements et empêchent la communauté internationale de se mobiliser. Alors, si nous avons la possibilité de crier haut et fort que la France peut boycotter les JO, d'autres pays rejoindront la position diplomatique française et la Chine sentira une pression internationale qui pourra faire changer les choses.

Écrit par : Michaël | 04 avril 2007

Bonjour Quitterie,


Je suis très interessé par la position de François Bayrou sur le logiciel libre et les DRM.
Je connais bien la position de Richard Stallman sur les DRM (farouchement contre) et je me rappelle la position de F. Bayrou pour la license global lors de la DADVSI.

Doit-on comprendre de cette conférence de presse que FB avec Stallman que Francois Bayrou est contre les DRMs et qu'elle est ta position.

Ceci me soucie beaucoup car de nombreux artistes, compositeur, interprète, acteurs voient dans les DRM la seule solution capable de préserver leur création (et aussi leur moyen de subsistance). Doit-on renoncer à ce moyen et si oui au nom de quoi et que deviendra notre culture notamment artistique et musicale en particulier?

Là ou je peux rejoindre Richard Stallman c'est dans le fait que les DRM doivent être des logiciels libres permettant à chaque artiste de protéger sa création, mais on ne peut pas se positionner contre les DRM. La guerre des standards doit se faire en donnant au logiciel libre sa chance.

Qu'en penses-tu?

Écrit par : Olivier Tirat | 04 avril 2007

Michaël,
Les n'ont pas mis leur veto à la résolution 1760 de août 2006. Cette fameuse résolution 1760 prévoit le déploiement d'une force de près de 20 000 hommes au Soudan. En décembre 2006 une nouvelle concertation du Conseil de Sécurité aboutit à une déclaration commune qui enjoint à nouveau au Soudan de se plier aux résolutions de la communauté internationale. Là encore la Chine ne fait pas blocage.

Hum...

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

@ Charles
Alors pourquoi les casques bleus n'ont ils pas pu se déployer, il y a bien un blocage quelque part ? Néanmoins quand je vois la difficulté qu'a eu l'occident à déployer des troupes au Liban en août, comment auraient-il pu déployer 20 000 hommes au Darfour à cette époque

Écrit par : Michaël | 04 avril 2007

Suite à la possible mise en place d'un débat nous avons établit une liste de 10 points essentiels à retenir pour que tout le monde puisse participer dans les meilleures conditions qui soient. Nous voulons entre autres veiller à un temps de parole égal pour tous les candidats et une finale libre pour les blogueurs ;)

Pour plus d'infos rdv ici : http://www.isubway.fr/content/view/316/141/

En espérant pouvoir compter sur le soutien de tout le monde, parce que ce débat nous concerne tous ;)

Écrit par : Claire (iSubway) | 04 avril 2007

Vinvin aussi a dans l'idée d'organiser de fameux débat :

http://cdelasteyrie.typepad.com/sidiese/2007/04/le_grand_dbat_e.html

Écrit par : Aurel | 04 avril 2007

Le blocage quelque part vient forcément de Chine?!

Lis cet article de Chris Patten : http://minilien.com/?YWmLDfFj53

Bouc-émissaire bien facile, la Chine, lis aussi cela -de pas n'importe qui : http://lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-888880,0.html

Et, in fine : http://touvabien.typepad.com//touvabien/2007/03/boycott_mal_tai.html

Écrit par : Charles | 04 avril 2007

Depuis quelques temps, j'entends les candidats dire qu'il faut augmenter le smic à 1500 euros... mais ceux qui propose cette mesure ne se rendent pas compte du trou que cela va encore creuser... Le véritable problème n'est pas de gagner 1500 euros net mais bien de pouvoir acheter de quoi "remplir le frigo", au lieu de vouloir augmenter le smic ne serait-il pas préférable de privilégier la baisse des prix. Peut être revenir au prix maximum... Depuis quelques temps, on voit les grandes surfaces lancer des produits de leurs propres marques moins chers qui coûtent 30 à 40% moins cher pour une qualité nutritive des plus respectable. Ces produits représenteraient d'après un reportage de France 3, 30 % des ventes des grandes surfaces. Le pouvoir d'achat ne doit pas devenir un devoir d'achat.

Écrit par : Michaël | 04 avril 2007

@ Charles

Je vous vois en tout cas bien prompt à défendre la Chine. Depuis les fâcheux compliments adressés par Ségo à ce régime, on voit que le pli est pris.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

