Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les Démocrates en marche ! La fin de règne des appareils politiques d'antan. A nous de batir ! | Page d'accueil | Un par un. La politique à la Papa version Gilles de Robien. C'est l'ancien régime contre la nouvelle ère ! »

26 avril 2007

Les raisons de mon choix personnel

Pourquoi donner ma position personnelle sur mon vote ?
Parce que je veux participer de tout mon poids à la création du mouvement des démocrates aux côtés de François Bayrou. Mon engagement personnel s’est toujours fondé sur le dépassement des clivages gauche-droite. J’aime cette France qui s’engage dans les
entreprises comme dans les associations. J’aime cette France rassemblée pour affronter les enjeux cruciaux qui nous attendent. Je me bats aussi pour le renouvellement du personnel politique. Pour ma génération, pour qu’elle devienne enfin co-décisionnaire de son avenir.

Je me bats pour rétablir le lien de confiance entre les Français et leurs élus, et donc pour le changement des pratiques politiques. Je souhaite aujourd’hui montrer aux yeux de tous, que les acteurs qui accompagnent François Bayrou dans son combat viennent de toutes les origines, toutes les diversités, mais se rassemblent autour de lui dans un objectif commun : fonder cette force politique nouvelle, la troisième voie, celle qui apaisera et permettra de mener les réformes en France de manière pragmatique et non idéologique.

Des parlementaires se sont exprimés, certains en faveur de Nicolas Sarkozy. Je suis heureuse d’être dans un mouvement où la parole est libre, la décision personnelle aussi.

Je ne souhaitais pas qu’on n’entende qu’un son de cloche d’élus qui ne représentent pas forcément toutes celles et tous ceux qui ont rejoint François Bayrou et qui se battent en son nom pour la création d’une nouvelle ère politique.
La logique d’internet est une logique de réseau, où la prise de parole est égale et non hiérarchique. Je suis heureuse d’en être un exemple.

Si je ne vote pas à titre personnel Nicolas Sarkozy, c’est que sa dérive droitière durant la campagne sur le Ministère de l’immigration et de l’identité nationale et ses propos sur l’eugénisme font de lui un incroyable conservateur. Je suis déjà d’ores et déjà en opposition politique avec ses idées.

Plus grave, me battant pour le changement des pratiques politiques, je n’accepte pas les méthodes employées de pressions sur les individus, qualifiée « méthodes des Haut de Seine », les Français ont le droit à la transparence, les élus de choisir leurs positions en âme et conscience. L’attitude des sarkozystes depuis de longues années à l’Assemblée Nationale vis à vis de nos élus UDF est inadmissible. J'ai très mal ressenti ces pressions, ces menaces et railleries, et provoque chez moi un esprit de résistance.

Si je vote à titre personnel aujourd’hui Ségolène Royal, c’est que dans sa liberté par rapport au PS, elle démontre aujourd’hui qu’une refondation des appareils politiques est possible. De plus, je souhaite une réforme des institutions imminente, comme François Bayrou : séparation des pouvoirs, non cumul des mandats, proportionnelle, fin de la collusion politico médiatique.

Naturellement, je sais d’ores et déjà que le poids de la dette, les réformes qui ne se font pas sont une menace pour ma génération et les suivantes. Ce qui provoquerait si rien n’est fait une fracture générationnelle comme Bernard Spitz l’explique très bien dans son Papy Krach.

Je sais que beaucoup d’entre nous s’interrogent sur un vote blanc. C’est pour cela qu’il est important d’avoir 12 jours de réflexion et je sais qu’un certain nombre d’entre eux se prononceront suite au débat entre François Bayrou et Ségolène Royal.

Ils ont raison. Pour ma part, je suis heureuse d’assumer ma volonté d’incarner la diversité des opinions aux côtés de François Bayrou.


Quitterie Delmas, citoyenne engagée

en ligne chez DEL 

 

Commentaires

Je suis content d'être le premier à poster pour te féliciter de ce choix personnel réfléchi, calme et serein.

Nous serons nombreux à faire comme toi, et tout démocrate est un homme ou une femme qui assume ses choix et fait vivre la démocratie par son vote. Un centriste est un citoyen qui s'engage pragmatique pour son pays dans le respect des valeurs humaine et républicaine.

Votons, Décidons et ne votons pas blanc.

La république c'est nous.

Écrit par : prevalli | 26 avril 2007

D'abord bravo pour cette prise de position.
J'avais trouvé décevante la campagne du 1er tour - celle du second est pour l'instant passionnante... et c'est bien grâce à François Bayrou.
J'attends beaucoup du débat de samedi - c'est déjà très beau qu'il ait lieu ! Il est temps que le PS (où j'ai longtemps milité) sorte de ses faux-semblants, qui conduisent les socio-démocrates à tenir en interne des discours passéistes (vidés de sens) pour séduire une base vieillissante.
Bon courage pour la suite !

Écrit par : secondflore | 26 avril 2007

@quiterie

Bravo pour ton courage de décision , cela ne m'étonne pas de toi , et je respecte cette décision.

Puis-je toutefois m'étonner d'une chose : toi qui , à juste raison ne veut pas te laisser enfermer dans des postures droite/gauche , critique ce tu appelles la "dérive droitière" de Nicolas Sarkozy .Et c'est reparti ? Et le fond dans tout ça ? L'identité nationale , c'est réservé à la "droite" ? Quelle chance donner aux immigrants si l'identité française est l'objet de raillerie , de repentance ou de diabolisation ?

L'eugénisme ? c'est quoi cette histoire ? C'est le programme de N Sarkozy , vraiment ?

Bon , tu as compris , je suis déçu . Parce que si des gens comme toi , aussi ouverts , aussi tolérants , aussi volontaires pour dynamiser le pays et lui donner une vraie chance démocrate , si des gens comme toi retombent dans l'anathème au lieu de débattre du fond , alors c'est bien triste ...

Ton choix est respectable , nous ne sommes pas en guerre . Mais au moins fais le avec des arguments .

Tout ça pour ça ...?

S'il te plaît , ne laisse retomber l'espoir ..


Bien cordialement ,
Jan

Écrit par : jan | 26 avril 2007

Utiles précisions, Quitterie, qui t'honorent et préfigurent un bien beau Parti Démocrate.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

@quiterie

Bravo pour ton courage de décision , cela ne m'étonne pas de toi , et je respecte ta décision alors que moi , j'hésite toujours ...

Puis-je toutefois m'étonner d'une chose : toi qui , à juste raison ne veut pas te laisser enfermer dans des postures droite/gauche , tu critiques ce que tu appelles la "dérive droitière" de Nicolas Sarkozy .alors , c'est reparti pour un tour ? Et le fonds dans tout ça ? L'identité nationale , c'est réservé à la "droite" ? Quelle chance donner aux immigrants si l'identité française est l'objet de raillerie , de repentance ou de diabolisation ?
Si on intègre pas dans le creuset national , quel est le dénominateur commun pour bien vivre ensemble ? la région , la tribu , le quartier , l'ethnie ? Bonjour les dégats !

L'eugénisme ? c'est quoi cette histoire ? C'est le programme de N Sarkozy , vraiment ?

Bon , tu as compris , je suis déçu . Parce que si des gens comme toi , aussi ouverts , aussi tolérants , aussi volontaires pour dynamiser le pays et lui donner une vraie chance démocrate , si des gens comme toi retombent dans l'anathème au lieu de débattre du fond , alors c'est bien triste ...

Ton choix est respectable , nous ne sommes pas en guerre . Mais au moins fais le avec des arguments .

Tout ça pour ça ...?

S'il te plaît , ne laisse retomber l'espoir ..


Bien cordialement ,
Jan

Écrit par : jan | 26 avril 2007

Bravo Quitterie d'afficher ta décision. Comme toi je respecte la décision de chacun et je ne suppporte pas les pressions exercées par l'UMP, mais aussi d'une autre manière par le PS. J'ai expliqué sur mon blog ma décision de voter pour Ségolène Royal, les raisons ne sont pas élognées des tiennes. Mon idée première était de voter blanc. Mais le comportement de l'UMP et de Nicolas Sarkozy, ont fait pencher la balance.

Mais de toute façon le Parti Démocrate sera présent avec de nombreux députés pour s'opposer constructivement, quelque soit le président élu.

Michel.

Écrit par : Michel H | 26 avril 2007

Le vrai Chic parisien et la Classe Quitterie !

Je le savais...

Demian West

Écrit par : Demian West | 26 avril 2007

Bravo Quitterie,

Ta prise de position, claire et sans fioritures (oserais-je dire : sans illusion mais sans réserve ?), t'honore. Ce choix, marqué par la sérénité qui te cractérise, n'est pas sans conséquence : si les Démocrates de la base s'affranchissent des caciques de l'UDF pour soutenir et voter en faveur de la candidate iconoclaste du Parti Socialiste, c'est que les lignes politiques ont clairement bougé.

Les propos de François Bayrou, quoique non conclusifs sur un choix en l'Etat, furent des plus explicites : le choix à faire le 6 mai sera celui d'une candidate parfois un peu fluctuente en matière d'économie ou celui d'un candidat qui n'aime que le pouvoir et qui a oublié de nombreuses règles démocratiques et républicaines (la liberté d'expression, le débat contradictoire, la séparation des pouvoirs, l'indépendance de la justice...). L'enjeu est de taille.

Il me tarde d'assister au débat de samedi, et je félicite tant Ségolène Royal que François Bayrou d'accepter cette rencontre et cet échange sous les yeux et les oreilles du public. Gageons qu'il permettra aux Démocrates de s'affranchir de l'héritage orléaniste de l'UDF et qu'il permettra aux Socialistes de laisser derrière eux l'héritage romantique néo-mai-68.

Le 6 mai, il appartiendra à chacun de voter en son âme et conscience. Il m’arrive rarement de faire du prosélytisme : j'ai tendance à penser depuis plusieurs années que chacun est responsable de ses actes et que mon point de vue n’a pas plus d’intérêt que celui d’un autre.

Mais l’échéance de cette fin de semaine prochaine me pousse à rompre avec cette habitude. Nous devons, lors de ce second tour des élections présidentielles, non seulement choisir le président ou (je l’espère) la présidente de la République, mais aussi choisir entre deux sociétés diamétralement opposées entre la démocratie participative et la fraternité sociale d'un côté ou le conservatisme archaïque et l'hyper-libéralisme de l'autre côté.

Aujourd’hui, la société a évolué, des questions cruciales sont posées : l’emploi, et notamment l’emploi industriel, premier touché par les délocalisations, la protection sociale, l’insertion des jeunes, la formation tout au long de la vie (y compris la formation initiale), les services au public (et donc le service public), etc… Ces débats ont été fort peu abordés pendant cette campagne. Ils n’offrent pas le flanc à de grandes empoignades médiatiques. Ils imposent au contraire un devoir de grisaille et d’humilité, et à ce titre, ils n’ont pas eu droit de séjour ce dernier trimestre dans nos médias. Il n’empêche que les positions de chacun sur ses sujets sont disponibles, et permettent de se faire une idée des choix possibles qui peuvent être faits pour notre société.

Le 6 mai, voter blanc est non sens. Car le vote citoyen est le terreau de la République.

La République de demain, c'est les jeunes d'aujourd'hui.

Écrit par : Triple R™ | 26 avril 2007

@Jan : je vais te donner un argument, un seul : Nicolas Sarkozy, comme l'explique très bien Quitterie, et comme j'ai pu moi-même le constater, n'est pas un démocrate. Je le l'explique d'ailleurs dans un témoignage sur François Bayrou que j'ai livré samedi matin dernier (http://tekool.free.fr/bayrou.htm). J'explique un peu plus la démarche ici (http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?p=204758&highlight=#204758), pour ceux que ça intéresse.
Pour le reste, pour l'instant, je souris devant l'harmonie du mouvement.

Écrit par : tekool | 26 avril 2007

J'ajoute que je suis tellement d'accord avec Quitterie, que j'en ai fait ma note de ce matin.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

@Mme Quitterie Delmas
je viens de lire votre billet sur le Del, le blog de Guy Birenbaum
Je ne serais malheureusement pas disponible ce soir sur ce support pour discuter avec vous, ayant des engagements professionnels.
Je voudrais vous faire part de toute mon admiration pour votre choix de vous engager à voter Ségolène Royal pour le second tour.
Je précise que ne suis pas militant PS, ni d'aucun autre parti.
Néanmoins, comme je l'ai longuement expliqué sur ce média qu'est le blog de mon éditeur, je crois que l'enjeu du dernier tour des élections présidentielles dépasse les stratégies de partis pour atteindre un véritable enjeu républicain.
Je ne vais pas revenir sur mon appréhension de voir Monsieur Sarkozy diriger le pays.
Mais je vous renouvelle mes félicitations d'avoir compris, comme sans doute beaucoup de jeunes responsables politiques, ceux qui auront sans conteste un rôle majeur dans la direction de notre pays pour les années à venir, qu'il y avait le temps de la discussion et celui d'assumer un choix de société.
Pour finir sur une position plus personnelle.
Votre position honore le futur Parti Démocrate, et soyez sûre qu'elle est un gage de sa croissance et de sa crédibilité pour la politique de demain, différente.
Merci en tous les cas. Fasse le sort que nombreux soient ceux de l'ex UDF qui fassent également ce choix éclairé.
Voilà une position courageuse qui me (re) donne envie de m'engager.
Très cordialement
Marc Louboutin
Journaliste-écrivain

Écrit par : marclouboutin | 26 avril 2007

@ Jan,
l'espoir n'a jamais été autant là. Dans Metro de lundi je soulignais "le combat commence maintenant" !
Les Français ont besoin de cette voie nouvelle proposée par François Bayrou et François Bayrou a besoin de nous ! Nous pouvons être fiers de lui, et de la route que nous traçons, en conscience et en pleine confiance !
Ces jours sont historiques...

Écrit par : Quitterie | 26 avril 2007

Bravo et merci Quitterie !

Que Ségolène et François trouvent un accord commun samedi matin et que ça se concrétise aux législatives pour une nouvelle majorité dans une république nouvelle....

Écrit par : Talvace | 26 avril 2007

Je tiens à vous remercier ici de votre engagement pour ce deuxiéme tour. Ségolène est en train de refonder le PS à vitesse grand V, elle fait de même avec la pratique politique et c'est tout à son honneur. Je tiens à remercier particulièrement les républicains de tout bord qui vont nous rejoindre. Car contrairement à ce que dit Jan ce choix est un choix de fond. Pour l'avenir de notre démocratie, pour les valeurs républicaines et pour le respect des institutions.
Je voudrais vous rassurer sur la dette, etc... Nous avons besoin de répondre aux urgences sociales, nous ne pouvons laisser personne en rade. Pour nous c'est un idéal de société. Puis nous devons investir dans l'avenir, dans la rénovation des services publics, dans la recherche, dans l'environnement, dans la santé, la police de quartier, dans le lien social. Nous ne sortirons notre pays des crises qu'a cet effort très important là.
Enfin c'est la droite qui creuse éhontément les déficits de toutes sortes et qui nous laisse des trous béants.
Ségolène est une avare des deniers publics:"un euro dépensé eest un euro utile". Son bilan à la région Poitou-Charentes est exceptionnelle en deux ans. + 10% créations d'emplois, 2000 emplois tremplins, excellence environnementale, Créateuf, stabilisation des impôts, réduction de la DETTE, augmentation du budget grâce à la création de nouvelles richesses. Ce sont des chiffres INSEE 2006.

Tout cela pour dire que Ségolène ne fera pas n'importe quoi pour notre pays et que nous serons fiers qu'elle nous représente à l'étranger.
Merci à toutes et tous de nous rejoindre sur nos valeurs communes.

Écrit par : asse42 | 26 avril 2007

Belle Quitterie,votre choix vous honore,au nom de la tolérance et de l'humanisme!J'eu été déçu,que même seulement vous vous fussiez abstenue!Vous vous prononcez aussi au nom de l'engagement croissant des femmes en politique et la ferveur de votre regard en témoigne et je ne suis pas sur qu'avec une telle ardeur,vous ne puissiez aller au delà du réel.Pour vous,ces vers de Fernando Pessoa!
"En une seule fois recueille
Autant de fleurs que tu le peux
Au delà de la mort le jour ne dure pas
Cueille de quoi te souvenir

La vie est un rien encerclé
Par l'ombre et par l'irrémédiable
Nous n'avons pas de règle enfin pour nous contraindre
Sujets de nulle instance

Jouis de ce jour comme si
La vie entière était en lui
L'homme,nul dieu ne présage et rien ne prédit
Hormis ce que nous ignorons"

Écrit par : alain gautier | 26 avril 2007

Belle Quitterie,votre choix vous honore,au nom de la tolérance et de l'humanisme!J'eu été déçu,que même seulement vous vous fussiez abstenue!Vous vous prononcez aussi au nom de l'engagement croissant des femmes en politique et la ferveur de votre regard en témoigne et je ne suis pas sur qu'avec une telle ardeur,vous ne puissiez aller au delà du réel.Pour vous,ces vers de Fernando Pessoa!
"En une seule fois recueille
Autant de fleurs que tu le peux
Au delà de la mort le jour ne dure pas
Cueille de quoi te souvenir

La vie est un rien encerclé
Par l'ombre et par l'irrémédiable
Nous n'avons pas de règle enfin pour nous contraindre
Sujets de nulle instance

Jouis de ce jour comme si
La vie entière était en lui
L'homme,nul dieu ne présage et rien ne prédit
Hormis ce que nous ignorons"

Écrit par : alain gautier | 26 avril 2007

Petite militante UDF depuis 2000 (Nantes puis Paris 14), j'ai moi aussi décidé de voter Royal pour les même raisons que toi Quitterie.

Écrit par : Marie-isabelle Pichon | 26 avril 2007

Coucou Quitterie (bonjour à toutes les deux d'ailleurs, Virginie si tu me lis)
Juste pour te dire que je t'admire, que cette prise de position n'est certainement pas facile... J'imagine, tu le sais, à la fois la déception mais aussi l'immense envie de plus que tu dois ressentir ....

Juste envie de te dire que tu ne le regrettera pas. Que nous ferons tout pour qu'aucun d'entre vous ne regrette d'avoir choisi.

En esperant te (et vous !) croiser bientôt,
Clémence

Écrit par : Clémence | 26 avril 2007

bonjour Quitterie.
Déjà comment va tu ? A tu eu le temps de te reposer ? de souffler un peu? et vous amis militants j'espere que tout va bien pour vous .
Après de grandes reflexions je pense que si Fraçois Bayrou arrive à rendre raisonnable Ségolène Royale sur cetaines promesses qu'elle a faite et qui sont impossible à traiter.
Si ségolène arrive a prendre en compte certaines demandes de François Bayrou dans son programme alors oui effectivement je pense que ca peut faire changer beaucoup d'avis.

J'espere que simplement beaucoup d'electeur comprendront le geste fort de François Bayrou qui permet à ségolène Royale de se rapprocher de nous.Car pour moi ce n'est pas l'inverse .

Écrit par : vince01 | 26 avril 2007

Désolé pour le double click,c 'est l'émotion!...

Écrit par : alain gautier | 26 avril 2007

@ quitterie

Avec ce que tu viens d'ecrire, je suis tres fier de travailler a cote de toi. J'espere que l'avenir sera avec des gens comme toi. Je suis a 100% d'accord avec toi. Je voterai aussi Segolene Royal pour les meme raison que toi, car haut de seine ne rime pas avec liberte...

Je suis aussi tres fier d'etre a tes cote et membre du Parti democrate pour partager nos differentes cultures et nos differentes idées.

BRAVO pour ton texte. bises.

thomas

Écrit par : Thomas Maubert | 26 avril 2007

Excellent choix. Et à ce stade, pour quelqu'un qui adhérait réellement à ce que proposait Bayrou, un vote blanc n'a pas de sens puisqu'il revient à voter Sarkozy en ne réduisant pas l'écart entre les finalistes.

Écrit par : Hugues | 26 avril 2007

Un seul mot : BRAVO !

Écrit par : Hasting | 26 avril 2007

Merci Quitterie pour ton explication et ton choix de vote... J'hésite entre Sego et le vote blanc. J'attends de voir le débat de samedi, et je pense même aller voir le meeting de Sego le 1er mai à Paris pour me décider...
A ce jour, je penche plus pour voter Sego car je ne vois vraiment pas Sarko comme président. Il me fait peur... et je rejoins toutes tes méfiances à son égard.
J'espère qu'il y aura prochainement un grand rassemblement lors de la création du parti démocrate avec tous les électeurs de l'UDF et j'ai grande hâte à adhérer à ce nouveau parti !
A très bientôt
Bises
Faustine
http://faust7556.canalblog.com

Écrit par : Faustine | 26 avril 2007

J'ai beacoup aimé votre argumentaire et vous félicite de prendre courageusement cette positions dans une UDf soumise aux pressions infames de l'UMp et son président. Longue vie au Partie Démocrate!

Écrit par : Olkainfri | 26 avril 2007

Un peu lourdingue le titre, ça fait un peu "A mon avis personnel"... Les raisons de mon choix aurait suffi, ou Les raisons d'un choix personnel à la rigueur...
Mais le choix est bon, très bon !

Écrit par : Gombro | 26 avril 2007

Chère Quitterie, je te remercie de me donner, simple citoyen, la possibilité d’écrire sur ton blog, mais, permets-moi, en toute amitié :
Attention à ne pas agir à ton tour par « idéologie » et non par « pragmatisme ».

Écrit par : philip | 26 avril 2007

Bonjour à tous,

Désolé un mail un peu long, souvent décousu, mais j’avais envie de dire ce que je pense.

Depuis quelques jours nous savons que le 2e tour de l’élection présidentielle opposera Monsieur SARKOZY à Madame ROYAL.

Dans ce choix, il s’agit de confronter deux projets de société. ET RIEN D’AUTRE….

Depuis quelques jours je suis étonné d'une différence de traitement entre les 2 candidats :
de nombreuses attaques relayées par internet et les média s’attachent à écorner l’image de Nicolas Sarkozy en s’attaquant à l’homme.

France info diffuse une série d’émissions sur « pourquoi Nicolas Sarkozy fait-il peur » le mardi 24 avril toute la journée mais ne propose absolument pas de thème identique sur Ségolène Royal. N’est-elle pas susceptible d’effrayer, elle aussi ?

On jase sur le départ de Cécilia Sarkozy mais pas sur le fait que Ségolène Royal et François Hollande sont séparés depuis longtemps. On préfère rester sur un mensonge. Si l’on tait l’un pourquoi faire état de l’autre ?

On moque la petite taille de Nicolas Sarkozy, on vante le charme de Madame Royal : critère absolument déterminant pour un futur président de la République.

On peut penser ce qu’on veut de Nicolas Sarkozy, on ne peut nier qu’il a su ouvrir des dossiers dont personne ne voulait pour tenter de faire avancer les choses : la Corse, les retraites, etc…

On peut penser ce qu’on veut de Ségolène Royal, mais son bilan en tant que députée laisse songeur :
- nombre de rapports depuis 2004 : 0
- nombre de séances parlementaires où son nom apparaît depuis 2004 : 8 interventions dont 4 sont rapportées ici dans leur intégralité :
o Mme Ségolène Royal. Lisez plutôt Le Monde d'aujourd'hui ! (séance du 27 juillet 2004)
o Mme Ségolène Royal. Quelle démagogie ! (séance du 8 juin 2004)
o Mme Ségolène Royal. Ça, c'est bien vrai ! (séance du 12 mai 2004)
o Mme Ségolène Royal. C'est affligeant ! (séance du 25 février 2004)
- 2 propositions de lois dont elle est le principal signataire.

Vous pouvez vérifier en allant sur le site de l’assemblée nationale : http://www.assemblee-nationale.fr/12/tribun/fiches_id/2650.asp

En tant que secrétaire d’état elle n’a pas réussi à faire passer sa mesure phare : l’interdiction du port du string à l’école.

Nicolas Sarkozy en 1993/1994, lors de la prise d’otage à la maternelle de Neuilly, est entré lui-même dans la salle de classe mener les négociations avec le preneur d’otage. Il a fait partie du gouvernement Juppé qui a essuyé la vague d’attentats en 1995, etc…

Je me permets de rappeler que les relations internationales sont le domaine réservé du Président de la République.
Inutile de vous rappeler les aspects internationaux de l’un et de l’autre des candidats… rein que pour S2golène (Iran, Hezbollah, justice chinoise, plaisanteries sur l’indépendance de la Corse avec le supposé 1er ministre québécois, ….)

Un journal du nom de Marianne a écrit un numéro sur Nicolas Sarkozy dans lequel ses propos sont déformés, quant on ne lui attribue pas les propos d’un autre.
Ainsi les propos sur les gènes de la pédophilie appartiennent en réalité au philosophe Michel ONFRAY, dans une conversation à caractère philosophique tenue avec Nicolas Sarkozy. Et pourtant on vous a dit le contraire.

On lui reproche l’utilisation du mot Racaille ? allez voir cette vidéo et vous verrez que ce n’est pas si simple que ça : http://www.youtube.com/watch?v=XJ0c5bpxy9w

On peut encore les comparer sur plusieurs points :
Le mariage homosexuel ?
Il y a un an Ségolène Royal était contre puis retourne sa veste du jour au lendemain.
Nicolas Sarkozy est pour une forme d’union, mais refuse le mariage homosexuel et l’adoption, et n’hésite pas à l’affirmer et à le maintenir, sans arrogance et avec respect, face à un homosexuel qui l’interroge sur le sujet (TF1, 100 questions).

Au-delà du débat sur le mariage homosexuel proprement dit, il est intéressant de voir que l’un tient ses convictions et que l’autre les adapte en fonction du sens du vent.

Encore un point :

Le soir du 22 avril 2007, Nicolas Sarkozy a fait son discours Salle Gaveau puis s’est rendu rue d’Enghien en Renault Mégane
Le soir du 22 avril 2007, Ségolène Royal a fait son discours en fonction de celui de Nicolas Sarkozy, à MELLE, puis s’est rendue à PARIS en avion privé.

Manque d’idées et débauche de moyens ? à vous de juger.

Alors le 6 mai prochain, vous aurez le choix entre un homme de conviction, qui a déjà tenu des dossiers brûlants, qui a déjà « été au feu », bref qui a une stature et une expérience, et une femme qui lit « le monde » au lieu de participer aux débats de l’assemblée nationale, change d’avis comme de tailleur, et n’arrive même pas à interdire le port du string à l’école.

Nous devons élire un Président.

Faites votre choix mais ne vous laissez pas manipuler.

A titre personnel, mon intérêt serait de voter pour Ségolène :
J’ai des enfants : elle entend relever les allocations familiales, doubler l’allocation de rentrée scolaire, relever l’allocation logement, etc…
A titre personnel, mon intérêt est de voter contre Nicolas Sarkozy :
Il souhaite supprimer ma caisse de retraite (qui n’est pourtant pas déficitaire et financée uniquement sur fonds privés), il met mon métier en péril en supprimant les droits de succession et de donation, etc…

Mon choix est pourtant fait je voterai Nicolas Sarkozy parce qu’au plus haut de l’Etat il faut une personne qui connaisse ses dossiers et ai l’expérience et la stature pour faire face à toutes sortes de situations dont le citoyen n’a pas forcément connaissance (sécurité nationale, négociations commerciales sur le pétrole et autres ressources, etc…)

On vous dira oui mais derrière il y a une équipe ! c’est sûr mais si cela est vrai d’un côté, cela est vrai de l’autre côté : Sarkozy aura une équipe lui aussi et ne sera pas seul aux commandes. Ne vous laissez donc pas effrayer par un seul homme qui est souvent plus diabolisé qu’effrayant.

Je souhaite préciser que je n’aime pas particulièrement l’homme et ne le considère certainement pas comme un messie mais j’aime mon pays, avec ses pauvres, avec ses riches, avec ses « sang bleu », avec ses « sang mêlé », avec ses yeux bleus, avec ses café au lait ou ses noirs, avec ses sportifs, avec ses malades. J’aime ma voisine âgée et handicapée qui n’a pas un rond de retraite, j’aime le type qui passe en jaguar tous les matins en face du bureau. Et je suis persuadé qu’il est parfois plus simple d’aider directement son prochain que de se reposer sans arrêt sur l’Etat Providence.

Désolé c'était long mais ça fait du bien.

Et je n'en respecte pas moins celles ceux qui font le choix opposé.

Écrit par : tomtom | 26 avril 2007

Merci à Quitterie et Virginie pour l'apéro d'hier soir et l'accueil chaleureux, merci àtous des débats sympathiques et animés que nous avons pu avoir.
J'avais commencé à choisir de voter Sarkozy au 2nd tour, en m'appuyant sur les motifs de la relance économique qu'il défend à mon sens mieux que Royal. Mais en discutant hier soir, je me suis demandé si ces aspects étaient prioritaires. On m'a dit que le programme "sécuritaire" de Sarkozy ne faisait que répondre à la demande des Français. Je crois hélas que c'est vrai, et c'est tout le problème. On a créé une demande, et maintenant, on propose d'y répondre. Oui, il y a eu un problème grave d'insécurité, ou du moins de sentiment d'insécurité en France... il y a 5 ans. Depuis, on a eu un Ministre de l'Intérieur qui a mis en place des choses. Alors, pourquoi en faire encore un élément fondamental de son programme ? aurait-il échoué ? Moi, je voudrais qu'on passe à autre chose. Qu'on arrête de nous parler sans arrêt de micro-événements (je ne déprécie pas la souffrance des gens qui ont été agressés ou qui vivent dans un environnement qui leur semble hostile, je connais ces situations), mais qu'on nous parle des problèmes structurels et des solutions à y apporter. Je ne crois pas à la diabolisation de Sarkozy (ceux qui y participent font comme le PS avec Le Pen : ils font son lit !). Je dis que quelqu'un qui fait de la politique comme on fait de la com', qui connaît si bien les rouages, qui accapare les projecteurs avec ses "phrases choc" dont les médias nous rebattent les oreilles jusqu'à remplissage total des neurones disponibles, je n'en veux pas comme Président, car ce n'est pas ainsi qu'on parle au peuple français. On ne se moque pas de lui, on le respecte.
Cette campagne, qui dure depuis 5 ans, nous a éreinté et ce à cause du moindre mouvement ou de la moindre parole de Sarkozy, que les médias, dans leur volonté naïve de "diabolisation" ont mis en exergue. Ils lui ont sur-donné la parole et les moyens de se justifier, il a été le seul à occuper la scène nationale pendant 5 ans. Comment voulez-vous qu'avec ça, il n'y ait pas eu 31% de votants pour lui ?
Sarkozy n'est pas le diable, il a voulu que certains le croient. Il a compris comment on se faisait élire. Ses commentaires sur la génétique n'avaient rien à faire dans cette campagne, mais il savait qu'en les prononçant, il choquerait, car certains sont à l'affût de sa moindre expression. Du coup, haro sur lui, et vous me remettrez 5% d'électeurs...
En face, Royal. Tout de suite, c'est moins clinquant. Moins sûre d'elle (elle a d'ailleurs de bonnes raisons), moins aiguisée aux techniques de la com' (face à un tel adversaire, le choix du candidat PS était-il pertinent ?), avec un programme ultra-light et plutôt décousu... Mais je ne la crois pas sotte. Est-ce donc un jeu qu'elle joue ? Ou bien, une totale imposture ? Je ne crois pas du tout en sa victoire. Mais à tout le moins, je souhaite que Sarkozy fasse le score le plus petit possible, pour ne pas gagner trop haut la main. Ca serait ma maigre consolation. Décidément, je ne partage pas grand chose avec cet homme qui disait un matin sur France-Info : "J'ai gravi tous les échelons du pouvoir un à un, et je gravirai jusqu'au dernier !". Tout un beau programme pour la France. Sûr qu'il l'aime, personne n'en doute. Quel autre pays lui aurait donné une telle chance, sinon le pays des Droits de l'Homme ?
En fait, il y a eu le petit truc qui a fait qu'on n'hésite plus : merci à Richard d'avoir posté l'adresse de cette vidéo monstrueuse où Sarkozy insulte l'Allemagne, qui, après l'horreur nazie, a passé 60 ans à tout faire pour essuyer le sang qu'elle avait sur les mains, endurant maintes humiliations de tous ceux qui disaient que tous les Allemands n'étaient que des nazis en puissance, qui a fait le travail de mémoire nécessaire pour qu'il soit à nouveau possible aux Juifs de s'imaginer un avenir en Allemagne, pour contenir les velléités des groupuscules d'extrême droite et les empêcher de nuire, pour retrouver tout simplement un visage humain.
Ce pays, que j'aime comme le mien, commence seulement à redresser la tête et à ne plus avoir honte. Ce pays frère avec lequel nous avons construit l'Europe, la seule institution construite sur le pardon et la confiance en l'autre, en l'étranger, sur le défi insensé que plus jamais on ne connaîtrait "ça", qui s'est reconstruit patiemment, a tout le mépris du candidat Sarkozy. Quid du moteur franco-allemand de l'Europe ?
Gilles de Robien parlait aujourd'hui de coups en dessous de la ceinture de la part de Bayrou à l'égard de Sarkozy. Et ça, c'est en-dessous de quoi ? C'est en-dessous de l'humanité. C'était ce qu'il n'aurait jamais dû dire pour garder un visage humain à mes yeux. J'ai forwardé le lien à mes amis allemands, accompagné d'un mot d'excuse si jamais "il" devenait Président. Et j'ai fait mon choix. C'est définitif. Ce n'est pas de gaieté de coeur, car Royal ne m'inspire aucun enthousiasme. Ce n'est pas comme ça que j'envisageais un renouveau pour la France. Mais par respect pour mes amis allemands, je ne peux plus voter blanc, ni pour "lui".

Écrit par : Laurent | 26 avril 2007

LETTRE OUVERTE D'UN DÉMOCRATE À QUITTERIE DELMAS

Toulouse, 26 avril 2007.

Chère Quitterie,

Si l'on m'avait dit, il y a encore quelques mois, que cette campagne électorale allait être finalement porteuse d'un véritable changement positif, je ne sais si je l'aurai cru... Lorsque j'ai crée mon propre blog, au mois de janvier dernier, je ne me faisais guère d'illusion sur l'issue de tout cela, et pensais que la situation de notre pays ne pourrait que, soit s'aggraver, soit rester bloquée, dans une impasse. Aujourd'hui, pour la première fois depuis des années, il semble qu'il y ait enfin quelque raison d'espérer à nouveau...

Pour l'heure, il faut nous mobiliser pour voter, le 6 mai prochain, dans le meilleur sens qui soit pour les intérêts de notre pays. Je te félicite du choix que tu as fais de voter pour Ségolène Royal. C'est un choix, à mon sens, tout à fait démocrate, et c'est évidemment aussi le mien. :-)
Je partage évidemment ton point de vue concernant les fameuses "méthodes des Hauts-de-Seine" dont Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa a hérité de Charles Pasqua, son parrain en politique, et qui ne laissent rien augurer de bon pour la France en cas de victoire du candidat de l'UMP... Nicolas Sarkozy, par ses idées, ses méthodes, sa personnalité, est un danger politique pour notre pays. Sa conception aggressive et égocentrique de la politique n'en fait pas un candidat ayant la stature d'un homme d'État. Il ne doit pas être élu président de la République, à aucun prix. J'ai voté pour Ségolène Royal au premier tour, et je voterai donc à nouveau pour elle au deuxième tour : je te félicite d'avoir fait le même choix, au nom de la sauvegarde de la démocratie. J'espère que cela pourra en convaincre d'autres de ne pas voter blanc ou de s'abstenir le 6 mai prochain.

Bien que n'étant issu d'aucun parti, tout en ayant jusqu'ici toujours voté à gauche, je partage avec toi la ferme volonté de renouveller le personnel politique de ce pays. La génération des 25-35 ans, la notre, doit, en effet, être enfin co-décisionnaire de son avenir, dès maintenant.

J'ai suivi hier, en direct, la conférence de presse de François Bayrou, et après l'avoir entendu, j'ai décidé de franchir le pas, et de m'engager en politique, sachant que je pouvais désormais trouver enfin véritablement ma place sur l'échiquier politique français, et essayer, modestement, de participer à ce que je crois être la seule véritable alternative permettant à la jeunesse de ce pays de prendre enfin son destin en main.

Comme je l'ai écrit dans un message sur mon blog - avec notamment une caricature de quelqu'un qui plaira peut-être à Virginie, ;-) -, et comme je l'ai également écrit dans un commentaire à de tes messages précédents ici, je suis très intéressé par ce nouveau Parti Démocrate, libre, ouvert, jeune, dont François Bayrou a annoncé la création et auquel j'espère pouvoir adhérer dès que les statuts dudit parti seront déposés. J'espère que cela sera pour bientôt... :-)

Après des années de désillusions et de désespérance face à la situation sans cesse plus dramatique dans laquelle notre pays n'a cessé jusqu'ici de s'enfoncer, j'avoue que c'est avec une certaine émotion que je viens vous rejoindre. En m'engageant avec vous, je fais un pari sur l'avenir. J'espère ainsi commencer, à vos côtés, une grande aventure, et servir ainsi au mieux les intérêts de notre pays, de son peuple, de l'Europe et de notre planète.

Je te remercie, chère Quitterie, d'avoir permis, par ton blog, des échanges sans lesquels rien n'aurait peut-être pu me convaincre qu'il y a, peut-être enfin, une vraie place en politique pour la jeunesse de ce pays. Le dialogue n'est pas toujours facile sur Internet, car les malentendus peuvent être nombreux, mais sans lui comment ferions-nous pour communiquer à travers le pays, à travers le monde ? La blogosphère a permis à nos chemins de se croiser, au moins virtuellement, et c'est déjà beaucoup. Merci.

Et maintenant, en avant ! Je suis avec vous ! :-)

Bien amicalement, :-)

Hyarion, citoyen démocrate résolument anti-sarkozyste (et très ému).

Écrit par : Hyarion | 26 avril 2007

Bonjour Quitterie, nous nous sommes croisées au QG puis à Bercy, j'ai aimé votre message.

Je souhaitais voter Blanc ou Orange, mais j'ai lu ce matin le refus de débat du Syndicat de la Presse Quotidienne Régionale (SPQR) http://www.spqr.fr/spqr.asp?topic=1&id=1 dont Le Président est Monsieur Michel COMBOUL, Président Directeur Général de Nice Matin. Nice Matin fait partie du Groupe Hachette Filipacchi Médias dont le Président est Arnaud Lagardère, ami personnel de Nicolas Sarkozy.

Notre pays a été classé 35ème sur 165 pour la liberté de la presse par "Reporters sans frontières"...

Puis j'ai appris que la La ligue des Droits de l’Homme met en garde contre certaines dérives de N. Sarkozy notamment en ce qui concerne la justice :
http://fr.news.yahoo.com/26042007/5/la-ldh-denonce-une-degradation-des-libertes-en-france-et.html

J'ai aussi lu cet article du Monde:
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3232,36-899116@51-886229@45-1,0.html

Résumé: "Discrètement, en marge de la campagne, le gouvernement prépare un décret qui, s'il était appliqué, tuerait l'Internet "made in France"... Selon ce texte, les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d'accès à Internet, les hébergeurs et les responsables de services en ligne (sites Web, blogs, etc.), devraient conserver pendant un an à leurs frais toutes les coordonnées et traces invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement téléphonique ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone allumé, lors de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de chaque diffusion ou consultation sur le Web d'un article, d'une photo, d'une vidéo, ou lors de chaque contribution à un blog. En substance, devraient être conservés les mots de passe, "pseudos", codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet. "

Alors, je réfléchis... Je ne peux m'imaginer la France glisser vers une quasi-dictature sous l'étiquette de démocratie. L'atmosphère me semble devenir de plus en plus étouffante...

Heureusement qu'il y a François Bayrou pour faire souffler un vent frais dans ce paysage...

Et pour le 6 mai, de plus en plus je m'éloigne du vote blanc, car ce serait renforcer un candidat plus qu'un autre...

Peut-être vous rejoindrais-je dans le vote ?

Ce qui me motiverait c'est la proportionnelle aux législatives, le référendum sur l'Europe et non le vote au Parlement... mais le programme tout Etat me fait peur car il va encore pousser le déficit vers les abîmes...

J'attends donc le débat entre François Bayrou et Ségolène Royal pour me décider définitivement...

Merci en tout cas pour votre prise de position républicaine :-)))

Écrit par : Danièle | 26 avril 2007

Nous avons un point commun Quitterie, notre constat sur le personnage de Nicolas Sarkosy est identique. Et personnellement il me fait peur mais apparemment pas à 11 millions de citoyens. Ces 11 millions le connaisse t il vraiment. J'en doute.
Je suis pro-bayrou et anti-sarkosyste.

Écrit par : fredo88 | 26 avril 2007

Mes Salutations les meilleures à toi et à tous !

Oui, je crois que c'est le choix le plus honnête et je crois le seul véritablement républicain. Car après tout, le 6 mai au soir, ce sera soit Sarkozy soit Royal. Et moi, je fais la différence, comme FB. Avec Royal on aura au moins une garantie sérieuse pour les valeurs républicaines et laïques.

QUe tout le monde réfléchisse !

Écrit par : Athan | 26 avril 2007

@ Gombro?Quitterie avait aussi pensé à "C'est mon Choix!",mais c'était déjà pris!
@ certains socialos rôdeurs de blog et qui se frottent les mains,comme à d'autres qui se frottent aussi les mains pour des raisons diamétralement opposées,je vous dirai aux uns et aux autres que pour moi le rapprochement est purement circonstanciel et qu'on n'en est plus à l'époque des radicaux socialistes ou des démocrates chrétiens,la 4ème république a vécu et il s'agit seulement de faire barrage le 6 mai à un apprenti dictateur au look républicain estampillé UMP,qui représente un gravissime danger pour toutes nos libertés et nos convictions aussi diverses soient-elles!Il se serait agi le 6 mai d'un duel Ségo-Bayrou,je ne me serais même pas déplacé pour aller voter,mon anarchisme héréditaire me tenant depuis fort longtemps éloigné des bureaux de vote.Mais les circonstances sont graves et la fantaisie m'a pris d'aller visiter des blogs centristes,dont celui de la ravissante Quitterie.J'y découvre des jeunes gens(pour la plupart)qui m'ont l'air de manquer fortement de formation en politique(le ni-droite,ni-gauche est déjà un signe d'immaturité"flagrant"),mais par contre semblent tous être des républicains convaincus et rien que ça me rassure et je vous en remercie tous.Pour le reste,faire barrage le 6 mai,car Sarkozy est beaucoup plus dangereux que Le Pen(dont NS a récupéré une partie de la thématique et qui parait à côté de lui un grand père débonnaire bien qu'un peu sénile).Merci donc à toi,chevaleresque Quitterie de prendre cette position courageuse car comme disait Jaurès"Il faut comprendre le réel pour aller à l'idéal"et j'avais envie de te rajouter,car l'heure est grave,quelque chose que le sculpteur Bourdelle disait à sa compagne du moment devant le portail de la cathédrale de Chartres"Amie,le ciel est doux et triste;c'est comme la cendre grise du soleil qui vibre dans l'immensité,au dessus du front des hommes".Buenas tardes.

Écrit par : alain gautier | 26 avril 2007

Chère Quitterie,
Ayant voté pour François Bayrou au premier tour de la présidentielle parce qu'il représentait une alternative crédible et une vraie perspective de refondation de la vie politique française transcendant le clivage droite-gauche traditionnel, ayant suivi avec grand intérêt son intervention d'hier et apprécié la cohérence de sa position, j'évoquais hier sur mon blog le choix délicat qui allait se présenter le 6 mai. J'apprécie votre franchise et votre détermination. Je m'accorde encore quelques jours de réflexion. Attendant les débats de samedi prochain et du mercredi 2 mai. J'aurai tendance à arriver aux mêmes conclusions que vous, mais voudrais avoir encore quelques garanties.
Rendez-vous pour la fondation du Parti Démocrate dans tous les cas de figure!!!

Écrit par : dubuc | 26 avril 2007

Les vidéo anti-sarkozy ont pas mal de succès mais pour celle là c'est la qualité de la réalisation qui vraiment laisse béat, c'est sur dailymotion depuis le 24, source inconnue… http://www.dailymotion.com/machoolala/video/x1sxzw_la-france-dapres

Écrit par : bob | 26 avril 2007

Félicitations Quitterie..noble et juste choix, Ségo peut faire bouger le cocotier partour
alors tout le monde doit se mobiliser !

Sinon c'est la cata..comme par hasard..le débat SR/FB est remis en cause, allez une proposition sérieuse sur le net..car beaucoup de monde attend ce débat, il est pleinement légitime ! Vite ça urge.....faut appeller Jack Lang ! Hi Hi !

PARIS (Reuters) - Il n'y aura pas de débat samedi sur Canal+, i-Télévision et France Inter entre Ségolène Royal et François Bayrou en raison des contraintes d'égalité du temps de parole imposées par le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), apprend-on auprès de Canal+.

"Les contraintes du CSA ne nous permettent pas d'organiser ce débat", a-t-on dit à la direction de la chaîne cryptée, en précisant que cette décision valait pour Canal+, i-Télé et France Inter.

Écrit par : Marsipulami | 26 avril 2007

@jan et à tomtom
Je vous adresse, non pour vous convaincre, mais pour vous éclairer, une note que j'ai écrite hier sur DEL à propos de la résurrection de l'extrême droite :

10h45 :
"Personnellement...j'ai des acouphènes concernant tout le discours de Monsieur Sarkozy depuis mars. Je n'entends plus. Le bruit du fracas de la lame de fond qu'il a envoyé par deux fois récupérer quelques voix nauséabondes me résonne aux oreilles de manière douloureuse.
Dans l'indifférence quasi générale (en ce sens que je n'ai pas ressenti un large mouvement de rejet et de mobilisation) les propos tenus par le prétendant au poste présidentiel ont dépassé des limites inacceptables pour nos traditions républicaines.
Je suis loin, très loin, d'en rendre responsables la majorité des citoyens qui ont voté pour lui. Ils ont leurs raisons qui j'ose espérer ne s'appuient pas sur cette dialectique. Le vote Sarkozy s'appuie aussi principalement sur des envies d'autre avenir, ils n'ont simplement pas la même analyse que nous. C'est tout le rôle de la démocratie et c'est très bien ainsi.
Paradoxalement c'est justement cette démocratie, qui ne peut se construire qu'en apprenant des errements du passé, qui est mise en danger.
Il n'en reste pas moins qu'il y a sur l'emblème qu'ils suivent des tâches maintenant indélébiles.
Il y a une phrase en particulier de Monsieur Sarkozy qui me reste douloureusement en mémoire :
"....les Français...auront à choisir entre ceux qui assument toute l'histoire de France et les adeptes de la repentance qui veulent ressusciter les haines du passé en exigeant des fils qu'ils expient les fautes supposées de leurs pères. Moi je suis de ceux qui pensent, et j'assume mes responsabilités, que la France n'a pas à rougir de son histoire."
C'est exactement la sémantique que l'extrême droite cherchait vainement à imposer depuis des années, sans succès car les français, jusqu'alors, étaient respectueux de leur passé. Bon ou mauvais.
Le travail de mémoire, difficile et parfois pratiqué à vif, car il n'est jamais facile pour un pays d'accepter l'ignominie de certaines heures, est balayé d'un revers de main pour ramasser la mise du bord le plus à droite du tapis de jeu.
"Fautes supposées" c'est juste la négation de quelques pans de notre passé et non des moindres. Dire que tout cela n'est peut être pas arrivé. Ou tout du moins que ceux qui se sont égarés dans la haine aveugle n'ont pas à en rougir.
Jamais un homme politique de premier plan n'avait osé.
Oser déplier un chalut politique en utilisant des perches aussi honteuses.
Oser induire que plusieurs commémorations du mois d'avril ne sont finalement que des "détails", des "accidents" historiques peut-être...
Je ne doute pas pourtant qu'il soit présent, avec force caméras, devant les stèles le 29 avril. Tout est bon pour être élu.
Qui osera lui dire qu'après une telle thèse il n'est pas le bienvenu ? Quel média mettra en parallèle le discours et l'opportunisme du dépôt de gerbe ?
Mes propos choquent les électeurs de Monsieur Sarkozy ?
C'est pourtant exactement, cliniquement, ce qu'il a dit.
Pour autant, je ne les rends pas responsables des mots de leur icône.
Pour deux raisons.
D'abord parce que je ne peux pas y croire.
Ensuite...par ce que non, vraiment, je ne peux pas y croire...
Il restera néanmoins de la prochaine échéance, quelle que soit les autres raisons, que je respecte réellement, quelle que soit la pertinence du discours dans les autres domaines de Monsieur Sarkozy, que derrière chaque vote pour lui il y a aussi une forme d'adhésion à ce genre de propos.
Cela m'attriste profondément.
Je ne peux pas me résoudre à penser que la présidence de notre pays mérite de telles concessions avec la simple morale.
Il ne s'agit pas de diaboliser M. Sarkozy.
Il joue avec cela. Avec le rire méprisant d'un humour incertain que l'on connaissait autrefois à d'autres.
Il faut juste le dire.
Car il n'y aura pas d'excuse pour ces propos. Pas de procès.
L'étiquette du colis "pacte républicain" masque les deux discours de Caen et de Nice en mars et il y a dedans des denrées périmées aux senteurs écœurantes. Celles de la pire extrême droite.
C'est exactement pour cela que Madame Royal et Monsieur Bayrou ont maintenant une responsabilité d'union pour provoquer un large mouvement national.
S'il gâchent cette dynamique pour des intérêts personnels ou de parti, ils seront eux aussi responsables. Tout autant.
Sinon, oui, les arguments idéologiques les plus méprisables du Lepénisme seront en France les grands vainqueurs de cette élection.
Sans Monsieur Le Pen..."