@ Charles

dans l'article du Monde il est écrit :
"Ils (les ministres des affaires étrangères européens) devraient également envisager de prendre des mesures ciblées, d'une part, sur les revenus générés par le secteur pétrolier soudanais et, d'autre part, sur l'approvisionnement en biens et services ainsi que sur l'investissement étranger dans ce secteur et dans d'autres secteurs associés. Ils devraient enfin autoriser l'ouverture d'une enquête sur les comptes offshore des entreprises soudanaises liées au parti au pouvoir à Khartoum, le parti du Congrès national, ce qui ouvrirait la voie à des sanctions contre les entreprises commerciales du régime, qui sont le principal canal de financement des milices janjawids à l'origine de tant de malheurs au Darfour".
On en revient aux investissements étrangers et notamment à ceux des chinois au Soudan.
Quant à la résolution 1760, je vais la lire plus en profondeur d'ici quelques jours, mais il est dit au Point F par exemple : " rappelant que dans sa résolution 1760, le Conseil de sécurité a autorisé le déploiement au Darfour d'une nouvelle force de maintien de la paix de l'Organisation des Nations unies (ONU), pouvant compter jusqu'à 22 500 soldats et policiers, afin de prendre le relais des opérations au Darfour de la MUAS (une force armée déjà présente), tout en réaffirmant son plein respect de la souveraineté, de l'unité, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale du Soudan". Ce point est en lui même contradictoire, il ne remet pas l'autorité de Béchir en question, alors que lui et ses armées sont complices des milices janjawids et par conséquent les casques bleus n'auraient pas eu la liberté d'action nécessaire à une telle action. Les casques bleus ne peuvent aps se déployer sereinement si le gouvernement soudanais en place n'est pas désavoué. Les casques bleus sont une force de paix et non une armée, leurs rayon d'action est donc très limité, il faut avant tout faire plier Khartoum pour agir et le seul moyen de le faire et de casser les liens économique existants entre Khartoum et la Chine... Il ne faut pas nier le fait que la Chine joue un rôle dans cette région... Quoiqu'il en soit, on peut continuer d'aboyer, le problème est que la caravane janjawid passe et continue de répandre la mort où elle passe.

Écrit par : Michaël | 04 avril 2007

Bon, désolé d'être HS mais on attend Quitterie sur Second Life au QG de François Bayrou et elle ne se pointe pas...

Écrit par : L'Hérétique | 04 avril 2007

@Charles

La tribune de Smith et Ménard a ses qualités, et fait réfléchir.
Cependant, avec 2000 humanitaires au Darfour, MSF ne peut pas prendre position pour une intervention. L'association ne s'occupe pas de politique, c'est son choix et son honneur. Mais il faut savoir qu'après chaque résolution de l'ONU, El-Bechir a envoyé ses Janjaweed contre les humanitaires, avec quelque fois des morts. MSF ne peut pas prendre de risque.

Par ailleurs, évidemment qu'une solution politique serait l'idéal ! Un tour de table réunissant tout les groupes rebelles et le gouvernement. C'est d'ailleurs ce que demande aussi Urgence Darfour. Mais tout cela prend du temps, et pendant ce temps, beaucoup de Darfouri meurent.

Le travail du collectif Urgence Darfour peut être critiquable, mais il a un énorme mérite. On parle enfin du Darfour, et on le sait, les paroles précèdent les actes.

Ne critiquez pas son travail, mais travaillez avec nous, proposez d'autre solutions.

Il est urgent de les mettre en oeuvres, toutes.

Écrit par : Emmanuel | 04 avril 2007

Le buzz négatif continue suite à la très mauvaise idée qu'a eu Bayrou, de ne proposer qu'un débat à 4... Ou comment ruiner des mois d'image positive en trente secondes. Qu'est-ce qui lui a pris ?? Et personne dans son entourage pour lui signaler la connerie ? :


"François Bayrou est vraiment petit joueur. Qu'est-ce qu'il nous
propose? C'est le petit débat entre grands amis du système? On marche
sur la tête", a déploré Guillaume Peltier sur LCI.

Le candidat de l'UDF "se prenait pour Astérix mais en fin de compte
c'est Iznogoud, il se croit déjà président, il choisit, il
présélectionne celles et ceux avec qui il pourra débattre", a-t-il
déclaré. "C'est inacceptable et antidémocratique".

http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/politique/20070404.FAP3888/francois_bayrou_est_un_petit_joueur_selon_guillaume_pel.html

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

@ Hervé Torchet

Ah hervé, l'homme à l'innénarable logique... Ton rappel de la constante "extreme gauche" en France aurait pu être convaincant si tu avais rappellé 2 choses

1) La constante des scores centristes entre 5 et 15% depuis 20 ans (en prenant Ballamou comme centriste au 3/4 ce qui est déjà osé), résultat: Bayrou ne fera pas 20%...

2) Le souvenir de 2002 qui sera d'autant plus vif que le vote est au lendemain des 5 ans
3) Le fait que la gauche soit dans l'opposition fait monter mécaniquement le vote PS au détriment des LCR & consorts

Puis j'ai repris tes chiffres:
* 18.8% en 1981, bon sang mais tu intégres le PC...
* 2004 inclus alors qu'il s'agit de listes régionales (scrutin à 1 tour si je ne m'abuse)

A la limite, si on reprend 1988 et l'ext-gauche à 15%, je pense qu'on a un benchmark réaliste. Or dans le dernier CSA, que voit on ? L'extreme gauche à 14%...

Ton raisonnement est fort bien maquillé mais aussi peu la route qu'une vieille Datsun aux pneus lisses ou plutôt qu'un raisonnement de Bayrouiste déboussollé... :)


---------------
Fabien de http://desirdentreprendre.over-blog.com/

Écrit par : Fabien-P NICOLAS | 04 avril 2007

@Olivier Tirat : appelle nous qu'on en discute quand tu veux, a bientôt, virginie

Écrit par : virginie | 04 avril 2007

@ Fabien

L'espace central n'est pas le score centriste. L'efficacité du raisonnement tient à la nature des espaces politiques et à leur faculté de dépassement. Balladur, qui n'est pas un vrai centriste, occupe l'espace central en 1995, à son corps défendant, avec 18,8.