Diabolisation ? Non. Sûrement pas.
Histoire des hommes de l'UMP peut-être.

Une des raisons possibles de cet état "d'esprit" (le mot est impropre) est la proximité immédiate dans l'état major de Monsieur Sarkozy d'anciens dirigeants des mouvements extrémistes que les moins de trente ans ne connaissent pas : Occident et GUD
(voir google ou wikipédia sur ces deux groupes d'ultra-extrêmistes de droite, vous y retrouvez aussi comme "compagnons de combat identitaire" une bonne partie des dirigeants actuels de l'extrême droite)
Quelques exemples de ces dirigeants extrêmistes recyclés depuis à l'UMP :
Philippe Devedjian "Conseiller politique du Président de l'UMP", Gérard Longuet "conseiller politique de l'UMP", Claude Goasguen un des porte-parole de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy.

Alors voyez vous, oui, je pense qu'il s'agit réellement d'un choix démocrate (au sens propre du terme) pour éviter de tels personnages au gouvernement, et de tels discours à l'avenir.
Et que c'est évidemment du devoir des membres du nouveau Parti Démocrate de faire en sorte que cela n'arrive pas.
Au delà des options personnelles, j'ose penser que faire un autre choix, et permettre l'inacceptable, c'est aussi prendre une part de responsabilité dans ce qui est loin aujourd'hui d'être une fatalité.

C'est aussi pour cela que je suis ému (le mot n'est pas trop fort), admiratif et reconnaissant à Mme Quitterie Delmas de prononcer son intention publiquement.

Cordialement à tous.

Écrit par : marclouboutin | 26 avril 2007

Bravo pour votre décision. J'ai voté S Royal au premier tour mais j'avais décidé de voter F Bayrou s'il avait été au second tour contre Le Pen ou N. Sarkozy. Des divergences c'est normal d'en avoir en démocratie mais il est important d'avoir un consensus sur quelques points essentiels: la loyauté dans le combat politique (et pas les pressions comme celles qui viennent de conduire à l'interdictiondu débat Royal/Bayrou), le refus des puissances d'argent, l'indépendance des médias etc...
M. Sarkozy a pactisé avec le front national il s'est ainsi mis hors du jeu démocratique.
Le programme de M. Sarkozy est opposé à celui de M. Bayrou sur l'essentiel: la réforme des institutions, l'Europe, la gouvernance.

Écrit par : Marie | 26 avril 2007

Quitterie, (and Co!), Virginie, Laurent
Bravo Quitterie pour cette note personnelle claire, je la signale dans le billet du BLOG DE LA MENAGERE
http://www.leblogdelamenagere.info/
compte-rendu de la soirée du 25 avril: "Du côté de chez Bayrou et des autres : une soirée avec des Jeunes Libres"
Et bravo aux Jeunes libres d'avoir organisé cette soirée qui fait ressortir l'importance pour beaucoup de français - et donc d'électeurs de pouvoir dialoguer sans tabou ni a priori, dans l'intérêt général, de la "refondation des institutions" et des méthodologies en politique, dans les partis. L'expertise des citoyens acquise grâce à ce formidable échange sur le net, à la réflexion sur les réseaux, est devenue une immense conversation avec des rencontres "live" comme celles d'hier.
Déjà nous formons un réseau, une dynamique est lancée.
Nous ne laisserons pas la prochaine gouvernance pratiquer une politique autoritaire et descendante, il faut maintenant faire place à une démocratie ascendante avec les meilleurs éléments de la France qui pense différement . Ségolène Royal a su faire bouger les lignes, elle veut rencontrer François Bayrou...wait and see, restons acteurs du feuilleton où se joue notre destin, restons en ligne et engagés!

Écrit par : La Ménagère | 26 avril 2007

@ tous

Après la PQR qui annulle, Canal + choisi aussi d'annuler soit disant pour cause de règles du CSA...

Que je sache, les regles du CSA font que le temps sera compté pour Mme Royal mais n'interdisent pas qu'un tiers (M. Bayrou) débattent avec un candidat !!!

ATTENTION, un déni de démocratie de plus est en cours, on veut empecher les électeurs de voir un échange utile sur les points de convergence/divergence entre M Bayrou et Mme Royal !

Écrit par : Fabien-Pierre NICOLAS | 26 avril 2007

@ Fabien

Pour une fois qu'on pense la même chose...

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Quitterie,

Je t'applaudis pour ta prise de position, je suis entièrement d'accord avec toi, il fait faire barrage à Sarkozy qui est dangereux pour la France, pro USA, qui va monter les français les uns contre les autres, qui ne fera une politique uniquement pour les classes aisées et qui censurera les médias. Alors Votons Ségolène Royal sans aucun souci, elle seule nous propose de dialoguer et de débattre de nos différences et points de convergence ...
Alors En route pour la France Présidente !

Écrit par : Marc BERNIER CREPIN | 26 avril 2007

Julien DRAY est optmiste..on va y arriver à ce débat SR/FB, marre des pressions !

http://fr.news.yahoo.com/26042007/290/le-debat-royal-bayrou-aura-bien-lieu-affirme-julien-dray.html

Écrit par : Marsipulami | 26 avril 2007

Bravo pour votre prise de position et pour votre action auprès de François Bayrou.

Écrit par : Eric | 26 avril 2007

Sur l'électorat Bayrou : 50% de reports sur Royal, 20% d'abstention et 30% donc pour Sarkozy. Qu'en pensez-vous amis bayrouistes ?

Écrit par : Reivilo | 26 avril 2007

Absolument d'accord avec Fabien-Pierre.

Assez des pressions et des coups bas de la part de Sarkozy sur notre parti !

Écrit par : anto77 | 26 avril 2007

@ Reivilo

Et vous, que pensez-vous des questions copiées-collées d'un blog à l'autre ? je vous ai répondu sur le DEL.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Quitterie... tu vas faire comment dans le 13ème arrondissement ? Quelle autre solution tu vas proposer en votant pour l'un ou l'autre des deux candidats. Dés que tu choisies l'un des deux tu n'apportes plus de différence... Pour moi ton choix est une connerie. J'aurais écris la même chose si tu avais dit vouloir voter pour Sarko. Ton avenir politique s'entache de ce choix, c'est dommage...

Écrit par : mry | 26 avril 2007

etes vous une niece de monsieur de villepin ,premier ministre?
merci de confirmer ou infirmer cette rumeur persistante
henrick

Écrit par : henrick | 26 avril 2007

La réponse n'est pas celle que j'attendais Hervé. Je ne veux pas un calcul - c'est pour moi - mais votre sentiment par rapport à ces reports et au niveau de l'abstention. Vous connaissez mieux que moi l'électorat de Bayrou.

Un pbm avec le copié/collé ?

Écrit par : Reivilo | 26 avril 2007

@ mry

Pas d'accord : Quitterie vote contre ; elle élimine et dit tout le mal qu'elle pense par ailleurs du programme du PS. Mais il faut hiérarchiser ses détestations.

@ Quitterie

Il faut vraiment que ce soit pour toute l'affection que je te porte : il y avait ce soir un débat sur l'Ile Verte. Tu vois que je préfère ton choix.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Madame Delmas,

Engagé dans aucun mouvement, aucun parti, j'ai, dans mon souvenir, toujours donné mon vote à la gauche, aux premiers tours (aux élections présidentielles) et souvent au au Parti Communiste, peut être par respect pour mon origine familiale, ouvrière - mais non sans conscience, et bien qu'enfant de 68 ( j'avais alors 17 ans) avec des penchants autrement libertaires - et toujours au second tour au candidat de gauche présent. Par suite : au Parti Socialiste.

Je viens de le faire encore cette fois , sur cette idée que, bien que Ségolène Royal paraissait moins bien placée, dans les sondages, pour l'emporter au second tour, tout autre vote de ma part - et c'eût été alors en faveur de François Bayrou - impliquait le risque, au travers d'un second échec sur deux élections présidentielles consécutives, de voir ce parti pour lequel j'ai de l'estime, en dépit de tout, s'effondrer dans un moment ou le conservatisme - mais bien d'autre mots pourraient qualifier ce courant qui s'affirme - à trouvé un champion rude, menaçant, séduisant. Dont je peux penser qu'il maintiendra ses projets attentatoires aux libertés publiques au prétexte de la peur, qu'éventuellement il suscitera, propagera, manipulera, instrumentalisera, reniant une réalité parfois bien différente...continuera d'installer dans nos lois des volontés répressives, au mépris parfois des résultats que celles manifestées jusqu'ici ont produit...poursuivra ses intrusions dans le métier, la fonction de la justice, quitte à manipuler le mensonge ou le raccourci.

Mais surtout, achèvera de détruire ce pourquoi nous avons aimé ce pays où nous sommes nés, qui sont ses valeurs de tolérance, de partage, d'égalité sociale, au bénéfice douteux quant aux procédés et aux valeurs qu'il prone d'un bien être économique. Négligeant un environnement autrement complexe que celui considéré par le profit à court terme, et qui concerne notre avenir à tous, dans l'Europe, dans le monde, pour des générations à venir, devant les conflits de tous ordres, écologiques pour beaucoup ou liès à la raréfaction des ressources.

Mais, au delà de tout, qui au travers d'un forfait sans nom associe, pour les vues que l'on sait, deux champs d'expérience dont on serait bien en mal d'analyser les points de rencontre, ou à contrario, dont la conjonction est telle, que les accoler l'un à l'autre dans un projet politique relève d'une obscenité inqualifiable.

Immigration et identité nationale.

Peut être vous rejoindrais-je dans votre défense des choix de François Bayrou et peut être non. Cette décision que vous prenez de voter pour Segolene Royal au motif du rejet de cette dernière vision, cette dernière figure, crée, propagée par le parti de la peur - je n'ai à cet instant pas d'autres termes qui me viennent - restera toutefois, pour moi, un lien vis à vis de vous, des idées pour lesquelles vous vous êtes engagée, vis à vis de ceux qui soutiennent le mouvement auquel vous participez.

Écrit par : patrice | 26 avril 2007

Quitterie,


Je respecte ton choix bien que je ne vois pas l'utilité de l'annoncer et le sens que tu donnes à cette annonce.
J'ai été supris d'apprendre la création du parti democrate et je me pose encore énormément de question sur ce qu'il restera de notre UDF après le passage de FB à l'élection présidentielle.

En tout cas si nouveau parti il y a, comme je te l'ai déjà dit je compte vraiment sur toi pour faire changer la politique dans ce nouveau parti en agissant dès la création dans les statuts.

Il faut interdire les formes de vote non-démocratique tel le vote à main levée. Il faut consigner les listes électorales chez un huissier qui les communiquera contre décharge aux candidats. Il faut une commission de contrôle des opérations électorales qui soient tirées au sort parmi les votants et non institiuées par un pouvoir centrale. Il faut une forme d'autonomie régionnale pour les élections locales.

Il faut autoriser statutairement la communication des coordonnées des adhérents aux candidats.
Les instances réprésentatives doivent être composées de membres élues à plus de 80% y compris dans les bureaux politiques.

Les listes incomplètes doivent être admise au vote ainsi que les listes non mixtes ou non shabada.
Les ordres du jour sont publiés 7 jours avant voir 3 en cas d'urgence motivée. L'ensemble des décisions proposées au vote ainsi que les documents d'information nécessaire sont mis à diposition (sur internet ou avec l'ODJ). Les points non présents à l'ordre du jour ne peuvent faire l'objet d'aucun vote, ni d'aycune décision.
Les comptes-rendu/procès verbaux sont publiés dans un délai 7 jours par voie d'internet. Si une décision devaient être rendu sans être publiée celle-ci est identifié dans l'ordre du jour.
Les décisions prises en dehors de l'ordre du jour sont nulles de plein droit.
Dans les conseils nationaux ou équivalent, les règles de prise de parole sont définies statutairement et ne peuvent avantagés aucun des membres de l'assemblée réunie particulièrement. en cas de temps restreint c'est la règle du tirage au sort qui prévaut.
L'ordre des interventions est lui aussi tirer au soirt.

Voilà un certain nombre de règles qui permettrait d'éviter les dysfonctionnement démocratique que j'ai pu observer dans notre parit. La sagesse c'est de ne pas reproduire les mêmes erreurs deux foix, j'espere que tu seras être sage quand tu auras quitté notre UDF pour le Parti Démocrate......


Enfin, par contre pour le choix noble et juste, ca fait un peu trop groupie pour moi ;-)

Écrit par : Olivier Tirat | 26 avril 2007

@ henrick

Quitterie Delmas est née Galouzeau de Villepin, joli nom, famille peu ancienne mais dont les ramifications sont nombreuses. La parenté est presque lointaine. Ce renseignement vous suffit-il ?

@ Reivilo

J'ai l'impression que le vote blanc reste fort chez les militants. Le vote Ségo a baissé mais, après ce qu'a dit Bayrou, me semble devoir remonter. Le vote Sarko est plutôt, me semble-t-il, celui de l'électorat "sédentaire", celui qui vote pour l'étiquette et qu'on voit peu ailleurs. Difficile à cerner. Cela étant, je connais des militants qui votent Sarko par détestation de la gauche étatiste. c'est de l'ordre de l'épidermique.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Bravo Quitterie !

Je pense aussi contre toi qu'il serait plus domageable que M. Sarkozy soit au pouvoir que Mme Royal même si évidement je ne me fais pas d'illusion sur ce vote qui est pour moi d'élimination

Je tiens aussi à te dire chapeau car ton blog me parait l'un de plus libre niveau expression :)

Écrit par : Ciprio | 26 avril 2007

Quiterie,
En te lisant, je ne suis pas toujours d'accord avec toi et je l'ai déjà dit sur ce blog, je pense qu'il existe de réelles différences entre la gauche et la droite.
En te lisant, je me dis aussi que nous pourrions travailler de temps en temps et aux moments des choix cruciaux réellement, car la volonté de "centre" est réellement sincère chez des personnes comme toi !

Écrit par : Sylvain | 26 avril 2007

@Clemence : Bien sur que je suis là Clemence et je soutiens la décision de Quitterie haut et fort, en esperant également te croiser très vite, Bises, virginie
@Marc : Et en route pour Quitterie député! ;-))) ben oui faut pas perdre le nord!
@La menagere : vous avez raison, nous sommes déjà un reseau un reseau d'avenir....et nous ne laisserons personne nous arreter!
@Demian : Hello you, merci de ton soutien
@Tous : Bravo pour votre energie!

Écrit par : virginie | 26 avril 2007

@Clemence : Bien sur que je suis là Clemence et je soutiens la décision de Quitterie haut et fort, en esperant également te croiser très vite, Bises, virginie
@Marc : Et en route pour Quitterie député! ;-))) ben oui faut pas perdre le nord!
@La menagere : vous avez raison, nous sommes déjà un reseau un reseau d'avenir....et nous ne laisserons personne nous arreter!
@Demian : Hello you, merci de ton soutien
@Tous : Bravo pour votre energie!

Écrit par : virginie | 26 avril 2007

@Quitterie: Je regrette ton choix même si je le respecte, le programme de Ségolène Royal est on ne peut plus socialiste, j'avais cru comprendre que les UDF étaient de libéraux?
Travaillant à l'ANPE je mesure tous le jours les dégats sur les chômeurs et le marché du travail d'un tout état collectiviste!
Bonjour la politique autrement!
Concernant la personnalité de Ségolène c'est bête mais par liens familiaux je ne peux que confirmer que SR est un peu psychorigide dans l'exercice du pouvoir, ce que confirme Eric Besson dans on livre qui est tout sauf haineux!!

Et sinon tu fais quoi avec les socialistes genre Mélenchon?
http://www.lefigaro.fr/election-presidentielle-2007/20070424.WWW000000492_melenchon_il_n_y_a_pas_de_majorite_presidentielle_possible_avec_bayrou.html

Enfin Jean Marie Bockel aujourd'hui confirme comme Mr Besson que Nicolas Sarkozy est loin de l'image diabolisée qu'on lui a construite!


Je le laisse parler:

Le sénateur maire PS de Mulhouse, ancien ministre de Laurent Fabius, souhaite « sortir d’un climat de guerre civile larvée ».


LE FIGARO. – À gauche, certains appellent à un vote « tout sauf Sarkozy ». Qu’en pensez-vous ?


– Naturellement, je soutiens Ségolène Royal, son courage, son audace, sa volonté de modernisation. J’exprime un vote de soutien et non pas un vote de rejet. Je ne m’inscris pas dans une démarche « tout sauf Sarkozy » . Il ne faut pas diaboliser Nicolas Sarkozy, pas plus qu’il ne faille discréditer Ségolène Royal.


Le Pen a constitué un danger pour notre pays, mais pas Ségolène Royal, pas François Bayrou et pas Nicolas Sarkozy. Que le vote en faveur de l’extrême droite ait baissé est une bonne chose, mais je rejette l’idée d’une lepénisation des esprits. Je me rends compte dans ma ville, où le recul de Le Pen est spectaculaire, que c’est le contraire. D’ailleurs, aussi bien Sarkozy que Royal et Bayrou ont progressé chez nous.


Comment voyez- vous le second tour ?


Nous avons un face- à- face entre deux démocrates capables de gouverner la France. Lui n’est pas un autoritaire, elle n’est pas une incompétente. Avec ces deux candidats de haut niveau, toutes les conditions sont réunies pour qu’il y ait un débat de qualité entre les deux tours qui rendra possible, après le 6 mai, des convergences sur des questions essentielles pour le redressement de la France, comme la crise des banlieues, le modèle social, la croissance économique. Nous devons sortir d’un débat caricatural, d’un discours limité à la pêche aux voix, d’un climat de guerre civile larvée qui insulteraient l’avenir alors qu’il existe des sujets de vraie différenciation et d’éventuels points d’accord sur lesquels on peut débattre sans tabou. Le deuxième tour doit être celui du parler vrai.


Approuvez-vous la proposition d’ouverture de Ségolène Royal à François Bayrou ?


C’est bien d’essayer. Cela permettra à la candidate de mieux se faire entendre des centristesmême si Bayrou n’y donne pas suite. En même temps, Ségolène Royal doit s’engager dans une démarche de modernisation accélérée, non pas du projet socialiste qui est dépassé, mais du « pacte présidentiel » sur cette ligne social- libérale qu’avec quelques amis j’incarne et qui devrait à présent se faire mieux entendre. Elle peut le faire, tout en rassemblant l’ensemble de la gauche. Je verrais bien pour demain ou après- demain un grand discours fondateur sur le socialisme du XXIe


siècle, qui pourra constituer le déclic pour les électeurs centristes. Je suis prêt à contribuer à cette démarche si on me le demande.


Sur les questions de société aussi, elle doit clarifier son discours, le « pacte présidentiel » allant déjà dans la bonne direction. Ce sera plus efficace que la diabolisation par certains des propositions de Sarkozy. Après le 6mai, ce sera pour le PS l’heure de vérité et toutes les avancées qui auront été faites avant faciliteront la démarche d’après. Il me paraît souhaitable que les deux grands partis, le PS et l’UMP, jouent pleinement leurs rôles. Le fait qu’il y ait un parti du centre n’exonère pas le PS de sa nécessaire modernisation. Vous êtes de ceux qui se sont exprimés devant le clubDiagonale, qui regroupe des « sarkozystes de gauche ».


Ma démarche au sein de ma famille politique est claire. Je n’ai pas suivi Michel Rocard dans son appel aux centristes avant le premiertourpournepasaffaiblirRoyal. De toute ma vie d’élu, j’ai été en capacité de dialoguer, à la fois avec ma propre famille politique même en acceptant d’être minoritaire, et avec l’autre bord. Je n’ai pas toujours été compris. Je garderai la liberté de dialoguer avec ma famille politique, mais également avec François Bayrou et avec Nicolas Sarkozy. Ce que j’ai fait hier, je le ferai demain.

Écrit par : Blogblog | 26 avril 2007

@mry :

La politique c'est faire des choix.

Le 6 mai il s'agit de choisir le Président de la République qui détient le pouvoir exécutif.

Nous avons le choix entre deux personnes.

Subsidiairement, ces personnes nous présentent des projets.

La plupart de ce qui se trouve dans ces projets ne peut être mis en oeuvre qu'en légiférant.

Et ce n'est pas le Président de la République qui légifère...

Celle qui légiferera, parmi 577 personnes, si elle est élue, c'est Quitterie Delmas.
Pas le Président de la République...

A la limite, on pourrait très bien tout rejeter des mesures économiques proposées par le PS de Ségolène Royal, être en accord avec toutes les mesures économiques de Nagy-Bocsa, être d'accord avec la position de politique étrangère de Ségolène Royal et être en désaccord avec la position de politique étrangère de Nagy-Bocsa.

Dans cette configuration il n'y aurait RIEN DE PLUS COHERENT que de voter et d'appeler à voter pour Ségolène Royal à la Présidence de la République ET PUIS pour le candidat le plus éloigné du PS aux législatives.

Écrit par : Bayrolien | 26 avril 2007

@ bayrolien

Je ne crois pas que Quitterie appelle formellement à voter Royal. Je crois qu'elle indique seulement son choix personnel.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Bravo. Rien à redire. Vous au moins vous en avez.

Écrit par : Bravo | 26 avril 2007

Bravo pour cet engagement qui va dans le sens de ce que j'essayais de dire sur le forum de FB (non publié). Voter blanc ou nul c'est laisser la responsabilité à d'autres de prendre une décision. Un président mal élu n'est pas forcément souhaitable et il faut surtout que le parlement soit fort.
Continuez ainsi...
CMG

Écrit par : CMG | 26 avril 2007

Je suis d'ccord avec votre choix. Rien qu'à voir les manoeuvres d,aujourd'hui pour loe débat Royal-Bayrou ,cela donne un avant goût de que sera la France sous Sarkozy. Un mec ultra dangereux pour la démocratie, n'en déplaise à Jean-Marie Colombani...

Écrit par : Sophia | 26 avril 2007

@ Hervé Torchet

Malentendu.

Je n'avais aucunement l'intention de sous-entendre que Quitterie Delmas appelle à voter Royal.

D'ailleurs quand on parle d'appeler à voter, pour que cela ait un sens, il conviendrait de préciser "au nom de qui" et subsidiairement "qui est destinataire de l'appel".

Au nom de qui (et qui serait donc sous-entendu) QD pourrait-elle appeler à voter pour SR ?

Si moi-même j'annonçais (la décision est déjà prise et je ne vais pas tarder à le dire très clairement) que je vote pour Ségolène Royal, le fait qu'en mon nom (au moins) j'appelle à voter pour Ségolène Royal me semble presque être inclus dans l'annonce.

Car : "qui m'aime me suive" est une chose naturelle, implicite.

Et sera bien suffisante, même implicitement quand un François (pas Hollande) dira :

"personnellement je ne peux que voter pour Ségolène Royal"

C'est ce qu'avait dit Chirac à propos de VGE en 1981 et qui avait été interprété comme "il dit blanc donc il pense noir". Cette fois cela sera bien interprété comme "il dit blanc donc il pense vraiment blanc" car les électeurs du François auquel je pense savent que Lui a l'habitude de dire ce qu'il pense.

Écrit par : Bayrolien | 26 avril 2007

Ou plutôt de penser ce qu'il dit.

Écrit par : Bayrolien | 26 avril 2007

Moi, c'est Royal itou !
Bises

Écrit par : Neil | 26 avril 2007

C'est à mourir de rire. Supputation, interprétation, subliminalité, permettent à tout un chacun d'aller à la conclusion de son choix. Les socialistes voient le bayroutiste plutôt attiré -forcément- par les idées du Pacte présidentiel. Que FB dénonce le manque de rigueur budgétaire ne les arrête pas. Il y a si peu de choses qui nous sépare. Jusqu'à proposer des ministères ce qui a, semble-t-il, fait grincer des dents au PS : "Oui, reconnaît M. Dray, il y a un frottement au PS, une interrogation qui est logique." Mais, assure-t-il, "Ségolène Royal a fait un choix tactique, pas un renversement d'alliance". Encore un coup solo de Ségolène. Il en faudra combien pour qu'elle parvienne au but ? Démocratie participative, vous avez dit démocratie participative ?

J'ai bien entendu le discours de M. Bayrou hier : bien sûr, il met une bonne ruade à M. Sarkozy mais je pense que celui-ci doit trouver ça de "bonne guerre". Il est perplexe. Un nouvel animal court la jungle. Il s'appelle Parti Démocrate. C'est une drôle d'antilope sauvage dont les pérégrinations lui ont donné le goût de la Liberté. Elle évolue sur tous les terrains, boit à toutes les sources, ce qui rend sa chasse hasardeuse. On ne connaît pas vraiment d'appât qui soit efficace. La tirer est interdit.

Quelques bayroutistes ont affichés leurs choix : élu UDF pour l'UMP, égérie des blogs pour le PS. Si je peux tout de suite comprendre un élu UDF qui a envie de retrouver son fauteuil et calcule son choix tactique de façon pragmatique, (ce n'est pas J. Dray qui le contredira), je comprends mal qu'une militante s'empresse de se "réfugier" dans les bras du PS sans prendre le temps de la réflexion. Après tout, il y a encore le débat des deux candidats à voir. Tous les jours, la situation évolue. Pourquoi se priver d'un moment d'observation ? Les boxeurs sont dans leurs coins.

La question qu'un Démocrate doit se poser est celle-ci : qu'à t-on intérêt à avoir comme Majorité Opposable ? Un Parti de droite ou un Parti de gauche ? Avec l'Ump que compte renouveler NS, ( lui aussi compte fonder un nouveau parti , ah, ce Bayrou dont on ne fait que parler, i m'énerve, i m'énerve, il l'a fait avant moi) une force de droite, puissante, resserrée sur ses valeurs, comme la libre entreprise, le mérite par le travail, la solidarité bien comptée, le contre-pouvoir aurait son terreau.

Avec le PS, serait-on obligé d'être, de fait, d'accord ? VIème république : sincèrement ? Economie de marché : totalement ? Limiter les dégâts d'un système pyramidal ou le premier gagnant est celui qui reçoit la subside étatique et le deuxième la dîme sempiternelle, contribuant à faire réfléchir quant à la valeur de son effort ? Etre forcément d'accord avec un système pétitionnaire dans lequel le terrorisme intellectuel est devenu un sport collectif trouve ici une réponse en attente.

Écrit par : paul lombard | 26 avril 2007

@ Paul Lombard

J'ai l'impression qu'il y a chez Quitterie une réaction viscérale.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

Je ne suis pas sûr d'y aller avec enthousiasme, mais moi aussi j'ai décidé de voter Royal et ai exposé très brièvement les motivations
http://heresie.hautetfort.com/archive/2007/04/26/elle-a-du-cran-la-miss-royal.html

Écrit par : L'Hérétique | 26 avril 2007

Je n'avais aucune envie de voter pour Sarkolene.Vers décembre, je me suis dit "tiens ,Bayrou ,il a un discours interessant, je pourrais voter pour lui",sans être totalement convaincu que je voterai vraiment pour lui le jour j.L'udf? trop connoté Giscard!puis je le voyais qui montait ,qui montait dans les sondages...quelques émissions et unmeeting au zénith plus tard, j'étais convaincu qu'il était ,avec un bon programme en prime, celui qui pouvait foutre un grand coup de pied dans la fourmilière politique.J'ai apprécié l'humanité du candidat , son programme cohérent et modéré.lE 22 AVRIL,c'était la première fois depuis lontemps que j'ai voté avec conviction. Je suis déçu qu'il ne soit pas au 2d tour mais heureux du gros score qu'il a fait.j'apprécie la liberté de choix qu'il laisse à ses électeurs et j'envisage d'adhérer à ce futur parti démocrate.J'espère que ce sera un parti qui donne sa place à la jeune génération et qui soit le pivot de la vie politique française, qui en a bien besoin.POUR l'instant, je ne vois pas voter SARKO et je trouve que le programme de La candidate socialiste plus proche de celui de BAYrou que de celui du candidat que l'on ne peut plus appeler de droite modérée.

Écrit par : eric | 26 avril 2007

je viens de découvrir votre blog , franchement, il est de grande qualité.

Etant un social démocrate pour ma part, je me rapproche de votre nouveau parti, et enfin enfin , je vois en françois Bayrou, un homme sain et intègre, car franchement, j'ai milité pour qu'il ne soit pas au 2ème tour, tout simplement, car je pense que l'UDF avec ces députés sont ancrés à droite, et il n'y a qu'a voir le nombre d'entres eux se rallier à Nicolas Sarkozy, mais bon on va dire que c'est de l'histoire, ancienne, et j'espère franchement qu'enfin émerge un réel parti centriste avec un noyau de centre gauche et de centre droit.

En attendant il faut que ces élections présidentielles se déroulent et on y verra plus clair ensuite.

Malheuresement, je ne vois pas comment aujourd'hui Mr SARKOSY ne pourrait être élu , et j'en suis vraiment désolé pour cette france.

Pour ma part bien sur que je vais voter une seconde fois pour Ségolène, pour lequel j'ai beaucoup d'estime.

Et je rappelle juste qu'aujourd'hui un vote blanc, est un vote pour l'élection de Mr SARKOZY!!!

Bonne soirée à tous, et encore une fois bravo pour le blog et votre engagement

Écrit par : anthony | 26 avril 2007

Je suis très déçue. Qu'à titre personnel, ce soit ton choix, no problemo. Mais, cette proclamation publique si rapide et avant que Madame Royal n'ait donné les réponses qu'il attend à Bayrou, je trouve ça navrant. Depuis quand le web ne serait plus un media et une déclaration sur un média une prise de position officielle ! Et cette promptitude sonne comme un soutien quasi inconditionnel.
Je ne vois pas comment, ensuite, tu envisages ta campagne dans ta circonscription en face d'un sortant socialiste, certes sinusoïdal dans ses prises de position, mais très bon élu et d'une candidate ump charismatique et avec des qualités humaines remarquables.
Tu vas leur raconter quoi aux électeurs pour que ceux qui ont voté Ségolène ne votent pas Blisko et ceux qui ont voté Sarko ne votent pas Vasseur ?
Chez nous, 4 personnes ont voté Bayou aux présidentielles. Aux législatives, je serais la seule et encore, je ne suis même pas sûre. Les 3 autres c'est plié, ils ne voteront pas pour toi. Et aucun argument ne les fera revenir maintenant.

Écrit par : marie-hélène | 26 avril 2007

Bonjour Quitterie,

Animateur du PS dans le 18e, je tiens à te féliciter pour ton choix. Je garde un très bon souvenir de ta campagne des régionales dans le 18e, même si nous étions candidats en concurrence ! Je ne sais pas dans quel arrondissement tu as déménagé mais reviens dans le 18e quand tu veux, la rénovation de la vie politique a besoin de militant(e)s comme toi.
Je ne doute pas que nous finirons par mener des combats communs même si j'ai encore un doute sur la cohérence du Bayrouisme en marche. A bientôt.

Didier Guillot
Secrétaire de section PS 18e JBC
www.ps18jbc.fr

Écrit par : Didier Guillot | 26 avril 2007

Moi je souhaite vous remercier, non pas pour cette prise de position, mais pour le message qu'y l'accompagne. Dans un parti libre un choix de vote est quelque chose de personnel. Mais cela de veux pas forcement dire qu'on ne doit pas le déclarer. Ce qui me fait plaisir c'est la volonté de poursuivre ce que l'on a pu vivre lors de cette campagne du premier tour. Le rassemblement de courant de pensé différent avec le désire de faire revivre la démocratie en France cette idée qui à permis une participation massive à ces élections. Je sais que se changement de la politique ne sera pas facile, mais j'ai envie d'y participer. Je serais ainsi heureux le jour ou ne qualifieras plus une telle déclaration de courageuse mais de normale.
Merci.

Écrit par : ChristopheD | 26 avril 2007

@ Marie-Hélène

C'est que le choix de Quitterie n'est pas un vote pour Royal, mais contre Sarko. Pas besoin d'attendre quoi que ce soit pour prendre cette position-là.

Écrit par : Hervé Torchet | 26 avril 2007

PUBLIE SUR MON BLOG

L'alliance UDF-PS ou UDF-UMP ne doit pas voir le jour. Chaque électeur de Bayrou doit choisir en son âme et conscience. Pour moi, ce sera Ségolène Royal

Je refuse le modèle de société de Nicolas Sarkozy et sa vision de la France.

C’est un homme tendu, nerveux. Et je pense que la France a besoin d’une femme qui apaise les tensions. On l’a vu, Nicolas, par une petite phrase non maîtrisée et le simple emploi du mot RACAILLE a mis le feu aux banlieues et la France au bord de la guerre civile. Le congrès d'intronisation du candidat a bien montré le goût du candidat Sarkozy au spectaculaire, au culte du chef, à la mise en scène. Bref, tout ce qui anime la politique aux Etats-Unis. Il a ratissé large trop large et notamment à l'extrème droite pendant cette campagne. On ne peut accepter une telle démagogie. Quelle ligne directrice dans ces idées si ce n'est l'opinion du plus grand nombre pour grimper dans les sondages ? Sarkozy est plus proche de la répression que de la prévention et de l'éducation. Je ne crois pas en la valeur du tout répressif. Berlusconi rélève même que le projet du candidat Sarkozy dit exactement ce que l'ancien président du conseil italien proposait dans ses livres.

Alors je dis non à l'opposition entre les français, non à une société fragmentée, non à la valeur de l'argent, non au tout sécuritaire, non à la démagogie, non à la proximité entre le pouvoir politique et les puissances médiatiques et d'argent.

Par opposition à Nicolas Sarkozy, je voterai donc pour Ségolène ROYAL. Pour un autre modèle de société, plus juste, plus respectable, et plus humain.

Par ailleurs, je reste fidèle à François Bayrou et m'engagerai à ses côtés pour son futur Parti Démocrate. Encore aujourd'hui, lors de sa conférence de presse, Bayrou m'est apparu comme le meilleur candidat, le plus juste, le plus sincère et le plus digne. Bravo pour son courage, sa fidélité et sa vision de la politique, bien plus moderne que les deux compères de l'UMP et du PS.

Écrit par : Benoit | 26 avril 2007

Merci
Bonne chance

Écrit par : erasme de metz | 26 avril 2007

Bonsoir Quitterie!

Je te félicite pour le courage qui anime ta prise de position. Je ne partage pas -encore- ton choix mais j'attends beaucoup du débat avec François Bayrou puis entre les deux finalistes.

Bonne continuation, en route vers le Palais Bourbon!

Nicolas, de toutes nos forces pour le parti démocrate!

Écrit par : Nicolas Vinci | 26 avril 2007

Ce soir à Lyon,
Michel mercier a annoncé qu'il devait déposer les statuts du Parti Démocrate avant vendredi soir au Ministère de l'Intérieur ...

Écrit par : video meliora | 26 avril 2007

Commentaire de Michel Mercier sur le débat :

"Après avoir été refusé par la Presse Régionale, le débat est de nouveau interdit par le CSA, Il est donc impossible en France d'organiser une confrontation publique de deux personnalités politiques de haut niveau ! Vous voyez cela commence ... et cela conforte l'idée de François de modifier le mode de nomination de cette instance""

merci Quitterie,

Écrit par : video meliora | 26 avril 2007

Bravo Quitterie,

S.Royal, Présidente et toi bientôt députée...
Je comprends complétement ton choix, j'ai des valeurs chrétiennes/de gauche et gaullistes (Pauvre De Gaulle, il doit se retourner dans sa tombe quand il voit NS...).
Au fait, j'ai demandé à mon Directeur Général si je pouvais travailler plus pour gagner plus : il a souri...
Le 6 mai, votons S.ROYAL, liberté, égalité ET fraternité.
A bientôt

Flamme PRADEL

Écrit par : flamme | 26 avril 2007

Elle peut prendre cette position, elle a le droit. Mais elle se présente aux législatives. Et à lire son blog, il y a un fort jugement négatif sur les bayrouistes qui vont voter Sarkozy. Pas besoin d'attendre comme tu dis pour condamner le mal.
Ben dire aux gens qu'ils votent pour le mal, c'est assez insultant.
Pour qu'elle soit élue, il faut convaincre ces gens là de voter pour elle.
Et là, ça commence mal et moi qui comptais m'engager derrière elle, je vais me tenir à l'écart.

Écrit par : marie-hélène | 26 avril 2007

Prise de position très attendue et conformiste, au lendemain ou le chef démago a laissé sous entendre qu'il voterait Royal. Bref le vrai vote Bobo des gens pour qui tout va bien, et qui ne veulent pas que ça change!! Tu sais que la dette est un poids pour les français et tu ne vois pas que le programme Royal est une cata sur ce point!!! Bravo, tu reçois aujourd'hui ton brevet de politicienne!!!

Écrit par : Jean | 26 avril 2007

Je te remercie de ta franchise et de ton courage. Je te rejoins : Mme Royal doit gagner face à M. Sarkozy !

Écrit par : Jérémy | 26 avril 2007

@marie-hélène :

"A lire son blog, un fort jugement négatif sur les bayrouistes qui vont voter Sarkozy ?"

Où ça ? Dans ses propos à elle ? Dans les commentaires ? Après la traversée de lunettes polarisantes ? Dans votre tête ?

Devrait-elle censurer les commentaires ?

Aurait-elle du adhérer au syndicat de la presse quotidienne régionale pour être "conseillée" sur ce qui peut être dit et ce qui ne le peut pas ?

Écrit par : Bayrolien | 26 avril 2007

Bravo pour cet article courageux et argumenté.
Faire de la politique et être une citoyenne engagée, c'est affirmer ses conviction et assumer ses choix. Quitterie le fait aujourd'hui encore.
Cette démarche mérite le respect. Décidemment, Quitterie aura joué un rôle dans cette campagne. Sans doute celui de montrer qu'une nouvelle génération souhaite et se donne les moyens de changer la politique.
Ex-parisien, je n'ai pas la possibilité de participer à vos rendez-vous parisiens (avec un certain regret) mais je suis avec plaisir les articles de ce blog ainsi que les commentaires de plus en plus nombreux.
Bon courage pour la suite, citoyenne !

Écrit par : Vincent | 26 avril 2007

@ quitterie, @ virginie, @ tous

c'est honteux, le debat tele Bayrou / royal est impossible.
Il faut tout recreer , je pense comme virginie, qu'il faut que quitterie soit deputé pour faire changer les choses. Ces methodes ne peuvent plus continuer...
les filles vous pouvez vraiment compter sur moi, on as besoin de gens comme vous.

Thomas

Écrit par : Thomas Maubert | 26 avril 2007

Bravo ! et bon courage pour la suite, vous pouvez compter sur moi pour les prochains rendez-vous électoraux, et plus pourquoi pas ! ya pas des apéros de sexy-centristes de temps en temps ?!?! ^^

raph

Écrit par : uberG4m3r | 26 avril 2007

Bravo Quitterie que j'ai croisée aux premieres rencontres du 5° pouvoir
J'ai voté Ségolène Royal au premier tour j'aurais fait de meme si ...

Écrit par : Forever | 26 avril 2007

Bravo Quitterie que j'ai croisée aux premieres rencontres du 5° pouvoir
J'ai voté Ségolène Royal au premier tour j'aurais fait de meme si ...

Écrit par : Forever | 26 avril 2007

Dans le cadre de la situation complexe dans laquelle se trouve François Bayrou face à son débat avec Ségolène Royal, outre le refus de la presse régionale, Oserledire lance un appel à tous les acteurs de la blogosphère française pour l’élaboration d’un débat. Nous avons en effet, pu faire nos preuves durant cette campagne présidentielle avec notre capacité d’influence médiatique dont nous disposons. J’invite donc Agoravox, la Télé Libre, Politik Show, ainsi que tous les acteurs ambitieux de réaliser ce débat, à participer significativement dans l’organisation de celui-ci. N’oublions pas de souligner le rôle majeur qu’ont joué les internautes pour certains candidats dans cette campagne présidentielle, un rôle important car stratégique !

Écrit par : Morgan | 26 avril 2007

La déception gagne déjà des millions d'électeurs de Royal et Sarkozy, qui comprennent à l'occasion de cette campagne de second tour qui sont vraiment ces 2 candidats. Pensons à ces centaines de milliers d'électeurs venus de la gauche antilibérale sur la candidature Royal qui découvrent effarés que la candidate du PS souhaite gouverner avec l'UDF...Pensons à ces centaines de milliers d'électeurs venus de la droite nationale vers Sarkozy qui comprennent aujourd'hui que l'identité nationale est déjà un concept oublié, et que l'UDF, le parti le plus européiste qui soit, ici aussi a le vent en poupe...Déception et désillusion seront les mots clés des mois qui viennent"

Écrit par : Alex | 26 avril 2007

Félicitations Quitterie pour ton courage et ta prise de position.
Après avoir voté pour François au premier tour, c'est un bulletin Royal que je glisserai dans l'urne le 6 mai prochain!

Aux donneurs de leçons qui ne supportent pas que l'on ne succombe pas à la propagande sarkozyste, apprenez à réfléchir un peu avant de parler.
Pour ne réagir qu'aux propos de "Jean", par exemple, que dire si ce n'est qu'il est terriblement prévisible et banal. C'est toujours le même discours pour ces gens là.
Jean, Je me demande bien ce qu'il y a de démago dans le discours de François Bayrou? Par contre, je vois bien toute la démagogie et le populisme de Nicolas Sarkozy.
L'attaque est facile mais la critique argumentée, constructive vous dépasse bien souvent, pour ne pas dire toujours.

Le vote Bayrou était un vote de changement et d'espoir, un vote constructif pourune nouvelle société solidaire, rassemblée.
Le vote Royal le 6 mai sera un vote de préservation de l'essentiel : nos valeurs républicaines fondamentales et la démocratie que Nicolas Sarkozy met en danger!
Il ne s'agit pas en votant Royal de ne pas accepter le changement, loin de là. il s'agit d'oeuvrer à une refondation saine et de refuser l'extrêmisme.
Ce que propose Sarkozy, c'est un changement dans la douleur, un reniement de notre histoire, de notre identité, une division profonde de la société... jusqu'à provoquer une guerre civile s'il le fallait!

Si c'est trop difficile de le comprendre, tant pis mais nous aurons fait le choix du courage et de l'intérêt général quand d'autres se seront couchés devant l'inacceptable.
Je vais peut-être choquer en disant ça mais il ne faut pas, il ne faudra jamais, oublier qu'en janvier 1933, c'est suite à des élections que Hitler a accédé au pouvoir!
Nous n'aurons pas le droit de dire : Nous ne savions pas!

Quand tu parles de la dette, alors sois honnête et sors toi de la propagande mensongère des argumentaires de l'institut sarkozyste Rexecode. Prends donc un institut indépendant, reconnu comme tel en toutcas.
Bayrou : équilibré,
Royal : - 63 M€,
Sarkozy : - 60 à -70 M€ auxquels il faut ajouter entre 2 et 4 points de PIB de prélévements de moins, soit 34 à 68 M€ de déficit supplémentaire. Ce qui donne un total pour Sarkozy de 94 à 138 M€ de déficit supplémentaire.
Tout ceci est vérifiable sur le site de l'Institut de l'Entreprise, Cellule de chiffrage.
Alors, entre nous soit dit, il est fort mal venu de la part de supporteurs de Sarkozy de parler de lutter contre la dette!
Ensuite, pour l'efficacité du programme économique de Sarkozy, elle est quasi nulle n'étant pas fondée sur l'offre mais sur la demande.
De plus, son programme a fortement tendance à privilégier les gens ayant déjà des avantages, entraînant ainsi un accroissement de la "fracture sociale". Un exemple, son volet fiscal qui exonère de fait les gros revenus mais laisse les petits revenus ou retraités soumis à l'ISF.
Il y a de nombreux autres exemples qui plaident contre Sarkozy.
De fait, le courage est aujourd'hui d'assumer ses convictions et de voter Royal plutôt que de plier au jeu électoraliste de s'associer à l'UMP pour garantir sa place.

En réponse à la démagogie de Jean, je te décerne aujourd'hui ton brevet d'Homme Politique!
Encore une fois, félicitations!

Écrit par : UMP avec Bayrou | 26 avril 2007

Quitterie, que vous soyez choquée par la dérive conservatrice de Sarkozy, certains de ses propos, ainsi que les perches qu'il tend au FN; je le conçois tout à fait, vu que je partage votre analyse. Ce qui m'interroge par contre c'est que l'alliance du PS avec des communistes (faut il rappeler ce qu'est et ce qu'a été le communisme), ainsi que la nature de ses relations avec l'extrême gauche (Hollande qui déclare voter Besancenot si il est au second tour face à bayrou ou sarkozy), ne vous choque pas plus que ça ! Aurait on le droit de copiner avec l'extrême gauche mais pas avec l'extrême droite ? Pour ma part les deux me choquent et c'est pour cela que je suis enthousiaste à la création d'une grande confédération centriste mais un peu déçu par vos omissions.

Écrit par : Jonoblog | 26 avril 2007

Salut Quitterie

Je n'ai pas la chance de te connaitre, je me souviens simplement avoir voté pour toi pour la présidence des jeunes UDF parce que ton discours me semblait cohérent.

Je pense comprendre ta position d'aujourd'hui.
En ce qui me concerne, elle est diamétralement opposée.

Mais .. avant tout, la politesse exige de moi une sommaire présentation.
Voilà : je suis UDF depuis 12 ans (j'atteins la limite d'age des jeunes UDF cette années :s ! ). Je suis militant par conviction européenne et humaniste. J'ai adhéré à l'UDF en 95 (je crois) suite à un discours de Bayrou qui voyait en l'UDF la force qui saurait fédérer Delors tout autant que Balladur ... au delà des clivages partisans (déjà !).

J'ai toujours refusé le clivage "la droite c'est bien, la gauche c'est pas bien" ou l'inverse.
Et (je l'espère) j'ai toujours privilégié le fond sur la forme, l'intérêt général sur l'intérêt partisan.

Le nom de domaine bayrou.fr c'est moi qui l'ai enregistré pour éviter que des esprits mal intentionnés le squattent bon, j'avais essayé pour sarkozy.fr, mais je l'ai loupé de peu).

Je suis donc né européen, UDF depuis toujourse et "bayrouiste convaincu" depuis 95.

Mais je te l'annonce cash : j'ai voté Sarko au 1er tour, et je ferai évidemment de même au second.

Pourquoi ?

Parce que depuis plusieurs mois (années) François Bayrou ne porte plus aucun projet ! L'unique dessein de notre président a été de chercher un positionnement viable à l'UDF. Et pour chercher un positionnement facilement identifiable par les français, il a été au plus facile : critiquer sans proposer. Je ne vais pas faire un long catalogue des idées et mesures qui m'ont semblé pouvoir être portée par l'UDF (en plus j'en ai oublié une grosse partie) mais qui ont été villipendées.

Cette campagne présidentielle par exemple !
Oui, je pourrais me réjouir d'un score excellent pour ma famille politique. Mais bien au contraire, mon engagement en politique n'a jamais été pour faire gagner un camp .. mais mes idées, ou celui (celle) qui les portaient le mieux.

Alors cette fois ci ce ne fut pas Bayrou et sa nouvelle casquette populiste :
- houspillant la "république des fiches" comme si les RG n'existaient pas depuis longtemps et que savoir qui entourent ceux qui sont appelés a gouverner n'est pas très important
- proposant de supprimer l'ENA (dans le genre connerie populiste, je crois que c'est la palme de cette campagne)
- demandant aux patrons mis en examen de démissionner (et la présomption d'innocence, on s'assoie dessus ?). Tiens, si moi je porte plainte contre Bayrou pour harcellement sexuel ... il démissionne ?