Son score se retrouve en totalisant les candidats de l'espace central en 2002. Bayrou prend appui sur cette masse stable et entreprend de conquérir à droite et à gauche. En convaincant 15% des électeurs socialistes, il agglomère 3 points à son score de départ, ce qui suffit à peu près à le porter à 20. Là, s'ajoutent des électeurs venus de la droite et de l'extgche, jusqu'à peut-être 22%.

En 1981, la gauche est dans l'opposition depuis 20 ans et l'extgche fait 18,8. En 1995, la gauche est dans l'opposition et l'extgche fait 17,5.

Le PCF fait partie de l'extgche, sinon il ne serait en concurrence ni avec Bové, ni avec Besancenot, ni avec Laguiller.

Le souvenir de 2002 était particulièrement frais en 2004 et n'a pas empêché l'extgche de monter à 17,5, soit son score de 1995.

Et de fait, ce n'est pas l'extgche qui prive Jospin de 2d tour en 2002, mais le duo Taubira-Chevt. Aucune sanction ne serait donc logique : les électorats ne sont pas poreux au 1er tour.

Je sais que mon raisonnement dérange ; c'est justement parce qu'il est solide.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

@ Axel

Votre lecture est malveillante. Bayrou ne dit pas qu'il est contre le débat à 12 ; il dit "je reconnais que ce n'est pas sexy", ce qui sous-entend sa préférence pour ce type de débats. Il y a eu un tir de barrage des sarko sur le débat à 12, sur le thème (d'ailleurs évoqué par moi sur un ton moins négatif) que 12 candidats en 2 h font 10 minutes par tête. On en a vu l'exemple, je crois, au moment des Européennes. Ce n'était guère convaincant, mais j'avoue que je m'attendais à ce minimum de la part de la télé.

Internet n'a de pertinence incontournable que pour le débat que les règles du CSA interdisent. Pour un débat à 12, il n'y a qu'à aller à la télé. Un débat à 4, pourquoi pas ? Qu'y a-t-il de si choquant ?

Encore une fois, Bayrou exprime sa préférence pour le débat à 12, mais met Internet en avant. Qu'y a-t-il de si choquant ?

Quant à ce qu'en disent les télés par câble, autant leur poser la question : voulez-vous tuer l'info sur Internet et vous obtiendrez les mêmes réactions vertueuses de leur part. Votre obstination nuit à votre cause Axel, et elle est injuste contre Bayrou.

L'avez-vous jamais soutenu ?

Je tiens à remercier fortement Quitterie pour les efforts qu'elle a faits pour présenter cette affaire son sous jour le plus vrai.

Écrit par : Hervé Torchet | 04 avril 2007

Hervé, si vous ne voyez pas ce que le fait de proposer un débat reservé aux 4 grands, pour un candidat qui a passé toute la campagne à dire : "je refuse qu'on désigne par avance des grands candidats, qui auraient droit d'accéder au second tour, et les autres non", a de destructeur en terme d'image, libre à vous.

Vous êtes militant. Je ne suis pas militant. Et la grande majorité des 24% du plus haut score de Bayrou ce ne sont pas des militants. Ce sont des gens qui ont cru en Bayrou, et qui attendent une cohérence de sa part, sans avoir d'engagement définitif pour lui.

Je disais hier à Virginie et Quitterie : Bayrou devrait tout de suite envoyer un communiqué de presse, pour dire qu'il accepte le débat à 12.
C'était alors cohérent avec son image.

Au lieu de ça, ce matin encore il parle d'un débat reservé à 4.

Comment accepter qu'un candidat accepte une mise en scène sur le Net, destinée à contourner les règles du CSA ? Tu n'as pas l'impression que c'est foireux comme image ?

Si Bayrou avait envoyé hier ce communiqué de presse demandant un débat à 12, plusieurs articles négatifs ne seraient pas parus aujourd'hui. Il étouffait les critiques.

Écrit par : Axel - Page2007 | 04 avril 2007

“Ouverture” Bayrou à sens unique….
On parle beaucoup ces jours derniers de ces fameux anciens “socialistes” ralliés à Bayrou….

Outre que leur engagement socialiste reste à prouver puisqu’ils sont tous devenus très “libéraux”, ils ont quand même eu le bon goût de vouloir préciser les choses.

1) Si Bayrou est présent au deuxième tour, ils militent pour que les Socialistes se rallient à lui. Bon…

2) Si Bayrou n’est pas au second tour, ils militent pour que celui-ci se rallie à Mme Royal.

Réplique de l’intéressé: “Je n’envisage pas cette hypothèse”.

La réponse est claire.

J’espère qu’elle fera réfléchir ceux de gauche qu’on nous dit tentés par le vote Bayrou !!!!

Écrit par : jacques | 04 avril 2007

@ Emmanuel> Disons que c'est une manière de faire un vrai débat. D'ailleurs pourquoi ne pas faire un tirage au sort pour savoir qui débat avec qui?

Écrit par : abadinte | 04 avril 2007

@ Jacques...

Oui sa position est claire, Bayrou affirme son indépendance... Il donne vie au centre. Si des socialistes veulent se rallier à lui c'est normal, il est le candidat qui prone le rassemblement, mais il n'est pas le candidat qui devra choisir d'être à gauche ou à droite s'il n'est pas présent au second tour. De toute façon ça n'arrivera pas :p
Donc son message est cohérent. Il sort du bipolarisme que l'on nous impose déjà depuis trop longtemps et qui paralyse notre pays ! Manquerait plus qu'il y ait Sarkozy au pouvoir et une majorité socialiste au parlement pour être de nouveau dans le schéma d'une France tétraplégique!!!! Si cela devait arrivert, il faudra penser à légaliser l'euthanasie politique! Ah quelles sont loin les trente glorieuse...

Écrit par : Michaël | 05 avril 2007

@ Axel

Vous oubliez que la question du débat à 12 a déjà été écartée par les porte-flingues de Sarko. Et qu'elle avait la préférence de Bayrou. À preuve sa phrase que j'ai citée et que vous ne relevez toujours pas ; elle se trouve pourtant sur la vidéo.

@ jacques

L'idée pour Bayrou est de toutes façons de travailler avec des socialistes dans le cadre de l'union nationale. Il s'agit de dépasser les clivages. Par conséquent, la "cuisine" des déistements n'est que la tambouille des appareils sans aucun rapport avec les réformes profondes dont la France a besoin.

@ Quitterie

Tu vois, il faut toujours s'engager tout entier.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

@ Hervé

Bayrou s'est fait piéger par Sarko.

Il était possible de créer un grand mouvement sur Internet pour un débat à 12, qui aurait isolé Sarko.

Il n'était pas possible de créer ce mouvement pour un débat à 4. Puisqu'en faisant cela, nous nous isolions de tous les Internautes qui ne votent pour aucun de ces 4 candidats.

Vous savez, il y a pas mal de réseaux sur le Net qui sont pour Voynet, ou Bové, ou Besancenot, ou Villiers... Croyez-vous qu'ils allaient accepter que Bayrou leur demande de se mobiliser pour un débat à 4 les excluant ? Qu'ils n'allaient pas réagir par un buzz négatif, criant comme a fait le MPF au rapt antidémocratique ?

Écrit par : Axel - Page2007 | 05 avril 2007

@ Axel

Les petits candidats n'ont à s'en prendre qu'à Sarko : c'est lui qui contrôle la télé qui n'a organisé (c'est d'ailleurs proprement scandaleux) aucun débat du tout avant le 1er tour. La démocratie selon Sarko, c'est toujours monologues et bruits de bottes.

Non seulement la télé n'a rien fait, mais les Devedjian et consorts sont montés au créneau pour flinguer l'idée du débat à 12.

Et quoiqu'il arrive, à 4, à 8 ou à 12, cette campagne manque de débats.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

Hervé,

ça fait plusieurs mois que je tape sur Sarko tous les jours sur Page2007.
On peut toujours taper encore plus sur Sarko, ça ne fera plaisir qu'à ceux qui le détestent déjà, sans bouger les lignes.

L'intelligence c'était de ne pas donner aux gens des arguments pour taper sur Bayrou.
Il avait une image assez pur sur le plan de son sens du pluralisme, il fallait qu'il la garde.

Si tu me dis maintenant qu'il n'est pas pire que Sarko, la belle affaire !
C'est pas avec ça qu'il gagnera, en disant qu'il n'est pas pire que lui.

A lui de publier un communiqué précisant qu'il est favorable à un débat à 12, et on pourra tourner cette page ridicule.

Écrit par : Axel - Page2007 | 05 avril 2007

Une nouvelle fois, c'est bien à la communauté des nouveaux médias, à laquelle François Bayrou s'est mis à disposition, de fixer les règles du jeu et d'y convier qui ils voudront.
C'est DONC DE LEUR RESPONSABILITE, à eux de l'assumer.
Que ce soit pour le nombre de tables, que ce soit pour la date, que ce soit pour les modalités.
Chacun son job.
Quand à Nicolas Sarkozy, c'est aussi son droit de refuser quelconque débat avant le premier tour. A chacun d'en tirer les conséquences.

Pendant ce temps là, les invitations ne partent pas, les discussions de l'ombre marchent en revanche bon train. Je préconise une plus grande transparence et des invitations lancées aux yeux de tous. Attention, on rentre dans la politique politicienne. Franchement pour un débat... Lancez les modalités que vous aurez déterminées. Répondra qui voudra répondre.
Allez, le 5ème pouvoir !!

Écrit par : Quitterie | 05 avril 2007

Je signale que la télé libre a proposé ses locaux là :

http://www.latelelibre.fr/index.php/2007/04/debat-sur-le-web-latelelibrefr-propose-ses-locaux/

Les invitations doivent être lancées aux yeux de tous au plus vite.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

Agoravox a visiblement réagit à la proposition de F. Bayrou en proposant plusieurs formules qui sont en débat.
Le débat à 4 pose un problème, même sur internet, car il revient à contourner les lois françaises. Bref... passons.
L'Internet a les moyens de mettre en place un véritable débat qui manque cruellement avant ce premier tour. Rdv sur Agoravox.
Maintenant concernant l'égalité du temps de parole. Si on commence à vouloir écouter les 12... ça risque de faire beaucoup de discours trotskystes non ? bon, je veux bien entendre que les ouvriers sont spolliés et exploités et que les patrons doivent être pendus.... une fois ça passe, mais 4 fois ...bof !
Autre débat... 4 participants, ça veut dire que Lepen participe. Alors, si on invite l'ensemble du peuple français à se mobiliser quand Lepen est au deuxième tour, est-il logique de l'inviter à un débat entre les principaux candidats avant le premier tour ? Pas sûr.
Perso, un débat à 3 me conviendrait tout autant !
Ma position, est donc, un débat républicain à 3 avec Nicolas / Ségolène / François.
3 candidats qui ont une chance véritable d'être au second tour, qui sont de véritables républicains, et avec lesquels la démocratie n'est pas en danger en France.
Amitiés.
Vincent