Et puis merde ! L'UDF c'est une vision de l'Europe !
Où est elle ? Elle a été totalement absente (ou invisible, ce qui revient presque au même) de la campagne de François Bayrou ! J'ai plus entendu Bové ou Schivardi en parler ... de leur Europe.

Bref ... je pourrais continuer longtemps.

J'ai donc pris la décision de ne pas participer à cette campagne et de votre pour le seul candidat qui (même si je le supporte pas) a au moins le mérite d'avoir un discours cohérent, et qui est visiblement bien plus compétent que celle qui veut pour moi la même chose qu'elle a voulu pour ses enfants.

J'ai voté Nicolas Sarkozy au premier tour, mais j'étais toujours UDF (le parti libre).

Puis j'ai entendu le discours de Bayrou avant hier.
Encore et toujours du positionnement vide d'idée, vide de sens.
OK : Sarko c'est horrible et Ségo, c'est pas bien .... Ok ... et puis ?

Et puis ?

Le parti démocrate.
Excellente idée. Ca me rappelle de ce long débat qu'il y avait eu quand l'UDF devait changer de nom pour devenir "La Nouvelle UDF". Qui depuis est redevenu l'UDF tout court. Si le produit a perdu de sa saveur, y changé le packaging ne va pas lui rendre.

Sans idée point d'avenir : et si le Parti Démocrate doit être une nouvelle voie, il lui faudra autre chose qu'un nom. Il lui faudra un VRAI programme et pas simplement un positionnement médian ou transversal.
Il lui faudra des idées. Et aussi ne pas sacrifier ses valeurs sur l'autel d'un improbable positionnement sur l'échiquier politique.

Le Parti Démocrate, tel qu'il est lancé, ne m'interresse pas. Je ne crois plus en François Bayrou.

Alors pour le 2eme tour, je suis tout comme toi : je ne fais pas de calcul électoraliste (d'ailleurs, je ne suis candidat à rien).
Au 2eme tour, il parait qu'on élimine : je préfere éliminer l'incompétence, le flou, le manque de charisme.


Bon, il se fait tard, j'ai pas envie de me relire, alors chers amis ... excusez si c'est un peu trop brouillon.

Écrit par : Fabrice | 26 avril 2007

Il n'y aucune référence aux programmes des candidats dans les raisons du choix...
Evidemment on préfère le monde merveilleux de SEGOLENE où tout le monde est gentil et intelligent, et les changements si facile à réaliser...

NS est lui dans le monde réel, et on sait de lui qu'il ménera au bout ce qu'il décidera, et ne s'arretera pas dès qu'il y aura 3 fonctionnaires dans la rue, donc il fait peur...

C'est bien de se régaler de politique sur la politique, mais il y a plus urgent à reformer que les appareils politiques..... Il n' y a malheuresement pas que des BoBo en France.

Écrit par : Thierry Gauthier | 26 avril 2007

Pourquoi ne pas prendre votre carte directement au Parti socialiste finalement?

Qu'est ce qui vous sépare tant d'eux que vous ne puissiez tenter votre chance chez eux? Vous aurez certainement beaucoup plus de chance de devenir député au PS qu'en étant assistante parlementaire d'un hypothétique député Parti démocrate.

Enfin moi ce que j'en dis...

Écrit par : Richard | 27 avril 2007

Quitterie,

Je tiens simplement à te féliciter pour ton courage (tu t'exposes là aux hordes de e-militants UMP dont on connait l'acharnement). Je pense que c'est du bon sens, nos convergences sont largement plus importantes que celles que l'on pourrait trouver - ou plutôt chercher, longtemps - avec le programme de Nicolas Sarkozy.

Des choses trop graves ont été dites. Il ne faut pas s'étonner que les vrais centristes fassent le choix qui s'impose. Ils montrent, tout comme tu le fais Quitterie, qu'ils existent en tant que tels, qu'il existe un centre qui est prêt à jouer ce rôle d'arbitre, sans systématiquement se ranger du côté des mêmes (auquel cas ils prouvent leur droitisme plus que leur centrisme, un centrisme d'opportunité).

J'aurais fait l'équivalent.

Tiens bon... Je crois que c'est en faisant de tels pas les uns vers les autres que nous construirons, sinon un parti fédérateur, une politique différente.

A bientôt dans Second Life ou ailleurs !

Bien à toi,

Écrit par : Stephane Deschanel | 27 avril 2007

Je suis très heureux de la position responsable et courageuse que prend Quitterie Delmas dans son soutien à Ségolène Royal dés à présent pour le deuxième tour de la présidentielle. Il est temps qu’une nouvelle génération politique se lève et ose prendre la parole plus librement comme elle. Il ne faut plus laisser la place aux appareils politiques d’un autre temps et aux pratiques archaïques qui ne font que répondre aux ambitions personnelles de certains. Aujourd’hui des problèmes cruciaux sont à régler et rapidement. Les défis de l’écologie et de l’économie sociale nous attentent. Sortons des clivages. Remercions François Bayrou de l’exemple qu’il nous a donné dans sa prise de liberté et de repositionnement politique. Gageons qu’il trouvera le moyen de transformer en réalisations concrètes ce formidable élan qu’il a lancé. Gageons aussi que comme Quitterie Delmas de nouvelles générations de militants diffuseront ce nouvel esprit politique du travail ensemble, respectueux des valeurs démocratiques et républicaines et de la parole et liberté de l’autre. Les Français ont besoin de se réconcilier sur des objectifs communs qui les transcendent. Il est temps d’arrêter de les diviser, de les dresser les uns contre les autres pour mieux régner.
Bravo Quitterie Delmas de choisir Ségolène Royal, nous sommes beaucoup a faire ce choix. Merci de prendre le risque de cette exposition avant le débat et de montrer qu'il est possible d'être au centre et de choisir pour faire avancer au mieux des nouvelles idées et pratiques politiques.
Jérémy Chabaud

Écrit par : jeremy Chabaud | 27 avril 2007

@ Quitterie

Cette fois, je sais que tu n'as plus besoin de moi. Tant mieux.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

@Stephane Dechanel : cela fait plaisir de te croiser ailleurs que dans second life et la vraie vie est très bien ;-)
@Thomas on sait bien qu'on peut compter sur toi!!
@MArie-Helene : je serai ravie de m'entrenir avec vous mon mail vvotier@jeunesudf75.org
@Tous : vous avez la peche ca le fait grave!

Écrit par : virginie | 27 avril 2007

Quitterie,

Ta décision ne me surprend pas et est en phase avec une majorité de celles et ceux qui ont Bayrou au 1er tour. Cette proportion à Paris doit être encore plus élevé. On discutera de Sarko si tu veux. Perso, je le trouve remarquable depuis dimanche et c'est bien inquiétant. Il joue au pére de famille, celui qui va prendre en charge les affaires de la nation, laissées à l'abandon depuis trop longtemps...Il a compris une chose, pour gagner, il faut s'adresser à la France du "non", et il le fait : "je veux un Etat protecteur...". Sa stratégie est redoutable, digne de Mitterrand en 81, dans un 1er temps je capte l'électorat frontiste (c'était le PCF pour tonton), puis je rassemble, je rassure entre les deux tours. A méditer...

Ségolène a été très bien à Valence. Je pense qu'elle fait une erreur à vouloir trop amadouer François Bayrou.

Écrit par : Vincent Jarousseau | 27 avril 2007

Bonjour Quitterie,

Je voulais tout d'abord saluer ton courage en prenant position dès aujourd'hui pour le second tour de l'élection présidentielle. Je voudrais aussi profiter de ce poste pour m'opposer fermement au vote blanc ou à l'abstentionnisme lors de cette élection. Il est bien évidemment difficile de faire des choix, cependant c'est un impératif dans notre démocratie. Les moyens les positions et parfois les options sont limitées, et pourtant nous devons choisir. Il n'est pas facile par exemple de savoir si l'on doit donner une subvention à un hôpital ou à un sans-abri. Pourtant, ce choix est indispensable dans notre société et il faut savoir être capable de l'assumer. Nous militons pour un parti démocrate, ouvert sur les forces vives de la nation, capable de dialoguer au-dela des murs de Berlin ou des murailles de Chine. Cependant, après ces discutions, après ces ouvertures, il faut se mettre d'accord sur un projet et décider ensemble. Au sein de l'udf comme ailleurs, nous n'aurons pas tous le même avis sur tout parce que nous n'avons pas les préférence. Mais tout choix, réfléchi, raisonné et posé se doit d'obtenir de tous respect et écoute même s'il est critiquable.
J'ai cru lire sur certains posts que certains attendait qu'une nouvelle génération se lève au-dela des clivages passés. Je crois qu'elle se présente à nous ce soir. Une jeunesse capable d'écouter au-dela des clivages, une jeunesse respectueuse et engagée qui désire faire valoir des positions courageuse.
Mais surtout, puisque c'est souvent sur ce point qu'elle est critiquée, avec Quittrie, nous appercevons une jeunesse responsable, capable de faire des choix qui l'engage dans des contextes délicats.

Alors, ce soir, je tiens encore à rendre hommage à cette jeunesse en marche, responsable, engagée, et à l'écoute de toutes les sensibilités dans le respect des autres. Une jeunesse démocrate qui désire aujourd'hui être entendue, ALORS, DES DEMAIN, PORTONS CETTE JEUNESSE A L'ASSEMBLEE NATIONALE !!!!

Écrit par : alexandre | 27 avril 2007

Bravo pour cette prise de position, qui semble malheureusement aller à contresens d'une dizaine de nos "chers" élus. Pour ma part, je fais aussi le choix de Ségolène Royal. En tant que membre de la communauté du Libre et fervent défenseur des libertés numériques, je n'ai pas oublié l'attitude de Sarkozy au moment du DADVSI, ni même ses positions sur les mesures techniques de protection, à savoir « qu'il porterait un intérêt particulier à l'efficacité des mesures de protection et de répression », et qu'il promet « des contrôles automatiques des réseaux » s'il est élu.

De plus, il soutient un projet « big brother », qui imposerait aux fournisseurs d'accès Internet et autres opérateurs téléphoniques de conserver pendant un an, à leurs frais, toutes les coordonnées et traces invisibles que laissent les utilisateurs lors d'un abonnement téléphonique ou à Internet, lors de leurs déplacements avec un téléphone allumé, lors de chaque appel ou de chaque connexion à Internet, de chaque diffusion ou consultation sur le Web d'un article, d'une photo, d'une vidéo, ou lors de chaque contribution à un blog. Devraient également être conservés les mots de passe, "pseudos", codes d'accès confidentiels et autres identifiants, numéros de carte bancaire, détails de paiement, numéros de téléphone, adresses e-mail, adresses postales, le numéro de l'ordinateur ou du téléphone utilisé, le moyen d'accès à un réseau, les date et heure d'appel, de connexion et de chacune de leurs consultations ou contributions sur un site Internet.

Et comme je n'ai pas envie que l'Etat soit informé, sur simple demande, des sites/blogs que je fréquente, des commentaires que je suis susceptible de déposer, des numéros que j'appelle, etc. Donc le choix se porte sur le candidat qui peut empêcher la mise en place d'un tel dispositif...

Écrit par : Damien | 27 avril 2007

Je ne vous connais pas, votre prénom m'est étrange, votre nom m'est familier. Vous êtes charmante. Bien voici principalement ce que je ne suis pas seul à penser dans une première découverte de votre personne.
Je ne crois pas que vous soyez porteuse ou pertinement prescriptrice d'une idée politique. Méfions nous des modes du jeunisme et du féminisme. Non pas que je n'accepte votre prestence dans le débat politique mais il manque vraiment de plus de substance dans cette campagne électoral. Ainsi, malgré ce besoin de crédibilité idéologique et notamment dans le domaine économique, aucun économiste renommé n'est intervenu chez tous les prétendants. Nous nous laissons exposer des discours économiques par des bricoleurs populistes. Nous nous laissons impressionnés par des critères de réussite, d'éllocution et de beauté. Tellement d'incohérence dans l'exposé de ces prétendants.

Puis aussi une perte de repert dans les trahisons de tout bord, de gauche comme de droite laissant penser que décidément le domaine politique est une manne sociale bien courtisée par une population d'incapables, d'eunuques de la vraie vie de citoyen. Il est vrai que l'occupation professionnel des hauts esprits se fait aussi rare et que notre société est bien malade d'égoïsme, sans aucune attention à la communauté, chacun votant selon son interêt particulier.

Je vous souhaite donc plein d'intransigeance dans une belle sincèrité humaine, si votre vocation est de servir le peuple.

Écrit par : Philippe68 | 27 avril 2007

Bravo Quitterie !

"on va y arriver..."

La semaine prochaine ou plus tard ...

Tu es en ligne à Tahiti où l'on te recevra à
bras ouverts avec ou sans les enfants ...

http://www.tahitinuipoursegolene.com/article-6494431.html

Écrit par : Richard Berteil | 27 avril 2007

Félicitations à l'orientation de François Bayrou.

En attendant, quand je m'interroge sur l'UDF et ses élus qui trahissent Français Bayrou dans ses intention de créer un parti indépendant en rejoignant Nicolas Sarkozy, tous mes messages postés sur ce site UDF/UMP http://ledebatudfump.com/ sont censurés pour ne laisser que les passages qui ne les desservent pas. Cela en dit long sur leur conception de la liberté d'expression.

Écrit par : Jérémy | 27 avril 2007

ai mis en ligne un article du blog de la ménagére (Janique) sur les jeunes libres et Quitterie...l'ai fait sous la proposition de Janique et car trouvais cet article interessant et que je te vous lis depuis un certain temps et partage beaucoup de vos valeurs, je voterais aussi Royal bien que venant de la droite (humaniste)...vous donne le lien article, pas pour ma pub, mais que c'est la moindre des choses car photo de Quitterie
Petite remarque constructive le nom Parti démocrate est pas bon car prete à "confusion"...pourquoi pas Mouvement des démocrates...?
http://ivannoui.over-blog.com/article-6495603.html

Écrit par : Ivann | 27 avril 2007

Bonjour,

Bravo pour ta prise de position, que j'approuve d'autant plus que je suis moi aussi un candidat démocrate (dans la 3e circonscription de Seine-maritime) qui s'est prononcé pour Ségolène Royale.
Je te propose qu'on s'organise un peu pour créer un lieu de discussion ouvert à tous ceux qui, parmi les démocrates et socio-démocrates, sont d'accord avec nous.

l'adresse de mon blog: http://udf76.typepad.fr/thomasmarcy/

Salutations démocrates.

Thomas MARCY

Écrit par : Thomas MARCY | 27 avril 2007

Autant j'ai été furieux de voir plusieurs députés UDF "aller à la soupe" dès le premier tour passé, autant je suis ravi de votre décision, et surtout des motivations de cette dernière qui témoignent de votre conscience politique et de vos valeurs.

Écrit par : Eric | 27 avril 2007

Mademoiselle,
je vous rencontrais de temps en temps sur des blogs, et zappais, un peu agacée par ces jeunes gens (catégorie ou je vous plaçais) qu'arbitrairement je trouvais coupés de la réalité pesante, surs de la légitimité que leur donne leur "modernité" qui n'est que leur accès aux machines, bornant à cela et à leur désir de notoriété toute réflexion. Je constate que vous avez des convictions. Je respecte votre choix. En gros, pour moi qui suis une vieille femme, de gauche je crois, plus que Ségolène Royal, et pour vous les raisons de notre vote sont les mêmes.
Vous auriez pu ajouter un espoir de démocratisation avec la proportionnelle, le vote des étrangers, je crois, même si avec leurs options pour un président fort, ni Ségolène Royal ni Bayrou ne vont aussi loin que je l'aurais aimé dans le rééquilibrage des pouvoirs

Écrit par : brigetoun ou brigitte celerier | 27 avril 2007

Chère Quitterie,
Bravo pour votre positionnement clair, qui vous honore. J'ai voté Bayrou au premier tour, pour la première fois, ayant jusque-là toujours voté socialiste, de plus en plus à contre-coeur.
Pour ma part, j'hésite encore entre le vote blanc et Ségolène Royal. Je pense finir par voter Royal, mais deux mails reçus hier soir sont à deux doigts de me faire changer d'avis.
Ces deux mails émanent d'amis socialistes appelant au désormais fameux Tout sauf Sarko. selon eux, tout est plus souhaitable que l'avènement de l'agité au fauteuil présidentiel.
Tout, vraiment?
Mais alors, chers amis socialistes, ce "tout" comprend certainement François Bayrou. Si "tout" valait mieux que Sarko, pourquoi avez-vous voté Royal? Sachant que voter Royal, c'était éliminer Bayrou, seul susceptible d'éliminer lui-même Sarko au second tour?
Pourquoi devrais-je, à votre demande, me montrer plus responsable que vous qui avez, en votant Ségo, envoyé Sarko à l'Elysée?
Décidément, ma famille socialiste d'origine utilise toujours les mêmes recettes. Culpabilisation, moralisme bouffi d'orgueil...
Vous auriez pu montrer l'exemple si vous aviez voulu être crédibles dans votre Tout sauf Sarko, qui en fait n'est qu'un Rien sauf Royal.
Je ne suis pas sûre de vouloir me prêter à ce jeu là.

Écrit par : Natalia | 27 avril 2007

Ce qui m'étonne dans votre choix, c'est que j'ai l'impression que vous le faites parce que vous avez la certitude que SR ne sera pas élue, et que donc, il ne mange pas de pain. En effet, à aucun moment dans vos raisons, vous ne semblez pendre en compte le fait que la personne élue dimanche va prendre les rennes de la France pendant 5 ans, et que donc la question est : qui est le plus apte, et avec quelle équipe ? Voua avez 2 points de désaccords avec NS - les 2 mêmes qu'on nous rabachent de tout côtés - et vous le trouvez affreusement conservateur (vous vous en en êtes rendu compte seulement hier ? Quelle révélation cela a dû être !). Quant à SR, vous avez un point commun avec elle, elle veut changer la politique, notamment au sein de son propre parti… Avouez que ça fait quand même maigre pour pencher d'un côté ou de l'autre, et pour choisir quelqu'un capable de diriger la France, non ?
Si SR l'emporte, comment gouverna-t-elle, sans majorité stable, sans programme clair (cf son intervention sur F2 mercredi soir ou si la comédienne était bonne, le texte était fade et relevait le plus souvent de la pure incantation), avec un parti divisé derrière elle ? Vous accpetez de participer à ce désastre annoncé ? Grand bien vous fasse ! Mais qu'on ne vienne pas en plus me parler de courage ! Si le courage en France aujourd'hui, c'est pour une blogeuse du microcosme parisien d'indiquer qu'elle votera SR, ou va-t-on !!! Il y a fort à parier au contraire que tout cela vous ouvrira de nombreuses portes à commencer par celle des médias, et certainement plus qu'en faisant l'autre choix : il n'y a rien à dire, vous mener "royalement" votre barque !

ps (si j'ose dire… ) : vous qualifier NS de conservateur ? Ne vous est-il pas venu à l'idée que SR n'a rien à lui envier sur ce terrain là ? Travail, famille, Patrie, c'est bien quand c'est dit et revendiqué par l'une, et affreux par l'autre ? Bref, pas très neuf comme manière d'envisager la politique : ce n'est pas ce qu'on dit qui est jugé, mais d'où on le dit, comme toujours… Exactement ce qu' a répondu un cacique du PAs à la question d'un journaliste "Quelle différence y-a-t'il entre votre proportionnelle et celle de NS ?" Réponse du cacique : "C'est dans l'idée." Vérité en deça des Pyrénées, erreur au dela disait déjà Pascal. Il est ou le renouveau ?

Écrit par : heautontimoroumenos | 27 avril 2007

Quitterie,

Tu es jolie, intelligente et ambitieuse.
Bravo pour ton rayonnement (mon mari me dit même que t'es "attirante")

Mais pourquoi nous trahir ? Pourquoi ne pas rester au centre, et préférer tomber à gauche ?

Déjà l'appel des postes à pourvoir ou le désir de "se placer" ?

Quelle déception !

Écrit par : Sylvie | 27 avril 2007

Bravo,
je suis au PRG, j'ai voté SR au premier tour et je rêve qu'en France nous ayons un gouvernement de la Gauche et du Centre comme le gouvernement de l'Olivier de Romano Prodi.
Je sais que pour vous il doit être difficile de résister au rouleau compresseur de l'UMP qui ne recule devant aucune manoeuvre pour vous faire plier.
Tenez bon pour qu'ensemble nous puissions réformer les institutions, poser les conditions d'une économie plus performante et d'une économie plus juste.
Votre courage et celui de François Bayrou vous honore.

Écrit par : François Xavier | 27 avril 2007

@Sylvie : attention à votre mari ;-)))) Pour le reste, je suis tout à fait en desaccord avec vous. François a laissé libre choix à ses electeurs pour le deuxieme tour, en soulignant le danger de la proximité d'un des candidat avec le pouvoir.Et a annoncé la creation de notre nouvelle force autour du theme de la sociale-democratie qui se prepare à envoyer 577 candidats aux legislatives. Quitterie est partir prenante force de proposition et de rayonnement de cette nouvelle force, mais la politique c'est aussi faire des choix même si ils ne sont pas facile. Maheureusement Francois n'est pas au 2eme tour, Quitterie a raison de prendre ses responsabilités courageusement et contrebalancer l'appel de la soupe de certains de nos parlementaires. LA politique est faite de conviction, de rayonnement de courage et de choix Sylvie. MAis je suis prête à en reparler avec vous vvotier@jeunesudf75.org, A bientôt, virginie
@Rienàredire : je suis d'ac Quit est couillue elle en a la où beaucoup de parlementaires n'en ont pas!
@Tous : continuons à echanger s'enrichir avant et après ses lections faire changer notre democratie c'est autant à l'assemblee qu'en debat citoen Internet rend ca possible continuons et organisons nous!

Écrit par : virginie | 27 avril 2007

ce qu'a dit Bayrou ce matin sur RTL, concernant sarkozy, c'etait vraiment courageux. Il a dit ce que beaucoup de parlementaires d'elus et de miliants pensent, depuis des années, mais ne peuvent le dire. Au lendemain du 6 mai, serons nous encore en democratie ? je suis inquiet.

Écrit par : Thomas Maubert | 27 avril 2007

@ Quitterie,

J'ai lu ton interview, je comprends les raisons pour lesquelles tu souhaites empêcher Nicolas Sarkozy d'accéder au poste suprême. Moi aussi, je n'ai pas envie de voir un homme exercer la plus haute des responsabilités, alors qu'il a fait fermer toutes les rédactions à Alain Génestar après l'affaire Cécilia, je n'ai pas apprécié la façon dont il s'est permis d'insulter le personnel de France 3 le mois dernier tout en les menaçant. Je n'apprécie pas non plus ses propos sur les pédophiles et les suicidaires. Nicolas Sarkozy ne doit pas s'étonner si de plus en plus de cerveaux fuient notre pays, mais il semblerait, malheureusement que la bêtise reste... Les suicidaires seraient génétiquement "programmés" pour écourter leur vie si on en croit le raisonnement de cet homme?! Il s'agit là de la preuve que Monsieur Sarkozy lors de son immersion profonde au ministère de l'Intérieur n'a pas compris les malheurs qui touchent les français. Le chomage, l'impossiblité de joindre les deux bouts, les études qui mènent à rien car tous les postes auxquels forment nos écoles sont bouchés. Mr Sarkozy contribue à faire croire aux français que notre pays est en bonne santé, alors qu'il est au plus mal à l'intérieur. Il aurait dû s'en apercevoir... Mais bon, ce n'est pas avec un bon coup de Karcher que l'on arrive à changer les clientélismes existants, les pressions incessantes et permanentes... Nous sommes dans un pays libre... du moins, je l'espère encore.
J'ai l'impression d'assiter à la renaissance du facisme, un fascisme maquillé sous les traits de la République!

Écrit par : Michaël | 27 avril 2007

Maurice Leroy qui déclare voter Sarkozy :

"Je déplore notamment que Ségolène Royal n'ait pas su saisir l'occasion dès dimanche soir de faire respirer notre démocratie alors que seule l'élection présidentielle permet de le faire en redessinant le paysage politique"

Effectivement Sarkozy fait respirer la démocratie et redessine le paysage politique ^^

Écrit par : Matthieu | 27 avril 2007

Bravo pour cette prise de position.

Je pense qu'il est important de faire un choix dans le second tour de cette élection.
Certes nous sommes déçus de ne pas avoir François Bayrou au deuxième tour.
Certes nous voterons donc pour "le moins mauvais" (passez moi l'expression).
Certes le vote blanc est tentant.

Mais les Français ont choisi les deux finalistes, et j'estime que mon rôle de citoyen est de prendre position entre les deux projets proposés pour notre pays par ces deux finalistes choisis démocratiquement.
Pour des raisons assez proches des votres, je voterai moi aussi pour Ségolène Royal, je m'en explique sur mon blog http://pierreboiteau.spaces.live.com/blog/cns!E1A3A715B4C02CE9!186.entry

Et je compte bien, à mon échelle, être des participants au nouveau parti démocrate proposé par François Bayrou.

Écrit par : Pierre Boiteau | 27 avril 2007

Je suis très déçu de l'attitude de François Bayrou après le premeir tour.
Son discours, ses convictions qu'il a défendues avant le 22 avril sont oubliés. Il fait depuis dimanche de la politique politicienne dans le style le plus outrancier.

On négocie un ralliement, dans le même temps on protége les parlementaires qui doivent bientôt se représenter et sauver leur tête.

Les attaques, les procès d'intention à l'encontre de NS sont à la limite du délit de sale gueule.

Je m'aperçois qu'il n'a pas changé comme il le disait.

Dommage je suis déçu.

Je voterai NS car le projet politique et économique d'un candidat m'importe plus que les réglements de comptes personnels de M. BAYROU avec NS.

Tout ce qu'il a dit sur le PS et la gauche étaient donc si calculés pour qu'il puisse l'oublier à 20 h 01 ?

On croit rêver....

Écrit par : Guillaume | 27 avril 2007

Un Grand Merci Quitterie pour cette argumentation saine et calme.

La politique c'est aussi rester calme et prendre position aprés réflexion.

Que NS soit conservateur, c'est un peu le rôle qu'il a décidé de jouer dans le théatre politique.

SR est plus libre de ses paroles, mais son parti est trés ennuyé. Mais c'est peut être ça la bonne nouvelle.
De plus si une femme devient présidente, c'est un signe positif pour l'élection d'Hillary Clinton au USA, ce qui peut faire beaucoup de bien à la Paix.
Nous avons encore battu le record de journaliste tué en IRAK, ce qui est inadmissible.

Il faut arreter les guerres .

Sinon Je pense qu'il faut respecter Nicolas S comme démocrate, il ne faut pas le traiter de "dictateur" car c'est mauvais pour la démocatie.

Nous avons besoin d'une opposition saine et constructive.

Je pense que je vais voter blanc orange démocrate Bayrou. Je vais remettre un bulletin bayrou du premier tour dans l'enveloppe bleu.

Merci encore Quitterie pour ta liberté de penser.

Vive la France libre
Vive les démocrates

Écrit par : julien94 | 27 avril 2007

Pour sauver la France

il faut organiser un mariage entre Nicolas et Ségolène Royal Sarkosy

Seul l'amour sauvera la politique en France.

En plus il auront des enfants bien élevé, dans l'odre juste et la gentillesse de Nicola [sic]

Écrit par : julien94 | 27 avril 2007

Et si on continuait à agir ?
Faire respecter les promesses des candidats Royal et Sarkozy sur le Darfour par exemple ?
François Bayrou a été le seul homme politique à avoir été sur place il ya 2 ans et avait alerté sur le génocide en cours ..
Une initiative intéressante : "le 28 avril , je vote pour le Darfour "
On s'y retrouve ?

Voici les liens que j'ai trouvé :

http://www.mpctasso.org

http://www.urgencedarfour.info

Écrit par : jan | 27 avril 2007

Un votera blanc, Gilles Artigues (Loire).

plusieurs députés, dont des proches de François Bayrou, ont annoncé qu'ils voteraient pour Nicolas Sarkozy, tout en réaffirmant leur fidélité à leur président et leur soutien à son futur "parti démocrate".
Il s'agit de François Sauvadet (Côte-d'Or), porte-parole de l'UDF,
Charles de Courson (Marne),
Jean Dionis du Séjour (Lot-et-Garonne),
Nicolas Perruchot (Loir-et-Cher),
François Rochebloine (Loire),
Jean-Pierre Abelin (Vienne)
et Jean-Luc Préel (Vendée).
http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/20070426.OBS4313/plus_de_la_moitie_des_deputes_udfvoteront_pour_nicolas_.html

**

"Le 6 mai, je voterai en conscience pour Nicolas Sarkozy". Maurice Leroy a choisi RTL vendredi (27 avril) matin pour livrer son choix en vue du second tour de la Présidentielle.
Maurice Leroy a déploré que Ségolène Royal "n'ait pas entendu Michel Rocard, Bernard Kouchner et les acteurs de la gauche moderne", qui avaient prôné, avant le premier tour, un rapprochement entre François Bayrou et Ségolène Royal. Face à "un appareil socialiste qui ne change pas", il a proposé de laisser les socialistes "à leurs vieux mythes, leur idéologie dépassée et leurs éléphants". Un positionnement qui peut surprendre de la part d'un ancien homme de gauche (il a été militant communiste).
http://www.rtl2007.fr/actualite/0/sur-rtl-maurice-leroy-choisit-sarkozy-6459.html

http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/elysee_2007/20070426.OBS4313/plus_de_la_moitie_des_deputes_udfvoteront_pour_nicolas_.html

Écrit par : julien94 | 27 avril 2007

Tu as le courage d'exprimer ton opinion, bravo à toi.

Tu diffères en ce sens de Francois Bayrou, qui fait tout pour soutenir Segolene mais qui n'a pas le courage d'annoncer clairement son choix. Il est vrai que le courage et la clarté ne sont pas ses qualités premières.

Gwendal

Écrit par : gwendal | 27 avril 2007

Et finalement les elus du Conseil de Paris ils font quoi?

Parce que Quitterie n'a peut-être pas toutes ces chances aux législatives mais aux municipales?
Comme on ne connait pas la position des Barianni, Sarnez and Co....

Moi je dis que la position de Quitterie sent l'alliance PS-Parti Démocrate à Paris en 2008?
Ce qui aurait été courageux c'est de le dire ......

Écrit par : Olibrius Libre | 27 avril 2007

J'avais apprécié le discours de François Goulard dans cette vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x1r6i8_francois-goulard

et voilà qu'il décide de voter Sarkosy ... et avec quels arguments :

http://www.dialogue-initiative.com/ledebat/archives/12-Je-voterai-au-second-tour-pour-Nicolas-Sarkozy.html

Qu'en pensez-vous ?

Écrit par : tibo | 27 avril 2007

Bonjour Quitterie

Nous nous sommes retrouvées un jour à la même table, j'étais venue écouter François Bayrou il y a presque deux ans dans les locaux du Point.

Je suis heureuse de te voir signer "citoyenne engagée" et en tant qu'autre "citoyenne engagée" (peut-être moins, peut-être différemment) je te dis bravo et merci pour cette prise de position courageuse.

Bravo et Merci

Séverine, l'intello du dessous

Écrit par : L'intello du dessous | 27 avril 2007

Bravo pour ta prise de position claire. Si tous les citoyens pouvaient s'exprimer comme toi, la politique gagnerai beaucoup en efficacité, en pouvoir de faire changer les choses

Écrit par : stephane | 27 avril 2007

Pourquoi un electeur UDF peut (doit ?) voter Segoléne Royal

Il y a dans la vie politique une hiérarchie des valeurs:

Ces valeurs sont partagées par le gauche et la droite mais l'une et l'autre ne les classe pas dans le même ordre de priorité.

En gros et pour faire simple le choix ici se résume ainsi : Democratie ou Efficacité Economique ? Laquelle des 2 priorités doit être mis en avant.

Mon choix est SR pour une raison simple : La démocratie est pour moi prioritaire par rapport à l'économique. Préserver la démocratie la faire vivre c'est assurer le mouvement et l'adaptation, c'est faciliter les réformes et catalyser les énergies et les intelligences, c'est faire la pari de l'intelligence des gens. Dés lors c'est LA condition nécessaire pour avoir un vrai succés économique.

Enfin, qui ici est satisfait de la situation économique française ? Et pourtant depuis 5 ans (avec AN+Senat+Elysée) l'UMP a bien appliqué son programme, qui il me semble n'a pas fondamentalement changé avec NS, a part sur l'accentuation des tendances déja appliqués et qui il me semble n'ont pas fait la preuve flagrante de leur efficacité (dette, croissance, déficit commercial, recherche etc..). Comment se fait t'il que Mr Sarkosy, n°2 du gouvernement arrive t'il à faire croire qu'il n'est pas redevable du bilan d'un gouvernement auquel tout ses soutiens ont appartenu ? Comment se fait t'il que Mr Sarkosy arrive t'il à faire croire qu'il es tun bon ministre de l'intérieur alors que l'on a du en France, en 2006 et pour la premiére fois de son histoire depuis la guerre, instaurer l'etat d'urgence, signe evident d'une défaillance dans le maintien de la paix civile ?

Alors non, nous ne diabolisons pas Mr Nicolas Sarkosy, nous constatons des maniéres de faire, des pensées exprimées (eugénisme, cataloguisation de la france entre ceux qui...), des méthodes (débauchages, menaces) que l'on a vu à l'oeuvre au sein même du gouvernement. Et cela c'est des faits et non dés fantasmes. Nous distinguons les discours (magnifiques il faut le reconnaitre de mr Sarkosy) et la réalité de ses actions.

Et c'est pourquoi, pour moi le 6 mai il s'agit d'un choix de société et qu'en conséquence comme je place la démocratie au dessus de l'efficacité économique je voterais sans hésiter Ségléne Royal. Car je suis libre d ele faire et aussi de le dire au sein de mon parti, force démocrate.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

@ prevalli

Rien a ajouter!

Écrit par : Observateur_alien | 27 avril 2007

Je suis une m**de.
Hier soir, j’ai regardé les infos de 19h30 sur France 3. Vers la fin de l’édition nationale, Xavier Bertrand, porte-parole du candidat Sarkozy est apparu sur l’écran et a commencé à parler du programme de Ségolène Royal.
Son visage et sa voix exprimaient un mépris difficilement descriptible. Rien de surprenant à ce qu’il fasse preuve de causticité à l’égard de la candidate d’opposition. Mais pourquoi me regardait-il comme ça ?
Pour Sarkozy, Devedjian, Coppé, Bertand, je suis une merde.
Je n’ai pas l’impression que j’étais une merde pour Chirac.
Et ceux qui veulent Sarkozy comme Président me prennent-ils aussi pour une merde ?
Une merde, ça chante la Marseillaise et ça agite le drapeau bleu blanc rouge ?

I am a sh*t.
Yesterday, I watched the 7.30 news on France 3. After about ten minutes, the face of Xavier Bertand, one of candidate Sarkozy’s closest aides, appeared and he started talking about Ségolène Royal’s political agenda.
There was such a contempt in his voice and on his face! That he might despise Ms Royal’s conception of politics is not surprising. But how can he dare look down upon me like that?
For Sarkozy, Devedjian, Coppé, Bertrand, I am a sh*t.
I don’t feel I was for Chirac.
Do those intending to choose Sarkozy for President think I am a sh*t too?
Does a sh*t sing the Marseillaise and wave the tricolor?

Écrit par : Joke | 27 avril 2007

L’ANTI SARKOZYSME, CE MACCARTHISME DE GAUCHE… ET DU CENTRE ?

Le terme de « maccarthisme » s’est invité dans la campagne présidentielle suite à la pression rendue publique dont est victime l'eurodéputé polonais Bronislaw GEREMEK : en effet, le gouvernement polonais des jumeaux KACZYNSKI vient d’adopter une loi de « décommunisation » dont GEREMEK conteste la légalité et à laquelle il refuse de se soumettre. Cette loi exige des principaux responsables de la politique, de la justice, des médias et de l'éducation qu'ils déclarent sous peine de licenciement leurs collaborations passées avec les anciens services secrets communistes.

Cet événement a, à juste titre, ému la classe politique française et européenne dans sa grande majorité. Mais à y regarder de plus près, il semblerait que la plupart des dirigeants de gauche et du centre français n’ait aucune leçon à donner à qui que ce soit en la matière. Déplorons-le avec la plus grande force.

Le débat ROYAL / BAYROU, qui alimentait les conversations (y compris ici même) hier toute la journée, a finalement été annulé (ou reporté ?) une nouvelle fois, Canal Plus ayant jugé son organisation trop fastidieuse. François BAYROU sur matin sur RTL en a imputé, sans preuve ni fondement, la responsabilité à Nicolas SARKOZY :

« Lorsque j'ai tenu une conférence de presse mercredi, j'ai parlé de la part de Nicolas Sarkozy d'intimidation et de menace. C'est exactement là qu'on en est. […] Je n'en ai pas la preuve mais j'en ai la certitude. […] Par toute une série de réseaux, qui rapprochent de très grandes puissances financières et médiatiques autour de Nicolas Sarkozy, les interventions directes sont faites auprès des rédactions, auprès des chaînes de manière que l'information se trouve verrouillée. »

Or, soyons précis : qu’est-ce que le Maccarthisme ? Selon Wikipédia,

« McCarthy et son équipe sont devenus célèbres pour leurs diatribes contre le gouvernement fédéral des États-Unis, et pour leur campagne hystérique contre tous ceux qu'ils soupçonnaient d'être ou de sympathiser avec les Communistes. Cette période comprise entre 1950 et 1956, connue sous le nom de « Terreur Rouge » (Red Scare), a aussi pris le nom de Maccarthisme. Pendant cette période, tous ceux qui étaient soupçonnés de sympathies communistes devinrent l'objet d'enquêtes, collectivement nommées la « Chasse aux Sorcières ». Des gens des médias, du cinéma, du gouvernement et de l'armée furent accusés d'être des espions à la solde des Soviétiques. »

Cette suspicion que Joseph MacCarthy avait instauré aux USA à propos du communisme, François BAYROU s’essaie à l’installer en France à l’endroit de Nicolas SARKOZY. Sur le terreau fertile d’un TSS dont Eric BESSON a avoué qu’il était la base de la stratégie ségoléniste, BAYROU sème sa « Terreur bleue », visant à faire de chaque ami ou relation de Nicolas SARKOZY un comploteur médiatique potentiel. Cette stratégie, fondée sur la calomnie et la médisance, doit être rejetée avec la plus grande force par les français.

Ironie du calendrier, et sans doute explication plausible de ce qui précède, Maurice LEROY, porte-parole de François BAYROU pendant cette campagne, avouait moins d’un quart d’heure après François BAYROU toujours sur l’antenne de RTL qu’il rejoignait Nicolas SARKOZY au second tour. Et ce comme plus de la moitié des députés UDF. Que chacun juge en son âme et conscience.

Écrit par : damocles | 27 avril 2007

Bienvenue dans le camps de la Ligue Communiste Revolutionaire, Dominique Voinet, Arlettle Laguiller, le PCF, etc...

Vraiment n'importe quoi ma pauvre. Vous nous faites rires avec vos fausses valeurs democratique. Habitez vous les banlieux ? Vous ne connaissez qu'un ideal innocent et franchement bien depasse.

Il est tellement evident que Bayrou souhaite la defaite de Segolene. Il n'a rien a gagner et meme tout a perdre si elle devait gagner...

Si Mme Royal perd les elections le PS implose et l'UDF (pardon Bayrou) pourra en recuperer un large morceau de l'ancien parti presque deja casse.

Au fond vous etes le faux leur pour faire penser a la gauche que Bayrou a ete "gentil" et n'a rien fair pour faire tomber Sego.

L'embrasser pour mieux l'etouffer ?

Votre innocence et votre manque de reflection strategique nous etonnent beaucoup... (ou en fait pas vraiment si vous etes capable de voter pour Sego).

A bon entendeur salut et a jamais.

Écrit par : Damien | 27 avril 2007

LA GENERATION BAYROU!!

Le Monde.fr a fait un reportage sur l'apéro de mercredi soir:

http://abonnes.lemonde.fr/web/panorama/0,11- href="mailto:0@2">0@2-823448,32-902468,0.html

Bon visionnage

A très vite

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 27 avril 2007

Ségolène en orange en début de semaine et François avec une superbe cravate rouge ce matin sur RTL :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-902552,0.html?xtor=RSS-3208

C'est amusant :-))))

Écrit par : Bayrolien | 27 avril 2007

Ségolène en orange en début de semaine et François avec une superbe cravate rouge ce matin sur RTL :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-902552,0.html?xtor=RSS-3208

C'est amusant :-))))

Écrit par : Bayrolien | 27 avril 2007

Je voudrais quand même rappeler utilement ici la position de François BAYROU, que nous sommes invités à défendre sur le terrain :

"Je ne donnerai pas de consigne de vote. J’estime que les Français qui ont voté pour moi sont en conscience des citoyens libres de leur choix."

Tant que notre président national tient ce type de position, je m'étonne de voir ça et là des prises de position pour Mme ROYAL ou M. SARKOZY...

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

@Loïc HERVE

Je croyais que le parti de François Bayrou était censé être un parti libre : cela ne semble pas être l'avis de certains...

Cordialement,

Hyarion, résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 27 avril 2007

Appel trouvé sur un blog. je le trouve intelligent, mesuré et respectueux. J' y adhère à 100%. Votons contre Sarko, pour nos valeurs et une France recomposée!

Bob

Relayez cet appel!!!

__________________________________________________

Aux militants, sympathisants et électeurs bayrouistes

Voila, le CSA dirigé par un proche de Mr Raffarin interdit à Mr Bayrou, surtout à lui, de s' exprimer et de dialoguer avec celle qui lui tend la main. Dans le même temps, pour l' anecdote, ce même CSA décompte le temps de parole d' Eric Besson sur celui de Ségolène Royal!

Avant le 1er tour, pourquoi ne pas le dire, nous sous sommes déchirés. Mais c' est le "jeu" et il est cruel. La politique n' est pas un chemin pavé de bons sentiments... Enfin, pas toujours.

Aujourd' hui, alors que la menace d' une prise de pouvoir par N Sarkozy, soutenu par de Villiers et les électeurs FN, est toujours présente, le temps est, non pas au reniement de nos valeurs respectives, même pas à un quelconque ralliement, mais à une prise de conscience claire:

1- L' anti sarkozysme primaire, on en a fait le tour. Il n' est plus productif, en tout cas à notre niveau, même s' il faut continuer (voire commencer à) à dénoncer le bilan catastrophique de ce Ministre

2- La défense des Libertés publiques, libertés fondamentales, une fois de plus foulées aux pieds avec cette interdiction du CSA, n' est pas du seul resort de la gauche mais de tous les partis démocratiques et, pour moi, l' UMP n' en est plus un. Il l' est légitimement, il ne l' est plus philosophiquement.

C' est pourquoi, je vous demande à toutes et à tous ici de relayer cet appel. Un appel adressé à la conscience des électeurs qui n' ont pas porté leur choix sur Ségolène Royal mais sur F Bayrou, lancé à leur intelligence, j' allais dire à leur coeur, loin de toute "cuisine" politicienne. Nous n' en sommes plus là!

Ensemble, défendons une France qui tourne le dos au rejet et au mépris de l'autre en conservant nos valeurs respectives, nos convictions.

Demain peut être, ces convictions nous seront interdites d' expression!

Écrit par : Bob | 27 avril 2007

Appel trouvé sur un blog. je le trouve intelligent, mesuré et respectueux. J' y adhère à 100%. Votons contre Sarko, pour nos valeurs et une France recomposée!

Bob

Relayez cet appel!!!

__________________________________________________

Aux militants, sympathisants et électeurs bayrouistes

Voila, le CSA dirigé par un proche de Mr Raffarin interdit à Mr Bayrou, surtout à lui, de s' exprimer et de dialoguer avec celle qui lui tend la main. Dans le même temps, pour l' anecdote, ce même CSA décompte le temps de parole d' Eric Besson sur celui de Ségolène Royal!

Avant le 1er tour, pourquoi ne pas le dire, nous sous sommes déchirés. Mais c' est le "jeu" et il est cruel. La politique n' est pas un chemin pavé de bons sentiments... Enfin, pas toujours.

Aujourd' hui, alors que la menace d' une prise de pouvoir par N Sarkozy, soutenu par de Villiers et les électeurs FN, est toujours présente, le temps est, non pas au reniement de nos valeurs respectives, même pas à un quelconque ralliement, mais à une prise de conscience claire:

1- L' anti sarkozysme primaire, on en a fait le tour. Il n' est plus productif, en tout cas à notre niveau, même s' il faut continuer (voire commencer à) à dénoncer le bilan catastrophique de ce Ministre

2- La défense des Libertés publiques, libertés fondamentales, une fois de plus foulées aux pieds avec cette interdiction du CSA, n' est pas du seul resort de la gauche mais de tous les partis démocratiques et, pour moi, l' UMP n' en est plus un. Il l' est légitimement, il ne l' est plus philosophiquement.

C' est pourquoi, je vous demande à toutes et à tous ici de relayer cet appel. Un appel adressé à la conscience des électeurs qui n' ont pas porté leur choix sur Ségolène Royal mais sur F Bayrou, lancé à leur intelligence, j' allais dire à leur coeur, loin de toute "cuisine" politicienne. Nous n' en sommes plus là!

Ensemble, défendons une France qui tourne le dos au rejet et au mépris de l'autre en conservant nos valeurs respectives, nos convictions.

Demain peut être, ces convictions nous seront interdites d' expression!

Écrit par : Bob | 27 avril 2007

@ Loïc Hervé
C'est que c'est souvent étonnant, la liberté de parole, au début...
Mais je suis sûre que vous allez vous y faire ;-)

Écrit par : L'intello du dessous | 27 avril 2007

Vaut-il mieux une cohabitation Sarko/Bayrou ou bien Ségo/Bayrou ? Pour ceux qui veulent une telle cohabitation, la réponse s'impose : Qu'importe, du moment que le président est le plus faible possible.

Il est dès lors logique que M. Bayrou - désormais porte drapeau du vote contestataire "responsable" - 1) frappe le favori plus que la challenger 2) préserve son indépendance absolue.

S'agissant de frapper, en refusant le débat M. Sarkozy a donné le prétexte d'une alliance contre lui, le temps du second tour. On gagne souvent en raison des erreurs de son adversaire plus que de son propre mérite.

C'est le second sujet, l'indépendance, que renforce le soutien à Madame Royal de Madame Delmas. Ca contre-balance les ralliements à M. Sarkozy de nombreux élus UDF ces derniers jours.

Le centre veut apparement rester au centre, à l'extrême centre s'il faut même.

Écrit par : JeanHuguesRobert | 27 avril 2007

@ Prevalli

«Je suis le dernier des grands présidents : après moi, il n'y aura que des comptables et des financiers».

Faisons mentir Mitterrand !

Le libéralisme est d'abord un idéal politique . Sans lui , pas de véritable libéralisme économique .

Le libéralisme économique sans libéralisme politique est possible . Voyez la Chine .

A bons entendeurs !

Écrit par : tibo | 27 avril 2007

Sage décision Quitterie...
Tu vas finir par réussir à me faire voter Démocrate au législative...
Au fait, comment se positionne le nouveau parti Démocrate? Centre, centre droit, centre gauche? Peut on vraiment imaginer un parti "électron libre"? Que va t il advenir des élus UDF?
Je rêve déjà du parti qui réussirait à rassembler les ailes progressistes de l'UDF, du PS et des Verts...
Quoi? C'est mal de rêver ??

Écrit par : Poupougnet'son | 27 avril 2007

@ Loic hervé

Commencer par écrire aux députés UDF qui soutienne sarko.. que je sache eux aussi exprime leur choix.

Chacun est libre. Il n'y a pas de consigne ici.
Mais plutôt un appel à la conscience.

Ne lachez pas prise Mme Quitterie Delmas.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

Il suffit de ne pas prendre part au concert de louanges pour être quasiment qualifié de sectaire.

Merci de respecter ma liberté de parole, et de relayer ici le message de François BAYROU.

Loïc HERVE
www.loicherve.fr

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

Sinon pour votre info, Mr Sarkosy ne fait pas pression pour empécher le débat, attention à ne pas le diaboliser.

Il faut dire la vérité, il es tplus astucieux. D'aprés tout ce que j'ai lu la problématique est simple. En organisant un débat FB-SR les chaines doivent rajouter du temps de paraole à Sarko et lui proposer d'intervenir seul pour utiliser ce temps.

Et c'est justement cette intervention supplémentaire qu'il refuse. "Coincant" ainsi les chaines avec les régles du CSA.

Voilà comment il fait : pression indirecte ... mais réelle.. astucieux et légal .. mais empéchant un débat démocratique.

Voilà pour ceux qui accuse les partisans de Ségoléne Royal d'êtr malhonnête et anti sarko primaire.

Signé
Un electeur votant Ségo au 2éme tour.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

Pourquoi j'ai choisi de voter blanc (cf. mon article sur http://revolution-orange.hautetfort.com)

A l’heure où chaque électeur français réfléchit à son vote pour le second tour des élections présidentielles, je me permets de faire part de mes intentions.

Comme les 7 millions d’électeurs centristes au premier tour, j’ai le privilège de susciter nombre de convoitises parmi mes collègues de travail. Plus que jamais, ma voix vaut chère, très chère.

Aujourd’hui, je souhaite communiquer ma position, simplement pour montrer que le parti de François Bayrou est riche en sensibilités, et c’est tant mieux. Aux grands partis à la pensée qui se doit d’être unique (les lecteurs de Marianne se souviendront des écarts de langage d’un Nicolas Sarkozy envers certains proches UMP qui osaient exprimer leurs différences de vue), j’ai envie de montrer que cet électorat centriste tire sa richesse de cette diversité. Et dans ce parti, nul besoin de se chamailler et de fustiger les électeurs qui s’en vont voter Sarkozy quand on préfère Royal. Comme l’Australie, le centre est une île construite sur les différences et motivé par un espoir commun. Que les électeurs qui ont cette sensibilité de droite ne se voient pas voter Ségolène Royal, ou que ceux qui ont une sensibilité de gauche ne s’imaginent pas voter Nicolas Sarkozy, ça se respecte !
Ce qu’il faut cependant noter, à travers les multiples sondages que l’on voit sur le report des voix centristes, et malgré les écarts de pronostiques, c’est qu’une frange non-négligeable (estimée jusqu’à 2 millions d’électeurs environ) s’apprête à voter blanc ! Pourquoi ?

La première raison semble être que, désormais, la politique ne sera plus jamais comme avant, et que voter pour un candidat, c’est cautionner une politique archaïque contre laquelle nous nous sommes battus pendant 4 mois.
La deuxième pourrait être la mienne : plutôt de sensibilité de droite, séduit par le personnage Sarkozy - actif et dynamique à son arrivée au gouvernement Raffarin, sûr de me rabattre vers lui dans un second tour sans Bayrou au début de la campagne, me voilà aujourd’hui face à un dilemme crucial : de sensibilité de droite, je ne crois pas dans le modèle économique keynésien du parti socialiste, ce programme qui dépense, qui assiste et qui déresponsabilise. Mais aujourd’hui, face à un candidat si opportuniste capable de se déclarer héritier de Jaurès tout en appelant à un ministère de l'immigration et de l'identité nationale, je préfère garder ma conscience pour moi. Fermer les yeux sur ce genre de prises de position, c’est accepter un système à la dérive, qui nous mènera dans 5 ans, peut-être, à une société sous contrôle, avec à sa tête un Poutine français dangereux et excessif. Et dans cinq ans, on se retournera et on dira : « si j’avais su !»

Alors le six mai, je ferai part de mon indépendance, et comme de nombreux électeurs centristes, je rejetterai ce système qui ne me convient plus !

Demain, je voterai blanc, mais je voterai surtout orange !



Je tiens à te signaler le blog que j'ai créé avec ma femme, nous sommes également deux jeunes électeurs de Bayrou, et prêts à le suivre avec le Parti Démocrate en cours de création!

http://revolution-orange.hautetfort.com

"A la consigne, je préfère répondre à ma conscience."

Écrit par : Victor Hugo | 27 avril 2007

En quoi est ce courageux de décider de voter Royal, quand
1- les personnes qui consultent ce blog cont tres largement pour Royal au second tour?
2- Bayrou sans le dire clairement a pris position pour elle
3- les média prennent majoritairement partie pour elle en relayant considérablement le "tout sauf Sarko?"


Quitterie, avez-vous S Royal en face d'A Chabot mardi soir? avec vous vu combien elle hésite à la question : le pacte présidentiel peut il bouger? et vous pouvez avoir confiance?
et à la question comment comptez vous traiter les problemes de la dette, elle répond "j'ai confiance en la France, et la "dynamique positive de mon pacte permettra in-fine d'absorber la dette"?

J'ai toujours voté UDF, mais dans le cas présent avec 25% en plus de fonctionnaires et pour idée principale "la dynamique positive et la confiance que les francais me donneront" pour tout socle, malheureusement je ne peux pas voter PS !

Certes Sarkozy n'est pas la panacée, parfois il déborde, je pense aussi que les médias aiment particulièrement le diaboliser.

Quitterie, vous etes touchante par votre engagement et la foi que vous avez en Bayrou mais sincerement, il nous faut un peu de sens de l'économie pour régler les problemes du chômage, de la dette, de l'Europe, du vieillissement de la population, des délocalisations et la mondialisation etc!

Si vous voulez faire de la politique, ne vous faites pas avoir par le jeu des médias et l'air ambiant, n'allez pas dans le sens du vent... Ségolène est touchante mais la personnalité ca n'est pas tout!

Écrit par : Stéphanie Cure | 27 avril 2007

Bravo Quitterie du pays de FB.
Bravo pour ta prise de position claire. J'espère qu'elle va en inspirer d'autres.
Pour contribuer à l'échange, je pense qu'il y a un devoir citoyen de s'engager, pas de laisser faire par un vote blanc.
Qu'est ce qui nous attend avec NS : Il a la conviction profonde qu'il dit clairement ce qu'il souhaite et que s'il est élu il aura légitimité pour faire TOUT ce qu'il a dit. Par exemple sur les problèmes sociaux, type suppression de la surtaxe des heures sup il ne peut pas concevoir que les partenaires sociaux ne soient pas d'accord avec sa politique puisque il aura été élu par une majorité de Français. Au nom de quoi les partenaires sociaux remettraient ils en cause ce que les Français auront "décidé".
Je pense vraiment que chez lui cette conviction est très forte. La conséquence de cette vision c'est un pouvoir de type fasciste. "Je n'arrive pas au pouvoir par la violence, j'annonce la couleur et si les Français votent pour moi, c'est qu'ils sont d'accord, donc plus de discussion, de démocratie, de partenaires sociaux. On fait légitimement comme j'ai dit que j'allais faire."
Que nous restrera t il ? des miettes de démocratie, des partenaires sociaux qui fixeront le montant forfaitaire annuel par individu de frais médicaux non remboursés. Mais pas des partenaires sociaux qui pourront travailler ensemble à la meilleure façon de combler le déficit.
C'est exactement l'anti ROCCARD, mais surtout un fort plausible BENITO en herbe.
Il faut lutter de toutes nos forces et même si nous n'avons pas à l'origine les mêmes choix (j'ai vu que tes origines familiales étaient centre droit, c'est honteux et indigne !) je suis ravi que tu te joingnes au combat contre la droite.
Bises Poupougnet

Écrit par : Poupougnet64 | 27 avril 2007

La logique d'un vrai "ni droite ni gauche", ne serait-elle pas de voter "blanc" au second tour ?
C'est à cette heure celle qui me tente le plus. Suis-je trop "central " ?

Écrit par : bendesag | 27 avril 2007

Stupéfiant ce blog,mais j'aurais pu m'y attendre;de jeunes centristes naïfs mais convaincus(il me semble!)de l'indispensable raison d'être de la République et affirmant avec timidité la nécessité de faire barrage au gnome à talonettes de Neuilly,comme on pouvait envisager il y a 5 ans de faire barrage au borgne éructant du Front de la Haine face à Chirac;la baudruche du Poitou étant un pis-aller.Et puis il ya aussi de jeunes ou moins jeunes énervés porteurs des valeurs conquérantes de la nouvelle économie,fort peu humanistes,qui appelent à lutter contre un Maccarthysme de gauche qui prétend diaboliser leur Champion,qui se diabolise d'ailleurs très bien tout seul!Je crois que je vais quitter au plus vite ce blog,où seule la délicieuse Quitterie apporte de la lumière.On sent qu'il ne lui faudrait pas grand chose,même née Galouzeau de Villepin!!!pour basculer vers le réel.Je m'en retourne chez Clémentine,où parfois certains d'entre vous s'égarent.J'espère que votre bonne éducation ne vous empêchera pas de continuer à réfléchir.Quant à moi,encore quelques coups d'oeil furtifs et ciao,et ciao à toi Bella Quitterie.Hasta la vittoria siempre!

Écrit par : alain gautier | 27 avril 2007

Ah bon il y a un 2eme tour ? :D

Moi je suis déjà porté sur le 10 juin, et je m'abstiens (ou vote nul) le 6 mai.
Je respecte la position de tous les centristes démocrates. Et je dis au français :
"Donnez des parlementaires à François Bayrou"

Écrit par : max | 27 avril 2007

Bravo Quitterie! :-)

Écrit par : So-Ann | 27 avril 2007

Je n'avais pas encore vu la vidéo de Marianne,mais c'est indiscutable,tu es absolument charmante,lovely Quitterie,les lèvres un peu trop pincées peut-être,mais le sourire lumineux,et ce voile d'une raucité délicieuse sur cette voix inimitable,par ailleurs ce que tu dis m'intéresse fort peu mais la façon que tu as de le dire me séduit.A mon avis,tu as un indiscutable avenir de femme politique!tu imagines que même moi,vieil anarchiste je serais prêt à voter pour toi les yeux fermés,c'est dingue.A bientôt

Écrit par : alain gautier | 27 avril 2007

La bataille de la présidentielle étant perdue, on peut penser que les électeurs d'extrême centre risquent en partie de ne pas voter au second tour et d'attendre les législatives pour prendre leur revanche.

Le taux d'abstention sera intéressant à observer, car chaque point d'abstention sera un point Bayrou au législatives. Les sondages parleraient de 10% d'abstention en plus au second tour ! Ca promet.

Écrit par : JeanHuguesRobert | 27 avril 2007

Bonjour à tous et en particuliers à toi Quitterie.


comme je t'avais dit mercredi soir lors de notre longue discution à quatre (je suis le plus jeune des deux ;)) me voila en visiteur intéressé sur ton blog.
J'ai déjà été intéressé par ton premier texte preuve que ce blog à l'air assez riche et pour ça je t'en félicite...


voila je voulais réagir par rapport a ces propos là (j'espère qu'ils n'ont pas été trop débattus au dessus et que du coup vous vous lassiez de continuer la discussion mais il est vrai que j'ai un peu la flemme de lire les 150 commentaires ci-dessus)

donc voila je te cite: "Si je ne vote pas à titre personnel Nicolas Sarkozy, c’est que sa dérive droitière durant la campagne sur le Ministère de l’immigration et de l’identité nationale et ses propos sur l’eugénisme font de lui un incroyable conservateur. Je suis déjà d’ores et déjà en opposition politique avec ses idées."

On a déjà eu l'occasion de s'expliquer sur ces points là mais je voulais y revenir de manière la plus objective possible.
Donc je me méfie vraiment des points de vue sur les paroles de Nicolas Sarkozy. En effet le plus important selon moi est de savoir ce qu'il a réellement dit... je pense que sur le ministère de l'immigration il n'a pas été assez clair sur sa position. Est-ce une manoeuvre de sa part comme tu me l'avais suggéré? Moi personnelement je ne pense pas mais après en avoir longuement discuté avec plusieurs personnes de tout bord j'estime que ses paroles ont dépassé sa pensé: ERRARE HUMANUM EST...Il faut parfois accepter qu'il fasse des erreurs et qu'on puisse les lui passé comme on l'a fait avec Séoleine Royal (même s'il y a eu des polémiques également elles ne sont pas autant fortes que clle qui court sur ces sujets...)
En tout cas j'estime qu'au moins ces paroles on fait surgir un débats et ont soulevé des question d'éthique que la société devait bien un jour ou l'autre se poser je pense qu'il vaut mieux que ca soit maintenant que plus tard...

Sur l'Eugénisme encore plus que sur le ministère de l'immigration et de l'identité nationale, je pense que la polémique n'a pas a avoir lieu et qu'elle est nourri par des rumeurs et des "on dit" sur ce qu'il aurait soi disant it ect...On lui fait dire tout et n'importe quoi ce que je trouve réellement dangeureux et peu constructif.


Voila j'espère avoir été suffisament objectif pour que tout ceux qui liront mon post aille se renseigner sur ces deux thèmes fondamentaux et que chacun se fasse sa propre idée plutôt qu'avoir (même si c'est tellement plus facile et pratique!!!) une conception tronqué par la presse ou par tel ou tel individu.

Sinon je pense qu'il faut t'attendre à me revoir dans les parages de ton blog.
Donc à très bientôt

Paul de Fontenilles (le jeune de la soirée du mercredi25 avril!!)

Écrit par : paul de Fontenilles | 27 avril 2007

Puisque que les commentaires portent sur votre physique, je ne dirai pas "belle Quitterie" mais "salut la moche".
Voter Ségolène Royal... Vous ne vous rendez pas compte ce sera l'immobilisme le plus parfait. Mais je me rends compte que je suis sur un blog UDF, pardon, c'est votre mot d'ordre "immobilisme", comme votre chef qui, même battu, n'a pas le courage de donner son opinion.
J'ai appris mademoiselle Quitterie que vous vous présentiez aux législatives, dommage pour vous, vous n'aurez aucun soutien de la droite et vous serez battu. N'oubliez pas que l'UDF a des élus grâce aux miettes que la droite veut bien lui laisser.

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ! On verra dans deux ans quand la France sera au niveau du Portugal, j'espère profondément que vous serez au chômage, que ce ne soit pas toujours les mêmes qui trinquent !

Écrit par : Charles | 27 avril 2007

@ Quitterie : ta décision ne me surprend pas et visiblement à la lecture des commentaires elle est largement soutenue par les lecteurs. Cela étant, les arguments que tu avancent me paraissent insuffisants pour y adhérer : (1) équilibrer les appels à voter Sarkozy de certains élus UDF et montrer ainsi le pluralisme de l'entourage de Bayrou et (2) faire barrage à Sarkozy et à ses méthodes, les commentateurs précisant quant à eux le caractère anti-démocratique du candidat UMP.

Sur le premier point, le ralliement de quelques députés est en fait anecdotique et n'a que très peu d'écho médiatique. Au contraire, il est assez clair que Bayrou penche poyr un vote Royal. Si on doit faire un équilibre au sein de l'équipe orange, c'est à mon avis plutôt dans l'autre sens qu'il faut le faire.

Sur le second point, je m'inquiètes en ce qui me concerne du TSS et des attaques qui mettent en doute que Sarkozy est un candidat démocrate et républicain. Nous ne sommes pas en 2002. Sarkozy n'est pas Le Pen. Je respecte tout à fait les critiques sur son programme très à droite (et je les partage) mais je pense qu'il faut savoir différencier les extrêmes (y compris les extrêmes gauches d'ailleurs) des partis républicains.

Aucun argument fort pour un vote positif pour Royal.

Sur le fonds des choses, mon analyse est simple : sur les sujets de société (sécurité, immigration, identité ...), je suis à un million de kilomètres de Sarkozy. Je m'oppose totalement à ses idées. Sur les sujets économiques (dette, rôle de l'état, ...), je suis à un million de kilomètres de Royal. Son programme est archaïque, ses alliés aussi.

Les deux sujets sont pour moi aussi importants l'un que l'autre. Dans les deux cas, nous allons droit dans le mur.

Enfin, il me semble qu'un ralliement au PS, aussi rapide de surcroit, est un avoeu d'échec de la démarche de Bayrou. Une alliance avec un PS rénové, dans quelques semaines aux législatives, ou après, oui évidemment, c'est ce qu'il faudra faire. Mais qui a-t-il aujourd'hui dans les propos de Royal et des ténors du PS qui prouve que la rénovation réelle est en marche ? Ils ne changeront que sous la contrainte des électeurs !

Voilà. J'espère que la position de Bayrou ne changera pas et que le Parti Démocrate naîtra au centre, indépendant et non pas vassal d'emblée d'un PS revigoré.

@Virginie : je n'arrive franchement pas à imaginer que tu va mettre un bulletin Royal dans l'urne ;)

A très bientôt.

Écrit par : Philippe Z. | 27 avril 2007

ohhh j'ai des difficulté à lire le message de charles...

Je pense que tu n'as pas tout à fait compris comment évoluais la politique...
Et ensuite je ne pense pas que prendre un tel ton dans ton message servira à quelque chose...Il est bien dommage je trouve de lire de pareil commentaire...Si tu es à l'UMP ca serais bien que tu utilise toute la puissance de ce parti pour apprendre à communiquer ;-)

Et je pense qu'ici le mieux est de discuter objectivement pas comme tu le fait...
Donc quand tu développera un peu ton point de vue peut être qu'on pourra envisager de discuter avec toi...


Je me présente quand même: je suis aussi de l'UMP donc tu n'es pas seul!!
Mais je me suis senti un peu insulté aussi par ton comportement. Si N.Sarkozy perd autant d'adhésion je suis sur que c'ets aussi dû à des post non constructif comme les tiens donc merci de revoir ta façon de discuter et puis reviens ici!!

et je tiens à dire aux autres que l'UMP n'a pas que des militants comme celui ci...

Écrit par : Paul de Fontenilles | 27 avril 2007

Bravo pour avoir choisi, et pour l'avoir exprimé

Je n'ai aucune sympathie pour Mme Royal, et encore moins pour son projet. Mais au second tour, quand le candidat qu'on a soutenu est battu, il faut choisir. Trois choix possibles: blanc, royal ou sarkozy.
Il faut reconnaitre le vote blanc, certes, mais il ne l'est pas actuellement, donc voter blanc serait pour moi voter pour celui dont je ne veux pas. Parlons en d'ailleurs: je ne veux pas de Srkozy, qui a développé un programme néfaste et dsangereux, et qui se complait dans les pressions et la division des français. Donc je ne voterai pas pour lui.
Je voterai Royal.
Je suis militant UDF, futur militant du parti démocrate. François Bayrou nous a laissé notre liberté de choix. Il nous a dès lors laissé la liberté de nous exprimer, et je l'en remercie.

Ni allégeance au PS ni trahison de l'UDF. Juste une liberté, celle de défendre nos libertés.
Philippe

Écrit par : philippe | 27 avril 2007

@ A Paul de Fontenille

Concernant les déclarations de Sarkosy sur l'Eugénisme, ce n'est pas n'importe quoi ou des on dit. Cela est tiré d'un débat publié par Philosophie Magazine, excellent journal auquel je suis abonné. Et Mr Sarkosy a relu la copie avant diffusion.

Ce qu'il a dit, il l'a dit. Et cela s'insérait trés bien dans l'argumentaire développé sur le 4 pages de l'interview. Bref ce n'était pas une bourde dans une conversation impromtue.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

Merci de la part d'un nouvel adhérent (2006) du PS qui s'y est inscrit pour le faire bouger, pour le sortir de ses aveuglements et de ses certitudes. Je me résignais à l'élection de Sarkozy, puis la persévérance et l'ouverture de Bayrou m'ont réconforté. Et les signes comme le vôtre me laissent espérer que tout n'est pas inéluctable. Nous pouvons ensemble réformer ce pays sans écraser les plus faibles, faire des sacrifices mais librement consentis et non imposés par les plus forts. Il n'est pas impossible que je me laisse séduire et rejoigne le combat mené par Bayrou. Je veux croire à un monde meilleur.

Écrit par : Pierre du 49 | 27 avril 2007

@Loïc HERVE

Il ne s'agit en aucun cas de qualifier qui que ce soit de sectaire, mais simplement de laisser les individus avoir la possibilité d'exprimer leur choix personnel.

Cordialement, :-)

Hyarion, résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 27 avril 2007

Pour ceux qui aurait raté ce grand moment de radio, en ligne l'interview de F. Bayrou par JM. Aphatie ce matin.

Bayrou : Sarkozy un Risque pour la France http://www.dailymotion.com/RichardTrois/video/x1tse6_bayrou-sarkozy-un-risque-pour-la-fr/1

Bayrou y déclare : "On est en train de choisir le chemin d'une régression immense qui met en cause le droit élémentaire des Français à être informés."

Le 6 Mai 2007, il s'agira de defendre la democratie et la liberté d'informer,
votez Ségolène Royal !

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

Bravo, notre futur parti démocrate se doit de se dégager des dogmes politiques et même si d'un point de vue économique nous sommes des libéraux, je vous suit et appelle à faire un front républicain contre la dérive conservatrice et liberticide.
Vive la république libre, laïque et sociale.
A bat ceux qui verouillent les médias.

Écrit par : mj.357 | 27 avril 2007

Il existe en fait trois "familles": les jeunes UDF, Les jeunes du PS et, il ne faut pas oublier leur poids, les militants (venus de partout) de Désirs d' avenir

Ils ont leur "star". Un (ou une) certain "Chris", dont les interventions sur le forum de soutien sont toujours empreintes de respect, souvent droles, intelligentes, constructives.

Pourquoi ne pas organiser une rencontre Quitterie/Chris?

Juste une idée comme ça; Bravo Quitterie pour ton engagement! Moi aussi je voterai contre Sarko! Donc Ségolène Royal

Ghislaine

Écrit par : Ghislaine | 27 avril 2007

Désolé pour la faute d'orthographe :- )
Correction :

Pour ceux qui auraient raté ce grand moment de radio, en ligne l'interview de F. Bayrou par JM. Aphatie ce matin.

Bayrou : Sarkozy un Risque pour la France http://www.dailymotion.com/RichardTrois/video/x1tse6_bayrou-sarkozy-un-risque-pour-la-fr/1

Bayrou y déclare : "On est en train de choisir le chemin d'une régression immense qui met en cause le droit élémentaire des Français à être informés."

Le 6 Mai 2007, il s'agira de defendre la democratie et la liberté d'informer,
votez Ségolène Royal !

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

Quand Simone Veil tacle François Bayrou, ça fait mal, n'est-ce pas :

"Simone Veil a dénoncé vendredi la "grossièreté" et la "violence extraordinaire" dont a fait preuve, selon elle, François Bayrou en accusant Nicolas Sarkozy d'avoir fait pression pour empêcher son débat avec Ségolène Royal.

"Je trouve extraordinaire que François Bayrou dise 'je n'ai pas la preuve mais j'en ai la certitude', c'est vraiment montrer qu'indéfiniment il est dans la diabolisation et qu'il n'a pas besoin d'avoir des preuves pour être d'une grossièreté et d'une violence extraordinaire comme il l'a été ce matin", a déclaré Simone Veil, membre de l'UDF mais soutien de Nicolas Sarkozy, sur RTL.

Selon Mme Veil, un débat Bayrou-Royal, qui pourrait finalement avoir lieu samedi, enfreindrait les règles concernant l'égalité du temps de parole des candidats. Elle a toutefois déclaré ne pas être surprise quant à la volonté affichée, selon elle, par le président de l'UDF de passer outre ces règlements. "Je l'ai toujours vu enfreindre les règles, il croit tellement à son destin qu'il pense que tout est permis. Il attend que ça lui tombe du ciel", a-t-elle affirmé.

Pour elle, les propos de François Bayrou ne risquent pas d'avoir un impact négatif pour Nicolas Sarkozy lors du second tour le 6 mai. "Non, je ne pense pas du tout parce qu'il y a une telle haine dans son propos, une telle volonté de diaboliser, d'attaquer tout le monde sans rien proposer lui-même, qu'au contraire ça peut favoriser Nicolas Sarkozy, ce que j'espère", a-t-elle indiqué."

Moi aussi je l'espère !

Écrit par : Hugues | 27 avril 2007

A Prevalli,

Alors si tu as lus comme moi son interview je ne vois pas pourquoi ca choque autant...
Ce que je critiquais c'est trop souvent des arguments repris sans recherche et qui sont bien trop subjectif...

Mais donc bref il n'a fait que soulever la question en donnant son avis qui n'étais d'ailleurs pas tranché...

Et pour ce qui est du débat Bayrou/Royal bon méfions nous aussi des "on dit" mais j'ai écouté ce qu'a dit ce matin F.Bayrou et il le dit bien lui même il n'a pas de preuve...
Mais bon c'est possible que des pressions aient eu lieu, apres qu'elles viennent ou non de N.Sarkozy ca on peut s'en douter et malheureusement ca fait parti des combines de la politique actuel c'est a nous de changer les choses masi ca fait 50 ans que ca se passe comme ca cdonc ca va etre dur de s'en débarraser...

Je ne pense aps que ce débat aurait desservit N.Sarkozy surtout que d'apres F.Bayrou il aurait été pret a en faire un avec lui aussi

Mais apres je trouve étonnant que F.Bayrou veuille encore être sur le devant de la scène...en 2002 L.Jospin c'était retiré sans frasque mais je me semande siF.Bayrou a pris réellement conscience de sa défaite (qui n'en est d'ailleurs pas une selon moi 19% c'ets aps une défait...)
Mais pourquoi continue t'il a s'apesentir et a etre présent dans des débats...a faire nombre de prise de position ect.
Ce n'est pas pas place a mon gout...
(mais je me doute que vous ne pensez pas la même chose est c'est normal finalement...)

Écrit par : paul de Fontenilles | 27 avril 2007

je trouve que l'interview de F.Bayrou est un scandale...
"risque pour les liberté publique" je trouve qu'il abuse un peu beaucoup et qu'il ne se rend pas compte de ce qu'il raconte...

Et vraiment je considére qu'il n'est absolument pas à sa place...

Écrit par : Paul de Fontenilles | 27 avril 2007

Quitterie ! I love you !!! Ti amo ! Ich liebe dich !!!! Quand je te vois, je me sens européen, ma démocratie-chrétienne longtemps contenue me submerge enfin !! J'ai renié mes convictions socialistes pour toi ! Quitterie, mon amour, mon désir d'avenir est entre tes mains ! Je t'aime !!!!

Écrit par : Tagada | 27 avril 2007

@ Philippe Z. : "Voilà. J'espère que la position de Bayrou ne changera pas et que le Parti Démocrate naîtra au centre, indépendant et non pas vassal d'emblée d'un PS revigoré."

Le Parti Democrate ne sera jamais, mais jamais vassal du PS.

Entre nous le PS n'existe plus beaucoup puisque que Chevenement a du rallier la troupe.

La droite du PS et plus proche de Bayrou que de Ségo !! DSK, Rocard entre autres

Écrit par : julien94 | 27 avril 2007

@ Paul

Je vais être clair, Sarko n'a pas fait de pression.

Il faut arrêter de diaboliser sarko, il ne fait pas pression en revanche cet habile politicien use des lois pour empêcher le débat et restreindre la liberté d'expression. Comment c'est tout simple il suffit de lire les déclarations des directeurs de canal+ et du SPQR.
Moi ce qui m'interesse c'est de faire réfléchir et d'éclairer les citoyens démocrates.

Pour le SPQR: Mr Sarkosy ne serait pas venu si le débat avait été organisé. Bref il cassait la manifestation. D'ou annulation.

Pour Canal+: Eu égard au temps de parole supplémentaire donné à Mme Royal la chaine a proposé à Mr Sarkosy d'intervenir seul pour la même durée sur la chaine.
Mr Sarkosy a refusé. Ainsi "coincé" par les temps de paroles à respecter.. la chaine a du renoncer.

Voilà, je ne diabolise pas, mais je démontre comment on "utilise" une loi contre son esprit l'équité (ici respectée.. puisque C+ a proposé à NS le même temps de parole dans une émission), pour limiter l'expression démocratique.

Ce n'est pas des pressions occultes mais une manoeuvre politicienne honteuse.

Bye Bonne reflexion sur le monde de demain.

La France PRESIDENTE.
Vive la démocratie avant les profits.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

@ tagada

Qu'une chose soit bien claire : je suis le seul à être amoureux de Quitterie sur ce blog. Et en plus, moi, je veux l'épouser.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Je me glisse entre deux déclarations d'amour pour vous dire que le débat montrera des différences importantes entre Ségolène ROYAL et François BAYROU

Sauf nouveau contretemps, le débat entre Ségolène ROYAL et François BAYROU aura lieu sur BFM samedi 27 avril au matin.

A propos de ce débat, j'ai deux regrets :
1 - qu'il n'ait pu être organisé entre Nicolas SARKOZY et François BAYROU
2 - que le climat de l'entre deux tours soit complètement pollué par les polémiques de ce feuilleton à rebondissements.

Ce débat, proposé par Ségolène ROYAL et accepté par François BAYROU, sera l'occasion de montrer les différences importantes entre le programme de la gauche et celui du centre que François BAYROU a porté au premier tour.

Ces différences portent d'ailleurs pour l'essentiel sur les questions économiques et sociales (pouvoir d'achat, politique en direction des PME, relation philosophique à l'économie de marché, défiscalisation des heures supplémentaires...).

Ces différences ne sont pas marginales, elles sont fondamentales.

Loïc HERVE

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

Je suis traditionnellement un électeur de droite, mais comme beaucoup je pense qu'il est temps de rompre avec les clivages gauche/droite. Et c'est pour cela que je crois aux idées de F.Bayrou, sa vision me plaît, il y a de bonnes idées en chaque personne . Dans la vie il n'y a pas que le noir ou le blanc, il existe aussi le gris (avec d'infinies nuances).
C'est pourquoi le 6 mai je voterai pour une France juste, équitable, je voterai S.Royal.
Je dirai juste pour finir, aux électeurs indécis ou de "droite", réfléchissez bien à la France que vous voulez pour demain, car le 7 mai ce sera trop tard il faudra attendre 5 ans!

Écrit par : Ben | 27 avril 2007

Les defections innombrables des médias traditionnels ne doit-il pas mener le débat vers le net?
En tout cas, ces "défections" doivent nous inquiéter sur le retour de l'ORTF!!!!!!

Écrit par : abadinte | 27 avril 2007

Bonjour à tous,

Je suis aussi un électeur de Bayrou, venant de la droite. Je respecte entièrement la décision de ceux qui voteront Royal, et les raisons que tu avances, Quitterie, sont tout à fait valables.
J'ai néanmoins tiqué ce matin en entendant François Bayrou avancer que Sarkozy avait fait pression sur Canal +, et répondre à la question "avez-vous des preuves" par " tout le monde dans ce studio le sait" ou " il y a des témoignages innombrables". J'aurais vraiment aimé qu'il précise son propos, car on ne peut prétendre moraliser la vie publique et lancer des accusations aussi graves sur des bases aussi légères. Attention, je ne prétends pas que F. Bayrou ment, je souhaite simplement qu'il nous dise sur quoi il se base.

Écrit par : Aurélien | 27 avril 2007

Qui suis-je ?
>Issu d'une famille hongroise qui a collaboré avec le régime Nazi durant
>la guerre (vraies archives de la 'Stasi ') et qui a fui la Hongrie pour
>éviter le jugement pour collaboration.
>
>Dans ma jeunesse je participe à des manifestations contre les étudiants
>grévistes à la solde d'un mouvement qualifié de 'révisionniste'. Je ne
>peux pas être le candidat de la « rupture »
>
>ou de la « nouveauté...
>
>
>
>La politique j'y suis rentré sous Giscard ! Il y a 30 ans ! J'ai été
>ministre, député, maire, président de Conseil Général. Manipulateur ?
>Je ne suis pas ... ! Quelquefois c'est vrai. Lors de la catastrophe de
>Tchernobyl j'étais 'le' délégué interministériel au nucléaire, qui a
>mis en place une campagne d'information ou de 'désinformation' sur le
>nuage de Tchernobyl = stoppé net aux frontières de la France. J'ai
>toutefois pris soin de ne pas faire apparaître cet épisode de ma vie
>politique dans ma biographie officielle sur le site Internet du
>ministère de l'Intérieur.
>
>
>
>Ministre de l'économie durant une partie du gouvernement Raffarin, j'ai
>défendu la rigueur et la baisse des dépenses publiques en profitant de
>la décentralisation de Jean-Pierre...'Oh le con ... trahir n'est pas
>mon problème, seul le résultat compte ' .
>
>
>
>J'ai réalisé l'ouverture du capital d'EDF-GDF et me suis engagé à ce
>que jamais ces entreprises ne soient privatisées devant les député(e)s
>représentant du peuple à l'Assemblée Nationale... Mais... comment dire
>oui... j'ai renié cet engagement en 2006 et voté pour une>
>privatisation de GDF et la fusion avec Suez, mais attendez, trop
>d'ami(e)s de l'UMP voulaient voir la coupe du monde de football en
>Allemagne offert par Suez..., alors je
>peux mentir un peu...
>
>
>
>Ministre de l'Intérieur depuis 2002, j'ai mis en place de nombreuses
>lois liberticides et j'ai réussi à faire exploser l'insécurité ; je
>profite. Je suis indirectement responsable du déclenchement de la
>révolte des banlieues en 2005 par ma politique répressive et des propos
>qui auraient été insultants envers les jeunes habitants de ces
>banlieues ? FAUX enfin... bon...oui
>
>
>
>j'ai affirmé que les policiers n'étaient pas en cause... bon un
>enregistrement prouve le contraire et alors ? Ils sont mis en examen ?
>
>No Comment...
>
>J'ai mis en place la loi CESEDA qui organise l'immigration choisie au
>profit
>des capitalistes et j'ai mené la chasse des enfants les expulsant, avec
>parfois des séparations... c'est pas grave, ce sont des étrangers :
>
>Portugais, Espagnol...quoi ? non pas cela... des gens du continent
>Africain...
>
>
>
>J'ai fait obtenir la Légion d'Honneur à un de mes amis qui se trouve
>être
>un
>maire d'extrême droite ayant été condamné à plusieurs reprises pour
>incitation à la haine raciale. Mais bon, il a pas mis le bras droit en
>avant
>et fait ' Zic Nico' D'ailleurs mon plus proche conseiller politique,
>'Patrick Devedjian', est l'un des membres fondateurs d'Occident, ancien
>groupe d'extrême droite.
>
>
>
>J'ai repris l'un des slogans de l'autre J-M Le Pen « la France tu
>l'aimes
>ou
>tu la quittes ». Manger dans l'assiette pourrie du voisin je m'en fous,
>seul
>le résultat compte. D'ailleurs je peux me vanter> d'avoir la sympathie de
>l'électorat du Front National.
>
>
>
>Je suis un fervent partisan des États-Unis, de George Bush et les
>néo-conservateurs américains m'apprécient beaucoup (soutien écrit). Je
>suis pour la guerre en Irak et je suis venu apporter mon soutien à mon
>ami Georges Bush. Je me suis fait photographier lui serrant la main et,
>pour paraître plus grand, j'ai fait modifier cette photo (pratique qui
>rappelle les modifications de photos dans un but de propagande (cf :
>entre autres, Kim Jong Il).
>
>
>
>Lors de l'affaire Clearstream, j'étais au courant dès le début que mon
>nom était présent dans les listings, liste que j'ai eue en main
>propre... mais j'ai laissé faire dans le but d'apparaître comme une
>victime, cela gagne de la sympathie dans l'Audimat. J'ai déclaré que je
>souhaitais voir «pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont mis mon
>nom sur les listings.
>
>
>
>Bon, une phrase empruntée à une référence : Hitler qui lui aussi
>voulait voir « pendus à un crochet de boucher » ceux qui ont organisé
>l'attentat manqué contre lui... ceci est aussi véridique que le reste !
>
>
>
>Il y a quelque mois, avide de prestance, j'ai dévoilé à la T.V qu'une
>opération d'arrestation de terroristes allait avoir lieu, ainsi j'ai
>risqué de faire échouer cette arrestation ...
>
>
>
>Oui ! le peuple doit être soumis par les radars, certains perdent
>travail, argent, mais enfin la rentrée est trop importante...
>
>
>
>Mais bon prince 'totalitaire' je vais modifier très légèrement le
>statut (pour les plus riches d'entre vous...), pas les routiers ! Ainsi
>ils pourront racheter un peu plus facilement leurs points perdus,
>argent comptant bien sur !...
>
>
>
>Lors d'une visite 'électorale' en Corse, à vos frais pauvres
>contribuables, j'ai utilisé pour moi le seul hélicoptère de l'île. Et
>Chirac l'a fait aussi...
>
>
>
>Cependant un enfant s'est gravement blessé le même jour en randonnée et
>il est mort (information de Corse matin), il n'a pas pu être emmené aux
>urgences à temps, j'avais l'hélicoptère de disponible : une vie, pour
>un peu plus d'arrogance ... facture 1 000.00 ? HT /par heure.
>
>
>
>Je suis, je suis...
>
>N. S.
>
>
>
>Son nom est impossible à écrire : trop de honte sur lui. Seulement 4.5%
>de la population est au courant ; avec l'aide de l'Internet près de 40%
>le seront avant l'élection. NON il ne passera pas !

Écrit par : Luc | 27 avril 2007

INFORMATION

Serge Portelli est membre du syndicat de la magistrature, vice-président au tribunal de Paris, président de la 12e Chambre correctionnelle. Son livre "Ruptures", dressant le bilan de Sarkozy au ministère de l'Intérieur, devait être publié par Michalon ... qui vient mystèrieusement d'y renoncer au dernier moment, empêchant toute publication chez un autre éditeur AVANT les élections.

Pour prendre connaissance de ce livre dressant le bilan sans concession de 5 ans de gouvernement Sarkozy et réfutant la plupart des fausses évidences fondant sa politique de sécurité, voici une adresse :

http://www.betapolitique.fr/ruptures/

Cordialement, :-)

Hyarion, résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 27 avril 2007

Je viens d'écouter le Journal de JP Pernaut sur TF1 :

On apprend que c'est Bayrou qui voulait le débat avec les deux finalistes (!).
Alors que c'est Ségolène Royal qui lui a tendu la main Lundi soir.
On y apprend aussi que le débat n'aura sans doute pas lieu alors que l'équipe de campagne de Ségolène Royal disait hier soir qu'il aurait bel et bien lieu.

Sur TF1, ils ne sont pas à un mensonge près.
C'est déjà l'information du jour d'après.

http://tf1.lci.fr/infos/media/jt/0,,3437046,00-royal-bayrou-debat-aura-lieu-.html

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

Très surprenant ce petit monde qui s'autocongratule, se félicite... Je trouve que malgré les bons discours de Bayrou, la démocratie n'est pas tout à fait respectée.
Monsieur Bayrou devrait faire en sorte que le 2nd tour se déroule normalement, il aura le temps de s'exprimer lors des prochaines élections. Sa victoire c'est 18% des votes, mais au regard de la constitution il a perdu. Je comprends qu'il souhaite compter, qu'il souhaite même laisser une trace sur la campagne 2007 mais laissons Sarkozy et Royal débattre et choisissons en conscience entre les 2 candidats (le vote blanc n'ayant à mes yeux aucun intérêt). Les français qui ont mis Royal et Sarkozy au 2nd tour ont aussi le droit d'être respectés. Les électeurs de Bayrou ne sont pas les seuls à avoir des convictions et il ressort des différents discours une arrogances des plus déplacée... Les électeurs de Bayrou détiendraient ils la vérité? D'ailleurs, Monsieur Bayrou n'a pas eu un mot pour les 82% d'électeurs qui n'ont pas voté pour lui. Son objectif est louable, ses intentions le sont probablement mais son ambition personnelle est démesurée, son égo gigantesque.

Segolene n'est pas une idiote incompétente et Sarkozy n'est pas un dictateur en puissance : soyons un peu sérieux ! Je pense d'ailleurs que quelque soit le résultat du 2ème tour, il faudra revenir sur les propos qui ont été tenu à l'endroit des différents candidats. Je mets aujourd'hui cela sur le compte de l'émulation de la campagne mais trouve cela néanmoins totalement affligeant de la part des responsables politiques de tout bord. On peut reprocher tout ce qu'on veut à Sarkozy,mais c'est probablement le candidat qui a le moins attaqué personnellement ses adversaires.

Espérant un prochain apaisement, je vous souhaite une bonne campagne.

Écrit par : Stef | 27 avril 2007

Si vous n'avez pas entendu François Bayrou ce matin sur RTL, ou si vous souhaitez lire (voir copier/coller... pour les faire circuler, par exemple) l'intégralité de ses propos, vous trouverez à cette adresse la possibilité d'écouter l'émission dans son entier ainsi que la retranscription quasi intégrale des paroles de François Bayrou :

http://sarkononmerci.fr/files/Sarkozy%20menace%20liberte%20democratie%20information.html

Écrit par : Dedalus | 27 avril 2007

@ Loïc,on ne peut pas se permettre de se glisser ainsi entre 2 déclarations d'amour aussi plates et maladroites soient-elles,pour parler politique de façon,d'ailleurs aussi plate et maladroite:les déclarations d'amour ça se respecte et c'est tout de même plus important qu'un entre 2 tours.Si c'est pour voter Royal encore,pourquoi pas,quoique...!
@ Tagada et à Hervé:d'abord Tagada,quand on fait une déclaration d'amour,avec un nom pareil on prend un pseudo,surtout pour une amazone comme Quitterie,le reste c'est votre affaire!Ensuite Hervé,cher ami,depuis le temps que vous lui dites que vous l'aimez,essayez plutôt de lui dire que vous ne l'aimez plus,mais qu'il ne tient qu'à elle,etc...etc..!Enfin,vous faites ce que vous voulez!Bon,moi,c'est différent,je la drague effrontément,elle sait que ce n'est pas sérieux et qu'en même temps,c'est la chose la plus sérieuse du monde,mais ça,c'est entre elle et moi,alors vous savez la politique...!A bientôt,Quitterie,mais sachez que moi je n'épouse pas!

Écrit par : alain gautier | 27 avril 2007

Concernant les propos de NS sur la génétique, je ne pense pas qu'on puisse l'accuser d'eugénisme, du moins dans la vieille définition de F. Galton. En revanche ces propos, ceux de l'entretin avec M. Onfray dans Philosophie Magazine montre bien une incompétence ( ou du moins une méconnaissance importante ) de NS sur ce sujet ( inquiétante méconnaissance à l'heure d'une société dans laquelle les biotechnologies sont amenées à jouer un rôle de plus en plus grand et constitue d'ailleurs un vivier d'emploi qualifié ). On raille beaucoup ici et là l'incompétence de SR ( j'avoue en être resté à sa méconnaissance du nombre de sous marin nucléaire...) mais je préfère personnellement quelqu'un qui ignore ce nombre à quelqu'un qui ne sait pas qu'il n'y a pas de gène du suicide ou de la pédophilie ( l'interview d'Axel Kahn sur France 5 le lendemain a remis rapidement les pendules à l'heure heureusement, NS étant même critiqué dans ses propos par l'ex ministre UMP Mr le Pr Mattei, malheureusement tenu à une certaine réserve du fait de sa position de Président de la Croix Rouge ). Tout cela pour dire que NS croit peut être réellement tout savoir comme le disait SR hier soir...

Sinon à titre personnel je trouve ton choix juste et plein de raison. Le projet de NS divisera, montera des parties de la population française les unes contre les autres ( une fracture qui existe déjà.. et je pense que NS a bien retenu l'adage Diviser pour mieux régner ). SR aura au moins, selon moi, la vertue de ne pas agrandir encore cette fracture.

Écrit par : tom | 27 avril 2007

"Les raisons de mon choix personnel"

J'adore quand tu parles de ton "engagement personnel", c'est beau, snif ;) Mais n'oublions pas que tu es salariée par l'UDF...

Cette annonce, ça ne fait pas partie de la stratégie du Parti Démocrate ?

Écrit par : Marcus | 27 avril 2007

Bravo en tout cas pour le choix de conviction...et en souhaitant qu'ensuite le nouveau parti démocrate trouve réellement son équilibre entre "centre droit et centre gauche", avec des militants, des responsables, des élus, des citoyens dynamiques sur le terrain..et que l'on soit privé, à l'avenir, du spectacle (triste) de ces élus..qui passent à l'UMP, le temps d'une campagne, pour juste obtenir leur siège.

Le centre pourrait devenir un pôle de modération, réflexion de la politique française et faire avancer des projets intéressants (matière institutions par exemple) où l'appui..d'un grand nombre d'hommes politiques (de bords divers) est necessaire.

L'UDF était trop connoté droite giscardienne, le nouveau Parti Démocrate va pouvoir faire ses preuves..mettre en avant la jeunesse et des idées interessantes assurément, alors pas d'à priori...allez y, bon vent...chacun à sa place, que tout le monde s'engage....

Paris en a besoin !

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

Nicolas Sarkozy, Lumière du Peuple, Grand Penseur de l' humanité, Soleil de la conscience, je me prosterne à tes pieds!

Tu as donc décidé de t' emparer du pouvoir par le moyen que d'autres avant toi, beaucoup l' ayant payé de leur vie, t' ont offert. Et tu nous dis, oh Génie parmi les génies, que tu fais cela seul pour le bien du peuple. Mais sais tu seulement ce que le peuple définit comme étant le bien? Ou as tu défini ce qu' était le bien pour le peuple? Oui sans doute puisque tu sais tout avant tous les autres, pauvres ignorants que nous sommes, rampant devant ta Grandeur, tu sais ce qu' il faut faire et déja s' élèvent des statues à ta gloire immortelle, déja résonnent les trompettes de ta renommée au fin fond de nos campagnes jusqu' aux capitales des mondes les plus incertains.

On te dit, offense suprême que d' avance tu me pardonneras, capricieux. Par caprice en effet, tu veux gouverner les hommes, mais par delà, leurs consciences. Car c' est bien de cela dont il s'agit, Maitre incontestable des âmes: gouverner par les Lois ne te suffit pas. Tu as l' appétit bien plus grand! Celui des vrais Gouverneurs, de ceux qui surveillent, traquent, sélectionnent selon leur bon plaisir. Un appétit d' ogre... De Tyran peut être?

Juste et Puissant Maître, tu as su aussi t'entourer: Mr le Marquis de Villiers t' apporte son soutien. Tu as su t'inspirer des idées neuves de l' illustre Mr Le Pen. Gloire à toi! Tu as su, avec patience, tisser ta toile. Les gazettes ne cessent de répéter tes douces paroles, de mettre en avant tes grands projets. Elles relaient, obéissantes et dociles, tes illustres écrits. Tu n' es donc pas seul. Dans ton sillage t'ont suivi, contraints souvent, quelques tyrans en herbe ou vieux chevaux de retour. Un tyran? Non!... plusieurs!

Oh Astre vivant et tout puissant, permets moi par une audace misérable, de te rappeler ces quelques mots que j' écrivis un jour de lucidité dans un Dictionnaire Philosophique:

"Si je n’ai qu’un despote, j’en suis quitte pour me ranger contre un mur lorsque je le vois passer, ou pour me prosterner, ou pour frapper la terre de mon front, selon la coutume du pays; mais s’il y a une compagnie de cent despotes, je suis exposé à répéter cette cérémonie cent fois par jour, ce qui est très ennuyeux à la longue quand on n’a pas les jarrets souples. Si j ai une métairie dans le voisinage de l’un de nos seigneurs, je suis écrasé; si je plaide contre un parent des parents d’un de nos seigneurs, je suis ruiné. Comment faire? J’ai peur que dans ce monde on ne soit réduit à être enclume ou marteau; heureux qui échappe à cette alternative!"

Je te laisse car, même mort, je poursuis mon oeuvre. Celle d' avertir les peuples qu' à la Tyrannie il vaut toujours mieux préférer la LIBERTE!

Voltaire

Écrit par : Voltaire | 27 avril 2007

"Art Politique People" by Demian West

http://www.centpapiers.com/spip.php?article1463

Écrit par : Demian West | 27 avril 2007

http://www.lemague.net/dyn/spip.php?article3275

Écrit par : Le Mague | 27 avril 2007

Maintenant, c'est le site de Ségolène ROYAL qui parle du ralliement de Quitterie ! http://www.desirsdavenir.org/index.php

On aura tout vu !

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

A Loïc son ralliement est public

et il me semble que l'UMP a même crée un blog spécial pour parler des ralliements des députés UDF à l'UMP.

Un peu d'objectivité et pas de sectarisme SVP.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

Petite mise au point (communiqué de ce jour) :

"Accusations contre Nicolas SARKOZY : François Bayrou et Ségolène Royal doivent cesser de mentir" :

"François Bayrou et Ségolène Royal ont accusé Nicolas Sarkozy d'avoir exercé des pressions pour empêcher l'organisation de leur débat. Nous les accusons de mensonge.

La candidate du PS a prétendu que Michel Comboul, président du syndicat de la presse quotidienne régionale, avait été convoqué par Nicolas Sarkozy hier matin. C'est évidemment faux et cela vient d'être démenti par l'intéressé de la façon la plus formelle qui soit : au même moment, il intervenait devant un assemblée de 500 personnes.