Écrit par : Vincent | 05 avril 2007

@Vincent : tes arguments sont bons, mais comme le disait Quitterie dans son dernier commenataire, c'est à la communauté des bloggeurs de mettre en place ce debat, modaliés, trois, quatre, douze il faut que ce debat ait lieu, a bientôt, virginie

Écrit par : virginie | 05 avril 2007

@Quitterie

En plus de la démarche de plusieurs blogueurs et d'Agoravox, des médias en ligne ont proposé de collaborer : 20 Minutes, le Nouvel Obs, Marianne, France 24, RMC, il y a un intérêt réel pour ce projet. Les contacts vont dans tous les sens. Au-delà des considérations de politique politicienne, au niveau du Net, oui, nous sommes face à nos responsabilités, c'est un défi. Cela vaut le coup d'être tenté quoiqu’il arrive. On a apprend de nos expériences, cela permet de s'améliorer...
http://www.humains-associes.org/blog/2007/04/04/propositions-des-humains-associes-pour-le-debat-electoral-du-web/

Écrit par : Natacha QS | 05 avril 2007

La difficulté vient de cette propension de tout média à se mettre en scène lui-même quand c'est l'heure de son avènement.

Je suis, pour ma part, assez réservé quant au succés de l'entremise, car c'est une épreuve du feu pour le Cinquième Pouvoir qui a tous les moyens techniques, et même par-delà le nécessaire. Mais, ça ne suffit pas.

Car, le Cinquième Pouvoir agit dans la précipitation qui se veut efficace, ce qui est bien. Mais en faisant l'économie de toutes les suites de ce débat s'il était biaisé, même un peu.

D'ailleurs, même sans le débat achevé, Bayrou a fait si fort que le débat est déjà en course dans tous les blogs et dans les esprits. Il faut reconnaître qu'il sait allumer des enthousiasmes quand les autres candidats sont carrément épuisés et qu'ils jouent la montre des derniers jours.

Qu'un débat avant le scrutin ait lieu ou non, il aura eu lieu dans la blogosphère autour du débat.

Ce qui est une preuve que Bayrou peut rallier et convoquer des forces en attente, comme un présidentiable manifeste.

Écrit par : Demian West | 05 avril 2007

@Natacha : "Au-delà des considérations de politique politicienne, au niveau du Net, oui, nous sommes face à nos responsabilités, c'est un défi. Cela vaut le coup d'être tenté quoiqu’il arrive. On a apprend de nos expériences, cela permet de s'améliorer" ..entiérement d'accord, c'est l'enrichissement mutuel, le collaboratif, un plus un egal trois...nous devons y arriver et nous y arriverons, virginie

Écrit par : virginie | 05 avril 2007

@ Quitterie,
J'ai ma petite idée et la teste. Mais franchement stop à "c'est bien à la communauté des nouveaux médias, à laquelle François Bayrou s'est mis à disposition, de fixer les règles du jeu et d'y convier qui ils voudront. C'est DONC DE LEUR RESPONSABILITE, à eux de l'assumer"...

Bayrou qui fait don de sa personne à la communauté du 5ème pouvoir, fallait y penser!

Encore plus fort : il s'offre à vous pour créer un monde nouveau, à vous de déterminer lequel...

Tout Bayrou est là :
- imposture anti-système et pluraliste, aujourd'hui mise à nu : naturellement, quoiqu'essaient de rattraper ses fans, il propose de restreindre le débat aux 4 plus gros. Chassez le naturel...
- proposition sans contenu : béh oui faut pas se mouiller, on risque de dire que je suis partial. Donc faites mon job, j'ai besoin de débat, à vous de déterminer comment on pourra le faire sans que la manoeuvre soit trop grosse.

5ème pouvoir d'enfler les gens. La responsabilité de ceux qui prétendent incarner une nouvelle démocratie est aussi d'être transparents quant à leurs intentions et intérêts.

Car rien n'alimente mieux l'anti-système que les promesses non-tenues, les postures mensongères.

Je ne confierais pas mes 12 enfants à un défenseur des petits qui en oublie 8 sur le chemin de l'école....

Écrit par : Charles | 05 avril 2007

@ Charles

Faire diversion sur la prétendue posture de Bayrou, c'est éluder la réalité essentielle : CETTE CAMPAGNE MANQUE DE DÉBATS. C'est son analyse la plus forte. Le tir de barrage contre sa proposition prouve qu'il a raison et qu'en fait, Sarko a les foies. Sarko a la trouille de venir débattre au milieu des autres.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

Agiter les bras en disant qu'il n'y a pas de débats, c'est ériger l'inaction comme maîtresse de cette campagne. Les débats, on les fait dans la rue, avec les gens que l'on rencontre, non? Alors bien sûr, il y a le fameux débat avec 4, 8, 12 participants (je suis plus favorable à cette dernière proposition), mais voilà, le nombre de personnes en mesure de le suivre sera restreint, et la masturbation intellectuelle entre initiés de la blogopolitique, merci bien. C'est à la télévision que ce débat doit être engagé, et ça a déjà commencé avec Mots Croisés sur France 2 ou FEE sur la 3.