François Bayrou a déclaré ce matin sur RTL, portant des accusations graves proférées avec une rare violence, que Nicolas Sarkozy aurait exercé des pressions sur Canal + et le CSA. Incapable d'apporter la preuve de ce qu'il avançait, il a dit en avoir la conviction. Il l'avoue d'ailleurs lui-même « je n'en ai pas la preuve mais j'en ai la certitude ». Si l'on peut comprendre l'amertume et la déception du candidat de l'UDF de ne pas avoir été qualifié pour le second tour, elles ne sauraient en rien justifier les procès d'intention les plus gratuits et les plus outranciers contre la personne de Nicolas Sarkozy.

Nous mettons solennellement au défi Mme Royal et M. Bayrou de faire la preuve de ce qu'ils prétendent. Nous dénonçons ce procédé qui consiste à salir une personne et à lui demander ensuite de prouver son innocence. Il s'agit d'un procédé indigne qui rappelle ceux employés précisément par des régimes liberticides. Il est donc paradoxal d'y avoir recours contre Nicolas Sarkozy au nom de la défense des libertés.

La vérité, c'est qu'en France, la presse et les médias sont libres et qu'ils n'ont été soumis à aucune pression. Il suffit d'ailleurs d'en prendre connaissance chaque jour au cours de cette campagne pour se convaincre de son caractère pluraliste.

Nous rappelons que nous ne sommes en aucune façon opposés à la tenue d'un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou si telle est leur volonté, dès lors que l'égalité des temps de parole entre les deux candidats restant en lice est respectée.

Nous souhaitons qu'après ce premier tour qui s'est traduit par une mobilisation exceptionnelle du peuple français qui a fait honneur à notre démocratie, le débat présidentiel puisse quitter enfin le terrain des attaques personnelles et de la calomnie pour rejoindre celui de la confrontation entre les idées et les projets. Il y va de la dignité du débat politique à laquelle ont droit les Français dans ces circonstances décisives pour l'avenir du pays."

Xavier Bertrand et Rachida Dati

Porte-Parole

Écrit par : la_verite | 27 avril 2007

Bon week end historique Quitterie et Virginie

Vive la blogsphere libre et démocrate

Ségo présidente et Nicolas part en vacance

Nicolas president et Ségoléne....

François Bayrou président
FB président
FB président
FB président
FB président
FB président
FB président
....

Écrit par : julien94 | 27 avril 2007

à Prévalli,

Royal et Sarkozy font tout pour convaincre les électeurs de Bayrou de voter pour elle/lui.

D'un sens, c'est parfaitement normal.

Quand on apparaît sur le site de Ségolène Royal, ce n'est pas un choix personnel, ça devient un soutien.

Et là, pour ma part, ça me dérange.

Et je l'écris ici, quitte à passer pour un"sectaire" (mot qui semble être devenu familier à certains).

Loïc
www.loicherve.fr

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

ce qui me parait toujours tres surprenant,c'est de lire des "democrates " qui ne respectent pas les autres candidats et on ne peut pas dire que bayrou va dans la nuance...Ceci dit on peut avoir tous les bons sentiments du monde....Si la machine économique ne tourne pas, le
Social ne marchera pas et c'est ce qui me fait peur chez Ségolene.D'autre part ,il y a des législatives derriére et je pense que Sarkosy le sait et cela serait ridicule de soit disant cacher son jeu...pour tromper ses electeurs qui , vous déplaisent , se considérent aussi démocrates que vous et attachés aux institutions .Quand j'entends certains amis de Ségoléne parler de troisième tour dans la rue si Sarkosi est élu , j'ai difficile à comprendre
ta position
avec mes respects Un Sarkosiste convaincu

Écrit par : lulu | 27 avril 2007

un seul mot: BRAVO !

Écrit par : pedro | 27 avril 2007

J'ai voté Bayrou au 1er tour, je voterai contre Sarkozy au 2nd.
De plus, je prendrai ma carte du Parti Démocrate dès sa création puisqu'il existe enfin un parti en France qui represente mes opinions.
Je souhaite que ce parti soit puissement propulsé aux prochaines législatives et puisse devenir ce contrepouvoir impartial et franc auquel les français n'ont jamais eu droit.

Écrit par : Eugène | 27 avril 2007

--La candidate du PS a prétendu que Michel Comboul, président du syndicat de la presse quotidienne régionale, avait été convoqué par Nicolas Sarkozy hier matin. C'est évidemment faux et cela vient d'être démenti par l'intéressé de la façon la plus formelle qui soit : au même moment, il intervenait devant un assemblée de 500 personnes.

Mr Comboul est intervenu précisément à 10h30 et n'etait pas présent avant. Faisant partie de la france qui se léve tôt, il a bien pu voir sarko avant. De plus Mr Comboul est employé de Lagardére, proche ami de Sarkosy et témoin à son mariage. Mme Royal n'a pas précisée l'heure de la rencontre.
A la vérité je crois qu'il n'y pas eu de pressions directe (RV) mais je sais de source sure (directeur général adjoint de la SPQR) que Mr Sarkosy a dit qu'il annulerait son intervention si ce débat avait lieu, ce qui évidemment était génant pour la presse présente dans ce forum (et on peut les comprendre).

--Nous rappelons que nous ne sommes en aucune façon opposés à la tenue d'un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou si telle est leur volonté, dès lors que l'égalité des temps de parole entre les deux candidats restant en lice est respectée.

C'est exactement ce que leur à proposé canal+, mais Mr Sarkosy a refusé ce temps de parole supplémentaire qui lui a été proposé.

Je répéte ici ce que je dis. La loi sur l'égalité des temps de parole est faite pour permettre l'équité entre candidats (c'est l'esprit de la loi) et non pour empécher un débat démocratique.
Donc par son refus, Mr Sarkosy et ce, de façon légale habile et politicienne détourne l'esprit de la loi pour empécher la tenue d'un débat entre deux candidats représentant à eux deux 45% des voix. Ainsi on détourne l'esprit de la loi à son profit personnel pour empécher la démocratie. Car ici Canal+ a respecté l'esprit de la loi en proposant un temps de parole supplémentaire à Mr Sarkosy.


@ a loïc merci de ces précisions, donc ta remarque est valable pour tous les UDF qui s'affiche dans les meeting de sarkosy.

Écrit par : prevalli | 27 avril 2007

Bonjour,

je viens du blog "voisin" françoismitterrand2007. Je viens vous remercier pour votre soutien, non à la personne ou au programme de Ségolène Royal, mais au projet de refondation du paysage politique français. Malgré tout ce qui sépare SR de FB, ils ont au moins en commun le même souci du pluralisme et de l'expression démocratique.

Vous êtes tous bienvenus sur françoismitterrand2007.hautetfort.com si vous voulez discuter avec des citoyens ouverts d'esprits, qui, pour paraphraser Voltaire, ne sont pas toujours d'accord avec vous mais qui se batteront pour que vous ayez le droit de ne pas l'être.

Écrit par : El Fredo | 27 avril 2007

Et bien on a l'impression d'assister à une grande victoire de la démocratie : nous aurons un débat...

Salut Quitterie et Virginie,

Quel succès sur ce blog ! Ca envoie du gros !

Je vous donne mon sentiment sur Ségo - Sarko : les effets du deuxième tour devancent ces 2 derniers présidentiables et on étouffe déjà !

Debout la France !

Personnellement, je ferai partie de la foule qui votera blanc le 6 mai mais battons-nous ensemble aux législatives pour construire le contre-pouvoir "créatif" (selon l'expression de Quitterie), constructif et ouvert !

Amitié.

Écrit par : Angélique | 27 avril 2007

Je suis en tant que socialiste et aussi en tant qu'adhérent désirs d'avenir très heureux du positionnement clair de Quitterie Delmas et surtout de son argumentaire. D'ailleurs je me suis permis d'en parler sur mon blog: http://desirsdavenirleognan.free.fr/blog/
De la même manière j'y exprime mon point de vue sur la nécessité et la légitimité de ce débat qui aura lieu, n'en déplaise à ceux qui ne veulent rien changer aux usages habituels de la politique.
Enfin j'y explique pourquoi Ségolène Royal doit faire un effort sur la proportionnelle et sur d'autres aspects des institutions dans l'intérêt de la démocratie.
Je respecte aussi les électeurs de droite quand ils ne cherchent pas à cacher derrière leurs convictions légitimes des intérêts strictement particuliers sans se soucier de l'intrêt général et des plus faibles en particulier.
En 95 une amie de droite a voté Chirac car elle était persuadée qu'il était plus à même que Jospin de réduire la fracture sociale. Je ne pouvais que respecter cette personne engagée dans une association de soutien aux plus démunis tout en lui disant tout de même combien je pensais qu'elle se trompait...

Écrit par : Bedou | 27 avril 2007

Comme le dit justement Quitterie dans la vidéo, ce qui peut rapprocher le plus Bayrou de Ségo, au-delà des combines de gouvernement qui n'intéressent que les appareils et leurs commanditaires, c'est la volonté de bâtir de nouvelles institutions. Nous ne mettons pas les mêmes réalités sous les mots de 6e république, mais nous sommes d'accord pour la proportionnelle, le rééquilibrage des pouvoirs, l'indépendance de la justice. Voilà vraiment une analyse sur laquelle je suis d'accord avec Quitterie.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Quitterie
heureusement que chacun est libre de ses choix aujourd'hui en France.
je suis quand meme surprise quand tu parles de ce qui te choque dans une pretendue derive "droitiere" de nicolas sarkozy, et pas du ralliement du PS a l'extreme gauche... (ligue revolutionnaire, trotskyste... )
par ailleurs, quand tu donnes comme argument de ton choix tres personnel de soutenir le PS, basé notamment pas sur l'ideologie mais sur le pragmatisme, je trouve justement qu'il s'agit du contraire et que Nicolas Sarkozy est au moins concret, avance de vraies propositions et ne reste pas dans un "discours" idéologique comme celui de S Royal... Quelles sont les propositions pragmatiques de SR qui t'ont convaincues de te tourner vers elle?? Ne penses tu aps qu'il est Idéologique de vouloir "rassembler" des extremes? Ou as tu vu ce mode fonctionner? Je serai vraiment interessée de connaitre tes motivations concretes, et aps justement ideologiques...

Écrit par : clemence | 27 avril 2007

Oui être centriste c'est avoir la responsabilité de veiller aux respects des valeurs démocratiques JE NE VOTERAI PAS n.SARKOZY
et défendre les valeurs humaines avant les prédateurs cherchant des profits financiers sans aucune éthique au détriment du plus grand nombre et de l'intérêt commun
JE VOTERAI Ségolène ROYAL

Écrit par : beatrice | 27 avril 2007

je suis revolte bayrou a ete bien heureux de pouvoir etre ministre de droite et de prendre des salaires tous les mois alors j estime que cela est un traitre il retourne sa veste cest un honte
il faut savoir que j ai vote pour lui au 1 er tour mais il est de droite donc je voterais a droite donc sarko

si bayrou il faut qu il sache qu il n est pas le proprietaire des voix les electeurs voteront alors comme il veulent

quand a la gauche segolene est une potiche du ps

jamais sous mitterand lorsqu il etait premier secretaire il aurait permis d envoyer un elephant a sa place

donc hollande est un poule mouillée c etait a lui de se presenté cela montre au moins que le ps ils n ont rien dans le ventre
eh puis stop lang dsk fabus stop nous voulons des jeunes au pouvoir pas des fantomes ni des retraités
de toute facon la france c est cuit tous le monde pars et moi je partirais de la france malgre que je suis francais
nous sommes taxé a fond droite et gauche nous sommes des vaches a lait alors cela suffit

Écrit par : revolte | 27 avril 2007

Je ne ferai qu'une remarque, et elle concerne celle sur la dette publique, appraissant dans le choix exprimée ci dessus.

Economiste de formation et universitaire, j'avoue être un peu déçu par ce refrain lassant de la dette, atteignant son paroxysme lorsque certains durant cette campagne, insiste sur la lourde charge pesant sur nos enfants, et le passif que, honteusement, on leur lègue.

Il est tout de même dommage que nulle voix, et ici, vous ne dérogez pas à cette règle, nul ne fasse seulement mention de l'actif qui accompagne cette dette. Actif que l'on mesure en place de crêche, d'écoles, de bibliothèques, de musées, de médiathèques, d'infrastructures de transports, d'opportunités d'études, etc... Par exemple, est-il immoral de songer que l'on ne demandera à chacun de nos enfants que des droits d'inscription réduits à leur entrée à l'université, alors même que une seule année d'étude supérieure coutera à la Nation la bagatelle de plus de 10000 euros ? Est-ce honteux que de prévoir aujourd'hui encore des progrès dans les possibilités qui leur seront offertes ?

Alors, s'il vous plait, un petit bémol sur le passif, en ne faisant par exemple, que rappeler de temps en temps les actifs...

Écrit par : Cyrille | 27 avril 2007

militant UDF, je ne peux me résoudre à voter Royal.

Pour plusieurs raisons :

1) Elle est soutenue par l'extrème gauche qui a toujours été incompatible avec le corpus d'idée du centre et de la sociale démocratie moderne.

2) Ces soutiens pèsent sur son engagement européen. De plus, le PS, c'est aussi une majorité de soutien au non au référendum européen(chez les militants). Ces deux éléments mettent en doute la capacité de mme royal à faire avancer le projet européen. La possible nomination de M. Chevènement comme premier ministre par Mme Royal ne fait qu'augmenter ce risque d'anti-européanisme.

3) Le risque est celui d'une récupération par la gauche. Or, la majorités des centristes historiques sont plutôt au centre droit. Les parlementaires UDF qui ont apporté leur soutien à Nicolas Sarkozy le savent et en témoignent, eux qui restent et resteront UDF. Le sectarisme d'une gauche qui croit davantage aux étiquettes qu'aux convictions est une menace pour la force que représente le centre aujourd'hui. Le soutien à la gauche risque de tuer dans l'oeuf la lancée du 22 avril.

4) Quitterie, tes arguments ne tiennent pas. Tu affirmes : " je sais d’ores et déjà que le poids de la dette, les réformes qui ne se font pas sont une menace pour ma génération et les suivantes". Le problème, c'est qu'en votant royal, tu sais que tu fais une croix sur tout espoir de rationalité économique dans ce pays.

A titre personnel, et pour toutes ces raisons, je voterai Sarkozy !!

Écrit par : Francis Legrand | 27 avril 2007

Merci, Quitterie, de tourner le dos au système mafieux, à l'Etat policier, aux trahisons télévisées, aux mensonges d'Etat, à la brutalité. Quand à notre candidat ami des brisés de la vie et des paralysés, que ne leur construit-il des logements sociaux à Neuilly ? Le changement, la rupture, ce sont Fillon, Balkany, Devedjian, Clément, Longuet (un mélange d'anciens d'Occident, d'affairistes prêts à tout). Nos pères n'ont pas perdu leur vies dans la résistance pour ce désatsre.

Écrit par : Ipatia | 27 avril 2007

Merci, Quitterie, de tourner le dos au système mafieux, à l'Etat policier, aux trahisons télévisées, aux mensonges d'Etat, à la brutalité. Quand à notre candidat ami des brisés de la vie et des paralysés, que ne leur construit-il des logements sociaux à Neuilly ? Le changement, la rupture, ce sont Fillon, Balkany, Devedjian, Clément, Longuet (un mélange d'anciens d'Occident, d'affairistes prêts à tout). Nos pères n'ont pas perdu leur vies dans la résistance pour ce désatsre.

Écrit par : Ipatia | 27 avril 2007

@ Clémence

Votre prénom est aussi une vertu, la plus grande, celle que nous rappelle "Le marchand de Venise" de Shakespeare, celle aussi qui manque le plus à votre candidat.

Vos questions de militante zélée sont délicieuses.

Quitterie ne soutient en rien la part idéologique du programme de Royal. Elle fait obstacle à un homme qui prône rien moins que l'inégalité de naissance. Quand votre candidat dit que l'on naît pédophile ou suicidaire, il méconnaît l'article 1 de la déclaration des droits de l'homme de 1789 : "Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit".

Libres. Serait-il libre, celui qui naîtrait pédophile ? ou suicidaire ? Vous voyez bien que votre candidat nie les principes républicains les plus élémentaires et c'est donc au nom de ces principes qu'il faut l'écarter.

Ne pas être choquée par cette régression historique me paraît très alarmant.

@ Béatrice

Quittons Shakespeare pour Dante.

Il est inutile de développer ici vos discours ennuyeux. Ils ne peuvent que rebuter ceux qui ne votent pour votre candidate que pour faire obstacle à l'autre. Attention de ne pas trop en faire : vous pourriez nous lasser.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Bravo Quitterie
Tu es le porte-parole des centristes!
OUI nous en savons tous assez pour savoir que nous voterons Ségolène ROYAL

Écrit par : Beatrix | 27 avril 2007

@francis : sarkozy n'est pas un démocrate. Il a le goût de l'autoritarisme. Je l'ai constaté dans le cadre de mes activités autour d'EUCD.INFO (http://eucd.info) et j'en ai témoigné (http://tekool.free.fr/bayrou.htm). Quitterie aussi le sait et comme moi le dit. Et nous sommes loin d'être les seuls. Regarde Azouz Begag. Toute personne qui a eu maille à partir avec Sarkozy ou son entourage, qui leur a résisté, sait que la menace, l'intimidation, le passage en force sont pour ces gens là une façon de gouverner.

Quant à François Bayrou, il est de plus en plus explicite comme ce matin sur RTL où il a été royal, si j'ose dire, dans sa démonstration du danger *immédiat* que représente Sarkozy pour la démocratie et pour la République.

À écouter, vraiment, attentivement :
Transcript : http://www.rtl.fr/info/chroniques/chroniquesint.asp?rubid=1731 1
Fichier audio : http://sarkononmerci.fr/files/podcast_140.mp3

Écrit par : tekool | 27 avril 2007

Bonjour à Tous ...
comme l'a dit avant le 1er Tour François BAYROU , il voulait gouverner avec des gens de droite et de gauche ... pour briser le clivage !

Quand plus de la moitié des députés s'engage auprès de mr Sarkozy, Il est bon d'avoir des gens qui s'engagent aussi avec Mme Royal ... quand on veut détruire les clivages, il faut pouvoir se rapprocher des autres camps ... et pas seulement rentrer au bercail ... là où on ne sera plus considérer de toute manière (voir ce qu'est devenu Mr Balladur ... qui ne pouvait pas etre qualifié de dérive à gauche pourtant !!!)

Donc votre engagement vous honore et prolonge l'idée de François ... avant que dans quelque temps ... ce soit lui qui saisisse les mains de gauche qui se rallieront à lui ... et ceux de droite qui ne se sentiront plus obligées d'etre aux ordres !

Écrit par : franck | 27 avril 2007

@ révolté

Si vous avez voté Bayrou au 1er tour pour le simple motif qu'il était "de droite", alors vous avez raison, il vaut mieux voter Sarko. Mais vous dites qu'on est foutu et surtaxé, ce qui est vrai. Vous mettez droite et gauche dans le même panier, ce qui est vrai. Alors je vois mal comment vous votez ensuite à droite. Avec vos arguments, vous devriez voter blanc. Mais Sarko est dangereux. Il faut le stopper.

@ Cyrille

Vous mettez un passif invendable en regard d'une dette exigible. C'est un artifice.

@ Francis Legrand

L'UDF a toujours fait partie de majorités de droite, c'est vrai. Mais jamais ces majorités n'ont été dominées par les idées de l'extrême droite, Chirac (on comprend que je ne fais pas ici sa propagande) ne l'aurait pas permis. Jamais il n'aurait permis un rapprochement des notions d'immigration et d'identité nationale et puisque vous mettez le doigt sur l'extrême gauche, je me permets de vous rappeler que le premier politicien français à avoir fait le rapprochement entre immigration et insécurité se nommait ... Georges Marchais, un communiste. Vous voyez où les folies de votre candidat vous mènent. Le reste de vos prétendues démonstrations tombe de lui-même. Quant à l'idée qu'on pourra relancer la foi européenne en France en faisant adopter un mini-traité par le parlement et en contournant le référendum, elle est simplement stupide.

Quant à prétendre que Sarko représente la rationalité économique, avec ses 70 milliards de dépenses nouvelles non financées combinées à une aberrante baisse rapide des prélèvements obligatoires, c'est n'importe quoi. La politique faite par un enfant de cinq ans.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Merci QUITTERIE de nous permettre de nous exprimer
Je ne crois pas aux résultats publiés par les institut de sondages
Tous ceux que je connais qui ont voté François BAYROU disent tous qu'ils voteront Ségolène ROYAL. Nous sommes unanimes et pour les même raisons que toi.

LES CENTRISTES VOTENT SEGOLENE ROYAL

Écrit par : Gilles | 27 avril 2007

Juste un petit mot pour rejoindre l'immense liste de vos soutiens. J'apprécie les femmes et les hommes libres. C'est aussi une des raisons qui m'ont poussé à voter pour la première fois pour l'UDF et son leader François BAYROU. Je pense d'ailleurs voter pour le nouveau parti crée par F.BAYROU aux législatives.
Encore bravo. Là où il y a une volonté il y a un chemin...

J.J.

Écrit par : JONAS | 27 avril 2007

Je suis toujours surpris par le ton scandalisé et la posture de martyr des tenants de SARKOZY qui estiment que les critiques qu'il suscite sont mensongères.

Le problème, c'est que Sarkozy n'a cessé de cultiver sa féminité au sens qu'en donnait François 1er ("souvent femme varie, bien fol qui s'y fie").

Par exemple, lors de sa visite aux USA en 2003, il s'est livré à une critique en règle de la position française sur l'Irak (fait avéré qu'on peut retrouver dans les achives de l'INA), et le rappel de sa critique est qualifié de mensonger parce que, élections obligent, il adopte actuellement une posture gaullienne diamétralement opposée.

De même, quand on relève qu'il s'est montré menaçant envers les responsables des médias (par exemple FR3) coupables, à son goût, de manque de déférence à son endroit, on se fait taxer d'exagération, de parti pris etc.

Pourtant c'est un fait aussi avéré que celui de ses insultes et menaces à l'encontre de son ex-collègue à l'égalité des chances, Azzouz Begad, coupable d'avoir critiqué la forme et les formulations plus que provocatrices de ses interventions dans les banlieues.

La constance de ses prises de position excessives ne peut laisser indifférent et si on est un tant soit peu objectif, on ne peut que constater le nombre inquiétant de ses volte-faces.

Aussi, quel que soit son actuel projet, quelles que soient ses protestations de bonne foi, quels que soient ses "je ne vous mentirai pas, je ne vous tromperai pas" qu'il répète à l'envi, avec la conviction totale qui rappelle celle des escrocs qui répètent "honnêtement" ou "à dire vrai" devant chacun de leurs mensonges, je ferai comme Quitterie : je voterai Ségolène pour éviter de disqualifier la France avec N. Sarkozy.

Écrit par : JC Bérard | 27 avril 2007

Je suis toujours surpris par le ton scandalisé et la posture de martyr des tenants de SARKOZY qui estiment que les critiques qu'il suscite sont mensongères.

Le problème, c'est que Sarkozy n'a cessé de cultiver sa féminité au sens qu'en donnait François 1er ("souvent femme varie, bien fol qui s'y fie").

Par exemple, lors de sa visite aux USA en 2003, il s'est livré à une critique en règle de la position française sur l'Irak (fait avéré qu'on peut retrouver dans les achives de l'INA), et le rappel de sa critique est qualifié de mensonger parce que, élections obligent, il adopte actuellement une posture gaullienne diamétralement opposée.

De même, quand on relève qu'il s'est montré menaçant envers les responsables des médias (par exemple FR3) coupables, à son goût, de manque de déférence à son endroit, on se fait taxer d'exagération, de parti pris etc.

Pourtant c'est un fait aussi avéré que celui de ses insultes et menaces à l'encontre de son ex-collègue à l'égalité des chances, Azzouz Begad, coupable d'avoir critiqué la forme et les formulations plus que provocatrices de ses interventions dans les banlieues.

La constance de ses prises de position excessives ne peut laisser indifférent et si on est un tant soit peu objectif, on ne peut que constater le nombre inquiétant de ses volte-faces.

Aussi, quel que soit son actuel projet, quelles que soient ses protestations de bonne foi, quels que soient ses "je ne vous mentirai pas, je ne vous tromperai pas" qu'il répète à l'envi, avec la conviction totale qui rappelle celle des escrocs qui répètent "honnêtement" ou "à dire vrai" devant chacun de leurs mensonges, je ferai comme Quitterie : je voterai Ségolène pour éviter de disqualifier la France avec N. Sarkozy.

Écrit par : JC Bérard | 27 avril 2007

Je suis toujours surpris par le ton scandalisé et la posture de martyr des tenants de SARKOZY qui estiment que les critiques qu'il suscite sont mensongères.

Le problème, c'est que Sarkozy n'a cessé de cultiver sa féminité au sens qu'en donnait François 1er ("souvent femme varie, bien fol qui s'y fie").

Par exemple, lors de sa visite aux USA en 2003, il s'est livré à une critique en règle de la position française sur l'Irak (fait avéré qu'on peut retrouver dans les achives de l'INA), et le rappel de sa critique est qualifié de mensonger parce que, élections obligent, il adopte actuellement une posture gaullienne diamétralement opposée.

De même, quand on relève qu'il s'est montré menaçant envers les responsables des médias (par exemple FR3) coupables, à son goût, de manque de déférence à son endroit, on se fait taxer d'exagération, de parti pris etc.

Pourtant c'est un fait aussi avéré que celui de ses insultes et menaces à l'encontre de son ex-collègue à l'égalité des chances, Azzouz Begad, coupable d'avoir critiqué la forme et les formulations plus que provocatrices de ses interventions dans les banlieues.

La constance de ses prises de position excessives ne peut laisser indifférent et si on est un tant soit peu objectif, on ne peut que constater le nombre inquiétant de ses volte-faces.

Aussi, quel que soit son actuel projet, quelles que soient ses protestations de bonne foi, quels que soient ses "je ne vous mentirai pas, je ne vous tromperai pas" qu'il répète à l'envi, avec la conviction totale qui rappelle celle des escrocs qui répètent "honnêtement" ou "à dire vrai" devant chacun de leurs mensonges, je ferai comme Quitterie : je voterai Ségolène pour éviter de disqualifier la France avec N. Sarkozy.

Écrit par : JC Bérard | 27 avril 2007

@Quitterie

Comme l'ont dit quelques uns, vouloir dépasser le clivage gauche/droite en critiquant la position à droite de Sarkozy est pour le moins paradoxal..
Comme l'est aussi le fait de voter pour une personne dont F.B dit que son programme est durablement dangereux pour le pays..

J'avoue ne pas comprendre ce genre de position et avoir tendance à penser que le vrai non sens est là..

Je pense qu'il faut se battre pour que le vote blanc soit reconnu enfin !!

En attendant, il est pathétique de soudain voir s'agiter les membres du PS à trouver des ressemblances entre les programmes de SR et FB... "Grosse marade !!"..

Bref la vraie question que vous devriez vous poser si l'émergence d'un troisième pôle vous intéresse vraiment, est "Qui va gober l'autre ?"

Car il faut être naïf pour ne pas comprendre la finalité de ces gesticulations : tuer le Parti Démocrate dans l'oeuf.. Et il est clair que le seul moyen de le faire vivre est de voter Sarkozy, car dans ce cas je vous parie que nous assisterons à un éclatement du PS en une partie qui continue à faire ovationner l'extrême gauche et une partie (DSK etc..) qui viendra renforcer le nouveau parti de FB..
Dans ce cas de figure, nous aurons un vrai parti de droite (UMP), un vrai parti du centre (PND pour Parti Nouvelle Démocratie, c'est mieux comme initiale et comme leïtmotiv..), et un vrai parti de gauche..

Tout ceci sans esprit partisan..

Cordialement..
Patrick

Écrit par : Patrick | 27 avril 2007

Re salut à tous...

bon que de message dpuis mon dernier passage décidément ce blog fonctionne à merveille..

J'ai lu des propos scandaleux d'autre assez juste et d'autre encore qui ont su garder leur objectivité...

(je sais qu'on est sur un blog centriste mais les F.Bayrou président sont un peu obsoletes et ridicule ;-) )

Bref ne polémiquons pas certes il y a des attitudes génantes de part et d'autre dans cette campagne mais celle de FB ce matin m'a scandalisé c'est une honte de catégoriser NS comme ça j'en suis encore tout retourner, il n'a plus qu'a prendre sa carte au PS afin de continuer dans son attitude...
Et il se dit centriste j'en suis vraiment déçu et je pense que pas mal de pro parti des démocrates que j'ai rencontré doivent l'etre...
Je pensais qu'il saurait resté neutre (en espérant mais sans trop d'illusion qu'il laisserais la place aux deux finaliste...). FB existera s'il sait resté objectif et dans la continuité de sa campagne présidentielle chose qu'il n'a apparement aps su faire...

Et pour NS et SR je pense qu'ils ont tous les deux largement assez de tord pour pas qu'on en diabolique un tout en angélisant l'autre....
Reprenons nos débats sans vindicte et en dépassant les pietre comportement des hommes politiques IL ME SEMBLE QUE C'EST D'AILLEURS CE QUE PRONE QUITTRIE ;-) une rupture avec les pratique de la politique
réagissez et arrétez de polémiquez...DEBATTEZ

Écrit par : paul de Fontenilles | 27 avril 2007

Hélas, la chose se met en place : bayrou n'est pas encore un "vendu", mais il fait du marketing pour se faire acheter !
Dans l'avenir, il ne sera rien s'il ne se place pas dans le panier d'un des deux "acheteurs";
Sa fatuité fait qu'il penche vers royal, parce que c'est elle qui lui fait des
propositions publiques, ce qui soigne l'ego de bayrou.
Elle a compris la combine : elle donne tout ce que l'autre ne donne pas... et elle donne tout ce qu'elle n'a pas.
La France et les français sont bien loin des calculs de ces deux acteurs, qui je le souhaite, ne seront dans quelques jours que de seconde zone.

Écrit par : NINU | 27 avril 2007

Quitterie : "Si je vote à titre personnel aujourd’hui Ségolène Royal"

Après la gauche caviar, le centre caviar. Comme quoi, l'hypocrisie, c'est contagieux.

Écrit par : julien | 27 avril 2007

A NINU

je suis d'accord avec toi sur le fait que les francais sont encore une fois manipulé dans cette affaire...
personnelement je n'aimerais pas faire parti des 18% qui ont voté pour lui j'aurais l'impression d'etre vendu comme esclave...Il est en train de perdre tout ce qu'il avait apporté et il trahit la confiance de 6 millions de francais: ca me rend malade...

Mais en revanche je ne suis pas d'accord sur cette phrase, je cite:
"Dans l'avenir, il ne sera rien s'il ne se place pas dans le panier d'un des deux "acheteurs" "

ca je ne suis pas d'accord il ne sera plus rien s'il se met dans le panier de l'un ou l'autre...
Je crois qu'il n'a rien compris du message des gens qui ont voté pour lui...quel dommage!!! même si je n'y ait pas adhérer c'était tout de même un bel espoir mais qui est ruiné tellement vite...

Écrit par : paul de fontenilles | 27 avril 2007

A PAUL :

D'accord avec vous.... hélas !!

Mais attendons demain, la nuit porte conseil... Que vont se dire SR et FB ?

Je vais regarder BFM demain, histoire de voir si FB veut bien créer son PND ou se faire manger tout cru...

Cordialement,
Patrick

Écrit par : Patrick | 27 avril 2007

@ Quitterie

J'ai voté Bayrou en 2002 donc je ne suis pas "génétiquement" hostile au personnage mais je trouve le "nouveau" Bayrou imbuvable.

S'emparer de l'étendard de la vertu et de la concorde sociale impose un minimum d'éthique et de clarté.

On ne peut pas dire "je veux faire une nouvelle politique" et manigancer dans les coulisses des débats et des alliances en faisant abstraction d'un électorat réuni sur le thème "ni droite ni gauche"

On ne peut pas dire "je suis le candidat de la résorption de la dette" et ne rien trouver à dire quand Segolene Royal affirme que la dette disparaîtra sous la simple action de la croissance.

On ne peut pas dire "je suis le candidat de la concorde sociale" et chercher à discréditer par des affirmations sans preuve un candidat soutenu par plus de 11 millions d'électeurs.

Je n'aime pas beaucoup Chirac. Mais force est de lui reconnaître une bonne connaissance des hommes politiques français. Comme il avait raison de dire que François "Moi Moi" Bayrou allait exploser d'orgueil.

C'est fait.

Il y a des débris plein le studio de RTL.

Écrit par : Eric P | 27 avril 2007

Bravo Quitterie, je suis absolument d'accord avec toi. Tu as ce que j'aime le plus en politique : du Courage et des C.......
Tu as été très bien chez Denisot. J'ai repris ton intervention sur mon blog et cela plaît bcp.
je t'embrasse.

Écrit par : Fred Desfeuillet | 27 avril 2007

@ Patrick

Perso, je ne suis pas partisan d'un rapprochement institutionnel PD/PS en l'état actuel de la gauche, non plus que PD/UMP.

L'idée est de faire barrage à un homme encore plus dangereux que son adversaire pour le pays. Le combat engagé lors de la présidentielle reprendra ensuite aux législatives.

Si Ségo l'emporte, il y aura une profonde réforme constitutionnelle et si le PD est fort en députés, il pourra peser pour que cette réforme soit conforme aux projets que nous avons formulés avec Bayrou.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

il me semble que l'article que je copie/colle ci dessous ne manque pas d'interet:

-----
Le futur «Parti démocrate» de Bayrou existe déja
François Bayrou va peut-être devoir changer l'appellation de son nouveau parti, un commercant cannois en revendique l'origine depuis 1981.
Par AFP
LIBERATION.FR : vendredi 27 avril 2007
63 réactions
L’appellation «Parti démocrate» choisie par François Bayrou pour sa nouvelle formation politique désigne déjà un parti créé en 1981 par d’anciens radicaux de gauche, parmi lesquels Michel Grossmann, un retraité cannois qui revendique cette étiquette.
«Avant d’annoncer le nom de ce nouveau parti, M. Bayrou aurait pu se renseigner. C’est comme si je me baptisais de votre nom. On n’est pas de la même famille, ça me choque, on n’a pas le droit», s’indignait vendredi Michel Grossmann.

Adjoint au maire de Saint-Etienne (Loire) de 1977 à 1983, il assure être l’un des cofondateurs et actuel vice-président du «Parti démocrate», fondé par des dissidents du Mouvement des radicaux de gauche (MRG) de l’époque, dont Guy Gennesseaux, ancien secrétaire national du MRG et ancien maire adjoint de Paris.

«Le MRG avait totalement joué le jeu de François Mitterrand pour l’élection de 1981, nous n’étions pas d’accord. Nous prônions des valeurs plus humanistes et plus libérales. Nous rêvions de créer un parti démocrate à l’américaine»,comme l’a révélé le quotidien Nice-Matin.

Cette formation politique a par la suite été connue sous le nom de «Parti démocrate français (PDF)»: «A l’usage, nous avons préféré cette appellation à cause des initiales», explique M. Grossmann. Le parti a compté jusqu’à 3.300 adhérents et 400 élus locaux, notamment municipaux, sur des listes d’union. Le PDF a encore présenté vingt candidats au élections législatives de 1988. Il s’était alors rapproché du RPR.

«C’est aujourd’hui une formation un peu en sommeil, mais c’est comme un fond de commerce sans stock dont l’enseigne existe toujours!», revendique M. Grossmann, qui a joint le siège de campagne de François Bayrou et attend un «signe» du leader centriste.

«Les idées du PDF sont assez proches de celles de M. Bayrou mais sa façon de faire n’est pas bonne: il devrait choisir un camp», estime Michel Grossmann qui votera pour Nicolas Sarkozy.
-------

ps: désolé, j'ai pas trouvé le lien

Écrit par : ph | 27 avril 2007

Bonjour, j'ai voté Bayrou au premier tour et au deuxième tour je ne peux pas me résoudre à voter Royal au second. En effet, en tant que catholique, je ne peux cautionner la volonté de la candidate socialiste d'instaurer le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par les couples homosexuels.
Donc je voterai Sarkozy.

Écrit par : Steffi | 27 avril 2007

Dans la presse américaine, la servilité de n. Sarkozy à GW BUSH alors que ce dernier n'a plus aucune crédibilité, a été remarquée négativement et les milieux économiques ne mlui font pas confiance à juste titre.

Le New York Times
parlant de n.Sarkozy, avec un mépris immense s'étonne "de ce candidat de droite suggérant que la pédophilie est génétique"

Business week
"Sarkozy apparaît souvent comme un politicien sans foi ni loi, uniquement motivé par son ambition personnelle, et trop arrogant pour diriger le pays".

JE VOTE SEGOLENE

Écrit par : Beatrice | 27 avril 2007

c'est beau l'illusion Hervé Torchet...

mais je sais pas si tu te rend compte de se que tu dis quand même...

"Si Ségo l'emporte, il y aura une profonde réforme constitutionnelle "

c'ets même plus de l'illusion c'est de l'utopie...je suis un "constitutionnel" c'est a dire que j'étudie le droit constit et bien apres m'etre arrété sur la "VI eme République facon ségo" je peux te dire que tu trouveras de tout sauf de la nouveauté
sauf si tu considère comme nouveau le fait de revenir a la IV eme république...

enfin...
"L'idée est de faire barrage à un homme encore plus dangereux que son adversaire pour le pays. "
comment peux tu dire ca aussi? alors comme ca 11M de francais et pas forcément que les plus stupides ont voté pour un homme dangeureux? j'attend des arguments de ta part pour prouver ce que tu avances quand même...

enfin bref je demande juste une ouverture d'esprit...
et surtout quand tu (ou vous...) affirmes (-ez) quelque chose vérifié par vous même ;-)
pq ségoleine peut incarner bcoup mais certainement pas une refonte constituionnelle intelligente...

Écrit par : paul de Fontenilles | 27 avril 2007

@ Hervé Torchet :

Je pense que le PS a bien senti le danger : un nouveau parti, le PND (Parti Nouvelle Démocratie, j'aime bien cette appellation) qui va faire "péter" le PS..

Donc, réaction du PS : on discute avec FB, il nous soutient, il se discrédite.. Et hop, absorbé !!

Si Sarko l'emporte, FB existe toujours, il ne s'est pas vendu DONC son parti (PND) devient légitime et Sarko sera bien obligé d'en tenir compte. Pari gagné !!

Quant à dire que Sarko est dangereux, je n'adhère pas...

Pou moi, quelqu'un de dangereux est kelkun qui ne sait plus quoi faire pour être élu(e), qui veut plein de choses sans dire comment et qui tente de tuer un mouvement prometteur dans l'oeuf ..

Ne croyez pas que le PND aura des élus si Sego est élue, que deviendraient les PS qui auraient contribué à l'élection de Ségo ??

Vous allez peut-être me dire : grâce à la proportionnelle......

Alors, dans ce cas, préparons nous à avoir des extrémistes et un paquet d'UMP (vont pas disparaître d'un coup, vu le score de Sarko au premier tour..)

Cordialement,
Patrick

Écrit par : Patrick | 27 avril 2007

Le débat devrait de nouveau avoir lieu samedi sur BFM
sauf nouveau revirement sous les menaces du clan sarkozy!

Le mépris de n. sarkozy pour les électeurs de François BAYROU est inacceptable dans une démocratie!

La comparaison avec le foot, de la démagogie qui prouve une fois de plus son mépris pour tous les électeurs

Chere Quitterie,
tous les centristes voteront Ségolène ROYAL

Écrit par : Patricia | 27 avril 2007

En réponse à la_verite qui a posté le communiqué signé Xavier Bertrand et Rachida Dati :

En effet, Nicolas Sarkozy n'est peut-être pas intervenu directement pour faire pression sur les médias afin empêcher le débat auquel Ségolène Royal a invité François Bayrou.

Voici les faits.
A chacun de juger si ce sont des pressions ou non :

* "Nous avons envoyé des invitations à l'UMP qui sont restées lettre morte. Dans ces conditions, il était difficile d'organiser ce débat en sachant que Canal+ a très peu de programmes en clair et qu'il nous aurait fallu trouver un temps de parole équivalent pour l'UMP", explique Rodolphe Belmer, directeur général de Canal+, pour expliquer l'annulation du débat d'abord prévu sur son antenne.
Source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-902703,0.html

* "Ségolène Royal ayant désiré transformer son forum en un débat avec François Bayrou, l'entourage de Nicolas Sarkozy a alors fait valoir que ce dernier n'aurait donc pas été traité médiatiquement de la même façon et que cela compromettait sa propre participation", a précisé à l'AFP ce responsable de la PQR
Source : http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=npdc&id=%20070426155900.mfg5jglj
Ceci dit personne n'empêchait Nicolas Sarkozy d'avoir le même débat avec François Bayrou, c'est lui qui le refuse.

Personnellement je considère cela comme des pressions. Même si je rejoins un peu prevalli, qui disait plus haut (parmi les réactions sur ce blog) : "Il faut arrêter de diaboliser Sarko, il ne fait pas pression en revanche cet habile politicien use des lois pour empêcher le débat et restreindre la liberté d'expression."

Pour finir voici ce qu'en dit le SNJ, Syndicat national des journalistes :
"L'arithmétique pointilleuse du CSA d'un côté, le poids des sympathies auprès du candidat Sarkozy de l'autre, font que le devoir d'informer subit une entrave insupportable dans une démocratie", souligne le Syndicat national des journalistes dans un communiqué.
Source : http://www.snj.fr/article.php3?id_article=477

Écrit par : Pierre Boiteau | 27 avril 2007

BONSOIR QUITTERIE DELMAS,
En politique il faut toujours s'engager; tu l'as fait et bien fait.

Chez nous dans nos montagnes de SAVOIE nous disons: "là où il y a une volonté, il y a un chemin".

Frédéric Berger
rédacteur en chef de l'ECHO des MONTAGNES

Écrit par : Berger | 27 avril 2007

Pour moi et visiblement pas mal de citoyens, les deux choses importantes à venir sont le débat entre SR et NS puisque c'est entre ces 2 que nous devrons choisir ET la création d'un nouveau parti centriste, le Parti Nouvelle Démocratie. Point.

Maintenant, si SR et le PS veulent brouiller les cartes avec tout plein de mimis (après des mots comme "imposture") pour FB, demandez vous quel en est le but..

Bon week end à tous (c'est au genre neutre !!),
Patrick

Écrit par : Patrick | 27 avril 2007

bravo et merci pour votre engagement net sur canal+ ce soir.

J'ai voté F. Bayrou en ayant toujours voté RPR.

Mais franchement Nicolas Sarkozy m'angoisse à un point tel que je n'ai pu me résoudre à glisser son bulletin dans l'urne. En effet il divise la france qui travaille et celle qui n'a pas cette chance, et ça je ne l'accepte pas. Ce n'est pas ma conception de la vraie démocratie, de la france tolérante, du partage.

En conséquence je m'apprêtais à ne pas voter du tout le 6 mai et bien tout compte fait mon mari et moi allons le faire et en plus soutenir Mme Royal qui a comme F. Bayrou, un esprit ouvert et surtout un côté humain.

Je suis une personne âgée et je veux que la france se redresse dans la paix et la sérénité.

Écrit par : Lucienne | 27 avril 2007

Je viens de vous voir intervenir sur le plateau de canal+.

C'était une superbe prestation, le soutien de Nicolas Sarkozy m'a paru totalement absent. Il n'a fait (comme beaucoup de membres de l'ump) que citer son chef sans aller jusqu'à cette histoire de finale coupe du monde mais c'était limite...
En tout cas, félicitations pour votre spontanéité, étant un sympathisant de Ségolène Royal je suis très heureux du changement que François Bayrou provoque dans la vie politique française, pour mon compte je n'aurais pas douté un seul instant si François Bayrou avait été présent au second tour (j'ai même failli voter pour lui mais le vote utile ...).

Je ne sais pas si vous avez vu ces différents documents:

http://www.dailymotion.com/relevance/search/homme%2Bmarchandise%2B/video/x11h9h_sarko-la-marchandise

http://www.dailymotion.com/videos/relevance/search/icetream/1

http://www.dailymotion.com/related/2857669/video/x1n02t_rachida-dati-tele-libre-ump/1

http://www.dailymotion.com/relevance/search/sarkozy%2B/video/x1k6ap_nicolas-sarkozy-ou-lart-du-mensonge

Le conseiller en politique étrangère de Nicolas Sarkozy
http://www.voltairenet.org/article9514.html?var_recherche=pierre%20lellouche?var_recherche=pierre%20lellouchel

Je n'étais pas venu ici pour dénigrer Nicolas Sarkozy mais j'ai pas pu m'en empêcher ...

Bonne continuation à vous

Écrit par : laurent | 27 avril 2007

Pour Paul de Fontenilles
Pour info, Hitler a été élu démocratiquement, tant d'Allemands n'auraient pas pu voter pour un homme dangereux.
Réflexion pour les 11 millions de Français qui ont voté pour Sarkosy.
Bush a été élu disons 2 fois démocratiquement.
Cela serait bien de nuancer ses affirmations. Cela serait plus plus crédible et ferait moins peur.

Écrit par : Pierre | 27 avril 2007

ATTENTION

L'UMP DEMANDE A SES MILITANTS DE LAISSER DE FAUX MESSAGES SUR CE BLOG

POUR FAIRE CROIRE QUE NOUS VOTERONT POUR LEUR CANDIDAT

RAS LE BOL DE CES PRATIQUES!

Écrit par : Paul | 27 avril 2007

ATTENTION

LE PS DEMANDE A SES MILITANTS DE LAISSER DE FAUX MESSAGES SUR CE BLOG

POUR FAIRE CROIRE QUE NOUS VOTERONT POUR LEUR CANDIDAT

RAS LE BOL DE CES PRATIQUES!

Pfff.......

J'étais en train de regarder le meeting de SR... J'y retourne !!
Je précise que j'ai regardé celui de Sarko juste avant..

Re bon week-end

Écrit par : Patrick | 27 avril 2007

Bravo Quitterie pour ton intervention de ce soir sur C+. Une fois de plus, Sarko n'a rien compris en envoyant cette caricature de militant qu'est Charles-Edouard !
Espérons que l'audience aura été bonne, NS aura perdu des points...

Écrit par : Républicain | 27 avril 2007

On est franchement passé du choix personnel au soutien.

C'est choquant pour quelqu'un qui exerce des responsabilités au sein de l'UDF !

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

@ Patrick

Je suis socialiste et du XIIIème arrondt de Paris et je peux t'assurer qu'aucune consigne aussi debile n'est ou n'a été donnée.

Par contre, je me permets de vous inviter à Charlety :

Grand concert de soutien à Ségolène ROYAL à CHARLETY, le 1er mai (17h00)
(Ouverture des portes à 15h00)


Les artistes ayant donné leur accord pour se produire lors de ce concert:

Bénabar ■ Cali ■ Michel Delpech ■ Leny
Escudero ■ Indochine ■ Rachida Khalil ■ Kéry
James ■ Mokobé ■ Renaud ■ Sanseverino ■
Tikenjah ■ Yannick Noah ■ La Grande Sophie ■ les Têtes Raides ■
Olivia Ruiz ■ Moustaki ...

La liste n'est pas exhaustive.

Au cours du concert, Ségolène ROYAL prendra la parole.

Au plaisir de vous voir.

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

@Angelique : haut les coeurs ma belle!!!
@Paul : la conversation de mercredi etait enrichissante..c'est ca depasser nos differences pour s'apporter mutuellement, merci et à bientôt..et quelle culture!
@Philippe Z : tu me fais rire ;-))))
@Tous : enfin une election presidentielle qui dechaine les passions c'est dejà ca!

Écrit par : virginie | 27 avril 2007

Bonjour,

Je suis fier d'avoir voté pour Bayrou au 1er tour... en 2002 mais cette fois-ci, je ne me suis pas reconnu dans ce candidat qui a essayé de se frayer un chemin entre la Gauche conciliatrice, permissive et manipulatrice et la Droite responsable.

J'étais avec toi à Bercy, j'ai apprécié les nombreux poèmes et citations littéraires déclamés par FB mais j'ai regretté l'absence d'annonces de réformes courageuses et profondes dont notre Pays a pourtant cruellement besoin.

Appeler à voter et voter pour S. Royal est un acte grave dont il te faudra assumer les conséquences sur le plan de la politique internationale, économique et sociale.

Il y a d'un côté un candidat qui fait des propositions concrètes et ambitieuses et de l'autre une candidate qui dit qu'elle va réunir des états généraux pour étudier l'opportunité de consulter les français sur l'intérêt de ne rien changer....