Écrit par : Maxime | 05 avril 2007

Attention chers amis Bayrouistes, Nicolas à décrété Internet "Hors la loi" !

A lire ici : http://www.capital.fr/Actualite/Default.asp?source=RE&numero=183425&Cat=GEN

Faites gaffe à vos blogs !

JF

Écrit par : Breizhmaine | 05 avril 2007

@ Breizhmaine

Internet hors la loi ? J'en connais qui vont apprécier. Sarko cherche une nouvelle diversion pour se défiler.

je viens de faire une note sur le débat sur mon blog.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

En tout cas, il serait surprenant que l'agression de Sarko ne soude pas Internet autour de la proposition de Bayrou.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

Sérieusement..pendant ce temps, j'apprends en début d'après midi par RESF que Nicolas Sarkozy continue et chez nous, dans notre arrondissement, à notre porte :

- près du Centre Commercial Masséna/Porte d'Ivry à l'Est....

Alors là aussi faisons preuve de clarté, visibilité, et dénonçons massivement ce genre d'actes immondes..quel que soit notre positionnement politique, là oui..au delà de la dénonciation de votre direction nationale, je vous en sens bien discret là dessus !

Demain, je parrainne à la Mairie du 13éme...un jeune chinois et je suis très sensible à tout le boulot que fait RESF, au respect de nos communautés sur l'arrondissement.

Écrit par : Marsipulami | 05 avril 2007

La rafle Sarkoziste a démarré depuis 14h...à la Porte d'Ivry, sur ordre du procureur !

Sarkozy année zéro....nous sommes en 2007, refusons l'immonde et réfléchissons tous à ce qu nous privilégions réellement dans cette campagne !

Écrit par : Marsipulami | 05 avril 2007

Hervé Torchet,
Evidemment que cette campagne manque cruellement de débats de fond. Nous avons, avec un certain nombre de blogueurs, adressé une lettre ouverte aux 3 principaux candidats à ce sujet il y a déjà presque 2 mois :
http://touvabien.typepad.com/touvabien/2007/02/lappel_du_net_a.html

Bayrou, à l'époque très haut dans les sondages, n'a pas jugé bon de répondre... Maintenant qu'il patine, il s'agite. Ce que je dis c'est qu'il donne le bâton pour se faire renvoyer dans ses cordes. Surtout en n'ayant initialement évoqué que 4 débatteurs. Très mauvais signal, pour le hérault des petits...

Écrit par : Charles | 05 avril 2007

En tous les cas, plus nous approchons du 22 et plus on voit des blogueurs perdre leurs nerfs et tout leur sang froid sur le soyle de parterre. Faudrait se calmer et reprendre le cours des conversations civilisatrices.

Bises à Quitterie et Virginie.

DW

Écrit par : Demian West | 05 avril 2007

@ Quitterie

Je me sens moins utile, bien que tout à fait de ton côté, comme toujours.

Écrit par : Hervé Torchet | 05 avril 2007

@ Quitterie Delmas qui se refuse à répondre à l'argument selon lequel le débat à 4 proposé par François Bayrou revient à faire passer la bipolarisation à une caste de 4 :

Juste pour info, on écrit "quant à" et non "quand à". Vous deviez pourtant être encore collégienne ou lycéenne quand FB était ministre de l'Education Nationale. Aurait-il mal fait son boulot de lutte contre l'illétrisme?

Bon ok je cherche un peu mais je suis agacé par le fait que la maitresse des lieux se refuse à descendre dans l'arène pour débattre du débat que propose Bayrou sinon pour se décharger sur les médias (remarquer le programme de Bayrou semble se limiter à cela)

PS : quand j'ai appris que la fille de François Bayrou est à Sc Po (et alors c'est pour quand la suppression de Sc Po ?) je me suis dit que ca allait bouleverser les stats des éleves de Sc Po dont les parents sont agriculteurs (sic)

Écrit par : Matthieu | 06 avril 2007

@ Matthieu

Bayrou a fait une connerie mardi mais c'est réparé. Il a corrigé la formulation et est désormais ouvert à un débat à 12 (3x4 par exemple), "pour que tout le monde participe".

Au boulot maintenant, Internautes de toutes tendances politiques, pour réunir les 12 candidats :

pétition à signer, pour un débat entre TOUS les candidats :
http://debat.agoravox.fr/

Écrit par : Axel - Page2007 | 06 avril 2007

La problématique demeure si la constitution des groupes est établie arbitrairement selon le niveau où chacun se trouve aujourd'hui dans les sondages. D'ailleurs on prend les consages CSA, Ipsos ou Ifop pour établir les groupes?^^ Tout ça pour dire que tout ça n'a pas beaucoup de sens.
Un débat à 12 n'a pas de sens puisqu'il y sera impossible de débattre réellement et sur la durée. (pour un débat d'une durée de 2 heures, ça ne fait que 10 minutes de temps de parole..).
Un débat à 4X3 est très criticable également puisque la constitution des groupes sera sujet à polémiques. La seule solution aurait été de s'y prendre en amont et de faire des débats 4X3 "tournants" pour que chacun ait débattu avec chacun. Mais maintenant c'est clairement trop tard à deux semaines du premier tour.

Je ne m'en félicite pas car j'aurais aimé des débats mais quand on rentre dans la pratique on comprends qu'aucune solution dans le temps qui nous reste n'est clairement satisfaisante.

Je ne me contente pas comme Quitterie Delmas de dire "quand on veut on peut". Ces belles paroles sont bien sympathiques mais elles sont en décalage avec la réalité des choses et des contraintes de l'organisation des débats.

Écrit par : Matthieu | 06 avril 2007

Matthieu, l'idéal n'existe pas.

Le scandale c'était de ne pas proposer le débat aux 12.

Après, une fois que c'est proposé aux 12, et que les 12 ont le même temps de parole, on ne peut pas chipoter en cherchant mille raisons de renoncer.

Pour les petits candidats, le pire reste de ne pas avoir de débat du tout.

Écrit par : Axel - Page2007 | 06 avril 2007

@ Matthieu

Avant de donner des leçons d'orthographe, je vous suggère de relire vos propres commentaires. Je vous signale qu'à la 3e du singulier, comprend ne prend pas de s. Il est habituel sur ce blog, et je m'en félicite, de ne pas s'arrêter à ce genre de détails qui pourraient intimider les personnes les moins armées et les inciter à retenir ce qu'elles ont à dire.

Donc franchement, si vous avez autant de leçons à recevoir qu'à donner, je vous suggère de ne pas en donner de peur d'avoir à en recevoir.

Sur le fond du débat, il y a plusieurs formules qui seraient amusantes pour l'avenir. On pourrait imaginer, grâce à la liberté du web, des speed-debating, une minute entre deux candidats quels qu'ils soient, ou bien des formules "parle qui veut" : on invite tout le monde pour une conversation à bâtons rompus et vient qui veut et chacun s'exprime et la liberté triomphe.

Mais je crois le sujet tranché. Par conséquent, il me semble inutile que vous attaquiez Quitterie plus longtemps. Elle fait ce qu'elle a à faire et elle le fait bien, et même très bien.

Écrit par : Hervé Torchet | 06 avril 2007

Cela dit, étant donné que Quitterie ne paraît pas satisfaite, je suspends ma participation à son blog.

Écrit par : Hervé Torchet | 06 avril 2007

Quel silence, décidément, la France est en vacances, bon, Quitterie, tu préfères que je boude ou pas ?

Écrit par : Hervé Torchet | 06 avril 2007

Ce que vous considérez comme une attaque contre la maitresse des lieux était simplement une manière détournée de rappeler les portefeuilles ministérielles du candidat anti-système qu'est François Bayrou.
Si j'ai choisi ce procédé c'est parce que Quitterie Delmas pour qui je n'ai aucune aversion ni sympathie m'ait apparu très "politique" au sens péjoratif du terme. Pour aller dans les réunions de blogs ou je ne sais quoi pour y dire que les blogs rapprochent la politique des citoyens - hum mais y'a des petits fours ici sympa - et qu'il est important de se servir des modes nouveaux de communication.. bref.. elle est là par contre quand il s'agit de s'appliquer à soi même ces grands discours sur son blog. Nada. Elle fait sa com' mais faut pas en demander davantage. Son avis sur le débat de caste (certes caste à 4 et plus à 2) on n'en sait rien.

Je me demande donc à quoi sert son blog puisqu'elle n'y débat pas..

PS : je confirme mes fautes d'orthographe. Collégien et lycéenb j'avais Bayrou en ministre de l'Educ Nat.

Écrit par : Matthieu | 06 avril 2007

@ Matthieu

Ne vous cachez pas derrière votre petit doigt, d'ailleurs, vous récidivez : la traiter de mangeuse de petits-fours, c'est vraiment pauvre. Elle est ultra-absorbée par ses responsabilités dans la campagne et a moins le temps de venir bavarder ici, ce qui ferait plaisir à tout le monde, il faut le dire, mais elle est une débatteuse aussi sincère qu'inlassable.

Quant à dire qu'elle ne fait que sa com', ça, c'est l'accusation la plus injuste. C'est curieux comme la jalousie excite l'aigreur. Parce qu'une jeune femme (belle au passage) talentueuse réussit, parce qu'elle sait qu'en politique il faut donner de l'impact à ce qu'on fait, parce que les gestes les plus anodins y ont un sens démultiplié, eh bien, si ladite jeune femme publie des photos de ses nombreuses activités, on l'accuse de faire sa com'. Ah, ce serait bien plus confortable qu'elle reste à dactylographier derrière un bureau gris comme les femmes d'autrefois, réduites au rang de secrétaires des messieurs importants. Eh bien, moi, je m'y sens bien, dans l'égalité des hommes et des femmes et si une femme aussi douée et charismatique que Quitterie n'hésite pas à se montrer, j'en suis content. Ca me fait plaisir, je ne me sens pas castré. Je me réjouis.

Bon, c'est vrai, je suis partial, mais tout de même, votre remarque est blessante et injuste.