Charles

Écrit par : Charles | 27 avril 2007

Bonjour Quittrie,


Je dois avoué que je ne comprends pas ta prise de position. N'avez-vous donc pas compris que la politique consiste à défendre ses idées et non diaboliser l'adversaire ? n'avez-vous pas compris par les résultats du 1er tour que celà ne servait à rien ? Est-ce celà la nouvelle façon de faire de la politique de cette nouvelle génération dont tu nous parles ? j'en fais partie et je n'accepte pas l'attitude de François Bayrou vis à vis de Nicolas Sarkozy autant que je n'acceptais pas certaines basses attaques de personnes de l'UMP vis à vis de Ségolène Royal. François Bayrou a passé son temps pendant la campagne à dénoncer le partage du pouvoir entre la gauche et la droite (utilisant, au passage, la même dyalectique que J.M. Le Pen) et à évoquer la composition d'un éventuel gouvernement....ça fait un peu léger pour quelqu'un qui veut changer la façon de faire de la politique, son programme n'a jamais été au centre de sa campagne. Est-ce que tu crois vraiment que les Français sont interessés par ces arrangements d'entre deux tours ? je ne le crois pas et je pense que François Bayrou a très mal joué le coup, je predis moins de 18% au Parti Démocrate aux législatives et pour toi Quitterie, dans la 10ème où nous allons nous retrouver, tu vas avoir beaucoup de mal à égaliser les 22% de Bayrou, ce n'est pas un souhait mais un constat amical au vue de la situation du 13ème et de la présence de "ma" candidate Véronique Vasseur. Mais nous aurons l'occasion d'en discuter sur les marchés, peut-être ce week-end

A+,

Eric

Écrit par : Eric Braillon | 27 avril 2007

Le bureau de la propagande est ouvert. PS, guichet de droite. UMP, guichet de gauche. Veuillez prendre un ticket.

Tout ça est ridicule. Les arguments les plus fallacieux se croisent. Si Quitterie ne m'avait pas convaincu, je serais enraciné dans mon vote blanc par ce concours d'inepties.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Hervé..

Oui, après tout, laissons les "jeunes" parisiens militants de tous bords (ex-UDF, PS et autres) venir à Charlety ce 1er Mai..ils auront bien le temps de discuter, d'argumenter, de débattre et de s'épanouir avec le concert...donc exact pas de bourrage de crane (ni de copier coller sur commande) sur le blog de Quitterie, chacun ménera sa réflexion par lui même..nous sommes tous capables de nous respecter !

Et oui..c'est ça aussi la politique sur notre XIIIéme

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

Humm.... pour ma part je trouve ces arguments un peu courts pour m'inviter a aller voter Royal. Car, un homme dit de Droite qui se voit convoiter ses voix comme ca, c'est ca la politique du XXeme siecle. Pour ma part je vais choisir Sarkozy pour sa ligne conduite, il n'a pas change de discours, meme si il attaque Mr Bayrou, concernant les elections legislatives, les elus font de simples calculs, mais si Sarkozy vient a gagne la il y aura un vrai parti democrate, ou sinon il n'y aura pas de reel opposition. C'est pour ca qu'il ne faut pas se rallier aux sirenes....

Écrit par : migounette | 27 avril 2007

Migounette...

Tu reves un brin..Sarkozy ressemble à un pacman, soit tu es avec lui soit..tu es contre lui, il va commencer par absorber vos élus puis tout votre mouvement au sein de l'UMP, voir recréer un pseudo bidon mouvement centriste au sein de l'UMP...

A propos tu sais le plus pittoresque..chez Sarko..ce sont les Sarkozistes de gauche, une création sur mesure et...maintenant il a récupéré Besson (après un rapport accablant sur Sarko, un livre délirant sur Ségo..) qui va lui filer tous les plans du PS ! Comique...

Le monde de l'UMP il fonctionne comme celà, un chef, et tous derrière...va faire un tour sur le site le vrai QG de Sarkozy (http://www.levraiqgdesarko.net/index.php) vous pouvez franchir le grand escalier, faire une visite LIVE et découvrir le portrait géant !

Une belle réalisation des MJS...

Quelle diversité, y a t-il réellement à l'UMP ?

Maintenant que Sarko laisse Bayrou et Ségolène débattre, et que les invectives/violences ou autres menaces de l'Etat UMP restent au placard...nos citoyens doivent pouvoir juger sur pièce, vivre dans un Etat Impartial et respectueux des partis démocratiques.

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

@ migounette

Ségolène Royal est une adepte de la politique par la preuve :
Prenez-en de la graine, quelle preuve Nicolas Sarkozy a t il donné depuis qu'il est patron de l'UMP de sa volonté de voir émerger un parti centriste fort et indépendant ?

Il a tout fait pout tuer l'UDF comme il tente et réussi à verrouiller les rédactions depuis plusieurs années. Il ne veut de centre qu'à sa botte. Reveillez-vous !

Ségolène Royal donne des preuves de sa volonté d'ouverture :
Dans son pacte présidentiel, elle propose que la commission des finances de l'Assemblée Nationale soit dirigée par un membre de l'opposition.
Elle propose la proportionnelle, le non cumul des mandats etc ...
Dans le projet de Sarkozy voyez vous quelque chose de similaire qui garantisse une vie democratique saine et renouvelée ?

Donnez nous des exemples, please.

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

@Hervé Torchet,

Mais débattons, vous dites "Les arguments les plus fallacieux se croisent" et bien allons-y dites moi en quoi ces arguments sont fallacieux. Moi il n'y a qu'une chose qui m'interesse c'est le débat d'idée et force est de constater qu'on est pas nombreux dans ce cas-là, dans tous les partis.

Écrit par : Eric Braillon | 27 avril 2007

La frange d'électeurs de droite qui a voté bayrou pour faire barrage à sarko, détient la clé de la victoire de Ségo. aujourd'hui ce sont eux qu'il faut convaincre de voter Royal...pas facile car pour la plupart ils n'ont jamais voté à gauche. que faire ?

Écrit par : michael sily | 27 avril 2007

Bravo pour votre prise de position, mais je voudrais vous signaler que je ne comprend pas comment Mr Gilles de ROBIEN peut créer un blog en utilisant le nom du parti (UDFUMP). Celà fait croire aux gens que l'UDF soutient Mr SARKOSY, ce qui n'est pas le cas.

Écrit par : SOUPRAYEN | 27 avril 2007

@Richard

-Nicolas Sarkozy fait la même proposition pour la commision des Finances.

-Nicolas Sarkozy propose que les nominations faites pas le gouvernement soient votées à la majorité Qualifiée par l'assemblée Nationale et que les candidats aux nominations soient auditionnés publiquement par le parlement.

-Nicolas Sarkozy propose de limiter à deux le nombre de mandats du Président de la République.

-Il tire les enseignements de l'affaire d'Outreau et souhaite que le conseil de la magistrature soit composé majoritairement de non-magistrat et qu'il puisse être saisie par les citoyens si ils concidèrent être victimes d'une erreur ou faute.

etc...

Écrit par : Eric Braillon | 27 avril 2007

@ Eric B

Je ne ferai pas le débat à moi tt seul et nous sommes ensevelis sous un déluge d'arguments absurdes et si nombreux que je parviens mal à les cataloguer, d'autant plus ridicule que le vote pour Ségo n'est pour moi en rien un vote d'adhésion, mais d'élimination, qui n'a besoin d'aucun argument, la cause étant entendue depuis longtemps.

@ Michael S

Vous devriez vous présenter un peu plus sur votre blog : d'où je suis, vous ressemblez à un argumentaire PS déguisé en centro-gaulliste.

@ Souprayen

Très juste. Robien n'a aucune qualité pour user du sigle UDF.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Steffi...

Je peux comprendre tes appréhensions liées à tes convictions religieuses (respectables), étant moi même..catholique et socialiste !

La mesure 87 du pacte Présidentiel de Ségo vise à "Garantir l'égalité des droits pour les couples de même sexe", il y a des aspects très interessants "humainement" parlant :

- lutte contre l'homophobie à l'école, au travail, contre la transphobie et protection des personnes LGBT persecutées (avec droit d'asile)

- renforcement de la HALDE et de ses pouvoirs de sanction dans le cadre de la lutte contre l'homophobie

- amélioration du PACS et ouverture du mariage "civil" à tous les couples (aux Pays Bas depuis 2001, en Belgique depuis 2003 et en Espagne depuis 2005)

Depuis 2002 (loi du 4 mars), Ségolène -ministre de la famille- a permis le partage de l'autorité entre parents de même sexe

Sur l'adoption, l'ouverture aux couples homosexuels est liée à l'examen de la qualité de leur projet familial..mais c'est vrai que celà implique un changement important en France.
(voir aussi sur http://www.hes-france.org/)

Il ne faut pas voir là chez Ségolène et les socialistes, une volonté d'attaquer la religion catholique ni de la remettre en cause, mais d'oeuvrer pour une marche de l'égalité dans la société française entre hétérosexuels et homosexuels, LGBT..

Aussi de nouveaux droits impliquent une responsabilisation dans la société, un respect des enfants, une protection du conjoint survivant (en cas de décés du partenaire)...

L'orientation sexuelle ne doit plus être discriminante...

J'ai le souvenir..justement Pyrénéen..du Maire de PAU André Labarrère qui n'avait pas hésité, à une époque où celà était encore difficile, d'avouer "politiquement" devant ses administrés son homosexualité et qui à la Béarnaise...ne manquait pas d'en jouer, mais avait su faire passer une orientation sexuelle personnelle..qui ne l'empechait pas de considérer avec respect tous les palois, au delà de leur agnotisme ou de leurs religions.

Henri IV, protestant, s'est bien converti au catholicisme pour devenir notre bon roi..la coque de tortue, où il est né, vaut le détour !

Steffi j'espère que tu feras preuve d'ouverture d'esprit, et comprendra cette mesure 87..qui n'est pas pour Ségolène, une déclaration d'affrontement à la religion catholique.

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

Mes plus chaleureuses félicitations pour votre soutien durant la campagne.

Aujourd'hui votre propostion me déroute et en attriste beaucoup.
Soutenir Ségolène Royal c'est donner de la force au PS qu'il nous faudra ensuite combattre.
Il n'y aura pas dans ce pays de place pour deux partis social démocrate que rêvent de créer DSK, Bayrou, et le PS qui glisse gentiment vers le centre.

Ne faite pas du nouveau Parti Democrate Français au PS ce que fut trop longtemps l'UDF au RPR et à l'UMP.
Nous révolutionnaires oranges sommes libres et indépendants.
Non a SARKO, non a ROYAL

Écrit par : dondiego95 | 27 avril 2007

@ Eric Braillon

Pour ce qui est de la Commission des Finances, cela doit être très récent, ce n'est ni dans le contrat de legislature de l'UMP ni dans le projet de Nicolas Sarkozy tel qu'il apparait sur le site web :
Encore une promesse à la Pasqua (qui n'engage que ...) ?

Bien pour le mandat présidentiel, quid du cumul de plusieurs mandats?
Quid de la proportionnelle ?

Et pour ce qui concerne la Justice, comment ne pas évoquer les conditions de la nomination de Juge Courroye contre l'avis du Conseil Superieur de la Magistrature ?

Comment ne pas évoquer la promesse à Jacques Chirac d'une loi d'amnistie sur mesure ?

Écrit par : Richard... | 27 avril 2007

@Hervé Torchet,


Comme d'hab, le débat n'est pas possible, c'est une posture commune aux opposants de NS et particulièrement à certains soutien de FB, le problème c'est que celà reflète juste les limites d'une posture qui ne se maintient sur aucun fond politique.
J'ai personnelement essayé de toujours avoir un oeil critique sur ceux que je soutiens, force est de constater que tout le monde n'a pas la même vision des choses et cautionner aveuglement le spectacle médiatique que s'offre FB cette semaine ajouté aux arguments "caniveaux" qu'il apporte, n'augure rien de bon pour l'avenir du Parti Démocrate. Je reconnaissais jusqu'à Dimanche que FB avait crèé un certain élan, artificiel, mais quand même, je crois qu'il l'a brisé cette semaine.

Écrit par : Eric Braillon | 27 avril 2007

@ don diego

je reprends la façon d'interpeler d'hervé torchet. j'déconne, c'est vrai que c'est pratique. don diego : je soutiens aussi sego pour le second tour ; c'est pas forcément de gaieté de coeur mais en face il y a sarko "qui pense que nous naissons bons ou mauvais et que, quoi qu'il arrive, tout est déjà réglé par la nature" (michel onffray).

Écrit par : michael silly | 27 avril 2007

@ Eric B

Ce que Sarko propose m'est indifférent, car ses actes passés suffisent à indiquer la réalité apocalyptique de sa politique à venir.

Quant à la propagande Ségo, elle est tout aussi ridicule, à une nuance près : il y a un vrai et fécond débat entre Bayrou et Ségo sur les nécessaires réformes institutionnelles, même si Ségo est bien trop timide sur la proportionnelle.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

sorry hervé

j'ai créé mon blog aujourd'hui...

Écrit par : michael silly | 27 avril 2007

Position nationale des Jeunes UDF qui aurait dû être relayée sur le plateau de Canal + :

"Nous restons aujourd’hui fidèles aux idées que nous défendons depuis des mois. Il n’est
pas question pour nous d’appeler à voter pour un candidat. Encore moins question
d’appeler à voter contre un autre. Nous invitons chacun à voter, en conscience, et au vue
du programme de chaque candidat, pour celui dont il se sent le plus proche ou à refuser
ce qui ne ressemblerait pas à un choix mais à deux impasses. Nous partageons
pleinement le constat qu’a fait François Bayrou sur les insuffisances de l’un et de l’autre
des candidats."

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

@ tous

Le fond de ma pensée est que, que ce soit Sarko ou Ségo, les gens malheureux seront toujours malheureux. Ca ne changera rien pour eux. Mais avec Sarko, les gens, en plus, auront peur.

Écrit par : Hervé Torchet | 27 avril 2007

Pas la peine de flinguer..les jeunes UDF.....écoutez Quitterie, elle se prononce à titre personnel dans un parti libre, donc pas de soucis..pas la peine d'en rajouter !

Pas mal quand même la phrase où vous suggérez une chose et son contraire, à titre perso j'apprécierais toujours ceux ou celles qui..assument un vrai choix (ici Ségo ou Sarko) qui va engager nos citoyens !

"Nous invitons chacun à voter, en conscience, et au vue du programme de chaque candidat, pour celui dont il se sent le plus proche ou à refuser ce qui ne ressemblerait pas à un choix mais à deux impasses."

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

@Richard,


-Pour la commission, c'est une déclaration qu'il a fait dans plusieurs émissions. Je passe sur le reste de votre commentaire à ce sujet.

-Il me semble qu'il y a déjà une loi sur le cumul des mandats, faut-il aller plus loin ? que propose exactement SR ?

-NS a proposé une dose de proportionnelle au Sénat, son entourage avait proposé une dose pour l'Assemblé mais les biens attentionnés Socialistes et certains dirigeants centristes en avaient conclus à un accord avec le FN lol mais par contre quand ces eux-mêmes qui la propose curieusement on leur fait pas de procés au sujet de Le Pen.
Personnelement je suis contre la proportionnelle intégrale (4ème république, etc...), une dose je ne sais pas comment ça marcherait, veut-on des députés FN à l'Assemblée ?

-Pour le Juge Courroye ? je ne vois pas trop le rapport avec NS, la proposition sur les nominations de hauts fonctionnaires va plutôt dans le bon sens non ?

-Loi d'amnistie ? là encore une procés d'intention, vous ne savez même pas l'existence ou non d'une telle promesse, c'est une contre-vérité tiré de Marianne ou d'un autre torchon, Voici peut-être ;-) En plus il m'a semblé que FB et SR ne s'etait pas franchement prononcé dans le sens d'une chasse aux sorcières en ce qui concerne le futur ex-Président.

@Michael Silly,

Voilà des déclarations que n'a jamais faite NS, encore de la propagande mensongère. Je ne dis pas que ces déclarations etaient forcémment pertinente vu le contexte mais ce qu'il a déclaré sur les pédophiles, aucun scientique ne peut le soutenir ni le contester formellement, a t-on le droit de s'interroger dans ce pays ?

Écrit par : Eric Braillon | 27 avril 2007

@ Marsupilami

Qui flingue qui dans l'histoire ?

Merci de répondre !

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

Et puis quand la "porte-parole" des Jeunes UDF de Paris s'exprime, moi j'aimerais savoir ce qu'en pensent vraiment les Jeunes UDF de Paris, et si Quitterie les a consultés avant son coming out !

Écrit par : Loïc HERVE | 27 avril 2007

Evenement à Chassieu (près de Lyon), meeting de Ségo devant 15.000 personnes...

(http://fr.news.yahoo.com/27042007/5/royal-appelle-les-centristes-faire-front-face-sarkozy-au-nom.html)

Des militants bayrouistes, avec tee shirts orange, étaient présents dans la salle..sympas...
"TOUS ENSEMBLE" !

Changement d'ambiance..ça fait déjà bien plaisir, politiquement, de ressentir un entrain !

Un extrait de l'article...

"Dans la salle, l'heure était déjà au rassemblement. A côté des drapeaux tricolores flottaient des drapeaux arc-en-ciel -la candidate a évoqué l'idée d'un gouvernement "arc-en-ciel" de la gauche à l'UDF. Des militants bayrouistes aux tee-shirts orange s'étaient même invités. "Tous ensemble", a lancé Arnaud Montebourg, citant Marie-George Buffet, Dominique Voynet, José Bové et... François Bayrou. Maire PS de Lyon, Gérard Collomb en a appelé aux "rouges", "rose", "verts", et aux "orange".

Dans sa main tendue au centre, la candidate de gauche a reçu le soutien appuyé du président du Conseil italien Romano Prodi, qui a appelé de ses voeux une "rénovation de la vie politique française" grâce à de "nouvelles alliances de centre-gauche", sur le modèle de la récente fusion dans son pays entre les Démocrates de gauche (ex-communistes) et la Marguerite (centre)."

Écrit par : Marsipulami | 27 avril 2007

"Pour Paul de Fontenilles
Pour info, Hitler a été élu démocratiquement, tant d'Allemands n'auraient pas pu voter pour un homme dangereux.
Réflexion pour les 11 millions de Français qui ont voté pour Sarkosy.
Bush a été élu disons 2 fois démocratiquement.
Cela serait bien de nuancer ses affirmations. Cela serait plus plus crédible et ferait moins peur."

voila ce que j'ai lu...
bon pourquoi pas tu peux toujours faire des comparaison je ne pourrais rien dire...

rapprocher sarkozy hitler et bush je trouve ca non seuleument scandaleux mais encore faux et totalement inutile et surtout DANGEUREUX...

donc je veux bien entendre dire n'importe quoi moi ca...je ne vois aucun argument qui puisse aller dans ce sens...

et bien marsupilami je ne sais pas si tu es UDF mais si c'est la cas je ne serais pas fier de cette situation
F.Bayrou a perdu tout crédit (à mes yeux mais ca tout le monde s'en fiche^^) mais je pense pour beaucoup de gens...
Quel dommage que FB n'ai pas su resté sur sa politique anti parti et que des la premiere semaine apres les élections il perde toute son objectivité....

Écrit par : paul de fontenilles | 28 avril 2007

Loic...

Heyyy..je plaisantais, cool...je suis pas jeunes udf, c'est pas grave..chacun exprime son opinion, c'est ce que je voulais dire..juste qu'en ce moment ça bouge beaucoup dans notre landernau politique !

Écrit par : Marsipulami | 28 avril 2007

@

Pour la nomination Juge Courroye ?
Il s'agit quand même d'une nomination dans les Hauts de Seine et surtout il me semble que Nicolas Sarkozy est le no 2 de ce gouvernement depuis 5 ans. Et il ne s'est pas désolidarisé de cette décision qui bafoue l'indépendance de la Justice, du jamais vu à ce jour.

Il faut quand même que votre candidat assume son appartenance à ce gouvernement et son bilan (idem pour votre candidate locale qui semble avoir du mal avec l'etiquette UMP).

Puis-je par exemple me permettre de vous rappeler que les violences aux personnes (atteintes à l'intégrité physiques des personnes) ont augmenté de 8.1% à Paris en 2006 ?

Pour le cumul des mandats, le pacte présidentiel prévoit le mandat unique, oui unique.
Plus de député-maire ou de sénateur-Président de Conseil Regional ...

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

Vous n'êtes pas de mon bord politique mais il faut reconnaître que vous êtes bandante , plus que giscard en tout cas.

Écrit par : mainatepersifleur | 28 avril 2007

DEBAT BAYROU/ROYAL
EN DIRECT SAMEDI 11H...
LIVE SUR DAILYMOTION !
http://www.dailymotion.com/sas/debat-royal-bayrou

Écrit par : Marsipulami | 28 avril 2007

Bonjour tout le monde!

J'ai rédigé mon compte rendu personnel de la soirée au Lounge Bar:

http://nicolasvincionline.blog.lemonde.fr/2007/04/28/du-virtuel-au-reel-des-jeunes-libres-de-se-rencontrer/

A très vite pour de nouvelles aventures!

Nicolas

Écrit par : Nicolas Vinci | 28 avril 2007

Mon choix personnel , c'est pas un pléonasme ça ?

Écrit par : mainatepersifleur | 28 avril 2007

Rions un peu en attendant le 6 mai :

http://www.dailymotion.com/video/x1264l_pub-segolene-400

Cordialement, :-)

Hyarion, résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 28 avril 2007

@ Richard,

-Pour le juge Courroye, malgré vos tentatives ne ne vois toujours pas le rapport. Pour l'appartenance au gouvernement, certes mais vous n'associez pas SR à toutes les décisions des diffèrents gouvernements auxquelles elle a participé alors...Pour les nominations contestables, je peux aussi vous renvoyer toutes celles sous Mitterand et Jospin mais on ne va pas avancer beaucoup...

-Pour Véronique Vasseur, elle n'a pas de problème avec l'UMP, j'aimerais bien que vous developpiez celà risque d'être amusant...

-Pour les violences aux personnes, vous avez raison c'est un point noir qui continue à augmenté mais dois-je vous rappeller que le chiffre globale de l'insécurité a baissé depuis 2002, maintenant il reste à règler ce problème mais tout ne se fait pas en un jour, sous Jospin tous les feux etaient au rouge...


-Pour le mandat unique, c'est une position, elle peut largement se discuter et je suis sûr que Serge Blisko doit être d'accord avec SR sur ce sujet...lol

Écrit par : Eric Braillon | 28 avril 2007

IMPORTANT!

On apprend ce soir à Rouen que Pierre Albertini, Maire UDF de Rouen, 15 jours avant la venue de F Bayrou dans cette ville, avait DEJA conclu un accord avec l' UMP. Il l' a donc accueilli alors qu' il savait qu' il allait le trahir!

Sublime non?

Gaelle

Écrit par : gaelle | 28 avril 2007

@ Hervé Torchet,

-Effectivement je suis sûr que les réformes institutionnelles sont la préoccupation première des Français pour cette élection...;-)On ne doit pas aller sur les mêmes marchés!!!

-La peur, bien sûr, je pense que vous êtes le genre de personne qui défilait contre le Général De Gaulle en 58 en criant "le fascisme ne passera pas", peut-être prévoyez-vous aussi les chars Soviétiques sur les Champs-Elysées si Mitterand etait élu ? peut-être traitiez-vous aussi Giscard et Chirac de Facho ?
Après coup ça fait bien rire non ? quand la peur est utilisé comme argument electorale, de n'importe quel bord politique, celà relève toujours de la pauvreté d'esprit politique. Ce n'est pas comme ça que vous eleverez le niveau...

Écrit par : Eric Braillon | 28 avril 2007

@ Eric B

Parlez-en aux journalistes.

En 1958, je n'étais pas né. En 1981, c'était une crainte ridicule : Mitterrand avait annoncé dès 1971 : "Je prendrai un million de voix aux communistes".. Ce n'était pas pour leur ouvrir les frontières.

Moi, sur les marchés, j'ai rencontré des adhérents de l'UMP qui avaient peur d'avouer qu'ils ne votaient pas Sarko.

@ Gaëlle

Il n'y a pas de trahison, parce que le choix est libre. Chacun fait ce qu'il veut. Cette faculté se nomme liberté.

@ mainatepersifleur

Soyez correct avec la jeune dame. Pas de pléonasme : son choix aurait pu être subi ou collectif. Il est perso.

Écrit par : Hervé Torchet | 28 avril 2007

@ Eric Braillon

Cette nomination du juge Courroye est le fait d'un ministre qui soutient Sarkozy et Sarkozy a soutenu cette nomination politique. point. C'est la première fois qu'un gouvernement passe outre la decision du Conseil Superieur de la Magistrature.
Bien sur, c'est pratique que le Procureur des Hauts de Seine soit un obligé.

Pour Véronique Vasseur, nous avons constaté que sur les marché du XIIIeme il fallait vraiment insister pour qu'elle avoue son etiquette UMP :- )))

Le chiffre global de la delinquance ne veut rien dire. Il comptabilise les vols de voiture qui ont baissé pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la politique de Sarkozy (equipement des voitures...). Pendant ce temps la Clichy Montfermeil bassin d'habitation de 60000 attend toujours son commissariat ...

Discuter le cumul des mandats, je suis sur que vos electeurs seront tres heureux d'entendre vos arguments : deputé-maire c'est quoi 2 jours en Mairie, 3 jours à l'AN ?
Je ne dis pas qu'au PS cette decision ait fait des heureux mais c'est encore le PS qui renove la vie politique francaise:
la 1ere loi loi limitant le cumul des mandats ayant ete portee par Chevenement en 1998.

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

COURAGE ! J 'ai été Jeune Giscardien en 1974 , quand Giscard était pour la Démocratie
Française . 33 ans après , il soutient Sarkozy après avoir fondé l'UDF.J'avoue avoir reçu
un choc , lui qui a été trahi en partie par des proches de l'UMP;c'est pourquoi j'ai voté pour
François Bayrou le 22 avril . Moi aussi je voterai Ségolène et j'irais meme à son meeting le 1er mai pour montrer qu'il y a des convergences possibles . Et ne pas subir la main mise en
permanence de l'UMP sur l'UDF ;ça commence à suffire.
Bref , j'espère qu'on se rencontrera car je vote dans la 10° circonscription .

à bientot

Écrit par : Christian | 28 avril 2007

Bravo, les femmes montrent la voie. Les hommes, comme Eric, nous "BESSON" nos pantalons!

Écrit par : joos | 28 avril 2007

Les cathos avec Sarko !

Écrit par : Steffi | 28 avril 2007

Steffi :

Votre projet de société c'est de réactiver les guerres de religions ?
C'est vrai que le communautarisme, c'est le projet de N. Sarkozy.
Le contraire de la République.

Vous seriez bien inspirée de lire F. Bayrou et son livre sur Henri IV :

"En pleine guerre civile, dans un pays majoritairement catholique, ce prince protestant devenu roi catholique a réussi ce qui semblait impossible : recréer l'unité morale au-delà des convictions religieuses ; assurer le redressement économique et financier de la France. Avec Henri IV, une autre société fondée sur de nouveaux principes émerge peu à peu."

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

COURAGE ! J 'ai été Jeune Giscardien en 1974 , quand Giscard était pour la Démocratie
Française . 33 ans après , il soutient Sarkozy après avoir fondé l'UDF.
J'ai toujours rêvé d'un parti démocrate "à l'américaine" et je pense que Sarkozy est sur la bonne voie, car un grand parti doit être créé par un grand homme, un leader, qui connait les dossiers et sait les mener à fond!
Un leader, forcément ça ne plait pas à tout le monde, mais à la majorité, et pour faire des réformes, il faut du courage et surtout ne pas avoir peur de déplaire....
Du courage, il en faut pour faire face à la diabolisation menée par les faibles qui ne sont pas capables de défendre leurs idées et qui préfèrent attaquer par la calomnie : je suis convaincu, mais je n'ai pas de preuve dit Bairou !!! il était aussi convaincu d'être élu... il faut savoir reconnaitre sa défaite en démocratie, sinon on ne fait pas de politique...

Écrit par : JCR | 28 avril 2007

Les Français ont élu l'alliance PS-UDF

A la vérité, les événements politiques tournent à la démonstration de la mise en oeuvre par les Français de leurs souhaits intimes bien que collectifs. Ils ont placé Sarkozy au premier rang, mais ils ont posté si près de lui, et Ségolène Royal et François Bayrou. Dans une cordée si lourde de voix que le chef UMP ne saurait atteindre le sommet himalayen, qu'en tranchant la corde et sa légitimité qui ne tient qu'à ce fil.

Le débat PS-UDF va dans le sens d'une attente des Français. Car ils ont, pour la première fois, consacré une tierce force qui tient le joug des premiers et pour les mener carrément. Puisque sans Bayrou, ni Royal ni Sarkozy ne peuvent faire rien d'étendu ni de sérieux non plus qu'une seule politique pour laquelle ils auraient été élus.

C'est un devoir pour celui qui tient les commandes du pouvoir quel qu'il soit, de les agiter pour amener sa politique pour laquelle il a été élu. Et Bayrou a été élu troisième pour faire ce travail de régulateur et de censeur des politiques dont les Français ne veulent pas vraiment, même s'ils ne peuvent s'empêcher de les mettre sur un fauteuil de théâtre, pour voir.

Ce que nous voyons aujourd'hui, est une mise en place d'une politique de débats et d'alliances qui va se prolonger durant cinq ans. Et jamais, il en sera autrement : c'est pourquoi Sarkozy enrage et use de noms d'oiseaux à l'égard de Bayrou, qui le remarque à peine. Car Sarkozy a compris tout du long, qu'il était paralysé avant même d'être élu, s'il l'était d'une façon ou d'une autre.

Ces élections sont donc un commencement historique d'une nouvelle cartographie de la politique française. Et pour le bien de la démocratie qui retire au plus petit nombre leur mainmise sur tous les pouvoirs. Et c'est bien !

Demian West

Écrit par : Demian West | 28 avril 2007

Bravo Quitterie !!

Je vous félicite pour ce choix.

Pour tous ceux qui pensent que nous "diabolisons" Sarkozy, je les plains... Ce Monsieur a tant fait depuis des années, que nous n'avons vraiment rien à rajouter. Ses actes, ses paroles, ses prises de positions, ses "jeunes", ses "moutons égorgés" et tout le reste, tout ça parle pour lui...

Mais pour masquer tout ça, on nous sert une sorte de "complot" ourdi par le PS et rapporté par Besson, et que l'on nous aurait transmis à tous (moutons idiots que nous sommes...) et depuis, nous présentons le gentil candidat sous un mauvais jour... Le "délit de faciès"...

Aie aie aie !!!

Écrit par : Ammar | 28 avril 2007

@ Steffi,
S'il y a bien un truc qui m'a le plus étonné c'est l'appel de Monseigneur XXIII après les paroles sur le déterminisme. Alors les cathos, c'est plutôt Ségo aujourd'hui.
@ tous les centristes,
Votez en votre âme et conscience. Choisissez entre celui qui veut chambouler la démocratie pour retourner à l'ancien temps ante-1981 où les médias subissaient la censure et celle qui n'est pas assez libérale économiquement. Avec qui peut-on négocier pour que Sarkozy change totalement de position sur les questions sociétales?
Avec qui peut-on négocier pour avoir un DSK, un Lamy, un Collomb ... au ministère de l'Economie et des Finances?
Vous trouverez vos réponses par vous-même.

Par ailleurs, à ceux qui parlent de l'horreur de l'alliance du nouveau Parti Démocrate avec le PS, les Verts, le PCF, la LCR, LO, le PRG, le MRC... Il n'y a aujourd'hui pas de programme de gouvernement avec tous ces partis. Seuls le PRG et le MRC font partie du programme de gouvernement. LO et la LCR n'auront rien. D'ailleurs ils ne le souhaitent pas et les socialistes non plus. Le cas du PCF est plus préocupant. Ils ne font que 1,9% mais même si Marie Georges Buffet a été l'une des ministres de la jeunesse et des sports les plus compétentes (lutte contre le dopage...), je pense que le PCF est amené à ne plus exister au sein d'une coalition de gouvernement. Pour les Verts, c'est différent. Nous avons toujours besoin d'eux pour nous rappeler la valeur de l'écologie.
Nous devrions arriver au final avec ce type de gouvernement: PS-MRC-PRG-Vert. Le Parti Démocrate a toute sa place dans ce gouvernement.

Écrit par : abadinte | 28 avril 2007

@ abadinte

La majorité des électeurs écologistes a voté pour Bayrou. Corinne Lepage a lancé un appel pour une refondation de l'écologie politique au centre. Songez-y.

Écrit par : Hervé Torchet | 28 avril 2007

Le bilan de Nicolas SARKOZY et de l'UMP (Un tel bilan n' a encore jamais été produit par les médias)

A ceux qui s'apprêtent à voter, Nicolas SARKOZY ne vient pas de nulle part. Il a été Ministre d'Etat pendant ces 5 dernières années et président du parti au pouvoir.

Aussi, afin de se faire une idée, voilà ci-après pour ceux qui, flattés par des beaux discours, auraient oublier quelques uns des projets et mesures du gouvernement dont il est co-responsable :

Une distribution sans pareil d'argent aux plus fortunés :

. Amnistie fiscale pour la relocalisation des capitaux en France.

. Le seuil des appels d'offre publics (commandes publiques) qui ne nécessitent ni publication ni contrôle a été fortement relevé (il est passé de 45000 euros à 90 000 euros), ce qui facilite l'attribution des marchés à leurs amis.

. Sous l'alibi de difficultés rencontrées lors de la canicule de l'été 2003, de larges subventions sont accordées en 2006 aux maisons de retraites du privé (sans véritable contrôle des engagements) alors que beaucoup de ces établissements sont très rentables (jusqu'à plus de 30% de bénéfice) et pourraient investir eux mêmes dans la réfection de leurs établissements.

. La baisse des impôts sur les successions avantage ceux qui possèdent un gros patrimoine.

. Un crédit d'impôt sur les charges lié au personnel de maison (intéressant pour ceux qui ont des domestiques).

. Un élargissement du prêt à taux zéro aux revenus jusqu'à 7000 euros mensuels.

. La réforme fiscale (sept. 2005) donne des avantages aux plus riches (ISF, plafonnement des impôts sur le revenu, exonérations sur les donations).

. Une large exonération de l'ISF (impôt sur les grandes fortunes) sur les grosses ventes d'actions (oct. 2005). Une mesure pour les plus riches (en particulier les PDG des grands groupes dont certains ont quittés leurs entreprises avec des sommes incroyables).

tout en demandant aux autres de se serrer la ceinture :

. Suppression d'un jour férié : taxation inégalitaire qui ne portent que sur les revenus salariés (et pas sur les revenus financiers).

. En janvier 2004, la PAJE (prestation d'accueil du jeune enfant) remplace différents anciens dispositifs, au passage c'est 1300 euros en moins pour 40000 mères en situation de précarité.

. L'augmentation du SMIC bien que promise a été reportée à plusieurs reprises.

. Diminution des aides familiales

. Une diminution des rentes pour les veuves (pensions de re-version).

. Une réduction des intérêts des investissements populaires : Livret A, Codevi (juillet 2005)

. Une large augmentation des tarifs des services dits « publics », en particulier du gaz (plus de 20% sur une seule année)

. Le projet de loi sur le "Crédit hypothécaire rechargeable". Sous l'apparence de donner plus de possibilité de crédit, le gouvernement va fragiliser encore plus les ménages avec des bas revenus qui vont, avec cette loi, se risquer à hypothéquer leur propre logement (une loi faite pour les banques mais certainement pas pour les familles précaires qui risquent de se sur-endetter et de perdre pour 3 fois rien leur logement).

Le copinage en veux tu en voilà :

. La vente par privatisation, bradée pour 35 millions d'euros, de la compagnie maritime SNCM (sept. 2005) dont l'actif est évalué à 450 millions d'euros, vente effectuée à Butler (à noter que Butler est le seul PDG nommé au conseil d'analyse économique mis en place par le gouvernement). En parallèle, l'Etat (c'est-à-dire tous les contribuables) prend à sa charge le financement du plan social et verse 100 millions d'euros à l'entreprise. Le coût social suite à cette décision de privatisation est payé par les contribuables alors que Butler prévoit d'empocher un bon bénéfice.

. La privatisation des autoroutes avec un appel offres restreint à certaines entreprises sélectionnées par le gouvernement (août 2005).

. Amnistie de Guy Drut (mai 2006) condamné pour recel d'abus de biens sociaux à 15 mois avec sursis) sous le couvert d'une loi complétée en 2002 (critère "sportif" ajouté) pour justifier la possibilité d'amnistier des personnes connues.

. Les députés UMP se votent en catimini une augmentation plus que substantielle de 17% de leurs indemnités parlementaires et s'octroient une garantie de cinq ans de leur salaire à 100% s'ils ne sont pas réélus (avril 2007).

. La mariée « Gaz de France » est habillée avec l'argent du contribuable (30% d'augmentation des prix en quelques mois) en vue de l'offrir au groupe privé Suez.

. La vente du parc immobilier avec des procédures d'appel d'offre qui permettent de sélectionner les acheteurs (en général des amis). Une fois les locaux privatisés, les acheteurs les louent à l'Etat (c'est-à-dire tous les contribuables) au prix fort.

. Des mesures clientélistes auprès de différentes entreprises.

Une justice à 2 vitesses :

. Une nouvelle loi propose aux accusés s'ils "plaident coupable" d'être directement jugés par les procureurs sans passer par un juge. Lorsqu'on sait que les procureurs sont nommés par le gouvernement, les amis de ce dernier en peine avec leurs affaires vont pouvoir se passer de juge. A l'inverse, ceux qui n'ont pas d'amis bien placés vont subir la pression des procureurs et risquent d'avouer des faits qu'ils n'ont pas commis. A noter qu'aux Etats Unis où une forme de « plaider coupable » est appliquée, les droits de la défense sont beaucoup plus développés.

. Dans cette même loi (dite « Perben 2), les "écoutes" sont facilitées sans véritable contrôle et au détriment des libertés individuelles.

. Au passage, après tout un battage qui a duré des mois, la commission qui s'est réunie après les erreurs du procès d'Outreau n'a débouché sur rien.

Une réforme des retraites :

. Pour ceux qui n'auraient pas bien lu les textes, la loi sur les retraites est plus que dure. Il faut comptabiliser 160 trimestres travaillés (40 ans) pour toucher pleinement sa retraite. En dessous, c'est 5% de retraite en moins par année manquante. A noter que les années au chômage ne sont pas comptabilisées. Aussi, si vous avez commencé à travailler à 25 ans (après des études par exemple) et que vous avez été tout au long de votre vie 5 ans sans emploi (ce qui est de moins en moins rare), vous toucherez pleinement votre retraite à 70 ans. Mais comme vous n'en aurez sans doute pas la force et comme les entreprises ne vous embaucheront plus à cet âge, vous partirez au mieux avec une retraite à 50% à l'âge de 60 ans. Pour ceux qui ne trouveront pas de travail après 50 ans, ils peuvent oublier leur retraite.

La santé au rabais :

. Suppression de l'aide médicale de l'Etat (aide médicale gratuite) pour les plus démunis.

. Augmentation de 20% des frais hospitaliers journaliers.

. Augmentation des frais médicaux restant à la charge de l'assuré (ticket modérateur).

La recherche est freinée :

. En même temps que l'argent public est dilapidé pour le distribuer à ces amis, le gouvernement a réduit les budgets de la recherche de plus de 25% par an à partir de 2002, alors que la recherche est un élément vitale pour notre avenir.

L'éducation publique est malmenée :

. Les effectifs d'enseignants ont été réduits en masse. Jusqu'à -30% dans les recrutements, ceci sans véritable base de planification pluriannuelle.

. La suppression de plusieurs filières universitaires, c'est le cas de l'anthropologie par exemple (avril 2005)

. La volonté de privatiser progressivement l'éducation nationale. Il a été question notamment un moment de décaler l'âge d'entrée en maternelle au profit des crèches privées. En perspective, une démarche en 2 temps : décentralisation puis privatisation. C'est le cas pour certains personnels techniques. En test dans quelques départements, la privatisation des locaux des lycées avec mise à disposition du personnel technique par l'opérateur privé.

Le travail et l'emploi, tout pour les gros actionnaires :

. De nombreuses mesures en faveur des entreprises (politique dite de l'"emploi") mais sans véritables contreparties exigées par l'Etat. Les entreprises peuvent empocher l'argent puis externaliser sans garantie d'embauche, ou délocaliser leurs activités. A noter que les choses se passent en famille puisque le propre frère de Nicolas Sarkozy est vice-président du MEDEF (le syndicat patronal).

. Un élargissement de la capacité de licenciement pour les entreprises (oct. 2004) en utilisant la nouvelle notion de « risque vis à vis de la compétitivité".

. La suppression des « emplois jeunes ». Les jeunes ont de plus en plus de mal à trouver un travail rémunéré normalement. Les grandes entreprises qui ont pignon sur rue leur propose des stages sous-payés qui sont prolongés des mois alors qu'ils les exploitent sans apporter de formation, puis les virent à la fin de ces supposés stages. Certaines entreprises demandent même aux personnes de s'inscrire à l'université pour pouvoir bénéficier des conventions de stages alors qu'il s'agit d'emploi standard.

. Le CPE "contrat première embauche" (février 2006) voté de force en utilisant l'article 49.3 et sans consultation préalable des organisations syndicales, qui a été finalement retiré après des mois de grèves dures des lycéens et étudiants malgré des tentatives de manipulation et une répression sévère. Cette loi permettait notamment aux entreprises de pouvoir licencier à tout moment sans justificatif pendant une période de 2 ans.

. L'autorisation pour les entreprises de faire travailler leur salarié le dimanche se développe. C'est le cas notamment pour les centres d'appels (déc. 2004). Dur pour les employés, dur pour les consommateurs qui peuvent s'attendre à recevoir des appels le dimanche.

. La transformation du RMI en RMA : pas de véritable statut de salarié, calcul des points de retraite au taux de 25%.

L'environnement, des actes à l'opposé des beaux discours :

. La suppression au cours de l'été 2004 de la loi sur l'environnement qui instaurait en particulier le principe du pollueur/payeur (rééquilibrage de la charge entre grand public, industriels et agriculteurs), et qui limitait les contrats entre les collectivités et les entreprises de traitement d'eau à 12 ans maximum, etc. Ceci remet en cause pour de nombreuses années les principes qui étaient porté par cette loi. En gros, le gouvernement a préféré développer une industrie de la dépollution financée par le grand public plutôt que de sanctionner les pollueurs.

. Une baisse du budget de plus de 30% pour l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) qui est la structure publique en charge de l'environnement.

. L'autorisation de chasse des oiseaux dès le mois d'août, alors que certaines espèces sont encore en période de migration et de nidification (juin 2005).

. Un décret autorise l'épandage intensif de fientes de poulets et du lisier de porc (juin 2005).

. Une loi OGM votée en urgence (1 seul passage dans les assemblées) sans véritable consultation (mars 2006), et qui offre très peu de garanties. Le gouvernement n'a pas appliqué les directives européennes pour la traçabilité des cultures OGM, du coup on a aucune maîtrise des cultures OGM en France, et les contribuables sont amenés à payer les amendes en conséquence.

. Au niveau nucléaire, l'attribution dans la précipitation des marchés pour les projets ITER et de l'EPR qui n'ont pas fait l'objet d'études suffisamment approfondies.

. La révision de la loi sur le littoral. L'objectif de cette révision est de laisser aux maires la décision sur les développements urbanistiques en bord de mer ou au bord des lacs. Alors qu'il y avait dans la loi initiale un contrôle coordonné au niveau national, là on laisse le champ libre aux maires qui peuvent faire l'objet de pressions de la part des opérateurs immobiliers. Un premier projet immobilier est d'ores et déjà en débat au bord du lac d'Annecy.

Malaise dans la police, une politique du tout répressif qui donne peu de résultats :

. La suppression de la police de proximité. Au lieu d'avoir des policiers qui connaissent bien le terrain, on envoi uniquement le jour où il y a des problèmes des cars de CRS, ce qui alimente encore plus les tensions et ne permet pas de résoudre les enquêtes.

. La distribution des pistolets Tazer - pistolets avec décharge électrique - aux policiers (déc 2004) sans cadre règlementaire, alors qu'on sait qu'il y a eu des accidents et des débordements aux Etats Unis avec ce type d'arme

. L'attribution de primes au mérite. Pour se faire bien voir, certains policiers n'hésitent pas à multiplier les PV, en particulier aux automobilistes.

. Nicolas SARKOZY envisage de mettre en place la "police civile citoyenne" (janv. 2006), des civils sans véritable formation qui se transforment en policier. Le retour des milices ?

. La multiplication des rafles dans plusieurs grandes villes. A Paris, sur la place de la République, une rafle est même organisée lors de la distribution des repas par les Restos du cœur (fév. 2007).

. La politique quasi-uniquement répressive, malgré un recrutement massif de policiers, donne de mauvais résultats avec le constat d'une forte augmentation des violences aux personnes.

. Le malaise chez les policiers. C'est une des premières fois qu'un syndicat de gauche (UNSA Police) opposé au gouvernement SARKOSI / UMP sort majoritaire des élections syndicales dans la police.

Logement, attention à l'arnaque :

. L'offre "des maisons à 100000 euros avec terrain compris" est une véritable arnaque : le terrain n'appartient pas en fait à la personne acheteuse ! il reste propriété de la mairie. Impossible de revendre la maison dans ces conditions. En plus, le prix reste cher en province pour un bâti (hors terrain) de 70m2.

. Fin janvier 2007, le gouvernement à le culot d'envisager d'appeler "loi Abbé Pierre" la future loi sur le logement opposable alors que le même gouvernement a augmenté largement la précarité. Au passage 2 personnes d'Emmaüs sont restées en garde à vue pendant 24h car elles avaient hébergé une personne sans lui avoir demandé ses papiers. La Fondation Abbé Pierre a refusé que la loi porte son nom.

. La location de pièce unique de moins de10m2 est autorisée (mai 2005). Vivre dans une pièce de 7 m2, c'est quand même pas très agréable.

. Le projet de loi sur le "Crédit hypothécaire rechargeable" où comment récupérer à faible coût les logements des familles endettées.

Economie, dilapidation de l'argent et mauvaise gestion :

. L'Etat vend tous ses actifs (l'or de la banque de France, des milliers de m2 à Paris et dans d'autres grandes villes, ses participations dans les anciennes entreprises publiques, etc.). Et dans certains cas, l'Etat est ensuite amené à louer au prix fort ce qu'il a vendu.

. Le budget de l'Elysée a été multiplié par 9 !

. Un déficit public de 3,7% du PIB en 2004 après 4,2% en 2003

. Une dette publique de 65,6% du PIB en 2004, après 63,9% en 2003, selon les chiffres de l'Insee.

. Le 30 mai 2006 Philippe Seguin président de la cour des comptes (pourtant proche du parti au pouvoir) fait état d'une manipulation budgétaire : le déficit de l'Etat pour 2005 serait de plus de 49 milliards (certains analystes de la cour des comptes parlent de plus de 53 milliards !) au lieu des 43,5 milliards annoncés par le gouvernement.

Et après tout cela, on se demande pourquoi la précarité augmente (les personnes dites SDF – sans domicile fixe – sont de plus en plus nombreuses), pourquoi le pouvoir d'achat des français a diminué …

Nicolas SARKOZY qui a été Ministre d'Etat, ministre des finances et ministre de l'intérieur de ce gouvernement, ainsi que président de l'UMP parti majoritaire à l'assemblée nationale (et qui a voté toutes ces lois) peut parfois convaincre avec ces beaux discours à l'approche de ces élections, mais qu'en est-il de ses actes ?

Il se présente comme le « sauveur », le chantre de la « rupture » mais il est pleinement co-responsable de la situation. Et si on regarde certains des projets de sa candidature, on y voit une accélération encore plus importante des discriminations économiques et sociales, de la désintégration de notre société, et tout cela au profit des plus riches.

Écrit par : Céline | 28 avril 2007

@Nicolaz Vinci : compte sur nous pour de nouvelles aventures des le 1er mai, amitiés, virginie

Écrit par : virginie | 28 avril 2007

Un grand bravo pour vos convictions, chère Quitterie. Au premier tour, j'ai hésité entre François Bayrou et Ségolène Royal, car je pense qu'une femme est capable d'apporter un changement notable de la fonction de Président de la république française.
Dans le domaine économique, c'est vrai que le semi-assistanat qui transparaît du pacte présidentiel de Ségolène Royal est notable.
Pourquoi serait-il inconcevable de se rassembler autour du nom de Ségolène Royal sous prétexte que des électeurs de l'extrême-gauche seront amenés à en faire de même, alors que le candidat Sarkozy récolte lui les voix de l'extrême-droite? Nous pourrions dire donc la
même chose à ces gens de l'UMP qui s'allient ainsi à des électeurs du Front national, non?
Moi qui ne me suis jamais encarté dans un parti, je suis prêt à le faire au sein du Parti démocrate (peut-être serait il plus judicieux de l'appeler Parti démocrate social...?).
Les députés de l'UDF, parti libre, font ce qu'ils veulent de leur voix pour le second tour; mais sont il tous encore représentatifs de l'idée de faire une politique différente par rapport au récent passé? A mon avis, non.

Écrit par : Carmelo FOTIA | 28 avril 2007

@ céline

En matière de précarité et de déficit budgétaire, la politique du PS n'a pour le moment rien à envier à celle de l'UMP.

Écrit par : Hervé Torchet | 28 avril 2007

Branchez vous sur RMC 103.1 ou sur BFM TV pour suivre le débat entre Ségolène et François!!

Écrit par : abadinte | 28 avril 2007

Je ne vais pas m abstenir finalement car l abstention c est une voix de plus pour sarkozy et entre les 2 finalistes je prefere tout de meme segolene royal . Sarkozy est allé trop loin durant cette campagne sur des theses que je n approuve pas du tout .

Écrit par : Samuel DAROT | 28 avril 2007

Je souviens un 7 mai 1995, un homme au balcon, une voiture entourée de journalistes-motards qui filent dans la nuit, un discours enthousiaste pour une fin du chômage... des espoirs... mon "premier" président, ma trentaine. Et douze ans après la fracture sociale de ce printemps n'est pas réduite et la facture sociale est lourde !

Je devrais me souvenir aussi d'un 10 mai 1981 porteur d'espoirs qui n'étaient pas les miens à l'époque mais qui a ouvert de nouvelles voies...

Alors ce 22 avril 2007; je ne crois plus à un nouveau printemps. Je souhaite seulement la fin d'affrontements stériles, une somme d'intérêts particuliers qui s'effacerait au bénéfice d'un plus grand intérêt collectif... loin des solutions des extrêmes. Mais surtout ne pas diviser plus ce pays qui a besoin d'une démocratie apaisée pour se reconstruire...

J'ai voté François Bayrou au premier tour.

Le 6 Mai 2007, je voterai Ségolène Royal... Attentivement…

http://wwW.LeGlaneur.info/article-6483287.html

… J'ajoute... que tout considéré mes appréhensions de Sarkozy sont supérieures à mes réserves à Royal…

Écrit par : LeGlaneur.info | 28 avril 2007

@ Quitterie et Virginie,

j'avoue que notre conversation m'a fait réfléchir, j'hésite maintenant à voter Ségolène Royal. Je vais écouter attentivement le débat, je pense prendre position après. Savez-vous si on pourra trouver le débat sur Dailymotion dans les plus brefs délais? J'ai bien peur que TF1 et les autres médias ne relayent pas correctement le fond des propos et n'en fasse qu'une simple brêve. Il faut qu'il se diffuse grâce au net. Notre outil de liberté que l'on souhaite nous enlever, que l'on veut nous censurer et que l'on veut labelliser! Utilisons-le pour défendre nos idées, nos convictions, notre liberté. le débat. Si je vote pour Royal, je veux qu'elle nous donne des garanties à nous Démocrates, qu'elle donne sa parole qu'elle écoutera la voix de la raison. Même si je ne peux pas la supporter, j'ai bcp de mal à me dire qu'il faudra glisser son nom dans l'urne pour sauver nos idées... Mais Pkoi n'ont-ils pas élu DSK???? La question ne se poserait même pas.

Écrit par : michael | 28 avril 2007

J'ai voté François Bayrou au premier tour. J'allais ajouter "par conviction". En fait, je n'ai de carte nulle part mais l'idée de rassembler et de travailler ensemble m'a séduit, tout comme les idées du projet. Maintenant, avec le duel annoncé, j'hésite. Quatre choix s'offrent à moi et à pas mal de monde dans mon cas :
- rester couché le 6 mai, aller se promener et attendre gentiment 20h
- voter blanc
- voter Royal
- voter Sarkozy

Je ne suis pas du genre à m'abstenir. Voter blanc est une façon de s'exprimer mais qui n'est pas reconnue par la France (ce qui est, soit dit en passant, anormal). Les deux autres choix... aïe. J'ai des doutes sérieux sur la capacité de Ségolène Royal à mener le pays, en particulier sur la scène internationale. Trop molle, selon moi. Evidemment, de l'autre côté, c'est le contraire, trop dur, Sarkozy.

Je viens de regarder le débat (la discussion, ont dit les deux protagonistes) entre Royal et Bayrou. Basiquement, d'un point de vue strict premier degré, Royal m'aurait presque convaincue de voter pour elle. Mais, je suis persuadé qu'elle était là pour ça, convaincre les électeurs du centre, à coups de "Je suis d'accord avec vous, Monsieur Bayrou". J'attendrai donc le débat Royal - Sarkozy pour voir ce qu'il en est vraiment, pour voir si elle ne va pas retomber dans le strict clivage droite gauche. Un dernier mot sur le débat d'aujourd'hui. Aucun mot sur l'écologie, c'est Nicolas Hulot qui doit se bouffer les....

Je terminerai par une phrase du précédent commentaire que je reprends totalement parce que j'y adhère totalement : Si je vote pour Royal, je veux qu'elle nous donne des garanties à nous Démocrates, qu'elle donne sa parole qu'elle écoutera la voix de la raison. Même si je ne peux pas la supporter, j'ai bcp de mal à me dire qu'il faudra glisser son nom dans l'urne pour sauver nos idées... Mais Pkoi n'ont-ils pas élu DSK???? La question ne se poserait même pas.

Écrit par : Christophe | 28 avril 2007

@ Christophe

Pour avoir vécu de l'interieur du PS la campagne interne, je peux te dire qu'elle est une vrai combattante.
C'est troublant comme on peut lui reprocher tout et son contraire.
Entre ceux qui la trouvent "molle" et ceux qui la trouve autoritaire, la vérité est peut être au centre !

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

Bonjour,

Jeune Militant PS tendance social démocrate heureux de voir que le centre peut aussi pencher un peu à gauche et la gauche vers le centre ! Heureux de voir que notre rêve d'un grnd centre démocrate, hmaniste, modéré et réformiste est en train de prendre forme ! JE ne sais pas ce qui se passera après la présidentielle au PS notemment, mais j'espère que cela nous conduire enfin à pouvoir unir les gens de bonne volonté, convainqu que l'on ne réforme pas en opposant les uns aux autres, mais que plus que jamais nous avons besoin de tout le monde (cessons d'opposer les uns aux autres) pour faire avancer les choses !

A bientot peut être pour travailler ensemble, ce qui serait naturel tellement nous sommes plus proche de vous que de certains ... cousins éloigné !

Écrit par : Bou | 28 avril 2007

@ Christophe

Pour avoir vécu de l'interieur du PS la campagne interne, je peux te dire qu'elle est une vraiE combattante.
C'est troublant comme on peut lui reprocher tout et son contraire.
Entre ceux qui la trouvent "molle" et ceux qui la trouve autoritaire, la vérité est peut être au centre !

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

Je viens d'écouter le dialogue de Ségolène Royal et François Bayrou sur RMC : je l'ai trouvé très intéressant, et, franchement, plus que jamais, je me demande pourquoi nous devrions continuer à nous positionner politiquement uniquement en fonction des extrêmes et des blocs antagonistes. La jeunesse de ce pays a le droit de prendre part aux décisions politiques qui la concerne en premier lieu, sans être obligé d'attendre pendant des décennies que les caciques du bipartisme se décident à céder leur place. S'il y a des convergences entre citoyens démocrates de bonne foi, à quoi bon perdre plus longtemps notre temps avec Sarkozy de Nagy-Bocsa qui veut le pouvoir pour son clan d'une part, et les endoctrinés du PS qui ne pensent qu'à regarder vers l'extrême-gauche d'autre part ? Tous les démocrates - et tout particulièrement nous, les jeunes - doivent pouvoir aller dans la même direction : celle de l'intérêt général de la France et de son peuple.

Cordialement, :-)

Hyarion, résolument anti-sarkozyste.

Écrit par : Hyarion | 28 avril 2007

@ Christophe,

Je suis un militant socialiste qui pendant la primaire a milité pour Dominique Strauss-Kahn. Je pense aussi que DSK a des points de convergence avec Bayrou tout comme DSK a des points de convergence avec Royal. J'ai vu ce midi que Royal et Bayrou ont des points de convergence aussi. Si tu veux une garantie de la part de Royal, j'ai proposé 3 noms au poste du ministère de l'économie et des finances (notre principal désaccord): Pascal Lamy qu'on ne peut considérer comme archaïque, Gérard Collomb qui dirige la mairie de Lyon en bonne entente avec le centre et DSK (mais je doute sincèrement de revoir DSK à ce poste).

Ce que je peux te dire c'est que je n'ai pas vu Ségolène Royal renier ses idées du Pacte Présidentielle dans ce débat. Si elle est d'accord avec Bayrou, c'est qu'il y a vraiment des points d'accord entre les deux. Je te propose de venir l'écouter ce mardi 1er mai au stade Charlety de Paris (dans le 13e un arrondissement prometteur).

Écrit par : abadinte | 28 avril 2007

C'est vrai venez vous faire une opinion live :-)
J'ai defendu en interne au PS la candidature de Ségolène Royal après l'avoir vu à Paris en mai-juin 2006.

Donc bienvenu :

Grand concert de soutien à Ségolène ROYAL à CHARLETY, le 1er mai (17h00)
(Ouverture des portes à 15h00)

Les artistes ayant donné leur accord pour se produire lors de ce concert:

Bénabar ■ Cali ■ Michel Delpech ■ Leny
Escudero ■ Indochine ■ Rachida Khalil ■ Kéry
James ■ Mokobé ■ Renaud ■ Sanseverino ■
Tikenjah ■ Yannick Noah ■ La Grande Sophie ■ les Têtes Raides ■
Olivia Ruiz ■ Moustaki ...

La liste n'est pas exhaustive.
Au cours du concert, Ségolène ROYAL prendra la parole.

Au plaisir de vous voir.

Écrit par : Richard... | 28 avril 2007

Suite au débat PS/PD
de ce matin (RMC et BFM), la France, selon Mme Royal, serait pour les français :
« le drapeau » et « la sécurité sociale » (non contredit par Bayrou).

Écrit par : ph | 28 avril 2007

Haute trahison
impensable de la part d'un dirigeant politique,battu séverement au 1er tour il devrait s'éffacer !!
Je pense que bayrou a perdu sa crédibilité !!
Comment voter dans 5 ans pour un tel personnage ?
Traitrise et ridicule...
Vive BAYROU le traitre...
A.SILES

Écrit par : siles | 28 avril 2007

jeune militant udf ( bientot pari democrate;) je suis heureux que tu te sois prononcé.
car j'etas un peu triste de voir beaucoup d'elu de l'udf partir vers sarko.
sinon maintenant le but est de bien gérer les legislatives.
Pour ma part je vais aller aider Jean-Yves à Paimpol;)

Écrit par : Benoit | 28 avril 2007

Je pense qu'au delà de la demagogie, le débat était ouvert et très interessant. Mais ce qu'il faut noter c'est la convergence , beaucoup de convergence et peu de divergence.
merci encore et bienvenue surtout.

cdt,

dramane

Écrit par : le socialiste | 28 avril 2007

L’intérêt supérieur de Nicolas Sarkozy.

Il y a quelques années, j'avais entendu l’extraordinaire chanteur catalan Lluis Llach dire que la situation politique en Espagne était très différente de celle de la France dans la mesure où en Espagne il n'y avait pas de gros parti d'extrême-droite comme le FN en France, parce que, en Espagne, l'extrême-droite faisait partie du Parti Populaire (l'UMP espagnole).

Aujourdhui la situation est la même dans les 2 pays.
Nicolas Sarkozy a dragué sans vergogne les électeurs de Le Pen en leur disant (grosso modo) "avec moi, vous serez au pouvoir... alors qu'avec l'autre..."
Un grand nombre de ces électeurs l'ont suivi, ils ont voté "utile" à leur manière.
Les résultats de Sarkozy dans les Bouches du Rhône et dans les Alpes Maritimes l'indiquent sans l'ombre d'un doute.
Il faut être aveugle pour ne pas le voir. Et sourd pour ne pas l’entendre.

Les commentateurs disent que Sarkozy a gagné le 1er tour et que les grands perdants sont le FN et la gauche « de gauche ».
Moi, je pense que ce sont les idées du FN qui ont gagné le 1er tour.
En changeant de propriétaire, ces idées réunissent à peu près 45% des électeurs.

Ce qu’a Sarkozy et que n’a pas Le Pen, c’est d’une part la « respectabilité de l’establishment », « l’expérience du pouvoir » (même si cette « expérience » a été catastrophique = émeutes de Novembre 2005), et d’autre part un profil psychologique beaucoup plus proche de celui d’un leader traditionnel d’extrême-droite que ne l’est celui de Le Pen (qui est un « atypique » d’extrême-droite, comme Léon Daudet, le « type » existe, mais ce n’est pas le plus courant).

Je précise bien que je n’ai comparé Sarkozy ni à Hitler, ni même à Mussolini (alors que l’amitié entre Sarkozy et Fini, l’héritier politique de Mussolini, pourrait être qualifiée de perche tendue à l’amalgame), il n’est ni nazi, ni fasciste, dire cela serait honteuse caricature.
Par contre, dire comme je le fais que le culte du chef, hyper-capable et surpuissant, auquel cherche à s’identifier Sarkozy, ainsi que la brutalité de ses méthodes sont typiques des dictateurs, n’est malheureusement pas une caricature.

Mais Sarkozy n’est pas d’extrême-droite. Sarkozy n’est pas raciste.
S’il drague l’électorat du FN, ce n’est pas par conviction raciste.
Ce n’est pas non plus dans « l’intérêt supérieur de la Nation ».
Non, c’est simplement dans l’intérêt supérieur de Nicolas Sarkozy.
Parce que pour Sarkozy, une seule chose importe : être le chef.
Peu importe la manière, les moyens utilisés pour atteindre cet objectif.
Bref, indigne et sans morale.

La meilleure illustration en est la crise des banlieues de Novembre 2005.
Dans n’importe quel autre pays européen, le ministre de l’Intérieur aurait démissionné.
Même s’il n’avait pas été l’élément déclencheur des émeutes.
Parce qu’un Ministre de l’Intérieur est là pour éviter ce genre de choses.
Et que des émeutes de cette ampleur sont pour un Ministre de l’Intérieur un échec, un exemple flagrant d’impuissance et/ou d’incompétence.
Mais Sarkozy, dont les provocations verbales dignes de la « racaille » qu’il fustigeait n’étaient manifestement pas étrangères au déclenchement des émeutes, Sarkozy, lui, n’a pas démissionné.
Et pourquoi ? Parce que Sarkozy devait rester au Ministère de l’Intérieur pour pouvoir devenir Président ensuite.
Parce que c’était dans l’intérêt supérieur de Nicolas Sarkozy.
Les « provocations » de Sarkozy avaient pour but de lui offrir l’occasion de se donner en spectacle dans le rôle de l’intrépide policier, le shérif à l’étoile présidentielle au journal de 20 heures de TF1.
(Les vrais policiers, eux, sont suivis par beaucoup moins de journalistes et leur photo ne passe au JT que lorsqu’ils sont morts en service).
Des milliers de voitures brûlées, des morts…
Et un cow-boy d’opérette qui ne s’excuse pas (peut-être parce qu’il a entendu John Wayne dire dans un western que « s’excuser est un signe de faiblesse »)…
Vraiment indigne et sans morale.

Le soir du 1er tour Sarkozy a changé de rôle, il a interprété Jésus-Christ à la salle Gaveau…
Mais il ne faut pas s’inquiéter, Nicolas Sarkozy n’a pas plus l’esprit religieux qu’il n’est raciste ou nationaliste, non.
S’il joue ce rôle, c’est uniquement dans l’intérêt supérieur de Nicolas Sarkozy.

Lundi, il a visité un hôpital (que ne faut-il pas faire pour être Président ! Mais bon, tant qu’il y a des journalistes), il y a livré une éblouissante composition en Florence Nightingale.
Les infirmières ont été émues. Elles ont pleuré.
(Elles ont peut-être compris quel était leur avenir et celui de l’hôpital où elles travaillent)
Ce n’est pas facile pour Nicolas Sarkozy, mais pour attirer les voix centristes il faut qu’il donne l’impression d’être plus « humain », de se soucier de la vie des autres, de leurs souffrances quotidiennes…
Mais il ne faut pas s’inquiéter, s’il accomplit ce tour de force, c’est uniquement dans l’intérêt supérieur de Nicolas Sarkozy.

Je souligne que le fait que Sarkozy veuille éviter les « questions de personnalité » lors du 2nd tour n’est pas un hasard.

Enfin, je considère que Nicolas Sarkozy est un danger pour la République.
Pour une raison précise et fondamentale.
Dans ses principaux thèmes de campagne, il y a une attaque très violente sur ce que Sarkozy et ses amis, dans le droit fil des néo-conservateurs anglo-saxons, appellent « l’égalitarisme ».
« L’égalitarisme », c’est ce en quoi Sarkozy et ses amis ont transformé « l’égalité » d’un coup de baguette magico-lexicale.
Selon cette ahurissante règle actuelle du langage où il suffit de rajouter un « isme » ou un « iste » à un mot pour le rendre très vilain.
Le problème est que ce mot EGALITE est inscrit au fronton de toutes les mairies de France.
Entre les mots LIBERTE et FRATERNITE.
Et si le mot EGALITE est au centre, c’est parce que l’égalité est la valeur fondamentale de la République grâce à laquelle les 2 autres valeurs, la liberté et la fraternité peuvent se développer harmonieusement.
Sans égalité, la liberté et la fraternité s’entre-détruisent.
Dans un sens ou dans l’autre.
Avec Sarkozy, la liberté (de l’argent) aura vite fait d’anéantir la fraternité (humaine).

Il ne faut pas attendre qu’il nous serve les barbarismes « fraternitarisme » ou « libertarisme ».
Liberté, égalité, fraternité.
Ces 3 valeurs sont les piliers de la République.
Attaquer l’une d’entre elles, c’est attaquer la République.
C’est, en fait, cesser d’être républicain.

On savait que Sarkozy avait jeté De Gaulle par la fenêtre (ce qui n’est pas étranger à son succès sur la Côte d’Azur, à mon avis), cela n’a pas l’air de trop déranger les Gaullistes…
C’est leur problème.

Mais que Sarkozy jette par la fenêtre une des 3 valeurs fondamentales de la République devrait gêner tous les républicains.

Ce n’est plus le second tour d’une élection Présidentielle, c’est Valmy.

Avec Sarkozy comme Président, l’avenir de la France sent la poudre.

La seule manière de dire non à Sarkozy (et au Sarkozisme) est de voter pour Ségolène Royal le 6 Mai.

Claude Robert MADRID.

Écrit par : Claude Robert MADRID | 28 avril 2007

C'est culotté !

Écrit par : El Ronchon | 28 avril 2007

Chère Quitterie et chers blogueuses et blogueurs
je suis assez surpris de la prise de position qui est la tienne et que tu expliques dans ton mot d'aujourd'hui.
engagé dans le militantisme politique en 1995 avec les mêmes idéaux que ceux sur lesquels tu t'engages j'ai aussi avec l'age su prendre un peu de hauteur
Je m'interroge en fait sur une double question :
1) tu te présentes comme faisant partie de la nouvelle génération... certes mais tu n'es pas seule; et tu es comme beaucoup de tes ainés déjà rémunérée par la politique pour la politique; existe t il une autre voie pour toi que celle d'être demain élue et d'engranger mandat après mandat pour parvenir à tes souhaits; déjà membre du conseil national de l'udf, salariée de l'udf, crois tu avoir encore cette liberté de ton et d'analyse que tu revendiques ! il me semble tellement indispensable de séparer sa vie professionnelle de ses engagements: sans cela tu es ce que l'on appelait avant une apparatchik
2) le refus de la différence droite gauche est une absurdité; en revanche je suis d'accord avec toi sur l'idée de majorité de projets qui doit porter sur certains grands sujets les réformes structurelles nécessaires dans notre pays; après avoir tant écrit et tant parlé sur le centre, ni droite , ni gauche, tu nous proposes aujourd'hui de te suivre pour une france présidente, une france socialiste, soutenue par la LCR et le PC, les verts et LO... est ce cela le ni droite ni gauche
je ne le crois pas

oui à la liberté des jeunes de s'engager
J'ai comme toi ou presque 30 ans

nous serons la France de demain et nous sommes déjà celle d'aujourd'hui mais ne retombons pas dasn les facilités de nos ainés

etre salariée d'un parti politique c'est déjà refuser sa liberté
annoncer un vote royal c'est passer le cap du centre droit pour devenir centre gauche
il faut aussi alors affirmer que tous les élus UDF et peut etre toi demain refuseront de siéger dans les exécutifs locaux avec les élus UMP

il faut le dire et l'affirmer notamment dans ta future campagne législative

Si SR gagne, tu seras élue sous le titre majorité présidentielle ?

si NS gagne, siégeras tu infdéfiniment dans l'opposition ?

ou est donc la vertue d'un centre ni gauche ni droite


merci et bon courage

Comme tu l'auras certainement compris, pour ma part je suis persuadé qu'avec Nicolas SARKOZY et tous les élus de tous bords qui le soutiennent, une autre France est possible, non pas celle de la Haine ou de la division mais une FRance fière et tournée vers l'avenir, une FRance nouvelle où chacun aura sa place et notamment ceux qui désireront qu'un centre indépendant, loyal et constructif existe au sein de la future majorité présidentielle

Écrit par : julien | 28 avril 2007

Après être intervenu plusieurs fois sur le site Bayrou.fr (sous le pseudo de cigognes31), j'ai découvert par hasard aujourd'hui votre blog et je le trouve extrêmemnt rafraichissant et intelligent.
J'ai l'âge d'être votre père et je n'ai jamais adhéré à aucun parti politique. J'ai toujours eu une sensibilié centriste (j'ai voté Giscard d'Estaing en 1974 et F.Bayrou en 2002). Avec F.Bayrou qui est de ma génération, je retrouve une 2ème jeunesse pleine d'enthousiasme avec le désir de le soutenir en m'engageant dans le futur Parti Démocrate, pas à l'UDF pour ne pas me mêler aux députés arrivistes qui ont été séduits par les sirènes de l'UMP.
Votre prise de position personnelle pour S.Royal est totalement compréhensible à votre âge et tout à fait respectable. Pour ma part, j'étais jusqu'à aujourd'hui tenté par le vote blanc (en fait, plutôt orange...). Le débat entre F.Bayriu et S.Royal et l'attitude de N.Sarkozy et ses tentatives en sous-main de débauchage des députés UDF pour tenter de les inféoder me donne envie de voter S.Royal. Cependant mes vieux réflexes anti-gauche à parfum marxiste (j'ai 30 ans de plus que vous !) me rendent réticent.
En tous les cas, bravo pour votre engagement. Je vous souhaîte le succès aux prochaines législatives.
Pour ma part, je m'inscrirai au Parti Démocrate pour y militer (il n'est jamais trop tard pour bien faire) et je voterai pour son représentant dans ma circonscrition d'Indre et Loire.

Écrit par : Jean-Marc DUZER | 28 avril 2007

J'aimerais, si possible, répondre au message de Julien, en date d'aujourd'hui.

Je vois 2 problèmes principaux dans votre argumentation, Julien.

Le 1er est la question que vous posez à Quitterie Delmas (je cite) :
"ou est donc la vertue d'un centre ni gauche ni droite"
(La réponse me semble évidente et je suis surpris qu'un jeune homme intelligent comme vous puisse poser une question aussi insensée)
La vertu principale d'un centre ni gauche ni droite... est d'être au centre!
Comment pouvez-vous considérer qu'un centre à droite... serait au centre?

Le 2nd problème corrobore le 1er. C'est quand vous parlez d'un centre "loyal".
Cet adjectif est symptomatique de la manière qu'ont Nicolas Sarkozy et l'UMP de considérer l'ex UDF et/ou le nouveau Parti Démocrate.
Vous considérez le centre comme un suzerain considère son vassal.
Vous voulez bien accorder "des terres à votre vassal aux marches de votre empire"...
à la condition d'être assuré de la loyauté de celui-ci.
Et là encore, je suis surpris que vous puissiez écrire (je cite à nouveau)
"un centre indépendant, loyal et constructif existe au sein de la future majorité présidentielle",
sans vous rendre compte que la loyauté dans le cadre de cette majorité Présidentielle et l'indépendance d'un parti centriste... sont complètement antinomiques.

La meilleure option pour l'indépendance du Parti Démocrate est de se démarquer très fortement de l'UMP en choisissant le dialogue avec Ségolène Royal.
Un dialogue qui pourra être constructif parce que le Parti Démocrate sera indépendant.
Un dialogue avec une partenaire loyale, qui ne triche pas et qui est disposée au dialogue.
Plutôt qu'un suzerain qui refuse le dialogue parce qu'il considère les électeurs de François Bayrou comme sa propriété naturelle et exige une "loyauté" dont il ne fait lui-même jamais preuve.

Merci de votre attention.

Écrit par : Claude Robert MADRID | 28 avril 2007

Bonsoir Quitterie,

nous nous sommes connus dans un monde parallèle (les ONG, un vrai déclic). Et nous voilà, peut-être, à nouveau dans des chemins proches. Après avoir hésité jusque dans l'isoloir pour un vote Voynet, j'ai glissé un bulletin Bayrou dans l'enveloppe, pour dégager à la fois Royal et le socialisme vieillot, et Sarkozy, ce dangereux personnage. Ma voix, et celle des 7 millions d'autres Français, n'a pas suffit à tout chambouler. Maintenant, si nous arrivions enfin à créer le parti, ou la coalition, que j'appelle de mes voeux depuis plusieurs années (Ecolos pas gauchos + gauche modérée + centristes fréquentables), je suis partant !

Et je dois dire que j'ai apprécié que tu aies pris position publiquement, et même avec mes amis de La France qui se lève tôt !

The green Tall guy

Ps : je regrette juste que De Robien ait fait ce choix étrange de soutenir son géolier. Quant à Santini, Giscard et les autres sarkozystes de l'UDF, on leur donne (ce sont justement les fameux centristes non fréquentables).

Écrit par : The Green Tall Guy | 28 avril 2007

"ce dangereux personnage"
"Des centristes non fréquentables"

Quelle tolérance The Green Tall Guy... Une nouvelle fois, rien sur les idées, les projets... Dommage!

Écrit par : Sébastien | 28 avril 2007

Chere Quitterie,

ton courage est admirable. Néanmoins, je trouve dommage que tu soutiennes ségo plutot que sarko. Moi, je voterais Sarko.

Puisque tu sembles très soucieuse des libertés de la presse et d'expression, comment se fait il que les 327 commentaires de ton blog aillent uniquement dans ton sens?

Si tu es si sincère, j'aimerais que mon commentaire soit publié.

Bon courage et bonne route,

Jean Louis.

Écrit par : Jean Louis Guiderdoni | 29 avril 2007

NON, pas de bravo pour Quitterie. Déjà pour ne pas imiter cette dizaine de lêches botte ( pour rester poli ). Quitterie tu aurais été un mec moche, tu aurais eu 5 fois moins de messages de soutien et ton blog serait sans doute aussi désert que certains de tes homologues masculins . Alors arretons de jouer les hypocrites. Quitterie vous aurait dit qu' elle restait couchée le 6 mai ou qu' elle votait blanc vous lui auriez écrit la même chose.
EN attendant contrairement aux PD ( parti démocrate ), je n' aime pas me faire e......
Voter pour Ségo qui se foutait de notre gueule et nous trainait dans la boue il y a quelques jours, voter pour celle qui a retourné sa veste, faire parti de ces même personnes qui ont été tout simplement completement irrespectueuses de notre choix politique; jamais de la vie.
Quitterie tu n' as donc aucun honneur ou tu chercher absolument un avenir politque coûte que coûte ? Evidemment en appellant à voter blanc, aucune chance de faire parti des gagnants. Là tu doubles tes chances. Belle opportuniste !

Écrit par : Emmanuel | 29 avril 2007

NON, pas de bravo pour Quitterie. Déjà pour ne pas imiter cette dizaine de lêches botte ( pour rester poli ). Quitterie tu aurais été un mec moche, tu aurais eu 5 fois moins de messages de soutien et ton blog serait sans doute aussi désert que certains de tes homologues masculins . Alors arretons de jouer les hypocrites. Quitterie vous aurait dit qu' elle restait couchée le 6 mai ou qu' elle votait blanc vous lui auriez écrit la même chose.
EN attendant contrairement aux PD ( parti démocrate ), je n' aime pas me faire e......
Voter pour Ségo qui se foutait de notre gueule et nous trainait dans la boue il y a quelques jours, voter pour celle qui a retourné sa veste, faire parti de ces même personnes qui ont été tout simplement completement irrespectueuses de notre choix politique; jamais de la vie.
Quitterie tu n' as donc aucun honneur ou tu chercher absolument un avenir politque coûte que coûte ? Evidemment en appellant à voter blanc, aucune chance de faire parti des gagnants. Là tu doubles tes chances. Belle opportuniste !

Écrit par : Emmanuel | 29 avril 2007

Si je ne suis pas sûr à cette heure de ce que je vais faire, il y a une petite lumière qui vient de s'allumer comme une alerte et je n'aime pas les dernières saillies de NS et de Pécresse et consors contre notre candidat et plus généralement sur la liberté de parole entre les deux tours. Alors, je me dis que les idées sur l'économie de NS comme argument pour ne pas voter SR ou blanc valent-elles de prendre le risque de se réveiller avec une démocratie qui pourrait vite virer à l'autocratie, d'autant que NS promet beaucoup, voire inconsidérément, lui aussi. De plus, on pourrait tout aussi bien objecter, qu'une socialiste, une fois élue avec d'autres voix social libérales ou social démocrates, a plus de chance d'infléchir son programme économique dans un sens favorable à ce que nous pensons être la raison (sans garantie bien sûr). Pour me rassurer, je me dis qu'elle a près d'elle quelques éléphants PS qui sont plus proches de FB sur ce terrain et que le poids de la dette sera comme une étoile du nord qui restera allumée comme garde fou . Alors, réflechissons bien à ce que nous nous apprêtons à faire. La semaine dernière, je penchais pour un vote blanc, et là je ne suis plus sûr...

Écrit par : yohan | 29 avril 2007

D'autant plus que ce n'est pas parce que Royal serait élue que le PS ou que le PS avec le PC obtiennent la majorité absolue à l'Assemblée !

Il conviendrait de se souvenir de 1988 !

Sans majorité absolue à l'Assemblée, le PS sera bien obligé de composer !

Alors que de l'autre côté, Sarközy élu, l'UMP aura certainement plus de facilité, comme en 2002, à l'obtenir à elle seule et la loi sera la loi de Sarközy seul.

Écrit par : Bayrolien | 29 avril 2007

Quitterie , tu fais fausse route , te souviens tu du destins des partis qui se sont ralliés au PS ? on leur a filé un os à ronger en mettant qqes ministres au gouvernement puis l' electorat deçu et trompé a laissé tombé leur parti.
OUVRE les yeux et vois ce que sont devenus le PC et le Parti écolo !
Je comprends pas une seconde comment tu peux te fourvoyer ainsi . On t' a proposé un poste en cas de victoire de Ségolène ?
Non, parce que sortir le coup de l' eugénisme pour dégager Sarko, c' est prendre les français pour des demeurés. Quand Ségolène fait l' appologie des tribunaux Chinois ou parle de l' indépendance du Québec, je m' inquiète beaucoup plus !

Votons blanc ou fesons nous avoir une fois de plus !

Écrit par : claire | 29 avril 2007

Quitterie, je résume le but de ton message : "Je vote Royal, faites comme moi"

Dieu merci, les Francais sont moins stupides.

Si elle gagne, j' espère que vous y gagnerez aussi :)

Écrit par : Jean-Marc | 29 avril 2007

En phase avec toi, chère Quitterie.

Après avoir vu le débat de ce matin entre François Bayrou et Ségolène Royal, j'ai réalisé à quel point ils étaient proches sur la forme, à savoir comment faire de la politique au XXIème siècle : c'est une démocratie de débats, de discussions, d'ouverture. Permettant de s'opposer ou de se rapprocher selon les sujets/les idées, et non plus seulement selon les étiquettes. Autorisant l'engagement politique sans que cela soit nécessairement l'affrontement permanent. Indépendemment du fond, François Bayrou et Ségolène Royal incarnent cette nouvelle manière de faire de la politique. Avec en prime courtoisie et humour, même dans la différence.

Pour le fond, un bon compte rendu sur Le Monde : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-823448,36-903084@51-825418,0.html .

Pour ma part, mon choix est quasiment fait : je soutiendrais le candidat qui affirmera les pouvoirs du parlement, qui interdira le cumul des mandats, qui introduira une dose de proportionnelle aux législatives, qui assurera la pluralité en politique et dans les media, qui relèvera les petites retraites, qui remettra l'Etat dans les cités et qui fera un référendum sur une nouvelle constitution européenne... Soit : une bonne partie des propositions du programme d'action de François Bayrou, qui sont reprises ou proposée par Ségolène Royal.

Et encore, n'ont pas été abordés les enjeux environementaux : les points de convergences sont plus nombreux (croissance verte, réforme de la PAC, énergies renouvellable, moratoire OGM) que le sdéssaccord (EPR).

Laissons sa chance à Nicolas Sarkozy le 2 mai, mais je doute qu'il aille dans le sens des propositions ci-dessus, communes aux Démocrates et aux Socialistes. Quant à nos différences, nombreuses notamment en économie, préparons-nous pour les législatives !

Franz

www.vasseur.eu

UDF 11ème.

Écrit par : Franz | 29 avril 2007

On a trouvé notre "Oui-Oui" dans la politique: Quitterie


un extrait du Monde :

"Jean-Luc Mélenchon (PS), qui s'était élevé contre l'idée d'une alliance PS-UDF. "Pugnace et convaincante, Ségolène Royal n'a rien cédé sur ses propositions. Il n'a pas été question des ministres UDF et c'est parfait"

En gros , tu as le droit de soutenir ROyal pour qu' elle passe mais après on se démerde entre gens du PS

Écrit par : maxime | 29 avril 2007

Francois Bayrou, c'est la réémergence d’un centrisme opportuniste et sans consistance, où se sont retrouvés, transitoirement, tous ceux qui voudraient avoir à la fois l’immobilité et le mouvement, le dynamisme économique et le statu quo.
La meilleure preuve en est le report de vos votes vers Royal en dépit de l’incompétence dont elle a fait plusieurs fois la démonstration, et de l’archaïsme profond d’un programme socialiste dont aucun social-démocrate ouvert d’esprit n’aurait voulu, ailleurs en Europe, il y a vingt ans déjà.

Écrit par : Frédérick | 29 avril 2007

Bravo Quitterie !

Écrit par : Denis Vinckier | 29 avril 2007

@ Denis

Bravo à toi aussi.

@ Frédérick

Opportuniste et sans consistance ?

Nous sommes ceux, d'après vous, qui voulons systématiquement une chose et son contraire. C'est bien ça ? Le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière ?

Il est vrai que perso, je ne vote pas pour Royal mais contre Sarko.

Mais il y a des éléments objectifs pour le faire : 6e république, laïcité, libertés publiques. Pour le reste, la politique est hélas aussi un combat. Dans le meilleur des cas, un combat pour la vérité.

Écrit par : Hervé Torchet | 29 avril 2007

chaque week end mes enfants avaien comme devoir pour lundi qu'avez vous fait avec vos parents pendant la semaine dernière ? unn moyen efficace de contrôler vos faits et gestes n'est ce pas ?
des cousins envoyés à LEPZIG pour travailler gratuitement pour le gouvernement là bas,
mon beau frère dans un camp de rééducation pendant 5 ans, il pesait 45 kg pour 1m70 à sa sortie
que pensez-vous des gens qui s'apprètent peut-être de gouverner avec ce régime ? voterz vous pour ces gens là ? oui c'est ce que vous allez faire Madame, Madame ce régime c'est le communisme que Madame ROYAL pourra gouverner avec
au fait je viens du VIETNAM un pays communiste, tout ce que je vous ai écrit je l'ai vécu

Écrit par : nguyen | 29 avril 2007

@Denis et Franz : vous êtes deux personnes engagées et que j'apprecie beaucoup!!! continuez à porter notre message democrate aussi bien, amitiés, virginie

Écrit par : virginie | 29 avril 2007

Que l'on vote pour Royal ou contre Sarko le plus important c'est de pouvoir le dire haut et fort. Il n'y a pas de raison que seuls les Sarkozistes le fassent ostensiblement et que les autres soient intimidé en leur demandant de s'en remettre au secret des urnes ou au vote ni-ni ...

Dans le contexte actuel, le dire ouvertement avec cette force tranquille et déterminée qui te caractérise c'est faire preuve d'un grand courage et d'une clairvoyance admirable dont je dirait même qu'elle est appréciable et prometteuse venant d'une femme militante aussi jeune.

Je n'en ai jamais douté venant de ta part Quitterie... J'ai pour ma part quelques années de plus et moi aussi je'aurais pu jouer le calcul politicien... Mais ce serai une insulte pour les centaines ou millier de jeunes comme toi qui fondent des espoirs dans la politique et il ne faut pas les décevoir (pour ma part je n'y crois plus vraiment !) ...

J'ai annoncé comme toi que je voterai Royal d'abord en comité restreint ce qui m'a valu pas mal de coups tordus... puis plus ou moins officiellement sur mon blog ce qui fortement envenimé les choses et m'a valu d'être fortement bousculé au point qu'on envisage ouvertement de me "dégager" de l'élection législative alors que j'y suis pressenti comme candidat depuis plus de 6 mois et que j'y ai fait une excellente campagne pour Bayrou avec un comité admirable de dévouement et de volonté et qui maintenant participe pour certains de ses membres à mon propre lynchage alors qu'il y a une semaine ils étaient tous prêt à mouiller la chemise pour moi ...

Voilà, quoi dire de plus ?

Tenir et résister !

Écrit par : Farid | 29 avril 2007

Je voudrais juste remercier tous ceux qui ont fait le choix de la democratie, le choix de preserver nos libertés.

si on avait eu un duel Bayrou/Sarkozy, sans hesitation aucune j'aurais voté Bayrou.

Nous ne sommes pas du meme bord, mais nous sommes republicains, democratiques, nous partageons un certains nombres de valeurs, d'ideaux. et ce sont ces points là, que nous avons en commun, qui nous rassemblent.

Nous rejetons le ministère de l'identité, nous rejetons les pretendues "tares genetiques", nous rejetons les brutalités, nous refusons la negation de droits inalienables de l'individu, nous rejetons les derives extrême-droitière, alors il nous reste quelque chose d'humain, d'humaniste, qui fait qu'à un moment nous nous sentons semblables et nous nous rassemblons pour sauvegarder nos valeurs.

car seules nos valeurs sauvegardées, pourraient nous permettre ensuite de rêver, d'ambitionner, de travailler à une société meilleure. à construire des projets et faire en sorte qu'ils se realisent.

sans ces libertés, sans cette democratie, nous ne pouvons plus aller de l'avant.

Pour ceux qui hesitent encore entre le vote blanc et peut-être Royal. voir ceux qui ont decidé de voter blanc. reflechissez. le vote blanc n'est pas pris en compte. c'est un non choix, une non-expression, votez blanc ou aller profiter du beau temps revient a la meme chose. alors que voulez vous exprimer par ce vote blanc ? qu'aucun candidat ne vous convient ? certes. mais seriez vous entendus ? Non.

j'aime a croire que tous ceux qui ont voté Bayrou sont attachés à certaines valeurs, particulièrement nos valeurs republicaines de liberté, egalité, fraternité. qu'ils sont attachés à la cohésion sociale, aux principes de solidarité. ce que Bayrou, par ailleurs, veut preserver lui aussi.
les electeurs de bayrou ont surement voter Chirac en 2002. en quoi serait-il plus difficile de voter Royal le 6 Mai 2007 ?

Quant à Quitterie je voudrais juste vous dire ceci : Chapeau Bas Madame !

Écrit par : Camille | 29 avril 2007

je me permets juste de revenir pour repondre a Nguyen.

ne vous inquietez pas nous sommes en France, nous ne sommes pas au vietnam.

ne confondez pas les deux pays. la France a deux siècles de tradition democratique.
et dans un passé recent, sous Mitterand, le PC a ete dans le gouvernement. nous savons très bien defendre notre democratie, nous n'acceptons aucune dictature ni de gauche, ni de droite.

Écrit par : Camille | 29 avril 2007

@ Quitterie ,

je te rejoins à 100 % et j'appelle à voter pour Ségoléne Royal dés lors que les contrats sont conformes avec nos valeurs du Parti Démocrate que j'ai renommé sur ma note de : " Le Centre Démocrate Social Libre " qui reprend les 04 thématiques de notre sensibilité initiale conforté par le Congrés de Lyon .

Notre Président François Bayrou représente nos valeurs et je respecte un homme comme lui pour l'avoir suivi dans sa campagne Présidentielle lors de ses déplacements jusque Paris /Bercy .

Bises à toi

Bises à Virginie

Hubert de la Ville de Jules Verne à Amiens - 80000 -

Candidat à la Législative dans le Département de la Somme - 80000 -

Conseiller National UDF devenu Parti Démocrate

Responsable Cantonal des Comités de Soutien au Candidat François Bayrou ; Secteur Amiens /Ouest -80000 -

Écrit par : hubert | 29 avril 2007

C'est avec des personnes comme toi que l'on tue l'UDF et le futur parti Démocrate.
Un raliement à gauche avec la LCR et les troskistes ce n'est pas ce que j'appelle de la sociale démocratie
Quels dégats pour une personne soit disant responsable....
Je reste un UDF indépendant et je vote BLANC

Écrit par : CHARLES | 29 avril 2007

@ charles

ton discours stigmatisant et ton anonymat sont navrant pour ne pas dire pire

Écrit par : michael silly | 29 avril 2007

Hé bien Charles ça c'est du courage politique voter blanc c'est une forme de lâcheté politique tant on sait actuellement que le vote blanc avantage indéniablement Sarkozy.

Je vote Royal parce qu'elle sera plus respectueuses de libertés publiques, mettra en oeuvre des réformes en concertation avec d'autres formation politique UDF et autres partis qui voudront bien travailler avec elle et pas embraser les quartier ou vouloir les nettoyer à coup de Karcher.

Voter Blanc c'est voter Sarkozy sans le faire directement; ça donne bonne conscience !

Écrit par : Farid | 29 avril 2007

Quel journaliste fera enfin tomber le masque de Nicolas SARKOZY sur son projet de réforme du contrat de travail ?

Denis Clerc concluait un de ses articles sur le Contrat de Travail Unique cher à SARKOZY par la phrase suivante : « Aussi, je ne peux m’empêcher de soupçonner ceux qui plaident en faveur d’une réforme du marché du travail soit de s’avancer masqués, soit de rouler inconsciemment pour le compte d’autres, plus radicaux, dont le véritable objectif n’est pas de réformer le marché du travail, mais d’en finir avec le droit du travail. » (à lire sur http://www.alternatives-economiques.fr/site/238_002_emploi.html). Denis Cerc ne saurait mieux dire. « S’avancer masqué ... » est en effet un art dans lequel Nicolas SARKOZY surpasse de beaucoup tous ses rivaux. Avec ses conseillers, il enrobe de chocolat les potions les plus amères qu’il entend faire avaler à l’ensemble des salariés s’il est élu .

Les journalistes oseront-ils enfin lui poser la question précise suivante : « Monsieur SARKOZY, avec le futur Contrat de Travail Unique à Durée Indéterminée (CTUDI) inscrit à votre programme présidentiel, est-ce que l’employeur sera OUI ou NON tenu, comme aujourd’hui, de justifier le licenciement par une « cause réelle et sérieuse » ? Sinon lors du grand débat du 2 mai Ségolène ROYAL devra elle-même la lui poser. La question doit être aussi limpide que cela. Une réponse honnête ne peut être qu’un OUI ou un NON.
Son CTUDI c’est le CNE pour tous, c’est le CPE pour tous. Alors qu’il y un an toute la jeunesse de ce pays, avec 80% des salariés, se sont victorieusement opposés au CPE, Nicolas SARKOZY fait l’affront à tous ces citoyens de remettre, en pire, cette mesure à son programme. On n’a jamais vu un tel culot, une telle duplicité entre le discours et ce qui se cache derriére. C’est l’illustration même de la méthode SARKOZY. Il n’écrit pas dans son programme : « Je rendrai l ‘ensemble du Droit du Travail virtuel, ce qui me permettra aussi d’enlever aux organisations syndicales le principal outil dont elles disposent pour défendre les intérêts des salariés ». Mais son CTUDI est le meilleur moyen d’y parvenir trés vite. En effet, demain, avec ce CTUDI, quel salarié se risquera encore à demander le respect de ses droits ( droit de se syndiquer, paiement de ses heures supplémentaires, respect des règles d’hygiène et de sécurité....), si l’employeur a le droit de le licencier sans avoir à indiquer la « cause réelle et sérieuse » du licenciement ?

Écrit par : andré martin | 29 avril 2007

@ monsieur martin ;
s'il remet le cpe, ça va pété. Quittri, on l'a vu, je m'en souvient, contre le cpe, elle sera avec nous. Hein, Quittrie, on se laissera pas faire !

Écrit par : romuald | 29 avril 2007

Je trouve tout cela pitoyable.
Je croyais que FB était au dessus des partis...
Il devient arrogant alors qu'il ne fait que préparer les présidentielles de 2012...
Par ailleurs, il utilise les mêmes méthodes de calomnie que dans le temps passé.
Il n'a pas laissé beaucoup de traces ce FB en tant que gouvernant ! C'est vrai qu'être contre et donner des leçons, cela ne fait pas prendre de risques. D'un autre côté, cela ne fait pas beaucoup avancer !
Je me demande bien quelles alliances ont été passées pour les législatives...
C'est bien ce que je disais, c'est pitoyable et on voit enfin le vrai visage de FB qui fait de la politique comme tous les autres et qui est prêt à toutes les alliances, même les pires et ce, pour le pouvoir.

Elysées, quand tu nous tiens...J'espère au moins que tu as négocié ton siège dans le 13ème ma chère Quitterie...

B.

Écrit par : Bebert | 29 avril 2007

Monsieur Bébert,

je chauffe le siège depuis cinq ans pour Madame Delmas, ça va de soi.

Écrit par : Jacques Toubon | 29 avril 2007

@ Charles
- je ne vois pas en quoi voter pour SR, en tant qu'UDF, sonnerait le glâs de notre mouvement !
- ne t'en fais pas, un rapprochement LCR/PS en cas de victoire de SR semble peu probable.
- un peu dommage que tu restes anonyme


@ Farid
- le vote blanc ne favorise pas plus NS que SR !!

Écrit par : Marie-isabelle | 29 avril 2007

Ca devient surréaliste, ce blog.

@ Bébert

Quitterie fait partie des gens pour qui ce qu'on obtient on ne le doit pas à une obscure négociation d'arrière-salle, mais à ses propres efforts pour se faire connaître et pour convaincre les gens des idées qu'on leur propose.

@ Jacques Toubon

Les trolls frappent ?

Écrit par : Hervé Torchet | 29 avril 2007

@Tous ceux qui pensent que'il y a une negociation derriere un choix personnel et courageux, et oui le courage existe encore un politique..vous me decevez mes amis de croire cela!!! la politique soit encore changer si on en est là!

Écrit par : virginie | 29 avril 2007

Quelle honte !
Le vote "contre" n'existe pas. On adhère ou alors on ne vote pas pour.

Écrit par : James | 30 avril 2007

@James

oui, voter pour Royal pour éviter que Sarkozy ne passe est irresponsable.
Enfin , on rigolera bien dans quelques années quand une bonne partie de l' ump/pd s' en bouffera les doigts.
Tous les partis qui ont fait alliance avec le PS on été litérallement bouffé.
Le centre ne devrait pas passer à gauche mais rester neutre

Écrit par : sophie | 30 avril 2007

"Le soir du 22 avril 2007, Nicolas Sarkozy a fait son discours Salle Gaveau puis s’est rendu rue d’Enghien en Renault Mégane
Le soir du 22 avril 2007, Ségolène Royal a fait son discours en fonction de celui de Nicolas Sarkozy, à MELLE, puis s’est rendue à PARIS en avion privé.