Son blog sert à tous les débats ; la preuve.

Bayrou a été un très bon ministre de l'Éducation.

Quant à l'opinion de Miss Buzz sur débat à 4 ou à 12, elle n'a plus d'importance : il est tranché.

En vérité, le débat sans Sarko va permettre de juger qui de Bayrou ou de Ségo serait le meilleur adversaire de Sarko ou de Le Pen. Ca, c'est de l'actu.

Écrit par : Hervé Torchet | 06 avril 2007

Arrêtez la flagornerie Hervé, cela vous dessert! Votre Quitterie est sûrement charmante, voire une bonne militante, mais ce n'est pas non plus Jeanne d'Arc réincarnée!!!
Elle cocoone dans le milieu politique
Elle représente son groupe au parlement européen à Paris, ce qui est quand même beaucoup un travail de comm'
Elle joue sa partition dans son parti sans perdre le nord pour la suite (au demeurant elle a tout à fait raison et c'est fort bien mené!!!) ce n'est pas non plus Thérèse de Lisieux et le désintéressement total! Notez qu'en disant cela je n'émets pas la moindre critique - il est normal de mener sa barque aussi (et nous en sommes tous là finalement) - mais ne prenez pas les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages!

Et puis, si l'on ne peut plus charrier...

Peronito

PS: vous pourriez développer à propos de Bayrou à l'éducation?

Écrit par : Peronito | 06 avril 2007

Discrimination positive = DANGER!!!

Pour alimenter votre réflexion, allez visiter ce site d'un livre sur les dangers de la discrimination positive, c'est édifiant!

http://puzzledelintegration.blogspirit.com

Relayez l'information autour de vous!

Écrit par : Lucien | 07 avril 2007

@Lucien : merci de l'info, on la diffusera, à bientôt, virginie

Écrit par : virginie | 07 avril 2007

@ Quitterie

Je viens de voir que tu es classée 29e au classement de Blogopole. Félicitations.

Écrit par : Hervé Torchet | 07 avril 2007

C'est le classement BonVote, Hervé.
Une des sources de Blogopole pour le repérage des sites politiques.

Blogopole n'effectue pas de classement, je donnais ce classement BonVote en complément dans l'article sur Blogopole sur page2007, d'où sans doute ta confusion.

(Blogopole est réalisé par RTGI, et cartographie les liens entre sites politiques ;
BonVote est réalisé par Thierry Crouzet, et classe chaque jour plus de 2000 sites par ordre d'influence)

Écrit par : Axel - Page2007 | 07 avril 2007

@ Axel

Tout ça est incompréhensible.

Écrit par : Hervé Torchet | 07 avril 2007

@ Axel

En fait,je crois comprendre et c'est bien.

Écrit par : Hervé Torchet | 07 avril 2007

@ Quitterie

Ainsi informé, je te renouvelle mes compliments, tous.

Écrit par : Hervé Torchet | 07 avril 2007

@ Mathieu,
je suis dans l'arène à longueur de journée. Je suis ravie de vous y trouver ici.
Je suis particulièrement attachée au pluralisme et à l'expression de tous les mouvements politiques ayant reçu un soutien des Français, que ce soit dans les débats ou dans nos institutions. Je souhaite que tous les candidats qui le souhaitent puissent s'exprimer de manière égale. Il me paraît aussi juste que ces mêmes candidats répondent à l'appel des citoyens que nous sommes et qui réclament une confrontation des personnages et de leurs projets pour la France.
Depuis mardi, je cherche des solutions pour permettre à tous de s'exprimer. A très bientôt.
@ Peronito, venez faire de la comm' avec moi, on va rire ;-),
@ Charles, vous êtes certainement mal renseigné. (notamment pour le patinage supposé)
François Bayrou est depuis très longtemps pour les débats. Je pense que tous les candidats ont enfin lancé leur projet définitif et que le temps de la confrontation est venu.

@ tous, merci de vos contributions et de faire vivre le débat démocratique ! Nous apprenons beaucoup les uns des autres. merci.

Écrit par : Quitterie | 07 avril 2007

@Demian : Reposes toi bien pour prendre des forces pour la dernière ligne droite, Bises, Quit et virginie

Écrit par : virginie | 08 avril 2007

Je suis comme arrêté chaque jour, car partout des gens de gauche me disent qu'ils savent que Ségolène n'y arrivera pas. Et donc, qu'ils voteront Bayrou pour écarter Sarkozy.

Ca fait du monde au portail "toutsaufsarko.fr" et par ailleurs, quand tu entends Quitterie et Bayrou, tu as le vertige devant cette réalité, qu'ils ont plus un discours de gauche que Ségolène et ses trompettistes.

Nous sommes entrés dans la période de la mer si calme qu'elle annonce la pire tempête. C'est une zone côtière des récifs qu'il faut contourner par l'intutition et la mémoire des récits du passé. Car là, il n'est plus de stratégie que celle d'être soi-même et de se rendre entièrement à la destinée qui sait arranger, toujours, les choses afin qu'elles nous profitent si nous les acceptons.

Désormais, il faut donc acdepter de vaincre et sans en avoir peur (ce qui n'est pas si aisé).

Écrit par : Demian West | 08 avril 2007

Nous apprenons en effet beaucoup les uns des autres.

Écrit par : Hervé Torchet | 08 avril 2007