Manque d’idées et débauche de moyens ? à vous de juger."

Écrit par : Vendetta | 30 avril 2007

Ia ora na,
Je suis un électeur polynésien et en accord avec tes idées et les raisons de ta prise de position en faveur de Ségolène.
En polynésie française sur 167593 électeurs, 115843 ont voté. Restent 51750 inscrits qui je l'espère voteront au deuxième tour. Sarko a obtenu 45% des voix et Ségolène 42 % un très faible écart.
Dans l'histoire de la polynésie le score de ségolène c'est du jamais vu. C'est historique. En effet jamais un candidat de gauche qui plus est une femme n'avait obtenu un tel score. Pour des raisons historiques(colonialisme, culturelles, sociologiques) la gauche (même si le PS y est représentée) n'a jamais eue de prise réèlle en polynésie. C'est comme ça.
C'est pour cela que son score est historique. Ségolène a bénéficié d'un électorat opposé à la droite ump locale. D'une part d'un électorat composé de partis autonomistes et indépendantistes et d'autre part d'un électorat attachés aux valeurs progressistes et humanistes où la justice, l'équité, la tolérance sont importantes. Des thèmes qui ne peuvent qu'unir à mes yeux ségolène et bayrou.
Au niveau de la polynésie ce qui très important c'est que tous ces électeurs épris d'humanisme ont su mettre leurs divergences de côté pour privilégier leurs convergences et faire que cette sorte de coalition puisse avoir un résultat significatif au sortir des urnes.
Bayrou a obtenu 7% des voix. Faible taux mais qui est logique puisque bayrou est nouveau dans le paysage politique polynésien. Mais comme un certain nombre de polynésien j'ai été frappé par son humanisme lors de son passage Tahiti.
Quitterie, ton combat est porteur d'espoir. C'est dans cet esprit que des électeurs polynésiens combattent pour un avenir plus juste. Parceque malheureusement la polynésie a ceci de particulier : A/ un gvt local ump-sarkozien (gvt arrivé au pouvoir en décembre 2006 via une motion de censure conséquences de manigances politiciennes ump locales et nationales); B/ nos deux députés qui sont et qui seront encore ump-sarkozien (sauf si coalition miracle en faveur d'un candidat de l'opposition); C/ et si sarko est élu un pdt ump, un gvt ump, un état ump. Excitant n'est-ce pas? C'est grisant de démocratie.
Même si la polynésie bénéficie d'une autonomie politique et économique très large, il est essentiel de savoir qu'elle subit inévitablement le contre-coup du vote électoral national. Avec nos 167593 inscrits nous ne pesons pas lourd sur l'échiquier national. Et dans la cas d'une élection sarkozienne la polynésie déjà fortement touchée par le mercantilisme et le clientélisme sera plus encore livrée à la frénésie d'un capitalisme brutal. Ce qui fera la joie des amis ump genre gaston flosse and co.

Quitterie, pour te rejoindre dans tes propos, je suis pour que les idées et les sociétés évoluent vers plus d'humanisme. Je suis pour une coalition d'une gauche démocrate et d'un centre démocrate. Je suis pour une économie humaniste où l'homme est au centre des préoccupations quotidiennes. Une économie à visage humain dans laquelle les hommes se regardent, se parlent, échangent, s'entraident sincèrement. Je ne conçoit pas une économie qui soit préjudiciable pour l'homme, qui soit dangereux pour l'homme et donc une économie injuste parcequ'intolérable pour le progrè humain.
Je vote ségolène car ne pas voter serait légitimer la politique sarkozienne. Le rêve de sarko n'est pas le mien et il ne le sera jamais. Il dit qu'il veut être la voix du peuple. Je dis que je ne lui appartient pas. Que c'est moi qui décide qui doit être ma voix.
Ma voix m'appartient et je la donne à Ségolène comme je l'aurai donné à Bayrou. Mes rêves m'appartiennent et je préfère rêver avec ségolène et bayrou maintenant et demain et pour l'avenir.
Bon courage à toi Quitterie, à ta famille, à tes amis militants qui t'accompagnent dans ton combat.
Parahi! Christianson.

Écrit par : Christianson | 30 avril 2007

Strauss Kahn le 18 mars : "Ségolène Royal a 100 propositions , François Bayrou est sans propositions"

Écrit par : n'oublions pas | 30 avril 2007

@ n'oublions pas

Mdr.

Écrit par : amnésique | 30 avril 2007

@Marie-isabelle
le vote blanc ne favoriserait effectivement pas plus NS que SR s'il étaient à égalité mais au soir du premier tour on notait déjà 3 à 4 points d'écart dans les intentions de vote pour NS et SR ce qui est considérable.

Cette avance est incontestablement en faveur de NS et le vote blanc massif des militants UDF est en effet la meilleure façon de garantir jusqu'au bout cette différence surtout quand on sait que le report de voix qui n'est déjà pas pas à l'avantage de NS risque de se cristalliser et d'augmenter en faveur de Ségolène Royal ...

Écrit par : Farid | 30 avril 2007

Nicolas Sarkozy est déjà parvenu à lepéniser l'UMP.

Par pitié, ne le laissons pas lepéniser la France.

Écrit par : Sylvie | 30 avril 2007

La diatribe de N.Sarkozy contre mai 68 est bien inquiétante. Est-ce son voyage à Colombey-les Deux Eglises qui l'a inspiré ? De Gaulle n'était pas un libéral et aimait bien contrôler l'information. Pas de chienlit !
En 1968, j'avais 20 ans et je me souviens que les jeunes dont je faisais partie n'avaient pas jusqu'alors vraiment le droit à la parole. Je ne me suis jamais associé aux excès gauchistes et libertaires de cette époque, mais notre liberté d'expression a pu exister à partir de ce moment-là. Les droits de la femme, la contraception, le droit à l'avortement, les accords de Grenelle, il faut s'en souvenir. Beaucoup d'entre vous n'étaient pas nés mais derrière l'excessif "il est interdit d'interdire", beaucoup de bonnes idées sociales et politiques ont vu le jour.
C'est trop facile de tout critiquer en bloc, Monsieur Sarkozy.
Le capitalisme que les jeunes critiquaient en 1968 existait depuis la nuit des temps. Vouloir maintenant faire croire à de millions de Français qui souffrent socialement que mai 68 a permis au capitalisme sauvage de s'installer, c'est se moquer d'eux, c'est de la désinformation, de la tromperie.
Méfions nous des tribuns démagogues qui font prendre des vessies pour des lanternes à des gens qui ont la mémoire courte ou qui ne connaissent pas l'Histoire.
Ce n'est pas pour autant qu'il faut que tout parte a volo et qu'il ne doit y avoir que des droits sociaux ou moraux et pas de devoirs en France.
S.Royal n'est pas assez claire sur ce point, en tous les cas pas les socialistes qui la soutiennent.
Le 6 mai, je mettrai dans l'urne une enveloppe contenant un bulletin de N.Sarkozy et un bulletin de S.Royal dont je bifferai les noms pour les remplacer par celui de F.Bayrou. C'est ainsi que j'exprimerai mon désir de liberté et de changement.

Écrit par : Jean-marc DUZER | 30 avril 2007

Chère Quiterie,

Permets-moi de faire un commentaire sur quelques idées que tu soulèves pour justifier ton engagement pour Bayrou et ton vote pour SR .

"Mon engagement personnel s'est toujours fondé sur le dépassement des clivages droite-gauche"
Je pense qu'au cours de cette campagne, François Bayrou (BR) a dénaturé ce parti. la bonne preuve est qu'il envisage de créer un nouveau parti. Je te rappelle que les plus grandes figures de ce parti, à commencer par VGE et Raymond Barre, ont toujours été à Droite.
Que tu aies donc intégrer l'UDF il y a qlq années en pensant mettre un terme aux clivages, me paraît un peu douteux.
Ne nous voilons pas la face, FB a bénéficié cette année d'un contexte favorable à une prise de position très opportuniste.
D'une part SR qui est loin de faire l'unanimité auprès de son électorat qui a vu FB comme un moindre mal. D'autre part NS qui par une politique de Droite affirmée a ouvert une autoroute à ton cher candidat.
Enfin je suis certain que les Français ont envie d'un(e) patron(e) qui a des convictions, et qui sais où aller.

"rétablir la confiance entre les Français et les élus"
Si les Français ont perdu confiance, c'est qu'ils considèrent que les politiques ont fait des promesses qu'ils n'ont pas tenu. Ils veulent que les élus fassent ce qu'ils disent.
Dans la mesure où il est indiscutable que SR n' a aucune conviction, qu'elle ne promet rien de concret hormis le bonheur universel (à croire que ses adversaires veulent le malheur universel), qu'elle élude les questions délicates comme par exemple sa position concernant les régimes spéciaux des retraites, que son programme varie au rythme des sondages... tu penses vraiment que te rallier à SR va réconcilier les Français à la politique.
Je considère que le seul moyen de réconcilier les français à la politique, est que les français s'expriment sur un programme clair et précis, qu'ils prennent des engagements même s'ils doivent déplaire et qu'ensuite les élus appliquent ce programme.

"Ministère de l'immigration ...et eugénisme"
Ma pauvre Quiterie, tu es en politique depuis peu d'années, mais déja tu utilises les outils les moins respectables du débat, à savoir la mise à l'écart, la diabolisation et l'opportunisme.
Tu joues avec la sensibilité des français alors que tu devrais traiter les sujets dans la profondeur.
Alors quoi, tu n'as pas 30 ans que toi aussi tu as adhéré à la pensée unique.
Mesdames et messieurs les biens-pensants, faites-nous donc un lexique de ce que nous avons le droit de dire et de ne pas dire, des sujets sur lesquels nous avone le droit de réfléchir et les autres.

Concernant le min. de l'immigration.... sache qu'il existe dans de nombreux pays européens, dont l'espagne (bonjour M Zappatero) et le Canada, pays ô combien réputé pour sa violence son racisme et son anti-sémitisme.

Mais peu importe de débattre sur ce sujet important pourvu qu'on puisse discréditer son adversaire n'est-ce pas?

Concernant l'eugénisme. Une nouvelle fois, vous faîtes un raccourci honteux à des fins opportunistes.
NS prononce le mot génétique, vous pensez eugénisme ?! Mais allez emprisonner tous ces chercheurs qui travaillent sur le génôme humain.
De plus, Quiterie, si tu es une fine lame de la politique, pense qu'il est qlq fois plus malin de ne pas donner son avis quand on ne maîtrise pas un sujet.
En effet, 2 art. successifs rédigés par un directeur de recherche au CNRS puis le Pr Cohen (généticien) pensent qu'il y a tout un tas de caractéristiques qui tiennent de l'inné, dont sans aucun doute la dépression, et qui mêlé à un environnement social peuvent avoir des conséquences importantes.
Mais tu es sans doute mieux placé qu'eux pour parler de génétique.
As-tu seulement essayer de te renseigner avant de voir quelle opportunité politique une telle idée pouvait représenter ?

"Si tu votes SR c'est qu'elle souhaite aujourd'hui une refondation des appareils politiques"
Je t'ai entendu dire au Grand journal de C+ que tu avais une seule idée en commun avec SR, à savoir l'idée de la VI république.
Tout d'abord Bravo ! appeler à voter pour qlq'un parce que tu as 1 idée en commun relève de l'exploit.
Par ailleurs, je vois que tu es devenue une telle professionnelle de la potilique que toi aussi, tu as réussie à ignorer les priorités des FRançais.
Penses-tu vraiment que la VI rép. soit la priorité des français ?!!!
Je vais te donne un tuyau : je pense que le chômage, les retraites, le pouvoir d'achat, l'intégration intéressent plus les français que ta belle république.

" le poids de la dette est une menace..."
J'ai gardé le meilleur pour la fin.
Est-ce de l'irresponsabilité ou de l'opportunisme ?

FB a commencé sa campagne, à juste titre je pense, en disant que la dette était un danger pour la france, et tu appelles à voter pour SR !!

Mais même le responsable du budget du PS a dit que ce programme entrainerait la France en faillite !

Alors stp, Quiterie, oublie les coulisses de la politique une seconde, tu as tout le temps de construire ta carrière d'autant que tu as beaucoup de qualité, mais je pense que les français ne pardonnent plus aux candidats qui sacrifient l'avenir de la france à leur carrière politique.

Écrit par : Manosh | 30 avril 2007

Le vote blanc favorise Sarkosy.

Pourquoi ?
Parcequ'ne france le vote blanc n'est pas reconnu et on gagne en nombre de voix. Ce qui veut dire que Mr Sarkosy a une avance en voix importante.
L'EG n'a pas ou peu de voix. Le Pen à 10% de voix et ce n'est pas un électorat qui vote blanc.

Ce qui veut dire que toutes les voix compte. Ce n'est pas étonnant que les UMP veulent que l'on vote blanc. Qu'ils ait au moins le courage de dire qu'il faut voter pour l'un ou l'autre mais pas blanc.

Écrit par : prevalli | 30 avril 2007

Quitterie

ne te laisse pas intimider.
"je pense que les français ne pardonnent plus aux candidats qui sacrifient l'avenir de la france à leur carrière politique."

Les français aime les gens qui votent selon leur convictions. Et je ne vois pas en quoi voter SR est plus sécurisant pour une carriére que voter NS. A voir les scores cela serait plutôt l'inverse. Et d'ailleurs beaucoup de députés UDF le savent.

Écrit par : prevalli | 30 avril 2007

@ Manosh sur la question du Min. de l'immigration

à mon sens, le pb n'est pas de créer un Min. de l'immigration mais de l'immigration et de l'identité nationale...Acoller les 2 expressions impliqueraient que les 2 seraient antinomiques ! Alors même que notre identité s'est créée et se crée entre autres par les différentes vagues d'immigration.

Écrit par : Marie-isabelle | 30 avril 2007

Quitterie, je m'attendais à ce choix... Nous en avions déjà parlé ensemble. Oui, je crois que nous avons vraiment une formidable force pour construire l'avenir autrement. Fiers de notre liberté, fiers de nos choix, fiers de nos mille façons de voir l'après... mille façon pais une même fougue, un même espoir.
J'ai aussi annoncé mon vote pour Ségolène Royal. Tu sais que cela n'a pas été facile. Mais, nous formons un même bloc... un bloc qui construit notre personne. On ne se ment, on ne se fait pas de beaux discours de façades. On se dit les choses comme elles sont. Notre vraie raison d'y croire, nous la connaissons tous et nous souhaitons la voir naître au plus vite ... Le pluralisme doit être la clé de nos envies.

Très affectueusement,
Jonathan Denis.

Écrit par : Jonathan Denis | 30 avril 2007

@ Manosh

Soyez gentil avec Quitterie : c'est une femme de qualité, qui mérite mille fois mieux que vos quolibets et que vos griffures.

L'UDF, historiquement, est un parti déclivé, fondé dans les années 1970 autour d'une majorité où se retrouvaient des gens issus du centre gauche et de la droite. Vos assertions sont donc infondées. c'est seulement depuis les années 1980 que l'UDF a choisi de s'aligner sur la droite, avec pour résultat une perte très notable d'audience, jusqu'au jour où Bayrou est arrivé et a commencé à redresser la barre.

L'autoroute ouverte par Sarko à Bayrou ne m'a pas sauté aux yeux. Tout ce que j'ai vu, c'est un champ de mines.

Un programme clair et précis ? Celui de Sarko, pour ses innombrables promesses, est inapplicable et aboutira à la déception que vous décrivez et que Quitterie a déjà bien analysée dans le passé.

Ce n'est pas l'existence d'un ministère de l'immigration qui est critiquée, mais l'association de l'immigration et de l'identité nationale, dont on voit bien la pensée sous-jacente.

En considérant que l'on naît pédophile ou suicidaire, Sarko nie l'article 1 de la déclaration des droits de l'homme de 1789 : c'est une régression historique. Vos généticiens ne parlent d'ailleurs pas d'un déterminisme mais d'un terrain prédisposant. Perso, je connais un suicidaire, mais personne ne s'est jamais suicidé dans sa famille. Quant aux pédophiles, on sait que la plupart du temps, ils ont subi eux-mêmes des agressions qu'ils reproduisent.

Considérer qu'on naîtrait criminel sans aucune chance de rachat serait abominable et ne pourrait aboutir qu'à l'eugénisme, la société n'étant masochiste que jusqu'à un certain point.

6e république ? Un médecin qui vient voir un malade ne s'attend pas à ce que le malade en question rédige lui-même son ordonnance, mais à ce que le malade gémisse : "oh, j'ai mal". Alors, c'est le médecin qui décide le remède. La France dit "j'ai mal". Bayrou comme Ségo rédigent une ordonnance où les mots "6e république" figurent en toutes lettres.

Le chômage, les retraites, seront mieux traités si nous bouleversons notre paysage politique et institutionnel. C'était et c'est toujours le projet de François Bayrou. Ségo ouvre une partie des dossiers, à nous d'imposer notre point de vue.

Au regard de la dette, Ségo et Sarko sont à peu près à égalité.

Vraiment, votre ton est désobligeant pour Quitterie et je l'encourage à se montrer digne devant tant de sous-entendus douteux.

Écrit par : Hervé Torchet | 30 avril 2007

Chère Quitterie,

Depuis le temps que j'attendais cette clarification du paysage politique... que les membres les plus libéraux du PS puissent faire leur coming-out de centristes ; que la gauche de la gauche soit renvoyée, par un score quasi-nul dans les urnes, à son secret désir de surtout ne jamais accéder aux responsabilités et de se complaire dans la pureté de l'opposition sytématique... que les vrais socialistes de conviction et d'action puissent émerger au grand jour, et débattre avec des personnalités de valeur venues d'autres horizons...

Je suis de gauche et le serai toujours. Non par idéalisme mais au contraire par scepticisme : jamais je n'aurai la moindre confiance en "la main invisible du marché", en ces puissants qui sont supposés redistribuer d'eux-mêmes, généreusement, les richesses qu'ils accumulent grâce au travail des autres. D'accord, l'Etat ne peut pas tout faire. Mais il n'y a qu'à lui qu'on peut confier des missions non marchandes et aussi indispensables que l'éducation, l'égalité des chances, la santé... il n'y a que de sa part qu'on peut exiger une impartialité, une vision à long terme qui se place au-dessus des exigences économiques à courte vue. Ce qui ne veut pas forcément dire se complaire dans le déficit, dans la dette qui est un vrai danger, comme M. Bayrou l'a opportunément rappelé au long de cette campagne.

J'ai aussi étudié l'histoire. La France a été un royaume pendant plus de 1300 ans, et avec le régime de la Vème République il faut croire que nous avons encore besoin d'une figure centrale pour incarner l'Etat, d'une personnalité. C'est ainsi. Réfléchir à une autre manière de faire, imposer peu à peu l'idée d'une VIème République, pourquoi pas ? Mais pour l'instant, et pour mieux arriver à cela plus tard, il vaut mieux choisir à la présidence une personnalité modeste et progressiste, qui ait plus à coeur de représenter le peuple que d'incarner - et d'accaparer - un pouvoir qui ne lui est que délégué. C'est pourquoi, en dépit des divergences politiques, je n'ai pas eu d'hésitation à voter pour François Bayrou au premier tour. C'était aussi un choix tactique : je souhaitais relativiser ainsi le score de Sarkozy. Soit Bayrou arrivait au second tour, et il n'y avait plus qu'à l'élire, soit je reportais mon vote sur ma candidate "naturelle", Ségolène Royal.

C'est finalement cette deuxième option qui se présente aujourd'hui et je l'assume sans hésiter, bien que le PS m'ait beaucoup déçu, bien que Mme Royal elle-même m'ait parfois consterné par certaines de ses déclarations. Mais nous n'en sommes plus là. Continuer à lui porter grief aujourd'hui et s'abstenir serait se comporter en gauchiste irresponsable (et j'espère que ceux qui feront ce raisonnement, devenant de fait des alliés objectifs de l'Etat UMP, seront très peu nombreux). Du reste, elle a beaucoup évolué. Je l'ai vue il y a une semaine à Valence : elle y croit, elle a cette aura un peu subliminale, ce rapport direct aux électeurs que n'avait certes pas le terne et trop sérieux Jospin, et qui peut la faire gagner. Je la respecte désormais, quel que soit son résultat dimanche prochain.

Et je me réjouis que M. Bayou, lui, ne m'ait pas déçu en se démarquant nettement de Sarkozy. Il aura mis le temps à avoir le courage nécessaire pour détacher l'UDF de cette droite à laquelle elle a toujours été arbitrairement rattachée. Face au souffle qu'a réussi à soulever cet homme éminemment humain et sympathique que l'on prenait pour un loser depuis des années, face à sa sincérité, à sa carrure de paysan et de lettré, les manoeuvres démagogiques et égotiques de Sarkozy sont risibles. Les exigences de ce dernier sont celles, transparentes et dérisoires, du gamin capricieux qu'il n'a jamais cessé d'être : que tout lui soit offert sur un plateau, n'avoir "que" Mme Royal en face de lui comme simple faire-valoir qui n'aurait aucune chance, aucun droit même de l'emporter (d'où sa sortie : "je ne les laisserai pas voler aux Français le second tour", comprenez "je ne les laisserai pas me voler mon jouet qu'on me promet depuis si longtemps, c'est pour moi, moi, moi... car quand il dit "les Français", c'est simplement pour remplacer ce "moi je" qui a déjà une trop fâcheuse tendance à structurer toutes ses phrases) ; garder une UDF satellite pour truster quelques bancs de plus à l'Assemblée et continuer à avoir une majorité écrasante afin d'entériner, comme un seul homme, ses décisions arbitraires de futur président tout-puissant. Et puis, dans un élan de générosité, prévoir quelques socialistes, communistes et écologistes au fond à gauche pour faire de la figuration, ou tenir lieu de pièces de musée. C'est que M. Sarkozy appartient à cette droite hémiplégique qui ne comprend même pas ce que c'est que d'être de gauche, et qui surtout s'imagine pour se rassurer que le socialisme, c'est fini, que la lutte des classes n'existe pas, que toutes les brebis galeuses ont fini de bêler leurs exigences de justice et de solidarité, et vont s'en retourner au sein du troupeau pour se faire gentiment manipuler et cocufier jusqu'à ce que mort s'ensuive, pour la plus grande sérénité des possédants, des gens qui comptent, des VIP...

Mais je m'égare, chère Quitterie. Ce que je veux vous dire, c'est que le centre m'a épaté. Bien sûr, il reste peu de temps, trop peu de temps pour contrebalancer les ravages que la propagande populiste de l'UMP, complaisamment relayée par les grands médias aux mains des marchands d'armes, ont pu faire depuis cinq ans dans les mentalités d'électeurs qui s'informent et lisent trop peu, et ont tendance à donner raison à celui qui a gueulé le plus fort... alors, à l'image de ces sondages imbéciles et éhontés qui tentent de nous intimider en nous révélant ce que pense à plus de 75% "l'homme de la rue", à savoir que quoi qu'on fasse, Sarkozy sera élu (hé quoi ? il me semble pourtant que si cette perspective ne lui plaît pas, à l'homme de la rue, la solution est toute simple, il n'y a qu'à ne pas voter pour lui... à moins que les résultats ne soient déjà préprogrammés dans les machines à voter ?), à l'image donc de cette "lame de fond" si bien fabriquée de toutes pièces, je crains fort qu'il soit déjà trop tard pour empêcher ce monsieur d'arriver au pouvoir. Mais cette victoire sera un trompe-l'oeil; elle n'est que le résultat des manipulations passées, elle ne saurait engager l'avenir. Et je remercie François Bayrou et Ségolène Royal de m'avoir rendu espoir en me faisant entrevoir cette réalité qui se cache sous les apparences : cette élection aura eu au moins le mérite de faire bouger les lignes, de forcer les vieux appareils à se réformer pour contrer les méthodes très "américaines", pour ne pas dire bushistes, de l'UMP.

Il y aura un troisième tour. Non pas dans la rue, comme semblent l'espérer quelques jeunes crétins qui ne se sont inscrits sur les listes électorales que pour élire Sarkozy et relancer la guerre civile esquissée en novembre 2005 ; mais aux législatives. La tête de Sarko quand il devra appeler Bayrou à Matignon ! Ou même DSK (oui, le PS a quand même encore le droit et le pouvoir de gagner des élections... cf. mars 2004 et les régionales !). Oui, ce sera encore une cohabitation, ce ne sera pas l'idéal ; le peuple français tâtonne, se cherche encore et ne sait pas ce qu'il veut. Mais un nouveau mouvement s'esquisse et va s'épanouir au milieu de ce joyeux bordel, et c'est notre génération (j'ai 29 ans moi aussi) qui va enfin commencer à se faire entendre, et structurer ses propres entités politiques. Et ce sera grâce à des gens comme vous, Quitterie Delmas. J'en suis convaincu depuis que je vous ai vue l'autre soir à la télévision, et que je suis tombé en pâmoison devant votre beauté : s'il y a même un sosie d'Uma Thurman chez les centristes, alors c'est bien avec Bayrou que tout devient possible ! Toute plaisanterie mise à part, je vous félicite pour votre blog, vos initiatives et votre dynamisme. Et si vous êtes candidate aux élections présidentielles de 2017, ou 2022 (on est jeune, on a le temps) je serai ravi de voter pour vous !

Amicalement

François Carré, Drôme (26)

Écrit par : François Carré | 30 avril 2007

Chers amis centristes,
Le site Tout sur Bayrou du PS a malencontreusement été fermé. Je vous invite donc à regarder le cache de google:
http://209.85.135.104/search?q=cache:RaybqJdImKsJ:toutsurbayrou.parti-socialiste.fr/+http://toutsurbayrou.parti-socialiste.fr/&hl=fr&ct=clnk&cd=1&gl=fr
J'espère que vous ferez circuler cette adresse afin d'éclairer le choix des électeurs Bayrouistes.
Bon vote!

Écrit par : Pierre | 30 avril 2007

Bonsoir Quitterie

Malgré ma sensibilité de gauche, je ne peux m'empêcher de porter une haute estime aux gens de droite qui tiennent aux valeurs qui font la démocratie.
Aussi, je ne peux que te remercier de cette déclaration courageuse et qui me confirme, si j'en avais le doute, qu'à l'UDF aussi des gens se battent et se mobilisent pour la préserver.

Écrit par : Yojik | 01 mai 2007

Au nom de biens des êtres, juste pour vous dire Merci (toutes majuscules offertes).

Écrit par : DR | 01 mai 2007

Bravo Quitterie ,

Je te rejoins dans tes vues personnelles et politiques ; quant à moi j'appelle à voter pour Ségoléne Royal pour la raison suivante .

Toutes les personnes que je contacte sur les Marchés et Foires de ma Région sont porteurs du Projet des suppressions des clivages politiques de François Bayrou et socialisants par ailleurs .

Je viens de vivre des journées passionnantes et intenses dans la communication inter-active avec l'électorat ; je ne puis les trahir et c'est la raison pour laquelle j'appelle à voter pour Ségoléne Royal le Dimanche 06 Mai 2007 .

De mon côté je rédige une note pour motiver ma position de Candidat à la Législative dans le Département de la Somme .

Je suis un cadre national du Parti Démocrate et j'en assume la responsabilité comme je le faisais auparavant avec l'UDF / Défunte depuis le 25 Avril 2007 aprés l'annonce des consultations électorales de la Présidentielle 2007.

Bises et à bientôt .

Hubert de la Ville de Jules Verne à Amiens - 80000 -
http://avecbayroupicardie.hautetfort.com

Écrit par : hubert | 01 mai 2007

Salut Quitterie,

Je viens d'écrire un article sur mon blog...avec la vidéo

http://theetsocialisme.canalblog.com/

Merci pour ta décision, et que..simplement celà bouge dans nos partis respectifs !
En attendant ne laissons pas passer Sarkozy, avec lui nous serons tous perdants...

Jean

Écrit par : Marsipulami | 01 mai 2007

Sinon parmi les blogs de rénovateurs socialistes (courant Montebourg),
un post interessant de Beatrice ARRUGA (conseillère régionale PS centre)
sur le ralliement de Maurice Leroy à Nicolas Sarkozy :

http://barruga.blogspot.com/2007/04/maurice-leroy-sest-prononc-pour-nicolas.html

Écrit par : Marsipulami | 01 mai 2007

Loïc Hervé a beaucoup écrit de commentaires à partir du 27/04 pour rappeler la position de François Bayrou "Je ne donnerai pas de consigne de vote. J’estime que les Français qui ont voté pour moi sont en conscience des citoyens libres de leur choix.", et demander que:"Tant que notre président national tient ce type de position, je m'étonne de voir ça et là des prises de position pour Mme ROYAL ou M. SARKOZY..."
Mais cette règle qu'il voulait imposer, avec une certaine cohérence, il ne se l'applique pas à lui-même car sur son site http://www.loicherve.fr/ il nous indique: le 28/04: "A titre tout à fait personnel, j'ai davantage de sympathie pour Nicolas SARKOZY que pour Ségolène ROYAL, c'est évident. Je situe cette inclinaison tant du côté du programme que du côté de la capacité à assumer les fonctions de Président de la République"…Il me semble qu'il ait omis de signaler sa sympathie sur ce site …Est-ce vraiment ainsi que l'on fait de la politique autrement?

Écrit par : André Pellet | 01 mai 2007

bonjour,
JE suis partisan de nicolas Dupont aignan, et je vous soutiens totalement dans votre démarche. Fidele aux idées développées par FB pendant la campagne vous ne vous êtes pas ralliées en catastrophe comme Messieurs Morin , Meroy et SAuvadet qui ont préfére leur petite carriere à l'intelligence.
Vous êtes courageuse.
Bravo

Écrit par : skaner | 01 mai 2007

@ skaner

Dans une certaine mesure, ces élus n'ont fait que prendre acte de la mort de l'UDF.

Écrit par : non au TCE | 01 mai 2007

félicitation pour ton choix!
et merci.

Écrit par : objectif-plume | 01 mai 2007

A propos de Seguela

Et si les vieux pubards avaient raison. Et si le véritable risque c'était de voter pour une candidate dont on ne sait pas qui elle a avec elle et surtout ce qu'elle veut faire exactement ? 5 ans c'est long. Surtout après 12 ans de Chirac.

Écrit par : Eric P | 01 mai 2007

Et s'ils avaient tort ? Et si le risque à prendre était moindre qu'avec l'autre ?

Écrit par : André K | 01 mai 2007

Je ne serais vous dire à quel point je pense que cette décision est salutaire pour la France.
Je suis de gauche (au moins centre gauche :-p ) et je voterais donc pour Ségolène Royal. Mais pour ceux qui seraient encore indécis, je voudrais parler en toute objectivité. Le deuxième tour des élections correspond à voter pour le "moins pire" des candidats restant. Si Nicolas Sarkosy est élu président de la république, il ne rassemblera pas les français et la France (d'ailleurs je trouve abject en tant que républicain, le chantage que pratique actuellement l'UMP sur les députés UDF). Autant Jacques Chirac n'était pas aimé pas 45% des français (disons celà l'exactitude du chiffre étant sans grande importance), autant Nicolas Sarkosy sera haït par 45% de français. Une petite moitié du peuple français qui haïra son président permettra t'elle à ce président de rassembler le France (en étant comme le dit si bien son slogan "ensemble") ? Je pense que non, et c'est donc pour celà que mon vote du second tour, le candidat des clémentines n'étant plus dans la course, se portera sur Ségolène Royal.

Écrit par : ryol | 02 mai 2007

@Jonhatan Denis : merci pour ce message tu sais qu'il nous touche beaucoup!!! je t'embrasse, virginie

Écrit par : virginie | 02 mai 2007

@Jonhatan Denis : merci pour ce message tu sais qu'il nous touche beaucoup!!! je t'embrasse, virginie

Écrit par : virginie | 02 mai 2007

@Jonhatan Denis : merci pour ce message tu sais qu'il nous touche beaucoup!!! je t'embrasse, virginie

Écrit par : virginie | 02 mai 2007

Merci de cet opportunité d'échange courtois. Au bistrot, la question est fréquente "Et toi, tu vote comment au second tour ?"... alors voila ma réponse de barman, elle n'est pas "simple"... et ça permet de discuter.
Etant donné qu'il semble bien que Sarko est favori
- Si on aime Ségo et on vote Ségo
- Si on aime Sarko on vote Sarko
- Si on n'aime pas Ségo on vote blanc ou Sarko
- Si on n'aime pas Sarko on vote Ségo
- Si on aime les deux on tire à pile ou face
- Si on n'aime ni l'un ni l'autre on ne va pas voter, pour que le gagnant ne puisse pas se targuer d'une grande légitimité tirée d'une grande participation

Et maintenant... la prochaine vrai échéance, ce sont les élections législatives !
Mais ce soir on regarde le débat à la télé, au bistrot, et on discute gentiment (la courtoisie des discussions politiques de cette année m'a surpris en bien !) Et les municipales pour l'an prochain. Etant donné les bons scores de FB dans les 13°, 14° et 15° (à peu près 3% de plus que la moyenne nationale), ça veut dire que le travail de terrain paye quand il est bien fait !


Sources :
- http://www.leprintempsdesblogueurs.com/ pour la courtoisie des échanges ;
- http://www.paris14.info/archive/2007/04/23/elections-présidentielles-les-résultats-dans-le-xive.html et http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/PR2007/011/075/1175.html pour les résultats du premier tour ;
- http://www.lemonde.fr/web/vi/0,47- href="mailto:0@2">0@2-823448,54-848463,0.html pour les sondages et tendances ;
- http://www.limprevu.fr pour la discussion de comptoir, l'accueil du printemps des blogueurs, les réunions vertes et oranges IRL

Écrit par : François (L'Imprévu...) | 02 mai 2007

Je reviens sur votre blog et constate avec plaisir que le débat continue... Juste une remarque : j'ai lu dans un des nombreux messages de ce blog l'énormité suivante, proférée par un défenseur de Sarkozy : ce ne serait pas ce dernier qui aurait parlé d'un déterminisme génétique de la pédophilie, mais son interlocuteur, le philosophe Michel Onfray ! Je suis effaré qu'on puisse proférer de telles âneries pour défendre à tout prix un homme certes bourré de compétences, mais dont le comportement névrotique n'en est pas moins devenu de notoriété publique depuis des mois et des années... quand un citoyen en arrive à un tel déni de réalité, c'est qu'il est mûr pour accepter sans broncher un régime autoritaire qui dictera la vérité et récrira l'histoire à sa fantaisie.

Désolé monsieur, Nicolas Sarkozy me semble bel et bien avoir, à propos de sujets de l'ordre de la médecine et de la psychiatrie, des convictions réactionnaires et anti-scientifiques assez proches de celles des néoconservateurs américains, et il serait temps qu'il les assume au grand jour afin que les français sachent pleinement pour qui ils vont voter... quant à Michel Onfray, libertaire bien connu, il est assez tordant de l'imaginer en apôtre du déterminisme biologique et de l'eugénisme... il raconte d'ailleurs ses entretiens avec le candidat de l'UMP de manière savoureuse dans le numéro de la semaine dernière du Nouvel Observateur.

J'invite tous les gens de droite à ne pas dédaigner ces saines lectures républicaines, de l'Obs jusqu'à Charlie Hebdo en passant par Marianne... on y lit des choses instuctives que la presse aux ordres et la télévision n'oseront jamais dire. Chers adhérents de l'UMP, chers UDF tentés par un ralliement facile du côté du plus fort, il n'est pas trop tard pour vous réveiller. Ce ne sont pas vos idées, vos orientations politiques, économiques ou sociales que je remets en cause ici, on en débat démocratiquement quand vous voulez... non, c'est ici une simple personnalité qui pose problème. Un homme qui risque de briser pour longtemps la tradition républicaine française qui nous a permis, depuis le Général de Gaulle, d'échapper à la guerre civile... en votre âme et conscience, ne mêlez pas votre voix au concert servile et brutale du clan sarkozyste, ne donnez pas le pouvoir à celui qui ne tardera pas à dresser contre lui la plus grande majorité des français... n'oubliez pas que son programme, que ses idées, que ses alliances le poussent à ne favoriser qu'une infime partie de la population au détriment de tous les autres ! Je suis accablé de penser que des gens qui travaillent déjà très dur pour un pauvre salaire vont s'enthousiasmer pour un homme qui ne leur propose que le turbin comme horizon d'avenir, en espérant grapiller quelques sous tandis que les multinationales continueront à s'engraisser tranquillement sur notre dos (et que M. Lagardère, grand ami du candidat, licencie à tour de bras, s'en met plein les poches et propose 3 euros de dividendes à ses salariés...) Et que dire d'un homme qui, dans une campagne de second tour, ne cherche à rassembler le peuple qu'autour de l'isolement et de la stigmatisation des plus faibles, dont il sait que de toutes façons il ne voteront jamais pour lui ?

Je comprends qu'on puisse hésiter, malgré tout, à voter pour Ségolène Royal. Mais les problèmes qui nous attendent avec elle ne sont rien à côté du chaos qu'engendrera l'instable et colérique M. Sarkozy. Bonnes gens de droite, vous qui tenez à votre situation, ne votez pas pour celui qui déclenchera des grèves à répétition, des manifs hémorragiques et des émeutes chroniques, et vous mettra dans une réelle situation d'insécurité avec le simple but de justifier une politique ultra-sécuritaire... Non à la chienlit, non à Sarkozy ! Il faut être naïf pour croire que la petite élite UMP qui détient déjà tous les pouvoirs pourra continuer encore longtemps, en toute impunité, ses petits arrangements aux manettes de l'Etat (copinages et cumuls, justice aux ordres, médias baillonnés) sans que la rue réagisse... vous y avez pensé ?

Ségolène Royal n'est pas la pure madone qu'on essaie de nous vendre. Mais elle sera bien entourée, par des démocrates et des modérés qui représentent la sensibilité politique majoritaire dans le pays, elle ne pourra pas déraper comme Sarkozy risque de le faire. Voter pour elle, c'est voter pour l'intérêt public. Il sera toujours temps de lui demander des comptes, puisque c'est ce qu'elle-même promet. Sarkozy dissimule à peine son désir, une fois élu, de ne plus jamais rendre de comptes à personne, de se draper dans sa légitimité éléctorale pour devenir le guide unique de la nation et légitimer ses moindres caprices...

Vive la politique, vive la République, et que le débat de ce soir, enfin et pour la dernière fois peut-être, permette au moins d'avoir un contradicteur face à Sarkozy et sa mauvaise foi sidérale...

Amicalement

François

Écrit par : François Carré | 02 mai 2007

@ François Carré

Merci de cette mise au point. Pourvu qu'elle permette de convaincre quelques hésitants bayrouistes.

Je viens de faire unbe note sur mon blog qu'on peut lire avant le débat de ce soir.

Écrit par : Hervé Torchet | 02 mai 2007

Chère Quitterie,

Si ton engagement à voter Ségolène Royal est vraiment motivé, es-tu prête à te prononcer pour organiser un véritable débat suivi avec la gauche moderniste, notamment les socio-démocrates ? Ou est-ce un vote relié simplement à une circonstance bien précise ?

Pour ma part (je suis également candidat UDF ayant déclarer voter Royal), j'ai choisi le travail d'un rapprochement de fond et promeut celui-ci par mon blog.
http://udf76.typepad.fr/thomasmarcy/ (accessible par le site des UDF 76)

A bientôt.

Thomas MARCY (Seine-Maritime)

Écrit par : Thomas MARCY | 02 mai 2007

Lors du débat du 2 mai, il y a eu une autre grosse malhonnêteté de Nicolas SARKOZY. Il a promis de porter la majoration des heures supplémentaires comprises entre 35 et 39 h, de 10 % de majoration à 25 % de majoration. Or dés 2002 la gauche avait inscrit dans la loi que cette amélioration entrerait en application au 1er janvier 2005, ... et que c’est le gouvernement Sarkozy/Fillon/Villepin qui a empêché cela et maintenu les 10 % au lieu de 25 %... jusqu’au 1er janvier 2008 !! Encore un exemple du « je promets le contraire de ce que j’ai fait » ...dont SARKOZY est le spécialiste l

Écrit par : andré martin | 03 mai 2007

pour revenir à la décision de Quitterie de voter Ségo, une chose me préoccupe.
Dans cette campagne, j'ai vu deux tendances antagoniques dans l'UDF.
d'un côté, les éléments "historiques", ce qui ne veut pas dire les plus anciens : plus porté vers la démocratie chrétienne, la province, les valeurs comme le travail, etc.
de l'autre, une nouvelle génération, représentée par Quitterie, plus citadine, plus sociale démocrate... et plus bobo parisienne.

et on le voit après le premier tour, s'il n'y a pas Bayrou pour vous mettre d'accord et faire la synthèse, ça part dans le décor. Quitterie fait son choix par rapport au social, alors que les UDF historiques (que je ne considère pas comme les représentants uniques de l'UDF) voteront Sarkozy pour l'économie.

Sans compter que les députés ont bien compris leurs intérêts politiques...

Écrit par : rupture? | 03 mai 2007

@ rupture?

Je connais de ces UDF "historiques" : l'enterrement délibéré de l'Europ hier soir pas Sarko les repousse de voter pour lui ; il avait déjà insulté l'Allemagne et torpillé Airbus. Trop c'est trop.

Ils iront désormais jusqu'à voter Ségo, d'autant plus qu'ils savent qu'elle ne pourra pas gouverner sans les centristes.

Écrit par : un démocrate | 03 mai 2007

insulté l'Allemagne ? Airbus ? Royal a fait pire ! et concernant le pouvoir avec les centristes, on peut avancer cela pour sarko.

il gagne, mais au élections législatives, il n'y a pas de raz de marée (ce que je ne souhaite pas). UMP-UDF au gouvernement, l'UMP tempérée par l'UDF, avec des grandes lignes sur l'Europe, l'économie et le social.

par contre, je crains le pire pour ségo si elle perd. ses "amis" ne la louperont pas pour avoir divergé sur sa droite...

Écrit par : rupture? | 03 mai 2007

Je comprends qu'on puisse se satisfaire de l'immobilisme et donc soutenir quelqu'un qui ne sait pas quoi faire, qui n'a pas de conviction.. Après tout, cela profite au moins aux nantis, aux caviardisés qui font que les plus défavorisés le resteront.

Mais je ne comprendrai jamais qu'on puisse faire confiance à quelqu'un qui ment et ce sur un sujet très douloureux : les enfants handicapés.

Comme ce blog est maintenant noyauté par les racolleurs de la pensée unique, je n'y viendrai plus.

Lundi, nous aurons un vrai chef, il restera aux VRAIS démocrates à faire en sorte d'avoir une assemblée qui permette un vrai dialogue.

Adios.

Écrit par : Patrick | 03 mai 2007

NON A L’ALLEGEANCE AU PS !!!

L'alliance avec le PS constituerait une erreur historique.

Il y a de multiples raisons. En voici, pêle-mêle :

- Tout d'abord, c'est retomber dans le jeu des partis au pouvoir, ce qui n'est pas cohérent avec notre positionnement.

- C'est faire peu de cas des insultes et du mépris endurés pendant la campagne : « M. Bayrou n'a pas de programme » (Royal), « En cas de second tour Bayrou/Sarkozy, je vote blanc » (Dray), « Bayrou est de droite et nous ne nous allierons jamais avec la droite » (Hollande), « Bayrou est une imposture » (à l'unisson) la liste est trop longue. Beaucoup trop longue.

- A terme, tous les partis qui se sont alliés avec le PS ont cessé d'exister (MRP, PRG, PC, Verts). Il faut les voir pleurnicher sur leur 1 à 2% au premier tour et continuer à appeler au vote « utile », utile ni à eux, ni à la France, mais uniquement au PS. Pitoyables.

- Le Pacte présidentiel de Mme Royal est mauvais pour la France. En dehors de la dose de proportionnelle non chiffrée, tout le reste est dangereux pour les finances publiques et la croissance. C'est une politique étatiste de la demande, à l'opposé de la politique de l'offre que nous prônons dans la social-économie, laquelle considère enfin, et c'est nouveau pour notre pays, que les problèmes sociaux sont surtout des problèmes économiques non résolus.

Mme Royal, si elle est élue grâce à nous, est donc sur le chemin de M. Jospin en 1997 : comme en 2002, la sanction sera terrible en 2012 et s'associer à cette future débâcle est une profonde erreur.

- L'hypocrisie sans nom du PS doit être sanctionnée. Ils nous ont rejeté avec un grand mépris et aujourd'hui, ils sont gluants de pommade. C’est contre toute cette mascarade de démocratie, où la parole politique n’est que fraude et jonglerie, que nous avons rassemblé 18,57% des suffrages.

- Mme Royal veut un débat aujourd’hui, maintenant qu’elle est qualifiée et ne risque plus rien, alors qu’elle l’a toujours refusé avant le premier tour s’il n’y avait pas les deux autres principaux candidats. C’est se moquer du monde, en particulier de nous.

- Le PS veut nous mettre « devant nos responsabilités » voire nos « contradictions » si nous refusons. C’est un odieux sophisme :

Notre démarche de main tendue avant le premier tour ne s’adressait qu’aux électeurs de l’aile droite du PS, aux sociaux-démocrates (Strauss-Kahniens, Rocardiens) et non aux autres (Royal, Hollande, Jospin, Fabius, Emmanuelli etc…). Accepter aujourd’hui la main tendue du bourbier idéologique à l’agonie et sans cohérence qu’est encore le PS, c’est de bien courte vue.

Nous faire porter la responsabilité de la probable élection de M. Sarkozy est un comble, lorsque tous les sondages l’avait largement annoncée dès avant le premier tour, et que ces mêmes études nous donnaient largement vainqueur de celui-ci. Il faut assumer sa notion de vote « utile » !

Je m’arrête là, mais il y a encore beaucoup de bonnes raisons de refuser ce « baiser de Judas », et notamment dans l’analyse des différents scenarii que l’avenir nous proposerait en toutes hypothèses.

Amicalement,
buildfreedom75@yahoo.fr

Écrit par : buildfreedom | 04 mai 2007

NICOLAS SARKOZY SERA AU-DESSUS DES LOIS PLUS QU'IL NE L'EST DEJA...
Petite preuve de ce que j'avance; le 22 avril 2007, savourant sa victoire à l'arrière de sa voiture, fenêtre ouverte pour bien que les médias en profitent, personne n'a remarqué que le candidat de l'UMP ne portait pas sa ceinture de sécurité. C'est une amende de 4e contravention adressée à titre individuel à chaque personne qui ne la porte pas: 135€.
Si déjà, il maîtrise les propres lois que son gouvernement a validé, que fera-t-il quand il sera à la tête du pays? Je n'ose pas imaginer, alors, votez pour une société où chacun pourra démocratiquement faire entendre sa voix. Et ce n'est pas sous l'impulsion de Nicolas Sarkozy que vous pourrez trouver cela dans la France dont il rêve.

Écrit par : Carmelo | 04 mai 2007

La candidate socialiste est bien mal inspirée de se poser de façon aussi inconditionnelle en défenseur de l'héritage de Mai 1968. Elle semble oublier que le PS lui-même, dans un rapport présenté lors d'un colloque organisé en octobre 2004 sur « l'avenir de la France », a prôné un « droit d'inventaire » sur cet héritage considéré comme « anti-libéral libertaire sur les questions de société ». On peut ainsi y lire :

« Sans être un réactionnaire patenté, on peut sans grand danger émettre l'hypothèse que les nouvelles libertés personnelles dont ont bénéficié les hommes et les femmes de la génération 68 n'ont pas eu que des effets positifs sur la structuration identitaire et psychologique de leurs enfants. La société semble osciller, vis-à-vis de ses enfants, entre l'excès et le défaut de transmission ».

Quand j'entends dire que les institutions sont le principal souci de cette élection, alors que le bon sens montre que seul un bon programme économique peut résoudre les problèmes sociaux, je me dis que ces propos racolleurs ne peuvent être tenus que par des "caviardisés" (expression trouvée sur ce blog): s'occuper d'abord de soi, puis du superflu et gaver les gens d'utopie.

Les derniers propos de Sego dégoulinent de rancoeur, d'hypocrisie et de mensonge.
Un tel personnage est assurément dangereux ,n'en déplaise à certains.
Vouloir gagner à tout prix n'est pas joli, joli...

En bref, Sego est elle-même l'image qu'elle tente d'accrocher à Sarko : la manipulation continue !!

Quant à Quitterie, vouloir dépasser le clivage gauche-droite en votant pour une sectaire adepte du mensonge (cf le nombre d'enfants handicapés scolarisés) n'a pas de sens... Réfléchissez, il n'est pas trop tard !!

Écrit par : Johnatan | 04 mai 2007